INDEX

WP_Query Object ( [query] => Array ( [year] => 2010 [monthnum] => 05 ) [query_vars] => Array ( [year] => 2010 [monthnum] => 5 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [paged] => 0 [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [embed] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [lazy_load_term_meta] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 10 [nopaging] => [comments_per_page] => 25 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [queried_object] => [queried_object_id] => [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts WHERE 1=1 AND ( ( YEAR( wp_posts.post_date ) = 2010 AND MONTH( wp_posts.post_date ) = 5 ) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish') ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 10 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 10418 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-27 16:22:12 [post_date_gmt] => 2010-05-27 15:22:12 [post_content] =>

PETIT RÉCIT MULTIMEDIA PERSONNEL

L'apéro géant organisé via facebook, prévu ce dimanche 23 mai a rassemblé plus de forces de police que de fêtards ! Marine, la Nantaise (qui commence a bien aimer Paris...) y était. Elle raconte.

La mode des apéros géants est lancée depuis quelques mois dans de nombreuses villes de provinces (Brest, Rennes, Nantes, Montpellier..). Ce dimanche, la capitale n’a pas eu le droit à son rendez-vous festif. En cause ? La rumeur d'une interdiction de cet apéro courait sur la toile. Et l'important dispositif policier en a dissuadé plus d'un. Une semaine avant, la préfecture rappelait que « la consommation d'alcool est interdite en permanence sur le Champ de Mars » et se positionnait contre cet apéro sans pour autant l’interdire. L'âme aventurière, je décide d'aller voir si des irréductibles vont quand même se pointer.

Curieuse de découvrir le rendez-vous parisien qui devait accueillir 50000 personnes, je suis donc arrivée vers 20h au Champ de Mars. Les policiers sont en masse, 2000 selon l'un d'eux. Première surprise : fouille pour tout le monde, des barrages sont installés aux quatre coins du secteur pour confisquer l'alcool. Pas de problème, expérience de festival oblige, je cache les bières sous l'écharpe, au fond du sac. Ça passe, ils ne sont pas très regardants. Tolérance ou manque d'attention. A voir... Smaïn me rejoint plus tard avec la caméra. Il n'y a presque personne, difficile de distinguer les participants à l'apéro géant au milieu des flâneurs habituels du Trocadéro. Allons voir de plus près. Interloquée par ce rapprochement physique avec l'uniforme, je décide interroger mes voisins de pelouse : « Ça ne vous dérange pas d'être encerclés de flics ?? Et l'interdiction d'amener de l'alcool?? » Un jeune papa m'explique qu'il se sent plutôt rassuré par ce contrôle. Il est venue exprès ce soir pour le rassemblement. Plus loin, une barmaid se dit convaincue que l'encadrement policier est justifié [video http://www.dailymotion.com/video/xdgm83_opero-geant-avec-enfants-2_news] Mais ou est donc passée la jeunesse révoltée qui veut faire la fête en toute liberté ? On se couchera quand on voudra et on vomira si on veut ! Un jeune à chapeau me donne une esquisse de réponse : les fêtards reviendront, un autre jour à un autre endroit, à l'abri du regard policier. [video http://www.dailymotion.com/video/xdfp9z_apero-geant-on-reviendra_news]

23h, il n'y a toujours pas grand monde.

