A VOS CALCULETTES

Publié le | par

Voilà les résultats définitifs du premier tour de l’éléction présidentiel de 2007 établi par le Conseil constitutionnel A vos calculettes pour imaginer ce que pourrait être le résultat du second tour.

Monsieur Olivier Besancenot 1 498 581

Madame Marie-George Buffet  707 268

Monsieur Gérard Schivardi       123 540

Monsieur François Bayrou 6 820 119

Monsieur José Bové 483 008

Madame Dominique Voynet 576 666

Monsieur Philippe de Villiers 818 407

Madame Ségolène Royal 9 500 112

Monsieur Frederic Nihous 420 645

Monsieur Jean-Marie Le PEN 3 834 530

Madame Arlette Laguiller 487 857

Monsieur Nicolas Sarkozy 11 448 663

Electeurs inscrits : 44 472 834

Votants : 37 254 242

Suffrages exprimés : 36 719 396

Majorité absolue : 18 359 699

Partager cet article

Les commentaires (21)

  1. bonjour
    sarko et une menace pour la france quand on entend ce que dit rachida sa porte parole sur votre site c’est degueulasse alors que pense sarko

  2. UDF+UMP+FN on passe la barre des 60% la france sera Sarkoland et ne sera plus ou comment le sufrage universel terrasse les libertés individuelles.

  3. En esperant que Royale fasse autre chose que tracter les metros et trains contre Sarko pour montrer que son projet est le plus interessant pour la France de demain. C’est tout ce qu’on lui demande (avoir des idées).

  4. J’ai fait un calcu vite fait… certes optimiste (pour les deux camps à mon avis, et en prenant le même nombre de votants que pour le premier tour) et j’arrive à peu près à ça:

    PS+Verts+PC+LCR+FO+50%UDF+30%FN=16 600 000 soit environ 45%.
    UMP+50%UDF+30%FN+MPF=17 600 000 soit environ 47%.

    Je sais que mes chiffres sont faux, mais c’est une estimation purement personnelle qui me semble réalistes, ne serait-ce qu’au niveau des pourcentages… dans tous les cas (et même d’après l’IFOP tout ça) ça sera serré!

  5. la vidéo est assez drole quoiqu’un peu (si si) partisane. Existe-t-il la meme chose pour ségolène ?

    bon, j’ai pris ma calculette et j’ai aussi fait deux petites aditions :
    à gauche : 1 498 581 + 707 268 + 483 008 + 576 666 + 9 500 112 + 487 857 = 13 253 492
    à droite : 123 540 + 818 407 + 420 645 + 11 448 663 = 12 811 255

    ajoutons maintenant les répartitions des voix UDF et FN :
    à gauche : 13 253 492 + 3 069 053 (45%UDF) + 421 798 (11%FN) = 16 744 343
    à droite : 12 811 255 + 2 318 841 (34%UDF) + 3 029 278 (79%FN) = 18 159 374

    cela fait tout de meme plus d’un million quatre cent mille voix d’écart. On voit donc tout l’intéret que peut avoir Mme Royal à recentrer son propos et à se rapprocher de M.Bayrou. Allez les centristes, la partie n’est pas perdue car un report un peu différent des voix, les 16 %UDF qui pensent s’abstenir par exemple + 1 ou deux % récupérés ailleurs et les résultats deviennent :
    à gauche : 16 744 343 + 1 091 219 (les 16%UDF) + 367 193 (1% piqué à sarko) = 18 202 755
    à droite : 18 159 374 – 367 193 = 17 792 181

    et hop, tout change. Bien sur cela suppose un taux de participation identique et un report très fidèle des deux cotés. Mais comme ce ne surement pas le cas, les scores seront sérrés et tout reste possible. Rendez-vous dimanche 6 mai…

  6. Je suis étonnée du peu de commentaires et du peu d’intérêt qu’ils présentent. J’espèrais plus de véhémence, plus de possibilités de dialoguer, d’échanger des idées et même de s’engueuler en cas de besoin. A mon avis, la qualité de votre site mériterait mieux ! Une exception, merci jeanO, moi aussi j’ai pris ma calculette, on a pas complètement fait les mêmes calculs, mais au résultat on est d’accord, tout reste possible. La lutte continue

  7. Pardon !!!!! Je viens juste de voir la vidéo proposée par Fanette, c’est pour ce genre de chose que je viens sur ce site. Merci même si j’ai encore plus l’angoisse.

  8. Si, Fanette, je continue à m’angoisser. Justement je connais ces documents et resf. J’espère que cette vidéo n’est ni au 2nd degré, ni irréalisable, mais juste une mauvaise fiction de série B vite oubliée.

  9. maintenant tout ca n’a plus grande importance. Francois a fait une belle boulette, je suis de tout coeur avec lui mais quand meme, dire sans avoir de preuve que c’est le méchant nicolas qui a fa

  10. maintenant tout ca n’est plus tres important, Francois a fait une boulette. Ce n’est pas tres malin de dire tout haut que c’est le vilain Nicolas qui a fait des grosses pressions pour que son débat avec la gentille ségolène ne se tienne pas sur canal plus. Meme si tout le monde le pense tout bas. Au fait vous ne parlez pas du débat, qu’en est-il donc ?

  11. La rencontre entre Ségolène Royal et François Bayrou qui s’est tenue aujourd’hui 28 avril à Paris a permis de mettre à jour des points d’accords entre la candidate socialiste et le leader centriste.

    Tous deux ont préféré parler de « dialogue » que de « ralliement » : « Plutôt que de parler de débat je préfère dire dialogue » a estimé Ségolène Royal. Sur un certain nombre de sujets difficiles, nous pouvons faire émerger un certain nombre de convergences, qui vont permettre à la France de se redresser ». Pour François Bayrou, « rien n’est plus nécessaire dans la vie politique française que de faire bouger les lignes ».

    Sur la réforme des institutions :
    La candidate socialiste a rappelé qu’elle met « au premier rang de la rénovation de la vie démocratique » la démocratie participative. Mais elle a aussi décliné ses propositions de VIème République : la suppression du 49-3, la réforme des institutions, les jurys citoyens. Ségolène Royal a également souhaité l’organisation d’un référendum sur une nouvelle République.

    Le candidat de l’UDF a estimé qu’il fallait « bâtir le pluralisme ». Il a rappelé son attachement à l’introduction d’une dose de proportionnelle aux législatives. Et sa volonté de réformer le Parlement, contre « la concentration des pouvoirs ». Ségolène Royal a rappelé que ces propositions figuraient dans son Pacte présidentiel et ajouté qu’elle réformerait le Sénat, « pour y permettre l’alternance ». François Bayrou a lui aussi critiqué les institutions de la Vème République, estimant que « ça suffit, les pouvoirs concentrés dans une seule personne ».
    Une loi contre la concentration des médias :

    François Bayrou a réitéré ses critiques contre la concentration des médias, en pointant les difficultés d’organiser ce débat. « A qui cela peut-il nuire, que comme candidats, nous discutions ensemble du pays ?  » Ségolène Royal a affirmé que les mesures anti concentration des médias figurent dans son Pacte présidentiel.

    Ségolène Royal et François Bayrou ont rappelé leur attachement à une loi qui change les règles sur ce point.

    Un nouveau traité européen :

    François Bayrou a déclaré qu' »une grande majorité de Français savent qu’il n’y a aucun avenir pour notre pays sans une Union européenne qui parle d’une voix forte dans le monde ». Il a appelé à la mise en œuvre d’un nouveau texte constitutionnel européen « court, lisible ». Une proposition approuvée par la candidate socialiste, qui a estimé que « chacun sent bien que l’Europe doit d’abord défendre les valeurs humaines ». Ségolène Royal a ajouté que l’Europe doit avancer sur les questions sociales et plaidé pour une réforme de la Banque centrale européenne.

    Relation entre la police et la population :

    Ségolène Royal a estimé que ces rapports « se sont aggravés ». Elle a dénoncé la suppression de la police de proximité, proposant de mettre en place une police de quartier. La candidate socialiste a critiqué le manque de moyens de la justice, qui doit sanctionner « de manière proportionnée », « dès le premier acte de délinquance ».

    François Bayrou s’est dit globalement en accord avec Ségolène Royal sur ces questions. Celui-ci a souligné la tension dans les rapports entre la police et la population, déclarant que « cette montée des tensions très nuisible pour la France ». Pour lui, « le fait de priver un certain nombre de quartiers de services publics » était « une faute ».

    Sur les questions de la sécurité et de la prévention, Ségolène Royal et François Bayrou sont en accord, ce dernier critiquant implicitement Nicolas Sarkozy. « Ceux qui croient uniquement à la sanction se trompent », a-t-il déclaré.

    Enfin, sur les questions économiques :
    Ségolène Royal a concédé que « sur les questions économiques, nous avons des désaccords ». Mais « je ne suis pas une femme de dogme », a-t-elle précisé tout en rappelant la démarche des débats participatifs qui ont constitué la première phase de sa campagne. La nouvelle croissance économique s’appuie sur « la compétitivité économique » mais aussi sur « la compétitivité sociale », a-t-elle précisé.

  12. Quelle tchache pour commenter le débat de la classe politique de la LOOSE (du mot Looser=perdant).
    Pour faire simple:
    1 – Pratiquement des mensonges de part et d’autre (ex Airbus dont le sprix sont plus chers de 30% à cause de la parité Euro/Dollar) Mais qui a donc a voulu cette Europe ? Les Imbéciles qui nous ont gouvernés bien sûr. Ils mentent encore sur leur capacité à faire plier la BCE qu’ils ont institutionnalisé par l’Euro !!
    Après Dette, Impôts …
    J’oubliai les impôts. Pour la Menteuse Sego on ne peut pas les baisser. Si Sarko les baisse alors c’est un menteur. C’est très fort la démo de la part des admirateurs de Blair (vous savez cet homme de Gauche qui n’a jamais remis en cause le redressement de Tatcher, mais qui a réussi lui aussi à les diminuer)
    2 – La démocratie rénovée et/ou participative des 2 prétentieux du débat, ce n’est que la mise en place de Soviets (remaquillé en 2007, Démocratie Participative).
    Donc Réforme des institutions = Soviets ( ce sont les syndicats et autres représentations qui donneront leur avis avant les lois sous menace voilée de désordre type CPE . Quand on sait comment la Gauche mène une politique de financement par les fonds publics d’associations para politiques comme SOS racisme et les centaines d’autres – On comprend comment ils entendent peser sur les décisions et terroriser les français). Donc DANGER pour les Libertés les Sego/Bayrou.
    Economiquement ils sont à « la rue en plus ». Comment peut on voter pour ces Blaireaux !!

    Voir http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/04/un-22-avril-noir-pour-julien-calabro/#comment-10302

  13. Le commentaire qui précède justifie tout à fait le refus des 18,7% d’électeurs qui ne veulent plus d’un affrontement caricatural. Comment peut-on encore accepter que dans un débat politique démocratique certains clament la nécessité d’un front anti Sarkosy tandis que d’autres crient aux tractations et petits arrangements ?
    J’aurais aimé pouvoir me décider dans un climat plus sain, un climat ou le vacarme médiatique fait par les uns et les autres ne couvre pas ou ne noie pas une pertinence du débat d’idée. On peut ne pas etre d’accord sur certaines choses mais quand il faut trouver des solutions c’est encore par la parole, la discution et – oui, oui, il faut dire – la négociation qu’on peut trouver soit une voie commune soit un compromis acceptable. Pour tous.

    J’ai récemment regardé deux emissions tout à fait intéressantes, à la fois par la qualité de développement du débat de l’animateur qui dirige, par l’intéret des propos tenus et, pour l’une des deux, par le respect dont font preuve les orateurs les uns envers les autres. Je veux parler de « ce soir ou jamais » du mardi 24 et de « France europe express » de ce dimanche.

    Il va bien falloir se décider – on peut encore attendre mercredi soir – mais je suis navré qu’on traite les idées des uns comme celles des « loosers ». Celle des autres serait-elles donc par déductions celles des « winners » ? Mon cher Niro je crois que vous vous trompez en agissant ainsi. Quel que soit l’issue du second tour il faudra que nous vivions avec ce ou cette président(e). Tous ensembles.

  14. J’ai vite calculé. Il y a encore un demi-million de vote blanc (ou nuls). C’est 2 fois moins qu’en 2007.

    Mais 45% des électeurs Bayrou revendiquent un vote constestataire.

    C’est le résultat que j’observe sur le sondage en ligne dans mon site perso http://www.ExtremeCentre.fr

    Etonnant non ?