INDEX

WP_Query Object ( [query] => Array ( [paged] => 2 [year] => 2010 [monthnum] => 09 ) [query_vars] => Array ( [paged] => 2 [year] => 2010 [monthnum] => 9 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [embed] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [lazy_load_term_meta] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 10 [nopaging] => [comments_per_page] => 25 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [queried_object] => [queried_object_id] => [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts WHERE 1=1 AND ( ( YEAR( wp_posts.post_date ) = 2010 AND MONTH( wp_posts.post_date ) = 9 ) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish') ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 10, 10 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 11119 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-09-08 15:44:37 [post_date_gmt] => 2010-09-08 13:44:37 [post_content] =>

C’est une décision rare qu’a prise Arte. Mardi 31 août, à 45 minutes de la diffusion du documentaire de Cathy Sanchez, « La cité du mâle », la chaîne annonçait sa déprogrammation. Depuis, entre la production et la « fixeuse », rien ne va plus.

Le 31 août, en fin de soirée, la chaîne franco-allemande présente des explications à ses téléspectateurs. Selon elle, la diffusion de ce film présenterait un danger réel pour certaines personnes : « La chaîne considère que, sous réserve de quelques modifications permettant d’assurer de manière plus effective l’anonymat de certains protagonistes du film et d’éviter tout risque de diffamation, la diffusion est désormais possible, sauf à ce qu’une décision de justice s’y oppose ». Dans un entretien accordé à Rue89 Daniel Leconte, le producteur, explique que c’est la « fixeuse » - personne introduisant la journaliste aux habitants de la cité, dont elle est elle même originaire - qui serait à l’origine de cette déprogrammation. En visionnant le documentaire, Nabila Laïb aurait été prise de panique, assurant que la diffusion pourrait la mettre en danger. Une semaine plus tard, le 8 septembre, dans un entretien accordé au figaro.fr , Nabila Laïb donne une toute autre version. La « fixeuse » assure n’avoir reçu aucune menace de mort. Selon elle, c’est un désaccord éditorial qui serait à l’origine de la déprogrammation du documentaire de Cathy Sanchez, « La cité du mâle ». Toujours selon Nabila Laïb, la journaliste aurait « choisi parmi les témoins ceux qui collaient à l’histoire qu’elle avait écrite au préalable ». Accusant la journaliste de « manquer de déontologie », la « fixeuse » se serait plainte auprès de la chaîne franco-allemande du comportement de Cathy Sanchez. Au figaro.fr, elle ajoute que « c’était de très longues interviews pour des jeunes qui ne sont pas rôdés aux journalistes. Elle voulait leur faire dire des choses. Elle voulait un jeune qui frappe les filles alors elle lui a posé des questions provocantes comme – Que se passerait-il si tu trouvais ta copine au lit avec un mec ?- alors oui, il a répondu qu’il lui mettrait une baffe ». Pour sa part, la réalisatrice a jugé cette accusation « grave et inadmissible ». Dans un communiqué, ce mercredi 8 septembre, elle dit se réserver « le droit de poursuites dans le but de rétablir la vérité ». Pélagie Harbour Extraits du documentaire de Cathy Sanchez “La cite du male”, produit par Doc en Stock : Pour ce documentaire, Cathy Sanchez s’est immergée dans une cité de Vitry-sur-Seine, où en 2002, Sohane, une jeune femme de 17 ans avait été brûlée vive dans un local à poubelles par son ex-compagnon. [video http://www.dailymotion.com/video/xemzsc_la-cite-du-male-de-cathy-sanchez-e_news] source: Rue89 31.08.2010 via Dailymotion [video http://www.youtube.com/watch?v=KlEc6E60rQQ] source: coqzee 31.08.2010 via youtube [video http://www.youtube.com/watch?v=gymmirWnvLw] source: coqzee 31.08.2010 via youtube [post_title] => ARTE : UN DOCUMENTAIRE "CHOC" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => arte-un-documentaire-choc [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-20 16:21:10 [post_modified_gmt] => 2011-01-20 15:21:10 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=11119 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 7 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 11049 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-09-06 10:29:03 [post_date_gmt] => 2010-09-06 08:29:03 [post_content] =>

LES DESSINATEURS DU RÉEL

Réactualisé le 30/09/10.

L’actu croquée par Xavier Lacombe,  ValèreMoix, Lacasinière et Mykaia

[caption id="attachment_11265" align="aligncenter" width="500" caption="PEINE DE MORT AUX USA"]PEINE DE MORT AUX USA[/caption]

[caption id="attachment_11147" align="aligncenter" width="500" caption="Lacher du lest"]Lacher du lest[/caption] [caption id="attachment_11084" align="aligncenter" width="500" caption="MANIFS DU 7 SEPTEMBRE 2010"]MANIFS DU 7 SEPTEMBRE 2010[/caption] [caption id="attachment_11051" align="aligncenter" width="500" caption="WOERTH ET LA LEGION D'HONNEUR DE MAISTRE"]WOERTH ET LA LEGION D'HONNEUR DE MAISTRE[/caption]

VOIR LES DESSINS DE AOUT 10

[post_title] => DESSINS DU JOUR (SEPT 10) [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => dessins-du-jour-sept-10 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 00:48:15 [post_modified_gmt] => 2011-01-30 23:48:15 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=11049 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 11020 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-09-02 18:09:07 [post_date_gmt] => 2010-09-02 17:09:07 [post_content] => [video http://www.dailymotion.com/video/xenxcb_legion-d-honneur-de-maistre-woerth_news]

BEST OF WEB

Source: BFM TV et  lepost.fr

Lors d’une rencontre avec des journalistes le 2 septembre à Paris, Eric Woerth, ministre du Travail, a admis être intervenu pour l'attribution de la Légion d’honneur décernée à Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. Le 31 août, l’Express révélait son implication dans l’affaire par la publication d’une lettre, envoyée en mars 2007 à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur. Eric Woerth avait jusqu’alors démenti toute implication....

[post_title] => WOERTH ADMET ÊTRE INTERVENU EN FAVEUR DE DE MAISTRE [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => woerth-admet-etre-intervenu-en-faveur-de-de-maistre [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-06-01 10:12:52 [post_modified_gmt] => 2011-06-01 08:12:52 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=11020 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 17 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 11000 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-09-01 19:42:34 [post_date_gmt] => 2010-09-01 18:42:34 [post_content] =>

La meilleure défense c’est l’attaque !

Après L'Eglise, les politiques, la presse, le Conseil de l’Europe, c’est la communauté internationale, par le biais de l’ONU, qui réagit vivement devant la politique française à l’égard des Roms. Un Comité qui, pour le gouvernement, n’aurait aucune légitimité. « Nous devons mettre un terme aux implantations sauvages de campements Roms. Ils constituent des zones de non-droit qu’on ne peut tolérer en France. (…) Dans trois mois, je veux qu’au moins la moitié des implantations sauvages de ce type aient disparu du territoire français ». C’était le 30 juillet dernier à Grenoble. Nicolas Sarkozy annonçait sa politique rigoureuse à l’égard des Roms. Depuis, 128 campements « illicites » ont été évacués et 977 Roms ont été « raccompagnés » dans leur pays d’origine. Face à ces reconduites massives de citoyens, pourtant citoyens Européens, la société civile a réagi vivement. Après les associations de défense des droits de l’homme, les partis de gauche et l’Eglise, ce sont les instances européennes et bientôt internationales qui ont répondu. Vendredi 27 août, l’Américain Pierre-Richard Prosper, rapporteur spécial pour la France du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU (CERD), a dénoncé une « recrudescence notable du racisme et de la xénophobie » en France, qualifiant les discours politiques de « discriminatoire ». Il a invité Paris à « éviter » les reconduites collectives de Roms et à intégrer cette population plutôt qu’à les renvoyer en Roumanie. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a aussitôt contesté la légitimité du CERD, l’accusant d’être composé de représentants de pays « peu recommandables en matière de droits de l’homme, dont l’Algérie, la Russie et la Roumanie ». Membres de plein droit de l’ONU, ces trois pays n’auraient, selon le ministre français pas le droit de critiquer la France... Composé de dix-huit experts internationaux indépendants, le Comité se veut, selon les textes de l’ONU, la représentation à la fois « d’une distribution géographique équitable (…) et de différentes formes de civilisations » . Pour Michel Tubiana, président d’honneur de la Ligue française des droits de l’homme, « cet argument de circonstance (…) est d’autant plus grave qu’il tend à dévaloriser une des partie du système onusien qui fonctionne le mieux ». La France n’aurait donc de leçon à recevoir de personne en matière de droits de l’homme ? Les experts de l’ONU auraient tort d’accabler le pays de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité? Dans un communiqué, Bernard Valero, porte-parole du ministère des affaires étrangères, soutenait que « la France respecte scrupuleusement la législation européenne et ses engagements internationaux en matière de droits de l’homme ». Il souligne que les départs « sont pourtant accompagnés d’une aide spécifique (300 euros par adulte et 100 euros par enfant), ajoutant que les autorités françaises et roumaines ont commencé à mettre en place une coopération bilatérale relative à l’insertion sociale de ces populations ». Le Conseil de l’Europe reste pourtant sceptique. Selon les conclusions d’un rapport paru le 24 août dernier, une telle politique « fondée sur les expulsions forcées et des mesures d’incitation à quitter la France, ne peut fournir une réponse durable ». Malgré les vives réactions de la communauté internationale, le gouvernement maintient sa position au nom de la sécurité intérieure. Le ministre de l’Immigration, Eric Besson, persiste et signe, il a annoncé lundi soir, un projet d’amendement à la loi permettant de reconduire à la frontière des étrangers en cas « de menace à l’ordre public à l’occasion d’actes répétés, de vols ou de mendicité agressive ». Les 14 et 30 septembre, deux vols sont programmés vers la Roumanie et la Bulgarie.
Pélagie Harbour

Liens

[post_title] => ROMS : LA FRANCE REFUSE LES CRITIQUES DE L'ONU [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => roms-la-france-refuse-les-critiques-de-lonu [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-11-10 12:03:42 [post_modified_gmt] => 2011-11-10 11:03:42 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=11000 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 6 [filter] => raw ) ) [post_count] => 4 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 11119 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-09-08 15:44:37 [post_date_gmt] => 2010-09-08 13:44:37 [post_content] =>

C’est une décision rare qu’a prise Arte. Mardi 31 août, à 45 minutes de la diffusion du documentaire de Cathy Sanchez, « La cité du mâle », la chaîne annonçait sa déprogrammation. Depuis, entre la production et la « fixeuse », rien ne va plus.

Le 31 août, en fin de soirée, la chaîne franco-allemande présente des explications à ses téléspectateurs. Selon elle, la diffusion de ce film présenterait un danger réel pour certaines personnes : « La chaîne considère que, sous réserve de quelques modifications permettant d’assurer de manière plus effective l’anonymat de certains protagonistes du film et d’éviter tout risque de diffamation, la diffusion est désormais possible, sauf à ce qu’une décision de justice s’y oppose ». Dans un entretien accordé à Rue89 Daniel Leconte, le producteur, explique que c’est la « fixeuse » - personne introduisant la journaliste aux habitants de la cité, dont elle est elle même originaire - qui serait à l’origine de cette déprogrammation. En visionnant le documentaire, Nabila Laïb aurait été prise de panique, assurant que la diffusion pourrait la mettre en danger. Une semaine plus tard, le 8 septembre, dans un entretien accordé au figaro.fr , Nabila Laïb donne une toute autre version. La « fixeuse » assure n’avoir reçu aucune menace de mort. Selon elle, c’est un désaccord éditorial qui serait à l’origine de la déprogrammation du documentaire de Cathy Sanchez, « La cité du mâle ». Toujours selon Nabila Laïb, la journaliste aurait « choisi parmi les témoins ceux qui collaient à l’histoire qu’elle avait écrite au préalable ». Accusant la journaliste de « manquer de déontologie », la « fixeuse » se serait plainte auprès de la chaîne franco-allemande du comportement de Cathy Sanchez. Au figaro.fr, elle ajoute que « c’était de très longues interviews pour des jeunes qui ne sont pas rôdés aux journalistes. Elle voulait leur faire dire des choses. Elle voulait un jeune qui frappe les filles alors elle lui a posé des questions provocantes comme – Que se passerait-il si tu trouvais ta copine au lit avec un mec ?- alors oui, il a répondu qu’il lui mettrait une baffe ». Pour sa part, la réalisatrice a jugé cette accusation « grave et inadmissible ». Dans un communiqué, ce mercredi 8 septembre, elle dit se réserver « le droit de poursuites dans le but de rétablir la vérité ». Pélagie Harbour Extraits du documentaire de Cathy Sanchez “La cite du male”, produit par Doc en Stock : Pour ce documentaire, Cathy Sanchez s’est immergée dans une cité de Vitry-sur-Seine, où en 2002, Sohane, une jeune femme de 17 ans avait été brûlée vive dans un local à poubelles par son ex-compagnon. [video http://www.dailymotion.com/video/xemzsc_la-cite-du-male-de-cathy-sanchez-e_news] source: Rue89 31.08.2010 via Dailymotion [video http://www.youtube.com/watch?v=KlEc6E60rQQ] source: coqzee 31.08.2010 via youtube [video http://www.youtube.com/watch?v=gymmirWnvLw] source: coqzee 31.08.2010 via youtube [post_title] => ARTE : UN DOCUMENTAIRE "CHOC" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => arte-un-documentaire-choc [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-20 16:21:10 [post_modified_gmt] => 2011-01-20 15:21:10 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=11119 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 7 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 14 [max_num_pages] => 2 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => 1 [is_year] => [is_month] => 1 [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => 1 [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 6cbef82c7dc80d0b628487077451c32d [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )