Recherche avec le mot-clé : happening

Il y a 6 résultats correspondants.

À l’Assaut de l’Eurosatory

La 25e édition du salon de l’armement Eurosatory s’est déroulée du 13 au 17 juin. A cette occasion, le parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), a accueilli près de 1 500 exposants venant de 56 pays. Le collectif des Désobéissants, engagés contre le business de l’armement, s’est rendu sur place pour troubler la grand-messe des marchants d’armes.

Faucheurs de Chaises

Tandis que trouver 100 milliards de dollars par an pour alimenter le Fonds Vert pour le climat semble être une mission impossible, 1000 milliards d’euros par an se perdent en raison de l’évasion et de l’évitement fiscale. Un scandale dénoncé par les Faucheurs de chaises, à BNP Paribas cette fois-ci, lors d’une action non violente.

J’ai le SIDA. Touche moi…

Janne est un jeune suédois séropositif. Posté dans une rue avec une pancarte expliquant sa maladie, il a invité les passants à venir le toucher pour lutter contre les préjugés encore tenaces autour du HIV. Son objectif est de sensibiliser à la vie avec le virus.

Santa Monica : des Rayons X Contre les Préjugés

À Santa Monica (en Californie), des couples dansent ou s’embrassent derrière un écran à rayon X, avant de se dévoiler aux passants quelques secondes plus tard. Une façon made in USA pour lutter contre les préjugés et montrer que l’amour n’a pas d’étiquette(s).

[Interview] Qui de l’œuf ou de la foule ?

[EXPÉRIENCE] Une table, des œufs en boîte mis à disposition et un individu qui se poste immobile attendant la réaction des passants… aboutissant la plupart du temps à des jets dans sa direction. C’est le dispositif imaginé par Jérémie Pujau qui parcourt l’Europe avec cette performance particulièrement éprouvante. Rencontre avec un artiste qui s’interroge sur la limite du libre arbitre et l’effet de groupe.

Nouvelle Agression des Militants Anti-Round Up chez Castorama

Les activistes anti-roundup des collectifs « les désobéissants » et « RoundUp non Merci » ont une nouvelle fois été agressés lors d’une action au Castorama de la Défense mercredi 10 juillet. Les militants prônent l’interdiction du pesticide phare de la firme Monsanto. Un produit qui serait en parti responsable de la disparition des abeilles et qui provoquerait par ailleurs des cancers dans les populations.