CHIRAC ENTENDU COMME TÉMOIN, LUNDI?

Publié le | par

Selon Le Canard enchaîné qui sortira demain mercredi, l’ancien président de la République Jacques Chirac, dont l’immunité prend fin samedi à minuit, a été convoqué comme témoin, lundi 18 juin, par les juges d’Huy et Pons.

Jean Veil, l’avocat de l’ancien président, a affirmé ne pas être au courant, « je suis extrêmement surpris qu’une telle convocation puisse exister » a-t-il déclaré.

Selon l’hebdomadaire satirique, les juges souhaiteraient entendre Jaques Chirac à propos de certains carnets du général Rondot, où  figurent des annotations comme « instruction du PR », qui pourrait signifier « Président de la République »…

Selon la nouvelle loi sur le statut du chef de l’Etat, Jacques Chirac cesse de bénéficier de l’immunité attachée à sa fonction un mois après la fin de son mandat, soit le 16 juin à minuit.

Partager cet article

Les commentaires (10)

  1. Ouf. Donc je suis protégé jusqu’en 2012 concernant l’affaire de mon appartement à Neuilly…

    Message pour Jacques : je vais voir ce que Rachida peut faire pour toi. je te tiens au courant.

    Bisoux à Bernadette,

    Ton Brutus

  2. Son Elysée, n’y voyez point flagornerie, mais Votre blog est en tous points remarquable !
    A quand le lancement de Votre chaîne de télé-radio unique, qu’on se poile un peu ?
    Si vous les voyez bientôt, remerciez encore Leurs Majestés Chirac pour leurs encouragements à votre endroit afin que Vous occupassiez enfin le trône qui Vous revient…

    P.S. un doute m’habite cependant, êtes-vous sûr que « la Lanterne » comme lieu de villégiature soit bien indiqué à Votre Grandeur ? Vous qui maîtrisez parfaitement l’histoire de notre grand pays, ne souvenez-vous pas d’une certaine chanson du 18ème siècle qui disait « Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la Lanterne » ?
    Enfin bon, les sans-culottes étaient à vélo dimanche dernier à Paris… Tout va bien pour vous… Pour l’instant…

  3. Très bonne nouvelle de la part de la justice (et de son indépendance) , que de vouloir entendre Mr Chirac à propos de l’affaire Clearstream.
    Mais la vraie question concernant, l’ex-président, est plutôt, de savoir s’il sera entendu par des juges, dans les affaires de financements publics de la mairie de Paris durant son mandat de maire.

    Je jugerai, alors, l’indépendance judiciaire, ce jour là. Et tous les citoyens de ce pays, devraient également se poser la question, quelque soit leur bord politique.

    En effet, il en va de notre avenir à tous, que la justice française puisse enquêter et éventuellement poursuivre un citoyen qui aurait commis des délits. Même si, le-dit citoyen a occuppé les plus hautes fonctions de l’état.

    Wait and see…

  4. Vous fatiguez pas !! Chirac ne sera en rien inquiété. On annonce aujourd’hui qu’un décret de grâce présidentielle, donc de NS, sera déposé au 14 juillet prochain. Effet d’annonce un mois à l’avance pour préparer psychologiquement à la grâce de Chirac ! Tous les éléments sont là. En plus pourquoi cette agitation après les déclarations du Canard ?? Allez notre « ami » Chirac aura une belle retraite bien pépère ! Avec un peu de chance il aura ausi droit à son séjour sur le Paloma … le jogging en moins !!

  5. @ Fonfon : merci pour ces compliments. Vous, de manière habile, vous recherchez à ce que je vous recrute comme conseiller spécial à l’Elysée, non ?

    Au sujet de la lanterne, c’est bien parce que les sans culottes manifestaient dimanche à Paris sur leurs vélos que je me suis rendu à la Lanterne. Un peu de distance avec le bas peuple, une précaution utile.

  6. Sauf vot’ respect, Sa Grandeur d’Elysée, il fut, je crois, un temps où le tutoiement vous était agréable…
    Vous avez cependant bien raison, de mettre entre Vous et les vilains le gouffre nécessaire…
    Et, pour citer, si j’ose, l’un de Vos bien-aimés ancêtres, le Général : « La France est au bord du gouffre, aidons-la à faire un pas en avant… »
    Pour le reste, on en discutera… plus tard…

  7. Il est un peu tard pour se poser la question de savoir si Chirac sera poursuivi dans les différentes affaires où son nom est mis en cause et où il est cité comme  » témoin  » . Montebourg à l’époque du
    gouvernement Jospin avait mis en lumière ces différentes  » affaires  » et les conclusions qu’il fallait en tirer.
    La Gauche dirigeante au pouvoir a largement trainé les pieds pour se prononcer sur ce cas particulier ,
    prétendant qu’il fallait respecter et protéger la fonction présidentielle, que cela ternirait l’image de la Fran-
    ce et mettrait en danger ses institutions ! Les choses en sont restées là et Montebourg avec son projet
    renvoyé … chez les Réformateurs . La fonction et les institutions en sont-elles sorties grandies . La répon-
    se est NON . La démocratie américaine ( car malgré Bush ,elle reste un modèle ) a destitué Nixon pen-
    dant son mandat et créé de gros soucis à Clinton pour des histoires de …  » dessous la table  » !!! prouvant
    que la fonction sait se passer des hommes qui ne sont pas dignes d’elle . Quant aux institutions,elle n’ont pas été ébranlées ( aucune référence ici à Clinton ) car elles ont fonctionné démocratiquement grâce à
    une justice indépendante du Pouvoir – En France on est loin du compte et il faut s’attendre à ce que les choses soient verrouillées ,au moins pendant cette législature , car la vague  » bleue  » pourrait rendre
    « blanc-bleu  » certains de nos élus . Alors,faut-il poursuivre et éventuellement condamner Chirac ? C’est
    au premier tour en 2002 qu’il fallait le faire ,d’une manière légitime et populaire, montrant que les institu-
    tions c’est d’abord le Peuple qui devrait les fait exister et fonctionner . On peut se poser la question,en
    effet , quand on voit Juppé , Carrignon et Mancel remonter ,comme des ludions , en politique avec la bénédiction du Peuple qui en redemande . Alors oui , il faut vraiment que la Gauche se pose les bonnes
    questions , qu’elle a souvent éludées , pour que naisse enfin une vraie démocratie républicaine ,libérée
    des démons de l’après guerre qu’elle traine derrière elle comme des secrets de famille inavouables . Elle
    en sortira grandie et fera renaître l’espoir et la confiance parce qu’elle doit impérativement s’ouvrir sur les
    réalités de notre société et de l’environnement mondial qu’elle ne peut raisonnablement ignorer .

  8. Alain Juppé , après la perte de son ministère, a-t-il peur de payer encore pour J.Chirac ? LOL
    Aujourd’hui on n’aura parlé que de lui et tout le monde a oublié la convocation de l’ancien locataire de l’Elysée.
    Comme quoi, une nouvelle fois il aura servi de fusible ! Malédiction ? Envoutement ?
    Je crois que Mr juppé va vouloir vite oublier le mois de juin !
    Ce qu’il vient encore de subir, c’est vraiment beaucoup pour un seul homme, au moins lui aura été fidèle à son mentor, ça me le rend symphatique, un peu !

  9. Pour ma part, il me tarde enntendre les raisons permettant à Chirac de ne pas être inquiété dans les inommbrables affaires finançières le concernant ? .