Rien à voir avec l'Apéro géant Facebook de chez moi, à Nantes qui avait réunit 9000 personnes. Nous les bretons on fait pas les choses à moitié, quand on prévoit un apéro, ça fait des morts... Histoire que les médias et politiques aient quelque chose à croquer sous la dent. Un truc bien juteux, comme un jeune gars de 21 ans qui « après avoir absorbé plus de 15 verres d'alcool fort » serait tombé d'un pont. Peut importe que ce pont soit à quelques kilomètres du dit Apéro géant. Peut importe que le jeune ait pu tout aussi bien mourir le weekend d'avant ou celui d'après, c'est la faute à Facebook. Outil dangereux, capable de réunir des foules. Les foules, ce ne serait pas ce qui fait peur d'ailleurs ? Au-delà des dérives liées à l'alcool, une réunion sauvage, improvisée d'inconnus qui ont décidés de se réunir alors qu'aucun point commun ne les rassemble, ça fait peur. Que peut-il se passer quand des étrangers se retrouvent sans aucun but précis ? Et les policier eux, ils vont pas prendre l'apéro après le boulot ? Tant pis, on finit en musique et dans la bonne humeur malgré le flop de ce premier Apéro parisien! [video http://www.dailymotion.com/video/xdfp9p_apero-geant-avec-les-flics_news] Marine Nicolas Image: Smaïn Belhadj [post_title] => UNE NANTAISE A L'APÉRO PARISIEN [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => une-nantaise-a-lapero-parisien [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-27 16:22:12 [post_modified_gmt] => 2010-05-27 15:22:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10418 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 10409 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-27 00:06:43 [post_date_gmt] => 2010-05-26 23:06:43 [post_content] =>

Cérémonie les Y’a Bon Awards : le palmarès des « déclarations publiques à caractère raciste » sera dévoilé dans la soirée du jeudi 27 mars 2010. Une équipe de LaTéléLibre y sera, avec Pauline Gannot, une nouvelle journaliste ...

Montrer au grand public que la France forme des identités indivisibles, c’est le propos de l’association crée il y a trois ans par des trentenaires bien décidés à pointer l’idéologie différentialiste et/ou à caractère raciste.

De la blague subie autour d’une machine à café par un collègue qui « n’est pas raciste mais…» aux déclarations publiques de personnalités, les Indivisibles (http://www.lesindivisibles.fr/) agissent sur des fronts pluriels. Une même exigence : combattre les préjugés ethno-raciaux.

Les Y’a Bon Awards : l’humour comme vecteur de communication

Inspirés par l’humour potache de la cérémonie organisée par le collectif « Les Gérard » qui remet des récompenses aux animateurs de la télévision (et plus récemment aux professionnels du cinéma), les Indivisibles ont crée en 2009 les Y’a Bon Awards. L’idée est simple : donner une sorte de prix du pire  à des personnalités. Le nom de la cérémonie fait bien sûr référence à l’imagerie du tirailleur sénégalais qu’on trouvait sur des emballages de préparation pour boisson lactée. L’humoriste Blanche, du Jamel Comedy Club, et l’actrice Aïssa Maïga seront à nouveau les maîtresses de cérémonie pour cette seconde édition. Huit catégories et pas moins de soixante nommés ont été retenus. Comme pour la cérémonie des César, des « guest » remettront des prix. L’an dernier Thomas NGijol et la chanteuse Anaïs s’étaient vus confier ce rôle. Révélées au dernier moment au cours de la conférence de presse, le secret a été bien gardé sur les catégories. Pour les nommés, on ne connaîtra la liste que le jour de la cérémonie. Les nommés sont invités à venir chercher leur prix, un trophée en forme de banane. L’an passé, personne n’a osé se montrer : ni Luc Ferry qui a reçu le Y’a Bon Award « Le Bruit et l’odeur », en référence à la célèbre phrase prononcée par Jacques Chirac, ni l’avocate Sylvie Noachovitch à qui on a accordé le prix « Les envahisseurs » pour la déclaration suivante : « mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n’y a que des noirs et des arabes. L’idée de coucher avec l’un d’entre eux me répugne ». Deux catégories qu’on retrouvera cette année ainsi que celle qui salue une personnalité « pour l’ensemble de son œuvre ». Les Indivisibles ont crée de nouvelles entrées qui font écho à des propos entendus au cours de l’année passée. Ainsi jeudi, les invités découvriront les lauréats de nouvelles catégories comme « Touche pas à mon pote raciste », « Meilleur espoir » ou « Les Antilles : Ba mwen y en ti Pwejuje ! ». Les « Zéric » seront également à l’honneur, titre que se disputent entre autres Eric Besson, Eric Raoult et Eric Zemmour.

Un jury très éclectique a départagé les 60 nommés qui ont concouru pour huit distinctions.

