Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

J’AI ÉCRIT UNE DEUXIÈME LETTRE A SARKOZY

Publié le | par

INTERVIEW LIBRE SARKOZY #3

EnTetePrésidenceRépublique

SarkoDingueDeLatélélibre

DEUXIÈME DEMANDE D’INTERVIEW LIBRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

LaTéléLibre, le jeudi 15 octobre 2009

Cher Monsieur le Président Nicolas Sarkozy,

C’est avec soulagement et plaisir, mais aussi avec interrogation que j’ai reçu la réponse de votre Cabinet ce jour. Je me réjoui que vous ayez « bien reçu » mon courrier, mais je m’interroge sur cette phrase « il a été pris connaissance de votre démarche ». Ma démarche étant de vous proposer une interview pour LaTéléLibre, que dois-je supposer ? Que vous allez me fixer une date ou que… Je n’ose y penser.

Depuis ma première demande, le 30 septembre 2009, il y a une quinzaine de jours, l’actualité autour de la candidature de votre fils pour la présidence de l’Epad, et les réactions virulentes qui ont suivies son annonce, justifient encore plus ma demande d’interview libre. D’autant plus que le 13 octobre 2009, alors que vous présentiez votre nouvelle loi sur l’école, devant des lycéens, sous les ors du palais de l’Elysée, vous avez prononcé cette phrase qui a attirée l’attention de beaucoup d’entre nous:

« Désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est travailler dur et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur ».

Que je sache, votre fils Jean n’a pas encore réussi ses études de droit, par contre sa naissance semble avoir été un facteur déterminant. Vous saisissez la contradiction ?

Veuillez accepter mes respectueuses salutations citoyennes.

John Paul Lepers
Journaliste
Carte de presse : 52614

DeuxièmeLettreSarkozy

SUIVEZ LE FEUILLETON DE L’INTERVIEW LIBRE AVEC SARKOZY

L’ÉLYSÉE M’A RÉPONDU!

INTERVIEW LIBRE SARKOZY #2 Suite à ma première demande, du 30 septembre, je viens de trouver le mail que le Chef de Cabinet de Nicolas Sarkozy, Cédric GOUBET m’a addressé ce jour à 14H50: … [suite…]

Publié le 16 octobre 2009


J’AI ÉCRIT A SARKOZY CETTE NUIT

INTERVIEW LIBRE SARKOZY #1 Je rentrais d’une fin de montage douloureuse de notre film “Corse(s), l’amour vache!”, et en parcourant mes mails, l’un d’entre vous me signalait un article chez Morandini titré “Sarkozy: il faut changer la forme des interviews”. … [suite…] Publié le 30 septembre 2009

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (25)

  1. Cher JPL, êtes-vous sûr de vouloir faire une interview de Nicolas Sarkozy???… Personnellement j’en doute, car même si vous prenez la peine de l’informer du thème retenu, j’ai bien peur que cela ne corrsponde pas exactement à ce qu’il attend d’un journaliste digne de questionner son auguste personne : où est la flagornerie? où est la « carpattitude » (ndlr : néologisme de carpette et attitude) bienséante?

    Afin d’être sûr et certain d’obtenir cette interview, je ne saurai trop vous conseiller :
    1) De remplacer le n° de votre carte de presse par celui de votre carte de l’UMP.
    2) De lui proposer des questions sur les thèmes suivants :
    – Le scandale de l’attribution du prix Nobel de la Paix à Barack HUSSEIN Obama.
    – Les secrets de sa vitalité et de sa puissance de travail.
    – Ses projets économiques, écologiques et diplomatiques pour sauver le monde.
    – Comment vit-il les attaques injustes dont lui et ses proches, famille, amis et collaborateurs, sont la cible.

    J’espère qu’il vous donnera l’opportunité de cette interview… mais je ne sais pas pourquoi, j’ai comme l’impression qu’il va en être désolé, mais il est overbooké en ce moment… Par contre, vous serez peut-être invité à la réception des voeux à la presse.

    Bonne chance.

  2. MDR !!!! Quand on entame un courrier au P.R. par «  » »Cher Monsieur le Président…. «  » » franchement ça craint un chouya.

    T’aurais dû intituler ta bafouille par «  » » TRES CHER Monsieur le Président…. » » » » ou alors tout simple : «  » »MON CHERI ! » » »

    Dans le même ordre d’idées le « Petit journal de Yann Barthes » a entrepris la même démarche, ils ont même refilé des bafouilles aux ministres pour qu’ils transmettent.

    En fait sa garde rouge a tort de refuser un tel exercice. Ca redorerait son blason. Bien que le sens de l’humour chez ce type soit pour le moins sujet à caution.

  3. T’as un rhube JPL ? A moins que ce ne soit la gribbe fantôme ?
    Si c’est le ca, tu ne risques vraiment pas de l’avoir ton interview ! Déjà qu’avec des questions de gauchiste partisan comme les tiennes…
    Surtout qu’on connait déjà les réponses !
    Circulez y’a rien à voir ! C’est qui est le chef ! C’est moi qui commande ! Et le peuple je m’assoie dessus quand je vais aux cabinets !

  4. Il a répondu à ce genre de questions non?
    « En attaquant mon fils, c’est moi qu’on attaque! »
    Parce qu’il serait derrière cette nomination honnie??? peux pas le croire!

  5. Va y avoir des questions de posées, mais pas lors d’une interview, plutôt d’un interrogatoire! Et le botin, l’interrogé ne l’aura pas entre lui et sa chaise…
    (Les petites fautes de frappes dans la vidéo, c’est pour voir s’il les corrige?)

  6. « il a été pris connaissance de votre démarche « …
    JPL , ne vous seriez-vous pas trompé d’adresse? n’avez-vous pas plutôt affaire là, à un orthopédiste?

  7. Quant le gouffre a utilité d’en comprendre sien commence la véritable marche de sa non existence…

  8. La question, à mon avis, c’est plutôt à ceux qui, il y en a plus qu’un peu, qui donc ont voté et voteront sans doute encore pour des gens qui du coté du manche leur donneront trois petits coups de bâton auxquels je n’échappe pas non plus, ajoutés à l’humiliation permanente du faites ce que je dis et pas ce que je fais. Bref, comment donc est il possible que même après des études très moyennes de texte au collège par exemple, il ne soit pas possible de réfléchir un tant soit peu à son bulletin de vote. J’ai entendu Guy Bedos une fois dire qu’il n’y a pas de raison, y’a bien un permis de conduire, un permis de chasse ou un permis de tout ce qu’on voudra, pourquoi n’y aurait il pas un truc non pas élitiste et qui écarte mais qui atteste d’un minimum de connaissances pratiques de l’imposture du discours politique de droite comme de gauche comme du centre. Bon, ce que je dis est surement contestable et pas fini comme moi même mais je n’arrête pas de me poser cette question. On pourra bien évidement me dire qu’en face du candidat Nicolas c’était pas frais non plus. C’est vrai et c’est désolant j’en conviens, mais vu le niveau des spectateurs dans la salle, peut être que les artistes ne se font pas chier non plus et en tous les cas on a toujours le choix entre pire et moins pire. Y’en a qui vont rire, je sais bien. Bon moi du Nicolas j’en voulais pas mais je ne me réjouis pas non plus de la déception de certains qui m’ont avoué avoir voté pour lui , du coup, je réfléchis sur la forme de notre démocratie qui a pris un coup de vieux ou bien qui est très décalée par rapport à culture et aux aspirations contradictoires des uns et des autres, à savoir que l’intelligence n’est encore dans les programmes politiques pas plus qu’elle ne figure dans les programmes des écoles qui tiennent de l’accumulation et de la recognition mais pas du discernement. Du coup, on a quelqu’un d’assez petit et nerveux , très bizarre dans ces choix et ses discours, pour nous représenter, mais n’est il pas une certaine image de notre très petit génie? Et je pourrais très bien rentrer dans cette caricature en commençant ma prose de bidochon par ce ton mi complice et à mi hauteur présidentielle:  » moi je vais vous dire, monsieur Lepers, vous voulez une intervieuw et bien vous allez prendre rendez vous dans mes services et moi à titre personnel je vais m’en occuper personnellement et là je prends tout le monde à témoin que je l’ai dit. Comment çà je l’ai dit? Bon De Gaulle disait que dans l’idée de la 5ème le suffrage universel c’était la rencontre d’un homme et d’un peuple. C’est peut être çà le problème, comment peut il considérer les besoins de tout un peuple alors qu’il lui faut déjà régler des problèmes familiaux, genre il faut que je case mes gosses, et moi je sais bien les soucis que çà cause quand avec les miens en voyant le générique de fin d’un film ils me font remarquer que ce sont beaucoup de fils de et filles de et qu’alors en me regardant çà veut dire qu’eux, ils n’ auront droit à qu’à une expédition genre Antarctique chez Paul emploie, comme papa? je vous embrasse en dépit de la grippe cochonne.

  9. Le coup du permis de bedos, c’est con en fait puisque l’ecole devrait etre là pour apporter aussi, et oui, une conscience politique, ou du moins une connaissance…

  10. Vu le post 13 bien d’accord avec Philippe sur la responsabilité des électeurs, « des grenouilles qui veulent un roi », aurait-dit La Fontaine….La vie politique française est archaïque. Que nous apprenait-on à l’école ? Nos ancêtres les Gaulois…Alors on a à l’Elysée un héros Gaulois de petite taille qui gagne à tous coups, assisté de quelques balèzes. Et simultanément on apprend que David Douillet se présente aux élections ???
    Le monde entier rigole !!!

  11. Je ne comprends pas bien ce que veut JPL que je trouve sympa et plutot serieux habituellement honnete je suis sur qu’est ce qu’il va faire dans cette galère
    Il n’y a que des questions a poser il n’y aura aucune reponse
    Pourqu’oi pas faire une interwiew avec le Clown blanc du cirque d’hiver
    En plus tu risque de te faire coller 1 paire de draps avec les 2 taies gratuites
    Enfin c’est la liberté et je la respecte
    Merci quand même pour la plupart des reportages a JPL

  12. Il ne s’agit pas de plaindre les gendarmes mais de montrer le décalage abyssal entre les conditions de vie du monde d’en-haut et celles du monde d’en-bas, et aussi, entre le spectacle et la réalité.

    L’histoire des gardes républicains est exemplaire car ils vivent au sein même du palais où le roi et sa cour s’empiffrent sans compter dans une débauche de luxe, pendant que la piétaille qui assure l’apparat et le décorum, au garde à vous et sabre au clair pour accueillir le roi et ses invités et fournir la petite bouffée de satisfaction à leurs égos hypertrophiés, ont en réalité la gale sous leur beaux uniformes de théatre, tellement leurs conditions de vie sont indigentes.

  13. indécente la question JPL !
    ce pauvre petit qu’aurait pas le droit de faire ce qu’il veut dans notre beau pays !

  14. L’idée du permis de voter par Bedos est une idée totalitaire. C’est triste qu’un comique défenseur des droits de l’homme et anti-raciste puisse avoir de telles idées néfastes.

  15. Franchement ton objectif ne sera pas atteint j’en suis sur§Si tu veux le convier va dans son sens.c’est quoi cette baraque ?un chalet en lozere? Non Fais le meme genre de demande dans un appart magnifique de Paris, avec de l’or et des ecrans plats.N’oublies pas la déco, un cadre de Ns quelque part dans le fond.En fin untruc qui te mette à sa hauteur quoi! pourquoi irait il dans une cabane ? Ily va rencontrer Treiber ou Arthur Bertrand? NON du pétant et t’auras ton interview…