Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

APPEL POUR UN FILM SUR L’AMOUR EN VACANCES!

Publié le | par

LES FILMS PARTICIPATIFS

A LaTéléLibre, le laboratoire de la télévision, nous voulons innover, en vous associant à « L’EMISSION MONDIALE », un projet de film participatif. Que vous soyez professionnel ou débutant, cette annonce s’adresse à vous. Il vous suffit de disposer d’une caméra ou même d’un bon téléphone portable, et si vous avez un peu d’imagination et de talent, votre séquence pourra figurer dans la première Émission Mondiale, le thème:

« l’Amour en Vacances »


L’idée

Réaliser un film collectif et expérimental, décalé et original, à partir d’images ou de séquences filmées par tous les TéléLibreSpectateurs qui souhaiteront y participer, partout dans le monde, sur le thème de « l’Amour en vacances ». Les journalistes et correspondants de LaTéléLibre participeront eux aussi à l’enquête. Le montage final sera réalisé par une équipe de réalisateurs de LaTéléLibre.

Le sujet

Le sujet « L’Amour en vacances » est d’abord un sujet libre.
Il est à prendre au sens propre comme au figuré, d’un point de vue physique ou érotique, sentimental ou philosophique. Le traitement pourra donc être sex, fétichiste, sado-masochiste, platonique, romantique, culturel ou ethnique, cynique ou drôlatique, contemplatif ou poétique.
Il s’agit plutôt de nous donner votre regard sur un moment, une situation ou une idée, un trait culturel, etc., que de vouloir adopter un traitement exhaustif sur le sujet. L’ensemble des contributions devant donner un panorama divers sur cette question primordiale pour l’humanité, l’amour en vacances.

Vos séquences

Elles pourront durer de 30 » à 4 ou 5′ maximum, et pourront être sélectionnées intégralement ou montées en partie dans le doc final.
Les images seront captées avec n’importe quel enregistreur vidéo (caméra, appareil photo, téléphone portable, etc.) qui puisse rendre une image lisible et un son audible.
A vous de choisir votre style : reportage, interview, fiction ou expérimental. Ce pourrait être des séquences très construites et montées, ou au contraire simplement un plan séquence fixe, des rushes sélectionnés, etc.

Quelques règles

– Dans tous les cas, il est impératif que vos images soient réalisées avec le consentement de toutes les personnes filmées, jamais à leur insu.
– Si vous le pouvez, choisissez de tourner en 16/9ème. Sinon, ce n’est pas grave, nous recadrerons.
– Pensez au son. Utilisez un micro extérieur, ou sinon approchez-vous à un mètre du sujet qui parle, et choisissez un lieu calme pour l’entretien.

– Nous préférons les sujets sans synthés, c’est à dire sans le nom et la qualité des gens incrustés dans l’image lors d’une interview. Vous joindrez la liste de noms par mail lors de votre envoi, nous les rajouterons.

Deadline

Vos séquences devront nous parvenir entre le 20 août et le 10 septembre 2008, dernier délai. Nous vous indiquerons prochainement les modalités d’envoi. Vous nous laisserez alors vos coordonnées, ainsi qu’un résumé de votre vidéo, le nom des intervenants, de l’équipe technique et des lieux, le contexte de tournage.
Toutes vos séquences seront ensuite dérushées et compilées pour celles qui seront retenues, et constitueront, ensemble, au final, une œuvre audiovisuelle originale, une « Émission Mondiale ».

La diffusion

Ce film sera d’abord bien sûr diffusé sur LaTéléLibre.fr et sur des sites partenaires.
Nous cherchons également à vendre cette émission à une chaîne de télévision classique. Nous pensons que ce concept novateur en matière d’écriture audiovisuelle pourra déboucher sur une série de documentaires sur la vie quotidienne, mais aussi sur l’actualité. Nous sommes en train de monter un numéro zéro sur « le pouvoir d’achat », un thème lui aussi mondial, et plus directement politique.
Pour compléter le financement, nous cherchons des sponsors pouvant s’intéresser à des thèmes spécifiques. Nous avons déjà une liste en cours d’écriture, mais pour « l’Amour en vacances », si quelqu’un d’entres vous pouvait passer un coup de fil à Interflora ou à la société Durex, ce serait sympa. Nous, on est en vacances, enfin pour la plupart…

Bonnes vacances, et plus si affinités…

John Paul Lepers et Jean-Sebastien Desbordes
[email protected]

Merci à Xavier Lacombe pour les dessins

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (3118)

  1. Très bonne idée ! si ma fainéantise de gauchiste anarcho-bolchévique assisté me laisse souffler cinq minutes, j’ envisagerai peut être de filmer quelques mouches sodomites.

    Mais attention John Paul, le compagnon de l’ accorte donzelle qui t’ accoste est derrière toi.

    Prochain sujet : l’ amant ds le placard.

  2. Militante, militant, utilisateur, sympathisant, curieux du logiciel, de la culture et de l’art libre,

    cette lettre s’adresse à vous. Nous avons à vous exposer un projet qui saura sans doute retenir votre attention. Nous avions prévu au début de diffuser un simple communiqué mais nous avons choisi la formule d’une lettre, car l’ambition et l’éthique du projet en question exigent naturellement de s’adresser à vous sur ce ton plus personnel.

    Nous avons eu il y a quelques temps une idée folle, c’est une heureuse chose que cette idée se rapporte au Libre et à l’Art car ce sont bien des endroits où sont permises les idées folles.

    Nous sommes Ralamax Prod, nous avons déjà produit et distribué quelques films sous licences libres et licences ouvertes (Le Bal des Innocents, A Story of Healing, Good Copy Bad Copy, 3263, Bordel 2.0, A Point…) et nous avons aujourd’hui un projet de long métrage : Varsovie-Express.

    Considérons dès à présent ce film comme un voyage. La finalité de ce voyage étant de sortir ce film en salles, dvd et sur Internet sous Licence Art Libre. Ou plutôt, il ne s’agit pas d’un film, mais de plusieurs films, car nous allons mettre tous les rushs* à disposition, encourageant la réutilisation et le remontage pour décliner le film en plusieurs versions. C’est une des joies du Libre, que de disposer des autorisations de modification, de transformation et d’adaptation d’une œuvre, mais nous vous proposons de pousser le plaisir encore plus loin en participant avec nous à la réalisation de ce film.

    Nous avons voulu que ce film soit collaboratif, qu’il se fasse avec la participation de chacun : mise en scène, repérages, bande originale, décors, storyboard, logistique… Nous avons besoin de vous, chacun peut contribuer avec ses compétences et spécialités.

    Nous avons travaillé ces derniers temps sur la mise au point d’un studio de développement en ligne pour accueillir vos contributions, avec l’aide d’une petite communauté qui a testée la version beta du site. C’est maintenant que Varsovie-Express prend son envol.
    Le budget définitif du film n’est pas encore établi, néanmoins nous négocions dès à présent des coproductions. Et là aussi nous avons besoin de vous : prenez vous-même l’habit du producteur, vos promesses de don peuvent constituer un apport non négligeable pour convaincre un coproducteur.

    Le scénario de Varsovie-Express expose le voyage d’un jeune écrivain de Paris à Varsovie. Considérez la présente lettre comme une invitation au voyage…

    Ralamax Prod

    http://www.varsovie-express.com

    * Les rushes d’un film sont constitués des documents originaux (bobines de film, bandes sons, cassettes vidéo) produits au tournage et issus de la caméra et de l’appareil d’enregistrement sonore.
    Ce sont les documents uniques, bruts, qui seront utilisés au montage et en postproduction.

  3. bon, ok c’est juste « assossiant » mais un peu d’indulgence que diable, soyons magnanimes.

  4. L’amour en vacance selon Norbert doit ressembler à une « sale blague des échos » en pas drôle, on attend sa contribution vidéo avec une impatience certaine…

  5. Pour ma part, ni besoin de caméra ni de téléphone portable vidéo, je n’ai pas les moyens de partir en vacances depuis 10ans, n’ai pas de caméra ni de tél portable vidéo.
    En revanche, j’ai une webcam, un micro et je sais ouvrir ma gueule… dans le cas où vous voudriez vraiment entendre du PARTICIPATIF.

  6. J ai un scénario. Le titre : les vacances de l amour. Les acteurs : un homme, une femme. La cadre : la plage.

    Allongés sur le sable en maillot, Bernard et Bernadette se tournent le dos.

    Bernadette :

    – Ca fait 10 ans que tu m emmerdes, Bernaaard !

    Bernard :

    – Et ça fait 10 ans que tu te tais ! Bien heureux de t emmerder, Beeeerrrnadêtte ! Pourquoi tu me dis ça maintenant.

    Bernadette :

    – Parce que, j aimerais bien être en VACANCES de TOI !

    Bernard, en se levant brusquement :

    – HE BIEN JE ME BARRE !

  7. J’adore frère Claude: sa vision de l’amour en vacances : le moteur à hydrogène !

    Ce film promet d’être assez surréaliste!

    @JPL : désolée, mais on sent le mec qui a pas vraiment l’habitude de draguer…

  8. @fjezopgiazom: j’y ai pensé aussi compte tenu de mes faibles moyens vidéos mais j’ai peur que de se masturber devant sa webcam ne soit pas jugé assez créatif. C’est pourtant une vision possible de l’amour en vacance…

    @mobensim: surréaliste tu disais? :D

  9. Vous vous gaussez de frère Claude, Dame Mobensim, mais songez que, en guises de préliminaires, A KWh d’ énergie électrique donne, par électrolyse, X moles d’hydrogène avec un rendement n1 ( moteur = boum = B KWh développé (utiles), rendement : n2 ( moteur = BOUM !- , et vous apercevrez la Grande Ourse.

    Tout ça avec un rendement n 2 (<1).

    On note ds quel degré de perversité et de relâchement des moeurs a sombré l’ église apostolique et scarole ! -frère Claude je ne vous salut pas !

    De toute façons je m’ en fous, je suis pas jaloux : avec mon moteur électrique j’ obtiens un rendement n bien meilleur à n1*n 2 ; alors … c’ est l’ athéisme qu’ a la plus grosse.
    _

    Et Gwendal approuvera complètement mes calculs de Faraday.

  10. Vous vous gaussez de frère Claude, Dame Mobensim, mais songez que, en guises de préliminaires, A KWh d’ énergie électrique donne, par électrolyse, X moles d’hydrogène avec un rendement n1 ( moteur = boum = B KWh développé (utiles), rendement : n2 ( moteur = BOUM !- , et vous apercevrez la Grande Ourse.

    Tout ça avec un rendement n 2 (<1).

    On note ds quel degré de perversité et de relâchement des moeurs a sombré l’ église apostolique et scarole ! -frère Claude je ne vous salut pas !

    De toute façons je m’ en fous, je suis pas jaloux : avec mon moteur électrique j’ obtiens un rendement n bien meilleur à n1*n 2 ; c’ est l’ athéisme qu’ a la plus grosse.
    _

    Et Gwendal approuvera complètement mes calculs de Faraday.

  11. De toutes façons je maintiens pour le moteur électrique, et plutôt deux fois qu’ une.

  12. Allez, grâce à la technologie moderne je suis remonté ds le temps et ai retrouvé un tronçon du post 19 – 20 :

    … songez que, en guises de préliminaires, A KWh d’ énergie électrique donne, par électrolyse, X moles d’hydrogène avec un rendement n1 ( moteur = boum = B KWh développé (utiles), rendement : n2 ( moteur = BOUM !- , et vous apercevrez la Grande Ourse (Dame Mobensim.)
    _

    Que ça passe ou que ça ne passe pas, le résultat sera toujours rigoureusement exact.

  13. Bourreau, sur ce coup là je te fais entièrement confiance ! Je ne recalcule même pas ! Mais as-tu pensé à la déperdition d’énergie due à la friction ? Dans de tels rapports mécaniques cela me semble important la friction…

  14. L’amour en vacance…???

    Très drôle !!!
    Pourquoi pas la foire à la saucisse, ou les bons plats de nos régions ? (La télé libre- VS -le journal de 13h de TF1)

    Que se passe t-il JPL et Co ? subissez-vous des pressions ?

    Chassez la télé-réalité de vos tubes cathodiques, elle revient au galop par le net.
    Vous imaginez bien ce que vous allez recevoir n’est ce pas ? Est-ce cela que vous voulez ?
    Est-ce tout ce que vous avez trouvé comme sujet pour éveiller les foules ? C’est très décevant.

    Mais, peut-être est-ce moi qui surestime les créateurs de ce site et les internautes qui le fréquentent. J’avais cru qu’ici on cherchait la VÉRITÉ pour mieux la DÉVOILER.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  15. … DÉVOILER la Vérité c’ est déjà un peu érotique, Claude.

    Ca n’ a rien à voir avec de la télé réalité, il s’ agit de création. Le sujet est peut être trivial, mais la démarche ne l’ est pas. Prend l’ initiative d’ explorer ton imagination, au lieu de couper ds les délires sans originalité -et sans imagination, eux- des bobards mystico-ufologiques que tu avales par sacs de dix couleuvres chaque jour que le grand Ouli-ouli fait.
    _

    @ Gwendal : les calculs que j’ ai ici posté ne veulent rien dire puisqu’ ils sont amputés par la « publication » (?). Voilà le forum oùsque je les ai trouvés -tu ne croyais tout de même pas que c’ était moi qui calcula les moles d’ hydrogène selon la loi de Faraday ds son coulis d’ électrolyse, non ? :

    http://forums.futura-sciences.com/thread18223.html

    On y parle du bilan énergétique du moteur à hydrogène (moteur à eau), qui serait risible.
    _

    @ LTL : relayez vous votre message ailleurs que sur la Télé Libre ?
    Parce que votre projet ne semble pas soulever l’ enthousiasme général …

    Peut-on vous envoyer des images fixes ? une suite d’ images fixes qui serait narrative ? (comme le film « La jetée » de Chris Marker.)
    Vous ne prenez que les images photographiques ? pourquoi pas des dessins, façon BD ? ou carrément des « cartons » -de l’ écriture, donc- , comme ds les films muets ?

    Voilà, j’ ai l’ air de vouloir participer mais je ne promet rien : ce sont ceux qui en parle le plus qui en font le moins.

  16. Tiens BFTO, j’ai pris ça « chez toi »…

     » Si l’on entend par raison la faculté humaine qui permet de fixer des critères de fausseté, alors la zététique est donc nécessairement rationaliste. ***Certes, la raison n’est pas le seul outil de création de connaissance : l’art, les révélations, la foi, la tradition, la contemplation ou l’introspection en sont d’autres***  »

    Je n’ai rien contre les Zététiques, qu’ils oeuvrent consciencieusement. Cependant, ne me prends pas pour celui que je ne suis pas. Là ou toi tu vois des couleuvres, je vois des révélations de plus en plus claires. Crois-tu que je sois un novice ? Cela fait plus de trente ans que je cherche LA VÉRITÉ avec ferveur et que j’oeuvre à l’éveil de mes frères et soeurs en humanité.

    Dans un monde de fous, ce sont ceux qui sont considérés comme « fous » qui sont saints.

    Pour ce qui est de dévoiler un érotisme torride, à titre informatif, j’ai une compagne et deux grands enfants. Je ne suis pas un prêtre catholique soumis à la chasteté, JE SUIS un frère Chrétien éveillé. Cela n’a rien de comparable. L’un est soumis à des dogmes, l’autre à la conscience de son esprit saint.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  17. Nasr Eddin ayant une grande réputation de sagesse, un jeune homme vint un jour de Konya pour lui demander de devenir son disciple.
    – Ô maître, qu’Allah t’ai en sa sainte garde ! Je voudrais recevoir tes enseignements.
    – N’accéde pas qui veut à la Sagesse répond le Hodja. Qui es-tu, qu’as tu fais? Que sais-tu?
    – Mon pére est imam à Konya. Je connais par coeur les Ecritures. J’observe scrupuleusement les prescriptions légales. J’ai lu les livres des saints. De tous les disciples des medreses de la ville c’est moi qui ai le mieux étudié les maîtres.
    Nasr Eddin le regarde en hochant la tête
    – Pauvre garçon, quel dommage que les maîtres ne t’aient pas étudié, toi, d’abord !

  18. Si tu ne parviens pas à reconnaître Le Maître dans « l’autre », il t’est impossible de le reconnaître en toi-même.
    f.Claude

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  19. Et voilà ! Dès qu’on parle d’amour..même en vacances, on en arrive toujours à l’Amour..universel…avec sa suite de sagesse, de vérité et de connaissances ( ou re-connaissance) en tout genre !

    Je respecte ta quête de vérité, Claude…dût-elle passer par des chemins que j’ai jadis empruntés et qui se révélèrent ne pas être les bons …pour moi !
    Chacun sa route,chacun son chemin…( la la la la lère) ..

    Il n’y pas de Vérité…absolue, universelle…

    Cultivons nos jardins …et partageons nos récoltes..c’est déjà pas si mal !

    @ bourreau : …tu as oublié de demander si on ne pouvait faire que des bandes-sons ?

  20. Oui, il n’y a pas de vérité, mais à supposer qu’il y en ait une? Voir cette pensée qui me fut transmise par mon ami Spirit One si proche de la connerie qu’elle ne peut qu’être profondément éclairée:

    A ses disciples qui lui demandaient où ils devaient l’enterrer, Socrate aurait répondu:

     » Là où vous me trouverez. »

  21. Bonjour mes frères et sœurs

    Sans m’engager dans une polémique au sujet de Dieu… La Vérité pouvant être qualifier par « Ce qui EST », nous sommes bien obligé de constater que – ce qui est – est inévitablement Notre Vérité à TOUS.

    Soit, TOUT à un sens – soit – rien n’a de sens, et dans ce cas, nos vies et nos civilisations n’en ont pas davantage. Est-ce ce que vous croyez ? NON, cependant, il est envisageable aux vues des croyances ancrées, passées et présentes, que nous vivions dans un Univers beaucoup plus complexe que ce que nous en connaissons aujourd’hui. Il est donc nécessaire de rester TOUJOURS ouvert aux nouvelles connaissances. Les notions de bien et de mal ont-elles un sens ? Si oui, pourquoi ?
    Peut-être le sens de nos vies dépasse t-il notre entendement.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  22. Je ne mettais pas en doute tes capacités érectiles et reproductrices, Claude ; qui n’ ont qu’ un lien vague avec l’ érotisme. Je jouais avec le sens du verbe « dévoiler ».
    Je note toutefois que pour toi toute imagination sur le sujet de l’ amour en vacance ne peut être que «Vous imaginez bien ce que vous allez recevoir».

    Que t’ imagines tu ? envoie cela à LTL !

    Je ne CROIS pas en une Vérité pyramidale. Une source unique qui tiendrait toutes les ficelles ; Dieu, E.T, les illuminatis … le « Grand Projet « .
    Ca nécessiterait un Monde statique, immuable, qui n’ évoluerait pas.
    Je CROIS plutôt à un accident, une conséquence chimique uniquement contrôlée par les bêtes lois de la nature -lois qui reposent sur une organisation horizontale-, un chantier public perpétuel que chaque génération d’ humains reprend avec les indications confuses et contradictoires que la précédente a laissé.

    Ainsi les mythes de se construire …

    Et si LA VERITE -si elle existe- n’ était pas un objet unique que l’ on dégage d’ années de fouilles spirituelles, à la signification tellement évidente qu’ ELLE en éblouirait l’ Humanité entière, comme ds les films à grand public ?
    Et si la VERITE -si ce terme a une signification- était multiple, changeante, finalement triviale et d’ aucune utilité ?

    Alors on inventerait la religion et Big Brother …

    __

    Une bande-son, dis tu, Mobensim ? chant des cigales ou simple crissement de sable ?

  23. Vous m’aurez reconnue, j’ai envoyé avant hier une petite vidéo nommée « Les vacances de l’amour ». Mais je n’avais pas lu les conditions de participation – entre le 20 août et le 10 septembre – Merci de me tenir informée car je n’ai pas laissé mes coordonnées.

    [email protected]

  24. @Claude : Je ne CROIS pas car je préfère rester dans le doute qui induit une recherche permanente, un mouvement perpétuel de l’esprit, complexe comme le monde, une spirale exponentielle qui à chaque circonvolution, nous apprend que nous ne savons encore rien et nous propulse vers d’autres quêtes.
    J’ai sur certaines lois de ce monde et des autres des intimes convictions…
    peut-être parfois croisent-elles les tiennes…

    Nous voilà si éloignés de l’amour en vacances ! Quoique…
    La créativité, quel qu’en soit le sujet, n’est jamais futile !

    @bourreau de mon coeur : j’aime assez l’idée du crissement du sable caressé par des corps emmêlés , sous des pins très noueux où forniqueraient bruyamment des cigales…
    un peu carte postale, non ?

  25. … non, vous avez fourni l’ organe, et c’ est l’ homme qui créa la perversion.

    Sinon vous auriez prévu une protubérance crânienne permettant la prise manuelle de l’ intellect.

    Placé sur le front, cette appendice eut permis de vérifier que ce que l’ on dit éveillât un intérêt chez l’ interlocuteur.

  26. Bonjour mes frères et soeurs

     » Je ne CROIS pas car je préfère rester dans le doute qui induit une recherche permanente  »

    Mobensim, avoir la foi n’exclut en rien le fait de continuer à chercher, au contraire. CHERCHER sous-entend également de TROUVER. Sinon, à quoi cela servirait-il de
    chercher ?
    Pour le hors sujet, je dirais que nous sommes en vacance, et que nous parlons d’amour.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  27. Moi je suis d’accord avec Frère Claude mais je voudrais pas porter préjudice à l’Eglise hein.. Bourreau vous avez une vision trop Cartésienne de la spiritualité, chez moi la foi se caractérise par la certitude d’un après et d’un sens caché de la vie, je crois en fait que nous ne sommes qu’en apprentissage. Je crois aussi que sarkozy n’aura pas son diplôme de vie.

  28. Seul ceux et celles qui ont la conscience du sens Sacré de la vie et du vivant peuvent réellement guérir ce monde. Sans Sacré, pas de garde-fou. L’homme dont tu parles donne encore manifestement bien des signes de soumissions à la matière et au paraître. Il s’est par ailleurs déclaré partisans du -Nouvel Ordre Mondial- lors d’un de ses discours. Les choses sont dites.
    Il y a des hommes beaucoup plus éclairés dans ce pays.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  29. @mobensim: Il faut parfois dire « Salut bourreau » comme on dit « Salut Patrick », notre bourreau aura trop lu Vuillemin pour être simplement romantique j’en ai peur.

    @frére Claude: C’est toujours la même rengaine avec les croyants (religieux), en substance les matérialistes sont tous des fous furieux en puissance que seul retiendraient la peur du châtiment ici-bas ou un inconscient collectif hérité des lumières de la religion. A ma connaissance le sacré n’à jamais été un garde-fou car les fous fous du sacré furent et sont légion. Je ne leur en veut pas mais c’est lassant. Comme j’imagine la tendance matérialiste que je cherche à réprimer chez moi, sans grand succès d’ailleurs, à voir dans tout croyant (religieux) un faible d’esprit . Sans rancune donc.

  30. @aslan : pardonne moi cet élan affectif envers Bourreau : une impulsion tardive !

    Il faudrait définir précisément spiritualité, religion, dévotion, croyance, matérialisme ..et même garde-fou !

    J’ai l’impression qu’aucun de nous ne met les mêmes représentations sur ces mots…

    mais …il est très tard !

  31. encore une brebis qui ne travaille pas … mais ou avais je la tête le jour ou j’ai fait ce gachis, bon en 2012 on efface tout et on recommence !

  32. Aslan me démasque,

    Khouya Claude dévoile la Vérité,

    et Mobensim affectionne ;

    ce fil est agréable.

    Seul Dieu, comme à son habitude, tente de casser l’ ambiance ; mais comme on l’ a crée à notre image, il ne mettra pas longtemps pour nous rejoindre jouer aux cigales endiablées et leurs pas de deux ensablés.

  33. Ca y’est, les amis, j’ai enfin pu suivre le chemin tracé par Dieu! C’était pas difficile il porte des tongs UMP.

    Pour info il mène à la boite du camping de la plage.

  34. Quand je disais que ce fil est agréable : il contient même de véritables morceaux de Lucie et de son style inimitable, rien qu’ avec une ligne et deux trois mots …

    J’ espère que c’ est un vrai retour, Lucie. En attendant je t’ embrasse.

  35. Salut Bourreau, contente de te retrouver . En tout cas, il y aura toujours l’amitié qui ne coule pas entre les doigts comme le sable de nos plage ensoleillées.

  36. Bonsoir, Lucie. J’ ai annoncé ton retour sur les fils houleusement fréquentés, sous forme de devinette à la « devinez qui qu’ est revenue ? », et personne n’ a percuté !

    Mais c’ est pas grave, j’ aime bien cette situation où tu es de retour à la façon d’ un seigneur qui revient incognito parmi son peuple, qui ne le reconnais pas (comme Ulysse) ; et je suis fier d’ être le seul au courant de la bonne nouvelle, comme un apôtre de Jésus témoin de la résurrection de son être aimé.

    Et pis t’ as raison de rester sur cette plage déserte, uniquement fréquentée par toi, Dieu, et moi.
    Parce que, on est pas bien, là ? le soir est frais, le roulis des vagues est doux, khouya* Claude nous chante des quantiques paillards à la guitare, autour d’ un bon feu de bois ; les étoiles sont belles et le tumulte des fils de commentaires enragés est loin, très loin … il n’ en faut rien changer ! ne vous montrez point trop hâtivement à votre peuple, doulce Dame Lucie ! restez en vos vacances cybernétiques, je vous en conjure ! je viendrais vous rendre visite régulièrement avec des présents venus de Samarie, de Judée et de Bordeaux.

    __

    * prononcer « rouïa », ça veut dire « frère » en arabe dialectal (frère Claude, donc. -au fait, tu as oublié la gousse d’ ail avec ta croix, Claude.)

  37. Quel changement de style, seigneur Bourreau !
    N’aurais-je point su détecter naguère votre romantisme délicieux ?
    Ou est-ce la visite sur ce lieu de quelques bloggers christiques (ou Dieu lui-même) qui aurait subitement illuminé votre âme ?
    Dame Lucie s’est retirée loin de son peuple . Un appel intérieur, sans doute …
    La conscience nouvelle progresse à pas feutrés …

    PS : j’accepte volontiers tes cadeaux, surtout ceux de Bordeaux .
    (restons pragmatiques tout de même) .

  38. Que le diable me patafiole ! Mes mirettes en sont toutes ébaubies ! C’est bien vous Ma Dame ? Soyez persuadée que je reste votre serviteur éternel et ce, malgré votre absence qui s’est fait cruellement sentir. Ma joie est complète et je remercie les dieux de vous savoir vivante et en verve.
    Viendez me voir, douce Lucie, sur mon blog créé depuis votre disparition. Vous y serez traitée selon le rang et le mérite qui vous revient. Qui plus-est vous êtes la dernière d’une certaine liste que je cherche à compléter depuis plus de trois mois.
    ‘Tain, j’suis content !

  39. Heureuse de te retrouver, Gwendal .
    Ebaubie
    Je le suis
    Moi aussi .
    C’est la vie
    Qui nous bouscule
    En majuscules
    Au crépuscule
    D’un mensonge,
    A l’aube d’un nouveau songe .

  40. Bonjour mes frères et soeurs

    Non Lucie la poétesse, il ne s’agit nullement de prosélytisme, chacun est libre en son âme et conscience et ceux qui ont des oreilles entendent. Dans ce cas précis (†), il s’agit d’un essai d’envoi. En effet, j’ai envoyé plusieurs messages concernants -Garry Mac Kinnon-, aucun n’est passé ??? Pas de censure j’espère. Ce type est un de nos frères de coeur.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  41. Mille excuses, frère Claude !
    Mes oreilles ont entendu .
    Je reconnais que j’ai un petit problème avec la croix, ou plutôt avec l’être écartelé qui gît dessus . Il ne me plaît guère de le voir ainsi, lui, symbole de vie et d’amour, non de mort .

  42. Je te comprends Lucie. Préfères-tu celui-là… ≈

    Un signe d’égalité et de dualité purifié et apprivoisé en deux vagues harmonieuses, Le Verseau.

    Dans la Paix de Jésus-Christ
    am
    frère Claude

  43. Hosanna ! Moi qui m’étais en ton absence abandonné à Lucifer et me préparait à l’armageddon pour mettre en oeuvre les directives des camarade Bakounine et Ho-chi minh combinées, à savoir faire descendre dieu pour qu’il bosse dans une riziére, je me repends et me range derriére ta baniére de paix, aprés ce dernier hommage à mes idoles sanglantes…

  44. Lucie, je t’informe que les devises ont été changées pour « Ben casse-toi pauvre con! » et « Consommation, Crédit, Diéte ».

  45. Ah ! Je n’étais pas au courant . Je dois me réactualiser .
    Dommage ! Les premières étaient plus glamour .
    Mais soyons optimistes, les sièges sont éjectables .
    La pourriture ne dure que le temps de sa putréfaction .
    Seules les valeurs éternelles persistent contre vents et marées .
    Rien ne peut empêcher une rose de pousser sur un tas de fumier .
    Courage ! Espoir !
    Liberté, égalité, fraternité !
    Tant pis si je reste démodée . J’assume .

  46. Bonsoir mes frères et soeurs

    NÉO-INFO

    UNE « BOMBE » SUR LA DIVULGATION DES SECRETS OVNI :
    L’ASTRONAUTE D’APOLLO 14 EDGAR MITCHELL AFFIRME QU’IL Y A EU DES CONTACTS AVEC DES ALIENS, MAIS QUE CELA EST TENU SECRET DEPUIS 60 ANS !

    http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3519.0

    La nouvelle ressort un peu partout.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  47. ni une bombe, ni un scoop ! de nombreuses revues et ouvrages spécialisés en font état depuis des années !
    malgré le silence imposé !

  48. Aaaah! Bourreau, crois-moi, j’avais pensé qu’il pouvait s’agir de Lucie, quand tu demandais « devinez qui est de retour », mais je me suis auto-trompé par le « je vous laisse LE découvrir »…
    Puis tout-à-l’heure, je lisais, sur d’autres sujets, des commentaires parlant de surveillance (internet, etc), et par association d’idées, je pensais à Prince-Haine, sur le compte de qui je mettais la disparition de Lucie. Et voilà que j’arrive ici, zérter (le contraire de déserter) la plage dont la tranquillité te réjouissait, jadis, dans ton post 53.

    Donc, Lucie: Je te souhaite la bienrevenue! (Je suis en pleine crise de néologisme)

    Et… Dans ton post 64, quand tu dis « Rien ne peut empêcher une rose de pousser sur un tas de fumier »… Veux-tu dire que, à l’inverse de la tendance actuelle, l’UMP peut se transformer en PS?

  49. :D Ca serait surnaturel !

    Mais comme tu le remarques justement, les Ummites ont révélé des secrets qui seraient plutôt dans le style « Le marché c’est eusqu’y marche le mieux » et « Les marques c’est cool ».

    Scoop toujours: Un envoyé Tétan de niveau 7, capable de modifier l’espace et le temps rappelons-le, j’ai nommé Tom Cruise, aurait été reçu par Nicolas Sarkozy pour lui remettre ce message de la plus haute importance: « Eh mais t’es trop con, toi ! ».

  50. Bonjour Trinita ! Je me demande encore, moi aussi, si ma disparition n’est pas due à Prince-Haine . Mais évitons de devenir paranos, même si nous avons peut-être des raisons pour cela .
    Ces petites vacances forcées m’ont permis de prendre un peu de recul, de faire un petit bilan personnel . C’est nécessaire de temps en temps .
    Quand je parlais de rose sur un tas de fumier, je ne pensais pas au PS mais à une chose qui est belle et qui sent bon .
    Je vois que ça carbure ici . Voilà maintenant qu’on entre dans la quatrième dimension ….. !!!!

  51. Grand merci, Aslan !
    Pas sûre d’avoir tout compris mais je me sens beaucoup mieux à présent .

  52. J’aurai bien aimé qu’le compteur reste bloqué à 69 commentaires, pour un sujet sur l’amour en vacances.
    Cela dit c’est pas grave, hein. Et puis, frère Claude, j’peux comprendre que ça t’ait gêné.
    Lucie: Effectivement, ça pouvait pas être le PS alors.

  53. Tu parles de tranquilité, Trinita, mais voilà, à peine ai je quitté cette crique désertique, uniquement peuplée de Lucies en méditation, de Dieu en lévitation, flanqué de son fils en résurrection ; que je la retrouve, cette petite crique tranquille, en vrai foutoir.
    Alors que Lucie nous y révèle que sa disparition a peut être un rapport avec les OVNIS, un signal retentit, un discours pour apprendre à mourir fuse, et Lucie, personnalisation même du calme de cette crique, se met à discuter putréfaction ; la † est en érection.

    J’ ai fuis les trolls juillletistes des autres fils, mais c’ était un piège, cette crique jadis tranquille, c’ est l’ enfer maintenant. Les méfaits de la religion ☠.

    Avant que de périr pulvérisé par les rayons lazers des économistes de l’ espace, je voudrais proposer comme signe le ☮.

    IL EST TEMPS.

  54. bouddha, ton signe ne ressemble à rien et je ne le comprends pas ! Aurais-tu quelques injures à m’infliger pour cela ? ou quelques railleries applicables à mon cas ? ou bien consentirais-tu à expliquer un peu plus ?

  55. J’avais deviné le retour de Lucie….moi!
    Je l’attendais tant !

    Et j’aurais pu imaginer, si le soleil ne me plombait pas la tête, que ce fut sur ce fil « d’amour » que la mystérieuse revoit le jour !

    Alors Lucie, la douce, .je t’ouvre aussi mes bras virtuels…

    Et j’espère que l’apparition ne sera pas furtive….

  56. @ Ravi : non, point d’ injures, Lucie me surveille, j’ oserai pas. J’ ai posté le signe « peace & love », et à la phrase « les méfaits de la religion » j’ ai posté une tête de mort avec deux os en croix ; mais peut être ne passent il que sur mon écran ? (ou est ce de l’ ironie de ta part ? Je ne le crois pas, un ravi c’ est trop simple pour ça ←ceci est une raillerie.)

    C’ est vrai la p’ tite bande qu’ on voit pas le signe peace & love ? cette crique serait alors vraiment maudite si elle ne laissait passer que les crucifix.

  57. Ah, tiens ? Mobensim qui apparaît quand je publie mon commentaire. Finalement cette crique devenue sombre retrouverait elle sa lumière ?
    Lucie, vite ! offre nous un poème ! cela fera peut être fuir définitivement les extra terrestres ! (qui n’ ont pas le goût des belles choses, c’ est connu.)

  58. Salut Mobensim ! Et non, bourreau, on ne voit sur mon écran, mais ça à l’air variable, qu’un « ? » qui a son charme et sons sens.

  59. Salut Mobensim, heureuse de te retrouver, et en forme !
    Bourreau, j’ai reconnu le symbole « peace and love » .
    Que dire de plus ?
    Sinon :
    Liberté, égalité, fraternité !
    On va penser que c’est une obsession chez moi …
    En effet, je suis née un 22 septembre, premier jour de la première République et j’ai mis au monde un enfant un 14 juillet .
    Si c’est pas un signe du destin, ça …

  60. Oups, je passe Bourreau :/ Mais le barbichu n’avait rien à voir avec les barbichus actuels et leur conception de la mode

    Cette citation parait plausible mais j’ai peur qu’elle ne soit chez notre bon Karl, qui ne pouvait pas toujours être finaud, le révélateur de la considération dans laquelle il pouvait se trouver que les femmes forment une classe naturelle oppressée, ce qui n’est pas hyper-valorisant.

  61. Bah, ton lien colle tout aussi bien à notre sage ermite de la crique, j’ ai nommé Lucie. Dieu n’ a qu’ a bien se tenir.

    Normal, Lucie que tu voies le signe☮*, c’ est grâce au troisième oeil que tu as sur le front.
    __

    *signe peace & love.

  62. Ah, te voilà, Lucie ! je te demande d’ urgence l’ asile politique ! c’ est la guerre des sexes ds les autres fils !

  63. Je sais pas faire le peace and love avec mon clavier …

    par contre , je le vois…aurais-je un troisième oeil itou ?
    M’ étonnerais guère, avec tous les tibétains que j’ai fréquentés..
    ces gens là laissent des traces…

    Enfin….le coeur y est.. les amis…!

    Ravie de vous savoir au bout du fil….

  64. @ 74 – 78 fallait comprendre que Bouddha et Bourreau c’est le même !
    très dur pour mon esprit simplet !

  65. Cet asile de paix inviolable accueille tout homme et toute femme de bonne volonté qui dépose les armes à l’entrée .
    Bouddha le sait, le troisième oeil de Mobensim aussi …
    Mais attention, le ravi : il ya mister Bouddha et mister Bourreau …….

  66. Allez, avant de me coucher sous les étoiles, j’ accroche ma bedaine factice de Bouddha et t’ embrasse sur la joue gauche (la plus doulce), Lucie. Pareil pour Mobensim ; et pour le ravi, une tape virile ds le dos.

    Maintenant que je suis citoyen de ta crique, sage ermite Lucie, je vais pouvoir m’ endormir en paix, abrité par un Moaï.

  67. Frère Claude, merci pour la video, mais qui te dit que nous dormons à l’ombre des Moaïs avec un hamburger dans le ventre ?
    La paix fait partie d’une philosophie globale qui inclut l’écologie, l’attention à tout ce qui pourrit le monde et des actions en conséquence .
    Bon, je repars arroser mes salades …

  68. C’est de l’humour Lucie, je sais bien que vous ne dormez pas. Si c’était le cas, vous ne seriez pas ici à chercher l’information véritable.

    La télé libre
    A quoi sert-il d’être libre si ce n’est pour libérer de leurs chaînes d’ignorance nos frères et soeurs en humanité ?

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  69. Ho ! pourquoi ce doute ? Est-ce le fait de parler de l’ignorance de nos frères et soeurs humain qui te choque ?
    La connaissance est au delà de la présomption et la FAUSSE humilité ne conduis qu’a la dévalorisation de soi. Mais, si je dis cela, tu peux également me qualifier de prétentieux, alors
     » Connais toi toi même ». C’est ce que je sais.
    Les êtres qui sont encore dans l’ignorance ne sont pas totalement responsable, on ne leur a pas vraiment donné le choix ni demandé leur avis. La manipulation de masse est oppressive et accablante. Elle agit comme une sirène qui ne s’arrêterait pas. De quoi devenir dingue !!!
    Les choses se sont amélioré depuis la apparition d’internet. Les infos circulent désormais à la vitesse de la lumière. Libre à chacun(e) de chercher ou pas.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  70. « Connais-toi toi-même », je suis d’accord, devrait être la devise de chaque être humain . Mais comme il faut toute une vie, et même plusieurs, pour y arriver, personne ne peut prétendre avoir la Connaissance .

  71. God, frére Claude, voilà dans ta vidéo une intervenante qui ne rigole pas avec la loi de Godwin (and you loose).

  72. Bonsoir mes frères et soeurs

    Il ne s’agit pas d’ AVOIR la connaissance, mais d’ÊTRE dans la connaissance.

    Une personne qui détient une parcelle de vérité supérieure ou cachée peut apprécier l’état d’esprit de la personne à qui elle le transmet suivant la façon dont cette personne la reçoit.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  73. « connais toi toi même , et tu connaîtras l’univers  »
    telle est la citation entière. et moi, je voudrais bien connaître l’univers!
    Dis-moi frère claude , que signifient toutes ces lettres avant ton pseudo?

  74. Frère Claude, tes discours sont très intellectuels .
    La Connaissance est dans l’expérience du coeur, pas dans les livres .

  75. « Frère Claude, tes discours sont très intellectuels »

    Je suis musicien.

    « La connaissance est dans l’expérience du coeur »

    Entièrement d’accord avec toi Lucie,

    « pas dans les livres »

    Pourquoi l’un empêcherait-il l’autre ?
    Les Livres sont les expériences de nos frères et soeurs.
    Ils ne peuvent nous conduire seul à la connaissance. Cependant, si nous entretenons la confiance envers l’autre, ils nous permettent de bénéficier de multiples points de vue et expériences qui peuvent nous conduire à des découvertes que nous n’aurions pas pu faire autrement (distance, circonstances, époque…etc).

    Personnellement, je ne dirige pas ma vie selon un livre, ni même plusieurs. Ils sont là en complément de ma propre expérience. Je dirais plutôt que j’aie reconnu certains Livres.

    lucifer
     » Connais toi toi-même et tu connaîtras l’univers et LES DIEUX  »

    D l P d J -C
    Dans la Paix de Jésus-Christ
    am
    frère Claude

  76. CODEX ALIMENTARIUS … nom joli. Ce faire empoisonner par des poètes est un destin d’ une élégance rare ; merci les nazis (cf la vidéo post 92 de bruder Claude.)

    Mais …

    Sur la crique déserte, aucun pesticide n’ est à craindre, même LA pomme est mangeable, et ici nul besoin d’ internet pour colporter les histoires qui font rire et qui font pleurer.

  77. Peace and love .
    Je vous aime tous .

    J’entends à l’intérieur l’impétueux murmure d’un océan de paix .
    Ses vagues régulières me bercent de bien-être et de douceur de vivre .
    Sur la crique déserte, s’étalent sans pudeur de joyeux états d’âme .
    Vivons les heures exquises que nous offre gratis le divin Créateur !

  78. @102  » et les dieux  » ! c’est vrai, je les avais oubliés ! un hasard ?
    très bien pour dlpdjc . réponse incomplète : am?

  79. Bourreau, tu y vas fort quand tu fais ton frère Claude !
    Attention, Lucifer, la croix peut te brûler toute crue !

  80. Et si Lucifer a le feu aux miches….nous voilà revenus à « l’amour en vacances  »

    Une grande boucle de bouclée ( sans OPO) !

  81. Toujours l’esprit aussi alerte et le sens de l’à-propos, Mobensim !
    Bourreau, joli résumé de la pensée lucienne !
    Il a neigé sur yesterday mais aujourd’hui un soleil d’HARMONIE règne sur les coeurs de bonne volonté .

  82. hum hum hum …
    quand nous aurons compris que c’est à chacun de nous que le génie d’Aladin propose ; » tes désirs sont des ordres ! » ,
    nous saurons que nous sommes  » les Dieux  »
    Aimons-nous divinement !

  83. Oui mais toi, Lucifer, tu vis dans les flammes .
    Tu dois connaître des amours torrides …

  84. n’est-ce pas la nature même de l’amour que d ‘être torride ?
    les flammes ? il m’arrive de réduire le tirage !

  85. Les enfants, on se relâche !!!
    J’avais évoqué les amours des dieux en vacances …

    Voici venir Cybèle,
    Déesse aux lions fidèles,
    Poursuivant les vautours
    Sur sa terre d’amour .

  86. J’essaie de sauver la situation .
    Il ne manquait plus qu’Allumette pour nous faire des étincelles !
    Ouf ! On l’a échappé belle !

  87. Mea culpa, Lucifer ! CmoakakomanC !
    Reprenons avant le dérapage : nous SOMMES les dieux .
    Même toi !
    (fait pas trop chaud dans étuve ?)

  88. Avec l’ amour des dieux, la vague ne sera plus du tout irrésolue, et ça se terminera ds l’ arche de Noé avec l’ amour (comme) des bêtes !

    Moi j’ veux bien être Vulcain, pour qui Lucifer n’ est qu’ un apprenti.

  89. @ 123 ; oui, moi aussi , comme les autres !
    Rassure-toi Lucie , il fait bon dans ma piscine !
    mais toi bourreau , tu vas trop loin !
    et voilà frère Claude ! même pas peur !
    tu es là , frère claude, mais que dis tu ?toujours pas expliqué : a m . L’explication de bourreau (voir plus haut ) ne me convainc pas !

  90. Bonjour frère Claude ! Tu comprendras que l’humour est une grâce divine, surtout dans la conjoncture actuelle …

  91. Vulcain, le grand forgeron de l’univers, jeta dans son immense brasier un grand nombre des dirigeants du monde .
    Leurs corps en fusion, par le génie du souverain des flammes, se transformèrent bientôt en un métal inconnu resplendissant de beauté .
    Ce fut le début du renouveau de la Terre .

  92. Décidément j’ ai pas de chance avec toi, Lucifer, je te choque à chaque fois que je l’ ouvre. Redoutons le moment dernier où nous serons soumis à ton jugement …

    Heureusement que Lucie est là pour remonter le niveau.

    La classe ça s’ apprend pas …

  93. A M : AMour, AMitié, AMe, AMi, AMan, AMen…etc

    lucifer, choisi celui qui te convient.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  94. @134 , n’importe quoi!
    Mais non ! Bourreau, je ne suis pas choquée! j’apprécie bien tes interventions ! qu’est-ce que tu nous fais là ?
    Est-ce qu’il faudrait te ménager maintenant ?
    Lucifer ne juge pas , car il lui faudrait se juger d’abord !!
    epi toi Lucie, c’est quoi que tu racontes ? que je boude !!! ???
    Ne serais-tu pas sensible au soleil de minuit ?
    On peut pas aller dormir 5 minutes sans que ce soit mal interprété !!! quel monde !

  95. Hou la la ! Lucifer ! Les nuits étoilées attisent ton romantisme !
    Là c’est toi kircomance !
    Cherches-tu à attirer frère Claude dans les flammes de l’enfer ?
    Am biance …

  96. @140;mais non , je suis en plein dans le sujet !

    frère claude, je fais grande attention aux infos concernant ce sujet. Pour moi , pas besoin de croire , car c’est une évidence !
    j’ai exploré pas mal de sites et de bouquins ; Encore une fois nos gouvernants ont intérêt à taire tout cela pour ne pas bouleverser leur façon de voir et le mouvement des rentrées d’argent toujours dans les mêmes poches .

  97. Très intéressant car le Pakistan DOIT être à nouveau rattaché à l’Inde dont il fait normalement partie .

  98. Non, Lucifer, ne me ménage pas ! … fais moi mal …

    L’ amour chez les extra terrestres se pratique ds l’ eau, lieu premier où apparu la vie le jour où l’ un d’ eux fit un rêve humide alors qu’ il faisait la planche.
    Pour aimer l’ espace, rendez vous sur la crique déserte ; placez vous ds le champs de vision des moaïs, et avancez lentement ds l’ eau noire jusqu’ à ne plus rien voir ; noyez vous, mourrez, faites vous dévorer par les poissons et laissez vos restes se dissoudre ds l’ océan.

    Laisser mijoter quelques milliards d’ années puis rouvrir les yeux.

    Vous êtes à nouveaux sur la plage de la crique déserte, c’ est le petit matin mais vous n’ avez pas froid, tout(e) chaud(e) encore que vous êtes de la super nova que vous venez de passer avec les étoiles ; vous êtes recouvert(e)s d’ écume de la tête au pieds parce que la mer, qui participait aux ébats -l’ amour avec les E.T est un amour à plusieurs partenaires-, vient d’ éjaculer la vie que vous lui avez donné ; et que cette vie c’ est vous.
    Vous êtes désormais un extra terrestre et vous attendez l’ apparition de l’ homme.

    N’ oubliez pas l’ usage des préservatifs et employez les gels à base d’ eau.

  99. Alors là, Bouddha, je crois que je me suis un peu trop avancée en proposant ce sujet …
    Je ne suis pas sûre de savoir décrypter le langage « fumeux » (!!??) des extra-terrestres qui tu sembles si bien maîtriser !
    Après la TERRE sableuse et les EAUX originelles de la crique, le FEU vulcanien, l’ETHER des dieux, voici l’AIR étoilé d’un mystérieux espace . Nous avons fait le tour des 5 éléments .
    Reste plus qu’à connaître le septième ciel !

  100. frère Claude, j’espère que non , ce n’est pas l’ultime secret et que la Vie en a beucoup d’autres à nous offrir .mais c’est vrai que la planète me semble souvent bien étroite , sutout en ce moment , avec ces primitifs qui « jouent  » ou qui se font la guerre, c’est à peu près la même chose .
    dis donc Bouddha, bouddhi bourreau, tu me sembles bien informé sur les pratiques ET … Suspect !
    Ahhhh les pieds de Jonh-Paul dans le sable doux !
    rien de plus suggestif !
    Lucie , mets ton chapeau sur tes yeux !

  101. Frère Claude, le complot est plausible . Rien ne peut nous étonner de la part des dirigeants américains . (Aie ! Bourreau va me taper sur les doigts !) .

  102. Bonjour Lucifer ! Voilà que tu délaisses frère Claude pour fantasmer à présent sur John Paul ?
    Quel manque de constance !

  103. Pardon Lucifer !
    Je baisse pudiquement les yeux et je m’éloigne …
    (Faudrait pas que je me brûle à la chaleur des flammes particulièrement fulgurantes en ce moment !) .

  104. Ben, pour l’amour en vacances, c’est pas gagné !
    Des guerres, des manifs, des insultes …
    Pas facile, le sujet !

  105. le feu est au coeur de chacun de nous .
    feu de l’amour , feu de la haine …
    on peut toujours choisir !

  106. Bah, il reste au moins le refuge de la crique déserte, avec les évènements étranges qui s’ y manifestent, à la lumière du feu d’ l’ amour … où tout le monde il est beau gentil imaginatif et sensuel … où même moi je ne te tape pas sur les doigts de Lucie quand elle parle de complot ☮.

  107. Ma philosophie :
    Le monde est peuplé d’humains . Ce sont les humains qui font le monde tel qu’il est .
    Que celui-ci bascule d’un côté ou de l’autre est une question bêtement mathématique .
    Je suis un chiffre parmi d’autres et je m’additionne .

  108. L’histoire se répète mais jamais de la même façon car malgré les apparences, une conscience générale monte et agit .
    La Géorgie ne sera pas la Tchétchénie .
    La révolte tibétaine n’est pas Tien Anmen (j’sais pas l’écrire) .
    Des réactions plus fortes, plus solidaires et plus actives voient le jour .

  109. Lucifer, comme c’est bien dit ! (158)
    Tu es dans ton élément, si j’ose dire …

    Bourreau, c’est vrai qu’on est bien ici !
    Je ne risque même pas de me faire taper sur les doigts !

  110. Et voilà ! suffit que Brissarthois arrive avec sa sono (cf son blog) pour que l’ ambiance rêveuse de la crique se transforme en free party afro caribéene à faire danser Aslan ds les flammes de Lucifer !

    Bon, Lucie, qu’ est ce qu’ on fait ? on va pas passer la soirée à se regarder en moaïs de granit, viens ! on va se noyer pour faire l’ amour aux E.T ! …

    Et toi frère Claude, tu aimes les films de gladiateurs ?

  111. Hé Bouddha, pas si vite ! Réfrène ton ardeur !
    Il fut un temps où tu m’enseignas plus de défiance envers ces êtres d’un autre monde dont on ne connaît rien (à part frère Claude et toi, mais pas dans le même genre) .
    Légitime descendante de notre Eve charnelle, je préfère pour l’instant m’abandonner aux joies du paradis terrestre en compagnie des fiers Moaïs qui, tout compte fait, ne sont pas de marbre …

  112. Sublimes gladiateurs,
    Nobles dames de coeur
    Réinventent une crique
    Aux joutes romantiques …

  113. Bonjour mes frères et soeurs

    Selon la table d’émeraude d’Hermés trismegiste, « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »
    En ce sens, la dualité se retrouve également dans le Ciel, en haut (Univers).

    Nous vivons dans un monde de DUALITÉ, Homme-Femme, Blanc-noir, bien-mal…etc

    Prenant pour acquis l’existence d’autres intelligences dans l’Univers.
    Par la loi de dualité, cela sous entend qu’il existe des familles stellaires qui aiment et respectent La Création ; et d’autres qui ne la reconnaissent pas et qui agissent comme des envahisseurs tyranniques au sein des planètes qu’ils visitent. (C’est tellement facile avec des peuples primitifs)

    Après plus de trente ans de recherche fervente sur le sujet, ma conclusion est que certains « gouvernants » de ce monde ont été contactés par les deux types de familles au alentour de 1950. Je vous laisse deviner à laquelle de ces familles, ces hommes de pouvoir ont choisi d’offrir leur assistance.

    Il est plus que probable que les grandes inventions de la deuxième moitié du 20è siècle (Atome, laser, micro-onde, infra-rouge, micro-processeur, anti-gravité-TR-3B…etc) aient été donné par « nos visiteurs » en échange de matériel génétique humain.

    Il est à noter que ces visiteurs nous rendent visite depuis des temps immémoriaux. Ils sont signifiés dans tous les textes les plus anciens de notre humanité.

    Ces textes font également état d’une bonne nouvelle et d’une libération suite à La Révélation (Apocalypse).

    Je ne sais pas si quelqu’un m’entend, tout cela fait partie de notre FUTUR, lorsque LE CHOC arrivera, vous aurez été prévenu. Cherchez et vous trouverez.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  114. Frère Claude, c’est la sincérité qui fait la différence .
    Les hommes de bonne volonté n’ont rien à craindre .
    Pour tous, et toujours, c’est la loi de cause à effet qui gouverne le monde .
    Les bonnes intentions porteront leurs fruits, les mauvaises aussi …
    Les desseins maléfiques ne dureront pas éternellement .
    Tu as raison de prévenir, il n’est pas trop tard pour convaincre encore quelques âmes égarées .
    Peace and love

  115. Les grandes inventions du 20è siècle ne sont pas apparues d’ un seul coup, où alors Thalès de Milet, Michel Faraday, Thomas Edison et Charles Cros -pour ne citer qu’ eux- étaient des extra terrestres.

    Je ne met pas en doute la possibilité que d’ autres formes de vie puissent exister ds notre vaste univers, j’ y crois, même ; mais pour moi la façon dont se les représente la croyance populaire n’ est ni plus ni moins que la réactualisation façon Spielberg des anges et des démons judéo-chrétiens. Témoin la façon dont tu en parles, frère Claude : le bien, le mal, la prophétie, la révélation, l’ apocalypse, les rares élus qui auront su écouter grâce à leurs yeux, ou voir avec leurs oreilles, des initiés et des ignorants à évangéliser … le tout avec menaces sous jacentes « vous aurez été prévenus ».

    Je ne veux pas regarder les étoiles à partir d’ une crypte ; je préfère la crique …
    __

    Lucie : je voulais d’ abord regretter le fait que tu me préférasses les moaïs, et te supplier d’ offrir tes doigts vierges de coups à ma chevelure ; mais je crains qu’ après les quelques lignes tapées ci dessus c’ est plutôt un moaï que je me prendrais sur la tête …

    frère Claude, t’ as cassé l’ ambiance !

  116. bon sang de bon soir !!!
    revisez les mythes et revisitez les légendes !!
    Lucifer est un ange , le plus beau de tous , porteur de lumière comme le dit son nom !
    Sans lui, vous seriez tous des bene oui-oui !
    seul il a osé se rebeller devant une divinité parfaite qui savait tout sur tout et ne prenait que des décisions parfaites ! le père parfait pour des enfants définitifs !
    Imaginez vos enfants à genoux et récitant jusqu’à la fin ( de la division ) des temps amen, amen .
    et sachez que le serpent est symbole d’esprit et de sagesse !
    nous ne remercierons jamais assez ève la curieuse !
    bon sang de bonsoir !
    Ces croyances eronnées arrangent bien une certaine église au service d’un dieu qui ne dérage pas d’avoir été doublé !

    frère Claude, d’accord avec ce que tu dis. Les initiés les scientifiques (physicens surtout ) comme les mayas ,savent bien que le temps qui vient est chaotique. 2012 ( + ou– 2 ) en sera l’année charnière ponctuée de violentes explosions solaires . mais … chut ; ne faut point affoler le manant pour qu’il continue à consommer sans demander d’explications sur ce que nos bons père politiques concoctent pour eux-nous .

    Aslan , je t’embrasse ! fais attention, ça brûle quand même un peu ! Ici , c’est pas cirque …heu je voulais dire crique! malencontreuse inversion de lettres

    Comme lucie, je vous aime tous … mais les pieds de JPL par dessus tout !

  117. Ah, malédiction ! Nous avons déclenché les foudres de Lucifer le bel ange (déchu tout de même, hein ?) .
    Ses flammes sont redoutables … Attention JPL ! garde les pieds dans l’eau !
    Bourreau, point de violence possible dans ce hâvre de paix !
    Même l’ambiance ne peut être cassée .
    N’entends-tu pas au loin le doux reflux des vagues qui transporte les coeurs au Coeur même de la Vie ?
    La crique de l’amour est un espace protégé, même Lucifer est converti !

  118. « chut ; ne faut point affoler le manant pour qu’il continue à consommer sans demander d’explications sur ce que nos bons père politiques concoctent pour eux-nous . »

    Le temps des secrets est désormais RÉVOLU.
    L’ésotérisme laisse sa place à l’exotérisme

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  119. Lucie, je me demande si tu as bien lu !
    comment ne comprends-tu pas que c’est justement sa gloire à ce bel ange d’être déchu !
    j’ai entendu dire que certains , autrefois , ont refusé la légion d’honneur !
    et pardonne-moi, je crains que ta jolie crique ne soit une zone de planqué !
    la paix, c’est avant tout dans le coeur .
    Claude , mon frère , l’exotérisme bat son plein ! on sait tout sur tout .ce sonrt « des  » connaissances ; « la  » connaissance , il faut quand même aller la pécher !

  120. Pas d’accord Lucifer !
    Si Dieu nous a crées à peu près corrects, c’était pour que nous vivions une vie humaine faite de liberté, de justice, de générosité, de créativité, de fraternité, de peace et de love .
    L’ange Lucifer a voulu faire du zèle . Il nous a fait miroiter la beauté de ses flammes, la fausse lumière, nous détournant ainsi de la vraie lumière qui était le soleil .
    Nous l’avons suivi et voilà le résultat !
    Le comble c’est que nous ne cessons de nous lamenter sur l’état du monde et que nous en rendons Dieu responsable .
    Il a bon dos !
    Pourquoi une zone de planqué ?
    La paix est dans le coeur, oui . Et le coeur est dans la crique .

  121. Lucifer, ne le prends pas mal, mais je préfère de loin ton aïeul Prométhée, sa démarche a été moins ambiguë que la tienne ; et pis t’ as de mauvaises fréquentations (je ne parle pas de frère Claude.)

    La crique n’ est pas une zone de planqués, mais une Zone d’ Autonomie Temporaire, elle est effective et non pas imaginaire ; nous y sommes vraiment présent ; ici et maintenant.

    On y aime, on y délire et, parfois, on s’ y engueule …

  122. Frère Claude, quels que soient les événements que l’avenir nous réserve, les yeux du coeur verront .
    Les coeurs purs, même non avertis, sauront intuitivement faire le bon choix . Les coeurs douteux, même avertis, auront la vue trouble .
    La clé n’est donc pas seulement dans les livres .
    Et les « rescapés » ne seront pas forcément ceux que l’on croit .

  123. Bel élan d’optimisme, mais cette théodicée est une propagande dénoncée par le Lucifer de la sub-culture, payé pour le savoir en tant que premier lieutenant du big barbu.

    @frêre Claude: sur tes 6 inventions 3 précédent plus ou moins nettement 1950, et les apparitions « ovniques » sont documentées de trés longue date, surtout si on y inclut l’être qui se pointe en faisant des miracles et l’ancêtre mythique du même tonneau. Je suis sur la même ligne que Bourreau.

    L’étonnant avec les « vérités » c’est qu’il puisse en exister autant, non seulement concurrentes mais encore incompatibles. Cette seule constatation devrait faire verser n’importe qui dans l’agnosticisme, mais qui voudrait d’une croyance raisonnable?

  124. Avec Luciferette qui nous ferait la danse du feu enrobée dans un joli châle suggestif …
    Hé Lucifer ! Tu es encore fâchée ?

  125. Am erde!moninternetramgravsaraçdepuihuijours!..
    Et pas en direction de la crique.

    Aaaah je repars! (En essayant de ne pas faire trop de vagues, bien que j’aimerai bien pouvoir surfer. Mais d’toutes façons, j’ai jamais compris ce paradoxe: Comment surfer sur le net? Si c’est net, c’est que c’est pas vague. Et si y a pas d’vague…)

    Salut à vous! Si j’croise des E.T., j’leur demanderai ce qu’ils pensent de tout ça… (les inventions, les vagues, 2012…)

  126. Ah Lucifer, que ferions-nous sans ta flamme revivifiante !
    Ca va être la fête sur la crique avec porto, vodka et caracois en regardant Trinita surfer élégamment sur les vagues et les pieds de John Paul s’enfoncer langoureusement dans le sable fin .
    Lucifer, pour l’eau de Lourdes, je ne te promets rien …

  127. Il y aurait bien l’ eau de Fatima, mais c’ est pour les vierges, pas pour les béliers (oui, je sais Lucifer …)

    Je savais bien qu’ il y avait un piège avec caracol au pluriel ; pour répondre à ta question de sur le fil d’ Allumette, Lucie, faut que je t’ avoue que je suis un véritable analphabète en ce qui concerne la langue de Pessoa … les racines c’ est pour les choux, dirait meu pai …

    Ici on surfe avec deux superbes planches de bois (ayant servi) avec des clous pour les pieds, Trinita.

  128. Il suffit de savoir dire « Caïpirinha », bourreau !

    Et plutôt en slip de bain ringard années 70 que nu, chère Lucie, question de style et d’ergonomie s’il faut courir ! Mort aux bermudas, mort aux pantacourts !

  129. Est-ce possible, Bourreau : une souchienne française qui enseigne à l’indigène ibérique analphabète la langue de Pessoa ?
    Il y a de quoi être raciste ! (aïe, j’espère qu’Allumette n’est pas dans les parages) .
    Mais finalement, comme le dit Aslan, il suffit peut-être de savoir dire caïpirinha ou vinho verde .
    Aslan, slip de bain ringard années 7O ? J’aurais préféré un string .
    Pas toi Lucifer ?

  130. Je peux aller jusqu’à l’étui pénien ou au cache-sexe éléphant, mais le string, là vous cherchez à me faire payer pour mes pairs (ou ma paire c’est au choix) !

  131. Ouais ! Un Aslan 100% bio, c’est mieux .
    On est d’accord pour le fado, c’est trop triste . C’était juste pour remettre un peu d’ambiance mais c’est pas le pied (de JP) .
    Am alia

  132. S’il vous reste une goutte de caïpirinha…avec plaisir !

    Vous me trouverez en bas près du figuier :
    j’observe la course aérienne d’Aslan nu sur les rochers …
    Trinita qui titille la vague,
    Bourreau déchiffrant Pessoa dans le texte et d’une seule main…
    Lucifer baisant les pieds de JPL ,
    et Lucie mollement enfoncée dans le sable, les yeux in the sky
    et le sourire malicieux…
    Pas de fado ni de Métis Mutant…juste quelques accords de guitare andalouse, que Frère Claude nous prodigue, au sommet du palmier d’où il observe les visiteurs intergalactiques…

    ( ça y est, on le tient le scénar. de l’amour en vacances..vite Giorgio, amen toi avec la caméra !)

  133. non! non! pas question de baiser les pieds de JP.
    est-ce qu’y sont propres ? et est-ce qu’y sentent rien ?
    épi, c’est pas la peine d’avoir écrit des KM sur l’autre fil ,pour remettre une femme aux pieds d’un homme !
    équité ici , comme partout !

  134. ce fil est un désert parfois ; comme l’amour en vacances !
    tiens ! moi aussi j’vé aller tricoter ! en sirotant mon petit verre d’eau de Lourdes … avec deux doigts ..; Chuuut !

  135. Désolée, Lucifer…j’accordais une image plus sensuelle au baisage de pieds…
    mais tu as raison, ne prêtons pas le flanc à l »asservissement féminin…

    @aslan 203 : sympas , tes potes extraterrestres !

  136. houhhh , j’ai eu peur !!! même moi !
    faut vraiment être génial pour inventer un truc pareil !

  137. Bonjour mes frères et soeurs

    « Vous me trouverez en bas près du figuier :
    j’observe la course aérienne d’Aslan nu sur les rochers …
    Trinita qui titille la vague,
    Bourreau déchiffrant Pessoa dans le texte et d’une seule main…
    Lucifer baisant les pieds de JPL ,
    et Lucie mollement enfoncée dans le sable, les yeux in the sky
    et le sourire malicieux…
    Pas de fado ni de Métis Mutant…juste quelques accords de guitare andalouse, que Frère Claude nous prodigue, au sommet du palmier d’où il observe les visiteurs intergalactiques… »

    -Excellent ! j’ai hâte de voir le film.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  138. Plus haut je demandais à LTL si on pouvait leur envoyer des cartons façon cinéma muet, ont pas répondus, mais ils pourraient peut être recycler quelques uns de nos échanges pour ce faire.
    Enfin, j’ espère plutôt qu’ ils croulent sous les films qu’ ils auront reçus en nombre …

    La banlieue de la crique est assez flipante (ds la vidéo post 203 c’ est pas des extra terrestres, Mobensim, c’ est des orixas -le Candomblé va à l’ encontre de l’ idée selon laquelle la mondialisation -la colonisation- standardiserait les cultures du Monde sous la bannière unique de Coca-cola. Optimisme.) mais en même temps y a de gentils petits troquets, et l’ herbe a l’ air d’ y être forte, alors … attendez moi, Aslan et Lucifer !

    Je remarque aussi qu’ on est insensiblement passés du Portugal au Brésil : Europe, Afrique et Amérique.
    Prochain épisode : les moustachus à casquette ds l’ espace.

    Am orepaz ☮

  139. frère Claude, il faut lire tous les posts ! spécialement le 201 et le
    204 !!
    ton accord sans condition m’étonne !
    dépêche-toi Bourreau !

  140. Ca y est, je viens de voir un OVNI … ma religion est faite.

    Si le ton sur le fil des femmes n’ était pas redevenu sérieux, cette révélation eut mérité un ping back tout chaud ; où comment régler le problème de l’ inégalité entre les sexes.

    J’ en veux pour preuve cette vidéo ( classique qui s’ impose) que je réservais pour notre troll domestique raciste et mysogine au cas où il aurait tenté une de ses vannes homophobes, mais c’ eut été dommage … la confiture ; alors qu’ il s’ agit du sable doux de notre crique …

    Mais …

    Anathème, Aslan ! que viennent faire les vovô (grands pères) Lisboètes à casquettes et/ou à moustache, qui tiennent tout le patriarcat chrétien par leurs bretelles, ds cette soucoupe ondulante !

  141. Salut à vous, les camarades. J’passais par là (toujours en rade).
    Temps pas assez ensoleillé, + une grosse envie d’chroniquer.
    J’me suis assis sur un rocher, j’ai observé, et j’ai noté.

    [intro.]
    Ici c’est l’une de ces places, où voir et lire la populace.
    Sur les pages de LaTéléLibre, il y a comme quelque chose qui vibre.
    On n’fait pas la révolution, on discute et l’on se rassure.
    A confronter nos opinions, voir qu’il n’y a pas que des ordures.
    Et merde à ceux qui aiment répandre cette idée que ne peuvent s’entendre
    Les urbains, les gens de Provence, les campagnards, ceux d’Ile de France.
    Un type de l’est, une fille de l’ouest (…) C’est con de dire qu’on se déteste.
    Certes on n’se convainc pas toujours, les différents peuvent être lourds,
    Mais en général c’est courtois. Ca part en hors-sujet, parfois.
    Ou plutôt parfois, ça y colle. Ca débat grave, ou ça rigole.

    [Chronique]
    Mais certains changent d’identités, parfois pour l’plaisir d’insulter,
    De tenir des propos racistes. Eh, là! En v’là un qui insiste!
    De derrière l’écran je préfère ne pas me lâcher, en colère.
    Ca sert à rien, mais celui-là, faudrait lui taper sur les doigts.
    Quelqu’un lui dit bien gentiment, qu’ c’est plutôt mal d’être méchant.
    J’trouvais pas ça très rock’n’roll, du coup aslan défonce le troll.

    Des nouvelles du pote voyageur, qui est arrivé tout-à-l’heure.
    Se foutant de la Palme d’Or, Giorgio a roulé vers le nord.
    Il a fait Chamonix/Arras. Et, de retour sur la terrasse,
    Entend Robertanplan lancer que l’pote de Chamonix harasse.
    Giorgio – fallait pas l’chatouiller – chope le troll et lui n_q__ sa r_c_.

    Pendant que Cazo et Gwendal, là-bas discutent de Royal,
    Steph33 rapporte des nouvelles. Des trucs affligeants, des galères,
    Dûes à des « frasques » qui sont celles, du nouveau front, impopulaire.

    Mais planquons-nous! V’là anonyme! Et ses messages qui font la gym
    Car ils s’étendent en leçons, et c’est toujours la même chanson.
    (Où parfois entre parenthèses, on peut voir « Coluche/Balavoine »–>??)
    John-Paul qui voudrait qu’il se taise, s’approche pour lui mettre une avoine,
    Lui met sa rouste, lui dit « tu m’gonfles », le gars s’endort… Dommage: Il ronfle.

    Puis l’on entend des « Bolchéviques!! », « Il faut atomiser l’Afrique! »
    Flamme tricolore sur son drapeau, et puis des pin’s du FPÖ…
    Bon bah pas d’doute, c’est un fascho: A 2 ou 3 on va l’pécho.
    Allez Bourreau, fais ton office. Défais-lui donc son orif… Son oriflamme.
    Pour lui j’pense à quelques sévices: On le découpe, et on le crame.
    Ca pue la haine, ça pue l’alcool, seule fin possible: Faut qu’on l’immole.
    Hey, m’sieur Le Gall! Ca vous dirait… De v’nir chercher un p’tit paquet?
    Pour le BurningMan 2009, ça épat’rait p’t-être 2-3 meufs?
    C’est pas un truc qu’on a aimé, mais c’est pour nous débarasser.
    Je sais qu’vous connaissez l’adresse, dites-nous si ça vous intéresse.

    Enfin un peu d’sérénité. La crique n’est pas atomisée.
    Frère Claude et son père, Oncle Dieu, parlent des E.T., nos aïeux (?)
    Tandis qu’edou lance deux appels. D’abord un appel à la grève,
    Puis nous dit « Hey, vers l’arc-en-ciel! Regardez c’est comme dans un rêve! »
    Ah ouais! Lucie, de sa campagne, et les oiseaux qui l’accompagnent,
    Sèment là des fleurs, ici des rimes. Tout comme d’ailleurs mobensim.
    Lucifer, elle, regarde faire. Tout en s’disant « waah, c’est d’Enfer! »
    Et tous les autres, aussi, sont là. Qui laissent des messages, quelquefois.
    Aussi ceux qui n’en laissent jamais, ceux qui préfèrent rester discrets.

    Allez encore des reportages! Vive LTL, et puis courage!

    [Un truc perso., et c’est fini: « Big up » à Sophie de Grouchy]

  142. Tiens Trinita, de ton rocher attrape cette bouteille qui vient d’échouer sur le rivage. En guise de S.O.S c’est un vieux numéro de « La cause du peuple » trempée dans du cocktail Molotov, Mobensim ayant biberonné toute la cachaça ça nous fera bon office de Rhum arrangé plutôt que de servir à immoler les importuns :D

    Attention quand même c’est hallucinogène ! Déjà dans mes rêves imbibés se mélangent Jean-Paul Sartre, Ségoléne Royal, Bernard Kouchner et tout le think tank Terra Nova en une seule créature.

  143. Pour rester sur le thème du Portugal, je dirais que je verrais bien ce texte dit par Kool Shen !

    T’ es pas un Am ateur, Trinita.
    _

    Un peu de rythmique pas chère rapide à faire et pour accompagner le tout :

  144. Oups, j’t’avais pas vu, aslan… C’est vrai que c’est pas parce qu’il n’y a pas de nouveau commentaire que personne n’est passé. (J’avais oublié de réfléchir)

    Bourreau, Kool Shen c’est pas franch’ment mon pote mais par contre j’aime bien ton lien.

    Et merci pour vos commentaires qui me vont droit aux chevilles.

  145. Allez, en attendant que tu choisisse un tube pour la disco-volante, je met une petite samba sulfureuse spécialement pour Bourreau et Lucifer.

  146. Bonjour tous ! Je reviens du Jura (Gwendal est vert de jalousie) .
    Mais qu’est-ce que c’est que ce chantier sur la crique ?
    On commence avec un doigt de porto, un nuage de caïpirinha, et ça finit en transe afro-brésilienne à en effrayer Lucifer en personne !!!
    Manque plus que frère Claude pour nous faire un tour de magie noire à sa façon …
    Heureusement que pour assagir tout ça les muses de la littérature se sont penchées sur l’épaule inspirée de Mobensim et celles de la poésie sur Trinita !
    Communiqué spécial Bourreau – Je viens d’inventer un nouveau concept de télé réalité : « On a échangé nos pays » .
    Oui, pendant que tu coulais des jours paisibles dans la douce France, moi j’affrontais les crachats par terre, le chaos de la circulation et les cris des poissonnières (et ça pendant 19 ans !) .
    Je crois que je vais faire une proposition à TF1 . JPL pourra peut-être me donner un coup de pouce …
    Au fait, attention, la crique va bientôt être engloutie, et ce ne sera pas en 2012 !
    Am Iright?

  147. Yes, Lucie,, pendant que nous dissertons, les océans gagnent du terrain à grands pas!

    Alors , à se faire engloutir, que ce soit ensemble dans la crique, un verre à la main, et l’orchestre qui continue à jouer jusqu’à plus soif .

  148. Quoi, Mobensim ? la samba « micro ondes » (j’ ai cru entendre ça ds les paroles) diffusée par Aslan t’ as donné envie de t’ éclater ? certes, certes, ça bouge, mais si au lieu de danser sur ton clavier tu avais regardé les images, tu aurais -mue par un farouche sentiment de révolte- soulevé les foules et foutu le gouvernement Sarkozy par terre ! rejoue le morceau et invite moi à danser !

    Et toi, Lucie ! pourquoi crois tu que nous nous réfugions à l’ intérieur des terres ? pour les troquets et l’ herbe ? certes, certes, la vapeur et la fumée nous font oublier jusqu’ à nos pseudos, mais si au lieu de batifoler à Baumes-les-Messieurs (bravo !) tu avais écouté la prophétie des orixas à casquettes (ou des Moaïs à moustache), tu aurais fuis avec nous et ds la jungle des esprits l’ engloutissement prochain de la crique ! -il n’ y a que frère Claude qui à force de regarder en l’ air n’ a rien vu venir.
    Suis nous, Mobensim et Trinita -qui est sorti de l’ eau juste à temps pour nous rejoindre- sont en route, tandis que Lucifer Aslan et moi roulons sous les tables d’ un accueillant salào !

    Et toi, Trinita, c’ était ça (Kool Shen) ou Di am ‘s ! et t’ en fais pas pour les chevilles, tu n’ en surferas que plus aisément !

    Et Lucifer, alors ? oùsqu’ elle est passée ? encore à donner le feu aux hommes !

    Je m’ énerve pas, je récapitule ! ds le calme !

  149. désespérée par ces récents vides post al
    je me suis assise au bord de la rivière (de feu )
    et j’ai (tellement ) pleuré
    que le feu s’est éteint (malin!)
    et que l’eau ne cesse de monter , inexorablement !
    Que chacun prenne sa bouée, son gilet jaune , et son canot gonflé pour continuer la fête au grand large s’il le faut !

    JPL mets des bottes ! y faudrait pas qu’un requin égaré vienne te croquer un orteil !

  150. Je suis loin d’avoir batifolé, Bouddha ! Et m’énerve pas ! Chui pas d’humeur ! D’ailleurs ton calme me semble un peu douteux …
    Seraient-ce les effets de la débâcle qui s’approche ?
    Voilà, c’est la faute à Lucifer qui a trop pleuré cette fois ! Mais que nous réserve encore cet incorrigible feu follet ?
    Mobensim, ne soyons pas pessimistes .
    Les filles, devrons-nous suivre les hommes dans des lieux nébuleux et incertains ou devrons-nous reprendre les choses en main et réinventer une autre crique à notre façon ?
    La femme est créatrice de vie, donc garante de survie .
    La femme ne s’avoue jamais vaincue (c’est pas Allumette qui me contredira) .
    Am Ifeminist?

  151. N’vous inquiétez pas! La crique devrait rester accessible… Non?

    Son engloutissement ne sera qu’un obstacle de plus à sa découverte par d’éventuels envahisseurs mais nous, on saura qu’elle existe encore, quelque part.

    Et merci pour le choix, Bourreau. (ça c’est super iroNique… TM)

    Am usons-nous.

  152. Ah Lucifer, tes flammes facétieuses nous font tourner la tête !
    Nous nous prosternons tous à tes pieds, nous t’implorons d’utiliser ton pouvoir infini pour sauver notre crique qui prend l’eau chaque jour qui passe .
    Trinita nous a déjà donné une piste, heureusement …
    Les autres mâles ne me semblent pas fiables . Tu ne vas pas t’y mettre toi aussi !!

  153. Quoi ? quoi ? « Les autres mâles ne me semblent pas fiables » ? !

    On court des risques insensés ds la jungle hostile afin d’ y apprendre la magie des Oxicas, pour savoir comment repousser les flots déchaînés ; et mam’ zelle Lucie, la petite potentate de la crique qui attends sur la plage en bronzant les résultats de notre expédition suicide, trouve que « les autres mâles ne semblent pas fiables » !

    Am ertume !

  154. Lucie , Quelle erreur !
    Le puissance (différent de pouvoir ! ) est en toi , comme en chacun ! Gourouette , tu devrais le savoir !Le changement est l’ esssence de toute chose ! (Ckikidissadéja ? ) et si ta crique devient un golfe clair ou l’oeil d’un cyclone , y faut pas résister au changement!
    am et thyste .

  155. Et voilà, Lucie ! vois comme Lucifer n’ aime pas te voir ainsi causer ! (et moi j’ aimerais savoir de quoi qu’ tu causes, Lucifer ?) pourquoi ferrailler auprès d’ Allumette contre la domination blanche mâle, si c’ est pour finir en p’ tite Princesse de la crique, attendant son prince charmant / jouant avec son fidèle indigène comme un chat avec une souris !

    Am oi, opprimé(e)s du Monde ! Am ort la ma îtresse blanche !

  156. Pour des raisons techniques certes dépendantes de ma volonté, je n’avais pas encore cliqué sur le lien Bouddhiste du post 222… Héhé.

  157. je dis avec le poête : » pleurer , crier, prier est également lâche  »
    c’est toi l’auteur et le héros de ton histoire !
    ah mais !
    am est

  158. C’ est pas grave, Trinita, j’ avais compris que ds ton post 225 «TM» voulait dire «Trinita t’ M»; et que t’ avais fais une coquille en tapant «irOnique» à la place d’ «ir E nique».

    J’ en conclus que tu voulu dire, pour rester prude, «Paix et Amour» ☮

    Bon, Lucifer, j’ avais fini par comprendre ton oracle 232, maintenant il faut que mes connections neuronales décryptent le 235 !

    Am aij’yarriveraiunjour

  159. Bourreau, retour à ton post 222 :
    mon « éclaté » était au 25ème degré : genre je me cogne la tête contre la paroi !

    Bon ! cessez ces ségrégations sexistes…Si, si !
    Tous sur un même radeau et hop ! prenons le large en emportant l’herbette et le gorjon !

    L’arche de Noé (e) (és) (ées ) va lever l’ancre !

    Am ésasuffit !

  160. La flamme de l’Allumette s’estr répandue en traînée de poudre jusqu’à la crique (si, si, Mobensim !) .
    Pendant que les mâles de ce lieu en perdition errent en vain dans des dédales improbables, sage Lucifer nous conseille l’adaptation et le renouveau, et avisée Mobensim nous en fournit les moyens .
    Nous prendrons donc l’Arche de Noé .
    Tous les êtres de sexe féminins y bénéficieront du confort dû à leur degré de perspicacité, en recherche de terres plus clémentes .
    Les mâles, eux, auront la charge de ramer sans discussion dans la direction indiquée par les premières .
    Seulement dans ces conditions, tous seront sauvés .

    Am barquement

  161. bravo Gourouette ! au moins , ça c’est pas du sex ‘isthme !
    ça sera toi le capitaine ! heu…LA capitaine !
    je prends mes tortues, mes serins mon chat et mes coccinelles et me v’la !
    C’est pas grave Bourreau, avec du temps tu y arriveras bien un jour ! Tu dois être bon en gymnastique , toi !
    (le temps qu’il trouve , on a la paix pour au moins …2 semaines !)

    am air thume

  162. C’est très bien que tu aies compris ça, Bourreau. Après postage, j’ai pensé que ma phrase pouvait passer pour une injure. Ouf.

    Hey, c’est mal barré (jeu de mots N°1), on est pas encore dans l’bâteau qu’il y a déjà embrouille. Embrouille sexiste à cause, effectivement, des idées d’Allumette qui se sont répandues comme une trainée (de poudre, biensûr).

    Mais je veux croire que le moment venu (qui n’est pas si proche que ça, d’ailleurs), nous saurons nous retrouver unis, autour du mât. J’y crois. Peut-être suis-je fou. Mais sé ma phorce. (tout ça pour le jeu de mot N°2)

  163. Heu, je suis un peu ébranlée, là …
    C’est Allumette qui m’a mis la fièvre avec sa contagion .
    Je ne sais plus …

    Am nésie

  164. A peine sorti de la jungle des esprits et du travail, je reviens du front ou se mêlent sexe et licence cosmopolite chére à Bourreau et sortant de ce corps à corps métis sensuel, espérant de la crypte le repos, je tombe en pleine guerre froide sexuelle ! Bravo…qui à commencé?

  165. Je quitte Le mouvement des Indigènes pour tomber sur Thierry Meyssan ; alors, moi aussi Am nésie ! Am plifiée par les Am bruns de l Am arée haute Am vahissant la crique.

    Une méthode issue des dernières découvertes de la pédiatrie moderne pour aider à appliquer un accord de paix en toutes occasions (int Am péries, inondations.)

    __

    En plus je signale que des voiles et des cordages seraient plus efficaces et plus agréables que des rames et du dj Am bé ; et quid des soucoupes volantes ?
    (Je signale aussi que je viens de comprendre le jeu de mot 235.)

  166. c’est bien Bouddha ! il ne te reste plus que le 239!

    Frère Claude est hautement subversif ce matin !
    devant tout ça , nous ne sommes que de naïfs zenfants !
    L’article est intéressant , les commentaires …
    plongeons dans notre ignorance et voguons sur notre inconscience ! quoi faire d’autre ?
    am ability

  167. Convaincue, frère Claude !
    C’est beau les liens familiaux !
    Zut, la session au Parlement sur l’Afghanistan qui démarre le jour de mon anniversaire !
    Vais voir ce que je peux faire …
    N’oublions pas de nous aimer tout de même, plus que jamais .
    Tous solidaires dans le bateau à la dérive !

    Am oretbigbisous

  168. Ouh là ! Pas si vite, Lucifer !
    Faut d’abord les approcher, les amadouer, leur faire des offrandes, les aimer, pour se mettre en harmonie avec leur taux vibratoire et ainsi entrer en contact avec eux . Puis viennent l’état de transe et les oracles .
    J’en suis encore qu’au premier niveau !

  169. bon ! alors Bordeaux à volonté !
    Quand même , tu en sais des choses , Lucie !

    essaie de leur faire savoir que c’est urgent ; car l’avenir de ce fil me paraît bien court maintenant !
    j’espère que LTL saura apprécier notre riche et originale participation à son projet !

  170. Ben oui, je fais mon possible . J’ai même goûté à l’opium du peuple . Là, ils sont en train de danser mais je comprends pas ce qu’ils disent …

  171. avec Google, je viens de respirer un peu de ton opium :le candomblé ; avec tous les orixas … c’est d’une simplicité enfantine ! chacun son opium ! et son herbe !

  172. Alors il faut que tu leur demandes aussi comment nous sortir de là . En fait, les garçons de la crique les ont contactés dans la jungle mais ils ont gardé le secret … On ne sait rien .
    Il est possible que la migration se fasse en soucoupe volante …, sinon en bateau .

  173. Les Orixas n’ en savent pas plus que quiconque, les filles. Ils auront tout oublié, autant que nous, lors de l’ immonde beuverie à laquelle ils nous ont conviés ds la jungle des esprits.

    Non, et je l’ ai déjà dit, le salut réside ds l’ abandon à la vague et à la dispersions moléculaire ds les éléments primordiaux, en compagnie des ET et des animaux que nous aurons emmenés ; et Lucifer va encore dire que je vais trop loin.

    Oui, je l’ avais prédit : relisez mes posts et vous me direz alors si je ment d’ un mot. LA VERITE s’ est dévoilée à moi. Si vous voulez savoir comment le voyage se déroulera et où il mènera, passez par nom, c’ est mon corps.
    L’ aspiration du contenu d’ une pipe d’ opium avant le visionnage est conseillé.

    IL EST TEMPS :

  174. Frère Bouddha ,tu ferais bien de rassembler tous tes posts et de les relier et de les offir en album à ceux (accessoirement à celles ) que tu veux convaincre et sauver ! Parce que la dispersion dont tu parles , elle est déjà là , dans tes posts !
    (heuuuu nonnn ,je ne voulais pas te blesser !)
    et si les orixas sont macho -beuverie , choix des mâles exclusivement – à la trappe ! comme les autres !
    Lucie , reviens , !
    Courir l’univers avec les ET ,oui, ça j’aimerai , avec les amis et … oui, les animaux ! Le vaisseau spatial me paraît plus fiable que l’arche ce jour d’hui .sache quand même que les ET ne mangent pas , ne dorment pas et … damned pour toi ,ont perdu le sexe devenu inutile !

  175. Bon, Lucifer, j’ai fait un gros effort, j’ai consulté les esprits supérieurs (sur les conseils de Bouddha manneken pis, tout de même, faut le reconnaître) . Voici ce qui nous attend :

    « Nous plongerons ensemble dans les eaux primordiales,
    Nos corps éparpillés dans le fluide glacial
    Sentiront tout d’abord la grande déchirure
    Et nos coeurs égarés, l’angoisse de la rupture .

    Mais les flots généreux offriront à notre âme
    La tiédeur bienfaisante, la douceur et le calme
    D’une Mère océane aux élans de tendresse,
    Le vague bercement de ses lentes caresses .

    Et nos corps réunis connaîtront la fusion,
    Nos coeurs régénérés battront à l’unisson,
    Nos pensées accordées répondront à l’appel
    Des lendemains qui chantent et des idées nouvelles .

    Apaisés et sereins, nous pourrons entrevoir
    Le ballet scintillant des étoiles du soir,
    Lumineuse envolée qui saura nous guider
    Vers la plage inédite où le sable est doré .

    C’est en ce lieu magique que la belle équipée
    Installera ses rêves encore inexplorés,
    Ses voeux, ses volontés, ses désirs, ses pensées,
    Ses espoirs infinis et sa force d’aimer . »

    Alors tu vois, pas de soucis ! Belles perspectives … C’est le premier pas qui coûte . Faut juste avoir le courage de se jeter à l’eau . Et moi, je suis terriblement frileuse … Mais je suis sûre que ta flamme luciférienne me réchauffera le moment venu . Je peux compter sur toi, dis, hein ?

  176. Même si joliment décrit ,dieux ! quel programme !
    Ayawaska, quand tu nous tiens !
    toutes façons , sois tranquille Lucie ,nous aurons chaud !
    ça se passera à Tahiti ; si , si
    dans les étoiles ,c’est écrit .

    pourtant … objection votre honneur !
    la fusion ,ça devrait me paraître normal!
    mais ,l’identité personnelle, c’est pas mal non plus !

  177. L’un n’empêche pas l’autre . Disons que chacun garde son identité tout en fusionnant symboliquement .
    Le symbole, ça te connaît aussi !
    Si ça se passe à Tahiti, alors nous n’aurons pas froid ; c’est la profondeur des eaux originelles qui fait peur au début …
    Mais nous sommes tous de fiers aventuriers courageux et téméraires, alors rien à craindre !
    M’en vais voir maintenant qui est cet Ayawaska …

  178. Ben y sont passés où les autres ? Encore en beuverie !
    Alors là, c’est la noyade assurée !
    Tous ces efforts pour rien …
    Faudra prévoir un radeau sur les eaux primordiales avec un E.T. pour les repêcher …

  179. Olà, Lucifer ! je crois me souvenir que ds la jungle des esprits, tu y étais allé avant moi, non ? … et je crois me aussi souvenir d’ un « dépêche toi Bourreau ! » quelque peux assoiffé (de connaissances magiques), mh ?

    Y a des bistro, ds l’ Atlantide ?

  180. Alors, Aslan, c’est donc toi Atlantis man ! Si, si, je t’ai reconnu avec ton caleçon ringard des années 70 !
    Pour l’énigme, j’ai bûché un peu et voici ma conclusion : l’homme nage dans les eaux primordiales puis prend son envol en direction des étoiles . C’est ainsi que Patrick Duffy (alias toi) devient Mark Harris qui chante : « find your wings » .
    Qu’esse t’en dis ?
    Bourreau, n’y pense pas ! Les bistrots, c’est pour après, quand nous serons sur la terre ferme .
    Sinon faudra encore appeler Aslantis man pour te tirer de là (s’il est en condition lui-même …) . Ah, ces noceurs, on peut pas leur faire confiance !

  181. Bonsoir mes frères et soeurs

    Certains d’entre vous ont-il entendu parler de
    -LA MARCHE DU VIVANT- ?

    Mouvement humaniste d’inspiration Arc-en-Ciel
    Nous sommes partis de Bugarach dans l’Aude (février 2007) pour marcher pendant 3 mois jusqu’à Paris le long de la méridienne verte sous un drapeau aux couleurs Arc-en-Ciel. Nous sommes arrivé le 6 mai au champ de Mars à l’occasion du deuxième tour des élections pour manifester notre présence.

    Voici un de nos chants…

    – L’errance –

    J’ai vu qu’un jour nous marcherons dans la lumière
    Les mains le coeur les yeux remplis d’amour immense
    accomplissant l’inattendu comme une danse

    J’ai vu qu’un jour les animaux seront nos frères
    nous racontant au fond du coeur la bonne histoire
    nous éveillant intensément au voir

    Nous saisirons des aperçus de notre enfance
    qui clignotaient même au marais d’indifférence
    feux vacillant de l’océan silence

    Nous sourirons du vieux parcours de combattant
    qu’il nous fallut vaincre ou périr tant de fois tant
    en maudissant le lourd titan d’errance

    Nous entendrons les mélodies d’avant la peur
    résonner par les galaxies de notre corps
    aux densités de poudre foudre et d’or

    Auteur inconnu

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  182. Frère Claude lévite au dessus du bitume
    Lucie nage déjà dans les eaux profondes d’Atlandis avec Aslan et son maillot 70
    Bourreau se vautre dans la luxure terrestre
    Lucifer a déployé ses ailes célestes..
    Et les autres…enlevés par les orixas ?

    Et moi, je reste comme une c…dans l’Arche désertée..
    AU SECOURS !
    Une échelle de corde… un sous-marin…une bouteille ( de Bourreau) à la mer….!

  183. Déroule l’ échelle, Mob’, j’ apporte à boire !
    Tu vas voir qu’ ils vont tous rappliquer, maintenant …
    Et bin tant mieux ! pasque la caïpirinha à forte dose, ça m’ a fait rappeler le secret des Orixas pour la fusion moléculaire.

    Je vais t’ apprendre la formule magique , pour qu’ ainsi tu puisses la transmettre à ton tour, et ainsi de suite jusqu’ à ce que tout les naufragés de la crique se retrouvent les pieds au sec.
    Mais d’ abord faisons flotter le pavillon Arc en Ciel avec un ☮ au milieu, tandis que je commence l’ imprécation avec un extrait : «les flots généreux offriront à notre âme La tiédeur bienfaisante, la douceur et le calme D’une Mère océane aux élans de tendresse, Le vague bercement de ses lentes caresses.»

    Tiens, finalement si on retirait l’ échelle ?

  184. Ne sois pas injuste, Mobensim ! Tu sais bien que l’Arche de Noé est amarrée à 10 noeuds de la côte ! En nageuse hors paire, tu y es arrivée la première . Les autres sont encore en train de se débattre dans les eaux primordiales, risquant la dissolution moléculaire, surtout les adeptes de la caïpirinha . Ceux-là, faut qu’on les surveille de près car ils peuvent couler avec leur bouteille à tout moment .
    Ne retire pas l’échelle, Mobensim, on arrive !
    T’inquiète pas pour frère Claude, il voyage en arc-en-ciel .

  185. frère Claude, je ne t’ai pas vu passer , mais ta chanson est belle ;
    presqu’aussi belle que celle de Lucie !
    Bourreau , je t’ai cru perdu dans les eaux ;Bien sûr si le moindre troquet te retient , je peux toujours répéter « dépêche toi ! » La dissolution moléculaire … c’est risqué! on a déjà eu la dissolution de la chambre et rien ne s’est arrangé .
    J’ai des doutes :les orixas nous mènent en bateau !
    déjà aslan ne sait plus qui il est ; il lui faut un décodeur !
    trinita nage bien et mobensim est dèjà arrivée, des preuves ?
    ça ne vous dirait pas un petit tour avec les ET ? les univers infinis , les arc en ciel , la musique des étoiles , ?
    on pourrait toujours voir la crique d’en haut !

  186. houuuuuuu hooooooou !
    y a quelqu’un ?
    cet espace est hanté . les orixas ont jeté un sortilège de vide sidéral !
    Lucie, Claude une chanson , vite !

  187. … Chai pas si z’ avez remarqué, mais l’ eau ne nous a toujours pas submergé (et moi ce n’ est pas à l’ eau que je suis murgé) ; on doit être protégés sans le savoir par un charme orixas ! ou alors c’ est l’ influence des soucoupes volantes sur le phénomène de marée …

  188. Bourreau, c’est pas le moment de te « murger », je te dis .
    Tu vas sombrer et va falloir qu’on te fasse le bouche à bouche et moi je sais pas le faire .

  189. Désolé de la désertion mais je suis en pleine négociation avec mon maitre sur mes conditions d’esclavage, si je réussi à échouer je vais pouvoir marronner et, depuis la jungle, inonder cette crique de posts !

  190. «Le bouche à bouche je sais pas le faire»

    M’ en étais bien rendu compte, Lucie.
    Par contre si tu pouvais me rendre ma langue, doit rester quelques gouttes de caïpirihna dedans, au cas où les fantastiques roulages de pelles que tu me prodiguas post 275-76 n’ épongèrent pas tout.

    Même Aslan embrasse pas comme ça, c’ est dire !

  191. Que t’ai-je prodigué ? Ne me prends pas par surprise sous l’effet de la caïpirinha, it’s not fair ! Je sombre dans l’inconscience …

    Am aisquesquimarive?

  192. Quant au fond de l’océan primordial nous serons devenu des mollusques céphalopodes, nous pourrons jouir de notre corps entier, tout muqueux qu’il sera, et lire le plaisir de nos partenaires et l’harmonie des corps dans les flashs électriques de nos chromatophores.

    Une grosse pelle, toute langue langoureuse qu’elle puisse connaître , fera alors partie de notre préhistoire sensuelle et nous la jugerons à l’égal d’un mauvais peeling un lendemain de cuite.

  193. Les vapeurs de l’ alcool commencent à faire de plus en plus de ravages, Aslan vient de sombrer et Lucifer, dernier phare de lucidité du petit peuple de la crique, ne pourra résister bien longtemps à son tour ! … nous perdons le sens commun ! nous prenons nos désirs pour des réalités ! … c’ est sûrement un coup des orixas, trahison !

    Moaïs, ouvrez la bonde ! manque 1000 mesures d’ eau à notre caïpirihna ! E.T, actionnez la force de coriolis ! que nos troubles fautifs et nos molécules libidineuses et nudibranches, telles des (gros) concombres de mer, disparaissent ds un fantastique glou-glou !

    Les ET repêcherons nos enveloppes charnelles vidées de leurs bas instincts juste avant qu’ icelles ne disparaissent avec leurs péchés ds le grand siphon collecteur galactique (avez vous remarqués qu’ une galaxie, ça ressemble à un tourbillon de baignoire qui se vide ?)

    Puis l’ on se réveillera, éblouis par le soleil sur le pont avant de l’ Arche de Mob’ , qui tiendra la barre fermement.

    Enfin vierges et sevré(e)s.
    __

    Y a tout c’ qui faut sur ce bateau, y a même un bar qui s’ appelle  » Le rade des Médusés « .

  194. … ah non, non ! c’ est bien « juste avant qu’ icelles » (les enveloppes charnelles … ds le siphon …)

    La force de coriolis n’ a pu évacuer toute la caïpirinha de ma tête.

  195. Merci Bourreau, de m’accorder le soin de tenir la barre fermement …
    quoique dans « ces corps dépourvus de leurs enveloppes charnelles… » seule icelle barre m’accordera peut-être une divine éjaculation de caïpirinha…

    Viendez vite, tous !
    Le Dieu Soleil enfante une nouvelle galaxie .

  196. Bonsoir mes frères et soeurs

    Bfto, les bras des galaxies spirales forme des spirales dites « de Fibonaci ». Elles possèdent les mêmes proportions que la spirale d’un coquillage ou d’une fleur de tournesol de la terre. Ces schémas géométriques (fractals) sont en rapport avec le nombre d’or.

    Pour tintin (vol 714 pour Sydney), Érgé était un initié de haut niveau. Le personnage qui est en contact avec les extraterrestres dans l’histoire (Ezdanitoff Mik) est représenté sous les traits de Jacques Bergier (auteur avec Louis Pauwels du livre « Le matin des magiciens »). Une belle bande de clairvoyant. Combien d’entre nous ont-ils été initié par lui (RG) sans en avoir conscience ?

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  197. matin frais et clair ! ouf ! Ils sont tous en train de cuver …
    même frère claude (DlPDJ-C) pas pareil que DPLG ,
    Râ , invoqué, se révèle aux initiés des petits matins !
    quand sa douce lumière frôle encore les pâquerettes ,
    avant que ne s’éveillent tous ces couples maîtres-esclaves pour rejouer leurs éternels jeux usés .
    Bourreau, comment l’eau pourrait-elle engloutir des imbibés insubmersibles . La mer n’est pas une déchetterie !
    Ronflez DlPdJ-C qui de toutes façons baigne le grand tout !

    am aiDrenGpasmon6lenssedumâthein !

  198. A peine émergé-je d’une lente agonie dans les eaux piégées à la caïpirinha, que frère Claude me projette directement dans les tourbillons galactiques .
    Mon corps et mon esprit vont-ils supporter un tel traitement ?
    Les coquillages nacrés me font un signe d’au revoir et déjà j’aperçois les jaunes tournesols, jaillis de nulle part, descendre en pluie glorieuse sur la terre en péril .
    Les bras des galaxies spirales me saisissent et m’enveloppent de leurs ailes de lumière .
    Un fourmillement de bien-être parcourt mon corps en désarroi : mes cellules se régénèrent .
    La magie des étoiles transforme mes perceptions et bientôt j’aperçois Mob dans son bateau, en compagnie de Lucifer et de Tintin, qui tentent désespérément de secourir Aslan en voie de déliquescence, Trinita dérapant sur le visqueux liquide et Bourreau enlisé dans les eaux alcoolisées du monde d’en bas, tentant de se libérer des néfastes molécules libidineuses nudibranches .
    Médusés, ils saisissent la providentielle bouée et se hissent péniblement sur l’Arche des rescapés du déluge .
    Je redescends lentement de mon périple intergalactique et atterris directement sur le pont du bateau où gisent les trois malheureux compagnons .
    Nous leurs prodiguons un vigoureux bouche à bouche (sans la langue) et voilà nos fiers aventuriers ragaillardis !
    L’équipée, enfin saine et sauve, peut finalement lever l’ancre et filer toutes voiles dehors, arborant pavillon peace and love, vers une terre nouvelle aux délices infinies, arrosées par le nectar des dieux .

  199. Salut, Lucifer ! Ouf, une fois de plus, on l’a échappé belle mais j’espère que cette fois-ci, c’est la bonne !
    J’ai bien cru disparaître corps et âme dans la dissolution moléculaire .

  200. am nisty accordé!
    « émergé-je  » c’est joli !
    dis donc vénéré frère claude, pour une fois ,est-ce que tu pourrais saluer notre joyeuse compagnie par:
    bonsoir mes soeurs et frères …
    am herci !

  201. Enfer et damnation ! Voilà Allumette qui vient encore apporter sa contagion dans notre espace protégé !
    Lucifer, je t’en conjure, ne cède pas à la tentation, c’est 15 jours de fièvre assurée, sans compter les mois de convalescence et les années de remise en forme ( je te le dis par expérience) .
    Pas de guerre des sexes sur notre embarcation, qui a enfin trouvé son équilibre . On t’accorde exceptionnellement un petit coup de caïpirinha pour t’aider à retrouver tes esprits ; et les garçons, y vont promettre d’ être doux comme des agneaux avec toi, oui ?
    T’en prendre à frère Claude, maintenant !
    « bonsoir mes soeurs et frères », ça sonne pas pareil …
    « bonsoir mes frères et soeurs », c’est plus esthétique à l’oreille .
    On ne va pas accuser les hommes d’église d’être des machos, tout de même !

  202. Je craignais que ma référence à « Vol 747″ et au passage où Milou faillît disparaître ds un tourbillon, ds le cratère où Tintin et ses amis embarquent à bord des ovnis, ne fût compris ; mais c’ était sans compter sur ton savoir infini, frère Claude !
    Cet album d’ Hergé est largement sous estimé, et il a largement influencé mon imaginaire ; ça nous fait au moins une référence commune.

    Alors comme ça pour toi l’ alcool est un déchet, Lucifer ! n’ as tu jamais entendu parler du cinquième élément terrestre appelé  » Ether » ?
    méfie toi des apparences, le vrai sage se cache ds une Am phore …

    Comment ça je confond éther physique et éther éthylique ? pourquoi dit on « esprit de vin » alors ? le spiritueux est spirituel …

    Mais m’ en fous, je sais que je pourrais toujours compter sur Mobensim, véritable amatrice de liqueur devant l’ éternel !

    Am en

  203. Les effets de la caïpirinha sont persistants, je vois double, deux Luci(e)s : Lucie çi et Luci fer.

    Am algame

  204. Solidarité féminine !
    Finalement, je crains que ce ne soit Allumette qui ait raison : « les femmes n’existent pas, n’ont jamais existé par elles-mêmes » .

    Am blématique

  205. … sauf sur la crique de l’ amour et de l’ égalité ; et l’ Arche est conduite par une femme …

    Am azone

  206. …Argh ! Lucie ! je te préparais le terrain pour que ce soit toi, mais en incorrigible femme bavarde t’ as tout gaché !
    J’ l’ ai même pas fais exprès ! fallait attendre, ma doulce petite tortue !
    M. De La Fontaine s’ en retourne ds sa tombe !

  207. C’ est moi qu’ a triché, c’ est moi qu’ a triché ; n’ as tu pas tenté de poster deux posts à la suite en croyant ainsi gagner la ligne d’ horizon, ma p’ tite Lulu- ma p’ tite Lucie- ma p’ tite Lucette, hm ? mon deuxième post c’ était pour le placer en n° 299 et te laisser la place !

    Mais après tout ça aurait été de la galanterie donc du machisme, la morale est sauve … (tu dois embrasser le vainqueur.)

  208. Mea culpa, mon lapin tortueux ! La galanterie ne me déplaît pas …
    C’est vrai que j’ai tout gâché mais je n’aime pas que tu me traites de femme bavarde parce que ce n’est pas vrai .
    A moins que tout ça ne soit un savant tour de passe-passe informatique (j’ai encore des doutes …) .
    Mais finalement c’est qui le lièvre, c’est qui la tortue ? Même monsieur de la Fontaine n’y comprend plus rien .
    De toute façon, je reconnais ma défaite .
    J’embrasse le vainqueur .

  209. Mais finalement quand on regarde l’ heure aux chronomètre des posts, ça donne 18 : 28 . Nous sommes donc ex aequo ; donc je t’ embrasse moi aussi.

    Et le  » femme bavarde », c’ était juste la dernière goutte de caïpirinha qui traversa mes synapses et me procura un dernier spasme masculinite … rien de méchant.

  210. C’est vrai, on est ex aequo . Egalité .
    En fait, je m’en fiche de perdre . La compétition, c’est plutôt un truc de mecs, non ? Je ne sais pas …
    Savourons en silence ( !) une dernière goutte de caïpirinha et laissons Noé s’occuper du reste …

  211. 17 posts plus loin … que vous êtes prolixes .. !
    Tout ça pour gagner le 300 !!! comme aux JO !
    Tiens ! puisque c’est ça, je vais porter le voile ! voilà ! na !
    c’est ma liberté ! et même avec les ET , je le porterai ; et ce pauvre Noé n’en sera même pas étonné !
    et je savourerai la divine boisson spiritualisante (pas comme les spiritueux) qui stagne depuis des millénaires au fond des cales de l’arche !
    notre capitaine a perdu le cap ! y pense plus qu’a lapiniser ;

    AAAmmm iz’erre !

  212. Ben oui, on a été interdits de J.O. pendant 15 jours ! Frustration !
    On se rattrape . On a même gagné deux médailles d’or .
    Tu peux porter le voile, Lucifer ! Liberté totale sur le bateau .
    Pour les boissons dans les cales, j’étais pas au courant .
    On a de beaux jours devant nous .

    Aslan, pas question ! On débarque au 665 .

  213. c’est du nectaraïvodkha . chut! si les énergumènes tombent là-dedans ,la dissolution est reportée au 999!

  214. Trop tard, les filles, va falloir partager !
    Peace and Love and Spirit…( spiritueux, spirituals…and so on)
    Et Aslan qui nous renvoie à la Bible avec son 666 !
    Rendez vous est pris..tope là!

    CAR :
    Enfourchant des élexirs assez peu licites, j’ai fait quelques excursions en territoire galactico-fantastiques…
    Finalement, le firmament est assez surpeuplé.
    Les déjà -morts et les pas encore-nés, les touristes inter galactiques, Hergé et Milou, les prophètes qui font la circulation…

    Sur l’Arche, il n’y aura que des amis choisis..une abbaye de Thélème à la dérive, nomade des océans apaisés…

  215. De quelques bouts de K7 audio où j’ avais enregistré gamin une histoire façon Star War avec un copain, voici un extrait (de mémoire) :

    Un dieu de l’ univers alpague un de nos deux héros, qui se battent contre je ne sais qui ds l’ espace inter galactique à coup de sabres lasers, il lui tient à peu près ces mots là : « Sacrilège ! vous avez détruit mon idole ! vous allez mourir ! je suis le dieu de tout les morts de tout les univers qui existent et c’ est ici leurs cimetière ! vous allez les rejoindre ! » (il parlait aux deux héros en fait).

    Je ne sais plus de quelle manière nos héros se tirent de ce pas mal engagé.

    Encore sont ils en moins mauvaises postures que s’ ils étaient convoqués au bureau de la dirlo (Salut Mob’ , la dirlo sévère mais juste -c’ est tes lignes au dessus qui m’ ont rappelés ce souvenir.)

  216. Attention ! Noé nous signale que nous approchons dangereusement du triangle des Bermudes!
    Que faire ?

  217. la question est de savoir si on veut l’explorer ou non !
    y va falloir voter !
    mobensim, tu vas devoir aider quelques uns à liquider leurs vieux traumatismes scolaires ! par exemple …enfin , je ne nomme personne , ça commence par un B.

  218. Aïe ! Ca sent le brûlé sur le pont .
    Je crois que je vais aller me réfugier dans la soute, moi …

  219. Ah nan ! Moi je ne remonte plus !
    (mmm, pas mauvais ce petit ce petit nectar prune …) .

  220. Lucifer c’est pas beau de dénoncer ses camarades!
    Pour réparation : tu iras aider Lucie à tester le nectar de la soute!

    Bourreau…remember ta dirlo, elle ne t’aurait pas mis au piquet sous son bureau ? Dans les chaudes effluves de sa jupe fendue….tu aurais alors imaginé un combat de gladiateurs perdu d’avance par tes héros au prise avec les dieux de tous les pouvoirs..!
    Vengeance ! aujourd’hui tu es Bacchus qui pulvérise dirlo et bureau ….
    Pour réparation, tu me feras toi aussi un chapelet de « je vous salue marc de prune  » aux tréfonds de la soute !

  221. J’ y cours, madame ! j’ espère que les deux Luci(e)s m’ en ont laissé un peu, du nectar …

    Au fait, cette histoire gravée sur K7, on l’ avait appelée : «LA CREATION DE LA VIE » … hasard ou prémonition ?

  222. ooh ben ça alors ! j’dénonce pas ! c’était juste pour rendre service !
    Même injuste , j’vais quand même faire ma punition par sens du devoir et du sacrifice !
    Ohéé Lucie , t’es toujours en bas ? Pourquoi tu gémis ? t’es malade ? tu dis qu’y n’ya plus de nectar ? j’ai bien compris ?

  223. Faut encore que tu fasses ton masculinite, Bourreau ! Peux pas t’empêcher : « les deux Luci(e)s » . Nous sommes deux femmes distinctes, complices et amies certes, mais deux femmes à part entière . Recommence pas ou j’appelle Allumette et tu vas trembler !

    Maintenant je consulte mon troisième oeil qui me dit :
    Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des prémonitions .
    La « création de la vie » est notre mission .
    Et je vois le triangle des Bermudes s’approcher inexorablement de l’Arche de Noé et les ET ne sont pas tous des gentils et moi je ne sais pas manier l’épée laser et je me cale dans la cale en attendant l’apocalypse et je m’en fiche pasqu’y a encore plein de tonneaux de nectar et Luci(e)-fer, elle en aura .
    Lucifer, je ne gémis pas, c’est le grincement du bois que tu entends . Moi je sirote et je me tais parce que, contrairement à ce qu’affirment certains masculinites, je ne suis pas une bavarde .

  224. Bon, pour contrebalancer mon masculinisme ataviquement latin, je vais préparer la tambouille, les (trois) filles (discintes). Pasque y a mon estomac qui commence à avoir envie de jouer au triangle des bermudes !

    C’ est comment qu’ on cuit des nouilles ?

  225. zeou((‘ »&ré »‘iizek&(-çu »r sdc m<wx; ,Q&’ifdµ4700+8679IT

    Ca, c’est la recette en code secret chinois .

  226. merci pour les nouilles! Tu peux manger ma part Bourreau !! et le reste aux poissons !
    Lucie est-ce que tu es toujours au fond ?c’est pas comme ça que tu vas bronzer!
    et comment mettre le cap sans cap itaine ?
    en plus , ya que toi qui sait lire les étoiles !
    Tous à la barre ! c’est le moment de sortir nos bermudas !

    am ézamikelbelavantur !

  227. Bin si tu veux bien essorer ta langue, Lucie, (sans mon aide, n’ aie crainte), je prendrai bien un peu de prune …

    Arrive, Lucifer ( vraiment pas envie de spaghettis à la prune ? ça ne mange pas, un ange, ou c’ est trop difficile ?) ! pour digérer ( Am’ doulha) on se regarde, sur le pont avant sous les étoiles, un film où il est question de pique-nique et d’ astronautes :

  228. Z’avez pas fini de vous saouler, bleusaille inconsciente ! Maintenant que je suis enfermé dans le poste de pilotage je peux vous le dire, c’est pas l’arche de Noë c’est l’Epouvante !

    Ecoutilles fermées et tous en plongée.

    Regardez mes amis les céphalopodes par les hublots en cuvant, on ravitaille sur le Démon des Glaces, j’exécute un contrat pour le SMERSH, je propage un peu d’amour par la force et je vous rends la barre dans l’ile de la tortue (où l’eau de vie se défend).

  229. Des spaghettis à la prune sur un Epouvante avec Aslan au gouvernail ?
    J’ai fait un cauchemar ou quoi ?
    Je sens la catastrophe à venir, et ce sera pire que monsieur Hulot !
    Moi, je reste sous le tonneau (et son robinet) en attendant sto-hic-ment l’Adamastor . (ha, ha, c’est qui ?) .

  230. QUOI ? Un oiseau de malheur ?
    Aslan, tu plombes l’ambiance.

    Avec un truc pareil, on n’arrivera jamais au 666 !
    Tu prends le gouvernail et tu nous libères de cet engin apocalyptique jusqu’à l’île de la tortue ivre.

    Nous ne ferons plus de film sur l’amour en vacances.
    Mais si Giorgio s’inspire de nos émois…après Farinet, il a matière à nous pondre une série…

    Allez, Lucie et Lucifer, faites un peu de place à Bourreau .
    Je me charge des spaghettis !

  231. Et c’ est de la bonne camelote en plus, qualité française, solide, esthétique Jules Verne de la belle époque ; la classe !

    Et vous avez pas encore vu le Démon des glaces, pour lui l’ Adamastor n’ est qu’ un pet de mollusque.

    Et pis comme ça on pourra faire quelques tours ds les boui-bouis de l’ Atlantide !

  232. … et grâce aux ailes on pourra faire des courses de vitesse avec les OVNIS ; et faire un tour ds les caboulots de d’ Alpha du centaure …

  233. salut les amis ! je s’en vas pour quelques jours, mais je garde un oeil ! pas de bêtises !
    je veux en avoir le coeur net : comment il est ce fameux triangle ,
    rectangle, isocèle ? ou quelconque !
    depuis que frère Claude (tiens ! oukilé celui-ci !)nous a révélé comment contacter les ET , je ne me prive pas ! et c’est bien pratique pour un petit tour en mer par les ouvertures temporelles !

  234. Bom dia, Lucie !

    Attends moi, Lucifer ! et fais moi de la place ds le youyou ! je dois aussi me rendre sur terre, aujourd’ hui : j’ ai aperçu avec les jumelles un champ de hautes herbes entre la crique et la jungle ; ‘vais en récolter quelques fleurs, c’ est un remède souverain contre la gueule de bois. Et c’ est un bon assaisonnement aux fines herbes pour les spaghettis.

    Je reviens ce soir, préparez moi des colliers de fleurs pour l’ accueil, j’ apporte les miennes (de fleurs.)

  235. Ben voilà ! Bourreau est allé se recoucher et retrouver ses rêves fantastiques, Lucifer est partie flirter avec les ET, Mobensim elle dort encore, Aslan s’enferme dans le poste de pilotage, Trinita on ne sait pas ce qu’il fabrique dans les rouleaux et frère Claude fait du roller sur son arc-en-ciel.
    Et moi, je me retrouve toute seule avec mon verre de prune .
    Bien fait pour moi !

  236. Ah ben non ! Bourreau est dans les airs en train de scruter les pâquerettes avec ses jumelles !
    Il ne m’a pas abandonnée, il doit chercher le remède pour soigner les lendemains difficiles …
    On t’accueillera les bras ouverts, Bourreau!

  237. – salut ma ptite Lulu ma ptite Lucie ma ptite Lucette – et les autres naufragés du bateau épouvantablement ivre – Mobensim – Aslan – Trinita – frère Claude – bisous tous – stop –

    – arrivé à bon port sur la crique – traversée avec Lucifer éprouvante – ai dû ramer tout seul – sinon elle disait que j’ étais masculinite – dû faire un crochet de mille nautiques – pour déposer madame – sur son lieu de villégiature – aux Bermudes – se moquait de moi – parce que je ne comprenais pas – ces oracles – et ses jeux de mots – ensuite à nouveau crochet mille nautiques – pour gagner la crique – couru jusqu’ au champ de hautes herbes – repéré depuis le bateau – avec les jumelles – une fois au milieu du champ – couché sur terre – éclaté en sanglots – ça va mieux maintenant – l’ herbe est bonne – et joyeuse – en ai récolté – oublié railleries Lucifer – maintenant je reviens – avec le matos – gardez les bras – ouverts – j’ arrive bientôt – am arrage prochain – stop –

  238. Alors tu as découvert le lieu magique, Bourreau ? Pas beaucoup entretenu avec ses hautes herbes !
    Est-ce que tu as trouvé la fleur de vie ? Parce qu’elle est indispensable dans les fines herbes . Sans elle, pas de guérison vraiment efficace et c’est elle qui donne toute la saveur aux spaghettis .
    Tu reviens quand ? J’ai encore la tête qui tourne …
    En attendant, t’inquiète pas, frère Claude me soutient moralement .

  239. – ne rentrerai pas ce soir – pouvez refermer les bras – stop – fait goûter ma récolte aux Orixas – me font goûter un cocktail de leur fabrication – stop – Lucie lâche ce rouleau à pâtisserie – veux plus avoir mal à la tête – stop – comme d’ habitude ivresse me donne révélations – voici le secret de la création de la vie – stop – pour ça il faut continuer à se laisser dériver – simple mais il fallait y penser – stop – le Démon des Glaces peut aider aussi – stop –

  240. La Vie en gestation …
    Pas de Création sans douleur .
    Courage, Bouddha !
    Un baume provisoire : « destination ailleurs » dans l’arche de Noah .

  241. Attention, communiqué spécial des ExtraTerrestres :
    « Les forces magnétiques surpuissantes de l’Univers sont en action sur la Terre » .

  242. Alors, je me retrouve encore une fois toute seule à crier dans le désert .
    Frère Claude, tu m’entends ?

  243. Pas de Création sans joie .

    M’offrirais bien un petit poème de Trinita, moi . Mais où c’ qu’il est passé encore celui-là ?

    Bon, je continue à parler toute seule, mais ça fait rien, j’ai l’habitude …

  244. Lucie ! j’peux pas résister ! Alors , y t’ont tous abandonnée !
    mais qu’estce que c’est que cette équipe de marins d’eau douce ! ?
    Et ce cher Bourreau dont le courage si abnégatoire m’a conduite aux Bahamas !!!
    poutant la consigne était : les bermudes ! Il a confondu ! pas de sa faute ! Tiens bon Lucie , j’arrive dès que mon ouverture extra-temporelle est à quai , Hop ! j’embarque !
    j’espère qu’il y a encore un peu de prune ! ça manque ici !
    Et Claude , le frère ? Caché derrière sa longue barbe fleurie !

  245. notre voile ( tiens ! le revoilà lui ! ) notre voile disè-je ne fait pas partie de toutes ces épaves filmées par Bourddha dans ses visions absynthéïques ! ??
    Rassure-moi Lucie ! ce 6 lances est insupportable !
    Vous auriez profité de mon absence pour mettre le point final ?
    je n’peux pas le croire !
    am alédiction !

  246. N’ayez craintes, gentes dames, l’Epouvante tire son énergie du vide éthérique, comme le consumérisme et le capitalisme.

    Elle fonce et accélère tant et plus qu’elle n’a aucune perspective ni raison devant elle. Bientôt nous approcherons de la vitesse de la lumiére, M.Lama sera notre navigateur muet. Le temps se dilatera et cet été de l’amour durera toujours car nous ne parviendrons jamais au but, nous y serons.

    (spéciale dédicace à Frêre Claude, anonyme92200 et Lucie !)

  247. Bonsoir mes frères et soeurs

    356/ Je t’endends Lucie.

    Nous y sommes asian (anonyme92200)

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  248. On s’éparpille ! revenez un peu sur terre!

    Vous me trouverez avec Bourreau dans un champ d’herbes folles, à compter les têtes gorgées de sève des fleurs de paradis…

    J’ai ôté mon voile pour en faire un baluchon que je remplis de bourgeons…à vous offrir dès qu’on aura regagner l’Arche..à moins qu’elle n’ait trop dérivé.

    (Je ne sais si Aslan a su trouver l’ancre.)

    DANS CE CAS, et dès que Bourreau aura fini de brouter, nous prendrons l’ascenseur spacio-temporel pour vous rejoindre sur l’astéroïde n° …non, je ne me souviens plus …
    Lucie…tu es où ?
    Sacrebleu ! kel erbette! quel air bête?
    Bourrrrreau…arrête …ça roule tout seul !

  249. … oups ! mais alors tu es là ds le champ toi aussi Mob’ ? et cette magnifique Herbette Joyeuse* -encore une référence BDéïque- que je m’ évertuais à effeuiller c’ était toi ? je voudrais bien m’ arrêter mais je ne puis : le ciel continue, lui ; il nous fait sa circumvolution … l’ étendue du haut et l’ étendue du bas sont cul par dessus chemise … M. Lama à la barre … l’ Epouvante au milieu du champ et l’ amour sous l’ eau ; les ET culbutent le but, et les naufragés chevauchent les météorites … le présent est en expansion, fleurette et la tortue comptent le lièvre … je tu il elle sont en vous … nous deviens anonyme … le soleil brille sur le 92 … Am azing

    Pour ce reposer de cette épuisante récolte, un dessin animé pour n’ être plus qu’ un émerveillement d’ enfant : Ciné Matin Sur le Pont Avant ds un Transat.
    __

    * T’ as vu ces balises « i » Aslan ?

  250. Eh ben, je comprends pourquoi j’étais restée toute seule !
    Sont tous partis se promener dans l’éther et y se sont tous laissés enivrer par les vapeurs …
    Moi, au moins, j’ai peut-être la tête dans les étoiles mais je garde les pieds sur terre . (le haut et le bas, faut bien qu’ils restent reliés, non ?) .
    Fais ton office, Mob, vos herbettes sont quelque peu douteuses … C’est hallucinant ! Sais pas si ça va servir pour les spaghettis .
    Et Aslan qui a succombé au nirvana de M Lama . Qui l’eut cru ?
    Lucifer, mon amie, j’ai entendu au loin ta voix qui me rassure . Profite bien de ton séjour aux Bahamas ! Finalement, c’est mieux que les Bermudes . Qui sait, peut-être y retrouveras-tu les pieds de JP … (tout propres) .
    Frère Claude, je ne sais pas où tu te caches mais je sens ta présence .
    (Y a plus qu’à attendre qu’ils redescendent) .
    Trinita, reviens ! Ta poésie me manque .

  251. He ben, Lucie, c’ est quoi cet accueil, où sont passés les bras ouverts et les colliers de fleurs ? et où est passée la poétesse de la crique ?

    Peut être ne me vois tu pas ? mais je suis là, ds les embruns iodés ; tu n’ es pas seule !

    Je te prescris une seconde séance de Ciné Matin Sur le Pont Avant ds un Transat.

  252. Sois tranquille, on sera tous là pour t’accueillir les bras ouverts, Bébé fais ton office !

  253. … euh, j’ te f’ rais dire, Lucie, que le joli état désincarné ds lequel se présente la poudreuse Kate Moss est présentement celui d’ à peu près tout l’ équipage des naufragés.
    N’ y a que toi qui persiste à rester terrestre ; ou devrais je dire merestre ? en tout cas -même si ainsi je te trouve un peu tristoune- continue de garder tes molécules unies et de circonscrire ton esprit à ton corps : tes bras grand ouverts seront utiles pour accueillir Bébé qui selon la chanson devrait avoir du bon lolo.

    Am niotique

  254. Ah j’étais juste partie dans les montagnes retrouver Heidi et grand-père, histoire de me ressourcer …
    Mais je serai là le moment venu pour remplir mon devoir …

  255. … qui ds les vosges, qui aux Bahamas, qui ds l’ Ether, qui ds un champ et qui sous l’ eau …

    Tout le monde est partout sauf sur l’ Epouvantable !

    Mais comme l’ Epouvantable est nulle part, que la mer est ds les montagnes et que l’ eau est ds l’ Ether, ça équilibre l’ espace temps de la crique qui en ce moment à les sens quelque peut déréglés. Situation sans aucun doutes consécutive à une consommation immodérée de lait à l’ am broisie …

  256. Le lait à l’am broisie fait valser les molécules dans l’éprouvette où tout se confond et se mélange . C’est l’expérience de l’unité, à partir de laquelle se crée la vie .
    Adam est sur le point de naître .

  257. En tout cas il n’ est pas un péché ; et la pomme n’ y est pour rien.

    Am ande

  258. Aaah! J’suis là, Lucie! En train d’me battre contre je n’sais quoi. Chopez cette bouteille! Mais n’soyez pas déçu s’il n’y a rien pour
    remplir vos ver(re)s, je l’ai rempli des miens.

    A me débattre dans la houle
    Je suis reparti de moins belle
    Vous buvez et moi on me saoûle
    Alors j’emm…. 9CG…

    Trinita
    Am de poète

  259. Te voilà Trinita ! Mais que fais-tu dans cette galère ? Je te plains, moi aussi je l’ai connue et elle a duré 4 mois !
    Courage ! Tiens bon ! Tu y arriveras !
    Merci pour les ver(re)s, ils ont rempli nos coeurs . Ca déborde, ça déborde …

    … fais ton fruit, bien sûr que la pomme n’y est pour rien !
    L’arbre de la Connaissance donne le fruit de la conscience de soi . La connaissance est conscience . Le Verbe est conscience de vérité .
    Croquer la pomme n’est péché que pour les religions, qui veulent maintenir les humains dans l’ignorance et ainsi garder leur pouvoir sur eux .
    Si les humains croquent la pomme, c’est la mort des religions car la Vérité est ailleurs . Les religions sont Mensonge et elles le savent . Elles ont inventé la culpabilité .
    La Conscience générale de la Terre grandit car les pommiers se multiplient, et les religions se sentent de plus en plus menacées, c’est pourquoi elles font tant de dégâts .
    La pomme donne la vision juste, l’intelligence et la liberté .
    Mangeons des fruits ! Aucun n’est défendu !

  260. Nous sommes les Adam et les Eve de nous-mêmes, seul(e)s maîtres et maîtresses de nos vies .

  261. C’était juste un vieux compte à régler avec l’Eglise catholique et son enfer (voilà, c’est fait) , mais nous sommes tout aussi bien des Roméo et Juliette, des Tristan et Yseult, des Paul et Virginie, des Bonnie and Clyde, des Marcel et Simone …
    Ah ben nan ! Finissent tous mal …!
    Finalement, je reprends Adam et Eve, au jardin d’Eden, avec plein de pommes, et sans péché originel .

  262. Alors tu es l’étoile qui veille sur nos nuits … !?

    En attendant, il faut sauver le soldat Trinita !

  263. … des Carla et Nicolas …

    Les extra terrestres te brouilleraient ils l’ écoute, Trinita ?

    … des Adam et Lilith

  264. Au début je voulus d’ abord taper Lilith et Lucifer, mais j’ eus peur de m’ encore faire engueuler par notre Lucifer pour cause d’ erreur théologique.

    Cependant :

    Si la pomme n’ est pour rien ds ce que les corbeaux appellent le péché, la femme-serpent n’ y est pour rien non plus.

    Ne stigmatisons pas la première femme ; à lui jeter la pierre je serais le dernier.

  265. Tu as raison, ….eau fais ton office . En fait, elles ne sont pas deux femmes mais la même femme à deux stades différents de son histoire .
    L’éveil à la vie surgit avec une telle violence parfois qu’il a quelque chose de canibal … Mordre la vie à pleines dents … Passion dévorante …qui retombe et ressurgit, retombe encore …
    Puis il y a un autre genre de passion, plus intense en profondeur, plus ancrée, inondant chaque cellule du corps, une flamme permanente, lancinante qui ne s’éteint jamais, une sensation de tous les instants, un corps qui appelle quelque chose qui le dépasse, un corps et un coeur en quête d’absolu .
    La vie est plus facile pour la première (mais aussi moins riche) .
    La deuxième est trop exigeante .

  266. Un peu comme Aphrodite la passion et Athéna la sagesse.

    Ou comme les deux Luci(e)s …

  267. On change de sujet, Pallas Lucie ? dommage, j’ aurais bien voulu rajouter que contrairement à Eve, Lilith était l’ égale réelle d’ Adam.
    Et aussi qu’ elle était de culture matriarcale, contrairement à Eve, première femme qui vécu sous et perpétua le joug patriarcal.

    Mais tu as raison : l’ unité avant tout ; cap sur Andros !

  268. Ca y est ! la crique est engloutie ! heureusement que nous venons de retrouver Trinita et d’ opérer la réunification de nos contraires et de nos molécules !
    Maintenant on peut fermer les écoutilles, nous asseoir sur canapés, et contempler par les hublots la descente ds les fonds sous marins de l’ Epouvante ; le tout devant un plat de spaghettis à l’ herbette joyeuse, servit avec un verre de prune.

    Dessert : glace à l’ am broisie.

  269. 2 grands requins blancs m’ont ramenée d’urgence des Bahamas !
    Ce qui se passe est grave ! une catastrophe se prépare … :
    Les pieds de JPL sont relégués au enième rang !!!
    vous l’aviez remarqué ?
    pour avoir la vérité vraie quant au commencement des ennuis, rendez-vous à la bibliotheque de Summer . sur les antiques tablettes tout est écrit , décrit et combien la « faute  » fut bénéfique ! Les hébreux, yzon juste recopié avec des erreurs ; exprès je crois !
    et tu sais Lucie que « les gens  » yzon besoin toujours d’une relation idéale soit avec un père soit avec un(e) partenaire
    Le peuple a besoin d’opium ! comment lui en vouloir ?mais les dealers savent en profiter .
    PS Lilith a pris le large ,car elle ne voulait pas être soumise à Adam , ce type à 2 neurones !

  270. Lucifer, c’est toi qui avais raison . Les flammes de l’enfer sont pufificatrices quand on sait en faire bon usage .
    Mais pour ça, il faut avoir plus que deux neurones …
    Pour le 400, je fais la tortue …

  271. tip tap tip tap tip tap………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  272. tip tap tip tap tip tap ……………………………………………………………………………………………………………………………..

  273. Mais … mais … que m’ arrive t’ il soudain ? le remord me ronge ! je souffre !

    Aargh … te voilà vengée, Lucie …

  274. Tu souffres ? quel dommage !
    Moi vengée, Bourreau ? C’est faire bien peu de cas de mon infinie compassion !
    Hélas, je ne puis rien pour toi …

  275. 406 déjà! j’ai raté le passage de la flamme !

    je vois que ça vous est égal !
    vous ne pensez qu’aux fleurettes , aux herbettes, aux fourchettes , aux bourrettes !
    et la relégation des pieds vous laisse indifférents ! ??

    il y va de notre survie ! spaghettis !

  276. Nous survivons sous les mers, Lucifer !
    Viens nous rejoindre dans le bathyscaphe ! Et protège ta flamme !

  277. ben , si c’est comme ça les lendemains qui chantent …
    j’aime bien aussi l’air pur de nos montagnes !
    c’est pas un peu étroit le bati ssgaffe ?
    surtout pour Bourreau qu’a pris l’habitude de prendre ses aises dans l’herbe !
    en fait , c’est toujours le même schéma : retour aux eaux originelles !
    j’aime bien quand ça change !

  278. Ben moi aussi, Lucifer ! On étouffe un peu la-dedans !
    Mais comme on a été submergés …
    On va remonter et sortir de là !
    Qu’est-ce que tu dirais d’aller retrouver Heidi et son grand-père dans les alpages ?

  279. Pour ce faire utilisons les ailes de l’ Epouvante !

    Au fait Lucifer, tu exiges des pieds ? ds un milieu confiné comme notre insubmersible ? tu n’ y penses pas sérieusement ?

    Et toi, Lucie, sache que je ne soufre plus du tout ; y peux tu quelque chose ?

    Am phibie

  280. « Reste pas dans mes jupes ! »

    Je comprend maintenant le pourquoi du comment de mon rétablissement miraculeux ; avec cette sensation grisante d’ être à nouveau ds le champ d’ herbettes, sous la voûte étoilée ; éblouis par la lune …

    Tu fais ta dirlo sévère, lucie, mais y a pas plus mère poule que toi … ♥

  281. Apparemment, c’est l’impression que je donne !
    Il va falloir que je me corrige . Ca ne fait pas grandir les poussins !

  282. 415, 416, 417, le bathimétre tourne à sens unique, les ballasts sont vides et la barre qui point au fond reste coincée. Les faisceaux électriques de l’Epouvante peuvent bien encore éclairer les abysses j’ai peur, mes amis que nous ne revoyons pas le jour.

  283. Quoi ? déjà à – 418 mètres ?
    J’ai pas suivi le plongeon…occupée que j’étais à compter fleurette entre deux cinéma du dimanche soir…

    Combien faut-il encore descendre pour trouver les entités lumineuses ? Celles des comètes qui se reflètent dans les tréfonds?

  284. Quoi ? déjà à – 418 mètres ?
    J’ai pas suivi le plongeon…occupée que j’étais à compter fleurette entre deux cinéma du dimanche soir…

    Combien faut-il encore descendre pour trouver les entités lumineuses ? Celles des comètes qui se reflètent dans les tréfonds?

    asLAN ..J’AI PEUR MOI AUSSI…ils descendent ce fil à toute vitesse
    en un seul mot par post..
    J’ai le vertige!

  285. On plonge, on plonge, c’ est abyssal !

    Même Aslan, incarnation du principe de réalité plonge !

    Mob’ joue au 421 pour conjurer sa peur !

    Si ça continue comme ça on va se retrouver en Chine, et on n’ y sera pas arrivé à pieds !

    Le manque croissant d’ oxygène me fais délirer ! ds mes hallucinations les plus anxiogènes Lucie me fait une scène de ménage !

    Au segloub ! je ne sais pas nagloub ! (BD encore.)

  286. merci Bourreau ; c’est une option ,mais ces pauvres humains sont pitoyables ; rien inventé d’autre que tuer pour résoudre les problèmes .
    Lucie, attends-moi !j’V chez Grand-père avec toi !
    ( y en a un qui va pas comprendre !)

  287. J’y suis déjà, Lucifer ! Rejoins-nous vite, on t’attend !
    Ici l’air est pur et le lait de Grand-père est délicieux . Je te prépare un bol …

  288. Comment avez vous fait pour sortir de l’ Epouvante ?
    Il y aurait il un passage spatio-temporel secret ?

    Puis je venir ou bien le sevrage continue t-il ?

  289. eh bien Bourreau ! je croyais que tu y étais déjà!
    ouiiii , y a un passage secret ! arrête l’herbette , ouvre tes petits zieu ,… écoute battre ton coeur … on t’attends !

  290. Mais oui, je me rappelle ! la faille spatio temporelle qui mène aux Bahamas ! c’ est toujours le système archaïque de l’ embarcation à rames qui y est usité pour le traverser ?

    Bon, je panse mon coeur et j’ arrive ! je tiens toutefois à préciser que vais emprunter le couloir B du passage secret ; celui qui mène à une autre dimension de la réalité, là où Eve à quelque chose en elle de Lilith.

  291. L’altitude n’a pas besoin d’oxygène, on y respire autrement .
    L’amour est l’oxygène des profonditudes .
    Tu ne connais pas le fond .

  292. Explication de l’énigme :
    L’altitude est dans l’amour et l’amour est dans le scaphandre .

    La crique était en altitude .

  293. -gloub !- Je n’ entend plus ce que tu me dis, Lucie ; mon bathymètre indique moins 434 et mes oreilles bourdonnent -gloub !- toi et Lucifer êtes sûrement en train de dire du mal de moi -gloub !

  294. Je te dis qu’il ne fallait pas t’approcher du bord de la falaise ! . Tu as dégringolé et voilà le résultat ! Tombé dans les eaux troubles ! Estime toi heureux d’avoir eu le temps d’emporter la bouteille à oxygène !
    Maintenant débrouille-toi ! Moi je reste en haut .
    Mais il y a peut-être … une piste possible …..
    Ohé, tu m’entends ?

  295. … je t’ entend à nouveau, Lucie, mais un peu … on trouve toujours quelqu’ un … vous aide à toucher le fond … à moins 438 ma voix était tellement faible que … peut être tu … pas entend… neurone … je rediffuse … vidéo … preuve …

  296. Le fond peut être splendeur ou illusion .
    Splendeur : il rejoint le haut .
    Illusion : il stagne dans le bas .
    Splendeur de l’amour et des sens ou illusion de l’idolâtrie .

  297. Qui se lance sur le 445 pour faire un improbable résumé à John Paul ?

    Trop submergée..

    Dirais simplement que nous avons voyagé tout l’été sur cet amour en vacances..si vacant que nous nous sommes un peu perdus dans des scénari cosmiques …

    1er sptembre : tout le monde sur le pont et retour sur la terre ferme
    où nos azurs se confondront encore.

  298. En tout cas la paix et l’ amour ont faillis perdre ; et ça c’ est rétabli par une fin ouverte en forme de questionnement métaphorique ( # 442) : la classe !

    Spécial guest apparence : John Paul Lepers.

  299. Bonsoir mes frères et soeurs

    En résumé JPL, le 202 de mobensim.
    De bien belle vacance…avec beaucoup d’amour.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  300. qu’est-ce que t’as encore bu frère Claude !
    le 202 n’est pas de Mobensim !
    Si tu veux citer le 200 , c’est que tu n’as pas lu le 201 ,comme je t’en avais respectueusement prié!
    Frère Claude, tu es décevant là !

    JPL, on s’y met; mais cela va être dur ! car beaucoup de posts ont été écrits dans les vapeurs psychédéliques !
    mais nous avons été assidus; et avons créé de l’inédit !

  301. ?

    Personnellement, je ne bois pas ; d’autre en revanche…

    202. S’il vous reste une goutte de caïpirinha…avec plaisir !
    Vous me trouverez en bas près du figuier :
    j’observe la course aérienne d’Aslan nu sur les rochers …
    Trinita qui titille la vague,
    Bourreau déchiffrant Pessoa dans le texte et d’une seule main…
    Lucifer baisant les pieds de JPL ,
    et Lucie mollement enfoncée dans le sable, les yeux in the sky
    et le sourire malicieux…
    Pas de fado ni de Métis Mutant…juste quelques accords de guitare andalouse, que Frère Claude nous prodigue, au sommet du palmier d’où il observe les visiteurs intergalactiques…

    ( ça y est, on le tient le scénar. de l’amour en vacances..vite Giorgio, amen toi avec la caméra !)

    Commentaire par mobensim — 16 août 2008 @ 15:12

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  302. Ton 202 est numéroté 200 sur mon fil !!! Pourquoi ??
    et une fois de plus , je conteste vivement cette version !
    serais-tu vraiment démoniaque d’insister ainsi , en feignant de ne pas remarquer mon 201 qui selon ta comptabilité serait le 203 !
    Tu ne bois pas ? allez, tu partageras bien une petite goutte d’eau de Lourdes avec moi ! Promis, je mettrai pas de caïpirinha dedans !
    toutes les soeurs et tous les frères à l’aide ! Il faut éclaircir ce différend .

  303. Bien, cela ne change pas grand chose. Le post 203 ne m’interpelle pas particulièrement, Que suis-je sensé y comprendre d’après toi ?
    Que pourrais-je avoir à feindre ?

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  304. PS: Exceptionnellement, je prendrais une caïpirinha pour vous accompagner, des fruits et du sucre, ça ne peut pas faire de mal ;-)

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  305. A la bonne heure, frère Claude !
    __

    Moi mon radar aussi repère le résumé de Mobensim à latitude + 200 … il y aurait il deux posts d’ égarés ds le triangle bermudien ?

    Et ne te sens donc pas coupable de trahison sexiste en baisant les pieds de JP, Lucifer, car sur la crique cet acte ne peut que se dérouler de façon symétriquement égalitaire : si tes lèvres sont au niveau de ses métatarses, les siennes seront logiquement au niveau des tiens …

    Et puis les pieds, c’ est votre centre d’ intérêt commun entre vous trois, Lucifer, frère Claude et JP, non ?
    Le triangle des pieds baisés et des pieds cloués …

  306. mais enfin gloup ..rreau , ( tiens , je te croyais au fond des abîmes ) comment ne comprends-tu pas que c’est un point CAPITAL .
    Passer doucètement là-dessus comme frère C. et toi le suggérez de manière insensée serait trahir LA cause !
    Quand tu auras fini de traire les chèvres , Lucie viens !j’entends déjà Allumette qui arrive …ça va être pire que Gustave !

  307. Je pense qu’il y a deux phases successives dans l’anticléricalisme :
    1- niveau primaire = réaction, indignation, provocation (illusion de pouvoir)
    2- niveau secondaire = détachement, libération, indifférence (vrai pouvoir)

    Une fois libérés de l’influence désastreuse que l’Eglise a exercé sur nos pauvres enfances innocentes, nous avons le droit (et peut-être le devoir …) de nous réapproprier sans états d’âme des paroles, des mythes, des symboles qu’elle a usurpés et qui sont patrimoine de l’humanité .
    L’Eglise a pillé ce qui nous appartient à tous et en a détourné le sens d’origine, à son profit .
    Ainsi, par sa faute, le monde s’est appauvri d’idéal, d’amour, de beauté, de grandeur, de transcendance … en rejetant tout en bloc .
    Je reprends mon dû !
    LIBERTE !

  308. hou la la , Lucie , ça te réussit les cimes !
    je peux signer aussi !
    mais , même avec 50 paires de lunettes ,une longue vue et un microscope, je n’arrive pas à identifier le lien avec les posts précédents , beaucoup plus … terre à terre si j’ose dire …

  309. Ah Lucifer, je ne t’avais pas vue au 453 ! J’étais dans mon trip mythologique …
    De quoi tu parles ? Le capital des abîmes a trahi La cause des chèvres parce que Allumette arrive avec Gustave …?
    Mon pauvre cerveau ! Je ne comprends plus rien ….

  310. Le lien avec les posts précédents, Lucifer ?
    C’est pas grave, il y en a d’autres qui comprendront …

    Au fait, ce soir je mange des spaghettis chez Grand-père !

    Sans herbettes, sans cannette,
    Sans anisette, sans prunette,
    Sans tambours ni trompettes,
    Mais avec une fourchette .

    (Heidi, elle adore ma poésie)

  311. Selon moi, il est important de faire la différence entre les dogmes et erreurs de l’église catholique romaine et la parole simple de Jésus-Christ.
    Tous les Chrétiens ne font pas partie d’églises reconnues, certains vivent leur Chrétienté de façon nouvelle et authentique tout en gardant le présent à l’esprit. Le message de J-C est intemporel.

    Bonne Pasta à Lucie et les siens.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  312. ben.. moi j’peux plus rien dire ni écrire après toutes ces belles paroles définitives !
    j’m’demande si on fait partie de la même humanité !
    Gustave , c’est l’ouragan, la tempête, le cyclone qui court après Catharina .

  313. OK, frère Claude ! Et toujours peace and love .

    Non, reviens Lucifer ! Gustave, je l’ai juste vu passer en coup de vent …Y a pas la télé chez Grand-père, c’est pas de ma faute !

    Tu disais ? Allumette revient chasser Gustave parce qu’il court après Catharina ?

  314. En attendant 500:

    A propos de posts fantômes qui hanteraient la surface tels des Hollandais volants, en boucanant sur LTL j’en ai vu de toutes les couleurs: du poste qui n’apparait que sur votre ordinateur au post que vous venez de passer et qui n’apparait que sur les ordinateurs des autres, et encore pas tous.

    Jusqu’à preuve du contraire le compteur de haut de page ne ment pas, et si vous en êtes au 464 alors qu’il indique 462 c’est probablement que deux de vos posts ne sont visibles que depuis votre ordi, inutile donc de s’immoler si personne n’à daigné y répondre. Encore le compteur ne dit-il pas quel post est fantôme, ni même si c’est un des vôtres qui l’est…brrrr c’est flippant !

    Mais j’ai d’autres inquiétudes et coule avec aplomb…

  315. Aslan, tu me fais peur ! Le spectre de Prince-Haine rôderait-il dans les parages ?
    En ce qui me concerne, le post littéraire de Mobensim est le 200 .
    201 : post féministe de Lucifer
    202 : post mémé tricoteuse de Lucifer
    203 : post dragueur d’Aslan
    Apparemment, frère Claude n’a pas les bons numéros .
    Censure ?

  316. Je suis mal placé pour te répondre, mon compteur de haut de page affiche 470 alors que tu viens de poster le 473, j’ai 3 ghosts à buster ! De censure point, juste des petits problèmes de technologie WordPress à priori.

    Fais comme moi, vide ton cache internet et dégage tes cookies LTL (pas ceux de ton site de shopping préféré) et ce petit coup de pschitt devrait chasser les mauvais esprits. En principe. Ex opere…

  317. Operato! Tu as raison et comme disait Bertrand Renard « Le compte est bon » (jusqu’à 200 au moins).

    C’est donc Frêre Claude qui n’à pas fait ses ablutions.

    Jésus n’a t-il pas dit « dépossède toi de tes cookies pour atteindre le royaume du Seigneur »?

  318. Je viens de retrouver deux de mes fantômes, ce qui va me donner l’occasion d’imbriquer un post dans un post et de demander la réinsertion de celui-ci et la renumérotation de l’ensemble du fil :D

    216.

    Tiens Trinita, de ton rocher attrape cette bouteille qui vient d’échouer sur le rivage. En guise de S.O.S c’est un vieux numéro de “La cause du peuple” trempée dans du cocktail Molotov, Mobensim ayant biberonné toute la cachaça ça nous fera bon office de Rhum arrangé plutôt que de servir à immoler les importuns :D

    Attention quand même c’est hallucinogène ! Déjà dans mes rêves imbibés se mélangent Jean-Paul Sartre, Ségoléne Royal, Bernard Kouchner et tout le think tank Terra Nova en une seule créature.

    Commentaire par aslan — 19 août 2008 @ 0:01

  319. John-Paul, je vais tenter le résumé:

    En gros, jusqu’au 14 juillet en début d’après-midi, ça collait plutôt au sujet. Enfin, pas moins que d’habitude.
    Posts 2, 17, 25 et 26: Vous avez des messages perso.

    Ensuite, c’est un peu parti en sucette. (Donc ça y collait encore un peu).
    Post 35: Vous avez un message perso.

    Post 48, fin juillet: Evènement! Le retour de Lucie.
    (Il semble que je ne puisse pas garantir que la numérotation des posts soit la même chez vous)

    Nous nous sommes retrouvés quelques uns, ici. J’ai pas tout relu mais je crois que c’est Bourreau qui a utilisé le premier le terme de crique. Où nous pouvions converser (le sujet n’étant pas super-sérieux) tranquillement (les trolls ne trainant pas par ici) de divers sujets (les ET, par exemple).

    Posts 152 & 172: Vous avez des messages perso.

    Mais… La crique sera bientôt engloutie, et plus difficilement accessible. Saurons-nous, à temps, oublier les querelles sexistes dûes à la fréquentation d’une Allumette à cause de qui l’on souf(f)re de la tête? Lucie arrivera-t-elle à poster le 500ème, 600ème (…) commentaire selon son compteur, le mien, ou celui de Frère Claude? Bourreau, qui mange des spaghetti en atteignant les profondeurs ne préférerait-il pas une escalope avec une belle salade? Ce post est-il vraiment un résumé?

    A suivre (…ou pas)

  320. Aslan,qu’est-ce que tu dirais d’un chapelet en guise de string pour courir sur les rochers ? Je les ai vus en solde sur mon site préféré .

  321. Bien, ton résumé, Trinita ! Je suis sûre que John Paul a tout compris .
    Mais tu as oublié un rebondissement capital : le baiser de pieds par Lucifer …

  322. merci Aslan pour tes recherches efficaces !
    Toi aussi t’es un frère ! enfin !!!
    Frère Claude , au piquet ! Que réponds-tu à cela dans DlPdJC ?
    mais puisque tu as accepté de trinquer , tu es pardonné !
    Lucie, qu’estce qu’il fume Grand Père ?

    et maintenant, il va falloir rendre des comptes !
    JPL veut un résumé, une Saint thèse (priez pour nous ! )
    qui est-ce qui s’y colle ?

  323. je n’avais pas vu le résumé de Trinita ; pas mal en effet !
    Il n’y aura pas de baiser de pieds . Lucifer n’est pas Jésus !
    et Lucifer sait qu’en 2008 ,un tel geste serait une trahison de la cause des femmes ! na !!

  324. Je parie que Mobensim aura une petite idée .
    Sinon, JPL, il n’a qu’à pas être paresseux … Mais si t’arrêtais de lui lécher les pieds un instant, aussi !

  325. Là, je crois qu’on est un peu décalées, non ?
    Ou bien c’est parce que nous ne sommes pas de la même planète ?

  326. cachez ces pieds que je ne saurai voir !

    je tiens le titre !
    : Les pieds de JPL .

    tout est de sa faute! quelle idée d’exhiber ainsi ses pieds sous le nez des posters pendant tout un été , à n’importe quelle heure du jour et de la nuit !

