[VOX POP #2] Enquête sur la BCE et Solution Contre la Malnutrition Infantile

Publié le | par

Vox Pop, deuxième ! Au sommaire cette semaine : les coulisses de la Banque centrale européenne. Avec une interview exclusive de Jean-Claude Trichet, ex-président de la BCE à Paris, et le portrait de l’un des deux créateurs français du Plumpy’Nut, une pâte alimentaire devenue le remède des plus grandes ONG pour lutter contre la malnutrition infantile dans le monde.

 

Chaque dimanche, John Paul Lepers part à la rencontre des citoyens et porte leur parole auprès des dirigeants européens. Vox Pop est une coproduction Arte et Magneto Presse. Cette émission a été publiée avec leur aimable autorisation. Nous les en remercions.

Dossier : La BCE, l’union de la discorde ?

Chaque semaine sur le web, Vox Pop vous propose d’explorer en profondeur les sujets d’enquêtes de l’émission. Nos journalistes partagent ici les documents qui ont fait l’enquête et des articles pour aller plus loin.

Cette semaine, nous avons tenté d’expliquer ce qui se trame derrière les murs de verre de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort. Pour cela, notre journaliste Corentin Chrétien s’est plongé dans nombre d’articles et dossiers. Il a refait surface et partage ici sa sélection de livres et d’articles à lire pour mieux comprendre la BCE.

L’OUVRAGE DE RÉFÉRENCE

L’ouvrage de référence s’intitulé À quoi sert la Banque centrale européenne  (La Documentation française, 2013) d’Edwin Le Héron, que nous avons interviewé lors de l’émission. E. Le Héron relate l’histoire et les fonctions de la BCE avant d’évoquer son rôle dans le sauvetage de la zone euro.

LES ARTICLES POUR DÉBLAYER

LE BCE, DES PROJETS EN COURS

La BCE c’est aussi une institution qui a dû jouer un rôle nouveau lors de la crise de la zone euro.
La Commission européenne a publié un dossier sur l’état des lieux de l’union bancaire contenant les différents communiqués de presse sur les mécanismes de surveillance des banques.
Le Point revient aussi sur la manière dont l’Europe s’engage en faveur d’une plus grande  transparence, en imposant aux banques de révéler le véritable état de leurs finances.
À la BCE deux écoles s’opposent : l’école allemande favorable à l’austérité et les partisans de la solidarité, qui voudraient un rachat des dettes des pays en crise. Cécile Boutelet, qui a collaboré à notre reportage, a publié en septembre dernier un article pour Le Monde sur le modèle allemand.

LES VIDÉOS POUR ALLER PLUS LOIN

  • La conférence de presse donnée la veille du départ de Jürgen Stark. Une question posée à 49’’30’ provoque l’énervement de Jean-Claude Trichet qui estime que la BCE n’a pas à rougir de son bilan.
  • Un reportage d’ARTE Journal sur les nouveaux bâtiments de la BCE.

 

John Paul Lepers
Réalisation : Nicolas Thépot

Liens

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (1)

  1. « Longtemps, il a dû peser ses mots au gramme près »

    – Merci d’m’accueillir.
    – C’est un plaisir d’m’inviter.

    Ce devait pas être facile tous les jours. :)