Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

HOLLANDE A LA ROCHELLE (4 extraits de son discours)

Publié le | par

4 EXTRAITS DE DISCOURS et 1 PLAN-SÉQUENCE DE SA SORTIE (Cliquer sur le titre pour voir la suite de la note et les autres extraits)

Non, le PS n’est pas mort… Pas tout à fait, pas encore… Ainsi en ont voulu les militants rassemblés, plus nombreux que jamais, du 31 août au 2 septembre à La Rochelle, pour l’université d’été de leur parti. Et ce, malgré les nombreux éléphants absents, soucieux de se démarquer pour mieux incarner la rupture.

En conclusion de ces 3 jours de réflexion, de travail, et de quelques engueulades, le discours de François Hollande, toujours attendu, et plutôt applaudi, voire ovationné par moments cette année. Un discours rassembleur, qui propose le « changement » mais sans « rénovation » et de partir des « convergences » internes pour reconstruire… avec et dans le parti socialiste, qu’il « aime », et dont il « connaît tous les défauts ».

Nous vous proposons ici 4 larges extraits de son discours et 1 plan-séquence de sa sortie.

Ci-dessus, « L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2007 » (Introduction de son discours)

Ci dessous, « LA RÉNOVATION »

 » LE CHANGEMENT ET LA MÉTHODE »

« LE PS, LES MILITANTS ET MOI »

« SORTIE DE MEETING: AMBIANCE » – PLAN SÉQUENCE

Images: Henry Marquis/ Son: Matthieu Daude

Voir aussi, Royal/Hollande: 2 photos dans Libé (La Rochelle, 1er septembre 2007)

Pour voir une interview de Hollande, Pour Hollande, Bayrou relève de la mystification (Tournée et publiée en mars 2007 sur LTL)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (25)

  1. Oui c’est vrai bon discours, presqu’à se dire que si’il avait été candidat….

    Bref, je trouve que cette séquence finale est tout à fait représentative de ce que je te notifiais à la sortie dudit discours, JPL. « Peu de journalistes font du bons boulot » peu d’entre-eux ont eu du respect pour nous les militants, peu d’entre-eux en ont eu pour le PS, peu d’entre-eux ont même compris l’essence de ce qui s’est dit et fait ce week-end et c’est très décevant !

    soit, merci d’avoir été là, même si je suis déçue de ne pas en voir plus !
    ;)

    à bientôt !

  2. Je n’aime pas la représentation que les Guignols de Canal+ ont répandu largement , de F.Hollande.
    Ce type a du talent , et bien autant d’humour que ces détracteurs.
    Si vous ne connaissez pas encore son scketche sur le droit opposable , regardez le ici : http://www.dailymotion.com/relevance/search/hollande+droit+opposable/video/x171rl_hollande-le-droit-opposable-de-droi_news

    C’est bien meilleur que toutes les explications juridiques , et tout à fait bien vu , bien placé.

  3. @Bourreau fais ton office

    Je ne sais pas de qui est cette citation, mais je la trouve excellente , et résume parfaitement la seule attitude qu’on peut avoir (pour l’instant) face à la désespérante politique de notre Bonaparte de Neuilly.
    Bonaparte de Neuilly , et oui c’est de l’humour!!! Bon appart de Neuilly , voyez, celui qu’il a payé largement en dessous du prix selon le Canard Enchaîné.

    A propos d’humour ,noir celui-là ,il parait que vous pourriez reprendre du service .Bourreau fais ton office sur la nuque des pédophiles? En tout cas c’est ce que la com de Sarkozy essaye de nous faire croire. Comme ça il nous fait comprendre qu’il est pour la peine de mort, mais que comme il n’est pas seul (?)à décider , il ne remetttra pas le sujet sur le tapis.Genre « retenez-moi ou je fais un malheur ».

    Pour finir , je laisse à votre sagacité cette interview de l’ancienne juge de l’affaire Elf ,Eva Joly,concernant la justice française et les orientations actuelles.C’était sur France-Info par Matthieu Aron. Il va se faire taper sur les doigts , celui-là…

    http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/minisites/justice/

  4. Pfff… Hollande nous fait encore du discours prônant la « Synthèse », ce qu’il fait depuis 10 ans. C’est à dire : faisons une soupe inconsistante à partir des quelques sujets ou nou sommes d’accord, mais par contre ne parlons pas de ce qui fâche… Du coup, même si le PS est aujourd’hui bel et bien capitaliste, il ne se positionne pas comme libéral ou antilibéral, il ne se positionne pas sur les Institutions de notre Monarchie Républicaine, il ne remet pas en cause ses propres statuts monarchiques, il ne tranche pas sur la question des alliances politiques…
    Bref, je suis bien content d’avoir enfin quitté ce parti de droite qui n’est plus socialiste du tout.. Rénovation dites-vous? Et bien Hollande s’en moque, et après tout il n’a pas tout à fait tort : quand on voit les jeunes requins Vals, Montebourg, Hamon ou Razzye Hammadi… wah… y’en a qui sont tout juste sortis de l’adolescence mais qui ont les dents aussi longues que Sarko…
    Ces gens me dégoutent…

  5. Arnaud Montebourg, né le 30 octobre 1962
    Manuel Valls , né le13 août 1962
    Benoît Hamon, né le 26 juin 1967
    Et ils nous font leur crise d’adolécence que maintenant? Un peu retardés les ados quand même! on comprend nettement mieux pourquoi ils sont au PS…! Oupsss…!

  6. Moi à droite et pour la jeune guarde je mise sur Jean-François Coppé, ça a de la geule, hein NonMais Dis Donc !

  7. Il est vrai, Aslan, que J.F.C est un vaillant jeune homme dont l’ acnée n’ a pas encore connue le bouquet final, nous brumatisant de sa jouvence libérale.
    Mais que dire de Brice Hortefeux ? le jeune chien fou chaud à la moutarde (jaune, comme sa belle crinnière de lion, roi de la safrane.) Lui aussi a de la gueule, une gueule d’ OCCIDENTal (j’ entend Arlety rapliquer de son Hotel du Nord.)
    Pas étonnant qu’ il soit le ministre de « l’ immigration et de l’ identité nationale » sous la présidence 1ere de M. Nicolas Sarkozy de la république française UMPiste…! Oupss…!

  8. @[email protected] fais ton office:

    L’adresse de l’interview de la juge Eva Joly par Matthieu Aron a déjà changé : il faut aller la chercher au fin fond du 5ème tiroir du 3ème placard du site de France-Info !
    La voici , sans naphtaline : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/minisites/justice/index.php?m=2&numero=290000436

    C’est édifiant d’entendre celle qui a instruit l’affaire Elf ,comparer la politique de Sarkozy à celle de Berlusconi et parler de la recente décision de vouloir dépénaliser le monde économique.

    On peut aussi faire un copier coller de ça :

    http://www.radiofrance.fr/listen.php?pnm=pnm://son.radio-france.fr/chaines/france-info/minisites/justice/040907joly.

    ,le mettre dans la barre d’adresse de son navigateur et rajouter
    « rm » après le point de joly. ça fait …..joly.rm
    Je le publie comme ça car j’ai essayé de publié ce lien complet hier ici, mais mon post ne s’est pas affiché

  9. je ne suis pas ps, on peut dire qu’après la défaite de jospin , hollande en a du courage pour reprendre ce parti à bras le corps. pour ça chapeau !

  10. je ne suis pas ps, on peut dire qu’après la défaite de jospin , hollande en a eu du courage pour reprendre ce parti à bras le corps. pour ça chapeau !

  11. @ Aslan…Ben ouais ! Il se présente pultôt bien et a certainement de nombreuses mais ce n’est pas non plus le personnage le plus emblématique de ce gouvernement…

  12. Que c’est joliment dit Bourreau fais ton office. Même si dans le fond ton propos fait assez « délis de sale gueule »..La forme est originale, le fond l’est beaucoup moins et est assez bas de gamme ! La prochaine fois pour sortir vraiment des sentiers battus , il faut tenter l’inverse…Sans « oupsss… » !

  13. « Je n’aime pas la représentation que les Guignols de Canal+ ont répandu largement , de F.Hollande. »

    D’accord avec vous, Fandasi,
    Quelqu’un qui a autant d’humour et d’intelligence ne devrait pas être caricaturé ainsi.

  14. Bourreau c’est l’avant guarde, la décadence et l’anarchie. Tu ne peux pas le fantasmer, c’est un fantasme. Certains prétendent que s’endormant, des hommes, comme toi et moi probablement, vieilles ganaches, compéres, camarades, militaires, prêtres, ministre de l’immigration et de l’identité nationale ou ouvriers, jusqu’ici sûrs de leur sexualité, en un instant fugace qui précéde l’inconscience du sommeil se voient en songe comblés à son côté.

    Love, Aslan.

  15. Pour revenir au sujet: la rénovation du PS à déjà eu lieu il me semble en profondeur dans sa démocratisation, toute au crédit d’Hollande, qui va en payer le prix ainsi que le parti. Au moins l’hardeur militante semble-t-elle au rendez-vous, les ouvriers et les jeunes en partie reconquis. Pas si mal finalement.

  16. Commentaire optimiste et grandiloquent façon Idéal des Lumières, mais j’ assume :

    Au delà de la belle énergie du desespoir qui circule au PS, des militants aux dirigeants, et qui renversera bien un jour le dragon « droite » et ses naseaux fumants, l’ un crachant « travaille », l’ autre « obéis » ; pensons aux avançées sociales dont nous bénéficions grace aux idées généreuses et progressistes issues des Lumières qui, bon siècle mal siècle, ont surtout été portées jusqu’ à aujourd’ hui par ce que dans l’ ensemble on peut appeller « la gauche » .

    @ Fandasi (post 5 &6),

    Merci pour l’ hilarante parabole du lâche « scooter-Goliath », oisif hautain et méprisant, contre l’ honnète « taxi-David », travailleur et respectueux des lois.
    Quand à la peine de mort, si j’ ai choisi cette carrière (la tête de la conseillère d’ orientation) c’ est surtout pour honnorer les lumières( encore elles) de Maître Robert Badinter.
    Sans oublier que ce pseudo est surtout une alusion sexuelle. (je l’ ai déja dit mais la Baronne aime à me chanter « ouvre moi en deux avec ton grand couteau de velours! » sur l’ air de la carmagnole.)

    Dernière minute : je constate en frémissant que le comité de soutient « pour le Bourreau » veille toujours.
    (merci Aslan, mais attention, la Baronne me surveille dans le reflet de sa psyché.) ( Mon prochain post t’ es dédicacé.) (Love aussi.)

  17. Errata de mon post 11 (spéciale cass’dédi) :

    Mea coulpa, mea courou-coucou coulpa !
    Je dirai même plus : je m’ en bas ma coulpe! je m’ en bas la coulpe jusqu’ à la dernière goutte !

    En effet :

    voulant imiter la texture grailloneuse et épouvantablement alcoolisée avec de grosses bulles bourées jusqu’ à la gueule de gaz sulfurique-une bulle sulfurique avec une gueule resemble à un smiley- remontant d’ on ne sais où et on veux surtout pas le savoir, dont l’ éclatement à la surface claire et cristaline de la source rieuse où va s’ abreuver l’ humanité innocente, nue et assoiffée de savoir mais toujours craintive d’ un toujours possible retour en fanfare proto-diabolique, slip kangourou au quatres vents, de la grosse bêbête imonde la fait s’ armer de gourdins dans le but primesautier et éducatif à la fois de produire moult sons et autres bruits rigolos en les appliquant (les gourdins) avec énergie sur la surface rugeuse et inhospitalière sauf pour les gourdins, du crâne du polichinelle bas de gamme qui retourne battus dans les sentiers où l’ attendent ronces et rôdeurs et qui va par le nom de « nonmédidon » .
    Voulant immiter la texture de sa prose grailloneuse etc, disais-je, j’ y parvins au delà de toute espérance.

    Est-ce l’ âme damnée de son style et la fièvre de possédé qu’ elle me fit contracter ? toujours est-il que je confondis M. Brice Hortefeux Ministre de l’ immigration et de l’ identitée nationale avec un autre damné de l’ identitée nationale, j’ ai nommé Patrick Devedjian.

    Confondant le binome Janus qui pleure et Janus qui pleure, j’ attribuais au petit Brice l’ activisme au sein du nid de vipères d’ extrême droite, que les églises qui brûlent et les bibliothèques qui rennaissent appellent :

    « Occident. »

    Inutile de rappeller ce que fut le groupuscule « occident », son rejeton verdâtre « gud » et son écume méphitique « uni. »

    Mais voilà, cette confondaison induite par la transe « vaudoudidon » est à l’ origine de la réplique « occident, occident ? est ce que j’ ai une gueule d’ occident ? » par Dame Arletty dans mon post 11 (merci tendre et chère.)
    Inutile donc d’ avouer que j’ éprouve remord et grande affliction pour pareille méprise.

    ……………………………………………………………………………………………………………

    Cependant je ne conclurai point cette confession par un vil « oups ! » sans forme ni fond.

  18. Les absents ont toujours tord(us), ils croyent que çà tombe tout seul du ciel.Hollande il était génial ,il a pris 1 m sur les autres . DSK si il obtient le poste serat toujour le traite , tu te vois allez combattre avec lui? a la 1° carrotte agiter devant son nez il te planterrat . Bravo Hollande il faut être devant 4000 camarades avec des piéges à loups t’ attendant sous les fourrées, je suis un peu jaloux des bécots qui prodigues aux femmes et a Ségo alors là y a pas photo je fais des brigues de 6 pans de pieds…CAIO gari

  19. Errata de mon post 19 (la partie adressée à Fandasi) : je m’ ai encore planté(voir mon errata 20), ce n’ était pas un  » taxi-David » , simplement une « BM-David » ; de l’ honnête M.M’ Ahmed Bellouti contre le « scooter-Goliath » du lâche, offensant, méprisant et méprisable Jean Sarkozy(rien que sa physionomie-physionomie pour éviter de dire gueule- est offensante), fils de Nicolas Sarkozy Président de la cinquième République Démocratique française.

  20. L’intention était bonne mais quel ennui! Ils sont passés maitre en la matière au PS ! Plus soporifique ne peut exister.Faut vraiment être un militant acharné pour rester eveillé .

  21. M’oui, c’est vrai qu’il a de l’humour. C’est bien.
    Non en fait c’est mal.
    J’ai regardé les 4 parties – mettons la 4ème de côté – et les 2 premières relèvent de l’amusement de galerie. C’est sympathique en face de militants, mais je me suis dit, mais « quand est-il sérieux ? ».
    Réponse : plus loin (pas de « bien sûr », ce n’était même pas une hypothèse), dans la 3ème partie. C’est vrai, il est capable de ‘prendre’ son auditoire. Il est capable d’être sérieux.
    Seulement cette séquence reflète bien ce que fait et même ce qu’incarne l’actuel premier secrétaire.
    C’est amusant ces petits mots au début, ça fait passer le temps. Seulement, arrivé au passage dit « sérieux » (je dirais presque « sans blagues »), l’atmosphère et l’émulsion collectives en moins, je me suis retrouvé à entendre un discours convenu, finalement très général, très doux et très lissé. Exactement ce qu’il a toujours fait, peut-être à quelques couacs près.
    Un discours très langue de bois, gentil avec les militants qui les ont rejoints (par adhésion, ou refus de Sarkozy ?), gentil avec les instances dirigeantes, gentil avec son bilan et sa ligne politique que personne ne voit clairement… ou si peut-être : « on est tous différents, avec tous des idées différentes, mettons-nous tous ensemble » (ce qui est une lubie, à un moment donné ça finit par exploser ; Sarkozy risquera bien d’en faire les frais un de ces jours). Gentil avec ses ‘rivaux’ temporaires, ou les quelques-uns qui briguaient l’investiture socialiste. Et c’est précisément ce qui fait qu’il passera toujours – au moins pour moi – pour quelqu’un de mou.

    Il met en garde les militants et les uns et les autres de la génération montante sur ce qu’il ne faut pas faire, en leur disant ce qu’il faut faire : faire le point, convergences, différences, vote, respect du vote. Sinon… ? Grosso modo, précisément ce qu’il n’a pas été capable de faire au moment où il fallait le faire, au moment du traité constitutionnel européen, par exemple.
    Donc, ‘faites ce que je dis pas ce que j’ai fait’. Bonne leçon, si encore il reconnaissait ses erreurs.

    Ce mec manque quand même terriblement de charisme, mais… il n’empêche, quand il est sérieux, il arrive à quelque chose, malgré ses intonations récurrentes, malgré ses phrases tentaculaires. De là à dire que son côté débonnaire l’a desservi, je ne m’aventurerai pas jusque là, je n’ai pas vu suffisamment d’interventions.

    Mais il fait quand même terriblement gardien de « l’immeuble PS ». Ni sur la forme, ni sur le fond, je n’ai vu un jour un vrai leader. Il sait être bon politiquement, il tient bien sa boutique, mais il garde toujours ce petit aspect « homme politique des années 80 » qui fait de lui, bizarrement, je trouve, un bonhomme un peu éloigné des réalités quotidiennes. D’ailleurs, elles sont où, les réalités des français, dans ce discours ? Et les difficultés des socialistes à y répondre ? Nulle part. Ca relève juste du « vous avez un potentiel formidable et vous pouvez faire quelque chose ». Et en écrivant tout ça, je me suis rendu compte que ça me faisait énormément penser au discours de Lemerre à l’équipe de France en 2002 en Corée, « le petit plus qui va ressortir au bon moment, forcément »… ou pas…