INDEX

WP_Query Object ( [query] => Array ( [year] => 2010 [monthnum] => 06 ) [query_vars] => Array ( [year] => 2010 [monthnum] => 6 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [paged] => 0 [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [embed] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [lazy_load_term_meta] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 10 [nopaging] => [comments_per_page] => 25 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [queried_object] => [queried_object_id] => [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts WHERE 1=1 AND ( ( YEAR( wp_posts.post_date ) = 2010 AND MONTH( wp_posts.post_date ) = 6 ) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish') ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 0, 10 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 10773 [post_author] => 5 [post_date] => 2010-06-30 11:02:29 [post_date_gmt] => 2010-06-30 09:02:29 [post_content] =>

URGENT

La justice ordonne le redémarrage de la raffinerie Total de Dunkerque

Selon les syndicats, la cour d'appel de Douai (Nord) a ordonné, mercredi, le redémarrage sous quinze jours de la raffinerie Total des Flandres, près de Dunkerque, pour non-respect des prérogatives du comité central d'entreprise. (AFP)

Voir ou revoir le feuilleton retraçant la lutte des ouvriers de Total par notre correspondant à Dunkerque, Philippe Jonneskindt.

[post_title] => LA JUSTICE ORDONNE LE REDÉMARRAGE DE TOTAL DUNKERQUE! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-justice-ordonne-le-redemarrage-de-total-dunkerque [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-30 23:07:13 [post_modified_gmt] => 2011-01-30 22:07:13 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10773 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 13 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 10738 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-27 17:41:48 [post_date_gmt] => 2010-06-27 16:41:48 [post_content] =>

Les lettres d’avertissements d’Hadopi seront bientôt prêtes à partir ! La publication des décrets d’applications* dans le journal officiel donnera le top départ. On a d’ores et déjà une vue claire sur la mise en place technique de son dispositif, décryptage pratique pour délinquant du web.

On nous l’a dit et re-dit, des avertissements seront envoyés aux internautes pirates, mais concrètement, qui sera à l’origine de ces messages et comment le contrôle s’opérera ? Aujourd’hui malgré de nombreux opposants, l’heure est à la mise en place technique d’Hadopi. Depuis quelques jours, les rôles sont distribués.

Qui dénonce ?

Afin d’intimider le père de famille respectable, ou le jeune étudiant et  fanatique de série en tout genre, le dispositif mis en place propose un système de radars pour les prendre en flagrant délit. Mais l’originalité réside dans le fait que ce sont les représentants des auteurs eux même qui seront chargés de ce contrôle. Concrètement, quatre sociétés civiles ont obtenu l’autorisation de la CNIL (organisme chargé de veiller au respect de l'identité humaine, de la vie privée et des libertés dans un monde numérique) pour « flasher » des adresses IP prises en train de télécharger des fichiers illégaux. C’est donc la SDRM (la Société pour l'administration du Droit de Reproduction Mécanique), la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), la SCPP (la Société civile des producteurs phonographiques), et la SPPF (Société civile des producteurs de phonogrammes en France) qui seront à partir de fin juin les prochains gendarmes de l’autoroute du net. Ces organisations auront donc à leur disposition des outils techniques pour surveiller les téléchargements illégaux. Une liste prédéfinie déterminera alors quels fichiers seront surveillés. On peut l’imaginer, les titres protégés ne seront pas choisis au hasard…

Un petit label refuse

Nous avons contacté Mr Mot, administrateur du label indépendant « Jarring Effect » qui a de surcroît la particularité de faire partie de la SPPF, une des quatre organisations d’ayants droits pouvant utiliser le système de radar. « Jarring Effect » a prit position : il  refuseront d’utiliser ce dispositif. Comme Mr Mot me l’explique, la SPPF a contacté ses membres pour leur demander d’établir une liste de titre de leurs artistes les plus rentables pour ensuite les proposer en téléchargement illégal aux internautes…afin de les piéger, de les flasher, et d’enfin déclencher ainsi la machine Hadopi. En effet, les ayants droits qui auront ensuite récolté un certain nombre d’adresses IP devront ensuite les transmettre à Hadopi qui procèdera à l’identification auprès des fournisseurs d’accès. La position de ce petit label indépendant apparaît alors très claire : il refuse d’utiliser cet outil pour plusieurs raisons. D’abord l’approche répressive à laquelle ils sont opposés. Pour Mr Mot, « il ne faut pas s’acharner sur les petits internautes, c’est tout le système qu’il faut revoir, on criminalise les internautes sans réfléchir alors que le problème est ailleurs ». On propose aux consommateurs des connections ADSL, le gratuit tout le temps et partout et un jour « pouf » il devient à lui seul responsable de la morts des auteurs…

Qui paye le coût des contrôles ?

Nous avons cherché quel budget sera alloué par le gouvernement à cette mise en œuvre. Et c’est là que ça se complique,  on découvre un nouvel acteur : TMG. Cette société privée appartenant à Thierry Lermite vient d’obtenir le contrat pour fournir tout le dispositif technique des radars. Grand naïf que nous sommes, nous appelons pour connaître les termes de ce contrat public…et là, surprise, on ne peut nous répondre. C’est confidentiel… Les ayants droit et cette société ont passé un contrat privé. Les financements proviennent donc des organisations elles-mêmes : qui sort les billets assure sa protection… A l’heure de cette mise en place d’Hadopi, on peut regretter une réelle réflexion globale sur les nouveaux modes de consommation qu’engendre internet, le rôle des fournisseurs d’accès et des différents acteurs… Marine Nicolas *Le calendrier réglementaire est le suivant : trois décrets devraient être publiés avant la fin du mois de juin par le gouvernement. 0.Le décret relatif à la labellisation de l’offre légale ou celle des moyens de sécurisation 0.Le décret relatif à la procédure devant la commission de protection des droits 0.Le décret relatif à l’infraction de négligence caractérisée. Un dernier décret, non bloquant, est attendu pour la fin 2010. Il intègrera des données statistiques. [post_title] => HADOPI, QUI FAIT LE FLIC ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => hadopi-qui-fait-le-flic [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-06-27 17:41:48 [post_modified_gmt] => 2010-06-27 16:41:48 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10738 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 5 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 10686 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-16 10:41:45 [post_date_gmt] => 2010-06-16 09:41:45 [post_content] =>

Les élections législatives fédérales belges anticipées ont eu lieu ce dimanche 13 juin, après la dislocation du gouvernement d'Yves Leterme (parti chrétien-démocrate flamand) le 22 avril dernier. Les résultats sont tombés, et les bras des Belges avec. En tête : un parti indépendantiste, la N-VA (Nouvelle alliance flamande), dirigé par Bart De Wever, qui souhaite, à terme, la disparition de la Belgique.

La devise de la Belgique est, rappelons-le, "L'union fait la force". Devise compromise par les événements de dimanche : à la grande surprise de tous, les résultats des élections législatives donnent pour vainqueur la Nouvelle alliance flamande (N-VA), représenté par Bart de Wever, qui arrive en tête avec 17,40% des voix dans toute la Belgique, et un triomphe encore plus important en Flandre (27,8% des voix). La N-VA a doublé son score par rapport aux élections précédentes : sur 150 sièges de la chambre des députés, 27 seront donc accordés à la N-VA, mais 40 députés au total représenteront les partis flamands séparatistes, ainsi que 12 sénateurs. La Nouvelle alliance flamande désire transformer le pays en un Etat confédéral, un état où l'essentiel des pouvoirs est confié aux régions. Le but ? Permettre à la Flandre de devenir plus indépendante et observer, à terme, la disparition de la Belgique. Devenant le premier parti de Flandre, la formation d'un gouvernement de coalition avec les francophones et la recherche d'un compromis pour réformer le pays va devenir encore plus difficile. Mais avant tout, il va falloir trouver un Premier ministre, ce qui, dans l'état actuel des choses, s'annonce complexe. Le leader indépendantiste, Bart de Wever, a affirmé qu'il ne s'opposerait pas à la désignation d'un francophone. Elio Di Rupo, un socialiste francophone, vainqueur en Wallonie lors de ces élections, pourrait prendre les rennes de la Belgique divisée. Un poste qui est réservé depuis plus de trente ans aux Flamands. [video http://www.youtube.com/watch?v=9Ma3OoNpG-0] Des élections anticipées suite à la démission du premier ministre belge Yves Leterme Le 22 avril 2010, le parti libéral flamand Open VLD a annoncé son intention de quitter le gouvernement à la suite d'une absence de consensus dans le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde. Le Premier ministre belge Yves Leterme (parti CD&V) a immédiatement donné sa démission au roi Albert II qui l'a accepté quatre jours plus tard. D'où les élections anticipées, boycottées par la moitié des maires de la périphérie bruxelloise (BHV) : en effet, l’usage forcé du flamand dans BHV suscite la polémique, notamment à cause de la discrimination que subissent parfois les francophones dans l’acquisition de logements et d'emploi par rapport aux flamands. La Belgique réellement menacée ? La Belgique, qui est depuis toujours au cœur d'une crise politique divisant les flamands et les wallons, risque de voir le risque de son éclatement augmenter fortement. Le déchirement linguistique entre les néerlandophones, qui représentent 60% des belges, et les francophones n'est plus qu'une petite partie des problèmes qui opposent ces deux groupes : les Flamands réclament une autonomie en ce qui concerne le domaine économique, alors que les francophones refusent pour beaucoup la fin de la solidarité financière entre les différentes régions. Le risque d'éclatement est donc bien réel ? Selon Pierre Verjans, politologue à l'université de Liège, "ce n'est pas imaginable réellement. Les Flamands souhaitent davantage d'autonomie pour accroître leur richesse, car ils voient la Wallonie comme un frein aux réformes libérales qu'ils jugent nécessaires. Mais s'ils demandent à entrer dans l'UE en tant qu'Etat indépendant, il est évident que le reste de la Belgique refusera." La question du rattachement de la Wallonie à la France en cas d'éclatement de la Belgique peut également être posée. 66 % des Français se prononcent favorables à cette solution, selon un sondage réalisé du 5 au 7 juin 2010 auprès d'un échantillon représentatif de 1 006 personnes. Des conséquences pour l'Europe Ce résultat aux élections serait-il la confirmation d'une poussée du nationalisme en Europe ? Une question d'autant plus légitime que la Belgique abrite les institutions européennes, et qu'elle va assurer la présidence du Conseil de l'Union Européenne à partir du 1er juillet pour tout le deuxième semestre de 2010. Sans coalition gouvernementale et alors même que l'Union Européenne se trouve dans une grave crise économique et financière, que va-t-il advenir de cette présidence ? La commission européenne a déclaré que "La Belgique peut faire face à ce défi et avoir une présidence efficace et ambitieuse, même dans cette situation." Tiphaine Robion [post_title] => QUEL AVENIR POUR LA BELGIQUE ? [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => quel-avenir-pour-la-belgique [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-06-16 10:41:45 [post_modified_gmt] => 2010-06-16 09:41:45 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10686 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 10666 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-15 14:09:55 [post_date_gmt] => 2010-06-15 13:09:55 [post_content] =>

De Villepin, banlieusard présidentiable?

Deuxième stage des Reporter-Citoyens dans les locaux de LaTéléLibre. Ils étaient 6, divisés en deux groupes, et avaient une semaine pour réaliser leur premier reportage. Voici le sujet signé Ayann, Anglade et N'Fanteh sur Dominique de Villepin, qui venait de s'immerger quelques heures à Mantes la Jolie, à 40 kilomètres à l'Ouest de Paris. LaTéléLibre avait traité le sujet, ils ont donc pu bénéficier des images.

Ayann Koudou (Boulogne-Billancourt), Anglade Amédée (Stains) et N'Fanteh Minteh (Créteil)

La petite bande s'est rendue à l'Assemblée Nationale, à la rencontre des députés. Du bon boulot!

Un extrait de leur article:

"Avec l’expérience nous commençons à comprendre à quel point les hommes politiques sont malicieux surtout lorsqu’ils sont ambitieux. Beaucoup de députés nous le dirons à l’Assemblée Nationale, pour eux l’ancien Premier Ministre de Jacques Chirac s’amuse à faire un « pied de nez à Nicolas Sarkozy » afin de devenir « une force de nuisance ». Il est peu probable que ces visites à répétition aient comme seul objectif un rapprochement humain, comme le nouveau banlieusard le déclare lui-même. Si c’était le cas, nous ne pourrions qu’applaudir, car c’est bien ce qu’il manque à nos représentants, à savoir un pied dans la vie réelle des citoyens. Tant de promesses ont déjà été faites et jamais respectées La banlieue aujourd’hui concentre tous les problèmes français. Il est urgent de les résoudre pour ne pas retomber dans la frustration qui amène à la violence et ses dérives. Nos quartiers sont des terrains sensibles, si Monsieur de Villepin s’y intéresse, il doit le faire pour les bonnes raisons."

Regardez la suite et leur reportage vidéo sur le site Reporter-Citoyen

[post_title] => LES REPORTER-CITOYENS S'INTERESSENT À DE VILLEPIN [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-reporter-citoyens-sinteressent-a-de-villepin [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-06-15 14:09:55 [post_modified_gmt] => 2010-06-15 13:09:55 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10666 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 10591 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-09 11:23:10 [post_date_gmt] => 2010-06-09 09:23:10 [post_content] =>

TAM-TAM

Depuis notre road-doc sur les gens du voyage, "Qui a peur des gitans?", nous restons en contact avec plusieurs personnes qui ont participé au film. Notamment Victoria Guerdner et ses enfants, avec qui nous avons vécu quelques jours sur un terrain vague de la banlieue de Salon de Provence.

En août dernier, nous vous avions proposé un reportage sur la mort de Joseph Guerdner, le fils de la sœur de Victoria. Joseph n'était pas un enfant de chœur, mais il n'y avait aucune raison pour qu'un gendarme de Draguigan lui tire sept balles dans le dos, alors qu'il essayait de s'enfuir les menottes aux mains. Le gendarme sera d'ailleurs jugé aux assises pour "coups mortels".

Une soirée de soutien à la famille de Joseph Guerdner, tué par un gendarme, est organisée le 19 juin prochain à Brignoles, avec la star des gens du voyage, Négrita. Voici le communiqué que nous envoie Sasha, l'un des organisateurs:

Deux ans déjà que Joseph Gadner père de trois enfants nous a quitté à l'âge de vingt sept ans, brutalement le 23 Mai 2008, un triste anniversaire dû à la non-maitrise d'un gendarme. Dans un esprit d'apaisement et de soutien à la famille nous nous sommes mobilisés pour organiser un concert qui se tiendra le 19 Juin 2010 à Brignoles (Centre Var) de 19 H. à minuit, dans le jardin de Suau avec la participation de la ville de Brignoles et de son équipe municipale qui nous apportent leur concours pour le bon déroulement de ce spectacle. Ce sera l'occasion de voir et d'entendre la Compagnie Audigane, Conteurs Tsiganes et musiciens, avec un orgue de Barbarie, une troupe de Jazz manouche et notre artiste nationale de la Romensa "Négrita". Nous comptons sur votre présence et votre générosité car cette famille demeure dans le besoin. Alors, l'entrée sera payante: 10 Euro adultes et 5 pour les enfants. Nous espérons que vous viendrez nombreux pour que la fête soit plus belle. Sasha Zanko

DOC: « QUI A PEUR DES GITANS? »

JPL EN CAMPING-CAR ROAD-DOC AVEC LES « ÉTRANGERS DE L’INTÉRIEUR » Après « Un toit pour moi! » qui explorait la débrouille des jeunes face à la crise du logement, suivi en juin dernier d’une conversation européenne sur le sexe et l’amour avec « C’est çà l’… [suite...]
Publié le 4 octobre 2009

EXTRAIT: « QUI A PEUR DES GITANS ? «

VOIR LE DOC EN ENTIER UN ROAD-DOC AVEC LES GENS DU VOYAGE Après « Un toit pour moi! » qui explorait la débrouille des jeunes face à la crise du logement, suivi en juin dernier d’une conversation européenne sur le sexe et l’amour … [suite...] Publié le 25 septembre 2009 [post_title] => SOIRÉE TZIGANE À BRIGNOLLES AVEC NÉGRITA [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => soiree-tzigane-a-brignolles-avec-negrita [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-06-09 19:05:56 [post_modified_gmt] => 2011-06-09 17:05:56 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10591 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 1 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 10537 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-06 17:01:42 [post_date_gmt] => 2010-06-06 15:01:42 [post_content] =>

LES DESSINATEURS DU RÉEL

Réactualisé le 24/06/10.

L’actu croquée par Xavier Lacombe,  ValèreMoix, Lacasinière et Mykaia

GREVE DU 23 JUIN 2010

L'APPEL DU 18 JUIN 2010 SARKOZY DEJEUNE AVEC CHIRAC MYKAIA

[caption id="attachment_10645" align="aligncenter" width="500" caption="blocus gaza-Valère"]blocus gaza-Valère[/caption]

[caption id="attachment_10653" align="aligncenter" width="500" caption="OBAMA-CONVOQUE-LE-PRESIDENT-DE-BP-MYKAIA"][/caption] PARIS SUR INTERNET Cons comme des ballons Interruption momentanée de la pensée Free Gaza BHL L'EQUIPE DE FRANCE DE FOOT

VOIR LES DESSINS DE MAI 10

[post_title] => DESSINS DU JOUR (JUIN 10) [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => dessins-du-jour-juin-10 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 00:48:37 [post_modified_gmt] => 2011-01-30 23:48:37 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10537 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 4 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 10496 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-04 12:35:35 [post_date_gmt] => 2010-06-04 11:35:35 [post_content] =>

2012

Le Tour de France commence dans un mois, mais Dominique De Villepin a déjà bien entamé le sien. Mardi 1er juin, il était à Mantes-la-Jolie pour rencontrer quelques jeunes entrepreneurs, faire un tour de marché, visiter la Mosquée, et répondre aux questions d'une radio locale.

Tiphaine Robion, encore une petite nouvelle à LTL, était sur place avec Karine Yaniv et Joseph Haley, qui vont bientôt vous présenter leur reportage. Tiphaine a tenu a raconter la visite de DDV en banlieue.

"Je ne fais pas de sentiments". Avec ses ex-amis politiciens, peut-être, même si on a du mal à y croire. Mais hier, à Mantes-la-Jolie, ce n'était sûrement pas une petite visite de courtoisie pour Dominique de Villepin, à deux semaines du lancement de son nouveau parti politique. L'ex-premier ministre a en tout cas été accueilli tel le sauveur de la politique actuelle. « Villepin c'est notre président ! On a notre carte à l'UMP, mais le 19 juin on va changer pour son parti » lance une femme, en entamant un chant, « le chant de la victoire ». Les arguments ? « C'est lui qui a dit non à la guerre en Irak. En plus il est né chez nous, à Rabbat. Et puis...C'est un bel homme ». Bon, on aura du mal à la contredire sur ce point. Donc, à Mantes-la-Jolie, tous sont sous le charme. Tous ? Non ! Des irréductibles Mantais résistent encore et toujours à l'envahisseur. « Nous on est socialistes, mais y'a trop de cons qui votent à droite. »  fustige un jeune homme. « Sarkozy, De Villepin, même combat » renchérit un autre. Trois femmes essaient tant bien que mal de se frayer un chemin dans la cohue de journalistes qui entoure l'ex-premier ministre. « Il ne vaut pas mieux qu'un autre, et nous on aimerait bien pouvoir faire notre marché tranquillement. » Et Alexandra de Hutten, championne de France de boxe anglaise, à qui De Villepin a rendu visite dans sa salle de sport, a-t-elle été séduite ? « Chaque politicien qui arrive à Mantes-la-Jolie vient me voir pour faire son petit discours, c'est un passage obligé. Rama Yade, Rachida Dati... Ça ne me touche pas, je sais qu'ils font leur publicité, et en aucun cas ils ne me feront changer d'avis sur la politique. » C'est raté. De Villepin regrette que « trop d'hommes politiques parlent de la banlieue sans jamais y venir, ou alors derrière des CRS .» Lui, il y est venu et aura même acheté deux CD de rap. Le vendeur est aux anges : « Sarkozy il aurait jamais payé lui ». A votre avis, il va les écouter ? « Sûrement, c'est un homme ouvert ». Et à la fameuse question sur les présidentielles de 2012, qui aura été posé une bonne trentaine de fois ce mardi, De Villepin nous éclaire : « On va voir, on a encore un peu de temps ». Nous, on imagine bien une campagne sur fond de rap de banlieue. Tiphaine Robion. [post_title] => DE VILLEPIN, LE MESSIE DE MANTES LA JOLIE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => de-villepin-le-messie-de-mantes-la-jolie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-06-04 12:35:35 [post_modified_gmt] => 2010-06-04 11:35:35 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10496 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 10476 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-01 22:26:06 [post_date_gmt] => 2010-06-01 21:26:06 [post_content] =>

LIBRE POST

André Blanchemanche écrit, souvent, beaucoup, quelque fois je n'accroche pas. Cette fois, le texte qu'il vient de m'envoyer m'a bouleversé. Je publie. John Paul

Je me souviens..... Une main enclose dans la mienne.... A l'heure où des centaines de jeunes hommes et de jeunes femmes formaient les "chaînes de la paix".... Hambourg.... Pâques... Fin des années cinquante, début des années soixante... De jeunes hommes et de jeunes femmes venus de ces pays d'Europe qui pansaient encore les plaies de la guerre, de ces pays d'Afrique qui atteignaient alors à l'indépendance, d'Amérique..... D'Israël aussi. Israël qu'ils et elles observaient, scrutaient, analysaient. Comme un modèle d'un autre monde possible. Juste, fraternel, généreux. Deux ou trois soirs de suite, je ne sais plus en quelle année, lors de des "chaînes de la paix", ma main enserra la main d'une jeune israélienne de Tel Aviv. Une jeune israélienne dont ma mémoire n'a su retenir le prénom. En ces temps-là, Israël, je l'affirme, laissait entrevoir comme une alternative à l'autre socialisme. Les survivants de la Shoah, concepteurs d'une nouvelle façon du vivre ensemble. Un rêve, une utopie peut-être? Dans ce monde d'alors englué dans la guerre froide.... Et confronté à l'effroyable menace du brasier nucléaire.... Le rêve n'aura duré que ce que durent tous les rêves. Si peu de temps. Les quelques années d'un court, d'un trop court répit. Avant que le fracas des bombes..... Les guerres.... Toutes plus atroces les unes que les autres. Toutes plus barbares les unes que les autres. La nation israélienne, de guerre défensive en guerre offensive, a peu à peu corrompu son âme. Le rêve a déteint. Le rêve s'est édulcoré. Fi de la justice, de la fraternité, de la générosité. La nation israélienne s'est conformée au pire des modèles impérialistes. La nation israélienne agresse. La nation israélienne colonise. La nation israélienne s'est dotée de l'arme nucléaire. En son nom, son armée massacre. La nation israélienne impose aux habitants de Gaza un blocus d'une effrayante inhumanité. La nation israélienne bafoue le droit international. Je n'épiloguerai pas sur les sinistres évènements qui font la une de l'actualité. A mon sens, ils illustrent cette lente mais constante dégradation que mon propos résume. Israël n'est plus l'Israël de mes rêves d'adolescent. Israël est une puissance régionale plus soucieuse de son hégémonie que de relations harmonieuses avec ses proches voisins. Dont, et en tout premier lieu, le peuple palestinien. Je ne me ressens d'aucune sympathie pour les Fous des Dieux, tous les Fous de tous les Dieux. J'ai simplement la nostalgie d'un pays qui fut autre, le pays des survivants de la Shoah. Un pays qui n'est plus. Un pays où désormais des aventuristes d'extrême-droite imposent leur vision politique. Un pays où les Travaillistes ont renié les projets des pères fondateurs. Mes regards se tournent vers la poignée des militants israéliens de "La Paix Maintenant". Ultime rempart contre la folie collective? Pace è Salute André Blanchemanche [post_title] => BLANCHEMANCHE RACONTE SON ISRAËL [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => blanchemanche-raconte-son-israel [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2010-06-01 22:26:06 [post_modified_gmt] => 2010-06-01 21:26:06 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10476 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 10 [filter] => raw ) [8] => WP_Post Object ( [ID] => 10456 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-06-01 09:29:40 [post_date_gmt] => 2010-06-01 08:29:40 [post_content] =>

ISRAËL DÉCLENCHE UNE GRAVE CRISE INTERNATIONALE

Une flottille transportant des militants pro-palestiniens assaillie par un commando israélien lundi matin

[video http://www.dailymotion.com/video/xdi3l5_protesters-target-israeli-consulate_news] Il est 3h30 du matin, heure de Paris, lorsqu’un commando de la marine israélienne aborde en hélicoptère et en canots un convoi d’acheminement d’aide humanitaire vers la bande de Gaza. Partis des eaux internationales au large de Chypre dimanche soir, six navires transportent 700 militants pro-palestiniens et 10 000 tonnes de vivres et de matériel. Les Israéliens avaient prévenu qu’ils arraisonneraient tout navire tentant de forcer le blocus maritime de Gaza et c’est ce qu’ils ont malheureusement fait en donnant l’assaut ce lundi 30 mai 2010. Les soldats sont descendus d’un hélicoptère sur le Mavi Marmara et ont ouvert le feu. Tsahal plaide la légitime défense, affirmant que les occupants de ce navire à pavillon turc, contrôlé par l’ONG turque IHH (Insani Yardim Vakfi ou Fondation pour les droits de l'Homme et l'assistance humanitaire) étaient armés. Selon un bilan provisoire communiqué par l’armée israélienne, l'assaut aurait fait au moins neuf morts et plusieurs dizaines de blessés. La communauté internationale a unanimement exprimé son indignation. La situation est d’autant plus grave que l’attaque a eu lieu dans les eaux internationales. Or la convention des Nations Unies sur le Droit de la mer stipule dans son article 88 (http://www.un.org/french/law/los/unclos/part7.htm ) que « la haute mer est affectée à des fins pacifiques ». Prendre l’assaut d’un navire humanitaire viole donc cette convention émise par les Nations Unies. [video http://www.youtube.com/v/dhgt7KY1iQs] Comme toutes les autres chaînes de télévision, Sky News a diffusé ces images filmées par l'agence turque DHA. Par ailleurs, un correspondant de l'agence DHA était sur le navire Mavi Marmara pour relayer l'acheminement du convoi. Dans une vidéo (http://www.dha.com.tr/v.php?n=bir-arkadasimiz-basundan-vuruldu-2010-05-31) visionnable sur le site Internet de l’agence, le journaliste semble commenter en direct et en anglais, la situation à laquelle il assiste. L'agence turque a revendu ces images à toutes les télévisions internationales. C’est pour l’instant, l’unique source d’images de cet assaut dont on dispose.

Deux versions des faits

L'armée israélienne revendique que les militaires ont été attaqués avec des couteaux et des matraques lorsqu'ils ont abordé le  Mavi Marmara. La marine israélienne aurait alors riposté en ouvrant le feu lorsque l'un des militants pro-palestiniens s'est emparé de l'une de leurs armes. La « flotille de la liberté », le convoi humanitaire de six bateaux affrété par des organisations pro-palestiniennes, sous la houlette du mouvement Free Gaza, avait pour but d'alimenter le territoire de Gaza en vivres. Israël et l'Egypte soumettent la bande de Gaza à un blocus depuis que les islamistes du Hamas ont pris le contrôle par la force de ce territoire côtier en juin 2007. 1,5 million de personnes vivent dans la bande de Gaza et 80% dépendent de l'aide internationale. Le correspondant d'Al-Jazeira, chaîne de télévision basée au Qatar, a déclaré dans l'une de ses dernières interventions: « Je vous appelle en cachette, des centaines de soldats israéliens ont attaqué la flottille de la liberté et les passagers du bateau à bord duquel je me trouve se comportent avec beaucoup de courage ». Un témoignage qui contredit la version d'Israël selon laquelle ce sont les militants qui ont « déclenché les violences ». Alors qu'elle plaide la légitime défense, Tsahal a cependant voulu garder le contrôle sur ce fait en imposant la censure à la presse israélienne. 45 minutes après l'assaut, la radio publique israélienne a annoncé que la censure militaire avait interdit la diffusion de toute information sur les morts et les blessés transférés vers des hôpitaux en Israël. Dix minutes plus tard, la chaîne de télévision israélienne privée Channel 10 relaie l'évènement et annonce qu'au moins dix personnes ont été tuées dans l'opération. De son côté, l'organisation Free Gaza qui a affrété le convoi publie un communiqué officiel (http://www.freegaza.org/fr/accueil/depeches/1191-civilians-under-attack-by-israel ) dans lequel elle affirme que « les soldats israéliens ont commencé à tirer dès que leurs pieds ont touché le pont ». Malcolm Smart, responsable de la section Proche-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty international a réclamé à Israël d’ouvrir une enquête « indépendante et crédible ». Selon lui, « les forces israéliennes semblent manifestement avoir fait un usage excessif de la force ». Du fait de la censure militaire israélienne et d’une version des faits officiels répétés à grand renfort d’une vidéo pro-israélienne postée sur YouTube, les informations sur l'assaut sont partielles. [video <object width="480" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/xw_iNyOKlZY&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/xw_iNyOKlZY&hl=fr_FR&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="480" height="385"></embed></object>] Cette vidéo mise en ligne sur le site Internet du ministère israélien des Affaires étrangères s’ouvre sur un carton de dix secondes portant en anglais la mention suivante: « des manifestants à bord du Mavi Marmara font preuve de violence envers des soldats de la marine israélienne ». En outre, la vidéo a été titrée « la vérité vraie sur la flotille humanitaire ». Des commentaires sont ajoutés à côté de flèches sur les images infrarouges dans le but de livrer une version des faits dans laquelle les soldats israéliens auraient été attaqués. Pour l’instant, les informations qui entourent cet assaut israélien sont incertaines. Quoiqu’il en soit, l’armée israélienne a  bel et bien décidé de l’abordage général d’un convoi humanitaire dans des eaux internationales, un territoire qui doit être traversé à des « fins pacifistes », selon la convention des Nations Unies sur le Droit de la mer.

Les réactions de la communauté internationale

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a condamné le raid israélien. Il s’agit pour lui d’un « massacre », il a décrété trois jours de deuil dans les territoires palestiniens. Il était difficile d’en douter : le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a apporté « son entier soutien aux forces de défense israéliennes et s'est enquis de l'état de santé des blessés », ont indiqué ses collaborateurs à l'AFP à Ottawa où il a rencontré lundi matin le Premier ministre canadien Stephen Harper, avant une visite à Washington. Un déplacement que Benjamin Netanyahu a annulé pour regagner précipitamment Israël. Par ailleurs, le vice-ministre des Affaires étrangères israélien Danny Ayalon a tenu responsable les militants à bord de la flottille des violences. Selon lui, les passagers étaient proches de personnes alliées aux ennemis d'Israël, en l'occurrence au Hamas et à Al Qaïda. Une rumeur qui a été tuée dans l’œuf , dont peu de média se sont fait l’écho. A 14h21 -heure française- soit près de onze heures après l'abordage du navire, le président Obama a fait savoir, par la voix de son porte-parole William Burton, que les Etats-Unis « regrett[ai]ent les pertes en vies humaines » après cet assaut. Le communiqué diffusé par la Maison-Blanche fait état de la nécessité de connaître les circonstances de la « tragédie ». Une réaction de la part des Etats-Unis très en deçà en comparaison au tollé général qu’a provoqué cette attaque  chez la majorité des chefs d’Etats, exceptés ceux qui comme les Etats-Unis et le Canada affichent leur soutien à Israël. 20 minutes avant la réaction des Etats-Unis, Tony Blair, représentant du Quartet rassemblant la Russie, l’Onu, l’Union européenne… et Etats-Unis (!), s'est dit « choqué » par l'intervention israélienne et a demandé une enquête. Le Quartet pour le Moyen-Orient, nommé en 2002 en réponse à l'escalade du conflit au Moyen-Orient, a un rôle de médiateur dans le processus de paix israélo-palestinien. Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est réuni lundi après-midi, à 19 heures -heure française-. L’Onu a condamné la mort de civils tués dans des eaux internationales. Une majorité d'Etats ont demandé au moins la levée du blocus de Gaza après ce sanglant abordage. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Onu, s'est lui aussi dit « choqué » par le raid israélien. Tout comme lui, nombreux sont les chefs d’Etats à s’être élevés contre cette attaque : Moscou condamne une « violation grossière » du droit international, Stockholm qualifie, de son côté, de « complètement inacceptable » l'assaut de l'armée israélienne avant d’être rejoint en fin de matinée par l’Irlande et la Norvège dans cette déclaration. Par ailleurs, Jens Stoltenberg, le Premier ministre norvégien, a réclamé une enquête internationale indépendante. « Dangereux et fou », ce sont les mots qu’a employés le Premier ministre libanais, Saad Hariri pour qualifier l’assaut israélien. « On ne peut pas justifier l'utilisation d'une telle violence, nous la condamnons », a déclaré le ministre adjoint aux Affaires étrangères grec, Dimitris Droutsas, après avoir rencontré l'ambassadeur d'Israël en Grèce, Ali Yahya. Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini a rejoint la Grèce dans son indignation en qualifiant devant la presse à Rome l'évènement de « fait vraiment grave ». La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est entreposé entre ses homologues israélien et turc, Benyamin Netanyahou et Recep Tayyip Erdogan, pour exprimer sa « profonde inquiétude » après le raid. « Nous devons tout faire pour éviter que cette situation difficile donne lieu à une escalade » a affirmé Angela Merkel, lors d'un point de presse. La Suisse est également intervenue en réclamant l'ouverture d'une enquête internationale sur ce raid meurtrier. Le ministère helvétique des Affaires étrangères a fait état de sa « très vive préoccupation à la suite des graves incidents intervenus au large de la bande de Gaza ». De son côté, la France a été timorée dans sa réaction. A l’inverse de la majorité des chefs d’Etat, la diplomatie française n’a pas fait preuve du même soutien envers le sort des habitants des territoires palestiniens. Nicolas Sarkozy a condamné « l'usage disproportionné de la force » et a exprimé sa « profonde émotion » devant les « conséquences tragiques » de l'opération militaire israélienne. Le registre des émotions habite ces déclarations mais il n’y a aucune prise de position au niveau diplomatique… Décevant…

Ankara- Tel Aviv : une rupture

L’initiative de ce convoi pacifiste était turque. Or, la Turquie est le principal allié d’Israël au Moyen-Orient. A 17 heures -heure française- le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a accusé Israël d'avoir commis un acte de « terrorisme d'État » en ordonnant ce raid meurtrier. Le pays a prévenu que cet assaut pourrait avoir des « conséquences irréparables » sur les relations bilatérales entre Israël et la Turquie, qualifiant les pratiques israéliennes « d’inhumaines ». Dans le centre d'Istanbul, environ 10 000 personnes ont manifesté pour protester contre le raid israélien. « Mort à Israël ! », « Soldats turcs, partez pour Gaza ! », ont crié les participants. Ankara a rappelé son ambassadeur aux alentours de midi –heure française- et a annulé des manoeuvres conjointes avec Tsahal qui devaient se dérouler dans les prochains jours. Le bureau israélien de lutte contre le terrorisme avait invité en milieu de journée ses ressortissants à repousser leur déplacement en Turquie. Il a été aussi vivement recommandé aux Israéliens qui séjournent en Turquie, « de rester à l'intérieur, d'éviter de se rendre dans les centres-ville et dans les endroits où se déroulent des manifestations et de suivre les développements de crainte d'une aggravation de la situation ». Le porte-parole de l'Otan, James Appathurai a indiqué qu’à la demande des autorités turques « une réunion du Conseil de l'Atlantique-Nord » rassemblant les 28 ambassadeurs des pays de l'Alliance atlantique « est en préparation pour mardi après-midi ». Manifestation violente à l'ambassade d'Israël en Turquie (source DHA) [video http://www.dailymotion.com/video/xdi3l5_protesters-target-israeli-consulate_news]

L'opinion publique mobilisée en France

Pas moins de 24 rassemblements de protestation ont lieu hier soir en France, de Lille à Marseille, d'Orléans à Reims. Tandis qu'une équipe de la TéléLibre couvrait la manifestation organisée lundi soir par l'association France Palestine Solidarité aux abords de l’ambassade d’Israël, la délégation générale de la Palestine en France donnait une conférence de presse à l'Institut du Monde Arabe. La manifestation a rassemblé environ 1 000 personnes autour du rond-point Franklin D. Roosevelt. A quelques mètres de là, la rue où se trouve l'ambassade d'Israël à Paris avait été bloquée par les CRS. Parmi les slogans, on a entendu dans la foule « A bas Israël », « Israël assassin », certains se sont même déplacés avec des drapeaux palestiniens et turcs. Des militants des partis politiques français d'Europe Ecologie, du NPA et du Parti de gauche ont défilé eux aussi munis de drapeaux. Pauline Gannot [post_title] => ISRAEL ATTAQUE UN CONVOI HUMANITAIRE EN PLEINE MER [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => israel-attaque-un-convoi-humanitaire-en-pleine-mer [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2014-06-19 12:26:26 [post_modified_gmt] => 2014-06-19 10:26:26 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10456 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 14 [filter] => raw ) ) [post_count] => 9 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 10773 [post_author] => 5 [post_date] => 2010-06-30 11:02:29 [post_date_gmt] => 2010-06-30 09:02:29 [post_content] =>

URGENT

La justice ordonne le redémarrage de la raffinerie Total de Dunkerque

Selon les syndicats, la cour d'appel de Douai (Nord) a ordonné, mercredi, le redémarrage sous quinze jours de la raffinerie Total des Flandres, près de Dunkerque, pour non-respect des prérogatives du comité central d'entreprise. (AFP)

Voir ou revoir le feuilleton retraçant la lutte des ouvriers de Total par notre correspondant à Dunkerque, Philippe Jonneskindt.

[post_title] => LA JUSTICE ORDONNE LE REDÉMARRAGE DE TOTAL DUNKERQUE! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-justice-ordonne-le-redemarrage-de-total-dunkerque [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-30 23:07:13 [post_modified_gmt] => 2011-01-30 22:07:13 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=10773 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 13 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 9 [max_num_pages] => 1 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => 1 [is_year] => [is_month] => 1 [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => b9249a25f12257cc2060e0b1ccfdc79b [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )