Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

ESPION NAZE

Publié le | par

COURT-MÉTRAGECe soir lundi 12 novembre, seront projettés à l’UGC La Défense les films nominés au 48H Festival. Le principe: 48heures pour écrire, tourner, monter, habiller, un film, après avoir tiré au sort un sujet et des « éléments obligés »

« Au départ, on est un groupe de filles, Les Greules, plutôt sympas, bien élevées, bonne dentition. Et puis on a décidé de participer au 48 heures film festival…

Le principe de ce festival : le vendredi 5 Octobre-19 heures- 76 équipes. Pour chaque équipe tirage au sort d’un genre : western, comédie musicale, film d’horreur, de vacances etc… ESPIONNAGE pour nous ! Et puis après il faut composer avec trois éléments imposés : un personnage (l’inspecteur Jeanne Maqua), un objet (un parapluie ouvert) et une phrase de dialogue (« si c’est pas malheureux ça »). Et le dimanche, à 19 heures, on est censé rendre un film qui tient à la route.

Donc, pleines d’entrain, dès le vendredi soir, on concocte un scénario vraiment abouti. D’après nous. Un peu moins d’après les comédiens qui l’ont lu le samedi matin à l’aube. Nous, après vingt bières, 2 heures de sommeil et 3 paquets de clope, on trouvait ça définitivement génial.

Le samedi matin le tournage commence.

Le truc, c’est qu’on a décidé de faire un vrai film communiste – on est 5, personne ne commande, tout le monde commande, donc ça donne rapidement du tout et du n’importe quoi. Certains comédiens coupent même leur propre scène.

Par ailleurs, les comédiens n’étant disponibles que jusqu’à 19 heures, on arrête le tournage relativement tôt. Ce que certains prennent pour de l’efficacité / de l’expérience / de l’organisation. Les inconscients.

Samedi 20H00 : Retour à la salle de montage. Les images sont canon, très belle lumière, très beau soleil. On est vraiment contentes, on a vraiment fait du bon boulot, et en plus, qu’est-ce que c’est drôle!

On dort sur place dans les salles avid parce qu’on n’a pas le temps de rentrer chez nous et, en fait, on commence à se faire à notre nouvelle vie : dents sales, haleine de chien, cocachipsclopesbières, mêmes fringues depuis trois jours. Mais pourquoi on changeait de fringues déjà avant ?

Dimanche 08H00 : en fait c’est pas si drôle que ça. La moitié des scènes ne fonctionnent plus vraiment et là, c’est la PANIQUE.

Remaniement, re-tournage, modifs de montage, coupage de scènes… pour être prêtes à temps….

19H00 : on rend le film. On est toutes hyper contentes. Genre on est trop des bêtes.

22H00 : on rentre chez nous, on se décrasse, on rebranche son téléphone portable, on reprend contact avec la vie extérieure, tout ça quoi…

Palmarès (Une douzaine de films récompensés), annoncé le lundi 5 novembre.

Remise des prix le lundi 12 novembre à l’UGC La Défense. »

Un film réalisé par les Greules!

Voir le MySpace des Greules

Voir le Site du festival 48 Hours Film

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (10)

  1. Pas mal ! Vu le délai …
    A suivre..les greules !!!
    Sympa d’avoir aussi ce type de docu. sur la Télélibre..décidément toujours surprenante, créative…
    on commence à se sentir chez soi sur ce site, vous ne trouvez pas ?
    MERCI les gars!!!

  2. alors là, je suis bluffée… Bravo les greules pcq vos comédiens sont excellents et votre talent absurde est bien là comme il faut… J’aime beaucoup!

  3. j’ai arrêté au milieu.
    Effectivement bluffé par la qualité technique d’un truc fait en 2 jours, mais le contenu est attérant (un vide vertigineux, pas une once d’absurde là-dedans!).
    Décidément à part le copinage, je ne comprends toujours pas les choix de programmation des C-M de latélélibre…

  4. attention Gadin, c’est dommage d’avoir stoppé au milieu, le vide vertigineux prend tout son sens à la fin du film…..

  5. Ca alors, si c’est pas du talent ça…. en 2 jours, alors que les Greules ont, j’imagine, une autre vie en dehors du Festival, et réussir à créer une histoire avec aussi peu de moyens, et avec une telle qualité, fallait juste pouvoir le faire!
    Ben moi, je dis BRAVO, et franchement, il ets plein de ressources cet espion Naze alors vite la suite…!!!
    Et merci la Télé Libre de nous permettre de rire aussi!

  6. moi je dis que en si peu de temps, ok le scénar pêche un peu sur la fin, mais les acteurs sont déments, l’image hyper belle et le montage rythmé!!
    bravo les greules!! et à quand un autre film?
    eli