Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

[L’ABCD’R de la COP] Écocide dans ta Face !

Publié le | par

[E comme « Écocide »] Herbicides, fongicides… Vous connaissez tous ces substances qui tuent la nature. Et si on reconnaissait l’écocide, afin de punir ceux qui commettent ces crimes contre la nature, des crimes contre le climat ? Flore Viénot vous explique.

Y a pas que pendant la Cop21 qu’on agit pour le climat.

Figurez vous qu’en Hollande, les juristes ont réussi à condamner l’Etat Hollandais pour Ecocide. En conséquence, l’Etat est condamné à réduire de 25% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020 par rapport à 1990 !

Ecocide : du grec oikos cida : qui tue la maison !

Ce serait une véritable révolution dans l’Histoire des consciences humaines que cette reconnaissance de l’écocide.

Il fut un temps où on s’identifiait à une toute petite partie des êtres humains, à notre famille, à notre tribu. Puis, plus tard, un peu plus largement : à notre village, à notre région, à notre nation. Puis on a cru aux civilisations, certains êtres humains n’en faisaient pas partie. Au XXe siècle, un nouveau concept apparaît, les « citoyens du monde… Et voilà qu’aujourd’hui on commence à s’envisager comme des êtres vivants parmi tout le vivant… Ça c’est nouveau ! Pourtant Socrate, et Saint François d’Assise aussi, le patron des écologistes, le disait déjà au XIIe siècle :

« L’écart est tel entre Dieu et l’Homme, qu’il y a une égalité entre l’Homme et les autres créatures ».

Une fougère, un être humain : c’est pareil ! Enfin, si on prend un peu de recul quoi. Ca vous paraît fou ? Et pourtant, c’est bien vers ça qu’on va, ça avance… Regardez les animaux par exemple, ils sont aujourd’hui reconnus comme des « êtres sensibles », et on ne peut plus les traiter n’importe comment. Même si beaucoup continuent à le faire, on peut, dans une certaine mesure, être condamnés pour ça.

Il faut aujourd’hui trouver des moyens pour mettre en pratique notre droit à une « Planète saine ». Moralement c’est reconnu, mais pour l’instant, le droit n’y peut rien. C’est ça l’enjeu de la reconnaissance de l’écocide. Les partisans de la reconnaissance de l’écocide veulent faire appel à la Cour Pénale Internationale pour créer l’outil juridique qui puisse punir les crimes climatiques dans le monde et dédommager les victimes.

Si lors de cette Cop21, les Etats et les entreprises ne font pas d’effort, c’est la justice mondiale qui pourrait à l’avenir les trainer devant les Tribunaux pour écocide. Pour crime contre le climat, crime contre la Nature. Alors ils ont intérêt à faire gaffe !

Flore Viénot
Images : Vincent Massot
Montage : Mars Lefébure

Lien

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire