Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

PS : LES MILITANTS METTENT SÉGOLÈNE SUR LE HAUT DU PODIUM

Publié le | par

Les militants du PS appelés à voter ce jeudi 6 Novembre pour l’une des 6 motions en lice, font de nouveau émerger Ségolène Royal, pour la rénovation du parti. La fin des soucis pour le Parti? Pas si sûr….

La motion portée par Ségolène Royal prend la tête : 29% des suffrages exprimés. A la traîne, et dans un délicat coude à coude autour de 25%, celles de Martine Aubry et de Bertrand Delanoé… Benoit Hamon et sa motion « gauche du PS » marquent sans conteste une percée spectaculaire : 19%…

Ce vendredi matin, sur la matinale d’Inter, la candidate malheureuse à l’élection présidentielle de 2007 se montre souriante : elle ne sort pas encore sa candidature « du frigidaire », et veut « rassembler tout le monde ». François Hollande, premier secrétaire sortant, lui, a déjà annoncé la couleur : ce résultat n’est pas la « solution la plus simple » pour le Parti Socialiste. Déjà, le sénateur Jean-Luc Mélenchon a annoncé que pour lui c’était clair, il quittait le PS !!!

Partager cet article

Les commentaires (15)

  1. J’imagine déjà le prochain dessin de Xavier Lacombe… Sarkozy plié en deux de rire à l’énoncé des résultats du vote ! Pauvre Parti Socialiste… C’est bien simple, il ne m’énerve même plus, il me fait juste pitié.

  2. Dans une période où on loue les États-Unis pour leur modernité puisque ce pays vient de choisir jeune et noir, le PS semble à mille lieux du renouvellement de ses représentants.

    Et pourtant parmi tous ces anciens, il y avait un homme jeune, fils d’ouvrier et ancré à gauche, Benoit Hamon, qui pouvait rafraichir ce parti usé et qui ne fait plus espérer personne.

    C’est dommage que la presse n’ait pas mis en lumière cette personnalité du PS et le changement qu’il incarne. C’est à croire que non seulement les dirigeants, mais aussi les médias veulent tuer le PS.

    C’est dommage que les militants se soient faits soudoyer pour maintenir toujours les mêmes personnes en places avec leurs idées social-démocrates qui ont fait perdre à la gauche trois élections présidentielles.

    C’est triste à dire mais aujourd’hui, seul le NPA est vraiment de gauche tandis que le PS s’est réancré à gauche par opportunité.

  3. « choisir jeune et noir, le PS semble à mille lieux du renouvellement  » dit dedalus…

    Ségolène n’est pas noire, mais c’est une femme, ce qui en France (aux USA aussi, d’ailleurs) pose apparemment plus de problèmes dans les sphères politiques. Benoît Hamon est jeune. Alors vous pouvez toujours prétendre que les choix des militants sont ringards mais si les résultats ne vous semblent pas clairs demandez à Bertrand et à Martine de vous expliquer ce qu’ils en pensent ! Eux, ils ont compris le message, ne vous en faites pas.

  4. Ségoléne remporte le prix de camaraderie 30%, des 2%, des0,5 % et en plus y a déjà 2 dissidents !!!! Sarko va se commander un rocking chair et un cigare pour 2012 !!

  5. Bien mais alors , apres ??

    allez au suivant , les militants n ont plus le choix , courage pour l avenir du Ps , quel est l avenir maintenant ??

    Que de questions , que faire , avec qui , ??

  6. Rira bien qui rira le dernier. Le final risque d’être vraiment pas beau à voir quand les provisions de cailloux seront de sortie, rappel toi de sa « mauvaise passe » avant l’été.

  7. A gauche, toutes !!
    Suivez Mélenchon !
    « ça suffit comme ça ! »

    Et pour ceux que tentent la social démocratie européenne, restez au PS !

  8. Sûr, Mob, mais il reste au PS les forces de la motion Hamon et de l’imam caché de cette élection, Laurent Fabius, qui, pour être un sacré #@&!§?!! est aussi un des rares opposants de premier ordre, capable de laminer n’importe quel débatteur. Après tout , sincère ou pas on s’en fout tant qu’il fait le job.

    Au delà, je prend peut-être mes rêves pour des réalités mais la marmite France tambouillée par les sagouins depuis trop longtemps va peut-être faire naître quelques autres mets relativement indigestes pour nos soç-dems et nos néo-cons, avec des vrais morceaux de peuple et de démocratie radicale dedans.

    Le vote par défaut ça va un temps. Qu’est-ce qu’on dirait à l’élection de Royal ou de Aubry? « Une femme à la présidence, quel changement »!? A celle de Delanoë? « Un homo à la présidence… » Super. La prochaine fois pas « d’effet 2002″, pas de vote utile, en tout cas pas pour moi. J’en ai ma claque de perdre au jeu du plus con et je serais surement pas tout seul dans ce cas.

  9. Cette femme me fait penser à le PEN ! un égo énorme !impossible de faire équipe avec elle ! elle veut etre la chef un point c’est tout! le reste elle s’en fout , je pense qu’elle a une revanche à prendre avec qq un ! son mec, sa famille, …..je ne comprends pas que les militants ne le voient pas ! un peu de recul, changez de focale, ce sera plus net !!!

  10. @11
    Cette femme…. voilà, tout est dit. Cette « femme politique » ou « politique » tout court, aurait donné quelque consistance à votre crachat. Mais non. Il n’est pire machiste que certaines écervelées revanchardes. Vous lisez trop Closer et pas assez les contributions du PS. Mon dieu comme les moches (dedans et dehors) ont bien travaillé pour nous valoir le règne actuel….

  11. la victimisation féminine ça ne marche pas en politique … la politique c’est un jeu de garçon, il faut avoir des c…., on prend des coups comme au rugby, et faut pas pleurer !
    La perversité féminine peut à la limite arriver à quelques résultats, mais ce n’est pas avec des frisettes ou en croisant les jambes que S. Veil par exemple est arrivée à se faire une place en politique, contrairement à E. Cresson pour ne citer qu’elle..

  12. C’est vrai n° 12 ! je ne lis pas plus Closer ( c’est quoi un nouveau papier WC ? ) que les tribulations de feu le PS … ne changez rien ça y est vous avez la dialectique de Jean Marie. Manque plus que la bave et les postillons.

  13. @ Aslan…100% d’accord avec toi en ce qui me concerne!

    Mon cri de guerre s’adressait aux socialistes dont je ne suis plus depuis quelques années.

    Pour moi aussi, finis les votes « utiles » pour battre la droite à tout prix. Je voterai à l’avenir sans ma calculette, juste pour les programmes et les valeurs que je considère comme les meilleurs.
    Et tant pis si l’on n’arrive pas aux pourcentages à deux chiffres !