  327. Après l’ alcool, l’ herbe et l’ eau de Lourdes, le temps du contenu des narines de Kate Moss serait il venu ? (frère Claude avait vu juste !)
    Quelle production ! j’ ai l’ impression de m’ être absenté depuis un mois, je suis largué ! Y a même des posts inédits !
    C’ est le rush de la rentrée … produisez, reniflez, consommez !

    A quand l’ EPO et le pot belge ?

    A bas le travail !

  328. On devrait lui laisser un résumé sur le 500 quelques minutes au moins, à John Paul, sinon qui sait si de rage de voir ce fil se dévider vers le fond il ne va pas péter un plomb?

    Et Trinita, ça va? Pas d’embolie à l’avoir remonté si vite?

  329. Bourreau ! Heureuse surprise, je te croyais perdu dans ton scaphandre autonome.

    Lucie est en proie à l’ivresse des profondeurs, elle à transformé la bathysphère en Ashram et refuse de m’ouvrir le sas si je ne me plie pas à ses désirs les plus bestiaux (et sacriléges). Aidez-moi !!!

  330. En fait il n’y a pas grand chose à résumer, il suffit de lire…
    Pour moi 493.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  331. Ah, je ne puis t’ aider, Aslan : parce que plutôt que de toujours produire ; encore et encore ; toujours plus et toujours plus loin ; j’ ai préféré m’ attarder -en posteur buissonnier- sur les vieux liens, comme celui de frère Claude # 366 … Alors comme ça Lucie fairait sa Lilith … c’ est le monde à l’ envers …parce que de mon côté j’ ai réussi à rejoindre l’ Altitude en papar la profonditude, en faisant ma spirale de Fibonaci, et, apparamment, comme disait damp Renard :

    «N’ en montrez ni dépit ni mauvaise humeur, je vais vous rappeler la coutume : quand l’ un s’ en va, l’ autre arrive . c’ est la coutume. Je vais au Paradis, là haut, et toi en Enfer, en bas. J’ ai échappé au diable et tu vas à ton tour chez les démons. Tu es tombé ds une grande détresse, et je m’ en suis tiré. Par Dieu, le Père Spirituel, c’ est en bas la maison des diables.»

  332. Après le post fantôme, le post (faux jumeau) …

    Ah, je ne puis t’ aider, Aslan : parce que plutôt que de toujours produire ; encore et encore ; toujours plus et toujours plus loin ; j’ ai préféré m’ attarder -en posteur buissonnier- sur les vieux liens, comme celui de frère Claude # 366 … Alors comme ça Lucie ferait sa Lilith … c’ est le monde à l’ envers … parce que de mon côté j’ ai réussi à rejoindre l’ Altitude en passant par la profonditude, en faisant le coup de la spirale de Fibonaci ; et, apparamment, comme disait damp Renard :

    «N’ en montrez ni dépit ni mauvaise humeur, je vais vous rappeler la coutume : quand l’ un s’ en va, l’ autre arrive . c’ est la coutume. Je vais au Paradis, là haut, et toi en Enfer, en bas. J’ ai échappé au diable et tu vas à ton tour chez les démons. Tu es tombé ds une grande détresse, et je m’ en suis tiré. Par Dieu, le Père Spirituel, c’ est en bas la maison des diables.»

  333. Tu as trois post en trop, frère Claude. C’ est peut être des contributeurs galactiques que toi seul peut lire ; ou peut être tout simplement le vieux (que tout le monde devrait pouvoir lire.)

    Am 493

  334. En attendant Mobensim je tape le contexte de la parole de Renart cité post en haut :

    Renart est tombé ds un puit et est piégé. Arrive le loup damp Ysengrin son oncle. Renart lui raconte que le fond du puits se trouve être le Paradis, et que s’ il il veut le rejoindre il n’ a qu’ à monter ds le sceau pour descendre et le rejoindre. Ce que ne sait pas Ysengrin c’ est que Renart est assis ds le second sceau en bas et que quand lui s’ assoit ds le premier en haut ça fait contrepoids : «Et, comme il est le plus lourd, il descend vers le fond. Ils se sont croisés au milieu du puits ; Ysengrin à interpellé Renart : Compère, pourquoi t’ en vas-tu ? Et l’ autre lui a répondu : [voir épisode précédent.]»
    __

    Mais au fait, ne se rapprocheraient on pas dangereusement de l’ aube aux 500 posts ? … quand l’ un veille, l’ autre dort …

  335. Mais l’ aube est encore loin et rien n’ est joué …
    … je reste ds les altitudes de la sagesse et refuse de suivre la cadence infernale ! je préfère foncer au secours des minorités que personne n’ écoute et que tout le monde raille ; a bas le marche ou crève :

    Lucifer, ramène tes pieds, que je les baises !
    Mais plonge les d’ abords ds cette bassine de caïpirinha, époque hygiéniste oblige … connais tu les massages plantaires à la fumée d’ herbette ?

    Ici l’ on ne talque pas à la poudre.

  336. Poursuis je mon oeuvre justicière ? ou ma mission anti social-fourmi doit passer en priorité ? faisons comme Trinita, perdons nous ds les vagues ! à bas la queue leu leu sur le tapis roulant -ceci n’ est pas une citation d’ une chanson de Carlos- …

  337. … au fait ! d’ autres ont compris !, Lucie ; maintenant mon second neurone attend de comprendre le litige Eve / Lilith ; mais il a compris en vérité, le sevrage a du bon ; la disparition des attaches m’ a permis de chuter tant et plus que j’ ai pu par mon état d’ abandon pénétrer la croûte terrestre et ensuite traverser le magma terrestre sans une égratignure, pour enfin jaillir de tout mon feux sur le mont de Vénus situé sur le versant B de la crique …

    Hélas, pas de troisième neurone pour comprendre qu’ il faudrait laisser passer les tortues qui veulent rejoindre l’ horizon de l’ océan 500 …

  338. … notre héros profitera t il lâchement de sa situation privilégiée pour vérifier la validité du dicton affirmant que jamais deux sans trois, où nos héros naufragés cesseront ils de se chamailler pour un n° quelconque, à l’ importance décimale arbitraire, un simple code numérique qui n’ a de surcroît pas d’ horizon, par définition ; continueront ils leur cavalcade productiviste où préféreront ils s’ arrêter sur le pont avant extérieur de l’ Epouvantable et se lover ds un transat pour assister à la séance du Ciné Nocturne de la nuit (pléonasme ) ?

    -séance de rattrapage le matin.

  339. … notre héros profitera t il lâchement de sa situation privilégiée pour vérifier la validité du dicton affirmant que jamais deux sans trois, où nos héros naufragés cesseront ils de se chamailler pour un n° quelconque, à l’ importance décimale arbitraire, un simple code numérique qui n’ a de surcroît pas d’ horizon, par définition ; continueront ils leur cavalcade productiviste où préféreront ils s’ arrêter sur le pont avant extérieur de l’ Epouvantable et se lover ds un transat pour assister à la séance du Ciné Nocturne de la nuit (pléonasme ) ?

    -séance de rattrapage le matin.

  340. puisque personne ne se risque à sauter dans le 500, ce sera donc moi, peut-être !
    Bourreau ,tu peux baiser mes pieds ! privilège insensé ! je les tremperai dans l’eau de Lourdes ; c’est mieux. Elle est miraculeuse et te guérira de tous tes mots .peut-être même le troisième neurone , qui te manque tant, germera .

    en fait, c’est un roman « in vivo  » c’est pas à nous de décoder !

  341. Ouais aslan, ça va! Mais je viens seulement de voir ton post 473/216, parce qu’après avoir lancé ma dernière bouteille, j’ai été happé… Donc, là, avant de poster, je me prépare à un nouveau voyage…

  342. Bravo Lucifer ! Quel courage !
    Moi, tu comprends … « tortue échaudée craint lièvre rusé » .
    Tu es une sainte quitouche (nos coeurs et les pieds de JP) et Bourreau est un ange ! Il te baisera 1000 fois les pieds et gagnera son troisième neurone sur le podium de ta flamme olympiférique .
    (quand j’y repense … Me suis encore fait avoir, moi …)

  343. Réponse au 497 :
    Eve ou Lilith…
    Monts et merveilles ou médiocrité …

    Autres désirs, autres plaisirs …
    Autres ardeurs, autres destinées …
    Autre regard, autre réalité …

    Du cercle à l’ellipse …

    Pi 3, 1416…..

    Attraction… magnétique… vertige… Pythagore… principes… énigme…
    nombre d’or… mystère… nausée… mal de tête …

    Ben… Me sens pas très bien ce matin …

  344. Bonjour mes frères et soeurs

    Lucie, va y doucement, certaines connaissances supérieures peuvent causer des nausées et des malaises. C’est naturel.
    L’Esprit EST en expansion de conscience, il grandit.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  345. Ah, frère Claude, nos posts se sont croisés !
    Ce n’est évidemment pas à toi que s’adresse mon post précédent !!!!

  346. trop de connaissances tue la connaissance !
    Tu le sais Lucie , l’enfer n’existe pas !
    s’il existait , j’y serai !
    Il n’existe que de petits enfers portatifs et personnels que chacun construit avec sa pensée !

    Bourreau doit dormir … chuttt ne le réveillons pas ; pas encore !
    il faut qu’il s’habitue à sa nouvelle condition de trineurone !
    quelle promotion !

  347. C’est quoi Pi ???
    Principe Incontournable…?
    Parcours Initiatique…?
    Produit Intérieur (non brut)…?
    Perfection Infinie…?
    Programme Inconnu…?
    Pensée Irrationnelle…?
    Pulsion Incompressible…?
    Plongée inexorable…?
    Plaisirs Inépuisables…?
    Puissance Incommensurable…?

  348. Salut Lucifer ! Voici que je me croise avec toi, maintenant !
    Collisions ou interpénétrations des Esprits ?
    Dis donc, tu fais encore ta sainte Nitouche :
    « l’enfer n’existe pas, s’il existait j’y serais! » .
    L’enfer existe mais tu n’y es pas, il existe pour ceux qui ne le voient pas, il n’existe pas pour ceux qui voient . Ne fais pas croire à ceux qui ne voient pas qu’il n’existe pas ! Ne nous fais pas croire que tu ne vois pas ! Et ne nous fais pas croire que tu n’y es pas, tu y es pour donner la vue à ceux qui ne voient pas !

  349. Salut ma ptite Poupou, ma ptite Lulu, ma ptite Lucie Poulidor ; encore une fois tu nous a montré l’ étendue de ta sagesse en renonçant aux honneurs ; pour ensuite les offrir aux minorités incomprises, alors qu’ ils étaient à portée de ta main !

    Je baiserais donc les pieds de Lucifer. Mais je tiens au pédiluve éthylique, miss Fer (pourvu que Lucie ne relève pas), mon régime m’ interdit le bouillon de culture, fut il de Lourdes !

    Et tiens, tu feras de la place pour Mobensim, aussi, ds la bassine de caïpirinha : n’ as t elle pas gagné l’ étape n° 200 ? tout en fournissant un compte rendu sur les us et coutumes de la crique ma foi fort satisfaisant (à mon tour de vous noter, Mme la maîtresse en maillot de bain) ? et ce ds la discrétion et l’ humilité la plus absolue ? allez, avance moi tes métatarses -avec une rondelle de citron-, Mob’ …

    Par contre tu oublies d’ être sage quand tu soutiens l’ existence de l’ enfer, Lucie : rappelles toi que théoriquement tu t’ y trouves ! je le sais, je t’ ai croisé sur le chemin de la descente quand moi je montais vers les monts et merveilles de Vénus (celle qui est moins sage qu’ Athéna), post 491-92 ! t’ en souviens t il ?

    L’ hôtesse d’ accueil s’ appelle Lilith et elle a deux mots à te dire …
    __

    C’ est qui qu’ avais gagné le n° 100, au fait ?

  350. Mé didonc Lucie, n’ aurais tu pas perdu -alors qu’ il parait que j’ en ai gagné- quelques neurones ? ta descente aux enfers s’ accélérerait elle ? …

    Ou plus simplement de gausses tu de ma physionomie ?

  351. Alors là, en effet, les flammes de l’enfer me grillent quelques neurones et la fumée me brouille la vision !
    T’es branché sur quoi ? On n’est pas sur la même longueur d’ondes, là … De quoi tu parles ???
    Mais je viens de comprendre quelque chose, suite à la rencontre éclair dans le puits …
    Malentendu sur le cas Lilith …
    Affaire classée (je pense) .

  352. En réalité, je vis dans l’angoisse permanente : je suis SDF !
    et un de ces jours , je vais être reconduite à la frontière .

    certains de tes messages inspirés ,Lucie ,sont parfois des séismes de réalité ! (pour moi ) Qui parle à travers toi ?
    Bourr(ic)ot , mes pieds ne supportent que le naturel! Le fer défie la rouille !apporte ta fiole que tu pourras partager avec Mobensim !

  353. Attention les enfants, faut me parler au premier degré maintenant . Taux de neurones extrêmement bas . Comprends plus alégories, simbols, parabols, métafores …
    Lucifer, t’es vraiment SDF ?
    Je ne sais même pas qui parle à travers moi … des muses …
    Elles parlent, j’écris et après j’essaie de comprendre ce que ça veut dire …

  354. bah oui! j’suis SDF ,puisque à mon point de vue l’enfer n’existe pas !

    un bon petit coup de sommeil avec plein de rêves, rien de tel pour remonter le taux de neurones !
    bonne nuit les petits …

  355. Bonne nuit, Lucifer !

    Vais peut-être disparaître … Changements informatiques …
    Espère ne pas sombrer avec Trinita ….

  356. Post 100 % premier degré, mon unineuronale Lucie :

    Je comprends parfaitement ta façon de vivre les valeurs chrétiennes en les reprenant à ton compte de façon laïque, Lucie.
    Ca te mène parfois à des élévations mystiques ds la rédaction de tes posts qui m’ ont parfois interloqué, mais que j’ ai depuis parfaitement assimilé comme faisant partie intégrante de ton personnage … un bel exemple de résilience réussie en milieu concordataire …

    J’ ai cru aussi comprendre que Eve et Lilith sont des références culturelles qui te servent à conceptualiser la maturité et l’ immaturité (en gros) ; me trompe je-je ?
    Ayant grandis en milieu nettement plus athée, je dois t’ avouer que toutes ces références culturelles servant de méthode mnémotechnique pour intégrer les règles de base du vivre ensemble et du dépassement de sa condition animale me passent un peu par dessus le neurone …
    … moi j’ ai intégré les valeurs humanistes à travers le communisme de ma banlieue rouge enfantine … ça marche pareil ; à la différence près que je n’ ai pas eu à subir de catéchisme traumatisant. Ce n’ est qu’ en grandissant que j’ ai appris à fortement médire de la religion, rien qu’ en regardant le monde autour de moi.

    Ce post trop sérieux et chiant comme un pèlerinage, Lucie, pour t’ expliquer que les images néo-chrétiennes qui t’ habitent et te font vivre, n’ ont pas le même impact chez moi, qui voit plutôt tout cela comme une belle et grande boite de jeux, avec laquelle je m’ amuse un peu légèrement, j’ en convient. Donc ne prends pas mes blagues sur Eve et Lilith trop à coeur, Lucie ; je sais reconnaître une fille médiocre et une habitante des Monts Zémerveilles.

    Simplement je les trouves aussi bandantes l’ une que l’ autre … et ça démobilise complètement les rares neurones qu’ un garçon puisse posséder …

    __

    Aller, en espérant n’ avoir pas trop dit de conneries sur ton vécu avec la religion, retrouvons l’ ambiance de la crique en rééditant ce lien que j’ aime bien et qui a un petit rapport avec ce que je viens d’ évoquer. Je l’ aime surtout pour la fin, où ont dirait des gamins qu’ ont faillit être pris en flagrant délit de chahutage

  357. … quoi ? tu risques de disparaître, Lucie ? le petit peuple de la crique en serait fort marri. Pour ma part je vais illico me convertir au Christianisme, au judaïsme, à l’ Islam, et aux multitudes de cacahuetes mystiques qui encombrent le saladier mythologique afin de prier jour et nuit ta persistance sur le sable doux du réseau …

  358. Connexion rétablie ! Ouf, plus de peur que de mal !
    Belle confession, Bourreau !
    Moi, les muses m’amusent et tous les goûts sont dans la nature . C’est ce qui fait la richesse de notre humanité .
    Peut-être même fêterons-nous le 600ème anniversaire sur la crique … Qui sait ?

  359. … ouf, à cause de l’ annonce de ta disparition probable j’ étais à deux doigts de me jeter par la fenêtre (rez de chaussée), Lucie ! heureusement je te retrouve telle qu’ en toi même : les yeux rivés sur la ligne d’ arrivée … te reste 76 posts à parcourir … vas y Poupou !

  360. (ce vil mécréant vient d’éteindre les cierges qu’il avait mis à Saint-Dslam pour qu’il intercède en ta faveur afin de les réutiliser pour une autre priére…)

  361. Moi c’est par snobisme que j’aime le satanisme, mais je vais me raviser si l’enfer ressemble vraiment à ça, basses pourries comprises.

  362. Au début j’ ai cru que t’ avais fais une coquille en tapant « baSses », Aslan ; ensuite j’ ai entendu

    (? ton cas s’ aggrave, Lucie ; vas rejoindre Lucifer au lit ! -et garde les mains au dessus des couvertures !)

  363. Enfer ! je viens de comprendre ton post 527, Lucie ! moi aussi j’ ai besoin de sommeil, fais moi une place sous les couvertures !

  364. Je rejoins moi aussi les draps, plat comme une limande, écrabouillé par le travail rouleau compresseur des âmes, je sombre dans le sommeil et dans les profondeurs de ce fil comme tombe une feuille morte.

    C’EST PAS BEAU, COMME POST, CA, PUTAIN, BOB !

  365. Allez, filons tous au lit à l’ancienne l, à dix entre les baldaquins sous la grosse couette en plume. Les plus chastes d’entre nous se souhaiterons la bonne nuit d’une bise et quelques diablotins continuerons un temps à chahuter dans le noir en gloussant (je ne cite pas de noms)…

  366. … et tant mieux ; ‘toutes façons ds la moite obscurité, personne ne les auraient reconnus …

    Sinon, très beau ton post 530, Aslan, fluide et entraînant, aucune anicroche syntaxique, aucune éruption de rocardite, qui pourtant font aussi le charme de tes posts … mais DOUCEMENT LES BASSES !

  367. prem’s ! Allez ouste réveillez-vous les autres ! les patrons vous attendent!
    mes joyeux rêves m’ont transmis en direct tous les posts de cette journée , écrits et non écrits,
    Qui dira que nous sommes hors sujet ?
    c’est l’amour , tous les amours sur le fil en vacances .
    taux de remontée des neurones :très satisfaisant !
    mention spéciale à notre bourreau , confesseur et par quel privilège ,confessant les autres !
    et aussi à Aslan pour son côté pélican envers son patron chéri !

  368. Salut Lucifer ; garde bien tes posts non écrits en mémoire, car j’ ai l’ impression que notre muse de la crique viens de couler pour cause de connexion dégonflée ; souhaitons lui de croiser Trinita ds ses pérégrinations abyssales, qu’ elle puisse épancher sa soif infinie de bavardage …

    Bref, le rythme expansionellement croissant de ce fil risque de connaître une sérieuse période de ralentissement.D’ autant que moi aussi ( ! ) ai quelques tâches à accomplir qui feront que ma voix résonnera (un peu) moins sur les flots bleus de la crique engloutie.

    Bref, ma chère Lucifer, il ne te restes plus qu’ à demander à frère Claude de nous faire une prière pour aider au retour de notre aimée Lilith Eve Lucie.
    __

    Une bonne nouvelle cependant : comme il n’ y a personne, tu pourras toujours passer le temps en bronzant intégralement sur le pont avant de l’ Epouvante.

    Utilise de l’ eau de Lourdes écran total.

  369. A tête reposée, et puisque nous en sommes à l’heure des bilans, Bourreau, je voudrais revenir un instant sur ta confession et faire aussi la mienne (qui sera sans doute aussi longue … égalité!) .
    Je te trouve terriblement injuste envers moi car, si je me souviens bien, je coulais au début des jours tranquilles et heureux , savourant mon bien-être dans la douceur sensorielle d’une crique d’amour et de paix .
    Qui est venu introduire les E.T., OVNI, MoaÏs, Orixas, le candomblé et les dieux d l’Olympe ? Mes connaissances dans ces domaines étant assez réduites, je me suis renseignée (merci wikipédia) .
    Puis nous avons insensiblement glissé vers les mythes et légendes, les symboles et la religion . Même inculture de ma part . Je me suis renseignée (remerci wikipédia) . Ben oui, moi c’était plutôt église-buissonnière-j’achète-des-bonbons-avec-l’argent-de-la-quête et catéchisme-je-regarde-pour-voir–ce-qu’il y a-sous-la-jupe-du-curé, et à l’école : il-fait-bon-au-fond-de-la-classe-près-du-radiateur .
    Mais à force de voir défiler sur le moteur de recherche des récits plus fabuleux les uns que les autres, je me suis laissée prendre au jeu … Et comme je suis du genre à explorer à fond les sujets qui m’interpellent, j’y suis rentrée à fond .
    N’allez pas croire que je vois des Adam, des Eve et des Lilith (tiens, celle-ci dont je n’ai découvert l’existence que tout récemment – reremerci wikipédia) à tous les coins de rue … Mais transporté dans un imaginaire chargé d’intensité, on peut même en arriver à acquérir une sorte de sensibilité extra-sensorielle …
    Avez-vous déjà vu les yeux d’un petit enfant à qui on lit un conte de fées ? Son regard semble traverser les paroles et les images pour aller se projeter directement dans un monde de rêve d’un autre monde … Il n’écoute pas, il VIT ce qu’il entend .
    Dernière mise au point : quand je disais dans un autre post que je souhaitais me réapproprier les paroles, mythes et symboles que l’Eglise a usurpés, je faisais référence aux valeurs universelles telles que l’amour, la paix, la beauté, la fraternité, la justice, qui sont également les valeurs politiques de la gauche .
    Je tentais également de réhabiliter les grandes vérités des anciens philosophes (grecs et autres) qui eux-mêmes utilisaient lesdits mythes et symboles .
    En conclusion, Bourreau ne t’en déplaise, du fond de ta banlieue rouge athée libertaire, tu m’as en quelque sorte initiée à la religion catholique .
    Je te relance la balle .
    Maintenant attrape la patate chaude ! Tiens ! Attrape !

  370. Ta confession enflammée me touche, Lucie ; j’ en suis sans voix …

    Là je dois aller faire des courses pour acheter du beurre, des oignons et des oeufs, afin de mieux déguster ta patate ; ensuite je t’ en proposerai une bouchée qui te fera t’ exclamer : «mmh ! mais c’ est de la patate bio, ça, non ? il n’ y a pas ce petit goût d’ injustice que j’ avais décelé la première fois ! »

    Tout’ d’ suite !

  371. est-ce que je dérange ?
    Lucie, tout ton texte en dit bien plus que ce qui est écrit !
    les blancs parlent autant que les écrits .
    souviens-toi de l’essentiel : Tu es le centre ;comme tout un chacun.comme les enfants dont le regard se pose naturellement sur d’autres horizons ,mais qui dans une pirouette reprennent pied dans cet espace provisoire appelé réel . La crique de paix et d’amour que tu as créée a légèrement dérivé .Tous les galopins de ce fil s’y sont employés, moi y compris . mais en fait, elle est intacte si tu le décides ! tu peux t’y reposer ce WE …Les étoiles me diront si tu vas bien .
    Et toi galopin Bourreau , va faire cuire les patates ! essaie d’ajouter une liqueur bien douce .

  372. Heuu … pourquoi ai je tapé enflammée ? je ne le sais neni, Lucie, faut toujours que je produise des formules de ce genre, sans savoir ce qu’ elles veulent vraiment dire ; pour faire mon malin, sans doute …

    Bon, commençons par la fin ; j’ improvise, alors j’ aborde ce qui m’ a le plus interpellé : les valeurs universelles communes au Christianisme et à l’ humanisme universaliste des Lumières, qui lui même n’ est pas pour rien ds l’ apparition des utopies socialistes et de ses rejetons anarchistes et communistes …

    Déjà en disant ça j’ ai répondu : c’ est ce que je voulais dire quand je disais que tu te réappropriais les valeurs chrétiennes de manière laïque/athée ; c’ est à dire que tu exprime des valeurs de gauche avec un langage un peu mystique (je trouve, ce n’ est pas une offense de ma part.) Ensuite j’ ai précisé que « moi, j’ ai intégré les valeurs humanistes à travers le communisme» ; je mettais donc en parallèle nos deux manières d’ avoir appris ces fameuses valeurs …

    Maintenant que j’ y pense le enflamée c’ était peut être à cause de ton terriblement injuste ; j’ ai cru y déceler une émotion forte. En tout cas, l’ idée que j’ avais pu commettre une terrible injustice m’ a moi bouleversifié.

    En espérant m’ être fais comprendre, je passe maintenant aux autres éléments de ta confession. J’ arrivons …

    __

    Alors, Lucifer, tu prends goût à ma cuisine, maintenant ? et tu exiges de la liqueur, aussi ?
    ce bain de pieds à la caïpirinha t’ a métamorphosée, ou quoi ?

  373. Merci Lucifer pour tes encouragements, mais je vais bien !
    L’essentiel reste intact . Comment l’essentiel pourrait-il être affecté ?

    Bourreau, ne te formalise pas ! J’ai tapé « terriblement » comme tu as tapé « enflammée » : un peu machinalement …

  374. Aller, à table tout le monde, c’ est préparé avec amour et en plus c’ est hallal ; on pourra même nourrir l’ Adamastor avec les restes, pour l’ amadouer.

    Parlons la bouche pleine, entre deux verres d’ eau de lourdes (imposée par Lucifer) / suite du post 539 :

    Tu vas pas me croire, Lucie, mais moi aussi je n’ avais qu’ une connaissance limitée des références mythologiques que j’ étalais ds mes posts ; sauf qu’ a l’ inverse de toi c’ est avant que je vérifiais sur wikipédia, pour voir si je ne me gourais pas sur l’ idée que j’ avais l’ intention de taper. Du coup j’ en ramenais des informations rafraîchies et je jouais de plus belle avec ces nouvelles connaissances
    Et en effet tu es rentré à fond ds ces histoires, et ta sensibilité extra sensorielle -tiens, voilà un exemple de ton vocabulaire mystique, qui fait tout ton charme- était en complet décalage avec mon détachement joueur un rien inconséquent ; je m’ en rends compte maintenant que tu m’ as expliqué ta façon de vivre l’ odyssée de notre petite bande.
    Cependant je reste étonné de la façon dont tu as pris à coeur cette histoire de Lilith, surtout si tu venais à peine de faire sa connaissance ! j’ ai eu l’ impression de t’ avoir heurté en la fiançant à ce pauvre Adam, complètement dépassé par les événements ! (cf mon post 383 et tes réponses qui s’ en suivirent.)

    Ne me dis pas que tes positions sur le fait que «nous sommes tous des Adam et Eve et [que] le péché n’ existe pas» étaient nées de la dernière pluie ? si oui alors tu es incroyablement spirituelle ! ds les deux sens du terme ! vu ta façon de les défendre à bras le corps, et surtout à bras l’ esprit !

    Maintenant je te connais 00, 005 fois mieux qu’ au début des ces idylliques vacances ; et à la lecture de tes exploits scolaires, mon estime pour toi à encore grandit … c’ était donc toi la fille du fond de la classe ? moi aussi j’ y étais, mais tu ne pouvais pas me voir : je me trouvais encore plus au fond et je n’ écoutais pas les cours ; trop occupé à contempler la nuque frisotante de ma voisine d’ en face …

    __

    Voilà voilà, je ne sais pas si maintenant les choses sont claires entre nous, mais j’ ai fait ce que j’ ai pu. C’ est toujours à la fin des vacances qu’ on se découvre plein de choses à se dire.

    Am izade

  375. Ah non, Aslan ! après le Christianisme maintenant l’ Islam ? je n’ en puis mais ! rappelle toi les paroles de notre bien aimée Lucie :

    «Nous sommes tous des Adam et des Eve, et le péché originel n’existe pas .»

    Lucie — 30 août 2008

    Plus l’ amendement Bourreau :

    «En tout cas il n’ est pas un péché ; et la pomme n’ y est pour rien.»

    Alors ? mais peut être est ce un message subliminal pour me réclamer une réaction à ton post 158 du fil «femmes militantes du monde arabes 6/8» ? grand enfant ! mais il est parfait pour clore le dit fil, ce post ! j’ aurais peut être quelques réserves, comme … stop ! … Pax Salam Shalom … pis c’ est tout !

  376. Mon ordi s’ éteint automatiquement ds quelques minutes.

    Bonus pour Lucie : Par contre Athéna je la connais bien, j’ en suis amoureux depuis (encore !) mon enfance.

    Et puis c’ est ton post 378 qui m’ a fait dire que tu avais des valeurs chrétiennes et que tu les avais recyclées en valeurs de gauche … bises, ma ptite gauchiste mystique.

  377. Salut Bourreau ! C’était donc toi le copain au fond de la classe qui m’incitait à rêver en regardant par la fenêtre ? J’en ai pris des claques à cause de toi !
    Ne cherche pas à comprendre mon dilemne Adam-Eve-Lilith . J’ai compris . Tu as assisté à une psychanalyse en direct (et Allumette n’y es pas pour rien dans cette affaire …) .
    Je voudrais tout de même faire une rectification :
    Je suis née dans une famille où mes deux parents étaient de gauche, athées et fortement anti-cléricaux mais « forcés » de m’envoyer à la messe et au caté (société oblige) tout en pestant contre la curaillerie . Ma formation aux grands idéaux n’était donc pas religieuse (comprenais rien aux mystères et à la sainteTrinité…) .
    Une fois dégagée de mes obligations dominicales, à l’approche de l’adolescence, j’ai rejoint définitivement, comme il se doit, le
    camp des gauchistes athées et de l’idéalisme politique, et ce pendant de longues années .
    Mais un sentiment de frustration me poursuivait sans cesse : si c’est le néant après la mort, quel est le sens de ma vie, quel est le sens de LA vie ? Je ne pouvais me contenter d’être simplement le maillon d’une chaïne … L’explication ne pouvait satisfaire mon questionnement .
    Ce n’est que beaucoup plus tard dans ma vie que j’ai commencé à avoir un début de réponse . Rien à voir avec la religion mais avec la mort de mon père … Ce fut donc une expérience exclusivement personnelle, entre moi et moi, seule à seule …
    Puis, passé l’anti-cléricalisme primaire et ses révoltes, j’ai accepté de reconnaître que quelques croyants comme frère Claude pouvaient être sincères …
    J’ai donc élargi peu à peu mon point de vue et découvert que certaines valeurs christiques rejoignaient les miennes dans leurs symboles . Mon point commun s’arrête là .
    Je préfère me fier à mon ressenti et mes intuitions personnelles, et je vous fais une confidence, mais faut pas le répéter : Dieu est de gauche !

  378. hé… je le savais depuis longtemps ! mais en effet , c’est un secret peu partagé . !
    enfin , tout est bien ; après le 36 ème dessous nous voilà repartis pour le 7ème ciel .Happy end ?
    il me semble que tous les mythes nous parlent de nous, l’humanité .Mais il faut les dé-mythifier pour en approcher , sinon ils nous boatisent .nous devenons élément du mythe et perdons ce  » je  » de l’autonomie , du libre arbitre et de la responsabilité.
    Gredin-bourreau ,tu crois que je ne t’ai pas entendu dire amen !

  379. Le Père est de Droite, le Fils du Centre, et le St Esprit de Gauche (pas étonnant, lui qui aime tant batifoler avec les vierges.)
    __

    Alors comme ça j’ aurais tout perçu à l’ envers, Lucie ? c’ était «gauche → valeurs christiques» et non pas «religion → valeurs de gauche» ?
    Et j’ aurais joué le rôle d’ un psy à l’ insu de mon inconscient ? -en fait ça devait plutôt être Allumette, la psy. Moi j’ ai joué le rôle du père patriarcal qu’ il faut tuer …

    Sinon la mort, le sens de la vie … éternelles angoisses de l’ animal humain qui a conscience de son statut de mortel ; autour de ces questions se sont construites les croyances, les rites, les religions, l’ art, la philosophie …

    Je trouve que l’ art et la création en général -la réflexion et les constructions humaines- sont les meilleures réponses à ces questions ; depuis les gribouillis ds les marges du cahier au fond de la classe (grr ! mais comment représenter la blancheur de cette nuque qu’ on dirait de la mie de pain au lait ?) aux sept merveilles du monde, en passant par les poèmes ds les fils d’ LTL …
    C’ est la réponse la plus directe, l’ instinct de vie en même temps que le dépassement de soi ; c’ est le témoin qui se refile de génération en génération et qui grandit l’ Humanité. Tout le contraire des dogmes conservateurs et de l’ instinct de mort.

    Bon, j’ avais prévu de faire court pour pas embêter le reste de l’ équipage, alors je vais arrêter là … j’ aurais bien voulu parler d’ anticléricalisme et d’ exercice du blasphème, salutaire ds le sens où il permet de déboulonner les pompeux cornichons qui nous toisent du haut de leur savoir, et qui de plus est une liberté encore récente dont on doit se servir si l’ on veut qu’ elle ne s’ use pas, mais ce sera pour une autre fois … en attendant, voici un message d’ espoir enflammé …

    __

    Oui Lucifer, tu as bien entendu : amen le jaja !

  380. J’ oubliais ! au risque de relancer not’ ptite discussion personnelle qui passionne tant nos collègues de galère, Lucie : en quoi, quand et comment ai je été terriblement injuste ?

    Une simple petite réponse suffira ; je te promet que je ne développerai pas ensuite …

  381. Pendant votre longue conversation psychanalitique et ô combien inéressante sur les charismes enfantins…

    je suis remontée sur terre pour y creuser un trou et y enterrer un ami cher mais maladroit qui , ultime pirouette, a fait quelques tonneaux (!) dans l’herbe fraiche d’un petit matin.

    Coïncidence ? pendant que vous conversiez sur l’au delà ( et le vin d’ici) je me trouvais confrontée pour la xième fois à cet énigme de la mort, pas si éloignée de l’amour finalement…

    Comme j’ai jeté avec l’eau du bain de Lourdes les anathèmes de la religion catholique de mon enfance, il a bien fallu au cours des ans me faire une intime conviction.

    J’ai moi aussi invoqué les mythes dits fondateurs pour y chercher et parfois trouver ma propre interprétation.

    Je pense que de toutes les infimes particules dont nous sommes fabriqués, toutes ne sont pas destinées à redevenir poussière..

    certaines aiment à s’évader bien au delà de nos corps et de nos cerveaux…à la frontière entre un imaginaire collectif, un imagerie personnelle et un imagier plus cosmique que nous apercevons quand, à la lueur de quelques nectars divins, ou simplement lorsque nos largons nos amarres terrestres au bord d’une crique, nous passons subrepticement dans une autre dimension…

    Comme nous l’avons fait en chahutant sur ce fil..

    Voyez comme nous nous sommes rencontrés dans cette bulle, au 551° de latitude, juste à l’endroit où tombent nos masques terriens et où s’éveillent d’autres perceptions.

    Merci pour la proximité , merci pour le voyage.
    A tous.

    Bien que j’attende le 666 d’Aslan….

  382. allez, moi aussi un petit coup de sincérité , la main sur le coeur,les yeux au ciel …
    moi aussi cet été j’ai accompagné jusque l’humus un ami très cher, laissé là ce véhicule à gènes que nous promenons sérieusement ,comme les petites filles autrefois promenaient leur poupée , le plus sérieusement du monde !
    à cela , la physique quantique répond : toute la matière est corpuscule et onde … c’est notre dimension onde qui , je veux le croire , s’échappe, s’évade et découvre avec passion d’autres univers .m’en demandez pas plus ; je sais rien !

  383. Désolée, je n’ai plus accès aux videos . Mes écrans sont blancs ou noirs . Alors comme ça y en a qui se promènent sur les hauteurs de la crique et moi j’en suis exclue !!??

  384. pourquoi serais-tu exclue ? La promenade sur les cimes est vertigineuse ,Chaque pas de ces audacieux est un défi à la pesanteur . rien à voir avec Farinet’s party !

  385. Ce sont les falaises hantées de la crique. Un pauvre ère nommé Solo y est condamné à ouvrir les vannes qui feront monter le niveau des eaux à chaque nouveau post ; des indices en attestent entre les 06:00 et 06:12 de la vidéo.
    __

    Il me reste encore un peu de discutions 100 % premier degré pour qui cela intéressera : D’ avoir vu comme l’ importance d’ une personne disparue peut s’ amenuiser aux yeux de vivant(s) qui en fu(ren)t proche me fait relativiser la survivance d’ un défunt après la mort ; la douleur puis la nécessité de continuer à vivre ont dû -à mon avis- être parmi les raisons qui ont conduit les humains à croire en l’ âme éternelle.

  386. … piégé ! le sermon quelques lignes plus haut m’ a été soufflé à l’ oreille par les Orixas ; possédé par les Esprits de la jungle une fois de plus … j’ en ai prononcé un sermon digne des catacombes les plus humides de la Rome antique.

    Mais puisque on est Dimanche autant continuer sur cette lancée ; en un rite païen, célébrons le commencement de l’ aube de l’ Humanité, grelottante et titubante à la recherche de ses clés.
    Après la fin, le début .

  387. Ca y est, c’est repari ! Au secours !
    Que répondre sinon que : l’âme est éternelle par définition .
    Je ne vois rien d’effrayant à cela . C’est même plutôt réconfortant .
    J’ai la certitude que nous ne sommes pas largués et livrés à nous-mêmes dans le vaste univers planétaire .
    Croyance n’est pas synonyme de fanatisme .
    Les mondes sont immenses (mais pas tous fréquentables) . Certains s’y égarent, d’autres non .

  388. je me suis infligée toute la vidéo.
    la somptuosité du décor , au début, romp avec la bêtise de ces hommes -singes ! je ne crois pas à cette fable ridicule de ces ridicules hommes-singes , singes-hommes ! (Darwin lui-même n’y croyait pas . Cf ses écrits soigneusement enfouis par les tenants de la pensée unique ! )
    pour justifier quoi ? l’apothéose : l’ivresse de tuer , l’ivresse de la guerre ; et pour finir, un singe à terre , roué de coups par un autre -devenant -homme ! comme aujourd’hui dans certaines manifestations !
    débarrassez-vous de cette fable et vous verrez comme vous aurez l’esprit libre pour imaginer et percevoir autre chose !

    Ceux qui nous ont quittés , (décédé = un pas en avant ) ne sont pas oubliés , bien au contraire ! présents , mais autrement.
    une présence n’est pas un souvenir ; une présence , c’est maintenant , un présent, un cadeau !

  389. Pas d’accès à la video . Je ne sais pas de quoi vous parlez ! J’ai l’impression d’avancer en aveugle !
    D’après ce que je crois comprendre, Lucifer, ça se passe au niveau symbolique . Dans le processus de l’évolution, l’homme-singe doit un jour quitter sa peau de primitif et muer en homme de plus en plus civilisé . Cela ne peut pas se passer sans violence et sans douleur car les vieux réflexes, les vieux attachements résistent . L’homme doit se battre pour s’en débarrasser et accepter sa nouvelle condition .
    L’ivresse de tuer, l’ivresse de la guerre, dans ce cas, ne seraient motivées que par le désir de grandir et d’évoluer .
    En ce qui concerne les guerres actuelles, ceux qui la font sont des résidus d’hommes-singes qui ne veulent pas renoncer à leur statut et ils entraînent encore beaucoup d’hésitants sur leur passage . Ceux qui ont opté définitivement pour une nouvelle humanité essaient de leur faire entendre la voix de la sagesse par tous les moyens dont ils disposent …
    Mais peut-être que je me trompe complètement dans l’interprétation de la video mystère …

  390. la vidéo montre comment les grands singes sont censés avoir évolué . le chemin de cette prise de conscience étant celui de la force, du pouvoir de casser de frapper de battre et finalement de faire la guerre .C’est ainsi que je l’ai vue, Bourreau corrigera sans doute !
    La civilisation étant enracinée dans ce pouvoir de dominer l’autre par la force !c’est sûrement l’idéal de l’homme occidental qu’il a exporté sur tous les continents .
    les peuplades dites primitives sont souvent paisibles et la solidarité régne entre leurs membres .
    ces gens nous apparaissent « primitifs » parce que leurs croyances sont différentes et ils s’y conforment avec zèle .
    en tous cas, ils ne sont jamais ridicules comme on nous le montre chez les singes-devenant-hommes .
    Opter pour une nouvelle humanité, cela veut dire changer certaines de nos croyances .C’est un acte personnel; les lois peuvent aider mais dans une certaine mesure … elles ne peuvent se substituer aux croyances inconscientes même !
    D’où, survivance du racisme etc 100 000 exemples !
    les égyptiens, les summériens nous montrent de quels raffinements était capable leur intelligence !
    si tu parles gentiment à ton PC , il acceptera peut-être de montrer les vidéos !!!

  391. Merci pour le conseil, Lucifer, je vais essayer !
    Je pense en effet que les peuplades dites primitives sont injustement appelées ainsi . Les vrais esprits primitifs sont habilement dissimulés sous des costumes-cravates et des casques militaires .
    Nous en sommes encore à l’époque de « la guerre du feu » sauf qu’elle s’appelle maintenant « la guerre du pétrole » .
    Mais nous ne sommes pas tous primitifs . Un certain nombre d’entre nous a déjà fait sa mue (et le nombre est croissant, évolution oblige) . Notre Terre abrite les uns et les autres simultanément . Les uns sont belliqueux, les autres pacifistes .
    Il y a des Obama et des Mac Caine et on peut comparer leurs méthodes respectives !
    Les pacifistes ne doivent plus se laisser intimider .
    Il est temps que les Obama prennent le pouvoir !

  392. Mais il nous manque l’interprétation de frère Claude .
    Frère Claude, tu lâches les singes et tu nous laisses nous dépatouiller …!!??

  393. c’est sans doute l ‘ histoire de l’ivraie et du bon grain qui poussent ensemble dans le même champ! mais maintenant, il y a en plus les OGM ! ce qui complique un peu .
    que vient faire ici la charité chrétienne ?

    quant à frère claude,mon intuition est que c’est lui le « solo » qui court les cimes de la crique … Il est tombé de son arc en ciel et s’est raccroché où il a pu . si le niveau de l’eau augmente tout à coup , c’est qu’il est tombé dedans ! attention, il pourrait nous déclencher un tsunami !

  394. Lucie, moi , non plus je ne visionne pas les vidéos.

    mais j’imagine d’après vos posts..

    Si ça vous intéresse, les tibétains pensent que l’humain est composé de 3 corps : physique ( animalité) , mental ( psychologie), astral ( spiritualité) .
    Pour les 2 premiers, pas besoin de vous faire un dessin. pour le corps astral ,rassurez vous , je ne dessinerai pas non plus.

    je pense qu’il s’agit de ce que les uns appellent « l’âme » , d’autres « conscience cosmique »…enfin ce qui nous relie à l’ensemble de l’univers et fait de nous une poussière du puzzle géant où tout se tient en équilibre.

    C’est que je considère comme ces particules immortelles qui survivent à la décomposition des corps ..le mental , c’est encore autre chose : les idées, les actes des uns et des autres apportent leru caillou à l’édifice de la pensée, donc ne disparaissent jamais complètement non plus mais restent datés dans le temps terrestre.
    D’accord avec Lucifer sur le 561 :il ne s’a

  395. suite : il ne s’agit pas de souvenir mais de présent vivant à travers tout ce qu’on laisse derrière soi en partant..

    pS :
    j’ai pas fait exprès de passer en 569 : j’ai dérapé sue le clavier !

  396. Bonjour mes frères et soeurs

    Je viens de reprendre le fil, mais je ne comprends pas bien le sens de la discussion. De quels singes parlons-nous ?

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  397. cher frère claude ,il s’agit du post 558 ( sur mon calendrier ) de bourreau … et de la vidéo « le début  » dont il nous gratifie !

  398. Mais non, il me semble bien que c’est frère Claude lui-même qui a largué les singes sur la crique via la video . Post 553 intitulé SCOOP .

  399. On ne dit pas hommes singes, mais hominidés.
    Et les peuples primitifs sont exactement comme tout le monde, ils ont les mêmes défauts et les mêmes qualités que nous, on est la même espèce d’ Hominidés (la seule qui reste.)
    __

    Alors comme ça vos computers n’ arrivent pas à lire la vidéo de 2001 l’ Odyssée de l’ Espace de Stanley Kubrick (avec par dessus rajouté le titre « Echoes » des Pink Floyd) ? à quoi alors on servit ces milliards d’ années d’ évolution de l’ Humanité si c’ est pour en arriver à une technologie aussi déficiente ?

    Dernière chance : http://video.google.fr/videoplay?docid=7752675745216124950&ei=9k3DSJq2IYP42gLxqYTABQ&q=2001+a+space+odyssey

    Si ça ne marche toujours pas, allez louer ce chef d’ oeuvre à la vidéothèque la plus proche.
    __

    Attention, Lucie, ne lis pas (où lis si tu veux), discussion intéressante :

    Quand je disais que la notion d’ Âme fut crée par l’ homme pour lutter contre la mort et en même temps pour faire le deuil de l’ être disparu, ce n’ était pas par désespérance.
    La capacité d’ imagination et de création est ce qu’ il y a de plus beau, de plus émouvant, et peut être même la seule chose vraiment importante chez les Homo Sapiens Sapiens que nous sommes. Témoins ce fil.
    __

    Le début de 2001 … parle de l’ arrachement de l’ Homme à sa condition animale par l’ acquisition de l’ outil via un mystérieux et symbolique (on peut y voir ce qu’ on veut) Monolithe noir, et pas besoin d’ être évolutionniste pour apprécier ce film.
    Mais c’ est vrai que Kubrick fut ds ce film un peu pessimiste … mais après tout pas plus que ne l’ est la Bible avec l’ histoire d’ Abel et Caïn …

    J’ avais mis la fin de « 2001 a Space Odyssey » ds la signature de mon post 362 ; elle aussi avec la musique des Pink Floyd.

  400. Le monde est compliqué parfois …
    Moi, je ne vois plus rien, je n’entends plus rien et je ne comprends rien aux engins de l’espace …
    Femma sapiens sapiens aux neurones saturés …
    Alors je me déchausse et je vais poser mes deux pieds sur la terre ferme, heu sur le sable fin de la crique, en regardant la lune . Et surtout, surtout ne plus penser …
    Le sable est doux, la mer ronronne gentiment, aucun objet volant ne vient perturber mon ciel étoilé … Manque juste un air de guitare et un petit verre de caïpirinha ….
    Oh, la, la ! Que je suis paresseuse, moi !!! (des années de radiateur, ça marque !) .

  401. Ce qui fascine chez Clarck, c’est sa capacité d’anticipation, sa maestria consistant à la réunions de talents imaginatifs, scientifiques et techniques pour créer dés 1968 une image si juste et claire de ce que pourrait être le futur proche.
    ——
    Quant à nos primitifs, leurs sciences pointues sont encore recherchées par notre civilisation omnivore: comme des sociologues dévoyés se lancent dans la sémiotique publicitaire, des ethnologues corrompus au service des géants pharmaceutiques tentent de leur extorquer leurs pharmacopées. Plus justement, certains médecins occidentaux réutilisent avec succès certaines de leurs techniques les plus simples et les plus efficaces comme celle de l’opération virtuelle.

    La société industrielle schizophrène est avide de ce qu’elle détruit par ailleurs avec enthousiasme et les victimes sont des deux côtés de la frontière. Quelle tombe. Viva Zapata, viva Chiapas, viva la révolucion !

  402. J’espère que je ne te gène pas Lucie si j’installe cette grosse mitrailleuse à côté de ta serviette? Ne t’inquiète pas ça ne fait pas de bruit la plupart du temps.

    J’attends un espèce de con avec un galurin et des manières ridicules, et qui pue du bec en plus, qui va bientôt se pointer et sortir de sa boîte à parasites qu’il ose appeler un navire pour pérorer qu’il à découvert notre belle crique. Ramène-toi, Christophe, ici tout est paix et amour !


  403. La vidéo de « 2001 l’odyssée de l’espace » n’a rien à voir avec celle que j’ai envoyé  » El camino del Rey ».

    Ceci mis à part, je constate que ça cogite…

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  404. P.S: mon lien sur « Hermanito » est une vidéo un peu décalée son/image. Désolé. Ceux qui sont intéressés peuvent la retrouver en VOD payante mais pas cher chez Arte. Ca peut valoir le coup pour voir un grand chaman-chirurgien d’Amérique centrale.

  405. … des pieds, des pieds, encore des pieds, toujours des pieds ; des pieds ds le sable … des pieds ds la caïpirinha … de la station debout aux premiers pieds ds l’ espace … pédiluve cosmique !

  406. Je crois que « 2001 » est le film le plus marquant de ceux que j’ai vus et revus.
    Je ne comprends pas de quoi et de qui tu parles, Aslan…
    Bon , je n’ai fait que passer…

    JE confirme:
    Frère Claude nous a donné lelien su rle shauteurs d ela crique ( zoom)
    Bourreau celui de 2001 et Pink Floyd ( qu’on n’a pas pu visionner, Lucie et moi))
    Bon, ça c’est fait .

