LA MODE DES CHARTES PROPOSEES AUX CANDIDATS CONTINUE

Publié le | par

Décidément, ça n’arrête pas. Après l’écologie, le logement, et le droit à l’euthanasie, c’est au tour de la culture et de l’architecture de faire pression dans la campagne par le biais de regroupements civils. Un débat a déjà été lancé sur notre site sur ces initiatives : c’est là : http://www.latelelibre.fr/?p=138.

Et pour la culture (initiative de la SACD, Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), c’est là : http://www.2007culture.org , et pour l’architecture, c’est ici : http://www.architecture2007.com .

On n’en finit pas…

GK

Partager cet article

Les commentaires (3)

  1. On n’aurait pas besoin de réglementer autant si l’on s’accordait à définir des principes relevant de la responsabilité collective… concept que nous ignorons totalement dans une société fondamentalement basée sur l’individualisme.
    On est loin d’y arriver…

  2. Il n’y a pas de responsabilité collective.
    Seule la responsabilité individuelle peut être prise en compte.
    La france fait partie des pays où il y a le plus de textes de lois non appliquées.
    La réponse des politques quand il n’en ont pas c’est: « Nous allons faire une loi »
    Mais pour chaque loi, il faut un décret d’application et là c’est une autre histoire.