APPEL A CANDIDATURE POUR REPORTER CITOYEN

Publié le | par

Vous habitez Grigny, Corbeil-Essonnes ou Paris (14è, 19è ou 20è), vous êtes critique envers les médias et vous voulez apprendre les techniques du journalisme? Notre formation gratuite (2016-2018) est faites pour vous. ATTENTION: date limite des inscriptions le 30 novembre

Je-suis-un-Reporter-Citoyen

APPEL À CANDIDATURE POUR ÊTRE  REPORTER CITOYEN
À GRIGNY, CORBEIL-ESSONNES ET À PARIS (14è, 19è, 20è)

Formation gratuite au journalisme multimédia

Vous avez entre 18 et 30 ans, vous êtes autonome, motivé, curieux et attiré par l’information. Vous êtes critique, vous vous interrogez, vous souhaitez apprendre à décrypter et à produire de l’information, vous exprimer de manière professionnelle ou citoyenne? Portez-vous candidat avant le 30 novembre.
Ci-dessous un bilan de la formation avec la deuxième promotion des Reporters Citoyens. Vous allez découvrir des extraits de leurs tournages, mais surtout apprendre à les connaître, et savoir ce qu’ils ont appris lors de cette formation.

 

Vous pouvez candidater, avant le 30 novembre, si vous résidez dans l’une de ces villes ou quartiers :

  • GRIGNY
  • CORBEIL-ESSONNES
  • PARIS : dans le 14è (quartiers Porte de Vanves, Didot et Moulin de la Vierge), dans le 19è (quartiers Stalingrad-Riquet et Danube Solidarité) et le 20è (quartiers Saint Blaise, Porte de Montreuil et Porte de Bagnolet).

Parce que les médias doivent se remettre en question et que la profession de journaliste est largement réservée à ceux qui ont les moyens de se payer des études, La Télé Libre, webtélé citoyenne créé par John Paul Lepers, et l’École des métiers de l’information (EMI-CFD), acteur majeur de la formation professionnelle aux métiers de la presse, ont uni leurs compétences pour inventer « Reporter Citoyen ».

L’idée est simple : ouvrir la porte des métiers du journalisme et de la communication aux jeunes des quartiers populaires en leur proposant une formation gratuite à temps partiel sur une période de trois ans.

La formation permet d’acquérir :
– des compétences journalistiques (écriture, vidéo, montage, son…)
– des modes d’expressions (oraux, écrits et vidéos) ;
– des méthodes de décryptage des médias ;
– une curiosité et une ouverture à de nouveaux milieux sociaux et territoires ;
– plus d’autonomie et de confiance en soi.

C’est une formation unique en France. Les jeunes bénéficient d’une initiation au journalisme multimedia sous forme de cours, de reportages de terrain, de stages pratiques, de visites des grands médias, de voyages pédagogiques (France, étranger) et de rencontres-débats (acteurs sociaux, journalistes, politiques). La pédagogie privilégie les échanges et la pluralité des regards sans tabou.

Oser aller à la rencontre de l’Autre, sur son territoire comme ailleurs, en gardant un regard critique, respectueux et citoyen, avec le journalisme comme mode d’expression, telle est notre vocation associative.

Reporter-Citoyen contribue concrètement à l’égalité des chances, pour une jeunesse qui se sent souvent délaissée

Après deux promotions depuis 2009 Reporter-Citoyen a fait ses preuves. Certains jeunes sont devenus journalistes, d’autres ont intégré des écoles nationales de journalisme ou de communication, fait des stages dans des rédactions (France Télévisions, Le Monde, Le Point…) créé des associations sur leurs territoires, ouvert leurs horizons professionnels ou éducatifs : quelle que soit la voie qu’ils choisissent par la suite, les jeunes vivent une aventure citoyenne qu’ils n’oublierons pas.

PROGRAMME

1ère année : 
Un cours hebdomadaire (3 heures le jeudi soir de 18h à 21h) à Paris. Mise en pratique à l’EMI et sur le terrain, stages vidéo, son et montage, à La Télé Libre.

2ème année :
Suite des cours et des stages pratiques. Mise en place d’une conférence de rédaction hebdomadaire pour des reportages en France et à l’étranger. Diffusions sur le site de Reporter Citoyen et de LaTéléLibre. Rencontres-débats avec des professionnels et visites de rédactions (journaux, télévision, radio).

3ème année :
Suite des conférences de rédaction hebdomadaires. Spécialisation à l’écrit ou la vidéo, préparation d’un grand reportage de fin d’étude, en France ou à l’étranger, pour la réalisation d’un webdocumentaire.

POUR CANDIDATER À LA FORMATION, IL FAUT :

– être âgé-e entre 18 et 30 ans
– avoir le niveau bac minimum (ou de bonnes connaissances techniques : images, vidéo…)
– être très motivé-e, autonome et curieux-se
– s’engager sur 3 ans à temps partiel : être disponible pour les cours, les stages pratiques et les reportages sur de terrain (une demi-journée ou une journée en weekend ou en semaine) et pour les éventuels voyages de plusieurs jours en France ou à l’étranger.
– être intéressé-e par l’information, les questions de société, la citoyenneté, etc.

NB : Cette formation est compatible avec un statut d’étudiant, de salarié ou à la recherche d’un emploi.

ENVOYEZ VOTRE CV ET UNE LETTRE DE MOTIVATION AU PLUS VITE À…

[email protected]

DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES CANDIDATURES : LE 30 NOVEMBRE 2015
NOMBRE DE PLACE LIMITÉS

POUR SE FAIRE UNE IDÉE PLUS PRÉCISE DE LA FORMATION

– le best-of des Reporters Citoyens de la 2è promotion qui raconte leur aventure et les moments forts de leurs reportages.
http://latelelibre.fr/reportages/bilan-best-of-reporter-citoyen-promo-2/

– le webdocumentaire « Nique la crise » sur les créateurs de solutions, réalisé à la fin de la deuxième année par la 2è promotion.
http://niquelacrise.info/

– le film « Je suis un reporter citoyen » qui raconte la première année de formation de la 1è promotion
http://latelelibre.fr/reportages/web-doc-je-suis-un-reporter-citoyen/

 

SUIVEZ-NOUS

Notre site : www.reporter-citoyen.fr
Facebook : Reporter Citoyen
Twitter : Reporter Citoyen

NOS PARTENAIRES

La formation Reporter Citoyen 3 est soutenue par le Conseil régional d’Ile-de-France, le CGET, les villes de Grigny, Corbeil-Essonnes et Paris, la préfecture de l’Essonne, la Préfecture de Paris et d’Ile-de-France et l’association Georges Hourdin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (1)

  1. Bonjour,

    J’étais hier soir rue Jean-Pierre Timbaud pendant le tournage du débat animé par Jon Pol Lepers. Un grand Bravo à vous ! Nous avons grand grand besoin de ce genre d’initiative, et de toute urgence.

    Je me suis pris à rêver que ces débats filmés sur la place de l’Islam, les solutions à la radicalisation de certains musulmans, l’intégration des musulmans en France… pourraient se dérouler dans de très nombreux quartiers parisiens. Au plus près des peurs, des ignorances et des risques de replis en tous genres.

    Mais c’est un rêve.

    Je vais tout de même en toucher deux mots à la député de mon quartier du 20ème, Fanélie Carrey Conte, qui cherche de solutions pour dynamiser le dialogue.

    Encore Bravo ! Continuez, nous avons besoin de vous!

    Emmanuel Gagnerot