Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

BACHELOT A LA GRIPPE !

Publié le | par

Evolution de la pandémie à l’heure où la France déplore une troisième victime, Roselyne Bachelot a la grippe ! Le gouvernement n’est-il pas victime du syndrome H1N1 ?

Propagation de la grippe 1 : Lacasinière

Propagation de la grippe 1 : Lacasinière

http://www.systaime.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (17)

  1. Suicidés de travail : Sabotez discrètement votre boite et l’économie de la France esclavagiste !

    France Telecom, trois morts de suicide et de travail cet été, lance sa collection automne-hiver des suicidés : Agé d’une cinquantaine d’années, ayant appris sa « mutation d’office », lors d’une réunion il se plante un couteau dans ventre…

    C’est pas nouveau : Suicidé de management par la terreur chez France Télécom cherche écoute populaire non nazie : APPEL AU SABOTAGE HUMANISTE PARTOUT DANS LES ENTREPRISES !

    On continue à mourir des conditions de travail, et aucun des médias qui doivent faire le lien social et rendre compte des réalités et rendre des comptes, ne traite la question comme elle devrait l’être.

    Le système économique ultralibéral est hautement mafieu puisque pour dégager toujours plus de profits pour ses actionnaires déjà pleins aux as, il pousse tout le monde à l’excès permanent, au surpassement, à l’épuisement jusqu’à la mort même !

    On se suicide à la chaine dans ce beau monde si parlant de droits de l’homme…

    Il faut faire savoir au plus grand nombre que la seule façon de résister à ce cauchemar, c’est de saboter le système, saboter son entreprise autant qu’il se peut !

    Vous êtes mouton ? Très bien, crevez en silence et dans la merde que vous laissez se créer en ne faisant ni ne disant rien. Vous mériterez ce qui vous arrivera.

    Si vous avez encore un soupçon de fierté, d’honnêteté, de dignité, alors devenez un résistant et même un saboteur.

    Faites le plus discrètement possible tout ce que vous pouvez pour couler votre entreprise, pour casser ses dynamiques, dynamitez secrêtement toute la productivité possible. Votre survie est à ce prix. Vous pourrez alors continuer à vous regarder dans la glace, regarder votre famille, vos enfants, vos anciens…
    Dans quel monde de merde allez-vous mourir sinon ? A votre dernière minute, dernière seconde, pourrez-vous vous dire que vous avez, vous, fait quelque-chose, mis un grain de sable au moins, évité une compromission, ne pas collaborer à l’horreur économique assassine… Vous au moins vous aurez eu ce courage.

    STOP AUX SUICIDES MEURTRIERS
    Sabotez les tueurs, sabotez la tuerie !
    Sabotez les entreprises. Ou sinon, crevez !

    La foule se laisse faire en France et autres pays dits modernes et civilisés : On se suicide à la pelle par le travail et aucune lueur de révolte ou de sabotage n’est visible encore.

    Comme dans le clip The Wall des Pink Floyds, les bons écoliers de la consommation et du métro-boulot-dodo des abrutis congénitaux tombent sur le tapis roulant les uns après les autres : On meurt même pas de faim ! Ce sont les holocaustes invisibles vilipendés par une branche non armée.

    La télé en parle à peine, en tout cas pas du tout à la hauteur de ce qu’on vit tous les jours chez sa famille ses amis ses voisins et dans la rue : Les gens sont désespérés ! En masse ! Ils sont robots et malheureux, ils se jettent comme des autruches dans la consommation éperdue pour tenter de moins souffrir, mais ils souffrent quand même !

    Et ils pensent qu’ils ne peuvent rien faire, que ces cons de journalistes ne peuvent rien faire, alors qu’ils sont payés pour fermer nos gueules…

    Comme les politiques : Pas d’esclandre,tout va bien bonnes gens, payez tranquille, et produisez pour nous, votre Dieu des cons vous le rendra, abrutis.

    Et pourtant chez France Telecom les suicidés se ramassent à la pelle, et on aura oublié demain puisqu’on laisse faire les journalistes et qu’on ne met pas de grains de sable dans les machines infernales comme les cadences et pressions immorales.

    Michel était fonctionnaire salarié de France Télécom et avait 51 ans, on apprenait hier le 28 qu’il s’est suicidé le 14 juillet à son domicile à Marseille, dénonçant dans la lettre laissée en héritage moral à sa famille et aussi à tous ceux qui veulent l’entendre maintenant, le management de la terreur chez France Telecom.

    Ecoutons-le.

    « Je me suicide à cause de mon travail à France Telecom. C’est la seule cause. Urgence permanente, surcharge de travail, absence de formation, désorganisation totale de l’entreprise. Management de la terreur ! Cela m’a totalement désorganisé et pertubé. Je suis devenu une épave, il vaut mieux en finir… »
    Depuis début 2008 France Telecom accumule 18 suicides, 3 dans cette région depuis juin, et 10 tentatives de suicides.

    On sait tous que c’est pareil dans toutes les boites ! Les suicidés du travail ne sont toujours pas entendus.

    A l’époque des nazis, on jouait aussi sur la moralité pour soumettre les gens jusqu’à l’immoralité et la mort.
    On questionnait en file indienne et torturait pour remonter jusqu’à la source coupable du « défaut ». Zéro défaut, 100% robot.

    On ne peut rien faire ?

    Mensonge !

    Voici ce qu’on peut faire : SABOTAGE !

    L’ultra-gauche de Julien Coupat le théorise depuis un moment justement, saboter la machinerie ! Saboter discrètement (règle 2 : ne pas se faire prendre pour pouvoir faire le sabotage suivant), saboter un élément ou un processus dans sa zone d’esclavage !

    Ceci est un appel de la branche humanisme opérationnel :

    Arrêtez de nous tuer, sinon nous tuons vos centres de profits, et vous ne gagnerez alors plus RIEN !

    D’ailleurs on démarre dès aujourd’hui :
    Partout où on le peut, on va saboter cet outil de travail sadique et inhumain : Nos vies ne seront plus vos profits, votre productivité ne versera plus notre sang, nous allons désormais couler votre système terroriste !

    Depuis des décennies vous nous virez, vous nous précarisez, vous détruisez nos familles, vous nous montez les uns contre les autres, vous n’avez plus aucune humanité.

    Mesurez bien à partir d’aujourd’hui votre productivité, et créditez vos prochaine pertes qui seront gigantesques, à vos salariés devenus saboteurs humanistes !

    Attention ! Pas de terrorisme, pas de cible humaine, pas de dommage aux gens !

    Uniquement faire du sabotage des outils, et sans se faire gauler !

    Faites du zèle au maximum, foutez-en le moins possible, dès que vous pouvez mettre un grain de sable, faites-le, faites leur perdre un maximum d’efficacité et d’argent !

    Ne pensez plus à votre participation, elle est MEURTRIERE ! Oubliez votre intéressement et votre évaluation individuelle des performances. C’est le pris à payer pour que vous, à votre tour, vous ne mourriez pas demain ! Et vos enfants !

    Que ces machines et machinations crèvent.

    SABOTAGE PARTOUT !
    En résumé, Suicidé de management par la terreur chez France Télécom cherche écoute populaire non nazie : APPEL AU SABOTAGE HUMANISTE PARTOUT DANS LES ENTREPRISES !

    FAIRE PASSER…

  2. M’enfin, Diane, tu ne sais pas que ici le public c’est des RMIstes, des parasites subventionnés, de planqués de fonctionnaires de Gôôche et d’ « enfeignants » comme dit mon ami Gros Con?

    Moi le sabotage ben je suis pas pour. On peut travailler pour des nazis et avoir quand même l’amour du travail bien fait, nan? Ben quoi?

    Sinon ben Systaime c’est toujours aussi plat.

  3. C’est pas l’entreprise qu’il faut saboter..
    c’est juste l’étage au dessus : le système bancaire et ça, tout le monde peut le faire, même les RMIstes, les retraités, les chômeurs. retirez votre pognon des banques, même s’il y en a peu….

  4. Retirer le pognon des banques ? c’est fait !
    Mais suite à un excès de zèle, j’y ai creusé un découvert…

    à bientôt.

  5. Bon, parce que c’est la saison des appels et des grippes, alors voilà :
    J’appelle tous les pirates du web et de l’hypercortex, à fabriquer encore plus de virus informatiques ayant pour cible tout ce qui concerne la finance internationale.
    Confier aussi ces virus à tous les employés de banque qui en ont marre, pour infecter les systèmes internes.
    Premiers signes de panique : émeutes devant les boutiques à Dubaï.
    Premières mesures d’urgence : Distribution de claques avec leçon de savoir-vivre ensemble et destruction de Dubaï.
    .

    .

  6. francky ! t’es conforme au modèle général des posters de ce lieu : tantôt à la crête de la vague, tantôt au creux du creux .Salut!

    Le virus A ,ça ne te suffit pas ?
    tous les banquiers et employés au pieu !
    Les banques bloquées …
    Les virus que tu préconises sont bien sûr une bonne solution …
    Mais, où sont ces pirates là ?
    (j’ai une copine qui travaille à Dubaï ; faudra faire attention, pas de claques pour elle !)
    eh ! francky ! fais quand même attention! la veille informatique est toujours là !

  7. @A princesse Diana 2 en 5
    Le sabotage humaniste Quesaco… c’est le risque de toucher l’absurdité en tout cas pas la démocratie humaniste.
    Et les C.C.C en Belgique était plus ou moins dans cette théorie de la révolte ou de la révolution par la destrution des biens matériels sans victimes et une jeunesse labas les admiraient…
    Jusqu’au jour… où il a eu un innocent qui est mort et cela n’a fait que renforcer la politique sécuritaire… inutilement peu humaniste.
    Et les sujets ou la population ont bien du payer.
    La démocratie permet la manifestation et la gréve…Le jour où il y aura des millions de Français assis dans les rues plus rien ne fonctionnera.
    Mais pour l’instant la grande majorité semblent se contenter du systéme de la cinquiéme république peu démocratique dans le partage et la modération des pouvoirs.
    Mais c’est que mon opinion et un triste constat, l’égoîsme fait que la collectivité plutôt que d’analyser les absurdités, préfére souvent immoler un innocent qui parfois se tue pour un speudo bien être collectif .
    C’est infect mais c’est la réalité et parfois le risque, c’est que les arroseurs deviennent les arrosés.
    Pour l’aventure des jeunes et de Monsieur Coupa elle me sonne comme une alarme qui méritait pas la prison mais une prise de concience de ce qui parrait être comme des actes absurdes… à moins que leurs cries est été pour autre chose ? résultants d’un systéme à bout de souffle dans ces pratiques économico-industrielles et qui peuvent être le pire « terrorisme » comme à AZF et chacun que dans l’industrie tait et tous finissent dans un inconscient par ne plus rien voir de peur du feux collectifs du licenciement , de la faim et du froid de la rue.
    EL’.T

  8. ah asian toujours sympa !!! toujours les mots qui frappent !!
    bon !La bouboule , elle a bossé pour des labo pharmaco !!! copinage oblige!!faut qu’ils fassent du fric ces pauvres actionnaires des labo !! pas vrai ?

  9. ecopoète….la 5ème république n’a rien à voir par le fait que ceux qui ont gagné grace à la crédulité des votants , sont des arnaqueurs et des adeptes de la spéculation mondiale ! J’ai connu la 4 ème :HOU LA LA !
    A part ça je te donne raison , mais ILS sont très puissants les gredins : ILS ont les médias et le FRIC à ne plus savoir qu’ en faire !!
    La bourse est descendue , car ILS ont vendu , donc encaisseé du FRIC !!!! Il est où ce FRIC ??…….. planqué dans les paradis fiscaux
    en attendant de nouvelles spéculations en rachetant des entreprises affaiblies …….etc,etc
    cordialement,

  10. Des vaccinations et des puces… au contrôle des populations

    Quand Nick Rockefeller a cherché à recruter Aaron Russo qui faisait campagne pour devenir gouverneur du Nevada, ce dernier lui a dit :« Pour quelles raisons faites-vous tout cela ? Vous avez tout l’argent du monde dont vous avez besoin, vous avez le pouvoir, quel est le but final que vous poursuivez ? » Sur quoi, Rockefeller a répondu (paraphrasant] :
    « L’objectif final est d’arriver à ce que tout le monde soit pucé (6) pour contrôler la société entière, afin d’avoir les banquiers et les gens de l’élite au contrôle du monde ».

    De cette confidence, faite dix ans avant le déclenchement de la crise actuelle, dont D. Rockefeller a dit que c’était une étape obligatoire pour imposer le Nouvel Ordre Mondial, il ressort que seules quelques banques choisies par le cartel resteront sur pied à la fin de la tourmente financière.
    Voilà pourquoi la crise est loin d’être finie.

    De la puce rêvée, contrôle général des populations

    Depuis le 15 octobre 2004, l’agence de sécurité sanitaire américaine (Food and Drug Administration,FDA) autorise l’usage de puces à identifiant radio RFID dans le corps humain – Digital Angel.
    En 2006, le revenu annuel de Verichip Corporation [une filiale de Applied Digital] pour ses systèmes de « protection infantile » baptisé HUGS (câlins !), dépassait 4 millions de dollars.
    Selon un communiqué de presse de Verichip Corporation en date du mercredi 31 mai 2009, cet implant « est modulaire dans sa conception, ce qui permet aux infrastructures d’y ajouter des fonctions si nécessaire ».

    Au menu de ces fonctions :
    Identification – support d’une monnaie qui ne sera plus que virtuelle – marginalisant à terme tous ceux qui refuseraient l’implant) – localisation du porteur – modification du comportement – déclenchement de charge virale (7)…

    Ils n’ont pas vu la crise mais ils assurent que des millions de personnes vont mourir !

    En cette fin d’été, chacun doit s’interroger sur les affirmations convergentes des dirigeants, tant des Etats que des organisations supranationales, qu’une catastrophe sanitaire va certainement avoir lieu. Nous avons accumulé une grande quantité d’informations corroborant l’idée qu’une mortalité de masse par une pandémie liée à la grippe A/H1N1 est attendue avec « certitude » par les porte-parole des familles oligarchiques.
    Pourtant, à ce jour, rien, absolument rien, n’indique qu’un tel scénario va se dérouler. Bien évidemment, des scientifiques de renom international contestent de telles prévisions apocalyptiques et s’indignent des mensonges proférés, ici ou là, par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les responsables de laboratoires du cartel bancaire, quelques politiciens ou journalistes sans scrupules.

    Ces organisations diverses et personnages multiples – des experts aux politiciens –, qui n’ont pas vu la crise, pourtant si évidente, annoncent quelque chose qui, de l’aveu des scientifiques honnêtes et ne percevant pas les prébendes du complexe pharmaco-chimique, ne peut pas survenir spontanément ! Le sieur Attali peut toujours prétendre que le complot n’existe pas, cette fable ne doit être avalée que par les idiots utiles du système.

    Le complot d’une pandémie programmée

    Comme il est impossible de détailler l’ensemble des informations en notre ossession, nous citerons un seul exemple à méditer sérieusement. Officiellement, le
    brevet pour le vaccin contre le virus H1N1 a été déposé par Baxter le 28 août 20078, c’est-à-dire il y a deux ans, alors que personne au monde ne parlait
    encore de la grippe porcine qui allait magiquement émerger d’un bougre de porc mexicain.

    Chose étonnante, le 16 décembre 1997, un brevet sur le vaccin H1N1 avait été déposé par quatre chercheurs de la firme BAXTER : Otfried Kistner, Christa Tauer, Noel Barrett, Wolfgang Mundt.

    Or Otfried Kistner est très connu chez les virologues. Non seulement c’est l’un des patrons de BAXTER, mais il est également conseiller à l’Organisation mondiale de la santé. Et si vous téléphonez à Vienne, chez BAXTER, pour l’interviewer comme père du vaccin, l’on vous fait comprendre qu’il vous faut obtenir une habilitation
    « confidentiel défense ».

    En France, il n’existe plus d’attaché de presse depuis plusieurs mois ! Bref, les spécialistes aux ordres de l’OMS affirment qu’il va y avoir une pandémie, mais il est
    matériellement impossible de rentrer en contact avec les personnes directement impliquées dans la conception et la fabrication du vaccin. Des mesures sécuritaires, typiques des services secrets d’Etat, sont employées.
    Quand bien même parviendrez-vous à obtenir un contact, le responsable raccroche immédiatement.

    D’où cette question légitime : Que cachent-ils dans leurs vaccins ?
    On sait bien qu’un brevet est déposé après de longues recherches.
    BAXTER a donc dépensé des millions d’euros pour breveter son vaccin AVANT le premier cas de grippe porcine déclaré au Mexique ?

    Intéressez-vous maintenant aux financiers contrôlant la multinationale BAXTER ; vous arriverez au groupe oligarchique qui a voulu intégrer Aaron Russo au CFR,
    le même qui se trouve derrière la construction de l’Arche végétale dans le Grand Nord… ou encore derrière le financement des Georgia Guide Stones9 recommandant une réduction de 90% de la population mondiale. Comprenez-vous pourquoi les laboratoires veulent obtenir une immunité juridique pour les conséquences liées aux vaccinations ? Un employé de ces laboratoires a contacté notre rédaction et a donné certains éléments d’information. Nous avons promis de ne pas les diffuser mais cela a déjà été fait dans l’un des trois derniers numéros de LIESI.

    Cette source a expliqué que les familles du personnel des laboratoires ne seraient jamais vaccinées. On s’en serait douté !
    ———————————————————————————————–

    4 – Le Dr Léonard G. Horowitz (diplômé d’Harvard) écrit que « si la grippe aviaire devient réellement une pandémie redoutable,ce sera à la suite d’une volonté politique délibérée ».
    L’intéressé qui parle avec force de « génocide médicalement assisté » indique que les autorités sont en train de fabriquer un vaccin « dont l’effet sera précisément de répandre cette pandémie dans le monde entier, afin de réduire la population mondiale ». Tous ces avis sont du domaine public.

    5 – Des scientifiques très bien placés dans certaines structures d’Etat nous signalent leur désaccord profond avec ce qui se prépare. Même des militaires de haut rang réagissent et refusent de servir de cobbayes.
    Certains d’entre eux n’hésiteront pas à démissionner selon l’évolution de la ituation. LIESI est surpris de mesurer la défiance de certains à l’égard des structures de commandement étatiques !
    L’on nous apprend que parmi les nouveautés en matière de vaccination, il existe les vaccins à cristaux liquides. L’ADN est lui-même constitué de cristaux liquides. L’idée est d’injecter dans l’organisme de l’ADN nu, c’est-à-dire des séquences d’ADN répétitives (cet ADN peut-être synthétique) qui sont des supports d’informations cellulaires sur lesquels on vient greffer soit des séquences d’ADN viral, soit des gènes codants pour des protéines virales ou bactériennes. (cf. le rapport du Sénat
    http://89.202.136.71/RAP/o99-020/o99-0206.html)

    L’intégration de ce patrimoine génétique à nos cellules est très rapide et on ne peut plus contrôler ensuite les synthèses protéiques qui se font, puisqu’elles sont intégrées à notre patrimoine.
    Cet ADN étranger implanté par vaccin constitue une « antenne » programmable de l’extérieur à des fins non pas humanitaires de santé, mais bien de contrôle des populations à des fins politiques extrêmement douteuses
    Ces technologies de modification du comportement des populations (voire de ralentissement du système immunitaire ou de production de toxines mortelles) à l’aide de fréquences gigahertziennes (micro-ondes) existent et sont notamment relayées par l’injection de cristaux liquides et l’implantation d’une puce électronique sous-cutanée, pour court-circuiter la conscience individuelle.
    Cf. Conférence de presse de décembre 1996 à Montréal
    (Québec) de Serge Monast, journaliste de l’Agence
    Internationale de Presse Libre décédé le 5 décembre 1996 à l’issue de sa conférence, dans des conditions « d’arrêt cardiaque » jugées suspectes.

    Serge Monast « dont les informations semblent se confirmer les unes après les autres indiquait être informé par des politiciens repentis et des agents des services secrets écoeurés ».
    Un essai d’infection d’enfants par des cristaux liquides aurait été réalisé au Québec en 2003 sous couvert de vaccinations (autoritaires en milieu scolaire)
    contre une épidémie de méningite annoncée par.. l’OMS à grand renfort de médias.

    Le protocole, décrit comme « inusité », comprenait l’emploi d’une seringue spécifique « à air comprimé » communément utilisée pour l’injection de
    cristaux liquides et de transpondeurs. L’enquête réalisée suite à quelques décès « n’aurait pas permis d’identifier le laboratoire ayant fabriqué les vaccins ».

    6 – Aux Etats-Unis, il existe la Chip-Mobile, une voiture qui sillonne le pays afin d’implanter les volontaires pour 120 dollars seulement.
    De nombreuses personnes succombent à cette tentation.

    Dans un autre registre, des sources présentes à la réunion du Groupe Bilderberg de 2008 ont révélé les détails des sujets discutés par l’élite à Chantilly, en Virginie.
    Entre autres, les troupes de Rockefeller ont discuté d’un plan visant à micropucer les Américains sous le prétexte de lutter contre les groupes terroristes… ».
    Le journaliste Jim Tucker a souligné que les Bilderbergers ont parlé de « l’implantation sous-cutanée des puces et pas seulement de puces RFID insérées dans les vêtements.
    Ce sujet était donc à l’ordre du jour ».

    7 – Que penser d’une vaccination intégrant des nano-éléments micro-programmés ? Tout cela, expliquent quelques scientifiques écoeurés, est au point. Cette vaste campagne de vaccination entre-t-elle dans ce cadre de « vaccins programmés par nano-technologie » ?
    Comme nous l’avons exprimé dans un précédent numéro, et même si l’une de nos sources ayant dîné avec un membre du comité exécutif du Groupe Bilderberg a confié qu’il s’agissait d’un «test de comportement des « populations », il faut
    attendre que des scientifiques impartiaux puissent éclipser ces interrogations en
    examinant le contenu de ces vaccins.