    Je retourne sous la couette.

  407.  » A chaque mastin , prendrez petit craschin,
    avecque grand bol d’air frais , iodé à souhait ;
    de la bruyère en boutonnière ,
    pour le bonheur , dentelle au beurre ;
    et la bolée pour terminer  »

    inédit . extrait du livre d’ordonnances rédigé par Averoes
     » pour soisgnier l’ennuy du désfilement des saisons .

    prix de la consultation : gratuit
    remboursé par la sécu : non
    motif : non répertorié par EDVIGE .

    m’en fiche ! je vais à la quête de tous les ingrédients .
    gardez-moi une petite place à la crique . je partagerai !

  408. Tu peux ranger ta mitrailleuse, Aslan, pas de souci ! Norbert Jaquette existe, et il a le droit d’exister … Mais il ne viendra pas troubler la paix de notre crique car il n’est pas dans le secret des dieux : le nectar est de miel et non de sang …

    Lucifer, apporte ton joli poème ! Mobensim, sors de ta couette et ouvre un oeil ! Frère Claude, écoute le message ! Trinita, si tu nous regarde … Bourreau, c’est pour plus tard …

    Les pieds = l’action, la manière de marcher dans la vie .
    Le pédiluve = le bassin purificateur de préjugés, initiateur de tolérance, acceptation de l’autre dans sa totalité, acceptation de soi, amour de l’autre, amour de soi .

    Le pédiluve : le creux de la vague entre deux crêtes, la crête du 3 (volonté) et du 4 (perfection), le lien .
    Le pédiluve : l’espace entre les planètes . Chaque être humain est une planète régie par une même loi universelle .

    Euréka ! J’ai trouvé la signification de PI 3,1416…………………….,4 .
    PI = Pédiluve Interplanétaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    L’approximation dépend de nous, elle est notre libre arbitre .
    Le creux ou la crête, à nous de choisir …

    Merci Bourreau, tu m’as aidée !

  409. Message reçu 3,14 sur 3,14 ! et j’ en conclus que j’ eus raison de te saouler la tête, Lucie.

    Quand on plante une petite graine ds ta fertile caboche et qu’ on arrose le tout à l’ engrais NPK*, on obtient toujours un magnifique pied de Pi d’ Or, cette plante my(s)t(h)ique que les géants pharmaceutique tentent d’ extorquer aux primitifs, comme nous le rappelle Aslan (et en même temps je fourni une explication des dires d’ icelui à Mobensim), et dont les fleurs vous pédiluvent la tête quand on les consomme avec des spaghettis ou des pomme de terre en robe des champs arrosé d’ un petit jaja vendanges Farinet …
    __

    * NPK : Nuit-Paresse-Kalachnikov

  410. Bourreau, je te trouve terriblement injuste envers moi ! (là c’est pour de bon) .
    Alors je me creuse la tête pour résoudre les grands mystères de l’humanité et tout ce que tu trouves à faire est de te gausser !
    Bon, je retourne à mon sable fin et je ne te révèlerai pas l’explication du cas Lilith . Punition méritée . Retourne à ton radiateur !

  411. … aah … toujours la même chose … faut chaque fois que je gâche tout à la dernière seconde quand je suis à deux doigts de toucher au but … la malédiction des Orixas continue … devais je être sérieux ? devais je blaguer ? mauvaise réponse au Sphinx : crucifié au radiateur ! … aah … Athena, pourquoi m’ as tu abandonné ? …

    Mais au fait ? mais j’ étais sérieux ! m’ en fous, j’ ai eu le temps de respirer le parfum des fleurs de ta Pi d’ Or, Lucie, comme ça les clous ne me font pas mal …

  412. Bon, j’aurai tout de même la bonté de t’apporter, pour te restaurer, un plat mi-figues mi-raisins …

  413. ………………………?………………!!……………………?!
    ………………………………………………………………………………………..
    ……………………………………………………………………………………………………….

  414. … fallait s’ en douter, que tu ratât encore la centimale étape, Lucie ; toi aussi tu doit être sous sort orixasien …

    Donc la vainqurice est Aslan, qui gagne un flacon de n° 600 (l’ offrira tu à quelque malheureuse qui n’ ose même plus jouer tant elle fut échaudée ?)

    Et maintenant, pour repartir d’ un bon pied, en guise de lot de consolation, une séance de Ciné Soir !

  415. Un principe : ne jamais jouer avec les tricheurs !
    Chat échaudé reste dans l’eau tiède (de la crique) .
    Merci pour la séance Ciné Soir que je ne peux pas voir . Mais je connais déjà la chanson !
    Je n’ai pas compris la contrepèterie …
    (Encore un mystère à élucider à la lueur des astres ) .

  416. Je remercie toute mon équipe; mes concurrents étaient très fort aujourd’hui mais j’étais bien préparé et je dirais que c’est le mental qui a fait la différence.

    J’offre le n°600 à Mobensim et Lucifer si elle me promettent de ne pas lui faire subir le sort de la Cachaça. C’est pas gagné.

  417. Merci …Je prendrais bien une goulée de 600 quand même Aslan..

    Aslan ….que j’imagine planqué tel un snipper derrière ce fil, auquel il a posé des alarmes afin d’être prévenu dès qu’approchent les…99.

    il prend alors un malin plaisir à faire un intérieur à Lucie tandis que le Bourreau galant lui tient la porte!

    Et occupés qu’ils sont à se faire des gentillesses, ces deux là voient des contrepétries partout…

    Sacredieu ! l’amour en vacances..ça vous entortillonne un fil qui va cra

  418. qui va cramer en 666…( et hop le 611!)

    Aslan tient déjà l’allumette ( encore elle !) qui mettra le feu aux poutrelles de l’Arche, en haute mer, et pulvérisera nos amours ardentes de l’été aux alentours du 11/09…

    Disons…tissons,….tison !!!

  419. Mobensim, j’admirerai toujours ton sens de la synthèse . Epoustouflant !
    Mais j’espère tout de même que tes prédictions ne s’avéreront pas exactes … Epouvante !
    Bourreau, Aslan, n’oubliez pas que je crois au complot ! Epoursauvermapeau …………………………..

    *****************************************************

  420. * * * * * * *
    * * * * O * *
    * * * * * *
    * O * * * O
    * * * O * * * *
    * * * * * * * * *
    * O * * * * *
    * * * * * * *
    O * * * * O * *
    * * * * * * O * *
    * * * O * * * * *
    * * * * * * *
    * * * * * * *

  421. …………………………..O_/___/!…………………………………………………………….

    Allongée sur le sable fin, face à la mer, en contemplant le ciel constellé de mille et une planètes …

  422. ou bien :

    …………… …… \O_ __/\…………………………))))))))))))))))))))))))))))))))))))

  423. C’ est un peu moins bien que l’ art pariétale des homo et des femma sapiens sapiens, mais on te reconnaît quand même, va …

    Retourne toi que je te passe de l’ ambroisie solaire.

  424. Et voilà notre Lucie qui se prend pour Hathor et se met à nous causer en hiéroglyphes ….

    quelques étoiles au dessus de tes vagues , Lucie …

    * * * * * * * * * * *
    * * * * * * * * * * * * * *

    Bourreau, s’il te reste une goutte d’absynthe…

  425. Mes étoiles dispersées dans le cadre se sont alignées à l’envoi du message…

    On ne peut plus se fier à personne !

  426. Ah, tu vois Mobensim ! Toi aussi !
    La technologie ne connaît que les chiffres et la froideur de l’alignement !
    C’est un complot !

  427. Désolée pour l’incursion de cette signature -lien venu d’un autre monde et que j’oublai d’effacer,
    perdue que j’étais dans mes nimbes ouatées…

  428. Merci Mobensim !
    C’est toujours mieux que arthrose, scoliose, trombose …
    Mais je ne refuserais pas une overdose d’ambroisie dans le pédiluve des choses de la vie …

  429. * ☼ * ** ☼*☼☀.☀ *☀★*★. ★★*☀☼*★ ☼ *. ☼ *★☼★ *✩ .✲★★✲.✲☼¨☼*☼ ✲;☼☀.*☀ *☀*☀☼*★☼☀.☀ *☀*☀.☼*★☼¨☼ * ☼ * *★ * ★.★* ☼*☼☀.☀ *☀*☀☼*★ ☼ *. ☼ *☼★ *✩ .✲★. ★★✲.✲☼¨ ✲;☼☀.*☀*★★ *☀*☀☼*★☼☀.☀ *☀*☀.☼*★☼¨ *★ * ★*★.★ * ★

    *
    J’ ai entendu votre appel, Dame-qui-aime-les-radiateurs et Dame-qui-suit-les-conseils-du-bourreau ; venez, je vous propose de nous mettre à l’ abris d’ un Moaï, qui nous éclairera de sa chandelle vaillamment tendue tandis que nous ferons couler ds nos gorges goulues la doulce ambroisie écran total que je réservais aux omoplates de Lucie qui faisait sa Ste Patouche sur la crique tout à l’ heure en faisant semblant de dormir mais heureusement Mobensim passait par là et n’ eut aucun mal à surprendre sa religion.

    Lucifer, si tu passes apportes tes métatarses.


    ((((( ‘______(((( (( ‘
    ))))))) __)))) )))))))) )) __))))))))) ‘
    ((((((((((( ((((((( (((((( ((((((( (((((((((( ‘___((((((( ‘___((((  » …………………………………………………………..

  430. Mais il se prend pour qui, le Bourreau ? Le proriétaire viticole du royaume des dieux ? L’ambroisie tombe du ciel . Suffit de se placer au bon endroit pour la recevoir … Pluie d’étoiles à l’ambroisie … Allongés sur le sable bouche ouverte …

    …\O_ __………….\O_ __……………\O_ __……………\O_ __……………\O_ __….

  431. Merci, frère Claude ! C’est trop d’honneur …

    Avis à tous : si vous vous arrêtez au 665 et si vous me laissez le suivant (!!!), je vous réserve un cadeau … (réussi, j’espère !)

  432. Quand l’ ambroisie pleut sur la crique, l’ herbette mûrit ensuite au soleil.

    ★*☀☼*★

    Que vienne le temps
    Du chanvre poussant

    Dans

    La plaine

    Les gens par millier
    Viendront y fumer

    Leur peine.

    (Paroles Bourreau, musique Brassens.)

  433. Brassens aurait dit :
    « Quand sur la crique pleut l’ambroisie
    L’herbette au soleil mûrit … »
    J’aime bien la suite …

    Je suppose que le goût de l’herbette varie selon la qualité de l’ambroisie (ou l’inverse) . Je ne sais plus … Tu m’embrouilles Bourreau !

  434. … et la question se complique si l’ on rajoute qu’ il existe de l’ ambroisie A l’ herbette ; et qu’ en plus c’ est pas très bon pour la concentration …
    __

    Les paroles originales de Brassens (in la chanson « Le Vin ») :

    Que vienne le temps
    Du vin coulant dans

    La Seine

    Les gens par millier
    Viendront y noyer

    Leur peine
    __

    Quelque chose me dit que t’ aimera encore plus mieux ces paroles ci là …

  435. Je ne connaissais pas celle-là …

    Mais faudrait pas confondre le vin ou l’herbette avec l’ambroisie .
    C’est pas la même ivresse …

  436. … peut être, mais pour en goûter l’ ivresse, si différente soit elle, je préfère quand même ma façon de la consommer : assis en rond en un petit comité qui se tient chaud, n’ est ce pas une méthode plus conviviale et plus chaleureuse ? plutôt qu’ en rang d’ oignons et passifs, ensembles mais isolés chacun ? tels des hyper-modernes consommateurs atomisés surnageant ds le flux continu des tuyaux de l’ industrie du divertissement ?

    ( Fuis, Lucie ! je sens mes tendances 100% 1er degré qui me reprennent, je vais encore te saouler la tête !)

  437. Grrr! Je reste zen …
    D’abord, je te trouve TERRIBLEMENT injuste envers moi, Bourreau car le rang d’oignon est indépendant de ma volonté . Ce sont les limitations de la technologie !!!
    Ensuite, je ne suis pas sûre que l’herbette ou le jaja, en dehors du contact physique, n’ait pas un effet aussi isolant dans les têtes de chaque consommateur que le flux des tuyaux de l’industrie …

    Ca va, je suis solide, je peux encaisser le 100% 1er degré .
    J’espère que tu supportes mon 50% 1er degré . Dans le PI tout est possible …

  438. Réponse 1% 100ème degré d’ une honnêteté parfaite (le 4 de PI.)

    __

    «l’herbette ou le jaja, en dehors du contact physique, n’ait pas un effet aussi isolant dans les têtes de chaque consommateur que le flux des tuyaux de l’industrie »

    Comme cela est bien répondu ! on s’ enivre, on s’ éthylise et on histrionise ; mais on en oublie le détail qui tue et qui vous enflamme !

    Mais au fait, l’ ivresse ambroisique étant de nature différente, la consommation en groupe amiteux pourrait donner des résultats intéressant en terme de pédiluve interplanétaire ! à essayer !

    __

    Post tellement 3,14% 1er degré qu’ il n’ y a pas de blague à la fin.

  439. Te laisser le 666 ? Mais il perdrait toute valeur ! Si je l’attrape j’en ferais un enfer! Vous préférez une géhenne oldschool ou plus contemporaine?

    A mon avis je ne suis pas un compétiteur bien sérieux ce coup là mais reste vigilante :D

  440. Je ne comprends pas bien la logique : si le détail est capable de tuer et de vous enflammer, à quoi cela sert-il de s’enivrer ?
    Le pédiluve interplanétaire est le lieu de toutes les expériences et de toutes leurs conséquences …, de toutes les découvertes, de toutes les surprises heureuses ou malheureuses, de toutes les audaces, de tous les renouveaux … Le creux de la vague n’est pas un long fleuve tranquille, il est peuplé de remous incessants auxquels l’ambroisie donne un goût d’aventure et de merveilleux .
    Pour être 100% 1er degré, j’ai connu des ivresses peu glorieuses finissant misérablement dans la cuvette des toilettes.. .
    L’ivresse à l’ambroisie ne trahit jamais !

  441. PS 100% 1er degueulré :

    Avec l’ herbette aussi on peut rendre, mais au contraire de l’ alcool ça ne se passe pas ds la souffrance, pas d’ effet bateau ivre et de décoloration verdâtre de la physionomie.
    Juste un jet chaud, précis et concentré, avec une pression de ne je sais combien de bars ; c’ est rapide et rien ne vous coule sur le menton. C’ est presque un plaisir que de gerber sous THC.

  442. Te laisser le 666 Lucie ? Mais il perdrait toute valeur ! Si je l’attrape j’en ferais un enfer! Vous préférez une géhenne oldschool ou plus contemporaine?

    A mon avis je ne suis pas un compétiteur bien sérieux ce coup là mais reste vigilante :D

  443. Non Bourreau , pas celle là !
    J’adooore les Monti Python , mais là….peux pas!!!

    Revenons à tonton Georges…

    C’est pas lui qui chantait : « je suis d’la mauvaise herbe, brave gens…c’est pas moi qu’on rumine et c’est pas moi qu’on met en gerbe.. »
    Après ton post 646, ça prend des allures de nième degré….!!!!

    Et puis arrête de tirer Lucie par les pieds pour la faire redescendre des étoiles….même si tu lui offres des pédiluves intergalactiques…c’est pas cool !

    Je vous préviens , j’explose en vol au 666…
    Aslan a déjà sori l’épuisette pour collecter les débris.

  444. Merci Mob, je savais que je pouvais compter sur toi !
    Non, tu n’exploseras pas en vol si vous me laissez le numéro en question . J’ai le remède pour déjouer le complot (quel qu’il soit)
    . Aslan, range ton épuisette !
    Et Lucifer, mais où c’qu’elle est passée encore ?
    Et Trinita qui n’en finit pas de chercher la crête !
    Bourreau 100% dégueulré : je sais ! Que des mauvais souvenirs …
    Seulel’ivresse amiteuse à l’ambroisie a le pouvoir de laver les pieds .

    Ah, saint frère Claude, priez pour nous !

  445. Bonjour mes frères et soeurs

    Le pouvoir de la prière n’est pas connu du plus grand nombre.
    Or, il est réel. Seul les initiés détiennent la connaissance. Grâce à elle, j’ai vécu et continue de vivre des choses qui dépassent l’entendement humain.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  446. Ah ! la solidarité féminine … !

    (Sinon il a bien sûr fallu que je fasse la faute d’ orthographe : seau→ sceau …)

    Les initiés, les initiés, … pour paraphraser Brassens, encore : … les initiés toujours recommencés.

    Eh, Lucie : cette fois je ne te tiendrai pas la porte 666, j’ ai pas envie que tu la rates une fois de plus. Dès 660 j’ arrête de poster ; et j’ espère qu’ Aslan quittera sa combinaison camouflage et vêtira son costume de gentleman quand lui aussi s’ approchera du salon 666 …

  447. Et maintenant, pour se recentrer (un peu) sur le sujet l’ amour à la plage par le biais des productions organiques humaines et du dégoût qu’ elles peuvent provoquer (cf lien 647), en passant par les plaines ensemencées jusqu’ au Christianisme non initié, chantons la gloire d’ un autre genre de jet des humeurs humaines .

    A noter qu’ au cinéma la scène post 647 provoque des cris de dégoûts irrépressibles, tandis que celle ci (lien rouge en haut) soulève l’ enthousiasme général …

    Am usette

  448. Bourreau, tes liens je ne peux pas les visionner . Tant mieux, ainsi je garde ma pureté virginale !
    Je te dirai même que je ne connais pas les Monti Python, à part vaguement une chanson d’homos pas très sapiens, je crois … Ben oui, j’ai passé toutes les années 80 au Portugal, un peu coupée du monde . J’y ai vécu d’autres expériences et, ma foi, il ne me semble pas avoir raté grand chose …
    Au fait, merci pour ta galanterie précoce, elle sera dûment récompensée .

    Frère Claude, continue à prier pour nous !

  449. ……….A mour
    ……….M usique
    ……….B ercement
    ……….R ythme
    ……….O smose
    ………. I nsouciance
    ……….S ensation
    ………. I vresse
    ………. E lan

  450. Lucie, tu aurais pu facilement être un(e) membre des Monthy Python … !

    (Cours te procurer l’ intégrale des Monthy pyton, heureuse et virginale fille, j’ envie à l’ avance les heures de bonheur que tu vas connaître !)

  451. Non, il faut que je débranche tout pour rebrancher sur le portable (pas le téléphone !) . Sur le portable, ça marche mais j’ai la flemme . Je te signale en passant que virginale n’est pas synonyme de oie blanche !

  452. Eh eh, les Monthy comme l’herbe, tant qu’on en fait pas une indigestion c’est succulent !

    Je me tâte pour le 666: J’ai écrit hier, mais le post n’est pas passé, qu’il perdrait sa valeur s’il n’était pas un brin disputé. Mais j’y avais aussi mis un lien d’ Iron Maiden dedans, et allez savoir ce que peux faire un gars capable de regarder un live d’Iron Maiden en 2008.

  453. Va sur Daily motion et tapes y monty python le sens de la vie Mr Crausat pour le lien 647 et sur Youtube en tapant every sperm is sacred vostf monty python pour le lien 652-56, et tu comprendras enfin où finit l’ ambroisie et où commence Adam, mon oie noire (à prononcer d’ un coup.)

    J’ espère que ta paresse adorable te laisse travailler au somptueux cadeau que tu nous promets.

    Aslan déconne pas !

  454. ……………………………………………………………………
    …………………666666…………..666666……………
    ……………6666666666…….6666666666……….
    …………666666666666….666666666666…….
    ………..666666666666666666666666666……
    ………..666666666666666666666666666……
    ………….6666666666666666666666666………
    ……………66666666666666666666666…………
    ……………….66666666666666666666…………..
    ……………………..66666666666666…………………
    ……………………………66666666……………………….
    …………………………………666………………………….
    ………………………………………………………………………

  455. Quand la technologie
    Rejoint la poésie …

    Quand les âpres vautours
    Se réveillent à l’amour …

    Quand les âmes voilées
    Osent se dénuder …

    Quand les sourdes violences
    Se transforment en silences …

    Quand les hommes assagis
    Mordent au fruit de la Vie …

  456. mais qu’est-ce que j’ai fait au bon dieu …. ????????
    y racontent n’importe quoi !
    Y causent des mots que je ne comprends pas …………….
    mais caisse qui leur est arrivé ?????
    On part 3 secondes , et voilà ce qu’on retrouve au retour ! .;;

    merci Aslan pour le 600 ; j’avais déjà le 500 !sans le faire exprès ! et toi Frèrs Claude , ça te tient aussi de t’exprimer par mystère interposé ! raconte les-nous ces choses exceptionnelles que tu as vécues !
    Lucie, c’est quoi ta nouvelle langue d’amour qui exclut les béotiens (ennes ) j’ai plein de métatarses pour toi Bourro si ça t’intéresse , tout propres , tout parfumés de goémons .
    Mais j’ch’sais même pas si vous êtes les vrais de la crique ou sides ET ont pris votre place après vous avoir jetés dans le cosmos
    Enfin , comme dit le poête « un instant vous manque , et tout est dépeuplé. « 

  457. « et toi Frèrs Claude , ça te tient aussi de t’exprimer par mystère interposé ! raconte les-nous ces choses exceptionnelles que tu as vécues ! »

    Pas le moment, pas l’endroit…

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  458. Je m’ attendais à quelque chose d’ un peu plus virtuose, Lucie ; mais bravo quand même, parce que cette oeuvre un peu maladroite est bien à ton image et à celui de la crique : un gros coeur gravé sur l’ arbre de la connaissance, et dont l’ état dual (c’est du langage PI) des ventricules (ventricule Adam, ventricule Eve) conjure le 666 pour le métamorphoser en 3,14. Ton joli poème en dessous en est l’ écrin.
    Et une nouvelle occasion pour moi de t’ embrasser.

  459. Merci Bourreau, tu as tout compris ! Un habitant de 3,14 ne peut produire que des oeuvres 3,14 en attendant d’atteindre l’autre crête … Mais l’essentiel est accompli . Je t’embrasse aussi . Je vous embrasse tous . Je vous aime !
    Lucifer, il fallait suivre ! Le TGV 3,14 est en marche sur la crique (ça, ça va encore l’embrouiller davantage !) . Si tu arrêtais de te vautrer dans les flammes, tu aurais déjà rejoint le pédiluve à l’ambroisie où tu pourrais patauger gaiment dans le creux de la vague intergalactique en comité amiteux !
    Frère Claude, juste l’aube d’un nouveau monde qui point à l’horizon …

  460. Je m’ abandonne complètement à tes embrassades en renversant la tête en arrière pour mieux voir les étoiles que cela me procure, Lucie.

    Mais soyons pédagogiques avec Lucifer, qui a pris du retard ds l’ expansion de notre Univers interneuronal, et initions la :

    On a adopté le langage en base PI, Lucifer -ou alors c’ est un coup des Orixas ; ou bien l’ abus de contrepèteries.
    Pour comprendre et maîtriser cette langue, il te faudra faire du surf sur pédiluve entre deux vagues avec Trinita (non, là ce n’ est pas une contrepèterie.)

    Autres méthodes compatibles entre elles :

    Méthode paresseuse : allongé sur la crique en attendant une petite averse d’ ambroisie la bouche ouverte.
    Méthode amiteuse : la nuit derrière un moaï en petit comité resserré avec pipes et bouteilles.

    Et tu saura sûrement apporter ta touche personnelle …

  461. jenpanse que je vais retourner rêver avec l’Océan !
    au moins , j’ai le sentiment d’entendre sa langue .
    Merci bourro pour tes explications désintéréssées , appliquées , un rien condescendantes (4 neurones … c’est pas donné à tout le monde ! ) mais finalement inutiles .
    tant pis !! quand le TGV repassera , peut-être que je pourrai sauter dedans .

  462. Ca y est ! Elle est encore vexée …
    Ma petite Luciférette, je te jure qu’on n’est pas des mutants ! C’est nous, les vrais de la crique ! C’est la faute des garçons qui ont un peu trop abusé des contrepètries à l’herbette et du pédiluve au jus de raisins !
    Sinon dans le PI tout va bien . Tu es une planète comme Adam et Eve et nous sommes des disciples de pythagore car nous allons du 3 au 4 dans le creux de la vague de Trinita qui va bientôt atterrir sur la plage des Moaïs jonchée de pipes et de bouteilles où tombe une pluie d’ambroisie à boire la bouche ouverte .
    Suis-je claire ?

  463. Oui, c’ est ça, fais ta vexée, Lucifer !
    J’ ai bien compris que tu adoptais la méthode du surf avec Trinita : «je vais retourner rêver avec l’Océan» …
    Je me marre !
    Je comprends tes fréquentes disparitions, maintenant, Lucifer ! petite cachotière !
    Et Trinita qui fais son absent … l’ a trouvé la bonne planque, oui !
    Régulièrement approvisionné en flammes lucifériennes, y bouge plus de son creux de vague et de son langoureux va et vient … !

  464. ahhh ,c’est eux , encore eux …
    bien sûr , le pédiluve est une bonne idée ! avec de l’eau de Lourdes , cela va de soi ! mais enfin Lucie c’est quoi tous ces signes kabbalistiques ?
    je ne sais pas lire les EEG ,EEK , les électro-chocs et que sais-je encore . pour le PI , déjà ,faut que j’révise …trop de neurones nuit aux neurones !
    et qui a décidé que je suis une planète ? sans même me consulter ?on m’annonce ça , comme ça ; sans préparation !
    enfin, suis rudement contente de retrouver les vrais de la crique !

  465. pöv’ Trinita !!! j’l’aime bien quand même !

    avec ma longue-vue , je vois arriver comme un bolide , le sept sans maître ! attention tous ! Garez-vous !

  466. ! La pression devient insupportable…Je vais craquer, déjà j’ai laissé notre grande prêtresse de l’amour corrompre le chiffre de la bête. La violence se déchaîne entre mes tempes, je ne me contrôle plus, je vais imploser mais vous serez quand même éclaboussés.

  467. Lucie, sais -tu que je restai dans la nuit d’hier devant ce 665 en attendant une apparition, les doigts de fourmis pleins …à titiller les bords du clavier…

    Ce soir enfin la délivrance et ton coeur battant la chamade au creux de la crique ..

    ….et que voilà que c’est reparti alors que j’espèrais une explosion de la bombe allumée à la mèche de ce fil ..
    une sorte d’apothéose apocalyptique des criquéens …
    un embrasement de nos âmes mélées …
    un genre de suicide collectif lumineux comme un arc en ciel…

    Et je me retrouve vivante à tapoter , l’ambroisie encore chaude au bord des lèvres…
    Lucifer ressucitée…
    Bourreau extasié …
    Frère Claude illuminé ..
    Aslan rassasié ?
    et toi, Lucie , baignant dans la doulce lune …

    Ciel…je vous aime….avec ou sans vacances !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  468. Lucifer, là c’est moi qui ne sais pas de quoi tu parles : EEG, EEK (???) . Et pis tu es une planète, point . Ca ne se discute pas .
    Pédiluve à l’eau de Lourdes pour toi si tu veux … Le PI contient tous les solides, tous les liquides, tous les gazeux et tous les éthériques .

  469. Aslan était donc LA bêêêête ! Trahison ! Aslan, tu es converti et condamné à jamais à vivre dans le royaume de l’Amour ! Ca fait mal, hein ? hein ?
    Mobensim, je me berce de tes belles paroles qui résonnent dans notre nuit étoilée …

  470. Aah … Mob’ et Lulu … vos râles sont beaux et amiteux ; leurs échos résonneront encore en moi quand l’ aube me retrouvera sur le rivage de la crique, à l’ abandon ds l’ écume (cette dernière phrase n’ est pas une contrepèterie) …

    Les efforts gores d’ Aslan sont vains devant l’ Osmose criquéene (quoique rapport à ton clip 682, télépathie aussi : j’ ai récemment vu Texas ChainSaw Massacre -the beginning- ! j’ ai bien rigolé.)

  471. Lucifer, garde ton portable à porté de main et si ,dans le secret de l’alcôve, frêre Claude essaye de te montrer son culte compose le 666.

  472. maintenant : adverbe de temps . répond à la question quand ? OK ;
    en privé ; adverbe de quoi ? répond pas à la question où ?
    me voilà bien avancée !!!
    frère Claude , tu ferais pas des coquetteries là ?
    Lucie , EEG = électroencéphalogramme .
    EEK = « électrocardiogramme … 618 620 621 633 ETC
    Aslan , est-ce que tu as remarqué ? Le 666 est dépassé depuis longtemps ! Z’avez pas un peu mal à la tête tous ?
    je sens déjà le vent du boulet …

  473. Où ? Sur ton adresse e mail, Lucifer ! Il faut inventer un code pour la communiquer …
    Mais 618 620 621 633, c’est peut-être bien ton numéro de téléphone, petite maligne !

  474. … et moi qui croyais qu’ en allumant mon mur d’ écrans aujourd’ hui, le 700ème ciel serait atteint voir dépassé … en fait je crois que personne n’ ose poster de peur de tomber sur le mauvais n° (sur celui de la boucherie Sanzot) …

  475. … les amoureux de la crique se seraient ils mués en stratèges froids et calculateur ? l’ esprit de compétition gangrènera t’ il aussi ce havre de contrepèteries pacifiques et égalitaires ?

  476. C’est du 2ème degré la boucherie Sanzot ?
    Si c’est ce que je pense, je te signale que le 666 (réussi malgré les apparences) nous a apporté l’immunité irréversible .
    Sécheresse du coeur impossible . Flot continu . Source inépuisable . Pluies renouvelées .

  477. … qui s’ est caché derrière son écran total, prêt à se jeter tel une bête sur la bitte kmétrique 700 ?

    Aslan le militaire qui sent bon le sable chaud ? Mobensim la prof qui applique consciencieusement son programme (sciences physiques) ? Lucie la gauchiste mystique terriblement enflammée ? Lucifer l’ élève remuante et inattentive en première année de langage base PI ? frère Claude qui complote depuis son nuage privé ? Trinita qui fait du pédalo sur la vague en rêvant ?

    Postons pour avoir la réponse …

  478. tout doucement , j’avance jusqu’au bord du goufre ….
    Qui va sauter ? Hééé frère Claude , c’est pas ici le privé ???
    ni froids ,ni calculateurs ,mais partageurs …
    Allez … C kiken veut du 7sans ?
    il faut un héros pour que la vie continue et lézaventurs !

  479. … ah non, tiens, c’ est Bourreau, l’ adepte du 100% 1er degré, qu’ a gagné …

    A quoi pensais tu pour la boucherie Sanzot, Lucie ?

    ( Si tu veux bien me répondre, plutôt que de me punir pour avoir triché …moi je t’ embrasse.)

  480. trop tard !! raté !
    ça va bourreau ,? dans ton nouveau rôle de pion !
    tu ne m’aides pas beaucoup pour que je puisse faire des progrès ! et même maintenant,j’ai pu du tout envie d’apprendre !
    là! c’est toujours de la faute des profs quand les zélèves progressent pas !

  481. « sans eau », la crique deviendrait une boucherie …
    Il s’appelle Sanzot ton boucher ?
    Je ne t’embrasse toujours pas .
    Partageurs, Lucifer ? Révise ta copie ! Et je ne te conseille pas d’embrasser n’importe qui !

  482. Je viens me sécher un peu. Effectivement, comme le disait Bourreau plus haut, je « fais mon absent ». J’arrive à vous lire la plupart du temps mais, si je laisse un message, je risque fort de repartir dans les profondeurs.
    J’ai bien voulu revenir à un moment, je voyais Lucie assise sur la berge du ravin. Mais j’ai vu aslan s’y installer à son tour, avec une mitrailleuse. Craignant qu’il me prenne pour un troll, j’ai fait demi-tour. Puis, un étrange coeur, s’envolant, a attiré mon regard. Ensuite j’ai vu lucifer qui me long-regardait avec une longue vue. Et j’ai décidé de tenter une approche (de la crique).

    Une contrepètrie s’est glissée dans ce post.

  483. Les enfants, voici un petit nouveau : il s’ appelle Trinita ; soyez gentil(le)s avec lui.
    Aller ! je proclame la récré perpétuelle ! les cahiers et les cartables au feu !

    Je ne rajoute pas les profs au milieu car le remords me brûle les entrailles, à nouveau … et c’ est rien à coté de ce que me fera subir Lucie la boudeuse … non à la culpabilité !

  484. Le remords ne fait pas de mal aux tricheurs !
    Bourreau, privé de radiateur ! Tu seras assis au premier rang, cahier ouvert, appelé au tableau par madame Rabat-Joie (tu sais, celle qui a un chignon noir, de la moustache et des yeux revolver …) .

  485. « En attendant, moi j’ai gagné », dit-elle d’un air vainqueur en croisant fièrement les bras sur sa poitrine .

  486. Ca y est, les premières répressions sont appliquées (après la privation d’ embrassades ambroisiques) …

    M’ en fiche, je me débrouillerai pour t’ envoyer des messages clandestins ds des petits papiers chiffonnés à travers la classe quand Mme Sanzot* aura le dos tourné (donc tu ne connais ni les Monthy Python ni *les aventures de Tintin ? une vrai cancre !)
    __

    … et les mauvais souvenir de promesses gâchés par ma maladresse sont tournés ds la plaie …

  487. Ouais,une vraie cancre ! Une vraie ! Juste les connaissances de base (madame Castafiore) . Chacun son truc … Pendant que tu lisais les aventures de Tintin cachées sous ton pupitre, moi je m’amusais sur le mien avec des petites boules de mercure qui se séparent et se refondent ensemble, fascinant !
    Mais revenons à madame Sanzot et sa baguette pas magique !
    Je ne ramasserai pas tes petits papiers, je continuerai à regarder le ciel par la fenêtre, adossée au radiateur, et je ne jouerai pas avec toi à la récréation vu que, de toute façon, tu n’en auras pas, de récréation .
    Quelle vérité falsifiée au 714 ? Tu as gagné, en trichant, une épreuve bêtement technique . Moi, j’ai gagné une épreuve éminemment cérébrale . Thierry Meyssan, qui est intelligent, saura reconnaître la vraie vainqueuse .

  488. Nan !
    __

    Et si j’ en faisais des avions, de mes messages en papiers ?
    Je m’ accrocherai dessus et m’ enfuirai ainsi par la fenêtre ; et tu sera obligée de me remarquer par la fenêtre …

    Et Thierry Meyssan verra un avion voler au dessus de la cour.

  489. Bourreau, tu pourras pas parce que madame Sans-Eau elle te rattrapera par les bretelles avec sa canne crochue et à la place, c’est Tintin qui s’envolera par la fenêtre et Thierry Meyssan et moi on verra plein de petits Milous et mille milliers de mille sabords dans le ciel .
    Lucifer, c’est toi la bonne élève du premier rang qui fayote avec le copain Gwendal ? Faut pas dénoncer sinon je cache ton bonnet dans le casier de Trinita et ton cahier de récitation dans le cartable de Mobensim et ton plumier dans la poche d’Aslan .

  490. Ah … les machos !
    Réflexion faite, Lucifer, je te promets que je te laisserai tranquille et que je jouerai avec toi à la récré .

  491. Aaaahhhh …les mecs …!

    dis donc, Lucie , je ne suis pas sûre que le copain Gwendal apprécierait ta remarque !
    surtout , touche pas à mon bonnet phrygien ! le reste , m’en fiche ! je leur donne !
    La récré est finie ; maintenant : Géographie :Que savez-vous sur Saillon ? situation, altitude , nombre d’habitants , activités autres que la vigne ,coloration politique , nombre de sans papier , de SDF ,langue pratiquée ,RN , voies ferrées , aéroport etc…
    je relève les copies à sète sans seing Kant !
    Bourreau , affute tes neurones ! après , on te fera un échange standard car ils seront épuisés ! avec tendresse !

  492. Hou la la !! La crise ! Moi qui n’ai jamais pu réciter une leçon d’histoire ou de géographie !
    Psssttt, Bourreau, allez, on est plus fâchés, j’te recause !
    Tu sais quelque chose, toi ? C’est où Saillon ? Dans le Périgord, en Lettonie ou quoi ? Tu peux m’envoyer des petits papiers froissés pendant que la prof tourne le dos ? Chuuuuuutttttt !
    J’te promets que je jouerai avec toi à la récré !
    Et rigole pas, le temps presse (sète sans seing Kant !) .

  493. Chuuut … (oui je sais où c’ que c’ est Saillon ; rebranche ton PC à ton bigophone et consultes ton courriel, tu y trouvera un message de la part de Giorgio ; tu sais, Giorgio, c’ est le gentil meûsieur qui nous montre sa feuille de vigne à la sortie de l’ école et qui nous invite à boire du vin chez lui …)

    Sd papier froissé :

    (j’ ai compris une leçon d’ arithmétique qui te fera plaisir, j’ t’ expliquerai quand j’ aurai fini mon goûter -choco Bn et clémentine- on partage ?)

    3ème papier en boule :

    (Au fait tu m’ recauses quand ça t’ arrange bien, hein ? et si j’ exigeais les bisous que tu m’ as privé avec les intérêts ?)

  494. Bonjour mes frères et soeurs

    Nous sommes bien partie pour le 999…

    Un internethon ?

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  495. kokCkça intermethon ?
    internethon oui ! mais pas Méthon
    frère Jacques … heu … je voulais dire frère Claude ,
    au piquet !!!
    pour tentative de dissipation d’un groupe de recherches studieux !
    vous serez signalé à EDVIGE ! à moins que vous ayez moins de 13 ans !

  496. Merci pour le tuyau, mon petit Bourillon ! T’auras 3 bisous sur une joue et 4 sur l’autre, si tu me dis ce que tu as compris en arithmétique .
    Mais soyons discrets parce que la prof, elle a pas l’air commode aujourd’hui …! Elle veut mettre notre frère Claude au piquet, tu sais celui qui est dans la classe au-dessus . Pourtant, il connaît le secret des nombres … C’est pas juste ! Rappelle-toi le copain Albert qui a redoublé trois fois parce qu’il s’intéressait à la physique quantique .
    Les cahiers au feu, la maîtresse au milieu !
    Chuuuuttt ! La revoilà !

  497. précisions : Albert n’a redoublé qu’une seule fois sa 3ème ;
    parcequ’il s’exprimait mal et ne semblait pas très éveillé .
    Donc courage mon p’ti bourreau, l’avenir est devant toi !

    devoir supplémentaire : interméthon .
    celui qui trouve aura un caramel au poivre .
    Il n’est pas interdit de partager .

  498. Bah le prochain résumé, c’est pas moi qui m’y colle. Embrouille suivie d’échanges codés de numéros, p’tits noms (Mob’ et Lulu), bisous… Et maint’nant on est en classe.
    Alors: Sachant que nous sommes 7 depuis 2 mois, c’est-à-dire à peu près depuis le post 25: Quelle question pourrait-on poser?
    Et pourquoi vous envoyez frère Claude au piquet? Bon, du moment qu’vous l’envoyez pas au pieu.

    Euh, m’dame. Est-ce que je peux aller faire 6,28 s’il vous plait?

    (2 vannes se sont glissées dans ce commentaire)

  499. Finalement, j’pourrais l’tenter le résumé. J’suis en pleine lecture de « Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain » (rien que le titre m’a pris 2 jours) de Condorcet, le mari de ma copine que je saluais à la fin de mon texte, plus haut (bien plus haut). Dans ce texte, je parlais de « frère Claude et son père, oncle Dieu ».
    Il m’a fallu plus de deux semaines pour réaliser que si le père du frère est l’oncle, il y a un truc qui déconne. D’où, peut-être, le fait que ça dégénère parfois. (J’vous asure qu’il y a un rapport avec le bouquin)

    (Il y a du racontage de vie dans ce commentaire)

  500. Trinita ,tu exagères !
    d’abord, tu arrives en retard ; puis tu veux faire ton 6,28 , ce qui est un peu lourd et enfin tu nous entraînes en généalogie … le père du fils qu’est l’oncle …
    on fait de la Géographie !! et pour moi, ça sera 533 km .
    enfin , si tu veux te rendre utile, tâche de trouver Bourreau qui doit être caché sous son lit !
    après si tu arrives à faire un résumé de ce happening si salutaire …

  501. Y’a pas forcément un problème mais de toute façon ça commence à être plus complexe que les Feux de l’Amour et ça fait trop pour moi. Lucie, fait un petit dessin ça va t’aider :D

  502. M’dame, c’est quoi le 6,28 ? Si c’est ma note sur 10, je suis drôlement contente !
    Trinita, je ne comprends rien à ta vie de famille !

  503. Lucie, pour comprendre il faut d’abord diviser .
    je sais , pour toi c’est dur ; tu es plutôt du genre à unir .!

  504. Aslan, chuis nulle en math, va vraiment falloir que je bosse, cette fois !
    Lucifer, alors là, tu me compliques vraiment la vie . …
    Ah, une lueur ! Je divise par deux …
    Zêtes durs avec moi !

  505. Mais c’ est normal de se donner des petits noms, sur le fil de l’ amour, mon doux Trinitounet ! et si ma ptite Luciférette dirigeait trois virgule quatorze secondes sa longue vue vers le tableau au lieu de te mater ds l’ élément liquide, elle s’ apercevrait que frère Claude a bien écrit interNethon !
    Mais c’ est vrai que ça devient compliqué, une chatte n’ y retrouverait pas ses oncles … même ma p’ tite Lulu ma p’ tite Lucie ma p’ tite Lucette ne sait plus parler en langage PI ! essaye donc de diviser 6, 28 par deux comme il te l’ est conseillé, en attendant que je révise mes calculs arithmétiques que je déposerai demain à tes pieds mignons …

    (Soyez pas jaloux, mes tendres Mobibie et Aslanounet ! voyez, point ne vous ais je oubliés !)

  506. Et revoilà Trinita et son rabin triqueur qui nous fait attérrir (?) dans une salle de classe!
    Vous ne m’aurez rien épargné !
    Je savais que l’amour demande des efforts mais là, mes chéris doudounets…ne me faites pas ça ! à moi !!!

    Si je m’attendais après avoir jouer aux auto-tamponneuses intersidérales avec Lucie entre 684 et 691…

    Lulu, le 6,28 est le double du Pi ( 3,14) , la contrepétrie, je l’ai trouvé aussi..allez maintenant , on arrête avec l’arithm pathétique, la géosapiens et tout le toutim scolaire !

    Bon, je siffle la récré éternelle !
    Et je sens comme Frère Claude qu’on arrivera au 999 encore chauds et humides de nos embrassades Internethonniennes…

    Chacun prend son avion en papier et file chez Farinet avant que Giorgio des alpages ne mettent son nez dans ce fil…il pourrait revenir sur son invitation….

    Bourreau, faut que j’te dise : les filles, c’est comme ça ..ça râle et ça se fâche, mais moi, je dis que tu es très courageux car tes petits copains mâles restent très discrêts dans nos délirium parfois un peu épais…

    Frère Claude fait des mystères..Aslan profère des menaces épisodiques…et Trinita fait du yoyo pour ne pas se mouiller les pieds…

    Toi seul ose affronter nos autos – tamponneuses…

    ALLEZ, les pioupious, je vous attends à la fête foraine…au fond de la crique sous les cigales à gauche..toute !!

  507. Je vote contre d’un coup de Grand Robert sur son occiput. Quand au caractère sporadique de mes menaces c’est que même sise à 747 lieux sous les mers la crique à pour le moment plus pour moi d’une boule à neige que d’un chaud havre de paix: je la regarde et m’y projette en soupirant mais je ne peux guère que la secouer et jouir du spectacle, heureux estivants !

  508. Bien ! ça progresse !
    Il manque encore des réponses !
    Ils font tous , (presque tous ) semblant … d’être très occupés !

  509. Moi ça va, j’ ai gagné ma journée grâce au post 745 de Mobensim.
    Je plane encore mais je te fais confiance pour me faire redescendre sur terre, Lucifer …

  510. ……….V……………………………….V………………………………………….V………………
    ……………….V…………….V…..Comment on fait……………..v……………..v……….
    …..v………………..V…………..v…………………………….V…………….V………………..
    ……..V……..v…………..V………………..v………..V………………………….V…………….
    ……………………V……………………..V…………………………….V………………………v..
    ……………………………….pour redescendre ?……………………….v………………..
    ………..v……..V………………………………………………..V……………………..V…………
    ….V…………………….v………………………..v………………………V…………………..v….
    ……………..V………………….V……………………………v……………………V……………..
    ……………………………………………………………………………………………………………

  511. même sous terre si tu veux !
    mais pour aterrir , le 747 est pas mal; mieux que le 707 !
    Mobensim, c’est vrai ! ce doit être très dur pour toi ! j’espère qu’yzon tous entendu le coup de sifflet et qu’ils sont tous au manège ! Ah j’aperçois luciole qui est sur un nuage … ça monte et ça descend …et à côté Bourreau qui vient juste d’aterrir . Boum ! Aslan qui n’en finit pas de larguer Robert et frère Claude qui médiiiiite , avec son accordéon en bandoulière !
    Il fait si beau ! et ya des crêpes au beurre !

  512. ben ! fais attention ! ! ! si tu prends un courant à 100 dents on ne te revoit plus ! c’est pas le moment de disparaître ! encore une fois ! Qu’est-ce qu’on ferait de Bourreau ?
    Vise le toit rouge du manège et laisse toi tomber … (tu inverses les ailerons de droite avec ceux de gauche )

  513. N’ écoutes pas Lucifer, Lucie ; pour redescendre faut que quelqu’ un de méchant t’ embêtes.
    Et c’ est pas avec ton post volatile que ça risque d’ arriver ; tu progresses, plus simple mais plus efficace. Pas ds la virtuosité, mais par ds l’ idée …

    Quoique si je rajoutais le petit bémol qui consisterait à regretter que ce que la technologie imposât des fils électriques à tes mouettes (vos gueules !), peut être pourrais tu ainsi redescendre de quelques centimètres ; moi je reste là haut …

  514. bon ! alors , si tu VEUX pas descendre,c’est autre chose … fallait le dire tout de suite ..;
    c’est pas que tu peux pas, tu veux pas !
    Pas si moche que ça ! ya des fois des euilles où tu peux voir l’univers des univers …écouter l’enchantement des mondes ,et ..; et .. regarder les étoiles ….

  515. … pôv Lucifer ! toute seule sur la plage !

    C’ est pas la compassion qui alourdit ton coeur, Lucie !

    Où est passée la solidarité féminine ?

  516. Voilà de la galanterie masculine :

    Lucifer, j’ arrive ! jamais je ne laisserais une femme malheureuse sur une plage déserte, où il ne pleut pas de l’ ambroisie ! sèche tes larmes, Lucifer, ton Bourreau descend !

  517. Et maintenant de la goujaterie descendante :

    Tes mouettes on dirait des corbeaux assis sur une ligne à haute tension.

    Finalement j’ ai pas osé ; je suis pas aussi courageux que mobensim se l’ imagine …

  518. Mais c’ est vrai ! bon, puisque Lucifer n’ est pas là (goujaterie féminine), je remonte t’ expliquer !

  519. Aah, mais ! j’ arrive plus à m’ envoler ! faut me dire des trucs gentils, Lucie, si tu veux connaître mon cadeau arithmétique.

  520. … plus personne ! à vouloir rendre service j’ ai tout perdu !

    Conclusion : l’ homme est galant, la femme est goujate …

  521. Si j’ai bien compris, mon 745 n’était pas assez gentil pour te faire décoller ?????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Lucie § Lulufer….faites roucouler le Bourreau…

    « moi, j’en ai marre, j’vais à la foire…

    là voilà donc su run cochon qui tourne en rond..
    quelle joie de vivre..l’énivre..
    et puis derrière y a Albert qui la serre
    Et elle se laisse faire !
    youpi ! youpi  »
    paroles de Bobby Lapointe ( tu connais ça Lucie ?)

  522. Solution alternative pour ma galanterie frustrée : libérer Mob’ du cochon (comment ça « pas la peine ? »).

  523. j’vais à la foire…

    le voilà donc sur un corbeau qui croasse en rond
    quelle joie de vivre..l’énivre..
    et puis au dessus y a une mouette qui gueule
    Et il laisse faire !
    youpi ! youpi ”

  524. Bourreau, ne me dis pas que tu ne connais pas Bobby, toi ?

    Lucie préfère le manège des mouettes rieuses..

    Moi, je te fais une place sur mon cochon qui monte etqui descend et ..qui tourne en rond comme comme ce fil entortillé…

  525. Je connais un tout petit peu, Mob’. Mais avec ce que tu m’ as fait lire, je suis pas près de m’ envoler : trop de lest … (comprend qui peut comprend qui veut.)

  526. Pour les paroles peut être, mais pour l’ orchestration c’ est foutu : je viens d’ apprendre que Richard Wright, organiste des Pink Floyd est mort … frère Claude, pris donc pour le repos de son âme, partie pour la face cachée de la lune …

    Et nous, continuons à vivre.
    Continuons à nous enivrer, continuons à rire, continuons à tourner en rond avec les cochon(e)s, continuons à nous envoler avec les mouettes -qui ne ressemblent pas à des corbeaux, j’ avais menti.
    Continuons à faire les bateaux qui vont sur l’ eau et les ET qui flottent ds l’ espace …

    Continuons à nous aimer ; toujours ça que cette salope de mort n’ aura pas.
    __

    Sorry pour le 1er degré (1er degré virgule 14.)

  527. AAAAaaaahhhhhh , comme j’ai bien dormi !
    Le sable est doux et chaud …J’ai rêvé que bourreau était là ,surveillant une mouette rieuse qui se riait de nous tous !
    pas de cochon sur le joli manège ! laïcité oblige !
    quelques vaguelettes blanches au loin . La plage est vide , une petite fille joue dans le sable avec des ET sortis du vaisseau, là juste à côté .
    Décalage horaire ..;tout le monde dort !

  528. Que neni ! Pendant que tu en écrasais sur la plage après ta folle nuit qui remballait la foire? Je cassais juste une graine au bar « Chez Robert »* avec mes collègues prolétaires, pâté / vin rouge à 8h du mat, quand je t’ai vue t’étirer sur le sable.

    Faut partir maintenant, madame, on fait passer les tracteurs pour nettoyer la plage, y’à des cochons festoyants qui l’ont toute salopé !

    Comment vous croyez qu’il est, de toute façon, le sable sans ouvriers? Pleine des cochonneries humaines que nous débarquent les courants, madame !

  529. Quand je vous disais que c’était moche en bas !
    Bon moi je reste sur mon fil électrique, dans la chaleur mouette de l’espace 3,14 …
    Warning : ligne à haute tension activée pour les gêneurs …!

  530. Aslan , on connaît et reconnaît ton grand courage et ton abnégation . Tu viens d’être nommé : nettoyeur d’honneur à vie de la crique ! La remise de diplôme se fera officiellement le 18 octobre prochain, en présence du peuple, du gourou à la feuille de vigne et … La capitaine ,si elle descend de son fil électrice !

  531. … ouais ! et les mouettes devront désormais nettoyer elles mêmes leurs fientes, qu’ elles veulent nous faire passer pour une pluie d’ ambroisie !

  532. Ce sont des mouettes PI , ô ignorant ! Leurs fientes sont automatiquement recyclées dans le pédiluve et transformées en astéroïdes .

  533. Ah, zut ! ça m’ arrange pas ; où vais je trouver du guano pour le champ d’ herbette, maintenant ? (Aslan est l’ ouvrier de la crique, moi je suis le paysan.)
    __

    Quoi ? on approche déjà de la bitte kmétrique 800 ? on est plus productifs que des lapin(e)s !

    Je vais donc bientôt t’ exhiber mes calculs arithmétique que j’ ai noté sur une feuille de vigne, Lucie ; je suis sûr que ça te fera plaisir.

    Indice pour que les linottes perchées comprennent : il serait préférable que tu perdes

  534. En attendant, je détourne la nacelle EDF d’ Aslan pour venir te visser des ampoules ds les oreilles et ainsi obtenir une bath décoration de Noël façon Champs Elysée lors du passage au 21ème siècle en 2001 … (ceci est un indice supplémentaire.)

  535. … et c’ est une grosse surprise ! (pense à 2001 et à l’ arithmétique.)

    Sur ce je dois m’ absenter, je vais aider cette maladroite de Lucifer à faire des châteaux de sable (ma galanterie me pousse parfois à quelques menus travaux d’ ouvrier), n’ en profites pas pour gagner ! (en trichant. Bien mal acquis …)

  536. mes châteaux, je les fais en Espagne !!
    maladroite ??? pourquoi ça ???
    c’est çuy qu’il dit qu’y é !

  537. … parce que tes châteaux ne sont pas suffisamment solides, à tel point qu’ ils ne pourraient résister à l’ impact d’ un avion qui rentrerait dedans ! toujours aussi inattentive, hein !
    _

    Si je suis sur le 800, alors quiconque postera après sera le/la vainqueur/qurice … et cette dernière phrase est presque la réponse à ma devinette.

    Lucie plongera t -elle de ses fils électriques sur la bitte 801, telle une buse sur sa proie ?

  538. proverbe chinois : quand bourreau fait de l’arithmétic, il devient agressif . et injuste . et …
    qu’est-ce qui se croit avec ses 4 neurones dont 2 gagnées dans un paquet de lessive !
    Enfin , tu l’as eu ton 800 . N’es-tu pas content ?
    et pourquoi un avion dans mon chateau ô ô ô ?
    Bourreau, faut que j’te parle .
    j’ose pas te le dire ; je comprends rien du tout à tes devinettes et tes indices sont tellement fumeux que j’entends les pompiers qui arrivent en urgence .

  539. …………………………………………………???………………………………………………………………..

  540. ben nannnn ! justemaaaant ,j’comprends rien !
    et le 802 non plus j’comprends pas !
    allo maman bobo ,
    comment tu m’as fait j’comprends rien !

  541. Spectaculaire, Bourreau ! Magnifique ! Eblouissant !
    Ca me fait vraiment plaisir ! Oui vraiment !
    Lucifer, tu ne peux pas voir, c’est subliminal …

  542. t’es vraiment forte Lucie ! extra-voyante !
    alors moi, qu’est-ce que je vois ?
    je ne vois que le sable qui poudroie ,
    et la crique-mer qui ondoie …c’est déjà bien !

  543. j’aime bien allumette , mais enfin c’est un peu délicat !
    ce sera une preuve pour nous accuser de pyromanie volontaire !

  544. Ah ! vous avez enfin osé franchir le rubicon, les filles ! votre hésitation était touchante et émouvante …

    Y en a une qui va voir à quel point je suisagressif : la grande gagnante de l’ étape est … Lucifer !
    Allez, ressors moi tes métatarses !

    Quand à toi Lucie … aah, Lucie Lucie Lucie … ! je ne sais plus quoi faire pour te faire gagner … chaque fois que je t’ ouvre la porte en grand, vlan ! ds le mur ! peut être es tu plus à ton aise ds l’ espace mouette … sûrement, même. Et je te comprends.

    Rappel des indices :

    1) il serait préférable que tu perdes.
    2) Le passage au 21ème siècle en 2001.
    3) quiconque postera à 801 aura gagné.
    Plus 4) le fil conducteur : l’ arithmétique (je dois concéder que ce n’ était peut être pas le bon terme.)

    Nouvel indice quasiment la réponse : la controverse sur la date réelle du début du 21ème siècle …

    Je vous donne une dernière chance de comprendre, avant de réapparaître tel le Sphénix (hybride du Sphinx et du Phénix) qui a survécu aux sevrages de Lucie, un paquet de devinettes Carambars à la main.
    __

    Subliminalucie : « elle a tout d’ une grande. »

    (Je suis vraiment pas courageux !)

  545. Te fais pas de bile Lucifer, c’était de l’humour !
    En fait, c’était un petit court-circuit sur mon fil électrique . Juste une petite étincelle comme un jet de fiente de mouette .

  546. Je déteste les devinettes . Donc je retourne à ma paresse cérébrale et je me laisse porter par les étoiles …

  547. en aparté . post destiné exclusivement à Lucie .tous les autres s’abstenir.
    Lucie , sois honnête avec moi ! dis moi : c’est lequel des deux , lui ou moi , qui est gravement atteint d’alzahimère
    c’était quoi la question ??

  548. Grrr ! t’ es infernale, Lucie !

    C’ est toi la mère poule et c’ est moi qui doit tout t’ apporter tout cuit ds le bec !

    Mais bon, j’ avais promis de déposer la réponse à tes pieds mignons, alors … mais si tu pouvais couper la tension du fil électrique, que je puisse venir t’ expliquer en toute quiétude pourquoi tu as, depuis le début de ce fil, gagné six fois les étapes
    __

    Tes neurones saturent, Lucifer ? (ceci n’ est pas une contrepèterie.)

  549. d’abord bourreau , il convient que tu me parles avec déférence !
    « ressors moi tes métatarses  » ils ne sortent jamais sur ce ton ! et pourquoi faire ?
    1- donc c’est pas préférable de gagner …
    2-sujet rebattu
    3-gagné ? donc j’ai perdu puisque il valait mieux perdre !
    4-…
    ahh ça y est , j’ai trouvé : Qui perd , gagne (un carambar )

  550. Il prétend avoir résolu un problème arithmétique pour faire des dessins sur le fil (enfin, je suppose que c’est ça, je ne sais pas …) .
    Mais il cause en devinettes, en indices, en sous-entendus …
    Je comprends rien .
    Il m’énerve celui-là ! IL M’ENERVE !!! IL M’ENEEERRRVE !!!!!!!

  551. bon ! tu as toute la nuit pour expliquer à Lucie comment elle a sauté victoreusement toutes les chausses trappes que tu avais mis sur son chemin ! En fait, ça ne me concerne pas !
    c’est pour ça que je ne puis comprendre!

  552. Dame Lucifer, en une humilité proche de l’ humiliation, j’ aurai l’ insolence insigne, en baissant les yeux toutefois, de vous demander l’ autorisation de pouvoir humblement baiser du bout de mes lèvres, indignes d’ un tel honneur, vos altiers métatarses … (je rajouterai que vous êtes mauvaise gagnante.)

    Tu m’ as mal compris, Lucie, tu augmente la tension des fils ; mais c’ est pas grave : je viens de me rappeler qu’ un Sphénix ça a des ailes. Alors j’ arrive !

    Flap ! flap ! flap ! flap ! (bruit des grandes ailes maladroites d’ un Sphénix.)

  553. Il va nous expliquer maintenant comment il a triché !
    Très intéressant ! Qu’est-ce que ça me fait plaisir ! Oh la, la !!!

  554. cher damoiseau-bourreau, l’humilité n’est pas l’humiliation.
    j’aime l’une et hais l’autre .
    Je vous laisse à vos secrets partagés ; flap flap t’entends Lucie !
    V’là le grand maladroit ! ………………………………………………………………
    ………………………………………………………………………………………………………
    tu me raconteras quand même un tout petit peu , Lucie ?

  555. Vite, faut donner la réponse, là ; ça tourne au vinaigre …

    Le XXIème siècle ne commencera donc que le premier janvier 2001 à 0h temps universel, et certainement pas un an avant. Le comptage des millénaires suivant la même règle, le IIème millénaire, commencé le premier janvier 1001 à 0h temps universel, ne se terminera pas avant le 31 décembre 2000 à 24h temps universel pour immédiatement laisser la place au IIIème millénaire, lequel commencera bien le premier janvier 2001 à 0h temps universel.

    Et comme ce fil fut parfois quelque peu religieux, tendance Chrétienne, le comptage des étapes décimales se fait, par voie de conséquence, de 01 à 00 … c’ était pourtant simple, non, mes p’ tites cancrettes ?

    Un bisou ?

    Un Carambar ?

  556. Ben je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle parce que, du coup, mon 666 se retrouve décalé, non ? … Ainsi il n’a plus de valeur !

  557. les deux : un bisou et un carambar , l’un avant l’autre .
    très modestement bourreau, tout ça , je le savais …je crois que je n’ai toujours pas compris la question !
    tu dois être fatigué ! va dormir en paix !
    la cancrette te bise !

  558. Mais tu nous embrouilles, parce que ce qui compte, ce n’est pas le siècle ou la décennie ou l’heure mais la valeur symbolique du nombre .
    Donc, mon 666 reste valable !
    Et donc, je n’ai pas gagné six fois ( mais tout cela est très subjectif …) .

  559. @ Lucie : Un coeur à une valeur inaliénable, où qu’ il se trouve …

    @ Lucifer : peut importe la question, seuls les bisous comptent …
    __

    Dire que c’ est un truc que j’ avais trouvé pour calmer vos courroux et que je me suis débrouillé pour finalement vous rendre furieuses …

    Comme je le disais plus haut : à vouloir rendre service j’ ai tout perdu !

    Am alédiction (am oitié seulement) !

  560. Ah mais non, ca va pas du tout, c’est quoi cet espéce d’hybride de chat errant, de paon et de merle moqueur qui s’est posé à côté de toi, Lucie !

    Attention la haut, je ne veux que du propos premier degrés, sinon le fil ne tiendra pas et y’à pas astreinte cette nuit, c’est pas la tempête (dans un crâne) de 99 !

    Et quand il aura un moment le volalin, le félatile, il pourra pt’êt nous dire s’il se joint à moi et Cécile pour atteindre la vallée des ours ennivrés !

  561. … il avait prévu cela, le je-ne-sais-quoi, M. le prolo … mais il devait d’ abord se tirer des griffes des mouettes furieuses … y a pas (encore) le feu à l’ océan (proverbe presque suisse) !

  562. J’essaie de réparer mais je n’arrive pas à activer la ligne à haute tension, Aslan ! Ca fait que toutes sortes de volatiles plus ou moins indésirables viennent se poser sur mes fils …
    Je crois qu’ils veulent des bisous (enfin, des bécots) . Mais ils peuvent être dangereux, on ne sait jamais …

  563. Mouais, c’est sûr, mais comme on dit chez Robert « c’est pas parce qu’on part maintenant qu’on arrive ».

    Attention au fil avec tes grosses pattes de velours, demain c’est disco-volante sur la plage et il faut du jus pour faire valser les dames et les moustachus (ensemble ou pas).

  564. Oui, Lucie, j’ai vu la bête à poils et à plumes, elle est pas dangereuse malgré sa mise étrange.

    En plus ça grille pas ces bêtes là, sang de Phoenix oblige. Tu leur mets dix mille volts et après un petit moonwalk ça te crie des « Encore! » réjouis.

    Tu ferais mieux de lui donner des bisous: d’une part il est là pour la nuit, d’autre part s’il n’en a pas il va te poser des énigmes jusqu’à ce que tu craques et enfin il y’a poil moins doux (je te conseille le dessus du nez) et les nuit peuvent être froides, l’escogriffe pourrait te faire bouillote.

  565. Petite précision en passant : ds mon idée, les bisous c’ est moi qui les offrait -générosité-, mais si on n’ en veux pas, je les remets illico ds ma culotte ; ça fera un escargot tout chaud.

    Maintenant réfugions nous derrière un moaï, pour contempler les fausses étoiles, comme Vénus ; et aussi les étoiles mortes, dont seul le rayonnement fossile parvient jusqu’ à la crique. Illusion.

  566. Ké passa ?
    Je tournais manège quand pouf! toute la fête foraine s’est envolée …
    sous le souffle sifflant de cet insassiable Aslan ( à dire très vite)

    Lucifer endormie sur la grève..

    Je lève les yeux : une Luciemouette batiffole entre les fils électriques, les cheveux dressés sur la tête, les yeux délavés…

    Quelques mètres plus bas, un albatros avec sa calculette, tente de décoller péniblement en faisant des devinettes…

    Le temps de gonffler ma montgolfière et je vais prendre un peu d’altitude…retrouver Lucie et lui offir quelque nectar de clémence…
    Aslan, Lucifer, vous montez ?
    Bourreau, accroche toi à la nacelle, on te prend en chemin…

    La route sera longue jusqu’au pays du chocolat blanc…

  567. Bourreau, tes bisous sont TOUJOURS empoisonnés .
    Chat échaudé garde pelage hérissé .
    Merci Mobensim d’apporter ton baume apaisant .
    Femme bafouée n’oublie jamais .
    Mes étoiles ne sont que 3,14 . Je ne connais pas encore les étoiles 4 de la clémence absolue .
    Une souris verte
    Qui courait dans l’herbette
    Ne fera pas un escargot,
    Illusion des mots …

  568. La crique est déserte ! y sont tous partis se griller les pattes et se bécoter sur les fils . pas ceux d’ici ! j’ai raté l’envolée Mobensim ..bof ! Je n’aime que le chocolat noir , bien noir ! le blanc, c’est pour les fillettes et les mauviettes ! La belle étoile luit doucement et monte à l’horizon! Il dit ,comme la pendule au salon ; » je vous a t tend  »
    P.S. tous les bisous inemployés, inappréciés seront donnés aux poissons !

  569. Tu as raison de rester sur la crique, Lucifer, c’est encore le lieu le plus sûr . Maintenant qu’ elle est toute nettoyée …
    Et, de là, tu vois mieux les étoiles ! (sans les fils électriques) .

  570. Grande séance de lecture à la bibli de la crique .
    J’y ai trouvé un bel ouvrage , récent certes, inachevé mais déjà si exceptionnel ; si original ,UNIQUE , inattendu ! sûr qu’il va triompher au Nobel . et j’entends chuchoter que Jaoui et Bacri l’ont déjà retenu pour leur prochain scénario ! jamel y tiendras un rôle tout en délicatesse ; celui d’un certain bou…rreau ou dah …
    Où êtes-vous tous les criquards ? sortez de votre farniente ,abandonnez les électriques fils et jetez un oeil, un cil ,sur ce grimoire des temps modernes . Bon j’y retourne !

  571. Criquard triquard j’ai juste le temps de passer remonter au cric le bourreau mécanique qui est un peu flappi des aîles. Cric cric, l’est tout foutu c’t’oiseau. M’est avis qu’il est en stase, l’animal. Repartira tout seul.

    Encore le temps de saluer l’élégance de Mobensim et de mendier à Lucifer un petit carré de chocolat noir à grignoter et je retourne dans la jungle humaine me faire des Rantanplans sur la moquette.

  572. j’lève un oeil et j’aperçois Aslan qu’est déjà reparti !
    t’inquiète pas petit , le choco, j’l’achète au kilo et j’le casse au marteau . Tu auras ta part bien méritée !

  573. J’veux bien un bout d’chocolat aussi, si y a moyen. Puis une flamme de lucifer. Ensuite, pour consoler Bourreau (post 784), je peindrai cette flamme en rose. Ensuite, pour changer de musique, j’irai chercher des diamants que je lancerai à Lucie, si elle est toujours dans le ciel.

  574. De Kool Shen à Pink Floyd, tu es décidément un homme de goût, Trinita !

    __

    Dis, tu as bien reçus mon message envoyé par pigeon voyageur, Aslan ? ou bien parles tu du traitement inhumain infligé aux monstres par les foules intolérantes ?

    __

    «Bourreau, tes bisous sont TOUJOURS empoisonnés.»

    Lucie, si tu refuses mes bisous, fais moi au moins la grâce de me laisser porter ton injustice terrible sur mes épaules meurtries , ça t’ allégeras les ventricules 666 et tu pourras voler plus haut …

  575. Le saviez vous :

    Les poissons ont parfois de belles lèvres charnues, que ne renierait pas un bâton de lipstick

    Dernière minute :

    Djamel tiens à informer Lucifer que pour des raisons techniques il ne pourra jouer le rôle de Bourreau ; à cause de la fameuse scène de crucifixion, sur le Mt-Souris Verte.

  576. Oui Bourreau, j’ai bien receuilli ta noble bête qui tranche sur le pigeon parisien de base et reçu son message. Tu trouveras en réponse à son retour des informations sécrètes qui pourraient bouleverser bien des arpenteurs d’univers exotiques et mériteraient que l’état mette quelques membres de la DST sur le coup (ça fera des vacances à Cazo).

  577. Hors crique, ça chauffe.

    Je reviens du salon de Jaoui Bacri Jamel et qu’est-ce que je m’aperçois-je?

    JPL a remis ses chaussures et menace de couper les fils pour des raisons de marmite qui ne pourrait plus bouillir…

    Aslan et Bourreau se sont inventés un langage ésotérique pour échapper à je ne sais quel pigeon frondeur et non moins voyageur…

    Lucie ne sourit plus…Lucifer parle entre les lignes d’un bouquin sans nom…Trinita grignote des Beattles au chocolat…

    Et ma mongolfière qui se déballonne sous les coups répétés du Mistral…Rassure toi , Lucie, il rend parfois un peu fou…mais il balaie aussi le poison des baisers échaudés et emporte très loin les désillusions….

  578. Mongolfière atterrie avec turbulences sur crique . Suis partie avec mon arc et mes flèches dans banlieue-jungle aux noix de cocos, chasser la brute épaisse . Très occupée… Vigilance…

  579. Après Adam et Eve, voici venu le temps d’ Abel et Caïn … la crique n’ échappe pas au destin tragique de l’ Humanité. Les illusions s’ écroulent, le ciel perd ses étoiles et le sol devient froid

    Badigeonne tes pointes de flèches avec du poison de bisou, Lucie, au cas où une crise d’ injusticia terribilis te prendrais et te ferais confondre un galant et sensible gentleman avec une brute épaisse.
    L’ alcaloïde de bisou terrassera les derniers tandis que le poison immunisera les seconds …

  580. il y a du chocolat pour toi Trinita ! et une flamme , vraiment parce que c’est toi ! je te donne la 273 ; prends en bien soin !

    ça sent le morose en ce moment ! Je crois bien que j’ai vu passer Lucie au milieu des migrateurs , cramponnée à son aile ! et Mobensim qui surveillait la sieste des petits de la-haut !
    Bourreau remets-toi; après la nuit , le jour; après le froid, le chaud !et toi Aslan, tu peux parler en clair, Ya personne qui t’écoutes .
    Les brutes épaisses, ça n’existe pas sur la crique ! je croyais que tu le savais Lucie !
    n’y a rien rien qui bouge … Que faire ? appeler le samu des criques ? Ambroisie à volonté ?

  581. Bisous ……………………..
    bisous légers …bisous gratuits …. Bisous parfumés……Bisous pour tout le monde….
    bisous colorés … bisous mélodieux … bisous volants…..
    bisous sur le nez …..bisous sur le front ….bisous sur les yeux ………et sur les cheveux
    bisous pour tous …………..C’est kikanveu ?

  582. Moi z’en ai bien bezoin. Merfi Lucifer!

    Je t’offre en retour le bisou parfait. Il n’y en à qu’un, il faudra le passer à tes voisins (s’ils sont gentils).

    Je retourne aux chaudières du Dr. Moreau, pelleter c’est du boulot mais il y fait bien chaud.

  583. ah ! te revoilà Lucie ! c’était comment ta balade ?
    au moins, tu n’étais pas du côté de la somme ali ? là où ya plein d’otages et de bateaux confisqués !
    aslan, tu sais que les bisous sont comme l’eau des torrents ,
    ;ils courent sans cesse . ton bisou parfait, merci, mais il est déjà loin !

  584. … après le jour, la nuit ; après la chaleur, le froid ; après l’ ambroisie, le vinaigre ; après l’ eau des torrents, les égouts …

  585. plein de poésie Bourreau ce soir !
    après l’amertume , le renouveau !
    après la déception , la joie ; Le changement permanent ;la clé des univers !
    Qui va me faire rire ce soir ?

  586. Merci Lucifer pour le chocolat et pour la flamme. Ah? Y a des bisous aussi? Bon bah j’vais en prendre un alors…

    Bourreau, de Kool Shen à Pink Floyd, je bouche mes oreilles. J’suis p’t-être un homme de dégoût finalement?

  587. 100% d’accord !
    Tu donnes : on prend, on laisse, on gaspille, on jette …
    Tu ne donnes plus : on te rejette .

  588. Ola ! Les criquéens, secouez vous !

    C’est quoi ce coup de mou ?

    Quand soleil décline, rappelez vous le zénith.
    Si les bisous sont poisons, souvenez vous du goût de miel….

    L’amour en vacances, c’est un feu brulant entre quatre pierres, sur un ban de sable….on s’endort roulé dans le duvet au bord des braises chaudes et on se réveille dans la cendre refroidie, la bouche pâteuse, la chair poisseuse et l’estomac vide.

    Enfin, en général.

    Mais nous…on a fait du feu dans les étoiles, on s’est gorgé d’océan et d’ambroisie, on a pris des envols vertigineux….

    On va quand même pas éternuer au premier courant d’air de septembre ?

    …. »La tempête a béni mes éveils maritimes.
    Plus léger qu’un bouchon j’ai dansé sur les flots
    Qu’on appelle rouleurs éternels de victimes,
    Dix nuits, sans regretter l’oeil niais des falots.. »

    Rimbaud ( le bâteau Ivre)

  589. … tu as raison, ces quelques rimes aideront la neige à fondre, et la terre à être féconde, Mob’ , merci ; figure toi que je ne le connaissais que de nom, ce fameux poème (si !) …

    Elles nous aideront à tenir au moins jusqu’ au prochain printemps, quand le champ sera à nouveau prêt à devenir broussailles accueillantes pour les ouvriers-cultivateurs de la crique -nous les appellerons Adam et Eve par commodité- venus semer la nouvelle génération d’ herbette joyeuse qui, bien distillée, donne une Caïpirinha correcte. Tandis que l’ Epouvante, appareil am
    phibie et ailé, disparaîtra ds les eaux mystérieuses du triangle des Bermudes, pour s’ y évanouir en multitudes d’ atomes a l’ arôme ambroisique.

    Et la morale de cette histoire, c’ est qu’ à la fin les monts accoucherons d’ une souris vert-pomme.

  590. Merci, Mob ! Mon poète préféré !

    « Flocon, papillon,
    Il neige doux, il neige doux,
    La terre est noire par dessous … » (Anne Sylvestre)

    Par dessous, la terre ne gèle jamais, elle regorge d’humus et de minerais fertiles . Mais la terre généreuse ne donne pas tout ce qu’elle a aux laboureurs inconscients .
    Car la terre ne supporte pas bien l’arrosage au vinaigre au moment où elle veut « rendre service » . Elle produira un cépage amère et un vin aigre au moment où le viticulteur voudra « servir » .
    Quand notre terre aimante n’en peut plus d’être exploitée, méprisée, torturée, saccagée, elle tremble de colère, éclate en éruptions et pleure en tsunamis .
    Mais le coeur de la terre est immense et encore inconnu des hommes fous …

  591. enfin , ils sont là ,mes poêtes préférés , réveillés !
    Prêts pour la suite de l’aventura . merci Mob!
    Lucie chez les oxiras ..; c’était une erreur ! Ils en voulaient un autre …
    maintenant ,visons les étoiles et continuons la folle chevauchée.
    suis pas toute seule quand même !

  592. Lucifer, le « Bon bah j’vais en prendre un alors… », c’était pas celui du gars qui se sent obligé… Mais celui du gars qui passait par là et qui compte bien profiter de ce qu’on lui propose.

    Je crois que d’ici une semaine, c’en sera fini de la crique. Du moins de sa « facilité » d’accès. J’me demande si je n’vais pas mettre ce passage secret dans mes favoris. En attendant, regroupons-nous autour de nos poètesses… Autour du mât, du vaisseau spatial, ou du mât du vaisseau, ou de je n’sais quoi, j’ai pas tout compris mais c’était sympa quand même.

  593. Suis toujours avec Orixas . Orixas pas méchants, Lucifer . Me font confiance . Possèdent des secrets … Fabriquent colliers de bisous très puissants . Ne sais rien encore …

  594. toute la crique te fait confiance aussi , Lucie .
    pas méchants … enfin modère la consommation de leur mixture ! et tâche de nous ramener quelques secrets et quelques colliers . Justement que mon collier d’étincelles et de flamèches vient de s’éteindre! Ya trop de brouilard en ce moment sur la crique !
    Trinita aurait-il raison . On va être des déplacés brouillatiques !

  595. Oyez, oyez, le premier secret Orixas :  » plus la matière est précieuse, plus l’accès est difficile . »

  596. c’est en effet un bien grand secret !
    existe-t-il une matière précieuse dont l’accès serait facile ??
    existe-t-il un matière non précieuse dont l’accès serait difficile ??
    il faut tout vérifier!
    les images de LTL sont très précieuses ,car en ce moment l’accès m’en est impossible !

  597. : )-‘
    Oui, mais le nougat à l’ am
    broisie, pour y espérer y goûter un jour, faut être terriblement enflammé !

    La neige a fondu et réchauffe avec douceur (PH neutre) la terre ; en attendant que le baume NPK (Nougat Pi Km) ainsi obtenu nettoie les dernières traces de vinaigre, je me suis rendu chez les Orixas de la ville -plus 1er degré que ceux des bois.

  598. Je suis surprise que la TLL n’ait pas encore interrompu ce fil d’amour…
    Sursis?
    Croyez qu’on franchira le cap des 1000 et une nuits ?

    Moi, j’avais jamais vu d’orixas et j’en ai trouvé là…( signature)
    Sont finalement très humains, ces petits dieux, Lucie.

    Je te renvoie une petite giclée de Rimbaud, à partager avec tes orixas…et aussi : Lucifer,Aslan, Bourreau , Trinita, Frère Claudius….

    Le titre : Génie
    « Il est l’affection et le présent, puisqu’il a fait la maison ouverte à l’hiver écumeux et à la rumeur de l’été, – lui qui a purifié les boissons et les aliments – lui qui est le charme des lieux fuyants et le délice surhumain des stations. Il est l’affection et l’avenir, la force et l’amour que nous, debout dans les rages et les ennuis, nous voyons passer dans le ciel de tempête et les drapeaux d’extase……

    ….Il nous a connus tous et nous a tous aimés. Sachons, cette nuit d’hiver, de cap en cap, du pôle tumultueux au château, de la foule à la plage, de regards en regards, forces et sentiments las, le héler et le voir, et le renvoyer, et sous les marées et au haut des déserts de neige, suivre ses vues, ses souffles, son corps, son jour. »

    Encore un génie à ficher …je ne m’en lasse pas!!!

  599. Je rentre, c’ est la nuit et l’ électricité et le macadam de la secrète ville des Orixas résonnent encore ds ma tête, mes sens sont en éveils et les effluves am
    broisées de l’ iode criquéen m’ en sautent d’ autant plus aux lèvres. Au loin j’ entends Dame Mobensim réciter du Rimbaud.

    L’ herbette est en pleine maturation (septembre) et le parfum des fleurs est capiteux, comme on dit ds les prospectus publicitaires pour la fête du Beaujolpif.
    Je me couche au milieu du champ, la terre est tiède et je perçois des vibrations -comme des palpitations- ; cela me remplit d’ aise, mais la nature est exigeante voire capricieuse … Il paraît même que la crique va encore subir des bouleversements …

    Alors je reste ds l’ expectative et me concentre, pour le moment, sur les doux frissons telluriques de la planète.
    Pour éviter de penser à la marche à suivre.

    Il y aurait il d’ ailleurs une marche à suivre ?

  600. Magnifique, Mobensim ! Les larmes aux yeux …

    Alors là, Bouddha, tu m’épates ! (mais je reste méfiante) : tu sembles avoir capté le deuxième secret des Orixas :
    « L’homme n’est pas maître du temps qui se déroule . »

  601. merci mob !
    mais depuis ce matin , je le cherche et ne le trouve pas !
    fiché, car trop subversif , trop potentiel ,soit il se cache , soit il est déjà menotté !
    oh noooon ! j’préfère pas .
    Bouddha médite … normal !
    après le nougat , cherchons la faille du 2ème secret.
    Est-ce que le temps se déroule ? où est le rouleau ?
    quel en est le moteur ?
    Arrive-t-il à l’homme ( bien sûr la femme n’est pas concernée ! luciiiiiiiiiiiie !!! – c’est vrai que chez les oxiras on ne pense peut-être pas comme on veut – ) donc , arrive -t-il à l’homme disé-je d’être maître de quelque chose ? game open !

  602. Alors tu parles pour ne rien dire, juste pour arriver plus vite au 999, lucifer !?
    Non, je plaisante ! Tu poses des questions trop difficiles . Moi, je n’en suis qu’au tout début de l’initiation orixienne …
    Peut-être Bouddha dans sa méditation trouvera-t-il des réponses …

    Aïe, l’Allumette dans la flamme luciférienne, ça fait des étincelles !
    Si je dis « l’homme et la femme », heu, je veux dire « la femme et l’homme », ça enlève toute la valeur universelle du terme et en plus ça crée la division …
    Disons « l’humain » ou « l’être humain », pour te servir …

    PS : Les Orixas ne sont pas contre .

  603. Ou bien est-ce qu’il te faut : « l’humaine et l’humain » ?
    « l’êtresse et l’être humains… »
    On s’en sort pas . Faut trouver un mot hermaphrodite …
    Ou alors : « lhumanité » …
    Tu me tapes sur les neurones, Lucifer !

  604. Surtout que je ne sais plus combien il m’en reste, de neurones .
    J’ai perdu gagné perdu 6 fois aux étapes … J’en ai regagné en rendant service et reperdu en perdant … Re-regagné en buvant l’ambroisie, re-reperdu en avalant du vinaigre, re-re-reperdu en recrachant le vinaigre …
    Lucifer, tu tiens les comptes en ordre ?
    On en est où sur nos cahiers de neurones ?

  605. Oui, mais Cheveux de feu dit aussi celles qui marchent debout (ceuses qui …) ! ça va toujours pas !

    Y a qu’ à dire l’ hemme

    (non à la machophobie, comme dirait Lucie.)
    _

    PS : le sd secret me fut révélé par les Orixas de la ville (885 -eux aussi savent faire confiance). M’ ont même offert le dernier, pour s’ en débarrasser ; pasqu’ en fait tout ça, ça leur passe au dessus de la tête ; ultime étape de la sagesse …

  606. narellement que je tiens les comptes en neurones ! j’y passe tous mes WE .ça compte pour les impôts ! justement Lucie,tu n’as pas déclaré tes derniers mouvements de neurones!
    oui! oui! je veux savoir le dernier secret ! ce doit être le clou!

  607. où est passé le « tu  » de na rellement ?
    encore un coup des orixas !
    ah ah ah ! attention le prochain !

  608. Quoi ? « Non à la machophobie comme dirait Lucie !!!!!!!! »
    M’dame, le Bourreau fais ta malice, il rapporte des mensonges !
    Pour moi, 901 neurones, m’dame !
    (qui a dit qu’il n’y avait que 3 secrets ?)

  609. les deux ,Lucie . l’important, c’est 901; je note tout de suite !
    mais enfin, n’est-ce pas toi qui la première a fait apparaître le terme de  » machophobie  » !
    Allez ,vite , les secrets ; le temps presse ;le temps qui se déroule …

  610. Dernière minute :

    Une dénommé Lucie a été retrouvée ensevelie sous une avalanche de bisous éperdus ; les dits bisous ne contenants nul trace d ‘ OGM empoisonnés, la donzelle s’ en sorti avec des étoiles -naguère disparues du ciel- ds les yeux.

    Peu de temps avant l’ incident, un individu louche portant guillotine en carton pâte sur le dos aurait été signalé sur les lieux du non-crime.

  611. Mais je ne dis pas non à la machophobie !!!!!!!! Je SUIS machophobe !
    Lucifer, je te signale que tu as grillé la place du troisième secret : c’était le 902 .
    Maintenant, il vafalloir attendre le 912 .

  612. pas étonnant! tous ces bisous sont des 856 ;
    suis bien contente qu’ils aient poussé et donné des petits !

    machophobe !!! ben non pas moi ; j’ai pas peur des macho !
    un petit coup de pied bien placé .. et hop !

    vite au 912 … j’dis plus rien !

  613. Bonsoir mes frères et soeurs

    Pendant que le vent de la polémique souffle sur d’autres sujets, il est bon de revenir méditer dans la crique au feu du soleil couchant.

    …999

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  614. Heureux de te voir heureuse, Lucie.

    Je ne vais plus pouvoir mettre de blues ds mes liens maintenant (par contre de l’ am
    broisie ds mon nougat, oui, j’ espère) …

    Du boogie me semble plus adapté … en plus ça plaira sûrement à Trinita ; je ne me trompe jamais sur ses goûts musicaux.

    _

    Salut frère Claude, justement je craignais que tu fusses fâché et que du coup tu boudasses la crique …

  615. Ca y est, les cieux sont à nouveau avec nous : j’ ai publié à 0:09 un post n° 909 alors que les criquéens parlaient de 999 !

    Reprenons la mer, comme l’ avait prédit (en plus) Dame Mobensim quand elle nous chanta Le bateau ivre ! je récolte l’ herbette* mûre comme une tomate et nous parcourons l’ océan bleu comme une orange !
    _

    *merci pour les graines 856, Lucifer ; toi et Mob’ avez droit chacune à votre avalanche de bisous garantis non OGM.

  616. Frère Claude, tu es toujours le bienvenu sur la crique !
    Aslan, si j’ai bien compris entre les lignes majuscules, tu prétends que frère Claude accuse la TLL de financements louches … C’est un peu excessif ! Il a simplement poussé JPL à s’expliquer sur le sujet, ce que celui-ci a fait avec clarté et brio . Ainsi, plus de doutes ni de polémiques possibles . Le sujet est assaini . Merci frère Claude !

    Et nous reprenons la mer dans le bateau ivre d’amour où tombe sans discontinuer une pluie de bisous à l’ambroisie (sur le nez, sur le front, sur les yeux …) . Les cales sont pleines d’herbette et de vin doux … Nous partons à l’aventure, comme d’hab, sans savoir où les flots nous mèneront … Mais cette fois, les vents furieux se sont calmés, les creux et les crêtes se rejoignent doucement, Luciférette et Mobensimette font les goulues sur le pont, Aslan ne lâche pas le gouvernail, frère Claude garde le cap, Bourreau surveille les cales et Trinita est de retour .

    0.09, 909, 999 : Bourreau, deviendrais-tu sensible à la symbolique des nombres ?
    Que nous réservera le 999 ?
    Le bateau ivre de mystère ne peut rien révéler …

  617. …………..\O_ _/\……………….\O_ _/\…………………..\O_ _/\…………………………..

  618. Point du tout, je m’adressais à Love, frère Claude à beau planer à 100 000 mètres au dessus de moi et ne pas partager ma cosmogonie je sais qu’il prendra soin de ne point me déféquer dessus.

    Sa vie et sa pensée ne se résume pas à quelques certitudes indubitables, même s’il en a, il ne verse pas dans le maichéïsme hystérique et son guide premier me semble être, à l’égal du chevelu allégué de son coeur, l’amour.

    Pas de place dans la crique pour les saligauds qui laissent leurs détritus partout ! Avec Claude la déco est un brin baroque mais respectueuse des autres.

  619. Ah non, si les bisous et le soleil inondent le pont, alors moi je m’ extirpe de la cambuse pour profiter de la douce quiétude qui y règne.
    Toutes façons y a pas de voleurs, sur le fil de l’ amour (à la limite, des voleurs de baisers -et hop ! pendant que vous m’ écoutiez j’ en ai chipé trois … )

    Les flots sont calmes, le temps est indien, chacun est absorbé ds sa rêverie, personne ne parle mais tout le monde jouit de la présence de chacun …
    Je remonte assez de victuailles joyeuses pour nous faire un spiritueux quatre heure ; et de vieilles bobines de film pour commencer la projection du Ciné-Goûter .

    On est pas bien, là ?

  620. On te fait une place sur le pont, Bourreau . Mais ne nous vole pas tous les bisous ! (il y en a un qui était à moi) .

  621. Cette traversée de l’ océan 900 commence décidément sous de bons auspices (merci les mouettes) : les secrets, les cadeaux, et les bisous y sont fraternellement partagés.

    Ca nous aidera à tenir en cas de retour du gros temps (penser aussi à se partager les coudes -pour se les serrer.)

  622. Magnifiques images et musique pour notre voyage 900, frère Claude ! La Terre nous sourit .
    (plus romantique que le ciné-goûter !!!) .
    Ben Lucifer, t’es où ? Ca y est, elle a encore avalé trop d’étoiles bisoutées ! On peut plus la sortir de l’extase !
    Et Mob qui est allée se pourlécher à tribord, là se trouve le tonneau de nectar !
    Mais laissons faire …! Le bonheur est avec nous .
    Emplissons nos coeurs et ils seront assez vastes pour nous aider à résister à toutes les intempéries …

  623. Lucie, à propos du ciné-goûter, faut pas s’ arrêter à la forme : derrière les gros mots se cache une ode à l’ insouciance et à la liberté ; et la musique de Stéphane Grappelli (là j’ ai mis un extrait joué par Didier Lockwood ) souligne l’ aspect romantique de ce film, qui traite de l’ éveil au plaisir et au respect d’ autrui.

    Secret orixas (bien connu) : «la grossierté n’ est pas la vulgarité.»

  624. Je sais, je sais, Bourreau !
    J’ai vu ce film il y a très longtemps, et à l’époque je n’ai pas compris le message . Je ne l’ai pas revu depuis, donc je reste au même point d’ignorance … (Ca fera un de plus après Tintin et les Monty Python, etc…) . Et je crains que tu ne sois pas au bout de tes surprises, Bourreau …

  625. Alors Lucie , tu m’vois maintenant ? je suis là!
    d’toutes façons, les bisous , c’est fait pour être partagé!
    OK avec toi Bourreau ! et les secrets aussi !
    encore du Grapelli et même des blues de point d’âge ! j’adore !ils ont une âme ces gens là. une belle petite grande âme que je ne voudrais point grignoter!
    hhhah hhhah ! je vois que frère claude révèle le grand secret !
    Car en fait, le plus grand secret des oxiras, c’est lui qui le détient ce chenapan! Dégommée Lucie ! il nous a laissé chercher . et il savait !!!!!!!!!!!!!!!! (il est peut-être un oxiras déguisé! )
    ce secret, le voici : Le même attire le même ! soyons délibérément heureux et nous attirons le bonheur ; soyons parano , et tous les malheurs vont nous tomber dessus !
    c’est mathématique !

  626. Lucifer ! Ben dis donc ! Quand tu sors de ton extase, tu n’y vas pas de main morte !
    Nous balancer un énorrrme secret comme ça, sans prévenir, quand les gens sont encore dans la mollesse ouatée des étoiles ambroisiques ! Ca fait un choc !
    En plus, tu nous annonces de but en blanc que tu communiques par télépathie avec frère Claude ! (ben oui, comment il te l’a dit ?) .
    Lucifer, ça demande beaucoup de neurones d’un coup, ça, Lucifer !

  627. ébin ,pas besoin de télépathie ! regarde le début de sa vidéo ! : the secret !c’est la couverture d’un ouvrage tout entier consacré à ce secret !!!
    mais après toutes nos aventures ,on est tous forts maintenant. Alors on peut sortir instantanément des vapeurs am broisiques et prendre acte ! un p’ti bisou, un p’ti peu d’herbette et plein d’amours .

  628. J’étais déjà au courant Lucie, je pratique en conscience depuis un certains temps, c’est merveilleux. C’est le Grand Pouvoir de Création que Notre Père partage avec Nous TOUS. Cela rejoint la prière profonde.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  629. Je plane encore sur la video de frère Claude..

    Hier soir, tandis que vous me croyiez endormie sur le pont..
    j’ai entendu et vu trois virtuoses jouer Beethoven comme jamais je n’avais entendu..

    .j’ai pensé à la crique ..à vous…oui ! et j’ai versé une larme de bonheur..

    et si c’était ça ? un moment d’éternité qu’on a envie de partager comme on partage les bisous, l’herbette, l’ambroisie … et beaucoup de surprises….

    Quand d’un coup, on se sent relier…une sorte de bien être ..un calme intérieur…une bulle de plénitude d’où partent des fils étincelants vers…

    Me revoilà sur le bâteau de nos ivresses…les plus grands débauchés font les plus grands mystiques..

    .les voies du nirvana sont sans doute pénétrables… mais il n’y a pas de GPS au royaume des oxiras..

    les secrets sont à l’intérieur de chacun de nous…

    la surprise, parfois, c’estde se retrouver sur le même chemin .

    moultes tendresses .

  630. Moult tendresses, Dame Mobensim, de la part de l’ équipage …

    Garde toi une goutte de Beethoven pour le nirvana, ma chère Mob’ , j’ ai un Ciné-Nuit pour toi (ça c’ est de la part de Bourreau) :
    _

    A bord de l’ Epouvante, c’ est le silence -uniquement rehaussé d’ un peu de clapotis bleu océan (nuance 900)- et la nuit -uniquement sonorisée aux explosions super novaesques (accompagnées d’ une chanson pour enfant -authentique-)-.

    .✲★ ✲. ★ ★*★★ *★. ★
    ★ * ★.★ ★★ *✩ .✲★ ✲. ★★ *★. *✩ .

    *

    ((((( ‘______(((( (( ‘
    ))))))) __)))) )))))))) )) __))))))))) ‘
    ((((((((((( ((((((( (((((( ((((((( (((((((((( ‘___((((((( ‘___(((( ”
    _____________________________________________
    I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_I_
    _____________________________________________ ____(:I_____)__________________________________
    _____(:I_____)__________________________________
    ____ (:I_____)__________________________________

    . . . . . . . . ↑
    Les Trois Goulues dorment sur le pont, ds leurs duvets (je ne dirai pas qui ronfle.)
    Les criquée(n)s, quant à eux, je ne sais même pas où y sont … mais y a une rumeur qui sourd de la cambuse … comme des rires et des chants (des hoquets et des râles, aussi.)

    Je les rejoindrai sûrement, mais pour l’ instant je préfère la douceur maritime et féminine du pont aux braillages et dégueulements virils.

    Il reste un peu d’ herbette, de la soirée, que je retire délicatement d’ entre les cheveux des belles endormies, ds leurs duvets ronflants ; j’ en avale quelques fleurs avec un fond d’ ambroisie, et profite de ce que Lucie dorme à poings fermés en rêvant à de romantiques Orixas (Lucifer rêve de Bourreau) pour me projeter pour moi tout seul la suite des Valseuses en une :

  631. Quand le haut et le bas se rejoignent … C’est aussi ça l’unité …
    (à condition tout de même que le haut soulève le bas)

  632. ♪ Joy-eux a-nni-ver-saire

    Joy-eux a-nni-ver-saire ♫

    ♪ Joy-eux aa-nnii-veer-saire, Lucie !

    Joy-eux aaa-nniii-veeer-saiiire . . . ♬

    *
    ´¸.•*´¨) ¸.•*¨) ¸.•´¸.•*´¨)
    (¸.•´ (¸.•` * ¸.•´¸.•*´¨) ¸.•*¨)
    ……..|___|
    ……..|000|
    ……..|000|
    ……..|000|
    ………0/….
    ………./….
    ………..||
    ………..||
    ………..||
    ………_||_

    Maintenant, une p’ tite flûte d’ am
    broisie ! de la part de la brute sensible, Lucie ! et, en coeur avec les autres criquéens : tchin-tchin, à l’ am
    our !

    _

    Tu peux ouvrir ton cadeau (choisi sur un conseil des Orixas.)

  633. J’ espère que je m’ ai pas gouré pour la date !

    Pas grave, c’ est l’ intention qui compte …
    _

    X années et tout tes neurones, Lucie !

  634. Mais c’est vrai ça! Le jour du débat sur l’Afghanistan… Jouaayieuzaanniiiveeersaiiire Luciiiiie! Tchin!

    Bourreau, ton lien (post 909) me convient. C’est un peu plus rock’n’roll. Mais Mobensim fait mieux: Après avoir ressortie les Beatles de mon post 846, voilà qu’elle fait allusion à Nirvana. Ca me va à moi, âm de poete et coeur de rocker. Ou l’inverse.
    (Au fait, j’espère que je n’t’ai pas encore cassé la baraque en balançant le moyen mnémotechnique de retenir la date d’anniversaire de Lucie).

  635. Non, mon moyen mnémotechnique c’ est :

    «Le 22 septembre, aujourd’ hui, je (ne) m’ en fout (pas) » Brassens (oui, c’ est moins rock n’ roll.)

    _

    Lucie : je préfère attendre que tout les criquéens aient fini de te fêter pour te prêter mon mouchoir !

    Heureusement que l’ Epouvante est am
    phibie …

  636. Quel était ce 2nd secret ? l’homme n’est pas maître du temps qui se déroule … moi non plus!
    Et donc toi Lucie, tu en profites pour vieillir , en catimini ! sans prévenir les amis ! que Bourreau qui savait … et il a pas partagé!
    mais ,dans sa coupe d’am. il y a heureusement LA larme de mobensim ,qui s’est arrétée là!
    je sais pas faire des beaux dessins ,comme bourru ( encore que ça manque de couleurs ) mais je te laisse un petit message-temps : il faut beaucoup de temps pour devenir jeune !
    (attribué à Picasso ) Donc, tous en route avec toi ! lalalaire trala la tra la la tra la la ! vers la jeunesse éternelle , celle du coeur bien sûr !

  637. J’ai plus de mouchoirs, j’ai usé toute la boîte ! Echapperons-nous au déluge ?
    Il parle du 22 septembre, Brassens ? : 1er jour de l’An 1 de la République Française !
    (je parie qu’il s’en foutrait moins s’il revenait maintenant …)

  638. Merci Lucifer ! Merci Trinita ! Zètes des vrais amis !
    (dans quoi je vais me moucher maintenant ?)
    A vous de dire vos dates !

  639. J’étais dans la cale de l’épouvante à astiquer la manière à la manière d’un Rantanplan, cherchant pour toute raison à cette activité à « ce qu’elle soit bien propre » et v’la t’y pas que se pose sur un tuyau un sphénix tout déplumé, probablement de s’être chicoré avec une mouette:

    « – Tu fais quoi, là, qu’y me dit…
    – Je trîme, oiseau de malheur, ne le vois-tu pas?
    – Humph, et tu vas faire ça longtemps?
    – Le temps qu’il faudra, indolent volatile, c’est le propre du travail !
    – C’est sûrement très épanouissant, ça se voit d’ailleurs à ton teint terreux et à ton humeur des plus joviale. Mais n’as tu pas mieux à faire en ce jour bénit des dieux et loué par toutes les saintes écritures?
    – Pardon?
    – Aurais-tu oublié, triste esclave de toi-même, qu’en ce jour on découvrit une perle à nulle autre pareil, une perle d’amour inaltérable, et qu’on la prénomma « Lucie »?
    – Rhaaaa, merde, fais chier ! L’anniversaire de Lucie bon dieu !

    Un tour dans mon carré et me voilà à tes pieds en smocking pour te mendier le pardon et une danse, Lucie. Et te souhaiter à venir les plus beaux jours de ta vie.

    Gros bisoux, excuse le cambouis…

    P.S: Merci l’oiseau, louée soit ton indolence active !

  640. @Lucie

    22 septembre 1792 : abolition de la monarchie- vive la république !
    22 septembre 1980 : fondationde solidarsnosc…vive la résistance!
    ****************************************************************
    22 septembre …? naissance d’une étoile. Les astronomes en culottes courtes lui ont donné le nom de Lucie qui signifie « Lumière »..Vive la vie!

    *********************************************************
    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

    ..pierre précieuse topaze
    ********************************************************************

    couleur : orange coucher de soleil
    *************************************************************************
    Caractère : Douce, Lucie n’aura aucun mal à vous séduire. Sociable mais indépendante, elle aime préserver son intimité et séparer vies professionnelle et privée. Ses dons de diplomate l’aideront dans sa quête.
    *********************************************************************
    Tout ça c’est pas moi, mais l’éphéméride qui le dit..
    ********************************************************************

    Le 22 septembre :

    Pour moi, c’était aussi le jour de naissance de ma grand-mère, l’être le plus précieux de mon enfance….
    C’est aussi mon 2ème jour de maman, mon fils est né le 21 !
    ***********************************************************************
    Aujourd’hui, je sais que ce sera un jour précieux puisqu’il fit venir à notre monde une graine d’amour…et de ce monde au notre, celui de la crique où elle a essaimé et parsemé son pollen généreusement …faisant naître des bouquets de doulces floraisons…

    Je te livre en cadeau les Rita dans la signature…

    Tendresse infinie

  641. Aslan, Mobensim, mon coeur ne se tait pas et mes mains tremblent sur le clavier … Nous sommes sur la crique des poètes !
    Les fabriques de kleenex s’affolent : il n’y aura bientôt plus assez d’arbres sur la planète !
    Si on m’avait dit, il y a encore quelques semaines, que dans ma longue solitude résignée j’allais enfin trouver à qui donner ce trop plein d’amour qui ne servait à rien !
    Et si on m’avait dit que j’allais recevoir une pluie d’amour décuplé, en retour !
    Inimaginable ! Là, mon intuition n’a pas fonctionné du tout ! Où alors d’une manière très très subtile, à mon insu, en me poussant à continuer sur la crique, contre vents et marées, à chercher l’ambroisie . Elle ne tombe qu’en certains lieux magiques … La crique est un lieu magique .
    Ma vie avait un sens, mais un seul ! L’amour partagé dans un amitié merveilleuse circule enfin dans toutes les veines de nos corps reliées les unes aux autres . Le sang de l’amour régénère les coeurs engourdis . La Terre est en voie de guérison . Les méchants de ce monde n’en ont plus pour très longtemps . L’amour est un nectar pour ceux qui le possèdent, un acide pour ceux qui le renient .
    Les étoiles éblouissent encore mes yeux . Quand je vous dis que Dieu existe !

  642. Avec tous ces moyens mnémotechniques, on n’avait plus vraiment le choix dans la date.

    Je n’veux pas troubler la fête mais… Je crois pas qu’un sujet ait déjà engendré plus de 999 commentaires. Et si le compteur n’était pas adapté pour ça? Peut-être que ce qui nous attend est…
    … Le bug du post 1000.

  643. Allons allons, Trinita, ne réactualise donc pas l’ archaïque peur de l’ an 1000 …

    La crique est bien loin du moyen âge ; ici la terre est ronde …

    Mieux : elle est quadri-sphérique !

    On a pas fini de voyager ; et de s’ aimer …

  644. On trouvera une autre crique, Trinita !
    Et si le temps devient frais, on se trouvera une grotte, une cabane ou une planète à 25 degrés constants …
    L’amour ne connaît pas les bugs .
    Frère Claude nous dit que nous sommes même en route pour un nouveau tour de soleil ! Alors, rien à craindre …
    Je vais pouvoir sécher mes larmes sans mouchoir (mais prête-moi quand même le tiens, Bourreau, y a un reste de rimmel qui coule …) .

  645. OK, Lucie, tiens, le voilà. Au début je le croyais inutilisable, à cause d’ une gigantesque tâche de sang le maculant, venant d’ une récente blessure au coeur, mais, ôh miracle, il est maintenant aussi blanc et brillant qu’ une étoile …

  646. frère Claue , en chinois s’il te plait !j’ai besoin de faire des progrès!
    bennn , il va falloir squatteriser un autre fil et y poser notre crique!
    A moins que JPL ne crèe un fil spécial crique , je rêve …

  647. C’est bon j’plaisantais avec le bug oh lala!

    Et n’vous inquiétez pas pour la crique, elle existera et y aura moyen de s’y retrouver même quand on la verra pas autant que maintenant.

  648. Y a du noir, du blanc, du praliné, du nougaté, du fourré à la menthe ou à la liqueur, tous enrobés d’une crème d’ambroisie sur un tapis d’herbette joyeuse .
    Pourquoi tu baves comme ça, Lucifer ? Je n’ai plus de kleenex, moi !

  649. Mais non j’suis pas vexé, j’plaisante.
    Et bah j’suis là, juste à côté de toi!
    (Avant que je me fasse éjecter – pas par toi, hein!)

  650. C’est mignon tout plein, ta video, Trinita ! Aucun rapport avec la crique, bien évidemment : ici, pas de neige, pas d’ours blancs et pas de chiens …
    Et pourquoi je t’éjecterais ? On a eu assez de mal à te repêcher dans la vague énorme !

  651. Peut-être que la vraie rencontre, celle à Farinet’City, sera aussi troublante, émouvante et surréaliste que cette tendresse entre chiens et ours.

    TRINITA, avec un nom pareil, tu en vaut bien trois, non ?
    Pas d’exclusion dans la crique aux ours de bonne volonté!

    Si la mèche de ce fil explose au 1000ème soleil…il faudra se nouer à un autre…choisir de préférence un fil bien tendre et peu encombré..
    .sur un thème voisin…( pas simple, l’amour est une denrée qui n’apparait que rarement dans les sujets de la TLL..)

    peut-être avec Jaoui Bacri Jamel, il pourrait se passer quelque chose…

  652. Peut être aborderons nous quelque région polaire, quand décembre arrivera avec ses fêtes commerciales, ses mauvais mousseux de minuit et ses pères noël décoratifs en peluche, escaladant les pavillons de banlieue, tels des commandos GIGN …

    Nous on sera à l’ abri de cette morne hystérie, avec les nounours blancs et leurs doux Rantanplans pas cons.
    _

    Et en cas de bug millénariste, je trouve qu’ un bon vieux Grandjacques serait tout indiqué ; on pourrait même faire la navette entre plusieurs, par liens interposés …

  653. Exotique n’est ce pas ? On ne comprends rien ; et on comprends tout.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  654. merci frère Claude … délicate attention! mais rien vu, rien compris, ça ne passe pas ! et je reste sur ma faim!
    enfaim , heureusement qu’il y a les chocolats !
    pas besoin de machins en papier ; sitôt attrapé, sitôt avalé .
    je vote pour grandjacques … on sera bien là avec les ours et les orixas ! une crique entre deux ciels, entre deux eaux .
    mais où il est celui-là ?


  655. Qu’est ce qui ne passe pas lucifer, la vidéo ou les infos qu’elle contient ?
    Si tu n’as pas pu la lire, tu seras sûrement ravie de savoir que c’est un document ovni made in china en V.O.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  656. ben, les deux ! capitaine frère Claude !
    mais je suis ravie que ce soit une VO chine . mes progrès progressent .
    tu nn’aurais pas une bonne vieille vidéo de derrière les fagotset qui traiteraient de ces questions dans cette langue si désuète qu’est ce bon vieux français ? histoire de vérifier si j’ai bien tout compris !et puis les OVNI , c’est comme le père Noël , je voudrais bien les voir en vrai !

  657. Je n’sais pas si j’en vaux vraiment trois, Mobensim. Mais ce que je sais c’est que si j’en valais quatre, ça sonnerait moins bien.

    Lucie, j’espère bien que tu ne m’éjecteras pas, mais en fait mes problèmes ne sont toujours pas reglés. Je m’attendais donc à être re-happé vers les fonds marins, ce qui n’a pas loupé quelques minutes après.
    Et, il n’y a pas de raison effectivement que ça s’arrête à 1000… Sauf si tu tombe en panne d’essence. Par contre, si tu crève un pneu, tu n’auras qu’à masculiniser la crique – n’en déplaise à Allumette – ce qui te fera un crique.

  658. Frère Claude, je voudrais pas te contrarier, mais cette vidéo sent le montage…
    Qui se filme en train de se balader en parlant innocemment du temps qu’il fait et la caméra qui repère de suite l’objet dan sle ciel..???????? suffit de dire : « t’as vu là bas ? »…

    Bon….je comprends mieux l’ auvergnat que le chinois mais….fouchtra !

    Sinon, OK pour se faire héberger par Grandjacques…en cas de coupage de fil intempestive…

    RAS pour moi sur le pont.
    Continue à me délecter des restes du gâteau d’anniversaire avec mes copines pendant que les garçons préparent dans l’alambic de Bourreau quelque secrète potion qui devrait donner des ailes à nos prochains jours…

  659. Au niveau de la crédibilité des vidéos et des documents, le temps et l’expérience m’ont permis de constater que certaines d’entre elles peuvent paraître fausses et être vrais et vice-versa.
    Pour mes convictions profondes, je ne me fie qu’à mon expérience personnelle et à mon intuition.
    La vidéo de Carlos Diaz est, selon mes connaissances, fiable à 90/100. Ce type d’ovni à été observé dans divers endroit du monde à diverse époque, et en France pour un cas connu (avec photo) dans le courant des années 70 .

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  660. Justement, frère Claude, s’ en est d’ autant plus suspect, si ce genre d’ OVNI est connu … on se dira : «c’ est un vrai, on en a déjà vu des comme ça ! »

    Bourreau fais ton arrêt sur image :

    Le type qui dit «oh ! t’ as vu, là ?» , il regarde pas ds la bonne direction ! ensuite, son pote dit «oh putain c’ est parti !» au moment même où ça part !

    : )-‘

    De plus, mais c’ est subjectif, je trouve qu’ ils jouent super mal …

    Trinita raconte des blagues quatre fois plus drôle !
    _

    A part, ça, ma très chère Mob’ , et mes très chers criquéens, Bourreau, et bin y va en avoir besoin, de la secrète potion, plus des meules entières d’ herbette !
    Bourreau il est malheureux, mais malheureux … à coté, les sevrages de Lucie c’ est de l’ am broisie ; c’ est dire …

    Trouvera t il un blues (mais ! mais c’ est pas du blues, ça !) à la hauteur ?

    Quand je pourrai, ‘ vous expliquerai tout ça par pigeon voyageur …

  661. merci frère Claude; cette fois j’ai tout vu , tout compris!
    C’est toi sur la vidéo ?
    ebin bourreau ? qu’estce qui t’arrive ? faut pas nous faire un coup comme ça ! on veut du bourreau à l’endroit !
    m’est avis que l’herbette n’est pas d’un grand secours ! Frère claude , vite , un remède d’ET !

  662. Bonjour mes frères et soeurs

    @Bouddha
    Je ne polémiquerai pas sur la vidéo Française (je n’ai effectué aucune recherche), elle n’était là que pour illustrer mon propos avec lucifer.
    Pour ce qui est de Carlos Diaz et de « son vaisseau orange », personne à ma connaissance, n’a fait le rapprochement entre les cas dont je parle (les connaissent-ils même ?). Ce dossier est très vaste. Il existe cependant des perles qui défient l’imagination. De plus, une fois admise -l’Hypothèse Extraterrestre-, un nouveau type d’information vous sont disponible…Les contactés.

    @lucifer
    Non, ce n’est pas moi que l’on peut voir sur cette vidéo.
    Si j’apparaissais dans cette vidéo, vous m’auriez reconnu ;-)

    Le remède ET que tu me demandes, est le même dans tout l’Univers, « Aime ton prochain comme toi-même », Ce principe saint, mis en pratique, peut CHANGER VOTRE VIE.
    C’est l’UNITÉ DE DIEU dont on nous parle depuis toujours.
    Si tout est UN, tout est ÉGAL. Amen.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

    PS: Je crois que nous allons arriver au 999 avant d’être éjecté des sujets. Bravo, félicitations à tous et à toutes. Nous avons, je crois, fait la preuve que quelques personnes, venant sans doute de milieu totalement différents et projeté dans une crique virtuelle, peuvent faire connaissance et s’entendre par leur simple BONNE VOLONTÉ. Bravo encore.
    AMitié.
    NOUS SOMMES LÀ

  663. Merci frère Claude ! Nous ne doutons pas de ton amitié .
    Pour aimer son prochain comme soi-même, il faut s’aimer soi-même … On y travaille !
    Et en fait, le prochain nous aide à nous aimer nous-mêmes …
    Alors, on peut tout aussi bien dire : « Aime toi toi-même comme tu aimes ton prochain » …

  664. Frère Claude, un petit cadeau du Portugal, ce pays plein d’amour et de tolérance auquel je dois tant : va voir sur youtube FREI HERMANO DA CAMARA, un autre frère, fervent adepte du « chevelu » (comme dirait Aslan) . Moi j’aime bien …

  665. alors ? pas de nouvelles de Bourreau ?
    Bourreau, on t’aime ! toute la crique t’aime !les étoiles t’aiment ! les orixas t’aiment ,les rantanplans t’aiment JPL t’aime !
    combien te faut-il encore de bisous ?
    Fais nous signe .. vite !!!
    999 sera une apothéose ( apothéose , voir dico ; Robert pour aslan !)

  666. bourreau, t’es pas mort quand même ?
    est-ce que tu bouges encore ?
    et je vois , avec terreur ,que les pieds de JPL descendent inexorablement vers les abîmes insondables .
    pas de grandjacques à l’horizon …
    va falloir s’habituer à la vie de SDF !
    Sous Mirabeau , là où coule la Seine , ça vous irait ?

  667. Pas de nouvelles, Lucifer ! On est toutes seules ! Abandonnées ! Sous le pont Mirabeau, on va se jeter dans la Seine …

  668. Tous ça pour finir sous un pont. Bref.
    Il reste du champagne? Enfin… Du chocolat pour moi…

    Voilà. Il nous reste à écrire la suite de nos contes des 1001 posts.

  669. « Tout ça » avec un t, bien sûr.
    Tant qu’j’arrive à poster, j’me lâche: Je rejoins Frère Claude sur son « PS » du post 990 (selon mon compteur…). Nous avons confirmer que l’on pouvait s’entendre. Urbains et ruraux, franciliens et provinciaux, hommes et femmes (bon OK pas toujours mais bon…), etc, etc…

    Et Bourreau; ce n’est pas du beulouz mais si t’as besoin d’un truc un peu tristoune et beau pour ton moral, j’en profite pour mettre un lien d’un de mes chanteurs-auteurs-… français préférés du monde.
    http://www.myspace.com/batlik

  670. … « Nous avons confirmé », é.
    J’arrête de corriger mes fautes.

    Je viens de mettre la crique parmi mes favoris. Sous le nom « La clique de la crique de LTL »

    Trinita fais ton boulet.

  671. pas un instant de bonheur ne meurt !
    et moi, si je me jette à l’eau, j’veux m’noyer bio !
    bravo Lucie, tu viens d’entrer dans la plouf-culture !
    désolée Trinita ; y a plus de champagne ! les poissons ont tout pris .

  672. Trinita, tu es là ! Le bateau ivre vogue sur la Seine . Trois personnes à bord . Essayons d’attirer jusqu’ici les étoiles à l’ambroisie !

  673. Pas de pessimisme, Lucifer ! Je déclare avec Racine ; l’amour plus fort que la mort . ! Ambroisie à Paris . Des étoiles vont tomber sur la France ! Et sur le monde !

  674. appel lancé à tous les univers :
    un bourreau est perdu . est perdu éperdu ,
    avec sa guillotine sur le dos !
    l’a perdu le nord , peut-être qu’il dort
    dans son duvet vogant dans les infinis .
    l’a perdu le chemin de la crique .
    si un quelconque pulsar le repère dans le noir ,
    illico lui faire savoir que la clique nourrit l’espoir
    de très vite le revoir .

  675. j’ai déjà plein de papillons à la maison, y seront bien contents de voir tomber les étoiles .
    viennent pas du drapeau outre atlantic au moins ?

  676. Oh, Lucifer ! Comment peux-tu douter ?
    Les étoiles outre atlantic sont figées comme des soldats au garde à vous ! Nos étoiles scintillent et rient et dansent et papillonnent au rythme de l’amour qui les inspire . Rien à voir !
    En tout cas, on n’a pas tout perdu, on a gagné une nouvelle poétesse ! Joli !
    Bourreau est malheureux et nous sommes tous chagrin …( pour une fois ce n’est pas de ma faute !) .

  677. Merci iemanja ! Comme quoi le pulsar orixa luit dans la nuit des mondes. Une balise, un signal que n’entendent que ceux qui sont branchés sur la fréquence.

  678. Pas eu le temps de tout lire, iemanja..mis de côté pour demain. Bonne fréquence!
    Merci !

    Bourreau ..viens voir ! Nous n’avons pas explosé à la 1000ème !
    Nous sommes là, tout contre toi.

    L’arche est devenue péniche et vogue maintenant en Seine, pour se rapprocher de tes bases…
    On vient te chercher…tu reconnaîtra les drapeau étoilé tissé par Lucie et la perche multicolore de Lucifer tendue vers le soleil couchant…
    juste à l’endroit où sommeillent les bourreaux endoloris, bouleversés par les nuages gris qui font ombre dans le coeur et parfois jusque dans la tête…

    Pas question d’ignorer le passage de la péniche …

    Ni de jeter le mouchoir blanc de Lucie aux poissons !

    Tu respires très profond et tu attrapes la perche.

    Vite !
    On t’attend sur le pont.

  679. Notre espace-temps vibrait d’inquiétude, mais le quasor (pour quasi-orixa) émet à nouveau.

    Le cap des mille et huns posts aura chahuté l’étrange équipage de cette nef/univers/boule à neige mais il est passé.

  680. Je vois que quand j’ avais le dos tourné, les criquéen(e)s ont fait un(e) petit (1011) !

    Il semblerait que ce soit un(e) scientifique … Lucie le tolérera t il ?

    Je tolère bien ce bon frère Claude …

    Merci à Trinita, le connaissais pas, ce Batlik ; mais il a fait frissonner mes glandes lacrymales …

    Cependant, si je ne me suis pas encore complètement dégagé de la boue qui dévore (et une référence bédéistique de plus, une !), je n’ y suis plus jusqu’ au cou, et je vois une branche d’ arbre pas loin, que je vais essayer d’ attraper pour m’ en extraire, courage !

    Je suis le genre de gars qui a de la chance ds son malheur
    _

    J’ oublie que ce fil de commentaires commence par 01, et te félicite d’ avoir gagné le détroit de mille -là où l’ océan rejoint les étoiles-, ma ptite Lulu … je t’ envoie une rafale de kalachnikov à bisous ; retire moi ce gilet pare bise !
    (Oui, je sais, c’ est injuste, Trinita, arithmétiquement c’ est toi le vainqueur … mais tu dois sûrement savoir comme moi que parfois la mélancolie donne paradoxalement la pêche … )

    Toi aussi tu auras droit à ta salve, Lucifer ! ton pulsar m’ a indiqué votre position et m’ a illuminé, autant que les fleurs d’ étoiles retrouvées ds mon mouchoir …

    Et comme dire les deux Luci(e)s vexe Lucie, je dirais que vous êtes toute deux les étoiles jumelles Castor et polux (et au fait : moi ma date c’ est le 08 06. Suis donc gémeaux → les jumelles … encore une joliesse façon Depardieu ds « Les Valseuses » ! )

    Bien sur je n’ oublie pas Mob l’ étoile du Sud, qui nous guidera vers le pôle de la tendresse, avec son tapis blanc et moëlleux, et qui me réchauffe le coeur quand je la met sous mon pull (mon poull) en collier sur mes pectoraux … un canon à neige de bisous …

    Et toi, frère Claude, je t’ adresse mes prières les plus athées …

    Enfin, je vais suivre le conseil télépathique d’ Aslan, et écouter du brutal, en mono, pour me donner la force de sortir des remous de la Seine ; c’ est moins rouge et plus noir que la Brujeria, mais c’ est tout aussi révolutionnaire … ↓

  681. J’avoue, mais j’amais comme je suis un peu plus « white trash » que toi je te passe ça (mais comment diable faire sérieusement du bruit avec si peu de caisses à la batterie?), et en signature un bruyant rejeton musical un peu Bounty de James.

  682. Il se passe toujours quelque chose sur les hauteurs de la crique…
    à 8.00mn -Doc/1970-

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  683. JPL quelle imprudence ! pourquoi s’est-il assis juste sur les lises d’un sable mouvant … ?
    frère Claude, passionnant ! j’aime toutes ces questions et y a-t-il un site qui rassemble tout ça ?

    Aahhhoggg shffffuenk Ouangina vient de passer avec son super vaisseau .elle m’a accrochée puis aspirée . j’ai rien pu faire ! elle dit que c’est une erreur de pilotage et que je serai redéposée à son prochain passage …ça peut demander « un certain temps  »
    la terre est maintenant toute petite; je la vois même plus!
    quand je vais revenir, y aura plus de JPL , plus de sable plus rien !je serai toute seule sur une terre déserte … y aura plus vous … A dieu eu eu eu eu eu eu !

  684. La mélancolie c’est communiste, tout l’monde y a droit de temps en temps. [Ca c’est Miossec (qui dit l’avoir piqué à je n’sais plus qui)]

    Tiens? Un nouveau. Bah pour la peine iemanja, on va considérer que t’es là depuis l’début. Et si jamais John-Paul redemande un résumé, c’est toi qui t’y colle.
    Au fait: iemanja, c’est rasta? (Yeah man… Jah)?

    Pas grave pour le champagne Lucifer. Par contre, chipote pas pour « les p’tits instants de bonheur qui passent et puis qui meurent », stp :-) . Et… Hey! Mais pourquoi tu décolles!? Attends! J’essaye de te rattrapper! Aaaaah!

  685. Frère Claude,

    j’ai déjà vu des documentaires de ce genre et je n’ai aucune raison de douter de possibles visites extraterrestres très anciennes. Une amie qui est allée au Pérou a découvert des sites très éloquents sur la question…les photos qu’elle a faites sont très impressionnantes, concernant des représentations de « divinités » en tenue de cosmonautes avec casques , antennes, tuyaux…alors soit « ils sont venus » …soit nos ancêtres de tous les continents étaient des visionnaires..soit ils connaissaient des herbettes hallucinatoires qui les projetaient dans le futur…

    Tout cela est fort intéressant et permet de se sentir moins seuls sur notre petite planète bleue…

    D’ailleurs dame Lucifer est partie, je crois , à leur recherche et je crains fort qu’elle n’ait plus envie de retourner su rle plancher des vaches si elle fait quelque heureuse rencontre..

    Je sens que ç a va donner des idées à Lucie à qui on a bien essayé de mettre un fil à la patte, mais qui a inhalé tellement d’ hélium ….

    Pour Aslan et Bourreau, il suffit de les brancher sur un son bien métal et ils se raccrochent aux branches ….

    Trinita sent pousser ses ailes…ça

  686. Frère Claude,

    J’ai déjà vu des documentaires de ce genre et je n’ai aucune raison de douter de possibles visites extraterrestres très anciennes.
    Une amie qui est allée au Pérou a découvert des sites très éloquents sur la question…les photos qu’elle a faites sont très impressionnantes, concernant des représentations de « divinités » en tenue de cosmonautes avec casques , antennes, tuyaux…
    alors soit « ils sont venus » …
    soit nos ancêtres de tous les continents étaient des visionnaires..
    soit ils connaissaient des herbettes hallucinatoires qui les projetaient dans le futur…

    Tout cela est fort intéressant…ne serions-nous pas seuls ?

    D’ailleurs dame Lucifer est partie, je crois , à leur recherche et je crains fort qu’elle n’ait plus envie de retourner sur le plancher des vaches si elle fait quelque heureuse rencontre..

    Je sens que ça va encore donner des idées à Lucie à qui on a bien essayé de mettre un fil à la patte, mais qui a inhalé tellement d’ hélium ….

    Pour Aslan et Bourreau, il suffit de les brancher sur un son bien métal et ils se raccrochent aux branches ….

    Trinita sent pousser ses ailes…ça commence toujOurs comme ça !

    Iemanja ? ne serait-ce pas un de ces visiteurs aux antennes sensibles qui aurait capté nos messages d’amour ?

    Moi, je navigue entre ciel et terre…les bras grands ouverts à tous.

    Et Toi , mon frère…où es-tu ? Déjà parti ? Déjà revenu ?

  687. Toujours des problèmes de visionnage video ! Mon ordi est un être sensible, c’est quand il veut .
    Pas grave : Yémanja veille …

  688. Bourreau, si tu regardes bien le 1011 : 400 pages de blabla scientifique occidental obligatoire et 70 de vraie substance .
    C’est pas mal !

  689. Ben qu’est-ce qui vous arrive, Bouddha et frère Claude ? On dirait deux bébés voguant sur les eaux douces et calmes du romantisme . A peine un clapotis de vagues berçantes pour caresser les yeux des étoiles …
    Merci Bouddha pour le message optimiste des Monty Pithon . Tu vois comme il ne faut jamais désespérer !
    Frère Claude, Exterminator, c’est moins romantique mais , doublé en portugais, je te pardonne !
    J’aimerais bien lire un conte orixas mais une âpre bagarre avec militant LCR sur un autre fil m’a embrumé quelques étoiles …
    Vais me boire une bonne coupe d’ambroisie sur la crique pour me remonter, moi …

  690. … je prépare les bobines de film pour la séance du Ciné-Dimanche, Lucie ! mets toi bien au chaud ds ton duvet et bouquine le lien de Yemanja en attendant …

    Et pis, t’ es pas bien, là ? la nuit est douce et y a pas de Dr occidental pour t’ embêter, ici …

  691. …5…4…3…2…1…………Avant évanouissement de la crique virtuelle.

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  692. Et non ! Mon frère..

    Sommes toujours là mais bien occupés en ce moment à préparer d’autres voyages terriens….

    Luice, dis mous de suite où sont les vraies substances dans le bla bla cité plus haut …
    j’ai pas encore commencé à le lire..alors….

  693. … sans parler des préoccupations terriennes qui finissent toujours par vous rattraper ; faisant de vous un petit monsieur en gris parcourant les longs couloirs écrasants de l’ administration …

    Heureusement qu’ il y a la crique et ses étoiles éclatantes, qui redonnent du lustre à nos âmes cybernétiques ; âmes cybernétiques pourtant ô combien plus charnelles que celle des Monsieurs signant contrats commerciaux et décrets de lois à tour de Rolex …

    Que les Orixas et les Orixettes pouvant continuer à batifoler sur les flots et les champs ne culpabilisent pas de le faire ; nous autres criquards (un criquard est un criquéen exilé ds la ville des lois terriennes, dirait Aslan) avons besoin de savoir que le rêve, la liberté et l’ amour existent encore …

    Am

  694. Am Bouddha ! Des jolies colonies de vacances mais qui ne finissent pas dans les égoûts ! Ce sera dans le ruisseau aux papillons bleus …
    Merci pour le ciné-Dimanche, j’apprécie !

    Frère Claude, pourquoi annonces-tu la fin prochaine de la crique ?

    Mob, pour la substance, il faut au moins dépasser les 200-250 premières pages, là où il y a une description de chaque Orixa, son nom, son caractère, son histoire, son rôle propre, son action par les plantes, etc … On peut facilement s’identifier à l’un d’eux, comme personnalité dominante, mais je pense que nous tenons un peu de tous .

    Les étoiles continuent à briller . Elles sont même dans les particules de poussière en suspension autour de nous, mais la lumière du soleil ne les révèle qu’à ceux qui ont les yeux de l’amour pour les voir . Pour les autres, tout n’est que poussière et les étoiles d’amour finissent dans un sac d’aspirateur …
    Un arc en ciel de l’amitié emporte tous les êtres de bonne volonté vers une aventure sans fin …

  695. Ravi de constater que nous sommes toujours là….c’est comme un passage dans une autre dimension, nous sommes devenus invisibles ;-)

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  696. C’est ce que je me disais aussi Frère Claude…nous sommes dans une autre dimension et même JPL ne nous voit plus…
    Peut-être même que ce fil n’est visible que par nous, les criquéens.

  697. alors ça y est !!!on est perdu dans les profondeurs ou dans les altitudes ! y a plus que nous pour animer ce fil !

  698. ohé tous ! Il faut battre le rappel ! qui est-ce qui n’estpas là ?
    on se compte ! on n’est pas si nombreux nostalgiques de l’amours en vacances !

  699. Lucifer, dès que tu pars pour un de ces week-ends folichons, tu nous reviens la tête à l’envers !

    Soyons scientifiques et rationnels ! Je rectifie :
    1) Nous ne sommes pas perdus .
    2) Ce ne sont pas les profondeurs OU les altitudes, les deux vont de paire, l’un n »existe pas sans l’autre et ils se rejoignent .
    3) Il n’y a jamais eu que nous pour animer ce fil, que je sache !

    Alors ressaisis-toi ! Je sais que tu es partie loin, à la recherche des pieds perdus de JPl, et que tu ne les as pas trouvés, mais ce n’est pas une raison !
    Pour te consoler, Bourreau a promis de te léchouiller les métatarses en attendant mieux .

    Et puis tu as une longueur de retard . Figure-toi que maintenant nous sommes invisibles parce que nous avons dépassé la dimension 3,14 avec ses remous, pour entrer dans la 4 !
    Faut t’actualiser, là !

  700. Alors j’essaie de remettre de l’ordre sur la crique et voilà que tout le monde me fait des pieds de nez !
    Y a pas de gratitude …

  701. Youk Heidi cuve sa liqueur de goulbi goulba sur le pont et Youk Aïda est allongé la bouche ouverte sous un tonneau dans la cale !
    Aide-moi à redresser la barre, Trinita, on se dirige tout droit vers les Bermudes !

  702. Les Bermudes!? Mais… On était à Paris y a même pas 60 posts! Bon, « on se dirige vers », ça veut p’t-être pas dire « on n’est tout près de »… Sinon, en plus de redresser la barre, faudrait peut-être aussi freiner un peu… Parce que là, ça dépasse presque mon imagination.
    Et pourtant…

  703. Et criez pas si fort en essayant de chanter, vous allez vous faire un anschluss et ça fait trés mal il parait !

  704. Lucifer a trouvé le moyen de se faire chatouiller la plante des pieds par des mouettes rieuses . C’est pour ça qu’elle crie (d’extase) .

  705. Et Bourreau il fait les 12 travaux d’Astérix dans les couloirs du bateau . C’est pour ça qu’il crie (de rage) .

  706. Manquait plus qu’un chevalier blanc !!!

    Lucie, il parait que dans les Bermudes, juste à gauche avant d’arriver au triangle, il y a un certain Jonh Paul qui attend les bâteaux avec une paire de ciseaux…
    MAIS on est encore loin …on peut redresser la barre!

    Si Trinita s’y met ( à la barre) avec Lucifer qui nous revient toute regonflée …on devrait pouvoir faire un demi tour arrière toute …et repartir le coeur léger vers des mers innocentes …

    Et nous, qui tenons le cap depuis plus de 1060 miles, on retourne sur le pont se dorer l’épiderme entre deux goulées de nectar des dieux.
    Aslan, va garer ton blanc destrier dans la cale et profites en pour accorder à Bourreau une remise de peine !

    Prends aussi l’épuisette, et si tu croises un vol de Frère Claude…

    Il reste du nectar au frais. On vous attend !

  707. le JP en question , on s’en occupe !
    on arrive sans bruit; on le contourne et hop on lui saute dessus ;
    on le ligote ,on le baillonne, et on lui injecte un peu de nectar .
    faudra mesurere sa résistance . Après on le monnaie avec LTL et on garde les ciseaux !
    fini de rigoler …je viens d’apprendre que les grands patrons vont avoir un salaire limité . et qu’est-ce que je vais devenir moi ? et JPL qu’est déjà pas mal limité du point de vue salaire ?

  708. Un jour, plus tard, après les bermudes, on conduira la goëlette sur la Seine … elle sera amarrée au pont de billancourt .
    et là ,invisibles on va tranquillement au boulevard de la république , juste à côté , (précisément du 22septembre ) et on investit les 17-18 . après ..;

  709. ouh ouh … hé! les gars filles! j’suis la-haut! … tout en haut de la brigantine!! oui, c’est ça! Ouaouh! ça tangue!
    Ne fais que passer … sympa votre goelette! … juste un tit coucou! repars sur mon balai aérodynamique vers les rues de la capitale pour une manif en règle ce 30 septembre!
    pas trop tôt ! les travailleurs sociaux ont enfin réussi à se rassembler!
    Bon allez! à bientôt brave équipage!
    bon, tire-toi la mouette , laisse-moi passer qu’j’vole vers mon devoir!….

  710. ehh attention Cécile ! on est passé par bien des tempêtes ,mais la goélette est très sensible ! un coup de balai sur la misaine peut déclencher les turbos d’alerte !
    mais tu peux quand même donner un coup de balai sur le pont .Bourreau a laissé tout ses restes d’herbette !
    et joue pas à faire la sérieuse ! nous aussi on fait tout notre devoir !

  711. Merci Aslan pour le coup de main en blanc .Ca y est, on est revenus sur la Seine !
    Ah, c’est pour ça que tout le monde crie : Paris est en effervescence !
    Aux armes, citoyens !
    Du pain, du pain !

  712. C’est Cécile, avec son coup de balai aérodynamique qui a fait un courant d’air cyclonique..

    Et des Bermudes, nous voilà en Seine accrochés au grand mat et hurlant avec les travailleurs sociaux : à la Bastille !!!

    Paris gronderait-il ?

    Faut-il hisser le pavillon du solidarisme pour l’occasion ?

    Tiens, j’aperçois une petite manif de droite hapée par la foule des manants ….

    Ils sont où nos gaillards? pas le moment de roupiller…
    Il parait que le vieux monde s’effondre..

    Vite ! des pierres..va falloir reconstruire sur du solide..
    …Et ça ira, ça ira…

  713. Oui, le vieux monde s’effondre ! Bonne nouvelle, non ?
    Nous, ça fait des années qu’on lutte et qu’on souffre parce qu’on est sensibles .
    Les coeurs durs vont bientôt acquérir leur visa pour la sensibilité .
    Pertes d’argent, angoisse, effondrement des certitudes, des systèmes bien rôdés, des solutions toujours gagnantes, des égoïsmes triomphants, des projets fabuleux, des avenirs florissants .
    La machine se détraque et ne répond plus …
    Les logiques habituelles ne fonctionnent plus …
    Qu’est-ce qui se passe ?
    Panique à bord ! Sauf à bord du « Les Copains d’abord » qui va et vient et veille et vogue et fait des vagues ((((((((((((((((((((((((((((((.
    Courage, foi, amour, obstination sont les seules valeurs qui payent .
    Oyez ! Oyez ! Hommes et femmes, heu … femmes et hommes de bonne volonté, l’avenir nous attend !
    Avenir plein de joie et de bonnes surprises !
    Les rênes du pouvoir vont changer de mains . Nous allons bientôt célébrer l’avènement de la sagesse au pouvoir .
    L’animal agonisant reconnaîtra la suprématie de l’homme sage et civilisé . L’animal guerrier ne comprendra plus la raison des armes . Les armes seront autres .
    Un nuage d’amour envahira les foyers, les rues, les quartiers . Il enivrera les têtes trop pensantes et assouplira les coeurs trop rigides .
    Préparons-nous au règne de la solidarité et de la compassion . Pas de vengeance : le spectacle des vaincus fera trop peine à voir car ils ne connaissent pas le secret, ils ne possèdent pas le philtre d’amour, ils n’ont pas le baume à l’ambroisie . Nous devront les initier .
    Le WTC des richesses arrogantes va s’écrouler (peu importe la manière) et avec lui toutes les certitudes ancestrales fondées sur l’argent . Château de papier … Il fallait y penser avant . Le 11 septembre était pourtant un signe .
    La grande puissance du monde est l’Amour .

  714. oh la la , Lucie ! que c’est beau tout ça ….
    est-ce que c’est pour aujourd’ui ou pour demainquichante ?
    j’ose pas me réveiller .!

  715. Pas besoin de te réveiller, Lucifer . Tu l’es déjà, éveillée .
    Y a plus qu’à continuer à aimer et observer …

  716. Frère Claude, difficile de me connecter à ton adresse . on me demande la »configuration du serveur » …!!!???

  717. échangerai ciel gris et pluie glaciale
    contre soleil radieux et 32 °
    pour toute proposition , s’adresser à l’agence  » pure gate ware « qui transmettra .
    petits rigolos s’abstenir .

  718. Pour moi tout fonctionne, j’ai employé l’adresse du dessus et le message m’est parvenu normalement. Essai d’écrire l’adresse directement sur ton logiciel de courrier.
    à tout à l’heure…

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  719. oui ! je peux plus bouger les métatarses !
    y a pas une chaufferette sur le bateau ?
    mais toi tu files chez frère Claude ! est-ce prudent ?
    et bourreau qu’a encore disparu !
    je veux dire : est-ce prudent d’abandonner la Goélette à ce moment précis ?

  720. Lucifer, je n’abandonne pas la goélette !
    Sais-tu qu’outre le fait d’être invisibles et de voyager à la vitesse de la lumière nous avons le don d’ubiquité et que nous pouvons communiquer par télépathie ?
    Ainsi je peux être sur la goélette, chez frère Claude et dans les étoiles en même temps .
    Et toc, je viens de faire un tour chez Bourreau, il a la tête dans les paperasses jusqu’au cou . Et toc, je suis déjà revenue .
    Ben dis-donc, j’y pense, Lucifer qui demande une chaufferette ? Elle est où ta flamme ?

  721. Cherche soleil 3h/j PM, au minimum, à 23°.
    Contre surplus de grisaille. Troc troc troc!

    J’ai l’impression que j’suis pas l’seul à être au dessus de la Loire.

  722. C’est la faute aux sudistes Gwendal et Mobensim ! Ils ont tout pris pour eux et rien laissé aux autres, les vandales !

  723. Les sudistes qui prennent tout le soleil, il faut que ça cesse. Alors faisons la guerre de cessession! (Une guerre pacifique, bien sûr)

  724. Excuse, Lucie, j’suis obligé de parler en langage codé genre « les criquéens parlent aux criquéens » sur l’autre fil. Sinon on va s’faire (De) gauler! Et j’ai pas envie de mordre à un hameçon. (pfff, j’suis à fond dans les jeux de mots)

  725. Quel contraste avec la prose administrative (et je parle pas que de Trinita) ! deux jours d’ absence (je crois, l’ espace temps est différent ici) et j’ avais oublié ce ton … comment dire … chai pas !

    Faudrait que je me transforme à nouveau en Bouddha manneken pis pour me réadapter à la douceur criquéenne et à son esprit -je suis tout dégoulinant de l’ atmosphère au plomb de l’ extérieur ; à tel point que les sentiments désuets du vieux monde m’ habitent encore, exemple : que Lucie se précipite ainsi chez frère Claude me rends jaloux ! désuet, non ?- et vous cherchez le soleil ?
    Fols ! mettez cinq minutes vos nez mutins à l’ extérieur puis revenez ici et vous comprendrez où il se trouve vraiment !

    Cécile l’ a bien compris, qui est venue ici, grâce au passage secret que je lui ai creusé naguère, chercher les forces de la révolution amoureuse !

    Ca y est, je sent le fluide criquique à nouveau couler ds mes veines réchauffées ! les références bédéistiques envahissent à nouveau mon esprit engourdis par la paperasserie, une citation, vite :

    «Plus je fais la Révolution et plus j’ ai envie de faire l’ Amour ; et plus je fais l’ Amour et plus j’ ai envie de faire la Révolution ! »

    ( Paulette .)

  726. Allez, les criquéens..je vous lance un rayon de soleil puisque vos corps sont menacés de froidure..

    Pour les coeurs, point n’est besoin…vous irradiez, mes très chers!

    Bourreau, reviens en prendre une gorgée fumante entre deux averses, inondé que tu es dans une mare de réalité morose et pourtant incontournable…malgré Paulette qui tente un réchauffement épidermique.

    Merci pour le cri d’espoir , Lucie douce et pour les apparitions fulgurantes de Trinita..( attention, pas évoquer oxirias sur autres fils..minés de trolls)

    Lucifer, dans quelques jours, l’azur redeviendra bleu tendre…crois en les prévisions de Mme Soleil !!!

    Merci pour la clef, Frère Claude, je viendrais aussi entr’ouvrir ta porte.

    Le vieux monde exhale ses derniers soupirs : les billets verts du profit ne seront plus bientôt que bons à allumer nos torches..car il faudra bien avancer encore un peu dans la l’obscurité avant de poser la première pierre, je le crains.

    Mais je veux croire que mes petits enfants verront un autre soleil se lever.

  727. Oui mobensim, c’est un futur de joie glorieuse.
    D’une manière ou d’une autre…

    DlPdJ-C
    am
    frère Claude

  728. Chboum! tchanlk !clic !clouc! clac!…. Ayeu…eu…eu!!!
    Me v’la d’retour! ouille youille youille! ça fait mal! me suis pris l’ balai dans l’coccix !…là! … sur le pont, derrière la barre!..Hé! Captain Lucie, tu m’vois?…..j’balaie la ciboulette de Bourreau comme tu m’l’as demandé….pas facile, des effluves de ciboulette viennent me chatouiller les narines comme un chant de sirènes viendraient me câliner l’oreille..
    j’suis toute chiffonnée, mes atours (atouts) débordant ça et là de mes frusques déchirées par le vent telle une sous-Paulette de monoprix.
    Mais savez-vous ce qui m’arrive? Je suis venue de ce vol vous le dire, amis criquéens:
    Lors de la manifestationation que j’avions entrepris avec mes frères et soeurs socialisant . Nous traversions la rue huga Prot
    quand soudainement , mon bras a frôlé celui d’un Homme. Il m’a regardé , a souri et m’a dit: « Oxira »
    oups! ça m’a interloquée!
    lui ai répondu : »iemanja »
    Il a dit: « Bien. va les rejoindre, la goëlette approche, elle est au large d’Honfleur, va! »
    « Ah, bon, tu crois.. » que j’ai bafouillé, (parce qu’en plus il était beau comme un Hidalgo de Gibraltar)…euh…mais tu connais Captain Lucie et son équipage, Lucifer, Mobensim, frère Claude, Aslan, Bourreauboudha, Trinita et les autres?
    « Je les connais et eux aussi me connaissent, ils vivent là-bas, vers les nuages, les merveilleux nuages…Mon nom est Morto Caltèse…tu leur diras que bientôt nous nous retrouverons sur une terre neutre et blanche autour de larmes rouges et sucrées que nous boirons ensemble dans un élan fraternel. Allez, va! vole leur dire que je suis toujours là et qu’ils ne m’oublient pas, je les aime! »
    Voilà.

  729. Euh…maintenant, j’ai soif!…
    et , euh…les filles! z’auriez pas un châle ou quéqu’chose, j’ai le sein droit à l’air ..et j’ai pas chaud ! … pas envie d’attraper l’rhume des mers!

  730. Quelle entrée fracassante ! sous-Paulette peut -être, super-Cécile sûrement !

    Pour ce qui est de recouvrir ton blanc sein, la tenue non réglementaire de la crique c’ est, pour les messieurs : string ou slip de bain 70′ s, sans oublier la tenue d’ Adam sous tablier de cuisine (en ce qui concerne Aslan en tout cas ; moi c’ est la toge orange quand je me mute en bouddha et le nuage de fumée d’ herbette comme feuille de vigne quand je suis au naturel Bourreau.)

    Pour ces dames, j’ ai cru parfois apercevoir une maîtresse en maillot de bain, une va-nu-pieds aux métatarses altiers, et une Sainte Pas-Touche qui s’ endort quand on veut d’ am broisie solaire ses omoplates oindre.

    Mais le plus souvent ici la nudité se recouvre tout simplement de bisous partout.
    Aller, les criquéen(e)s, on encercle Super-Cécile …

  731. Ouuiii , ben moi j’aime pas boire des larmes ! voilà !
    même bleues ou rouges et sucrées !
    et c’est par le bout du nez qu’on attrape un rhume ! et pour certains sans courir , pas par le bout du sein, même tout blanc ! Cécile , remets-toi prends une lampée d’ambroisie et repose-toi !
    J’aime vivre dans un nuage tout doux et bien chaud ! Salut Bourreau !

  732. Pourtant tu sais Lucifer il est des larmes délicieuses qui s’étirent rondes et belles le long des parois d’un ballon de verre et qui fleurent bon le soleil et la terre…
    mais libre à toi douce criquéenne de ne pas les aimer!
    Me reposer? oui tu as raison… mon voyage en balai m’a exténué et je vais de ce pas goûter ton ambroisie.. gloup!gloup! hum! c’est du brut, du costaud, du couillu! ça m’plaît!. mais j’grelotte encore! alors Bourreau couvre moi d’un anorak de bisou steplé

  733. Euh, moi on m’avait pas dit que j’étais nu depuis l’début. Bon, ce sont peut-être juste nos âm qui sont dénudées.

    En tous cas, pour la nouvelle criquéenne: Séance de bizoutage!

  734. Et oui, Trinita, tu as entièrement raison, nous ne sommes pas arrivés nus à la crique, c’ est la crique qui nous a dénudés . Heureusement les plus pudiques d’ entre nous se réjouiront de ce qu’ elle nous a aussi rendu invisibles.

    Si je parviens à m’ extraire de l’ enivrante torpeur du dessous de bureau scolairement directorial, que les métatarses et les omoplates à oindre et baiser point ne m’ accaparent trop de par leur infernale dictature, alors je remplirai mon office d’ exécuteur des doulces oeuvres et tu seras, par une labiale combinaison de femme grenouille, protégée de la bise de minuit, Cécile …

  735. « Aimer, c’est pouvoir penser tout haut avec un autre être humain. Confier ce qui passe par la tête, c’est comme arracher le voile sur sa nudité et ses états.
    L’intimité ne se discerne pas de l’extrême franchise. C’est l’indécence même. »( Quignard)…

    Juliette qui chante : « déshabillez moi » habillée de noir jusqu’au col roulé, je l’ai vue en live…c’est plus sensuel que n’importe quel corps nu….

    Cécile, je sens que je vais venir manifestoyer avec toi..j’ai jamais fait d’aussi chouette rencontre entre deux drapeaux, moi ! suis très jalouse!!!

  736. s’cuse moi céccile … j’n’avais rien compris ! chui un peu givrée en ce moment !
    et toi fra Claude, j’V regarder ton truc un peu plus tard ! tout à l’heure ..; pas question de rigoler ! mais je t’en reparlerai !

  737. Merci de ta grenouillère protection Bourreau, jen’oblierai pas.
    Pas grave Lucifer! hé! si t’es givrée toi aussi, n’hésite pas à demander à Bourreau de te couvrir d’une immense couverture de bizous… ça te réchauffera! …J’ai l’impression qu’il en a tout un stock!

    et puis qu’importe la nudité du corps , de l’âme ou de l’esprit, ce qui compte c’est l’intention, ce que l’expression de cette nudité signifie… c’est souvent le regard du récepteur qui est indécent …pas l’émetteur.

    Cela dit j’ai fini de balayer le pont, captain Lucie! Qu’est-ce que j’fais maint’nant? Faut qu’je bouge que j’me rende utile, moi… peux pas rester à glander! enfin surtout le jour parce que quand vient la nuit, je me transforme en libellule et vais deci-delà explorer toutes les bulles de pensées qui émergent au-dessus des têtes chéries de ce bel ‘équipage. ..et je les gobe illico comme pour me gaver de cette riche nourriture sans laquelle je ne pourrais survivre au petit jour.

  738. Hé! Gwendelinou nos pensées se sont croisées… j’ai chargé un pigeon virtuel de te laisser le message de nous rejoindre…j’ai même chargé mon ami africain Dembo de t’envoyer un tam-tam tony truand pour te le faire savoir… mais le son de Paris à Nice se fait souvent paresseux et dilettante…
    Quoiqu’il en soit, je me doutais bien que tu arriverais en bouée… allez! attrape le bout et monte à bord! Bienvenue sage Gwen! t’ention! marche pas sur Bourreau, il dort.

  739. Ha ha, Gwendal ! c’ est que la crique est réservé aux initiés … et pis tu la connaissais, hein ; fallait pas la délaisser !

    Mais si tu as fini par la redécouvrir, c’ est que les Orixas ont décidés de te prendre sous leurs ailes (tu finiras par comprendre mon charabia en lisant attentivement notre odyssée ; bon courage ! )

  740. bienvenue Gwendal ! vraiment tu nous manquais ! et je suis sûre que nous te manquions aussi …
    notre histoire d’amours  » live  » continue … je te souhaite bonne lecture ; accroche-toi au bastingage ! surtout que maintenant nous survivons aux abysses terrestres (la faute à JPL ) et sommes devenus invisibles ! ah ! je viens de voir une libellule, c’est Cécile ! certains sont plus invisibles que d’autres ! Naturellement je ne veux nommer personne . Te fâche pas mob !

  741. si y a quelque chose que tu ne comprends pas Gwen, dis-le . C’est pas difficile , tu reprends tout au début et tu suis sans sauter une seule ligne !

  742. Bourreau va nous mettre tout ça en images ; et ça fera une super BD . Par ici les royalties ! LTL va mener grande vie !

  743. Hé hé Gwendal… Sur je n’sais plus quel fil, Lucifer s’était adressée à toi en faisant allusion à la crique… Peut-être t’étais-tu demandé de quoi il s’agissait..?

    N’empêche, c’est marrant (ou louche). Cécile, Gwendal, (et d’autres?) , qui croyaient peut-être pouvoir rester ici peinards une fois que le chemin devinça invisible. (devinça, c’est le verbe devenir)

  744. Bien. Après avoir parcouru 1114 milles nautiques en un temps record de deux heures et vingt minutes (temps terrestre), je débarque enfin sur le sable blanc de cette crique fabuleuse… J’ai un peu mal à la tête et mes yeux sont éblouis pas la lumière étincelante des étoiles qui se promènent dans l’herbe haute et mûre. Une libellule passe, je la salue d’une pensée affectueuse et la remercie muettement de m’avoir indiqué ces lieux mystérieux. A la lecture de vos épiques commentaires, tout à coup, je comprends mieux certaines allusions et propositions… Je m’en veux de n’avoir pas su décoder les signes. Mais bon, qu’importe l’essentiel est là, je suis arrivé à bon port ! Alors… Voyons-voir si je peux tenter de résumer l’atmosphère qui règne ici… (Cela risque de se révéler utile à John-Paul, si jamais il retrouve l’adresse).
    En cet idyllique endroit, règne la poésie et l’onirisme le plus total. L’ambroisie y coule naturellement des arbres, et le chocolat s’y déguste à volonté ; Pour peu que, bien sûr, vous ayez pris le soin de faire vos ablutions rituelles et sacrifier quelques octopodes disgracieux et vindicatifs, aux divinités tutélaires locales. A quelques encablures de la crique, mouille une goélette magique : Moyen de transport idéal pour relier ce saint-lieu à Paris, via les Bahamas et le triangle des Bermudes, en deux minutes et vingt-huit secondes.
    De temps en temps, un dieu de passage jette un œil pour voir ce qu’il s’y passe, puis repart, apparemment rassuré, dans son ovni personnel… Si j’ai bien compté, à l’étiage on distingue quatre femelles et trois mâles plus un ou deux spécimens au sexe indéterminé. La parité semble plus ou moins respectée…
    Sitôt ma canne plantée dans le sable, je dénude rituellement mes pieds. Il semblerait en effet que les bisous soient susceptibles de s’y déposer gracieusement. Je vérifie un instant qu’aucune odeur gênante ne puisse empêcher cette amusante (et troublante) tradition… Pour l’instant la crique est vide. Mais je gage qu’elle ne tardera pas à se remplir de nouveau, par des rires et des larmes, des élans affectueux et de touchantes confessions… A se remplir en fait de se qui fait le suc de la vie.
    Je vous attends mes amis, et en attendant je vais piquer une tête dans les eaux claires et discuter un peu avec les pigeons des mers que sont les rieuses et les tridactyles

  745. Des bébés dans un même berceau,
    A la dérive au fil de l’eau,
    Se désaltèrent au firmament
    Où mille étoiles sont leur maman .

    Nourris d’amour et d’ambroisie,
    Vont au gré de leur fantaisie,
    Dans l’insouciance de l’instant
    Tout doucement, tout doucement …

    Des bébés dans un seul berceau
    Se ressemblent comme des gouttes d’eau,
    Leurs corps en perles enlacés
    Font ensemble un joli collier .

    Des bébés vont à l’aventure
    En savourant les temps futurs
    Où l’ amitié profonde et belle
    S’éveillera aux joies nouvelles .

  746. Cette nuit j’ai gobé d’un coup les merveilleux mots de captain poète Lucie et ce matin je me sens ragaillardie et pleine de force et d’amour! Merci Captain pour ce beau moment!

    Me voici de nouveau sur le pont empotée dans ma chair d’humaine et… mais que vois-je là-bas sur la grève? … mais… ne serait-ce pas l’ami Gwendal ? on dirait qu’il est en pleine discussion avec un groupe de pigeons des mers! … c’est étrange, cette nuit quand j’étais libellule, il m’avait semblé le voir arriver en bouée… j’ai même cru qu’il avait embarqué .. j’ai dû rêver… En tous cas c’était prémonitoire car je suis bien sûre que c’est lui, là-bas allongé sur le sable… He ho, Gwendal! hé ho! ……AH! ……ça y est il nous a entendu! … on t’envoie une barquette au chocolat avec des filles à la vanille pour te ramener à bord! … tout le monde est sur le pont pour t’accueillir!… euh, non, pas tout le monde! mais c’est où qui sont Mob et Aslan? … d’accord ils se sont mis en mode « invisible » pour nous taquiner, hein, allez, redevenez pour un temps visibles, siouplé, allez!

  747. En quelques brasses vigoureuses, et néanmoins pataudes, je rejoins l’esquif. Mon corps (perclus d’arthrose) se hisse (péniblement) sur le plat-bord… Et hop d’un mouvement souple je m’affale dans le cockpit ! Ou ! J’y suis ! Bon, quand-est-ce-qu’on mange ?

  748. Ca y est, Gwendal, t’ es un véritable criquéen maintenant, en tout cas tu en maîtrises parfaitement la langue ; pas de ministère de l’ immigration et de l’ identité nationale ici !

    Par contre pour ce qui est du baisage de métatarses, excuse moi si je suis moins enthousiaste avec les tiens qu’ avec ceux de Lucifer, qu’ avec les omoplates de Lucie, et qu’ avec les jambes croisées de dessous de bureau de maîtresse Mobensim … par contre tu n’ échapperas pas à la séance de bizoutage collectif ; aller les criquéen(e)s, comme pour Cécile lors de son embarquement ininaperçu, on encercle Gwendalounet !

    Pour manger il y a le bar des médusés (ça c’ est pour tester tes connaissances en Histoire criquassienne.)
    __

    Ca faisait longtemps que tu ne nous avais déclamé un poème, Lucie ; on a bien fait d’ attendre, c’ est peut être ton meilleur jusqu’ ici, merci ! ( encore ! )

  749. Oups ! j’ ai oublié de dire «qu’ avec le blanc sein de Cécile» !

    Ici l’ on partage …

  750. Mé dis donc, Cécile ! y a qu’ Aslan qui fait son absent, en ce moment, Mobensim est là ! et elle continue de nous instruire et d’ enrichir notre culture de manière toujours aussi plaisante !

    Elle va se croire vraiment devenue invisible !

    Aller, Mob’ , convoque moi au tableau, que je te déshabille de cette fâcheuse tenue d’ invisibilité à coups de badigoinces à infrarouges thermiques …

  751. Maîtresse Mobensim, je le crains, rythme se vie à coup de somme en bullisme. C’est nuitamment que vous la verrez devenir visible ! Pour ma part je termine à peine ma deuxième nuit et c’est les yeux encore tout plein de sable que je tape ces mots… MMmmm ! C’était bien bon !

  752. bon! z’avez vu ! y a un nouveau ! le bizoutage ne le dispense pas du bizuthage ! Qu’est ce qu’on lui fait pour le mettre vraiment au parfum ?
    lucie , ton regard d’innocence (je n’ai pas dit innocente ) nous voit comme de formidables promesses pour l’avenir de la planète qui tourne-boule ! tu as sûrement raison, comme d’habitude .

  753. On l’enferme dans la cale, couché sur un tapis d’herbette, la tête sous le robinet d’ambroisie .

  754. Heu… Comment vous dire, sans m’attirer les foudres de je ne sais quel Moai intolérant… Autant pour le vautrage sur l’herbette, je me dessape illico et je me vautre avec délectation… Autant pour l’ambroisie… On peut pas faire sans ?

  755. On peut peut-être lui éviter l’ambroisie? Qu’en pense le conseil des sages criquéens? une autre épreuve peut-être?… et puisque Bourreau m’a octroyé un blanc-seing, je me permettrai de suggérer qu’il nous ponde un reportage sur le voyage qui l’a mené jusqu’à la geolette magique… mais juste un oeuf, pas plus!

    Pardon Mob j’avais l’impression de ne pas t’avoir vu depuis longtemps… je suis très distraite souvent… un peu la tête dans les nuages …

    Bon, pendant que vous réfléchissez à l’épreuve, j’vais piquer un plongeon pour rejoindre Lolotte, une étoile de mer copine à moi qui m’a donné rendez-vous sous le corail rose là-bas au fond à droite…

    Splouch!…. ouaoh ! elle est bonne!

  756. Cécile ! y a pas de sage à la crique ! pas de demeurés !
    Je vote pour l’herbette ! avec quelques orties . c’est tonique !
    traitement réservé aux mâles : ( après vérification de malitude ;)
    pas d’ambroisie ; (y en a presque plus !) Je propose l’eau de lourdes . après les orties , c’est recommandé !

  757. Ok ! Ca me va ! Les vertus tonifiantes des orties ne sont plus à démontrer… En infusion, en purée, ou directement en applications fouettantes sur mon fondement ? Je suis ouvert à toute proposition. Le temps que vous vous décidiez, je vais faire une danse avec les phoques.
    Non, pas de méprises ni de blagues douteuses ! Je n’apprécie que leur nagitude et non leur ambigüitude.

  758. Concenant le poème de Lucie, je n’dirai qu’un mot: Waouh
    (Non, je n’dirai pas celui qui m’est vraiment venu à l’esprit, qui finit par « tain » et qui commence par… Non, j’le dirai pas)

    Pour Gwendal, c’est pas que j’sois sympa, hein, ne vous méprenez pas, mais bon, il s’est quand même déjà tapé – vite fait, certes, mais tapé quand même – le millier et quelques posts de notre voyage. Et ça, c’est hard.

  759. ah! bon! ya pas d’sages? .. Bon ben j’en reste demeurée…
    agah agha..
    les orties? … tu n’serais pas un brun sadicote, Lucifer? pov’ Gwendalou! t’es dure là, non? et le plus terrible, c’est l’eau de lourdes! là ,là, t’y vas fort quand même!

  760. ben non Cécile ! tu vois Gwen , il aime bien ! C’est qui le maso là ? c’est lui qui propose « son  » fondement !

  761. bon ! maintenant haussons le ton , jusqu’aux zétoiles .
    parce que la capitaine, elle voit que ça: les zétoiles !

  762. Une fois que l’on est entré dans cet univers parallèle et que l’on connait les codes, il devient facile de cheminer tout au long du millier de petits cailloux que vous avez semé. (semés ? Faut un s ou pas ? j’sais plus…)

  763. Malheureux inconscients que vous êtes ! L’ambroisie est le passage obligé, l’épreuve obligatoire !
    Lucifer, quand il n’y en a plus dans les tonneaux, tu sais bien où on la trouve ! On provoque une giboulée d’étoiles et on remplit .
    Pas de crainte, Gwendal, rien à voir avec le jus de la treille de nos terrestres côteaux ! L’ambroisie est le nectar d’Amour qui nous vient directement des dieux .
    Tu devras en boire jusqu’à la lie pour voir si tu supportes l’intensité de la lumière d’amour qui règne sur la crique .
    Allez Lucifer, ne sois pas flemmarde ! Déclenche tes foudres et fais pleuvoir ! Rappelle-toi l’ extase !

  764. ccclllackk bliiiimmmm bouuummmm shlaaaaatch !
    c’est la mousson d’ambroisie !
    allez Gwendal , avale jusqu’à plus de place en toi !
    T’as de la chance !

  765. J’arrive avec les jarres pour recueillir la vendange céleste de Lucifer…

    Et ouvrir grand les bras à l’ami Gwendal que je croyais peu amene à goûter nos jardins de délices…curieux et fouineur comme je le pressentais, j’avais imaginé qu’il avait jeté un oeil sur nos ébats et ( honte sur moi) qu’il avait préféré d’autres îles..
    Et le voilà itou sur le pont, pour le bonheur des criquéens confondus en bizouilles à son apparition quasi miraculeuse!
    Bienvenue donc chez les fêlés du fil élastique, invisible et éternel!
    Tu peux écouter les conseils avertis de notre capitaine- poète-goelette pouet pouet…pour ce qui est de l’ambroisie, c’est bien le nectar des dieux orixas et autres dérivés malins, qui grise sans laisser de bleus au coeur, ni de vague à l’âme, ni de gueule de bois vermoulu, encore moins de trous dans les chaussettes….

    Comme tu as pu le lire ( bravo pour le marathon interstellaire!) c’est une AOC uniquement criquéenne, réserve inépuisable de nos désirs, sans aucune mesure avec les spiritueux d’ici bas ( je parle de la terrestre vie).

    Aslan ? lors de sa dernière apparition (au 1060ème ciel) il semblait quelque peu distrait par Lucie et ses orties…

    Je crois qu’il s’est endormi dans la soute et qu’il rêve, la tête de musique pleine, à une autre traversée….mais chut !
    Lucie lui susurre à l’oreille des poèmes tout doux de bébés au fil de l’eau…

    Bourreau, Cécile, Frère Claude, Trinita, Lucifer…venez avec moi bizuter Gwendal sous des flots d’ambroisie….

    Les étoiles sont au zenith et l’heure du grand rituel a sonné à nos horloges sans aiguilles.

  766. Gnnnnnn ! Aahhh ! Ouais je dormais dans la cale. C’est que ce ne fut pas facile de rejoindre la crique. J’ai du retraverser les banlieues déforestées de la grande ville et jouer de la machette pour me frayer un passage dans la jungle aux esprits. Ils ne voulaient pas me laisser passer dans mon costume de citadin et ils n’ont cessé de me martyriser qu’après m’avoir arraché tous mes vêtements. Là ils ont bien du se rendre à l’évidence: sous la lumière noire de leurs yeux-faisceaux, ma peau à révélé les motifs fauves et ultraviolets que seul le soleil de la crypte peut imprimer aux êtres.

    Mais voilà qu’en mon absence à embarqué un fier capitaine adjoint (l’ensemble de l’équipage des vaisseaux de la crique est composé de capitaines-adjoints)! Soit le bien-revenu Gwendal sur la crique, l’Epouvante, la barque du Soleil, la Goëllette et sur l’armada de nos vaisseaux et terres chimériques et néanmoins réelles. Sur ce qui est désormais ton armada et tes terres en fait, car ici nous sommes dépossédés, nous sommes des possédés: la crique nous habite et non l’inverse.

  767. … quel tonnerre de brest ! de plaisir les étoiles pleurent de l’ am
    broisie, et se pâment en des éclairs aveuglants comme des chants de sirènes oragées … !

    — Les sirènes, mais aussi les otaries et les phoques ! —

    J’ ai l’ air fin, maintenant, avec mon nuage de fumée d’ herbette, et son petit éclair discret …
    __

    Il ne manquait plus que toi pour immortaliser cette Saturnale, Aslan -l’ am broisie t’ inspire on dirait ; tous ds vos duvets sur le pont avant, bien serrés sous la belle étoile :

    Ciné-Saturne (avec fin alternative-Titan.)

  768. Quel accueil mes amis ! Quel touchant accueil ! J’en suis boulversifié… Tient ! Les yeux me piquent même… Il pleut ? Mais non, ce sont bien des larmes de joie qui coulent sur mon visage ! Puisque l’ambroisie ne contient qu’amour et non quelques perverses molécules hydroxygénocarbonées, j’en boirais donc jusqu’à la lie ! Passez-moi l’amphore !
    Ca a quand même du bon, les allégories et les métaphores ! C’est gouleyant et ça se laisse boire…
    Vous savez quoi ? Tout à l’heure, alors que je nageais avec un phoque, dont j’ai oublié le nom, celui-ci m’a dit à travers ses grands yeux que les eaux taries venaient juste de se ressourcer ! Elle est quand même dingue cette crique… Même les phoques sont des poètes ! Pouet !

  769. Ca y est, tu as passé l’épreuve avec succès, Gwendal ! Nous te décernons le diplôme de criquéen avec mention . Et tu peux remercier ton mentor Cécile .
    L’ambroisie coule à flots sur la Terre .
    Saturne qui se réveille d’un très profond sommeil déploie, émerveillée, ses anneaux de tendresse , tels des doigts de fée caressant librement les Titan en orbite .
    Nous assistons à la « Création de la Vie » !
    Mob, je n’ai pas oublié la rime, clé du secret d’Osmose :
    « Ose – Eclose – Grandiose – Apothéose  » .

  770. Ca, c’est pas très poétique, Gwendal !

    Ici les armes font une pause,
    On rit, on aime, on pleure, on cause,
    On voit en bleu, on rêve en rose …
    Parfois les coeurs d’amour explosent,
    Découvrant le secret des choses,
    Mais l’amitié si grande éclose
    Soigne et guérit l’âme morose .
    Ici le sable est en osmose
    Avec les corps vivants qui osent
    Goûter l’Amour à pleine dose,
    Ici la magie est grandiose .
    Et si la pensée se repose,
    Le coeur, lui, se métamorphose :
    Les poètes nous disent en prose
    Les secrets de l’apothéose .

  771. Mon imagination, pourtant allègrement débridée la plupart du temps, m’a fait subitement défaut lors de la recherche de la rime en « Ose ». Ce sinistre état m’est alors apparu comme la première réponse… Allez-donc savoir pourquoi ? Pit-être que le séraphin de l’humour m’a induit en erreur ? A moins que ce ne soit l’ambroisie qui trouble mes sens ?
    Néanmoins, la seconde rime à ma disposition étant « artériosclérose », je me dis que la première était plus marante !

  772. Me voilà remontée de ma visite aquatique avec Lolotte… et je suis bien aise de constater que Gwendal s’est abreuvé à loisir de cette ambroisie si bénéfique… et qu’il a bu juqu’hallali le suc de ce breuvage en poussant un cri non pas de bête aux abois mais de celui qui a rejoint l’extase apaisante de ce monde criquéen…

    Merci, captain poéte Lucie pour ce mignon poème …si tu le permets, je vais en mettre quelques gouttes dans mon ambroisie pour en accentuer les effets…

    Ménopause!
    Gwendal n’a pas tort .. ici c’est aussi le temps de « l’âge climatérique »… le « re pau se » de toute activité physique, celui qui caractérise notre enveloppe corporelle… et puis le mot n’est pas si laid, et s’il l’est pour d’aucun, il faut parfois des cessures, des cassures pour rire, avancer, distancier…même si est elle belle et parfois utile, l’harmonie m’ennuie et me lasse…elle m’endort et m’ hypnotise…
    et puis, la poésie est partout , elle n’a pas de frontière….

    « Le dictionnaire et le porto à découvert
    Je débourre des mots à longueur de pelure
    J’ai des idées au frais de côté pour l’hiver
    A rimer le bifteck avec les engelures

    Cependant que Tzara enfourche le bidet
    A l’auberge dada la crotte est littéraire
    Le vers est libre enfin et la rime en congé
    On va pouvoir poétiser le prolétaire »

    Poètes! à vos papiers!

    …. comme disait le grand Léo que je crois par moment entrevoir en haut du mât qui tangue là-haut, dans les zétoiles comme une voix qui pétille…

  773. Ah! oui…pardon… j’ai oublié de vous dire… quand je vais visiter les profondeurs de l’océan il m’arrive parfois de remonter en « Garance » … c’est ma soeur… j’espère que vous ne m’en voudrez pas de vous imposer sa venue… je … je… vraiment, je ne sais pas quoi dire… désolée… mais elle redevient cécile quand le vent se fait caresse… vraiment pardon

  774. ouiii , enfin moi , heu ………..
    tout le monde il est zenti,
    tout le monde il est zoli , je commence à m’ennuyer !
    ça manque un peu de zizani !
    Le nirvana toute la journée, ça manque un peu de variété !

  775. Alors va pour la ménopause et l’artériosclérose !
    Cyphose, lordose, scoliose, dermatose, mycose, nécrose …
    Qu’est-ce qu’on se marre !

  776. je cherche désespérement l’âme ennemie
    qui va me détester … enfin , malgré toutes mes qualités …
    Le malheur !

  777. Bon, tu vas être servie ! Parce que je suis un peu susceptible en ce moment … Faut pas me chercher !
    D’abord, j’aimerais qu’on arête de m’appeler captain Lucie sur ce fil . Je ne suis maître que de moi-même et c’est déjà beaucoup !
    En plus, je suis COMPLETEMENT hermétique aux flatteries .
    A tout choisir, je préfère le franc et honnête « dictatrice d’opérette » d’Aslan .
    Je ne commande rien .
    Pour l’animation sur la crique, il suffit simplement d’importer toutes les saveurs belliqueuses des autres fils et du monde extérieur . C’est pas compliqué .
    On peut aussi inviter Rantanplan . Chiche !
    L’Amour ennuie .
    La Beauté ennuie .
    Et on dit qu’on veut changer le monde !

  778. Et je n’écrirai plus jamais de vilaines choses comme :

    « Mais l’amitié si grande éclose
    Soigne et guérit l’âme morose »

    C’est trop ennuyeux !

  779. Le sable blanc immaculé à parfois besoin que monte la marée de la jungle, qu’elle vienne l’ensemencer de ses sauvages ferments. A moi les esprits, je suis une torche, à moi les esprits je suis un roc. Déferlez !

  780. La dictactrice d’opérette est en effet très susceptible en ce moment.. qu’est-ce à dire? l’ego semble être atteint… pourtant je n’ai voulu vexer personne et quand j’apprécie un poème je le dis simplement sans détour, sinon je ne dis rien….
    et puis si j’aime par ailleurs les brisures dans les mots c’est aussi mon droit, on peut voir les choses différemment et cependant s’entendre et s’estimer…
    je pensais que sur cette crique, la tolérance était de mise… mais ce royaume d’opérette factice et dérisoire semble avoir garder les travers humains de l’autre monde…
    Dommage…
    Sur ce, Mesdames, Messieurs, je m’éclipse et vous laisse entre gens de bonne compagnie.

  781. Ben la voilà la zizanie ! T’es contente, Lucifer ?
    Allume ta torche, Aslan ! Va, cours, vole et nous sauve !

  782. … moi j’ ai déjà donné, ds la zizanie … pour l’ instant me repose et préfère jouir tranquillement de l’ amour retrouvé …

    Ne suis donc pas ds la même ambiance qu’ vous autres.

    Décalage …

    C’ est terriblement injuste !

  783. Le vagabond moustachu va sa route, intouchable, il n’est ni d’ici ni d’ailleurs.

    J’invoque pour ma part l’un des rares toulousain à avoir une place au paradis malgré son fond horripilant et bagarreur.

    Criques, déserts, jardins andalous, nulle place n’échappe aux vents de la vie.

  784. Comment ? Qu’ouïs-je ? Alors que j’émerge à peine de ma deuxième nuit, et que je n’ai eu à peine le temps d’absorber mon mug de café (mon préféré, celui avec les chats dessus), que je renifle par les oreilles une bisbille ?
    Cessez, je vous en supplie, mesdames de vous quereller… Cela me fait du mal dans les ventricules.
    Lucie ton poème est très beau, Cécile ton appréciation se justifie et notre amie Lucifer à le blues… L’une comme les autres, détachez-vous de ces susceptibilités tellement terrestres.
    Allez les filles ! Embrassez-vous ! Ya que ça de vrai les bisous !
    Si vous me cherchez, je serais en train de jouer au tarot avec les poissons clown sur la barrière de corail.

  785. Pardon de me répéter (je recommencerai plus) :

    « Ici les poètes (parisiens, toulousains) nous disent en prose
    Les secrets de l’apothéose … »

    Lucifer, pas la peine de te cacher dans un coin ! Sors de là et assume la zizanie !
    Gwendal, t’en mets du temps à « bouffer » !
    Cécile, je ne m’adressais pas à toi personnellement .

  786. Ah te voilà Gwendal ! Chassé-croisé !
    Tu as beau jouer avec les poissons, permets-moi de te dire que tu ne te mouilles pas !

  787. Pardon, douce, une somnolence post-cuisse de mouette en cocotte, m’a emporté… Mais réjouissez-vous mes amis ! Lorsque je pionce, je fais le plein d’endorphine pure, et je reviens ensuite heureux comme un pape qu’aurait renoncé au célibat !

  788. Bon allez, on est réconcilié ?
    Lucifer, arrête de spleener ! Tu sais bien qu’on t’aime !
    J’ai pour toi un stock de chocolats au caramel tout mou et plein de gloubli-gloulbas bien collants et une brassée de bisous amiteux à l’ambroisie et un panier d’étoiles au miel des Bahamas et même un seau de sable où JPL a posé ses pieds .
    Quoi ? Ca suffit pas ? Tu veux que tous les criquéens se prosternent pour baiser tes augustes métatarses ?
    Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour les gambettes de Luciférette !!!!!!!! !!!!!!!!!!!!

  789. Excuse-moi, Gwendal, mais à part manger et dormir, qu’est-ce que tu fais dans la vie ?
    (non, juste une impression …) .

  790. Ben ouais Lucie, c’est un droit inaliénable ! Mais Lucifer elle prévient avant !

    Allez, avant de repartir dans la jungle et la cité je vous lâche comme test de tolérance une bordée de punks à chiens sur la crique. Euh, s’ils pouvaient avoir déguerpi avant que je revienne s.v.p…

  791. hou la la ! le chaos ! hou;…… la crise !
    merci pour tous les bisous , pour tous les amours …
    de cela , je n’ai jamais douté !
    mais … est-ce que ça n’arrive qu’à moi de s’ennuyer ? et de rêver futilement aux temps bénis d’avant le paradis ?c’est vrai , j’avais oublié de vous prévenir ; je est un paradoxe et la logique n’est pas souvent son fort .
    Cécile , c’est une blague ; j’espère !tu es vraiment fâchée ?
    J’aime ce lieu, la crique, pour chacun, pour l’imaginaire qui s’y exprime et pour l’absence de contraintes normativo-sociales ., pour ce délire si drôle souvent ,qui nous emmène dans nos rêves .
    pas besoin de se réconcilier … j’suis pas fâchée .
    bon! maintenant, après tout ça , je ne m’ennuie plus! mais je garde la liberté de le ressentir à nouveau, et de le dire .
     » Ce n’est pas une critique , ce n’est pas un reproche, c’est juste une info  » .

  792. Al-la-la… Manger et dormir… Ne sont-ce pas là, finalement, les principales et vitales fonctions premières ? Tout le reste n’est rien si ces deux là ne sont pas satisfaites.
    Bien les accomplir et les respecter, permet à ces fonctions de m’assurer un taux suffisant d’endorphine dans le cerveau. C’est-à-dire d’être heureux ! Tout simplement !
    Cela dit, je n’en abuse ni plus, ni moins, que les autres.
    Je suis un hédoniste au sens le plus large du terme.
    L’important est d’être dans le plaisir et non dans la jouissance. Le premier est un état qui s’entretien et perdure, l’autre est une fulgurance passagère qui induit un recommencement que l’on n’a pas forcément… D’où tristesse et frustration… J’en veux plus. Fini.
    Alors, comme je suis heureux, je vous en donne plein ! Prenez, c’est gratos et de bon cœur !
    Lucie, prend du rab ! Tu verras que tu te sentiras mieux. Et Lucifer pareil ! Double portion pour tout le monde !

  793. Bah, quand on les dispose autour d’ un feu de bois sur crique, ces punks à chiens deviennent apparemment baba-cools à guitare sèche, Aslan ; tu as certainement plus à craindre du Predator qui t’ attends ds la jungle derrière un arbre …

    Et toi, Luciferette, tu l’ as eue, ton engueulade, hein ? viens pas te plaindre ! à vilaine, vilaine et demi ! sacrée Cécile … ! c’ est pas sous-Paulette, que t’ es, ce serait plutôt soupe-au-lait (venant d’ un si charmant p’ tit sein, pourtant) !

    Aller, tiens, Miss métatarses ; ds ma signature tu trouveras une K7 qui s’ auto détruira ds cinquante quatre secondes, c’ est un souvenir nostalgique de la civilisation pré-criquassienne, et ses normes sociales que tu sembles tant regretter :

  794. Alors là, j’sais pas quoi dire !
    Entre une nostalgique du passé et un pessimiste de la vie, on est mal partis !
    Lucifer, le paradis est ici et maintenant, et il est même devant toi !
    As-tu oublié le secret orixa qu’un jour tu nous révélas : « le semblable attire le semblable » . Si tu crois au paradis, le p

  795. C’ est qui le pessimiste, Lucie ?

    C’ est peut être moi, quand je vois ton message inachevé ; ton computeur s’ est encore auto détruit !
    __

    Interessante, ta théorie sur le plaisir et la jouissance, Gwendal ; mais on pourrait te rétorquer que le plaisir, avec sa constance sans surprises, est bourgeois et conservateur ; tandis que la jouissance, avec ses hauts et ses bas contrastés, exige une lutte incessante pour être renouvelée …

    Mais je prends quand même ta double portion, que je vais griller en quelques secondes, en un spasme qui me fera toucher de la main l’ éternité …

  796. Alors là, j’sais pas quoi dire !
    Entre une nostalgique du passé et un pessimiste de la vie, on est mal partis !
    Lucifer, le paradis est ici et maintenant, et il est même devant toi !
    As-tu oublié le secret orixa qu’un jour tu nous révélas : « le semblable attire le semblable » . Si tu crois au paradis, le paradis viendra à toi .
    Mais t’inquiète pas, on a tous des coups de blues . Qui pourrait te blâmer ?
    Quant à toi Gwendal, l’incorrigible scientifique aux endorphines, je te trouve un peu radical dans ta vision de la vie …
    Il ne faut jamais juger les choses à travers les mauvaises expériences du passé . Elles sont douloureuses et laissent des traces profondes mais l’histoire ne se répète jamais de la même façon . Laisse une ouverture !
    Aslan, je te signale que Lucifer n’a pas prévenu, elle non plus !
    J’ai reçu en pleine figure son glacial post 1150 !
    Et pis si je vous ennuie, dites-le !
    Bon, j’m’en vais voir Bouddha sur le pont . Paraît qu’il a une petite berceuse à nous chanter . Une histoire de souris verte …

  797. ah oui !!! c’est vrai ! le secret !
    le semblable attire le semblable ! merci de me le rappeler !
    c’est le fin mot de tout ! reste-t-il un peu d’ambroisie ?

  798. « Ouf !  » moi aussi, un instant j’ ai cru que frère Claude, fâché (?), avait enjoint son pote Dieu de faire s’ auto détruire la crique !

    Mais Lucie est réapparue, jaillissant hors des flots, remplie de sage et douces paroles, pour se faire auto détruire mon pessimisme …

  799. HiHiHiHi ! Bourgeois et conservateur ! Merci Bourreau pour m’avoir fait rire ! Et une dose d’endorphine supplémentaire ! Une !
    Insatisfaction et frustration sont des mots et des maux qui nous submergent dans la vie terrestre. Je ne dis pas qu’il ne faut pas jouir. De temps en temps, cela peut être/est réjouissant. Mais le plaisir, le plaisir vrai, c’est durable, ça ne s’en va pas, ça ne te déçois pas, ça te rassasie entièrement…
    Lucie, je me réjouis de te retrouver en de meilleures dispositions. Si tu veux bien, je t’accompagne sur le pont. La soirée est resplendissante et propice à déguster une bonne bouffarde de tabac hollandais !

  800. c’était quoi le 1150 ? ah oui !
    désolée , je ne visais explicitement personne!
    « ce n’est pas une critique ! c’est une info !  »
    allez ! y faut redresser la barre ! les chiens sont attachés et c’est pas la tempête qui nous fait peur ! on en a vu d’autres !
    c’est pas le moindre petit mot de travers qui nous met tous parterre ! ou alors , où va – t-on ?
    captaine Lucie (gnin gnin gnin pour te taquiner ) reprends ton poste de vigie . STP !!!

  801. Eh, Lucifer, y’à embrouille sur le fil « Curiel », JPL y pense que t’as pété un plomb :D

  802. Bouddha manneken pis est une émanation des rêves criquéens, et les souris vertes viendront vous bercer ds votre sommeil ; mais pour cela il faudra attendre l’ après minuit …

  803. C’est vrai Lucifer, va de ce pas rectifier le tir… STP… Moi je vois bien l’humour, mais cela pourrait être mal interprété.

  804. décidément , c’est pas mon jour aujourd’hui !!!
    les mots sont des chansons …ou des épées et des glaives !
    j’arrête les frais … je vais méditer et apprendre le silence ! c’est mieux ainsi . j’aime rire , l’humour parfois grinçant , pas toujours heureux, mais je ne souhaite pas blesser quiconque .

  805. Le temps est orageux. La météo pourtant si parfaite de la crique s’assombrit… Ce qu’il y a de bien avec les orages, c’est qu’ils lavent tout. Demain, le soleil sera de retour et nous nagerons de concert…
    Bonne et douce nuit mes amis!

  806. Notre éclaireuse céleste exprimait juste ses états d’ âmes … qui à mon avis ne vont pas se coucher de bon pieds, ce soir.

    Peut être que Bouddha pourra y remédier ; mets ta dents cassée sous ton oreiller, Lulu-sisi-fefer, une souris verte va passer !

  807. Aslan, ta musique me fait flipper ! Je préfère tonton Georges ou le toulousain…l’âge sans doute !
    Ou mes oreilles qui sont trop sensibles au rockambolesque !

    Lucifer, un remède contre l’ennui : mutine toi !
    Prends la barre et emmène nous vers des destinations aléatoires…jusqu’aux antipôles si tu veux..
    Nous, on se laisse partir.
    Du moment qu’on est ensemble !
    Si les orixas te semblent fades, trouve nous des lutins farceurs, et à l’abordage!!!
    Sinon, Lucie va encore s’énerver et engueuler n’importe qui pour te ressusciter!

    Bon, on lui dira plus qu’on aime ses poèmes jongleurs, à la magicienne d’OZ …
    Elle fait semblant de croire qu’on la flatte…et d’ignorer qu’on a noyé flatteries depuis le premier pas des criquéens sur ce fil..(un grand pas pour l’humanité, d’ailleurs!)

    Gwendal, la jouissance est au plaisir ce que le choux crémeux est à la pièce montée..pour rester dans les plaisirs buccaux..
    Et que Bourreau n’imagine pas dans cette métaphore gourmandine quelque autre plaisir sensuel et nez en moins buccal !
    Il se fait tard…

  808. «nez en moins buccal» … je ne sais pas pourquoi, Mob’ , mais ça me rappelle une BD de Crumb … la soixante-huitarde jouissant sans entraves que tu es doit connaître …

    Toutes façons, jouissance ou plaisir, du moment qu’ il y a l’ Amour …

    Bouddha manneken pis, en grande discussion avec frère Claude, tout deux assis sur les anneaux de Saturne, là où se trouve Radio E.T, devise sur la beauté de l’ Univers avec icelui ; il ne pourra par conséquent descendre sur terre cette nuit.

    -Mais ! j’ ai promis aux criquéens que tu serai là cette nuit !

    -Qu’ ont ils besoin de moi, les criquéens ?

    -Et bien il y a eu quelques frictions, aujourd’ hui, alors …

    -Alors quoi ? tu sais très bien, toi le premier, qu’ ils ne se haïssent point ! aller, va ! tu n’ auras qu’ à leur dire que tout cela finira bien par fondre ds la bouche !

    Dont acte.

  809. Bouddha, ta discussion avec frère Claude n’aura servi à rien !
    Sont tous en train de bouder ou de bâiller, de somnoler et de s’ennuyer .
    A moins qu’ils n’enfinissent pas de faire fondre le nectar dans la bouche …

  810. … oui, il faudrait leur envoyer des messages de paix non pas par pigeons voyageurs, mais par colombes amoureuses …

    Mais je ne m’ en fais pas : après tout c’ était leur baptême du feu de ménage, qui est une composante à part entière de l’ atmosphère criquassienne. Il y a Saturne et ses colliers de perles, certes, mais il y a aussi Titan et son lac de méthane … z’ ont p’ t’ être pas l’ habitude …

    ils sortiront grandis de l’ auto sevrage qu’ ils s’ imposent.

    On peut aussi faire confiance au soldat Aslan pour nous les ramener manu militari, à Maîtresse Mobensim pour nous les rassurer de quelques phrases pédagogiques, et enfin, à Trinita pour nous les détendre avec son humour cool …

    Je rédige illico un message à accrocher aux pattes des colombidaes.
    __

    Frère Claude veillera au bon déroulement de l’ opération en murmurant quelques prières saturnales.

  811. Ils ont tous fermé leurs fenêtres aux pigeons voyageurs !
    Ben moi, j’ai laissé les miennes grandes ouvertes et une colombe amoureuse est entrée …
    J’ai lu son message et je n’ai pas été déçue !

    Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux, ……..v…v…….V………v….V
    ……v………V…v………V…………..v…v…………V….V……..v………V……..

    (Bourreau, va pas casser l’ambiance avec des histoires de corbeaux et de fils élecriques !!!) .

  812. ci…ca…tri……..za……tions ……….en ………..cours ….
    V……..VVVVV……VVVV……….V..V…V….V..VVVVV

  813. Ah ! Luciférette nous revient !
    Bosselée, cabossée, boiteuse et claudiqueuse mais on préfère ça !
    Allez, viens te reposer sur le transat aux coussins en duvet de colombe ! On va te chouchouter au nectar de bisous amiteux .

  814. Lucifer , pour cicatricer plus vite :

    recette de sorcière inventée par des élèves de CE 2 ( je refais ma maitresse d’école ça détend Bourreau )

    Recette pour rendre le sourire
    Ingrédients

    Une fourmilière,
    *

    2 slips de couleurs différentes,
    *

    1 gentil directeur,
    *

    1 cerveau bleu,
    *

    400 000 poils de l’abominable ogre,
    *

    Une trousse avec une règle et une gomme.
    *
    Réalisation :
    Tranchez le directeur et mettez-le de côté.
    *

    Puis enlevez toutes les fourmis de la fourmilière.
    *

    Hachez les 2 slips de couleurs différentes, puis mettez-les avec le directeur tranché.
    *

    Mettez la trousse avec 1 règle et une gomme avec les autres ingrédients.
    *

    Découpez soigneusement en petits carrés le cerveau bleu.
    *

    Et enfin, pour donner du goût, ajoutez les 400 000 poils de l’abominable ogre.
    *

    Mettez le tout dans le chaudron et touillez la tambouille avec une louche.

    Faites cuire 77 siècles.

    (encore des gamins victimes des profs soixanthuitards!)

  815. Rebienvenue, Lucifer.

    Je l’ avais bien dit, à Bourreau, que tout cela n’ était pas si grave. Tu as été très courageuse, mais ds quel état tu te trouves, maintenant !
    Luciferette l’ ange déchue …

    Mais ! mais c’ est quoi ce gros trou ds tes métatarses ? on pourrait y glisser un clou … ! vite, des compresses à la recette de sorcière, pour leur faire retrouver le sourire ! et nous à tes cotés sous le duvet ! l’ envol ds la nuit va tout réparer …

    Fin des programmes de nuit .
    _

    Mes hommages, Dame Mobensim ; Bourreau me parle souvent de vous. Il ne tarit pas d’ éloges ; et je trouve qu’ il a raison … vive le service publique !
    Il y a un bédo ds le cendrier.

  816. bouddha méchant ? :jamais dire ange déchu !
    bouddha thérapeute ? voler doucement avec Folon !
    bouddha dévot ? no no no n nne

    co….ma…D pas …C …

  817. Attend ma Lucie ! J’ai même pas commencé à manger ! Bon, alors…. Today ce sera de riz avec une salade de poulpes sauce fleurette et citron vert. Pour ceux qui n’en veulent, j’en est laissé dans la cambuse… Je vous embrasse tous et toutes.

  818. Qu’est-ce qu’elle nous fait Lucifer ?
    Moi, je n’oserais jamais monter en voiture avec elle …
    Merci pour le poulpe, Gwendal ! Et quand tu seras réveillé, tu nous en diras plus !

  819. Alors c’est pas compliqué : Vous prenez un poulpe pas trop vieux ni trop jeune. Ensuite, avant de découpez consciencieusement les tentacules, vous prenez un objet de forme arrondie et lourd… Genre pilon en marbre ou en pierre. A défaut, une clef anglaise de taille et de poids respectables devrait pouvoir faire l’affaire, pourvu que vous l’utilisiez avec son côté plat. Car il ne s’agit pas de déchiqueter les membres de la bête, mais bien de les attendrir avec amour… Une fois les membres attendris vous plongez le tout dans de l’eau bouillante no salée et vous laissez cuire une bonne demi-heure.
    Pendant ce temps là, vous sortez sur le pont du bateau pour ramasser un ou deux citrons verts. Une fois le coulpe puit, vous le faites revenir dans une noisette de beurre de façon à le faire rissoler gentiment. Pas longtemps, juste le temps de le rendre heureux et de le faire chanter. Vous rajoutez un zeste de citron vert, la crème fleurette, vous touillez un poil et STOP ! C’est prêt !
    Une timbale de riz, une branche de menthe, et vous servez !
    C’est tout con, et ça fait plaisir… Bon appétit !

  820. Merci Gwendal, je suis maintenant repus et mes quelques neurones barbotent béatement ds un doux jacuzzi d’ endorphine … (penser à cultiver du riz à coté du champ d’ herbette ; Aslan nous apprendra comment faire.)

    Pour le dessert voici une spécialité de la crique d’ amour , qui jettera un chaud ds le ventre des exigeant(e)s et qui entretiendra l’ optimisme renaissant de l’ équipage …

  821. Les exigeant(e)s ne consomment que des mets à l’ambroisie 5 étoiles !

    Gwendal, ta petite préparation nous ravit mais son aspect cyniquement terre à terre me cache un peu le ciel …
    En fait, tu as oublié d’y ajouté le bouquet de romantisme et la pincée de poésie !

  822. Ah mais Madame, c’est que la cuisine est chose sérieuse ! La poésie et le romantisme, c’est après, lorsque nous dégustons en bonne compagnie cet excellent plat… La saveur iodée de la bête se heurte et se mélange à l’acidité du citron, bercé dans la douceur crémeuse. Et les feuilles de menthe rajoutent quelques notes d’optimisme et de saveur sucrée ! Le tout explose les papilles, bouscule les neurones et fait vibrer le cœur !
    Si, en plus, on est tranquillou sur le pont d’un bateau ivre à contempler un couché de soleil ! C’est le nirvana tant promis qui débarque alors sur la terre.

  823. Comme disait un jambon de ma connaissance, qui par ailleurs est gustativement insipide : Ne passons pas à côté des choses simples !

  824. Céphalopodes, mes frères, votre fin m’est cruelle, mais vous finissez en beauté. Gwendal, le filet de citron et la maîtrise culinaire t’absolvent absolument.

  825. Résumons.
    Dans l’ équipage nous avons :
    * un cuisinier délicieux
    * un cultivateur d’herbette généreux
    * une vigneronne d’ambroisie aérienne
    * une alchimiste de mots doux-mutins
    * une allumeuse de réverberbères
    * un musicien savant
    * une pédago. subversive
    * un médiateur intergalactique
    …..
    Et un raton laveur évidemment.

    Tous sont un peu poètes.
    Tous sont croqueurs de rêves.

    Allons-zenfants de la fratrie, le jour de croire est arrivé !

  826. Admirable, Mobensim !
    Maintenant, il faut que je relise plusieurs fois pour être sûre de décrypter correctement le code subtil !

  827. Lucie , tu es brave !
    avec une belle assurance, tu as osé contester la décision suprême !
    mais dans notre aventure navigante , tu sais que le chalut qui ramasse le gros ramasse aussi le menu fretin ! tant pis pour lui ! (aucune trace de flagornerie dans ce texte . dois-je encore le préciser !)

  828. Je sais, Lucifer ! Je sais reconnaître ! Et la flagornerie n’a jamais été notre mode de fonctionnement . Nous sommes parfaitement à l’aise entre nous .
    Lucifer, j’ai moi aussi été cassée une fois par la décision suprême et je sais ce que c’est .
    Ramassons le gros fretin pour la bombance amiteuse et fritons le menu pour les affaires courantes . On compte sur Gwendal pour y ajouter la touche culinaire qui fait toute la différence …

  829. Une voix m’a murmuré à l’oreille :

    « Je n’aurais pas peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterais ma peur. Je lui permettrais de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerais mon œil intérieur sur son chemin, et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi. »

  830. La souris de la lune t’a bien enseigné, Gwendal, mais n’oublie pas de méditer cette autre parole lunaire:

    « …un avis est un don dangereux, même de sage à sage, car tous les partis peuvent mal tourner. »

  831. Sur ce je vous bise et je m’en va m’enfiler un pot belge, me reste deux ou trois cols à monter. J’arrête quand j’veux mais là c’est pas le moment !

  832. C’est bien le moment que j’entende parler d’souris. Y en a une qu’a trouvé le moyen d’se foutre dans le truc d’aération de ma salle de bain. J’peux même pas l’aider. A part en lui disant « Hey, Fievel, pourquoi tu s’rais pas moins conne et t’essayerais pas d’te barrer par là d’où tu es venue? »
    Mais elle me répondrait « La réponse est dans la question »

    Et dire qu’hier j’ai envisagé de parler du retour de l’invasion… Elles arrivent par milliers… Les coccinelles asiatiques mangeuses d’Hommes! (Bon, OK, j’en fais un peu trop)

    Cela dit, avec tout ça, moi aussi j’pourrais donner des recettes.

  833. Trinita , garde ta souris dans son nouveau logis..ou essaie de la déloger avec un morceau de fromage..mais ne l’emporte pas sur le bateau ivre, elle pourrait bien nous faire prendre l’eau !

    Lucie /Lucifer..qui ose prendre des décisions suprêmes dans notre refuge marin ?
    Seriez vous retournées, profitant de l’éclipse, sur la terre ferme vous confonter à des trolls malfaisants ?

    Et Aslan qui préfère l’écume des bières à l’ambroisie maintenant! De mon sage avis, tu devrais prendre le quart et souffler un peu, jeune homme !

    Si vous me cherchez, je suis dans la cale.
    J’ai découvert un coffre plein de poèmes d’enfants.

  834. Ah Aslan ! Je vois que les enseignements Bene Gesserit chers à Muad’Dib ne te sont pas inconnus ! Pourquoi ne suis-je pas surpris ?
    L’ambroisie de la Crique ne serait-elle pas l’eau de vie qui transmute l’âme ?

  835. Voilà que tout le monde se met à parler par énigmes !
    Je ne comprends plus que les poèmes d’enfants …

  836. pour ceux qui ont 12 ans !

     » Nager vers l’azur,
    s’inventer un nouveau rivage ,
    puis continuer vers l’horizon
    et se souvenir
    de son envie de vivre .  » Christopher

    Le trésor est là . hors d’atteinte des traders et des banques . chuuuut !
    merci mob ! Allez on en reprend une dose !
    avec l’ambroisie … ahhh je revis ! ou plutôt , je me réveille!!

  837. Lucie, les énigmes sont en fait des concepts tirés de ce qui est mon livre préféré. Dune, de Franck Herbert. La litanie de la peur (1231) m’a accompagnée depuis que j’ai 14 ans et m’a aidé à franchir toutes les étapes difficiles de ma vie. Mes examens, mon premier saut en parachute, certains entretiens d’embauche, etc… Ca a le même effet qu’un mantra… Om mani padme oum… Om mani padme oum… Om mani padme oum…

  838. Quoi ? Gwendal le scientifique athée pur et dur qui récite des mantras !
    Am……..maicélemondalenvers !!!

  839. Il m’arrive, de temps en temps, de laisser parler à voix haute mes angoisses… Comme tout le monde je suppose. La plupart du temps, je les camoufle derrière des tonnes de peinture à la bonne humeur et à la gentillesse, mais elles demeurent là. Comme tout le monde je suppose (bis).
    Pour ce qui est des mantras, ne crains rien. Point de religiosité dans tout cela !
    Le simple fait de répéter inlassablement une litanie quelconque, permet de penser à autre chose, dans un premier temps, et a un effet hypnotique… Bon, je sais, ça casse le mythe, mais ça marche !

  840. Ah, je savais bien que ta bonne humeur et ta gentillesse étaient louches !
    (c’est l’envie d’être méchante qui me reprend) .

    Alors quand tu ne sais pas quoi faire, tu sais Coué dire !
    (Hi, hi, hi , l’est pas bonne celle-là ?) .

  841. Je te l’accorde volontiers… Elle est bonne. Tellement que je ne sais coué dire ! Mais ça marche vraiment je t’assure ! La preuve : Lucie n’est pas méchante… Lucie n’est pas méchante… Lucie n’est pas méchante… Lucie n’est pas méchante… Lucie n’est pas méchante… Lucie n’est pas méchante…

  842. alors , ta bonne humeur et ta gentillesse ne seraient que du camouflage ! là j’chui déçue ! encore un p’tit peu de coué sioup’lait !

  843. Mais non ! Faut pas ! On ne peut pas être à 100% dans la joyeuseté 24 heures sur 24… Je n’suis qu’un hobbit après tout ! Et même les hobbits ont parfois le blues.
    Mais plus sérieusement, je crois qu’il faut être gentil avec les gens. Tout le temps. Enfin… La plupart du temps, dans la mesure du possible quoi ! C’est toujours payant au final. Et puis, pour le karma, ya pas photo !

  844. Mais en effet, ça marche vraiment !
    Oh, regardez, les nuages sont roses ! Et Nicolas il est humble et généreux ! Et Ségolène elle est sincère ! Et mon banquier il est romantique ! Et Lucifer elle est guérie ! Et Gwendal il est plus cynique ! Et Bourreau il m’embête plus !

  845. attention! ce n’est pas moi qui parle ! c’est coué qui se sert du clavier pour s’exprimer !
    « Coué n’emploie j a m a i s de formule négative .
    car le cerveau n’intègre pas la négation.
    exemple : Gwendal , c’est interdit de penser à un élépant rose !
    A quoi viens-tu de penser ?
    Lucie n’est pas méchante … est enregistré : Lucie est méchante !!!  »
    fin de communication outre-tombe .