Fukushima, Situation sous Contrôle ?

Par Lurinas le

Thématique :, , ,

Le Japon est passé tout proche de la catastrophe majeure irrémédiable, grâce à une maîtrise toute particulière des premiers jours. Si le danger immédiat est éloigné, les dégâts sont nombreux et leur gestion soumise à une rigueur pointilleuse afin d’en éviter les conséquences encore potentielles menaçantes tels les rayonnements ionisants, les territoires contaminés… Nous allons revenir cette fois sur la situation actuelle des réacteurs, les projections établies à court et moyen termes de la centrale de Fukushima et les solutions envisagées pour contenir définitivement le monstre en sommeil. Mais voilà, rien n’est simple. Fukushima, situation sous contrôle ?

Fukushima, un Gouvernant Mutant

Par Lurinas le

Thématique :,

Le 11 mars 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima allait déclencher l’arrêt du nucléaire au Japon. Naoto Kan, Le Premier Ministre qui pris cette décision était pourtant un fervent partisan du nucléaire. Quelle mouche l’a piqué ? LaTéléLibre l’a rencontré à l’occasion de la projection d’un film qui raconte les 5 jours qui ont suivis l’explosion des réacteurs. LaTéléLibre en ressort avec une petite idée derrière la tête.

Débat sur la Vaccination : des cas de Rage signalés

Par Lurinas le

Thématique :,

Plus que jamais, la défiance envers la vaccination serait en hausse. Une infection qui diffuserait dans tous les organes de la société, et pas seulement via les réseaux sociaux. On savait que la vue d’une aiguille pouvait provoquer des réactions fulgurantes. On ignorait que l’avancée d’arguments à des fins de débats pouvait autant susciter la rage entre les locuteurs. Ce qui n’est pas sans nous perdre. Tentons donc, avec votre consentement, de vous inoculer quelques doses d’informations pour revigorer votre libre arbitre.

C’est Pas du Jeux Olympiques !

Par Lurinas le

Thématique :, ,

En sport, il n’y a pas de petites victoires. Et celle de Paris remportant l’organisation des jeux olympiques en 2024 sans réel adversaire n’en demeure donc pas moins un succès aux yeux des compétiteurs. On a gagné ! Oui, mais quoi ?