18 personnalités ont voté ; ils sont artistes (Marina Foïs, Bruno Solo…), journalistes (Tania de Montaigne…), chercheurs (Eric Fassin…) ou sportifs (Jean-Marc Mormeck…). Droit de réponse La cérémonie n’a pas pour but d’être une sentence moraliste mais plus un moyen de pointer du doigt les propos qui heurtent. Audrey Pulvar, marraine de l’évènement aux côtés de Lilian Thuram, a déclaré à l’issue de la première cérémonie dans un interview réalisée par Malika Elkord pour le Nouvelobs : « j’espère que certains auront assez d’humilité, d’humour, d’autodérision pour venir sur scène recevoir ce prix (…) le jour où un des lauréats viendra dire « là, je me suis trompé, j’aurais  dû dire les choses autrement », peut-être qu’on aura fait un grand pas ». Cette année, on aura peut-être la surprise de voir un des lauréats  faire un droit de réponse. La surprise pourrait aussi bien arriver du côté des remettants et des interludes prévus au cours de la cérémonie. Car les Indivisibles joue avant tout la carte de la forme pour inviter à réfléchir sur des questions de fond qui concernent notre société. [video http://www.dailymotion.com/video/x9oklp_y-a-bon-awards-2009-officiel-integr_news]

Organiser les Y’a Bon Awards permet d’attirer l’attention des médias sur le rôle des Indivisibles, mais ce n’est pas le seul plan d’action de l’association.

Les Indivisibles vont à la rencontre de jeunes dans les lycées et les universités, l’association s’invite même sur leur ordinateur. Avec l’idée de communiquer avec humour leur message tout au long de l’année, Les Indivisibles ont crée des films d’animation diffusés sur des plateformes vidéos. La série « Etoitékoi »  est dans la mouvance de South Park, tant au niveau de l’humour que de la forme. Pauline Gannot [video http://www.dailymotion.com/video/x91k8d_les-indivisibles-musique-du-world_fun] [post_title] => CE SOIR, LES Y'A BON AWWARDS 2010 [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => ce-soir-les-ya-bon-awwards-2010 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-06-23 15:36:29 [post_modified_gmt] => 2011-06-23 13:36:29 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10409 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 1 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 10400 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-23 10:15:48 [post_date_gmt] => 2010-05-23 09:15:48 [post_content] =>

Dimanche 16 mai, 13h20, Clotilde Reiss pose le pied sur le tarmac de Villacoublay. Bien que salué par tous, le retour en France de cette jeune universitaire de 24 ans, condamnée à demeurer en Iran pendant dix mois, suscite un certain nombre d’interrogations.

Arrêtée le 1er juillet 2009 par le régime des mollahs pour avoir informé par mails sur l'avancée de manifestations anti gouvernemental qui ont eu lieu l'été dernier. Elle était attendue en France le 2 juillet. Ne la voyant pas revenir par le vol prévu et n'ayant aucune nouvelle d'elle, ses proches ont contactés le quai d'Orsay et l'Élysée. Clotilde sera localisée par la France 48heures plus tard, à la prison d'Evin, au nord de Téhéran, entassée avec des centaines de détenus, arrêtés pendant les manifestations. Clotilde Reiss, qui rédigeait officiellement un mémoire de master 2 sur l'enseignement de l'Histoire-Géographie dans les écoles iraniennes, avait été libérée sous caution le 16 août, mais contrainte de résider a l'ambassade de France. Samedi 15 mai 2010, un tribunal Iranien la condamne à deux peines de cinq ans d'emprisonnement. Cette sanction est immédiatement commuée en amende par "décision de clémence" expliquera son avocat, qui versera l'amende de 230 000 euros permettant son retour en France. Bien que Bernard Kouchner affirme depuis dimanche qu'il n'y ait eu "aucun marchandage" ni "contrepartie" à cette libération, le décision du tribunal iranien s’inscrit dans un calendrier surprenant. En effet quelques jours plus tôt, un certain Majik Kakavand posait le pied sur le tarmac de Téhéran, quelques jours plus tard, Vakili le rejoignait. Tous deux ont bénéficié d’une libération de la justice française... Le premier est un ingénieur iranien soupçonné de trafic d armes, dont la France refusait depuis des mois l'extradition vers les États unis. Le second a été condamné à perpétuité pour l'assassinat de l'ex Premier ministre iranien, Chapour Bakhtiar. Il a purgé la partie incompressible de sa peine en France et l'ordre d'expulsion lui permettant de quitter le sol français a été signé par Brice Hortefeux 48 heures après le retour de Clotilde. « Coïncidence ! », le Quai d'Orsay et Téhéran démentent conjointement un lien entre ces dossiers, on a peine à croire à une concordance des calendriers... Les soupçons sur échange entre les deux Etats sont désormais fondés. Dimanche 16 mai, Pierre Siramy, un ancien de la DGDE lance un pavé qui va relancer l'affaire. L'ancien sous directeur de la DGSE, de son vrai nom Maurice Dufresse, s'est exprimé sur LCI racontant que Clotilde "aurait travaillé au profit de la DGSE pour collecter des informations qui étaient de nature de politique intérieure et d'autre qui était sur la prolifération nucléaire". Il a également laissé entendre qu'elle serait "immatriculée" dans ce service. La chaîne LCI raconte que selon Pierre Siramy, ce serait par patriotisme qu'elle se serait présentée à l'ambassade de France dès son arrivée en Iran, un engagement que les autorités iraniennes auraient découvert en scrutant sa correspondance sur internet. Alors, info ou intox ? Car rappelons le, l'homme a publié en mars dernier un livre intitulé "25 ans de services secrets" et pourrait simplement vouloir relancer les ventes de celui ci. Clotilde a en tout cas démentie ces accusations dans une lettre adressée a l’AFP ce mercredi, se disant « choquée de trouver un climat de suspicion dans son pays alors que c’est ce qu’elle à vécu en Iran » Quoi qu'il en soit, le débat est lancé quant à une possible liaison entre de Clotilde Reiss et laDGSE. Lors de sa première comparution, le 8 août dernier, Clotilde Reiss avait avoué avoir participé à ces manifestations pour "motifs personnels"et rédigé un rapport pour un service dépendant du service culturel de l'ambassade de France. Mais elle reconnaîtra aussi avoir fait un stage au CEA (commissariat des énergies atomiques) où travaille son père, Rémi Reiss et y voir rédigé un rapport sur « les politiques en Iran en lien avec l’énergie nucléaire », affirmant n'avoir utilisé que de source type "articles" et "Internet". Sa mère travaille, quant à elle dans l'armée française à un poste qui reste inconnu. Clotilde a également enseigné quelques mois à l'université technologique d'Ispahan, une établissement réputé dans le monde des nano technologies et du high tech. Il est difficile de penser que son dossier aurait laissé inattentifs la DGSE et les services de sécurité iraniens. La jeune femme a-t-elle simplement fait les frais des tensions croissantes entre Téhéran et Paris, notamment sur la question du nucléaire, ou a-t-elle, consciemment ou à son insu, effectué des travaux pour la DGSE? En tout cas, Bernard Kouchner, sera auditionné mercredi 26 mai  par la commission des Affaires Étrangères de l'Assemblée Nationale. Affaire à suivre... Justine Le Cor Reporter-Citoyenne à Boulogne-Billancourt [post_title] => CLOTILDE REISS, ESPIONNE OU VICTIME ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => clotilde-reiss-espionne-ou-victime [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-23 10:15:48 [post_modified_gmt] => 2010-05-23 09:15:48 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10400 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 10380 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-20 14:47:22 [post_date_gmt] => 2010-05-20 13:47:22 [post_content] => [video http://www.dailymotion.com/video/xdclo9_conference-de-presse-waka-le-pilote_news]

T'ES TROP RELOU!

Le service de communication du gouvernement a lancé lundi un nouveau site internet « mon-waka.fr » à destination des jeunes. Cette campagne qui bénéficie d'un budget d’un million d’euros vise à « faire passer les messages du gouvernement et sonder les jeunes ».

Comme s’il ne suffisait pas de la réforme des retraites, notre gouvernement s’attaque désormais aux jeunes ! Et pour séduire les 15-24 ans, un stratagème hors du commun : les prendre pour des ignares !

On peut lire sur le site dans une rubrique dédiée aux mesures gouvernementales : « Ça craint parfois dans ton bahut ou à la sortie des classes ? Bonne nouvelle : la gendarmerie est là pour te protéger avec le dispositif "Sanctuarisation Globale de l'Espace Scolaire" (SAGES). » Ou bien encore, « Tu taffes mais c’est quand même la galère ? Tu taffes pas et t’as la tête sous l’eau ? Le RSA jeunes actifs a été pensé pour toi. Tu feras peut-être partie des 160.000 qui en bénéficieront à partir du 2nd semestre 2010. Avec le RSA jeunes actifs, t’es soutenu et incité à taffer. »

Quand l’UMP rencontre Skyrock ça fait vraiment des étincelles. Monwaka.fr (« canoë » en Maoris) pourrait bien être la fusion entre démagogie politique et cliché commercial. Skyrock, l'hébergeur du site, fournit aussi des "traducteurs" afin qu’ils retranscrivent la parole du gouvernement dans un jargon d’illettré. Surtout pas trop de vocabulaire, nous stupide jeune, on aurait du mal à comprendre. On peut retrouver la conférence de presse sur internet organisée par Marc-Philippe DAUBRESSE le Ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, Pierre BELLANGER le Président du Groupe Skyrock et Thierry SAUSSEZ Délégué interministériel à la Communication et Directeur du SIG) : Le site y est présenté (ce coup ci dans un langage très formel) comme un "orienteur", une "boussole", un "outil structurant" pour les jeunes. Un des initiateurs intervient : "Normalement les abeilles vont aux fleurs, avec "monWaka", les fleurs vont aux abeilles dans un langage accessible". La communication prendrait-elle le pas sur l’information ? Marine Nicolas

DES LIENS

http://www.humanite.fr/2010-04-29_Politique-_-Social-Economie_Blogs-de-Skyrock-Comment-la-droite-teste-sa http://www.rue89.com/2010/05/17/letat-et-skyrock-veulent-que-tu-laches-tes-coms-sur-mon-wakafr-151602 http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=8098 [post_title] => QUAND LE GOUVERNEMENT DRAGUE LES DJEUNS' [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => quand-lump-drague-les-djeuns [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-06-23 15:30:30 [post_modified_gmt] => 2011-06-23 13:30:30 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10380 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 8 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 10352 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-17 15:08:18 [post_date_gmt] => 2010-05-17 14:08:18 [post_content] =>

DOC-EAU

A consommer sans modération, ce soir à 20h35 sur France 3 !

Du poison dans l'eau du robinet

Un documentaire d'investigation de Sophie Le Gall, ce soir à 20h35 sur France 3 (90 mn, LIGNE DE MIRE PRODUCTION)

Huit mois d'enquête sur les routes de France pour une question simple : l'eau potable est-elle bonne à consommer? En fait, sans le savoir, des millions de Français boivent une eau trop chargée en aluminium, nitrates et pesticides, médicaments et radioactivité. Dans certains cas, l'eau est même non-conforme aux normes de précautions sanitaires. Sophie Le Gall, munie d'une valise multimédia équipées d'éprouvettes, a recueilli les preuves de la contamination et confronter les autorités. Un documentaire édifiant.

Réalisation : Sophie LE GALL Direction artistique et montage : Matthieu LERE Rédaction en Chef : Eric COLOMER Producteurs : Valérie MONTMARTIN et Nicolas JAILLARD Images : Ludovic TOURTE Son : Bruno Martin [post_title] => DU POISON DANS L'EAU DU ROBINET [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => du-poison-dans-leau-du-robinet [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-17 15:08:18 [post_modified_gmt] => 2010-05-17 14:08:18 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10352 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 8 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 10282 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-13 12:23:39 [post_date_gmt] => 2010-05-13 11:23:39 [post_content] =>

CROIRE OU NE PAS CROIRE

Je viens de piquer ce texte sur le blog de Philippe Maréchal, notre lutin des Cévennes. En ce jour férié de l'Ascension, Philippe le prend au mot. Réflexion sur la religion qui nous frappe à la tête...

JPL

Ascension droite ( calcul maritime)

07124846.jpg Attention, Ascension…je fais gaffe. En ce jour, Otis le dieu des ascenseurs est à l’honneur. Les liftiers, les grooms en panoplie et au chapeau camembert, les chasseurs d’hôtel, tous les encenseurs sont là qui déjà secouent leurs chaines aux extrémités enfumées tandis que s’exhale le parfum du genévrier à travers les oraisons de ceux qui nous enjoignent de croire. C’est là que le bas blesse. Croire. C’est ce que demande la religion, croire. A celui que l’injonction laisse indifférent, l’anathème lui promet la géhenne. Problème, c’est le cas des religions qui proclament qu’elles seules possèdent la vérité. Il faut donc choisir la bonne vérité et se dépêcher puisque le feu nous est promis. Problème, choisir c’est éliminer et c’est donc retrouver l’imprécation de toutes celles qu’on aura délaissées au profit d’un choix mystérieux qui nous fit croire à plus blanc que blanc. C’est donc encore la malédiction qui nous course et la promesse à l’infidèle, au mécréant, à l’apostat, à l’ignorant de se retrouver illico le trépas franchit vers les foyers de l’enfer qui, moindre mais non négligeable consolation lui éviteront de s’emmerder pour l’éternité avec les tronches de premier de la classe, les jansénistes, les puritains, les barbus de tous poils, les footballeurs qui font leurs prières au corner et tous les braves gens qui vouent aux gémonies tout esprit libertin ou simplement ouvert… Au fond du jardin, ce matin, sous la frondaison,  je voyais le pré d’à côté où assurément l’herbe est plus verte, d’un vert tel que seul le mois de mai sait faire et le sentiment ondulait comme la brise sur les graminées frôlées par la grâce, assurément, s’Il existe,  que ce souffle Le révèle, léger, enivrant, loin des pissefroids et autres vinaigres, tout près à caresser mon être, tandis que certains de ses adorateurs et autres radoteurs me rosseraient bien ou m’encorderaient à leur aise. Ce matin Georges était dans le pré et me fit un clin d’œil, tandis que tirant les oreilles de Clovis sur les herbes, j’ai pissé.

Philippe Maréchal

[post_title] => ASCENSION DROITE (CALCUL MARITIME) [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => ascension-droite-calcul-maritime [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-13 12:23:39 [post_modified_gmt] => 2010-05-13 11:23:39 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10282 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 10255 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-13 10:57:14 [post_date_gmt] => 2010-05-13 09:57:14 [post_content] =>

DOC-FILLES SUR FRANCE 4

Jeanne Broyon, que vous avez pu découvrir sur LaTéléLibre sous le nom de Jeanne Moche, propose son premier documentaire sur France 4, demain vendredi.

Des filles entre elles

Vendredi 14 mai à 20h35

Documentaire inédit Jeanne Broyon (2009) 60'

Voir la bande annonce

filles_entre_ellesa

« Les filles entre elles » met en lumière avec humour et sensibilité la difficulté d’être lesbienne à l’heure actuelle. La réalisatrice, Jeanne Broyon dédramatise, avec légèreté et naturel, ce sujet encore trop tabou en France.

En effet, les obstacles d’une lesbienne de nos jours sont nombreux : homophobie, reconnaissance des droits de parentalité, coming out… filles_entre_ellesb

Ce documentaire retrace la vie de femmes modernes qui assument leurs sexualités avec courage et sincérité.

Nous retrouvons par exemple : la jeune Oriane âgée de 21 ans qui vient de faire son coming out auprès de ces parents. Elle nous explique les réticences, dégoûts et préjugés de sa mère face à sa sexualité. Son père, qui ne veut pas couper le lien avec sa fille et qui désire la voir s’épanouir nous offre un témoignage sincère et attendrissant. Affronter les regards des autres, leurs rejets et à priori sont les défis de ces femmes qui aspirent toutes à mener une vie « normale ». Les Barbi(e) turix ont entre 20 et 30 ans, c'est La bande de filles "rock, drôles, nouvelle génération". Nous les avons suivies dans la fabrication de leur nouveau fanzine. Karen et Francine ont accepté qu'on les suive dans les derniers instants avant la naissance de leurs jumelles. Oriane, 21 ans, elle vient de faire son coming-out et nous raconte comment ça n'est pas simple avec ses parents. Sur l’image, il s’agit de la scène du Kiss-in contre l’homophobie, place Saint Michel. Cathy et Michou ont été agressées en pleine rue parce qu'elles sont lesbiennes, elles rencontrent pour la 1ère fois un avocat.

Les diffusions : Vendredi 14 mai à 20h35, Mercredi 19 mai à 22h05, Samedi 22 mai à 18h35, Mardi 25 mai à 00h30

Retrouver Jeanne sur LaTéléLibre :

IL FAUT SAUVER LA CITÉ DES POÈTES

DÉMOLITION CONTROLÉE (rien à voir avec le 11-septembre…) Des architectes et l’association Docomomo France, lancent un appel à l’aide. Ils se battent pour préserver un ensemble architectural de 440 logements sociaux dans la périphérie de Paris, à Pierrefitte.  L’ordre de démolition court à partir d’aujourd’hui, 24 … [suite...]
Publié le 24 octobre 2009

IN DEBT WE TRUST

INTERVIEW DE DANNY SCHECHTER : DISSECTION DE LA CRISE FINANCIÈRE Dès 2006, il remplace la formule « In god we trust » imprimée sur le dollar par un titre de film « In debt we trust » et dénonce l’escroquerie des  « subprimes ». Qu’il rebaptise « subcrimes … [suite...]
Publié le 3 novembre 2008

JEANNE MOCHE OU SARKOZY A LA FASHION WEEK

Jeanne Moche débarque sur la télélibre pour une enquête Fashion! Jeanne Moche, “journaliste d’investigation internationale dans le pays”, couvre la semaine du prêt-à-porter à Paris. Visiblement, on n’y parle pas que mode… Quelques liens pour suivre les enquêtes de Jeanne : La consommation de viande Chevaline, Proposition d’emplois … [suite...]Publié le 11 mars 2008 
[post_title] => JEANNE MOCHE RACONTE "LES FILLES ENTRE ELLES" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => jeanne-moche-raconte-les-filles-entre-elles [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-13 10:57:14 [post_modified_gmt] => 2010-05-13 09:57:14 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10255 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 5 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 10227 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-11 16:16:28 [post_date_gmt] => 2010-05-11 15:16:28 [post_content] =>

LES DESSINATEURS DU RÉEL

Réactualisé le 31/05/10.

L’actu croquée par Xavier LacombeValère, Moix, Lacasinière et Mykaia

Dette pays pauvres

SUPERFRANCAIS

110 milliards d'euros Grèce

Ca sent le rance ! [caption id="attachment_10228" align="aligncenter" width="500" caption="Sarko hiérachise les réformes"]
Sarko hiérachise les réformes[/caption] Sarkozy 3 ans de pouvoir
Sarkozy 3 ans de pouvoir
[caption id="attachment_10229" align="aligncenter" width="500" caption="Exposition universelle de Shanghai"]Exposition universelle de Shanghai[/caption]

VOIR LES DESSINS D' AVRIL 10

[post_title] => DESSINS DU JOUR (MAI 10) [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => dessins-du-jour-mai-10 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:08:43 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:08:43 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10227 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 2 [filter] => raw ) ) [post_count] => 8 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 10418 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-05-27 16:22:12 [post_date_gmt] => 2010-05-27 15:22:12 [post_content] =>

PETIT RÉCIT MULTIMEDIA PERSONNEL

L'apéro géant organisé via facebook, prévu ce dimanche 23 mai a rassemblé plus de forces de police que de fêtards ! Marine, la Nantaise (qui commence a bien aimer Paris...) y était. Elle raconte.

La mode des apéros géants est lancée depuis quelques mois dans de nombreuses villes de provinces (Brest, Rennes, Nantes, Montpellier..). Ce dimanche, la capitale n’a pas eu le droit à son rendez-vous festif. En cause ? La rumeur d'une interdiction de cet apéro courait sur la toile. Et l'important dispositif policier en a dissuadé plus d'un. Une semaine avant, la préfecture rappelait que « la consommation d'alcool est interdite en permanence sur le Champ de Mars » et se positionnait contre cet apéro sans pour autant l’interdire. L'âme aventurière, je décide d'aller voir si des irréductibles vont quand même se pointer.

Curieuse de découvrir le rendez-vous parisien qui devait accueillir 50000 personnes, je suis donc arrivée vers 20h au Champ de Mars. Les policiers sont en masse, 2000 selon l'un d'eux. Première surprise : fouille pour tout le monde, des barrages sont installés aux quatre coins du secteur pour confisquer l'alcool. Pas de problème, expérience de festival oblige, je cache les bières sous l'écharpe, au fond du sac. Ça passe, ils ne sont pas très regardants. Tolérance ou manque d'attention. A voir... Smaïn me rejoint plus tard avec la caméra. Il n'y a presque personne, difficile de distinguer les participants à l'apéro géant au milieu des flâneurs habituels du Trocadéro. Allons voir de plus près. Interloquée par ce rapprochement physique avec l'uniforme, je décide interroger mes voisins de pelouse : « Ça ne vous dérange pas d'être encerclés de flics ?? Et l'interdiction d'amener de l'alcool?? » Un jeune papa m'explique qu'il se sent plutôt rassuré par ce contrôle. Il est venue exprès ce soir pour le rassemblement. Plus loin, une barmaid se dit convaincue que l'encadrement policier est justifié [video http://www.dailymotion.com/video/xdgm83_opero-geant-avec-enfants-2_news] Mais ou est donc passée la jeunesse révoltée qui veut faire la fête en toute liberté ? On se couchera quand on voudra et on vomira si on veut ! Un jeune à chapeau me donne une esquisse de réponse : les fêtards reviendront, un autre jour à un autre endroit, à l'abri du regard policier. [video http://www.dailymotion.com/video/xdfp9z_apero-geant-on-reviendra_news]

23h, il n'y a toujours pas grand monde.

Rien à voir avec l'Apéro géant Facebook de chez moi, à Nantes qui avait réunit 9000 personnes. Nous les bretons on fait pas les choses à moitié, quand on prévoit un apéro, ça fait des morts... Histoire que les médias et politiques aient quelque chose à croquer sous la dent. Un truc bien juteux, comme un jeune gars de 21 ans qui « après avoir absorbé plus de 15 verres d'alcool fort » serait tombé d'un pont. Peut importe que ce pont soit à quelques kilomètres du dit Apéro géant. Peut importe que le jeune ait pu tout aussi bien mourir le weekend d'avant ou celui d'après, c'est la faute à Facebook. Outil dangereux, capable de réunir des foules. Les foules, ce ne serait pas ce qui fait peur d'ailleurs ? Au-delà des dérives liées à l'alcool, une réunion sauvage, improvisée d'inconnus qui ont décidés de se réunir alors qu'aucun point commun ne les rassemble, ça fait peur. Que peut-il se passer quand des étrangers se retrouvent sans aucun but précis ? Et les policier eux, ils vont pas prendre l'apéro après le boulot ? Tant pis, on finit en musique et dans la bonne humeur malgré le flop de ce premier Apéro parisien! [video http://www.dailymotion.com/video/xdfp9p_apero-geant-avec-les-flics_news] Marine Nicolas Image: Smaïn Belhadj [post_title] => UNE NANTAISE A L'APÉRO PARISIEN [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => une-nantaise-a-lapero-parisien [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-05-27 16:22:12 [post_modified_gmt] => 2010-05-27 15:22:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10418 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 8 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => 1 [is_year] => [is_month] => 1 [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 6a5b44ce0ecc8b5c8fae0ef546a5f442 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )