Les Amis de LaTéléLibre

L’Association

En mars 2007, nous avons créé l’association « Les Amis de LaTéléLibre », parrainée par Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Josiane Balasko et les musiciens Mouss et Hakim. Cette association permet de donner un cadre légal aux activités de LaTéléLibre, et permet de contribuer et de soutenir le fonctionnement et les productions de latelelibre.fr. Elle permet également de recevoir des subventions pour des actions de formation.

Le financement de LaTéléLibre

  • L’association des « Amis de la LaTéléLibre » reçoit vos dons et vos adhésions. Merci vraiment à tous pour vos contributions, et spéciale dédicace à nos parrains de la première heure, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri.
  • Il nous arrive de vendre des images à des magazines ou à des journaux télévisés.
  • La Région Ile de France nous a accordé un « emploi tremplin », cet emploi aidé par un taux de charges réduit, nous a permis d’embaucher un salarié, au poste de chef monteur et coordinateur technique. C’est à ce jour le seul salarié de l’association.
  • Depuis 2008, nous bénéficions d’un partenariat avec les sociétés AVID (logiciel de montage) et HP (matériel de montage) et nous tenons à les remercier pour leur soutien, sans aucune demande de contrepartie.
  • Notre société de production “ON Y VA! media”, produit des documentaires et des émissions pour la télévision traditionnelle. Les acteurs de LaTéléLibre trouvent ainsi des sources de revenus. Grâce à nos accords, ces productions sont aussi diffusés sur notre site. Nous montons également des séquences originales, tirées du tournage, qui nourrissent LaTéléLibre. Pour ces docs, la société ON Y VA! loue des moyens techniques à l’association et achète des images produitent par LaTéléLibre, et contribue ainsi à financer l’association.
  • Dans le cadre de l’opération “Reporter-citoyens”, notre formation de jeunes issus de quartier populaires de la région parisienne, tous les intervenants sont rémunérés pour leur travail. Cette formation sur trois ans (2010 à 2012), financée par la région Ile de France et les villes de Boulogne-Billancourt, Créteil et Stains, fait l’objet d’une comptabilité séparée. Le site de LaTéléLibre ne bénéficie donc pas de ce financement.

Vous l’aurez compris, ces sources de financement ne sont pas suffisantes pour faire vivre durablement notre média indépendant et associatif. Les activités et la production de LaTéléLibre trouvent donc leurs limites dans l’absence de ressources financières pérennes. Il n’y a pas encore de modèle économique viable aujourd’hui sur Internet. La plupart des sites payants ou gratuits sont en difficulté. De plus, un reportage vidéo est beaucoup cher à fabriquer. Pour chaque reportage, il faut compter souvent une journée de préparation, un ou deux jours de tournage, puis un à deux jours de montage, sans compter les frais de fonctionnement, la production et l’encadrement.  Pas de solution pour l’instant, mais ça peut venir, alors il faut tenir. Et pour tenir nous avons toujours et encore besoin de vos dons, de vos adhésions et de vos contributions volontaires et bénévoles. Nous avons aussi des idées.

 

Ci-dessous, les Statuts de l’association  » Les Amis de LaTéléLibre »

Association « Les Amis de LaTéléLibre »

(créée le 12 février 2007)

 

STATUTS

par application de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

Modifiés au 18 octobre 2013

 

 

ARTICLE PREMIER – NOM

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : « Les Amis de la Télé Libre ». L’association dispose de la licence accordée par Monsieur John Paul Lepers, titulaire de la marque déposée « La Télé Libre » pour pouvoir l’utiliser dans le cadre de la dénomination et dans les limites strictes de son objet.
ARTICLE 2 – BUT OBJET

Cette association a pour objet de contribuer à développer:

  • La Production audiovisuelle
  • La formation aux métiers de la production et du reportage multimédia et audiovisuel
  • La libre expression, la libre création, la libre communication des pensées et des opinions, comme de l’information,
  • Un meilleur pluralisme en la matière, dégagé idéalement des pressions politiques partisanes, industrielles, financières, philosophiques ou religieuses
  • La diffusion desdites informations, pensées et opinions à l’attention et à la disposition du public, et ce sous formes écrites, sonores, audiovisuelles, photographiques ou multimédias, notamment par le biais d’un support électronique, dans le cadre particulier du média citoyen « La Télé Libre »

Il est rappelé que « La Télé Libre » est un concept développé par l’association « Les amis de LaTéléLibre » qui est garante de la pleine et entière liberté de sa ligne éditoriale.
ARTICLE 3 – SIEGE SOCIAL

Le siège social est fixé au 1 rue Maurice Bouchor, Paris 75014.
Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration.
ARTICLE 4 – DURÉE

La durée de l’association est fixée pour une période déterminée de 5 années à compter de la déclaration faite conformément à la loi 1901. Elle pourra être prorogée par décision de l’assemblée générale.
ARTICLE 5 – COMPOSITION

Tous les membres adhérents assistent aux Assemblées Générales et peuvent participer aux votes, à condition qu’ils soient à jour de leur cotisation au moins 48 heures ouvrées avant la date de l’Assemblée générale.

Les membres mineurs âgés d’au moins seize ans sont éligibles au Conseil d’administration sans pouvoir accéder aux fonctions du bureau.

Les personnes morales peuvent être membres adhérents de l’association, elles s’acquittent de leur cotisation.


ARTICLE 6 – ADMISSION

Pour être membre de l’association, il faut avoir acquitté sa cotisation annuelle et être agréé par le CA, qui statue, par courrier ou lors de ses réunions, sur les demandes d’admission présentées.
ARTICLE 7 – COTISATIONS

Sur proposition du CA, l’AG fixe le montant des cotisations pour l’exercice suivant.

ARTICLE 8. – RADIATIONS

La qualité de membre se perd par :

a)    La démission ;
b)    Le décès ;
c)    Le non renouvellement de sa cotisation ;
d)    La radiation prononcée par le conseil d’administration pour motif grave, l’intéressé ayant été invité à fournir des explications devant le CA. Constituent des motifs graves toutes les actions qui vont à l’encontre des objets et des intérêts de l’association.
ARTICLE 9. – AFFILIATION

L’association peut adhérer à des associations, unions ou regroupements par décision du CA.

 

ARTICLE 10. – RESSOURCES

Les ressources de l’association comprennent :

a)    Le montant des cotisations ;
b)    Les subventions de l’Etat, et autres collectivités publiques ;
c)    Les dons en numéraires ;
d)    Les ressources générées par les activités économiques de l’association (selon le Code de commerce Article L442-7) ; notamment à travers son partenariat avec la société ON Y VA ! media. Une convention fixe les modalités de ce partenariat.
e)    Toutes les ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur.
ARTICLE 11 – ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétaire. L’ordre du jour figure sur les convocations.

Pouvoir

Chaque membre adhérent ne peut détenir qu’un seul pouvoir. Chaque membre du CA peut en détenir deux au maximum. Le Président peut en détenir sans limitation. Les pouvoirs en blancs sont attribués au Président.

Quorum

L’AG ne peut valablement se tenir que lorsque sont réunis ou représentés 1/5ème des membres adhérents.

L’AG fixe le montant des cotisations annuelles. Elle vote le budget prévisionnel qui lui est présenté. Lors de l’AG, ne peuvent être abordés que les points inscrits à l’ordre du jour. Un point supplémentaire pourra être débattu si au moins 25% des membres présents ou représentés en font la demande.

Toutes les décisions sont prises à main levée.

Les décisions des assemblées générales s’imposent à tous les membres, y compris absents ou représentés.

Les décisions sont prises à la majorité des voix ; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Le président, assisté des membres du conseil, préside l’assemblée et expose la situation morale et l’activité de l’association.

Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexes) à l’approbation de l’assemblée.

Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au renouvellement des membres sortants du CA.
ARTICLE 12 – ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

L’AGE se réuni sur décision du CA, ou à la demande de la moitié plus un des membres inscrits.

Le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire uniquement pour modification des statuts, la dissolution de l’association ou pour des actes portant sur des immeubles.

Les modalités de convocation et de pouvoirs sont les mêmes que pour l’assemblée générale ordinaire.

Les décisions sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés.

Quorum

L’AG extraordinaire ne peut valablement se tenir que lorsque sont réunis ou représentés 1/3 des membres adhérents.
ARTICLE 13 – CONSEIL D’ADMINISTRATION

L’association est dirigée par un CA de 6 à 12 membres maximum, élus pour 1 ans par l’AG. Les membres sont rééligibles.

En cas de vacance, le CA pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres par cooptation. Il est procédé à leur remplacement définitif lors de la prochaine AG. Les pouvoirs des membres ainsi cooptés prennent fin à l’expiration du mandat des membres remplacés.

Dans le cas d’une participation de l’association en tant que personne morale dans une structure extérieure, le CA désigne un membre en son sein pour représenter l’association.

Le CA peut déléguer telle ou telle partie de ses pouvoirs, pour une durée déterminée, à un ou plusieurs de ses membres (signature d’un bail, de chèques, etc.).

Le CA se réunit au moins une fois tous les six mois, sur convocation du président, ou à la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix ; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Tout membre du Conseil qui, sans excuse, n’aura pas assisté à trois réunions consécutives sera considéré comme démissionnaire.

Un membre du CA peut être rémunéré pour son activité de gestion de l’association, à condition que son salaire n’excède pas la somme des ¾ du SMIC.

Dans le cadre des activités de l’association, un membre du CA peut être rémunéré par l’association dans les limites raisonnables du marché, pour toute activité autre que celle liée à la gestion de l’association. Les membres du CA rémunérés ne peuvent dépasser ¼ de l’ensemble des membres.

Les embauches et montants des rémunérations sont décidés par le CA, puis ratifiés par l’Assemblée Générale.
ARTICLE 14 – LE BUREAU

Les diverses fonctions au sein du bureau ne sont pas cumulables. Les fonctions, attributions et pouvoirs respectifs des membres du bureau sont précisés dans le règlement intérieur.

Le conseil d’administration élit parmi ses membres un bureau composé de :

1)    Un(e) président(e) ;
2)    Un(e) ou plusieur(e) s vice-président(e) s ;
3)    Un(e) secrétaire et, s’il y a lieu, un secrétaire(e) adjoint ;
4)    Un trésorier(e), et, si besoin est, un trésorier adjoint.

 

ARTICLE 15 – INDEMNITES

Les frais occasionnés par les membres de l’association dans l’accomplissement de leur mission peuvent être remboursés sur justificatifs. Le rapport financier présenté à l’assemblée générale ordinaire présente, par bénéficiaire, les remboursements de frais de mission, de déplacement ou de représentation.

 

ARTICLE 16 – REGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d’administration, qui le fait alors approuver par l’assemblée générale.

Ce règlement est destiné à fixer les divers points non prévus par les présents statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.
ARTICLE – 17 – DISSOLUTION

En cas de dissolution prononcée selon les modalités prévues à l’article 12, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés, et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément aux décisions de l’assemblée générale extraordinaire qui statue sur la dissolution.
Fait à Paris, le 18 octobre 2013

 

 

La Présidente                                                                                La Secrétaire

 

 

Aidez-nous !