INDEX

WP_Query Object ( [query] => Array ( [year] => 2007 [monthnum] => 03 ) [query_vars] => Array ( [year] => 2007 [monthnum] => 3 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [paged] => 0 [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [embed] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [lazy_load_term_meta] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 10 [nopaging] => [comments_per_page] => 25 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [queried_object] => [queried_object_id] => [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts WHERE 1=1 AND ( ( YEAR( wp_posts.post_date ) = 2007 AND MONTH( wp_posts.post_date ) = 3 ) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish') ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 10 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 400 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-31 14:30:25 [post_date_gmt] => 2007-03-31 12:30:25 [post_content] => L’Alliance pour la Planète, alliance d’associations écologistes, a décidé de noter depuis la fin de l’année 2006 les programmes des différents candidats à l’élection présidentielle. Voici pour vous les derniers résultats des douze candidats qui pour une grande part ont fait d'importants progrès.. Afin de mieux constater l’évolution de la notation, les dernières notes sont indiquées en rouge. La note entre parenthèse est celle du 26 février 2007. Dominique Voynet : 17,5 (16,5) José Bové : 16 (non noté le 26 février) Ségolène Royal : 16 (13) Olivier Besancenot : 13,5 (8) François Bayrou : 13 (9) Marie George Buffet : 9,5 (9) Nicolas Sarkozy : 8,5 (8,5) Philippe de Villiers : 7 (7) Arlette Laguiller : 6 (5) Jean-Marie Le Pen : 6 (5) Frédéric Nihous : 6 (non noté le 26 février) Gérard Schivardi : programme non évaluable (non noté le 26 février) « Seuls Ségolène Royal, Olivier Besancenot et François Bayrou ont sensiblement amélioré leur note par rapport à celle du 26 février. Les autres candidats ont très peu fait évoluer leur programme. Nous souhaitons que chaque électeur puisse constater l’engagement écologiste de celui ou de celle qui va diriger notre pays.» déclare Serge Orru, directeur du WWF- France. [post_title] => LIVRETS SCOLAIRES DES CANDIDATS : DES PROGRES EN ECOLOGIE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => livrets-scolaires-des-candidats-des-progres-en-ecologie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-31 14:30:25 [post_modified_gmt] => 2007-03-31 12:30:25 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/livrets-scolaires-des-candidats-des-progres-en-ecologie/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 373 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-31 14:29:06 [post_date_gmt] => 2007-03-31 12:29:06 [post_content] => Valérie Boukobza , la directrice de l'école maternelle Rampal (voir article et vidéo ici) avait été mise en garde à vue au commissariat, 3, rue Erik Satie. Métro Place des Fêtes, Paris 20 ème. Le 16 mars nous informait RESF, le 23 mars à 10 heures. La garde à vue avait été levée quelques heures plus tard. Actualisation du 27 mars 2007 : La directrice interpellée revendique le "devoir de résistance" La directrice de l'école maternelle parisienne proche de la rue Rampal placée en garde à vue vendredi après des échauffourées liées à l'interpellation d'un Chinois sans papiers le mardi 20 mars 2007 près de son établissement, a revendiqué le 26 mars un "devoir de résistance". "Ce que nous avons fait mardi dernier rue Rampal, beaucoup d'autres l'auraient fait de la même manière. Il ne s'agit là, que du devoir de protection des enfants et de leurs familles et de celui de résistance pacifique à une forme d'oppression", a expliqué Valérie Boukobza dans un communiqué. Réactualistation du 29 mars 2007. Le ministère de l'éducation a annoncé le 29 mars 2007 que la directrice de l'école maternelle Rampal, Valérie Boukobza, ne fera l'objet d'"aucune poursuite", administrative ou judiciaire, à la suite de sa garde à vue vendredi dernier liée à l'arrestation d'un sans-papiers. Me William Bourdon, l'avocat de la directrice, a confirmé que le parquet avait décidé de ne pas poursuivre Mme Boukobza, qui avait été placée en garde à vue le 20 mars à la suite des incidents entre policiers et parents d'élèves.. "Les poursuites administratives contre Mme Boukobza n'ont pas lieu d'être" car elle était "en dehors de ses fonctions de directrice d'école", a expliqué l'entourage de Gilles de Robien, dans la mesure où les faits se sont déroulés à l'extérieur de l'enceinte scolaire et au-delà des horaires de classes. Dans un communiqué, le SGEN-CFDT a "pris acte d'une mesure de justice" et espéré que "pareille situation, en particulier à l'égard des enfants de familles sans-papiers, ne se reproduise plus". [post_title] => AFFAIRE DE LA DIRECTRICE DE L'ÉCOLE MATERNELLE RAMPAL [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-directrice-de-lecole-maternelle-rampal-est-en-garde-a-vue [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-31 14:29:06 [post_modified_gmt] => 2007-03-31 12:29:06 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/la-directrice-de-lecole-maternelle-rampal-est-en-garde-a-vue/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 50 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 402 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-30 18:00:44 [post_date_gmt] => 2007-03-30 16:00:44 [post_content] => Juliette Warlop est la journaliste qui a filmé l'arrestation de la rue Rampal et des évenement qui ont suivie. Elle nous apporte des précisions quant à sa présence sur les lieux des faits. Cela fait longtemps qu'elle travaille sur le dossier des sans-papiers et sur les contrôles récurrents dans le quartier de Belleville à Paris. Voilà son communiqué. "Suite à un article AFP sur « les images d’amateurs », écrit ce jeudi 29 mars par Pascale Mollard et revenant sur les témoignages vidéo des incidents de la gare du Nord et de la rue Rampal, je tiens à apporter un rectificatif. C’est bien en tant que journaliste que j’ai filmé ces événements, faisant valoir ma carte de presse et utilisant un matériel semi professionnel (caméra PD 170) couramment utilisé notamment, dans les documentaires tournés pour la télévision. Il ne s’agit en aucun cas d’images “volées.” J’ai filmé au grand jour, au vu et au su de tous, police, parents, passants, revendiquant la présence sur les lieux de « la presse ». Cette présence s’est d’ailleurs révélée gênante, un policier m’empêchant sciemment de filmer la fin de l’émeute, en empoignant fermement ma caméra et tentant de casser le micro. Journaliste indépendante, je précise que je n’ai pas agi en mercenaire de l’information, ni en chasseuse de scoop. Témoin, depuis plusieurs mois, des contrôles récurrents dans le quartier de Belleville, je me sens en tant que journaliste et citoyenne , le devoir d’informer de ce qu’il s’y passe. Les chaînes télévisées – tout comme la plupart des journaux de presse écrite - n’évoquent pas un événement si elles ne disposent pas d’images. Elles ont rarement le temps, et se donnent rarement les moyens de dépêcher une équipe sur les lieux. C’est donc pour assurer ce relais que j’ai utilisé ma caméra. Afin que les événements de la rue Rampal puissent être relatés le plus largement possible, je précise que l’intégralité de mes images non montées, a été communiquée aux différentes rédactions télévisées, libres de droit pour sept jours. Et ceci après un premier contact avec une chaîne qui a renoncé à acheter pour son journal télévisé des images qui (je cite) « ne montrent pas de bavures policières ». C’est dans le cadre de cette diffusion libre de droit que la chaîne en ligne télélibre a récupéré mes images et les a mises en ligne. Juliette Warlop Carte de presse N° 89656" Vous pouvez retrouver la vidéo de Juliette Warlop ici [post_title] => RAMPAL : COMMUNIQUE DE JULIETTE WARLOP, JOURNALISTE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => rampal-communique-de-juliette-warlop-journaliste [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-30 18:00:44 [post_modified_gmt] => 2007-03-30 16:00:44 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/rampal-communique-de-juliette-warlop-journaliste/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 10 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 394 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-30 15:09:56 [post_date_gmt] => 2007-03-30 13:09:56 [post_content] => Un nouveau son sur un militant RESF qui se retrouvera au tribunal le 20/04/07, vient d'être mis en ligne sur la radio libre. [post_title] => UN NOUVEAU SON SUR LA RADIO LIBRE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => un-nouveau-son-sur-la-radio-libre [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-30 15:09:56 [post_modified_gmt] => 2007-03-30 13:09:56 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/un-nouveau-son-sur-la-radio-libre/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 7 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 390 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-28 18:27:18 [post_date_gmt] => 2007-03-28 16:27:18 [post_content] => Florimond Guimard est militant RESF, et enseignant à Marseille. Il doit comparaître le 20 avril au tribunal correctionnel d'Aix en Provence, à 14H30. Son délit ? Avoir milité...Pour preuve, des centaines de témoins...Et pourtant, il est poursuivi pour fautes aggravées, violences en réunion avec arme à destination sur les forces de l'ordre. En fait, le crime de Florimond, c'est d'empêcher les expulsions. Il affirme n'avoir jamais touché un policier, et revendique avoir toujours été un modèle de pacifisme. Il risque pourtant trois ans de prison. Voilà une pétition que vous pouvez signer et relayer, un appel à mobilisation et les paroles de ce jeune prof qui voulait juste croire en un monde meilleur. C'est un reportage d'Eloise Lebourg , une de nos correspondantes. La petition ici [post_title] => UN MILITANT RESF AU TRIBUNAL 28/03 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => un-militant-resf-au-tribunal-2803 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-28 18:27:18 [post_modified_gmt] => 2007-03-28 16:27:18 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/un-militant-resf-au-tribunal-2803/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 392 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-28 18:15:31 [post_date_gmt] => 2007-03-28 16:15:31 [post_content] => À compter du 3 avril, nous allons mettre en ligne de nouveaux épisodes du quizz à 11 heures, 17 heures et 22 heures tous les jours. Des mises en ligne d'autres sujets se feront à 13 heures et 20 heures. [post_title] => MISES EN LIGNE DU QUIZZ 11h-17h-22h [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => mises-en-ligne-videos-13h-et-20h [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-11-14 19:56:28 [post_modified_gmt] => 2011-11-14 18:56:28 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/mises-en-ligne-videos-13h-et-20h/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 10 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 389 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-28 17:05:05 [post_date_gmt] => 2007-03-28 15:05:05 [post_content] => Les violences gare du Nord en pleine campagne électorale ont provoqué mercredi une nouvelle passe d'armes entre Nicolas Sarkozy et l'UMP d'un côté et la gauche et l'UDF de l'autre. La remise mardi aux gendarmes, par des agents de la RATP, d'un voyageur dépourvu de titre de transport et étant selon le Ministère de l'intérieur en situation irrégulière, a dégénéré en affrontements entre policiers et groupes de jeunes jusque tard dans la nuit. Treize personnes, dont cinq mineurs, ont été appréhendées par les forces de l'ordre. Le nouveau ministre de l'Intérieur, François Baroin, a jugé le 28 mars au matin sur Europe 1 "ces violences inacceptables" et souhaité des suites judiciaires. Campagne électorale oblige, l'opposition de gauche a toutefois ciblé son prédécesseur place Beauvau, Nicolas Sarkozy, d'avoir instauré dans le pays "une logique d'affrontement." Les premiers à réagir ont donc été les socialistes, qui dans un texte de Julien Dray, le spécialiste des questions de sécurité, ont dénoncé l'échec de la politique de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité. « Jamais la société française n'a été aussi violente. Jamais les rapports entre le service public de la police nationale et la population n'avaient été aussi dégradés. Les policiers ne peuvent plus faire leur travail dans des conditions normales et disent eux-mêmes que cela ne peut plus durer. » Les porte-parole de l'UMP Rachida Dati et Xavier Bertrand ont dénoncé ces propos en insistant sur le fait que « alors que ces évènements ont suscité un vif et légitime émoi dans la population française, le porte-parole de la candidate socialiste et la responsable des questions de sécurité au PS ont une fois encore cherché à justifier les actes de violences et de pillages inacceptables qui ont été perpétrés.» Pour la candidate communiste Marie-George Buffet, les violences à la gare du Nord sont "une nouvelle illustration de l'échec de Nicolas Sarkozy" qui "a semé depuis plusieurs années les graines d'une situation explosive." François Bayrou, le candidat de l'UDF a renchéri de son côté en affirmant :"C'est une société qui a des tensions extrêmement fortes, dans laquelle il y a des rancoeurs, (où) un certain de nombre de catégories de jeunes et de moins jeunes ont le sentiment d'être en affrontement avec d'autres catégories, comme les policiers". Nicolas Sarkozy a répliqué à toutes ces réactions que les incidents étaient les effets d'une "pensée unique" et "post-soixante-huitarde" et non la conséquence d'un "climat" qui régnerait en France. "Ce n'est pas du tout un climat dans le pays. C'est parce que depuis des années, une idéologie post-soixante-huitarde a conduit à tolérer l'intolérable", a déclaré le candidat de l'UMP gare du Nord, où il s'apprêtait à prendre un train pour Lille. Accueilli aux cris de "provocation" lancés par quelques usagers, il s'est dit "du côté de ceux qui payent leur billet de train et qui n'acceptent pas qu'on démolisse les gares". Philippe de Villiers, candidat du Mouvement pour la France, a dénoncé l'action de "bandes ethniques qui marquent leur territoire le portable à la main." Le FN quant à lui , déclare que "ces émeutes à répétition mettent en évidence la faillite de la soi-disant « politique de sécurité » de l'ex-ministre de l'Intérieur et candidat permanent Nicolas Sarkozy. Le climat quasi-insurrectionnel que connaît la France prouve que rien n'a été réglé depuis novembre 2005. Au-delà des tabous et de l'omerta médiatique, il faut souligner que cette situation est la conséquence directe de la politique d'immigration massive et aberrante menée par les gouvernements successifs depuis trente ans..." Marine le Pen s'est elle-aussi fendue d'un communiqué en faisant un pas de côté. Sa cible à elle, c'est Jean-Paul Huchon. Voilà un extrait : " Le clandestin qui, en refusant de se faire contrôler, a provoqué une émeute à la Gare du Nord mardi soir, aurait dû attendre trois jours : en effet, grâce au Président du Conseil Régional d’Ile-de-France il n’'aurait pas du tout payé son titre de transport ! Depuis le 1er octobre, les bénéficiaires de minima sociaux comme l’AME ou la CMU ont droit à une réduction de 75 % sur la carte orange, et le 31 mars les titulaires du RMI ne la paieront même plus du tout. Le Groupe Front National au Conseil Régional d’Ile-de-France aurait approuvé cette mesure si elle s’était appliquée aux Français uniquement, mais M. Huchon a tenu à l’'étendre aux étrangers en situation régulière et aux clandestins. Ceux qui sont en infraction avec la loi bénéficient ainsi de plus de droits que les Français honnêtes ! Il est vrai qu’'en accordant la gratuité des transports publics aux clandestins on évite par définition tout problème de contrôle des billets ! Faisons une suggestion à M. Huchon, pour encore diminuer à l'avenir les altercations lors des contrôles des titres de transport : « la Région Ile-de-France accorde la gratuité des transports publics à toute personne qui présentera un casier judiciaire copieusement rempli »." A qui profite ces troubles...réponse le 22 avril à 20 heures. Avec Reuters Réactualisation le 30 mars 2007. Situation administrative du passager contrôlé et arrêté : Angelo Hoekelet devait se rendre le 5 avril 2007 à la préfecture de police pour un examen de sa situation administrative. Né le 13 juin 1974 à Pointe-Noire au Congo, arrivé en France en 1985, il manquera ce rendez-vous. Il sera en détention provisoire, dans l'attente de son jugement. Contrairement à la version donnée le lendemain des faits par le ministère de l'intérieur et la Préfecture de police, il n'était plus sur le point d'être expulsé du territoire. Frappé d'un arrêté de reconduite à la frontière, il a bénéficié, le 15 septembre 2006, d'une décision favorable du tribunal administratif le relèguant, comme des milliers d'autres étrangers dans son cas, dans une sorte de no man's land administratif. Selon le ministère de l'intérieur, M. Hoekelet avait déjà fait l'objet de deux interdictions du territoire, prononcées par la justice, en 1993 ; puis d'un refus de séjour avec invitation à quitter le territoire, en 2004. Aucune de ces décisions n'avait été exécutée. [post_title] => GUERRE DES P'TITES PHRASES APRES LES VIOLENCES GARE DU NORD [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => guerre-des-ptites-phrases-apres-les-violences-gare-du-nord [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-28 17:05:05 [post_modified_gmt] => 2007-03-28 15:05:05 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/guerre-des-ptites-phrases-apres-les-violences-gare-du-nord/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 36 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 383 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-27 13:30:21 [post_date_gmt] => 2007-03-27 11:30:21 [post_content] => Le ministère de l’intérieur vient de publier, le lendemain de la prise de fonction de François Baroin, les statistiques officielles concernant les inscriptions sur les listes électorales. Par rapport à l’année 2006, nous assistons à une croissance de 4,2 %. Le nombre d'inscrits est de 44,5 millions de Français. Les trois premiers départements dans lesquels on assiste à une hausse sont en Ile-de-France : 9,6 % à Paris, 8,5 % en Seine-Saint-Denis, 7,9% en Hauts-de-Seine. Les hausses les moins importantes ont eu lieu dans des départements ruraux : 0,3 % en Creuse, 0,4 % en Haute-Marne, 0,8 % dans le Cantal. Cette croissance est habituelle pour une année de scrutins présidentiel et législatif : en 1981, la hausse était de 3,7 %, 1,9 % en 1988, 2,1 % en 1995, 2,3 % en 2002. Le chiffre de cette année s’explique essentiellement par les différentes campagnes d’incitation à l’inscription sur les listes électorales ainsi qu’au nombre important de jeunes accédant à la majorité. [post_title] => INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ELECTORALES : LES CHIFFRES OFFICIELS [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => inscriptions-sur-les-listes-electorales-les-chiffres-officiels [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-27 13:30:21 [post_modified_gmt] => 2007-03-27 11:30:21 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/inscriptions-sur-les-listes-electorales-les-chiffres-officiels/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 7 [filter] => raw ) [8] => WP_Post Object ( [ID] => 379 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-26 16:45:32 [post_date_gmt] => 2007-03-26 15:45:32 [post_content] => Les députés non réélus seront mieux indemnisés. Non, vous ne rêvez pas ... Nos députés se sont votés une loi en 2003 (longtemps passée sous silence ou inaperçue dans les médias ), faisant passer leurs indemnités de fin de mandat de 6 mois à ... 5 ans ! Auparavant, les députés se voyaient assurés de percevoir pendant 6 mois l'équivalent de leur indemnité de base, soit 5400,32 euros brut, s'ils ne retrouvaient pas tout de suite une activité. S'ils avaient d'autres mandats ou d'autres revenus, l'Assemblée ne versait que la différence entre ces sommes et l'indemnité. Les nouvelles règles sont : Pour les députés sortants qui n'ont toujours pas retrouve d'emploi, une indemnité de base de 5400,32 euros bruts pendant les 6 premiers mois. Pour les députés sortants qui n'ont toujours pas retrouve d'emploi, 70 % de cette indemnité de base pendant le second semestre. Pour les députés sortants qui n'ont toujours pas retrouve d'emploi, 60 % de cette indemnité de base pendant le troisième semestre. Pour les députés sortants qui n'ont toujours pas retrouve d'emploi, 50 % de cette indemnité de base pendant le quatrième semestre ( soit deux ans après) Ensuite pendant six semestres, les députés sortants qui n'ont toujours pas retrouvé d'emploi, le niveau baisse de 5% tous les semestres jusqu'à 20% de l'indemnité de base , soit 1080 euros brut. Pour financer ce système, une cotisation des députés de 0,5% de leur indemnité de base à été créée au même moment pour financer ce nouveau système. A.R [post_title] => L' "ASSEDIC REVOLUTIONNAIRE" DES DEPUTES [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => l-assedic-revolutionnaires-des-deputes [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-26 16:45:32 [post_modified_gmt] => 2007-03-26 15:45:32 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/l-assedic-revolutionnaires-des-deputes/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 32 [filter] => raw ) [9] => WP_Post Object ( [ID] => 378 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-26 14:33:18 [post_date_gmt] => 2007-03-26 13:33:18 [post_content] => Une tradition dans le Gard, la région de notre correspondant, Philippe Maréchal : le carnaval présidentiel cévenol, vidéo à voir sur notre site, une bonne occasion pour sourire mais aussi réfléchir. La compagnie Teuf-teuf déroule son carnaval présidentiel sur deux petites villes, Ganges dans l’Hérault et Le Vigan dans le Gard séparées seulement par une douzaine de Kilomètres. Ces deux villes baignent dans un « bassin d’emploi » dévasté, suite aux fermetures d’usines telle la dernière programmée, Well, usine textile au Vigan, pour cause de…délocalisation. Avec les deux candidats,« Jackadit » du « Parti Pris » au marché de Ganges, et « Nadine Elle-même » du « Parti Qui Vous Convient» au marché du Vigan, voici un morceau de campagne inédite, ponctuée de rencontres sur le marché. Ambiance, perplexité, réalités et visages d’un petit coin de France qui se demande à quelle sauce va se cuisiner l’avenir. Une vidéo à voir ici . [post_title] => CARNAVAL PRESIDENTIEL CEVENOL - A VOIR [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => carnaval-presidentiel-cevenol-a-voir [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-26 14:33:18 [post_modified_gmt] => 2007-03-26 13:33:18 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/carnaval-presidentiel-cevenol-a-voir/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 10 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 400 [post_author] => 2 [post_date] => 2007-03-31 14:30:25 [post_date_gmt] => 2007-03-31 12:30:25 [post_content] => L’Alliance pour la Planète, alliance d’associations écologistes, a décidé de noter depuis la fin de l’année 2006 les programmes des différents candidats à l’élection présidentielle. Voici pour vous les derniers résultats des douze candidats qui pour une grande part ont fait d'importants progrès.. Afin de mieux constater l’évolution de la notation, les dernières notes sont indiquées en rouge. La note entre parenthèse est celle du 26 février 2007. Dominique Voynet : 17,5 (16,5) José Bové : 16 (non noté le 26 février) Ségolène Royal : 16 (13) Olivier Besancenot : 13,5 (8) François Bayrou : 13 (9) Marie George Buffet : 9,5 (9) Nicolas Sarkozy : 8,5 (8,5) Philippe de Villiers : 7 (7) Arlette Laguiller : 6 (5) Jean-Marie Le Pen : 6 (5) Frédéric Nihous : 6 (non noté le 26 février) Gérard Schivardi : programme non évaluable (non noté le 26 février) « Seuls Ségolène Royal, Olivier Besancenot et François Bayrou ont sensiblement amélioré leur note par rapport à celle du 26 février. Les autres candidats ont très peu fait évoluer leur programme. Nous souhaitons que chaque électeur puisse constater l’engagement écologiste de celui ou de celle qui va diriger notre pays.» déclare Serge Orru, directeur du WWF- France. [post_title] => LIVRETS SCOLAIRES DES CANDIDATS : DES PROGRES EN ECOLOGIE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => livrets-scolaires-des-candidats-des-progres-en-ecologie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2007-03-31 14:30:25 [post_modified_gmt] => 2007-03-31 12:30:25 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/livrets-scolaires-des-candidats-des-progres-en-ecologie/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 74 [max_num_pages] => 8 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => 1 [is_year] => [is_month] => 1 [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 96c7e832f7db29889e8f72c92aa245eb [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )