Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

EXTRAIT: « QUI A PEUR DES GITANS ? « 

Publié le | par

VOIR LE DOC EN ENTIER

UN ROAD-DOC AVEC LES GENS DU VOYAGE

Après « Un toit pour moi! » qui explorait la débrouille des jeunes face à la crise du logement, suivi en juin dernier d’une conversation européenne sur le sexe et l’amour avec « C’est çà l’amour?, voici notre troisième documentaire pour France 4. Du beurre dans les épinards pour l’équipe des permanents de LaTéléLibre, et une exploration sensible de notre société.

Grâce à ce film nous avons brisé quelques idées reçues et découvert des défauts et des qualités insoupçonnées chez nos compatriotes du voyage. Nous espérons les partager avec vous. Voici les 5 premières minutes du doc.

Qui a peur des gitans ?

Dimanche 27 septembre
à 20h35 sur France 4

Rediffusions:

Lundi 28 septembre à 23h55, Samedi 03 octobre à 17h30, Mercredi 07 octobre à 22h05

Sur LaTéléLibre dès le dimanche 4 octobre

Documentaire Inédit de John Paul Lepers
Images: Matthieu Martin
Montage: Thomas Courcelle
pré-montage et images additionnelles: Anthony Santoro
Directrice de production: Caroline Lançon
Musique originale: Romain Dudek


LaTéléLibre – ON Y VA!
France • (2009)• 60′•

qui-a-peur-des-gitans2

John Paul Lepers et son équipe sillonnent les routes de France à la rencontre de ces 400 000 « étrangers de l’intérieur », et pour la plupart, Français depuis des siècles. À bord de leur camping-car, ils s’immergent dans la vie des gens du voyage pour mieux comprendre leur quotidien, leurs préoccupations mais aussi leurs espoirs. Une enquête intime et sans complaisance qui les mènera de la région lyonnaise à la banlieue de Perpignan.

« Voleurs, affreux, sales et méchants », les préjugés sont ancrés en nous depuis la petite enfance, nous les sédentaires ou gadjés comme ils nous appellent. C’est vrai qu’ils sont un peu sauvages, et qu’au nom de leur liberté, certains ignorent les règles de la majorité. Le problème, c’est que l’Etat non plus ne respecte pas la loi les concernant.

Depuis l’an 2000, la loi Besson oblige toutes les communes de plus de 5000 habitants à fournir un terrain pour les gens du voyage. Presque dix ans plus tard, à peine 20% des communes appliquent ce texte, en toute impunité. John Paul Lepers et son équipe, sillonnent les routes de France à la rencontre de ces 400 000 « étrangers de l’intérieur », pour la plupart, Français depuis des siècles. À bord de leur camping-car, ils s’immergent dans la vie des gens du voyage pour mieux comprendre leurs préoccupations et leur espoirs. Une enquête intime et sans complaisance qui les mènera de la région lyonnaise à la banlieue de Perpignan.

qui-a-peur-des-gitans

Interview de John Paul Lepers

France 4: Pourquoi un film sur les gitans ?

Lors du premier documentaire en camping-car, sur le logement des jeunes, nous avons fait une halte sur un terrain réservé au gens du voyage à Nîmes. La première appréhension passée, nous avons été frappé par la générosité et la joie de vivre des voyageurs qui vivent au jour le jour dans leurs caravanes. J’ai aussitôt eu envie de leur consacrer un documentaire. Non pas un film sur les Roms qui viennent d’Europe de l’Est, mais sur les 400 000 Français qui sont toujours considérés comme des étrangers de l’intérieur.

Qu’est ce qui vous a le plus surpris lors de votre immersion dans le monde des gitans ?

Avec l’équipe (Matthieu Martin à la caméra et Anthony Santoro au pré-montage), nous avons été profondément surpris de constater que les gitans et les manouches de France avaient autant peur de nous les gadjés (sédentaires) que nous avons d’appréhension envers eux. Un seul exemple, l’hygiène. Nous pensons (à tord) que les gens du voyage sont peu regardant sur la propreté, sachez qu’ils pensent exactement la même chose de nous. Ils craignent les maladies que nous pourrions leur transmettre, et appliquent des règles d’hygiène draconiennes. Ils ne font jamais la cuisine dans leur caravanes, réservées à l’habitation, et à chaque vaisselle, ils rajoutent une touche d’eau de javel. Enfin, pour la lessive, ils ne mélangent pas les torchons et les serviettes !

Quelle conclusion tirez-vous de votre enquête ?

Qu’il est urgent d’appliquer la loi Besson obligeant les communes à proposer un terrain d’accueil digne de ce nom. Qu’il faut également aider ceux qui souhaitent se sédentariser afin que les jeunes puissent aller à l’école. L’illettrisme est le principal obstacle à toute prise de conscience citoyenne des gens du voyage. Des efforts sont à faire des deux côtés, sinon je crains que la situation ne se dégrade. En période de crise, ce sont toujours les minorités que l’on pointe du doigt. Comme dans l’Italie de Berlusconi, où les milices viennent d’être autorisées, les Gitans, les Manouches ou les Roms, sont les bouc émissaires les plus faciles à désigner…

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (45)

  1. Le journalisme est terrassé par l’infowebisme, ce n’est plus qu’une question de mois.

    Pourquoi les journalistes-idéologues-marchands sont en train d’être éradiqués par les infowebistes-citoyens-rebelles ?

    Une réponse possible tient en une seule phrase :

    Plus personne ne croit cette profession qui ne fait que manquer gravement à sa propre déontologie, qui ment et nous bourre le crâne, donc les gens n’achètent plus, et vont chercher du vrai dans l’écran de leur ordinateur.

    Le produit est avarié, il ne sert plus qu’à satisfaire l’égo de la clique de quelques centaines de sectaires qui sont du côté micro du mégaphone : Les médiatisés, c’est à dire quelques « journalistes », des politiciens, des vedettes, et quelques intellos histoire de faire croire que çà réfléchit là dedans, alors qu’en réalité çà ne fait que comploter pour nous embrumer les neurones, nous faire acheter avec notre temps de cerveau disponible.

    Voilà pour le bilan désastreux de ce qu’il osent appeler une « démocratie » (le peuple s’exprime, la blague !)

    Vous n’êtes pas encore convaincu du bien-fondé du titre ?

    Normal, puisque vous trouverez toujours un abruti qui vous prétendra qu’il existe dans un village reculé de sa gaule des résistants qui tentent de faire un vrai travail de fond(s) : décrypter (oui parce qu’il parait que c’est crypté comme en 40 !), analyser (c’est tellement compliqué pour vous hein…), synthétiser (vous ne saviez déjà pas faire une synthèse à l’école alors comment voudriez vous voir vous même ce qui est important hein !), et tout un tas de verbes bien « professionnels », des qu’il faut qu’on paye quelqu’un pour, sinon tu pourrais pas piger !

    Mais le meilleur argument est à venir, et vous allez voir que c’est imparable : Demain les journalistes n’existeront plus, et après demain on en parlera comme de la pravda aujourd’hui.

    Voici le cœur de la centrale nucléaire qui va frapper cette corporation de maitres-chanteurs et de clowns que sont les journalistes.

    1 – On dit que chaque citoyen aujourd’hui peut être un journaliste en envoyant via internet ses propres informations, ce dont il est témoin par exemple, ou son analyse sur un faisceau de faits, sur un site public.

    Alors effectivement c’est ce qui est en train de se passer et on voit en particulier toutes les vidéos de portables qui révèlent les faces que voulaient cacher des personnalité. Bingo ! Tu ne mentiras plus, ou alors moins, moins durablement…

    Mais les grands groupes financiers peuvent toujours payer des bataillons de mercenaires de l’idéogisme informatif pour conserver aux cerveaux leur état moutons bien travailleurs serviles et bien consommateurs machines. Du matraquage ultralibéral bien mis en scène. Ils nous maintiennent assez facilement dans un brouillard propice au profits de quelques-uns, et çà vaut le coup. Damned ! Si les gens se réveillaient et pouvaient dire ce qu’ils pensent vraiment dans la télé, ils se regrouperaient tout de suite pour agir conjointement et être hyper efficaces ! C’est d’ailleurs ce que internet va permettre bientôt…

    Non, tout çà on le sent venir même si on ne voit rien venir de très décisif encore, d’autant que les tentatives de verrouiller internet sont à 100% de leur puissance (hadopi &co).

    Non, ce qui va baiser les cons qu’on voit à la télé et qui se prennent pour tout le monde entier de la France, c’est autre chose, bien plus subtil et qu’il vont se prendre grave dans la tronche dans très peu de temps.

    2 – Si tout le monde, chaque individu, envois sa propre actualité perso sur le web, TOUTES LES PERSONNES MORALES PEUVENT PUBLIER DIRECTEMENT LEUR ACTU SUR LE WEB, et chaque structure et organisation va être contrainte d’y passer !

    3 – Or que font avant tout les journalistes si ce n’est d’aller chercher, et de RECOPIER DES SOURCES LIÉES A DES PERSONNES MORALES.

    Pigé ?

    Même la police publiera directement bientôt sa propre rubrique des faits divers dans chaque ville ! La météo on la trouve déjà partout et rare sont ceux qui la regardent vraiment encore à la télé, au point qu’on fait même autre chose en même temps, sur canal+ en particulier, pendant les 10 secondes que çà occupe encore.

    La justice, les mairies, les administrations, les services divers, chaque boite, chaque personne, chaque métier, chaque boutique, tous ceux qui ont quelque-chose à dire publiquement ou le veulent, le disent progressivement eux-mêmes ! Sans aucun intermédiaire.

    Et chaque citoyen est en droit de réclamer que chaque service ou société ou personne s’exprime directement ! Sans journaliste ! Et ceci pour la moindre chose, la moindre analyse, la moindre information de base.

    On est tous des sources, et tout va être sourcé à la source !

    En clair et en résumé :

    Chaque source d’un journaliste publiera bientôt elle-même sur internet, rendant ainsi le journaliste inutile !

    En conclusion donc, le rôle de « média », d’intermédiaire donc, entre une source et les gens qui doivent lire ou entendre ou voir cette source, n’a déjà, dès aujourd’hui, plus lieu d’exister ! Ils ne le savent pas vraiment encore, mais ils sont morts ! Ou plus exactement ils sont fantômes pour l’instant, ils ne servent qu’à faire croire avec de moins en moins de succès, qu’il existe l’OPINION PUBLIQUE telle qu’ils nous la décrivent. Mais la seule opinion publique réelle est à peine en train de naitre et elle s’appelle les sites personnels et les forums sur internet, les sites indépendants d’aggrégation automatique d’informations directement sourcée et de récapitulatifs publiés par des groupes d’internautes indépendants de toute structure marchande ou politique ou idéologique.

    Ceux qui veulent encore lire de l’idéologie ou du partisan, iront voir sur le site de leur officine syndicale ou militante…

    Convaincu(e) ? Zêtes pas trop con au moins ?

    Observez bien ces gens qui défilent à la télé. A quoi tient leur légitimité ? Sur la TNT suivez des petites chaines comme TELE BOCAL ou sur internet ZALEA TV, ce sont juste les premiers indicateurs de la chute du journalisme d’argent et de caste, et de l’émergence déjà flagrante sur certains sites ou groupes de sites, comme LES OGRES, d’une nouvelle façon de parler d’information, en allant directement à la source, et en distinguant bien la simple recopie de sources brutes, et le commentaire idéologique qui ne se cache pas, mais aussi la construction d’argumentaires pour arriver à des conclusions, en y emmenant le lecteur-auditeur-spectateurs, mais avec intégrité.

    Ce sont des gens comme vous et moi, qui permettent dans leur temps libre ou de chômage ou de maladie d’entrevoir des bribes de vérité malgré le matraquage complotiste ultralibéral. N’oubliez pas qu’ils sont grassement payés pour nous faire croire qu’ils disent la vérité !

    Vous et moi nous sommes des INFOWEBISTES.

    Certains d’entre-nous sont aussi des JOURNALISTES qui ont pigé et ont tenté, vainement, de sauvegarder ce en quoi ils ont crû, et finalement contribuent maintenant à balancer sur internet ce qu’ils savent et qu’on nous cache. Ils sont devenus aussi des infowebistes, et souvent ils quittent leur patron.

    Il y a des complots et de la stratégie donc, partout. Déjouer ou dénouer les ressorts des coups bas ou montés, qui sont vieux comme le monde, et tellement présents que plus personne ne les voit vraiment, dénouer donc les noeuds des affaires et des magouilles qu’on veut nous faire avaler, c’est le rôle désormais de chaque citoyen à ses heures. Les complots les plus gros sont faits par ceux qui attaquent les complotistes.

    On subit un matraquage digne des pires films de science-fiction et d’horreur, qui nous rend fous, cons, et détruit jusqu’à nos familles et nos cerveaux.

    Regardez Sarkozy, le dingue quasi-néonazi qui accusait Villepin, il se retrouve aujourd’hui montré du doigt et accusé en retour, car c’est en fait lui qui a monté de toutes pièces l’opération clearstream pour dégager son rival politique à droite !

    Dominique de Villepin a été trainé dans la boue alors qu’il était innocent. Et l’autre qui est PRÉSIDENT DE LA RAIE-PUBLIQUE !

    A quoi sert le pouvoir aujourd’hui ? A quoi sert l’outil marchand d’information et de matraquage aujourd’hui ?

    Uniquement à aider la mafia et les milliardaires, ils défilent même dans Secret Story ce soir pour la finale !

    Regardez la pub qui est faite pour les jeux de hasard, et les casinos… Poker, roulette… Ils disent que « les français c’est la folie des jeux », en réalité ce sont les mafieux qui matraquent les cerveaux et qui règnent sur les loteries et casinos pour faire leur beurre.

    Le pric du tabac et des cigarettes c’est pour la santé ? C’est pour boucher le trou de la sécu ? N’importe quoi, voyez plutôt comment s’est développé le marché noir des cigarettes dont la mafia tire des profits de plus en plus énormes ! Et les jeunes qui renforcent les réseaux de drogue par ce nouveau produit grâce à ce gouvernement de merde, champion des intox qui puent un maximum !

    Ils sont bien capables de vous vendre un génocide au Liban et à Gaza, pour une opération positive pour le monde, ces salopards de dirigeants truqueurs d’urnes et tueurs de dénonciateurs.

    Oui c’est bien ce genre de thème qui est le centre de l’évolution médiatique en cours. Vous le vivez parfois très clairement sur internet, l’analyse du 11 septembre avec Meyssan et les autres, puis un jour Cotillard, Bigard, et la goutte Kassowitz…

    Les journalistes se font casser leur caméra dans les banlieues qu’ils ont maltraitées, les infowebistes arrivent avec leur structure légère voire leur téléphone portable-vidéo et balancent, dénoncent, révèlent, existent de mieux en mieux au fur et à mesure que le 20 heures coule comme un iceberg au soleil : On le croit encore là mais au fond il se fait de plus en plus petit, et bientôt inexistant…

    Aidez le journalisme à mourir. Sauvez votre peau !

    Aidez l’infowebisme à s’imposer. Sauvez votre âme !

  2. @ Liberté : Bien analysé, bien vu… On pourrait titrer « De la dilution du journalisme dans les media »…

    @JPL : Décidément, ce camping-car est une affaire qui roule!! Merci pour votre travail (votre = JPL + Martin + Courcelle + Santoro)… Continuez à pointer votre nez rouge là où personne ne va, ça nous fait du bien!!

    Quant aux réactions de nos petits vieux, vous pouvez les replacer dans un reportage sur les jeunes, on y verra que du feu!! ;-) !!

    Encore merci, bonne route!

  3. J espère que la suite sera mieux …..ce que je vois dans ce début de reportage , c set nul est provocateur et
    qui n apporte rien de nouveau sur le fond .
    Dans ma ville , chef lieux du département du Cher , oui il y a un un festival de la chanson très reconnus des artistes Bobos de gauche …. les emplacement dit réservé au gens du voyage , sont soit a coté de l usine d incinération des poubelles , ou a coté d une déchetterie , c est honteux

  4. ça prouve que Bourges a au moins une usine d’incinération et une déchetterie ,à côté du dit « printemps » des nouveaux vieux talents éculés .! (le centre historique est vivant et si agréable ! )

    Les gitans ont un autre sens de la musique, de la chanson , de la danse !

  5. Du vent, qu’on vend si on hèle et telle est cette télé ci si stéréo-typée cultivant l’ignorance crasse.

    Le gîte en méprise .
    Ce sont deux maux de deux vies parallèles.
    Mais sédentaire, le voyageur vendu à la ville, du beur aculturé a l’appât rance et la rancoeur.

  6. Eh bien ! Ça laisse présumer de futures joutes bien glauques cette bande annonce…
    Mais, cela-dit chapeau-bas à JPL pour dénoncer ce « racisme ordinaire » qui gangrène encore et toujours notre pays.

  7. Racisme ? Privilège de l’homme blanc ?

    Ugh! Hiver sera froid car Homme blanc couper beaucoup bois!

  8. Je suis très très intéressé par le docu. je l’ai pris en cours et ne pourrai voir les redifs. Quelqu’un sait comment en avoir une copie perso ?

  9. moi je suis voyageuse et fier de letre je aurais deux ou trois chose a dire les voyageure se laise tros faire pare le gourvernemt ils sonts pas assais solidaire entre eux nous aussi en pourais faire des greves bloque les mairie car en nous prent pour des etrenger dans notre propre pays que nos enceintre en fais la guerre pour la france que nos famielles son mort dans les camps et haut jour d’huit les francais qu es qu il font il veule nous metre dans des camp comme au temp de guerre il ne veulr meme pas que en a notre propre terrain moi par exenple j’ai un terrain et pas plus tot que j’ai mie un mobilome que la police municipale et venus pour m’expulser et je lui et dis que je faisai partit des gents du voyage et qu’il navait pas de place pour les voyageur il en une commune de plus de10milles habitant il ma repondus que non car les gens du voyage viver sur des ordure je me demande comment je vais faire pour restait chez moi avec ma petit famielle j’ai cinq enfants et il en a d’autre des chose qui ne son pas normale comme se fameus carnet de circulation que quant je le sort j’ai des boufer de chaleur rien a voire les gadjet de la geule qui son ou alor il faut explique a quoin sa serre par exemple sur la facture de bouygues il y a marque carte de refugier les voyageur ils faut vous reveiller ne pas vous renier et de vous faire entendre car leur place qu’il nous font ses plus chere q’un loyer et en plus en et meme pas au chaut et en a pas le drois a la PL dite moi votre avie envoyet moi mail pour me dire se que vous en penser j’aimerrai bien faire une petite revolution mes toute seule je ne sais pas se que je vait faire il faudrait que en soi beaucoup et faire qu’elle que chose de inteligent au moin pour nos terrain que en achette pour etre chez nous les il faut que en fasse comme les gadjet il faudrait les battre sur leur propre terrain avec leur loi a eux

  10. Il fait des rimes en creux,
    il peut pas faire mieux…
    Faute d’avoir de l’esprit
    Il affiche son mépris,
    Pour la télé-libre!
    Car si son coeur vibre,
    C’est pour le FN,
    Et la famille Le Pen.
    Il nous fait la morale,
    Avec des jeux de mots à deux balles,
    et s’érige en redresseur de tort,
    L’humilité c’est pas son fort.
    Il se prend pour une lumière,
    et semble très fier,
    Persuadé qu’il brille
    Par ses saillies de pacotille.
    Il se croit intelligent,
    Il est juste navrant.
    Vous l’avez reconnu j’espère,
    Il signe « pervers pépère ».

  11. Encore un reportage incomplet et biaisé. JPL mélange les genres ca il n’y a AUCUN lien entre les gens du voyage, qui se deplacent de ville en ville avec des caravanes et ceux, quasi-sedentaires qui se trouvent dans des lotissements montés specialement pour eux, tel que la cité Bellus à Perpignan.
    Pour les sedentaires (ceux évoqués par les « petits vieux »), on est bien loin de l’image d’Epinal de JPL, mais beaucoup plus proche des voyous. Comment vous réagiriez si votre voisin vient vous voir et vous annonce  » si vous voulez que ta maison/ton hangar ne soit pas « visité », pensez à donner quelque chose à nos petits…. »
    …et la situation n’est pas limitée à Perpignan…

  12. Cazo ! trop donneur ! Accoucher aussi long pour un esprit mini mâle ! que pour moi! mais c’est trop ! (et t’as pas toujours dit ça mon cochon!)
    Quant à briller, non, non, l’écriture masturbatoire me suffit , ce site est là pour ça.
    Quant à le pen c’est celui qui dit qui y est!

  13. si peu de choses sur les vrais gens du voyage. où sont les vrais gitans? le sens de l’honneur et notre amour de la liberté, le refus d’intégrer une certaine societé. dans ce reportage il n’y a que des clichés.

  14. NON CE REPORTAGE N’EST PAS MALE MAIS PAS ASSEE LONG POUR VOIR TOUT CE QUI A DIRE ET JE DIS MERCI
    A MONSIEUR JHONE PAUL LEPERS POUR SINTERESSE UN PEUT A NOUS VOYAGEUR IL FAUT BEAUCOUP DE GENTS COMME LUI POUR QUE EN PUISE ALLER DE LAVANT POUR QUE NOS ENFANTS NE SOI PLUS MONTRE DU DOIGT MERCIE

  15. merci a monsieur lepers uil faut envoyer nos enfants a l ecole plus on aura de jeunes diplomes chez les voyageurs plus on pourra avoir un droit de paroles cela commence a bouger il y a de plus en plus de jeunes voyageurs dans les facultes et c est tres bien il ne faut pas que les jeunes filles croient que l aboutissement de leur vie soit le mariage et cela c est en etant scolarisee qu elles le comprendront d autre’ part les femmes gitanes ne font pas que le menage et la bouffe elles secondent souvent leurs hommes dans leur travail quand ce n est pas elles qui chinent

  16. Comment pardonner à quelqu’un qui nous fait souffrir ?
    Tout simplement, en comprenant ce qui constitue le monde en général.
    Le monde n’est pas fait de milliards d’entités. Il n’est composé que d’une seule entité qui se manifeste sous des milliards de formes différentes.
    En comprenant cela, on se rend compte que lorsque nous haïssons une personne différente de nous, c’est nous-même que nous haïssons par la même occasion. Car tous les individus sont en fait une seule et
    même entité; un seul et même être.
    Quand nous giflons quelqu’un, nous nous giflons nous-même. Quand nous harcelons quelqu’un, nous nous harcelons nous-même. Quand nous haïssons quelqu’un, nous nous haïssons nous-même.
    Les autres ne sont que nos miroirs. Ils nous montrent ce qui ne va pas chez nous, ce qu’il faut que l’on change en nous pour « grandir ».
    Le problème est dû au fait que nous ne sommes conscient que d’une très faible part de notre personnalité.
    La majorité de notre être subsiste dans notre subconscient. C’est en lui qu’est enfouie la part active de notre personnalité, c’est à dire celle qui est réellement et non pas celle que nous croyons être et dont nous sommes conscients.
    Pour pallier à ce manque de lucidité de la part de notre être, pour nous permettre de comprendre ce qui se cache dans notre subconscient, la Vie nous a fait un merveilleux cadeau. Elle a créé les « autres » individus qui nous entourent et que nous cotoyons.
    C’est un merveilleux cadeau que la Vie nous a fait car grâce à eux, nous pouvons apprendre à nous connaître; grâce aux autres, nous pouvons accéder à la part de nous dont nous ne sommes pas conscient.
    Les autres ne sont que des miroirs de notre vraie personnalité. Ils la reflètent à la perfection.
    Et donc, grâce à eux, nous pouvons comprendre qui nous sommes, comprendre quelles sont nos limites et ainsi les dépasser, comprendre quels sont nos défauts et ainsi les corriger.
    Tout le mal que nous voyons en contemplant un autre individu, tout ce qui nous gène dans cet individu,
    n’est en fait là que pour nous montrer ce que l’on doit changer en nous. Car nous ne verrions pas le « mal » chez quelqu’un -ou du moins, cela ne nous marquerait pas-, si nous-même, nous n’en avions pas une part de même nature dans notre personnalité.

    « Nos mémoires subconscientes alimentent celui qui va nous frapper. Si elles ne l’alimentent plus, il laisse tomber le bâton. C’est l’histoire de la poutre et de la paille, de Jésus, qui disait que si tu vois une paille dans l’œil de ton prochain, c’est que tu as une poutre dans le tien. Vous avez remarqué qu’une poutre et
    une paille, c’est cylindrique ! C’est exactement la même forme, donc ce que l’on voit chez l’autre qui nous fait mal -ou même qui ne nous fait pas mal- c’est ce que l’on a en soi, souvent en plus grand, ou plus petit,ou non exprimé. Et là vous risquez d’être surpris, car on va vous montrer des choses que vous n’auriez
    jamais pu imaginer. »
    {Livre, Eau diamant, Une Conscience, Ducatillon Joël}

    « Les épreuves ne sont pas des souffrances que l’on vous envoie au hasard; C’est un concours de circonstances au milieu desquelles vous serez obligé de vous sortir d’embarras. »

    « Cet ordre de choses, dans lequel vous allez rencontrer la douleur, a été créé par vous. Il est constitué de vos désirs passés, de vos ambitions, de vos actes déjà accomplis. Vos intentions les plus secrètes, vos désirs les plus obscurs, vos motifs les mieux cachés sont les constructeurs de ces obstacles vivants contre
    lesquels vous allez avoir à lutter. »
    {Livre, Evolution dans les Mondes Supérieurs (L’), 1926, YRAM, Ed. Adyar}

    De la même manière que ce qui nous gène chez les autres est enfouie en nous-même (cela fait partie de nous sans que nous en soyons forcément conscient), il est intéressant de savoir que ce qui nous attire chez les autres, ce qui nous marque chez eux, est également une partie enfouie de nous-même.
    Pour mieux percevoir cela, Il est intéressant de traiter du sujet des âmes soeurs.

    Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils trouveront l’âme soeur dans leur compagne ou compagnon, c’est à dire chez une personne extérieure à eux. Or c’est une grave erreur de penser cela. Notre âme soeur est
    enfouie au fond de chacun d’entre nous. Et si nous « croyons » la percevoir envers notre compagne ou notre compagnon, c’est tout simplement et uniquement parce que cette dernière ou ce dernier reflète au mieux cette partie enfouie de nous.
    Les autres sont notre miroir. Il ne faut surtout pas l’oublier. Ils nous permettent de voir nos défauts, mais également nos qualités, et ce vers quoi nous pouvons tendre.
    Alors, pourquoi continuer à haïr les autres et non pas les remercier de refléter notre être intérieur et de nous permettre ainsi de mieux nous comprendre ?

    « Sois toi-même le changement que tu veux induire chez les autres. »
    {Citation, Gandhi}

    Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n’est que le reflet de nous-même…

  17. bonjour ma aussi je fais parti des gens du voyage sauf que je suis couper de paysan ma mere sait marier avec un gajo et moi aussi mes grand parents se sont sedentarises dans les annees 60 et tout les enfants ont grandi puis reste autour de leur parents nous sommes tre bien integrees dans notre village et nous avons tous des situations mais nous ne renions pas nos racines aussi nous transmettons tous ce que nos grands parents et parents nous ont appris a nos propres enfants
    j ai adore ce reportage merci beaucoup m lepers

  18. se faire tabasser la tronche par une gitane ne m’a pas fait changer d’opinion sur les gitans en général. Je les respecte globalement. Et l’agresseure a été condamnée. Je n’ai pas peur d’eux, et j’espère que le dialogue public et ouvert avec les gitans grandira.

  19. Eh, si j’en crois mon expériences, amis tangis ou gadjos intéressés, vous pourrez bientôt voir le reportage complet sur ce même site.

    Tiens ben c’est marqué, même: « Sur LaTéléLibre dès le dimanche 4 octobre ».

    Bon, disons le 5 ou le 6 plutôt parce que à LTL y sont pas aux pièces non plus et y’a souvent un truc qui merdouille. Ceux qui sont pas contents peuvent filer du blé (« participer », en haut à droite).

  20. @ Liberté.
    Mouais. voir des complots à tous les coins de rues ressemble vaguement aux tactiques d’extrêmes… oui oui. Alors mouais.

  21. je suis sedentaire depuis longtemps et j ai apprecie cette emission mais il y a beaucoup de choses a dire et il faudrais beaucoup d heure de tele pour expliquer le malaise entre les gens du voyages et les gadges .

  22. si seulement il y avait plus de choses comme ça
    plus d’infos a ce sujet plus de communes qui applique la loi

    mais bien sur eux ils ont le droit 20 pour cent seulement des communes applique la loi besson sans aucun probleme c’est honteux

    ca veut dire que 80 pour cent des communes de france sont hors la loi et sans qu’aucune d’elle ne soit punie

    la discrimination envers mon peuple devient intolérable

    je dit merci a toute l’équipe du reportage pour avoir souligné plus haut les détails concernant l’hygiene car trop de gens
    sont ignorant de notre mode de vie

    chez nous:

    jamais aucune affaire de pédophilis

    chez nous:

    jamais un chien ne lèchera une assiette
    vous savez combien de bacterie un chien ramene quand il revient de faire son tour ?

    jamais un chien dans un lit et sur tout pas a l’interieur d’une caravane

    on ne peut pas laisser nos anciens dans une maison de retraite
    ou ils seront maltraiter a coup sur par des gens qui ne pense qu’ a l’argent

    chez nous on ne lave pas les torchon qui serve pour la vaisselle
    avec les serviette pour la toilette

    chez nous
    les enfant vont a l »ecole le plus possible tous les enfant de voyageur ne sont pas a trainer dans les terrain vagues

    pour ma part mon fils de 11 ans est aujourd’hui au college
    avec un bon niveau pareil pour ses soeurs
    je pourrai en faire trois pages pour vous dire que la comunauté des gens du voyage

    mais si il ‘y a pas de reponse et d’equilibre trouver cela ne servira a rien

    un jour un sedentaire m’as dit :

    oui vous comprenez chez vous ya des voleur,des menteur,des arnaqueurs,des brigands etc etc …

    vou ssavez ce que je lui est repondu?

    et bien je lui est dit OUI

    c’est vrai chez nous yen a

    et la j’ai pris l’air très étonné
    et je li est dit

    POURQUOI CHEZ VOUS LES SEDENTAIRE IL N’Y EN A PAS ????????

    il a baissé la tete et est parti

    je croit que c’e svrai quand on dit dans le reportage /

    on progresse pas dans ce domene non on progresse pas
    on régresse on fait un bon de 600 ans a l’arriere

    merci
    et tchoum a tous les miens

    allez voir le site de syntax il a tout dit en une seule chanson

  23. je viens de regarder l’ émission juste un mot, Bravo. C’ est avec ce genre d’ émission qu’ on fait avancé les choses. Les gitans, roms, yeniches, tziganes sont vraiment des gens intéressant qui ne méritent pas l’ image que leur donne les français sédentaires plus ou moins incultes.

  24. Belle initiative. Maintenant il faut aussi parler du million de tziganes (gitans, rom, manouches …) victime des camps de concentration nazis de la 2ème guerre mondiale et dont aucun média ne parle aujourd’hui..

  25. voila je suis une gitane espagnole de bordeaux j’ai regardé votres reportage est il y a plusieur choses qui mon choquer ,comme cette femme qui dit que les gitans espagnols son sale elle plésante la!! venez chez nous vous veraient les maison quon a et au sujet de l’école certains parents enléve leur filles trés jeunes car ils ont peur quelle apréne de mauvaise choses moi jtrouve sa domage mais c’est leurs choix mais souvant ont nous accepte pas dans les collége et tout parsque nous ne sommes pas des gadjés c’est s’qui est arrivé a mon petit cousin mais c’est t’un trés beau reportage merci encor

  26. je voudré savoir coment mettre votre video sur face book pour le faire voir a bocou de monde de vers nous si c est possible car jarrive pas a lavoir merci de me répondre

  27. Bonjour à vous Monsieur LEPERS ainsi qu’à toute l’équipe,

    Merci, merci mille fois pour ce reportage sans voyeurisme mais plein de respect pour les êtres que nous sommes. Vous êtes extra et plein d’humour. Vous avez su approcher les gens avec un culot formidable que ce soit les Voyageurs ou les Gadjiés.
    Bien sûr que nous ne sommes pas l’essence même de la perfection mais nos politiques ne nous donnent pas l’exemple non plus… A part qu’ils sont mieux habillés…
    En tout cas merci encore!!! Latcho drom an to camping-car !!!
    (bonne route dans ton camping-car)
    Tzigane charmeur, tzigane rêveur, où va ta route ?
    Tzigane étrange, tu es le doute

  28. moi je laisse mon email pour qu’ont me contacte,parceque je suis président d’une asso que j’ais apeler marianne voyage et qui est a100/100 diriger par des sintis, nous somme plus qu’intégré depuis le 15em siecle mais réelement cette societée qui nous désincere,pourquoi un livret decirculation héritier drecte du carnet antrepometrique plus les respoçables atendrons moin il y auras de monde pour leurs lavés les mains plus tard ,amoin que d’avoir les mains sales ne les gènes pas vraiment, alors bravo a Mr j p l vos mains resterons propres au moins dans ce cas ci..!! je prèche peut etre des convaincus mais tans pis je prèche quand meme, un seul moyen d’tre reconnus, d’etre pris au serieus, de pesé dans la balance, de compté,de faire penché la ballance ,cest la carte de vote ,malgré tous les obstacle mis sur notre chemin pour que la prenons et qui serais trop long a expliqué ici ,et bien surmonté les mes frères!, montrer a ses imbecils rétrogrades es poussiereux qui non que pour nous salirs que des formules toutes faites que leurs parent leurs ont apris,que nous, nous ne nous laisserons plus faire et que nous surmonterons tous les obstacles qu’ils placerons sur notre route pour l’égalité et la liberté prenonons les a leurs jeux ,votons et nous serons concidérés !! montrons leurs que nous sommes de vrais citoyens , que nous sommes, nous, bien en avance sur eux , nous sommes deja de vrais européens , modernes et de vrais français capables quand il le faut de défendre leur patrie en toute circonstance.

    rassemblons nous sous notre banniere républicaine et changeons les idées reçu !.

    daumas.litterie@hotmail.fr

  29. Asté les gitans , fiere , c’est vrai on é mal acceulli pourten on demande pa gran chose juste un endroi ou se reposé , é ou on pe fair la fête ! On es heureu de vivre perqué les gadjé sa lé déranje i son triste canaye dan leur maison seul ! Yo digo Fiere detre gitane !!

  30. bonjour jai vue votre reportage qui a peur des gitans? moi je fais partie de la communoté des gens du voyages j habite dans la regions des bouche du rhone a marignane nous somme installé sur un terrain qui a etais designé pour notre famille il ya pres de 20 ANS MAIS CELA NOUS EN PECHE PAS DE VOYAGAGER QUAND MEME ,nous somme une 15 zaine DE MENAGE SUR LE TERRAIN chaqun a son emplacement avec un bingalow ou petite maisonette pour vivre la vie de tous les jours et la caravane pour dormir mais nous restons sur place que lhiver et tous le reste des autres mois nous voyagons mais la plus part de ma famille en vendu leurs caravane pour acheté des c.cars parce sa nous viens impossibles de voyager avec les caravanes au sujet de enfant scolarisé: tous nos enfant son scolarisé depuis l age de « 5 ANS MAIS QUE L HIVER ET LA PLUPART SAVE LIRE ET ECRIRE nous nous somme francais et des origines allemande et pour dautre italiennes mais dans la communoté des gens du voyage : travail ; chez les gens du voyage la plus par son artisan (tapissier ferrailleur vendeur en tous genre ( toute en voyagens de ville en ville et dans notre millieu il ya plein de race differante dans le mot gitans il ya le manouche les hangrois ( les gitans c plutot ce qui vienne de les pagne( moi je suis yennich allemand moitié sinti italien (propreté’( il ya des propre et des sal de partout des gens tres honnete ;et il ya des voleur mais pas de poule sa ct le temps davent sa coute trois sous un poule (raben’( et qand vous fete voir un reportages sur les gitans vous faite voire les gens les plus demunie il ya des gens tres bien quils son bien integré dans la vie et une bonne mantalité moi jai etais scolarisé jusque en cm2 ET JE SAIS TRES BIEN LIRE ET (ECRIRE( mais je sais pas pour quoi nous fesons peur a la soscieté nous sommes fais pour vivre ensemble alors il en que le choix de nous accepté merci pour votre reportages jattends une repense de votre part merci

  31. Très drôle se reportage on aurait même pu penser a un film ,Mr
    J P L nous a montré le top du top , je pense que soit c’est un malhonnête ou bien il est très naïf ,donc je lui suggère un vrais reportage plutôt façons caméra caché il risque d’être déçu a moins qu’il ne connaisse déjà le résultat

  32. tres bon reportage.il y en a peu sur la question. je suis francaise sédentaire et choqué par le comportement de mon gourvernement et de mes consitoyens.quand j essaye d en parlé on se moque de moi. les gens d en l ensemble sont plutot satisfais de voir partir les gens du voyage.pour moi ils font partis de mon pays et peu importe qu ils soient francais ou roumains.j espere que ce reportage pourra faire un peu evolué les gens.l ignorence des 2 coté semble évident.j espere que les politiqque future trouverons une solution pour qu on ne parle plus de cette communoté comme d un problème.j admire ce peuple insoumis.ils sont tous européens vive la libre circulation en europe, vive la liberté d etre différent.

  33. Oui, mais « qui vole un oeuf, vole un boeuf », comme disent les honnêtes gens. Et voici comment réagissent ces honnêtes gens contre ces deux sortes de vols d’après le poète espagnol Góngora :
    « Porque en una aldea = = = = = = = = = = Parce qu’en un hameau
    Un pobre mancebo = = = = = = = = = = = Un pauvre jeune homme
    Hurtó un solo huevo = = = = = = = = = = Un seul oeuf déroba
    Al sol bambolea = = = = = = = = = = = = (pendu) au soleil se brimbale
    Y otro se pasea = = = = = = = = = = = = = Et un autre se promène
    Con cien mil delitos.= = = = = = = = = = = Avec ses cent mille délits.
    Celui qui se promène est naturellement celui qui vola le « boeuf ». Et le tziganologue Foletier de commenter avec beaucoup d’humanité la philosophie du Tzigane Jean de la Fleur sur les Lois de la Nature :
    « …les lapins, les fruits et les légumes; et d’autres biens de consommation courante, comme le bois de chauffage ou la tourbe, l’avoine, le foin ou la paille. En somme ce qui parait un don de la nature(…), tout ce qui, aux yeux des Nomades en général (pas seulement des Tziganes) semble appartenir à tout le monde ».
    « Tu ne déroberas point » a fait dire au bon Dieu le Gadjo, n’obéissant à ce Commandement que lorsqu’il est à son profit. Voici comment un chef Tzigane exprime un sentiment commun parmi les siens, en disant à un Gadjo :
    « Mon peuple est voleur, sans doute; mais il ne vole que le vôtre. Alors que vous, vous vous volez tous mutuellement. »
    Mon intention n’est pas ici de magnifier le vol. Non! d’ailleurs les premiers offusqués en seraient les vrais voleurs (pas ceux des poulaillers bien sûr), ceux que personne n’a jamais obligé à commettre des vols pour vivre. Tandis que les Tziganes, on les y a obligés. Voyons ce qu’écrit un tziganologue espagnol à ce sujet :
    « On commença par leur défendre de travailler le fer, de forger des fers à cheval, des chaudrons, des poêles(…), c’est à dire que la loi les condamnait à mourir de faim ou à voler ».
    ps; jai remarqué que les xénophobes ne sont pas francais de pure souche,,pour la plus part leurs encetres ne sont pas les gaulois,,mdr

  34. Le gitan a des valeurs,,ex; nous avons le sens de la famille, le respects vis a vis de nos ainés,,en regle general nos filles se préservent jusqu’au mariage ,et quand elle porte la robe blanche ‘mariage’ elles ont sont digne de la porter’ robe blanche=symbole de la pureté’ le gadjé est une espece rare remplie d’incoherence.

  35. je me souviens du coup de chaleur en 2003 ,,beaucoup de personne agés ont sucombés au coup de chaleur,,et se qui ma rendu le plus triste c’est que beaucoup de viellard on étaient retrouvés chez eux grace a lodeur de decomposition,,abondonnés de leurs propre famille,, pesonne ne leurs render visite. le ‘gadjé’=non gitan en l’occurrence le francais,,, est individualiste .moi, je me sens tout a fait republicain, mais je suis trop fiere de mes moeurs et de ma culture.etre? ou ne pas etre?,,, moi je le suis! gitano 100pour 100 tozino

  36. suite du commentaire ci dessus,, nos vieux,,ont une place importante dans notre communauté,,hospice maison de retraite ,etc,, meme pas on y pense. qu’ils prennent exemple sur nous et qu’ils arretent leurs préjugés ,,, la devise du francais liberté egalité fraternité,, soit disant les plus belles aspirations du francais c’est du pipo chez les gadjé

  37. et pour ce qui est de la propretée ,on est tres propres,,chez moi ca pue l’eau de javel. certe,,qu’au cas par cas ils y en a des sals comme chez les cadjé,,mais moi je voudrais voir cette femme blonde qui critique les gitans espagnole,,si elle passe plus de temps au tache ménageres que ma femme. non! une bonne doit le faire a ca place.