Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

LOGEMENT SOCIAL: RAID DU PS A NEUILLY

Publié le | par

Jeudi 31 janvier 2008

Une petite équipée de parlementaires PS, affublée d’une cinquantaine de journalistes, se donne NEUILLY, ce jeudi, comme direction pour une opération de campagne siglée Logement.

Avec une côte de désamour du Président toujours à la hausse ( un sondage Sofres estime ce jour à seulement 41% le pourcentage de Français lui faisant toujours confiance), l’idée d’une visite coup de poing au cœur de la ville de Nicolas Sarkozy semblait osée, mais envisageable. A cinq semaines des élections municipales, le PS veut attaquer : plein feux sur la crise du logement, le foncier et l’habitat social ou à loyer modéré. Pour une demi-journée de « Parlement hors les murs », avec une quinzaine de représentants (sénateurs et députés) se transportant sur le terrain…

L’idée étant, pour les socialistes, de faire d’une pierre au moins trois coups : du municipal, du cantonal, et bien entendu du national. Avec dénonciation du bilan du Président à l’appui… L’opération de communication, une fois n’est pas coutume, semble digne de ce nom. Et, une fois n’est pas coutume, la presse est au rendez-vous. D’une sortie pour laquelle deux bus (de couleur rouge) ont été affrétés.

De l’Assemblée Nationale, en passant par le Sénat, départ pour NEUILLY, mais avec un détour en premier lieu par PALAISEAU. L’idée est simple : démontrer par A + B que, en termes de logement, gestion de gauche et gestion de droite, ce n’est pas la même chose.

PALAISEAU, municipalité socialiste, incarne ce jour-là la « ville vertueuse ». NEUILLY, le fief du Président, incarne, à l’inverse, la municipalité qui ne fait aucun effort pour se débarrasser de son image de « ghetto de riches », au contraire. Le duo Ayrault-Hollande, très rôdé, nous explique que ces deux villes pourtant ont un point commun : toutes deux sont soumises à un plan de rattrapage de construction de logement sociaux pour atteindre le seuil de 20 % imposé par la loi SRU. Or voilà, c’est comme mathématique : l’une, récupérée par les socialistes, a depuis « mis le paquet », quand l’autre, promise dans un futur proche à David Martinon, porte-parole et (ex- ?) chouchou du Président, continue de faire fi…

A PALAISEAU (canton par ailleurs crucial dans la bataille que livre l’UMP au PS pour reprendre le département de l’Essonne) les parlementaires retrouvent le chef local François Lamy (député maire) qui guide le petit monde sur le chantier d’un « écoquartier » à venir, du bâti sur un terrain préempté, qui comptera bien entendu 30 % de logements sociaux. Ce entre pelleteuse et amas de terre sablée… A NEUILLY, c’est un terrain qui appartenait à l’Etat et sur lequel deux groupes privés construisent, face à l’Ile de la Jatte, des logements « grand standing » dont certains de 341 m2. Pour les socialistes, voilà deux manières d’appréhender la situation, et de participer, ou non, à la solidarité territoriale, en faisant preuve, ou non, de volonté municipale… NEUILLY restant à environs 3% de logement social…

Les journalistes durant le déplacement crient à la caricature, mais semblent en partie reconnaître que la démonstration n’est pas sans pertinence et brillance dans les formes. « Ce qui est caricatural, ce sont les politiques mises en œuvre » s’exclame François Hollande. La provocation à NEUILLY est certes grande, mais, les pieds dans la boue et ayant semé une belle petite zizanie sur un chantier peu praticable et dont le contremaître n’avait pu être prévenu, les socialistes répliquent qu’il n’y a pas de zone interdite en République. Fut-ce dans les Hauts-de-Seine.

Alors le PS serait-il sur le point d’être capable de reprendre la main ?
Jean-Marc Ayrault et ses collègues en profitent pour annoncer un projet de loi en cours d’élaboration qu’ils viennent de donner pour avis aux associations du logement, avant dépôt. Le texte prévoit par exemple, côté SRU, que l’Etat se substitue aux communes défaillantes.

Il faut donc comprendre que leur stratégie ne se résume pas à l’exploitation du trou d’air sondagier…
Et c’est donc un peu ce jour-là comme si le vieux parti, si souvent décrié comme trop déconnecté du réel, voulait se montrer capable de renouveler ses pratiques communicationnelles, quitte à faire à leur sauce du Royal, ou du Sarkozy, en venant chercher le symbole et mettre, devant caméras, les pieds dans le cambouis.

Pas de triomphalisme pourtant : rien n’ai gagné, nous disent-ils ce jour-là. « Les socialistes ne doivent pas tomber dans l’euphorie », insiste un François Hollande pourtant bout-en-train et très en verve, ce jour-là, à l’aune de son dernier combat en tant que patron du Parti.

Face à l’île de la Jatte, lieu si emblêmatique (rappelez-vous les articles du Canard Enchaîné, pendant la campagne, sur cet appartement de Nicolas Sarkozy, revendu entre temps…) on les sent un moment pourtant comme conscients de la force du défi.

Karine Yaniv,

Image: Morgann Martin
Montage: Smain Belhadj

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (46)

  1. Ah la grande lessive electorale chez les socialos avec Hollande, maitre blanchisseur ,est ouverte ,qu’on se le repete a droite comme a gauche .Il vient de decouvrir que la machine a laver le linge, laine, coton, soie,avec toutes les couleurs melangees n’existe pas,surtout avec le meme programme et a la meme temperature.Ca retrecit d’un cote, ça deteint de l’autre,quand ça ne se froisse pas.Bref, un peu comme son parti.Et s’il essayait de nous prouver qu’une zone residentielle pourrait se construire a La Courneuve je ne le croirais pas, surtout apres ses propos sur le capitalisme a faire retourner Karl Marx dans sa tombe.

  2. Le PS et l’UMP ne seraient donc pas la même chose?
    Moi j’avais remarqué, mais je sais aussi qu’y a le RER à Palaiseau.

  3. Plus de raids.
    Sur plus de sujets.
    Cela devrait être fait depuis des mois.
    Je veux voir du mouvement.
    L’essentiel, Providence, c’est de tacler la droite.
    La suite, après…

  4. De la com, toujours de la com et encore de la com.
    On sait tres bien que Neuilly est le parent pauvre du logement social.

  5. Ou comment enfoncer des portes ouvertes : tout le monde sait que Neuilly est un « ghetto » (j’ai bien aimé le « dans le sens négatif ») de richards. En tout cas, étant parisien ce qui m’a déçu, dès l’accession de Delanoë, c’est que celui-ci n’a rien fait pour les SDF. Encore plus que pour les classes moyennes voire pauvres, il y a ceux qui sont à la rue : qu’a fait le maire de Paris pour créer plusieurs endroits d’accueil digne de ce nom, ceci dans chaque arrondissement ? Pas grand chose visiblement…

  6. J’espère qu’ après ce coup de com. un peu facile, le PS, s’il veut être légèrement plus crédible, devrait publier un rapport précis des constructions de logement sociaux sur tout le territoire…dans les municipalités de droite et dans celle de gauche…Paris compris.

    Ce serait nettement plus probant !!!

    Et puis, quand on veut être « vertueux » et qu’on est socialiste
    ( respecter la loi et la volonté du peuple etc…)
    on ne laisse pas passer un traité de Lisbonne qui va laisser libre cours à la loi du marché …dévaster les services publics en les mettant en concurrence directe avec le privé…et ligoter les petites et moyennes communes qui n’auront plus les moyens de construire des logements sociaux..

    Alors? Bon !!! On calme sa joie pré-électorale !

  7. Neuilly sur Seine ou Dallas USA les principes sont les mêmes…le même feuilleton ici les patrons du CAC40 là-bas les pétroliers texans ! Les heureux propriétaires à Neuilly se reposent après des journées harassantes de spéculations bancaires…donc on reste entre soi et on ne va pas construire pour la classe moyenne, appartements ou des gare de RER pour les déplacements domicile-travail de ces derniers.

  8. pas si dégoutants les gens de Neuilly, ils ont meme un super facteur pas souvent la car en répresentation

  9. Faut le dire clairement. Des logements il y en a en nombre pour tout le monde, seul le montant des loyers les rends inaccessibles pour tout le monde.
    Alors construire des logements sociaux ou réquisitionner des logements pour friqués ?
    Telle est la question !

  10. si l’initiative est interessante cela ressemble quand même a un coup de com. Ils savait dès le départ que Neuilly serait moins actif dans les logements sociaux que Palaiseau….

  11. Evidemment c’est de la com, ils ne le nient pas.
    Mais c’est du visible, du concret, comme on dit.
    S’ils arrivaient avec des tableaux de statistiques, dans le fond plus convaincants, ils endormiraient mémé devant le 20h.
    Il faut faire des images qui seront reprises au 20h, c’est la clé !

    J’atteste qu’à Nantes et dans l’agglomération, les communes qui n’assurent pas le critère SRU sont les quelques dernières communes dirigées par la droite (carquefou, vertou).

    Et la lecture récente de la presse vous apprendra que les logements HLM de Neuilly (les quelques uns) sont habités par des gros bourges ! Des baffes qui se perdent !

  12. Pierrette ces logements vacants appartiennent à des proprietaires, peut-être comme Proudhon pensez-vous que la propriété c’est le vol mais en l’occurence on ne peut pas les contraindre à louer ou vendre s’ils ne le veulent pas, ils ont sans doute des raisons.

  13. Je reprend encore Yann « On ne peut pas les contraindres à louer ou vendre s’ils ne le veulent pas »
    A bon ? Ceci à déjà été fait dans un autre pays d’Occident du nord (je ne serait dire lequel, j’en suis désoler). Une loi a été voté pour dire que au bout d’un certain temps (je ne me souvient plus, encore désoler), un logement inocupé peut être occupé (ou squater) et donc les propriétaires des logements vides on été contraint de les faire louer … Avec cette lois le prix de l’immobilier est décendu et de nouveau type de logement sont apparus des personnes qui pays très peu cher mais qui (si le locataire le souhaite) peuvent partir 3 jours (une durée comme cela) suite à la demande du locataire. Aventages de loyer pour le locateur sur le prix, avantage pour le proprietaire.
    Avec un majorité de député UMP … Il faut pas trop rêver mais ouvrons au moins le débats…
    Ensuite ne faudrait t il pas qu’un partit politique ou autre affiche clairement : « Occuper un lieu innocuper est un devoir ».
    Je pense que tout le monde l’a compris, je suis largement favorable aux ouverture de squats tant que le problème du logement ne sera pas résolut.

  14. Ha, c’ est l’ heure de Mobensim la nocturne, qui nous apporte de la lecture, pour se coucher moins idiot ; merci et bonne nuit, Mobensim ! je suppose qu’ avec toi on est pas obligé de garder les mains SUR la couverture …

  15. Chez moi, à Nice nous en sommes à 10,9% de logements sociaux. Avec un prix au mètre carré de 4206 Euros, ma (très chère) ville se situe en tête des villes de province!
    L’augmentation du pourcentage de logements sociaux est inscrit dans tous les programmes pour les municipales, mais il se heurte au prix du foncier. En fait ce sont les niçois qui en souffrent le plus car l’augmentation est due essentiellement à un facteur. L’achat étranger. Italiens, Russes et… Parisiens!

  16. Mobensim, le pays dont tu parles sont les Pays-Bas .
    Mais ils ont un nouveau concept pour éviter les squats : les propriétaires louent à prix bas leurs locaux inoccupés à des locataires qui acceptent de plier bagage du jour au lendemain si nécessaire .
    On parle d’importer ce concept en France .

  17. Reportage scandaleux!!!!!!!!!!!Comment des journalistes que je pensaient honnêtes peuvent se laisser manipuler de la sorte???????????? PALAISEAU: ZERO concertation!!!!!!!!!!
    Logements soit disant sociaux pour les étudiants de politechnique????????? le reste pour les ingénieurs qui vont travailler sur le plateau de Saclay!!!!!!!!!!!!Et nous les PALAISIENS?????????
    Vraiment renseignés vous un peu avant de passer des mansonges pareils!!!!!!!!!!!

  18. C’est bien ce que je pensait que c’était les Pays Bas mais je n’ai rien dit car je n’en était pas sur. Et Lucie Tu préfère payer très peu cher et devoir plier bagage du jour au lendemain (c’est un semaine je crois) ou vivre dans le rue ou dans des hotels miteux ?
    Je préfère avoir une lois comme au Pays Bas que le système actuelle en France où l’immobilier est devenue … très cher.
    Pourquoi le PS ne parle pas de cette alternative ? Je me demande de quel coté ils sont … (enfin je me le demande plus trop mais bon)

  19. … Merveilleux ! sauf qu’à Palaiseau, le dernier HLM qui est sorti de terre a été construit par la municipalité à direction communiste de l’époque. Rien depuis 1995 et les 6 ans de mairie RPR, ni depuis 2001 pendant les 7 dernières années de mandat du PS. En outre, j’aimerais bien voir quels engagements réels ont été pris pour que les prétendus logements sociaux à venir soient bien les HLM impatiemment attendus par les mal-logés. Le refus de profiter de certaines opportunités au cours du dernier mandat pour réaliser de vrais logements sociaux m’en fait plus que douter. Promesses électorales?

  20. Styx, la loi aux Pays-Bas décrète que tout logement inoccupé depuis un an (je crois) a le droit d’être squatté .
    C’est un concepteur privé qui a eu l’idée de proposer aux propriétaires cette solution de location .

  21. A Bourreau ( post 18)
    Avant de glisser mes mains et tout le reste sous la couverture, encore une info pour se coucher un peu moins idiot :

    Au Canada, les propriétaires qui laissent leurs logements inoccupés sont taxés chaque année un peu plus en impôts locaux…

  22. à mobensim:
    En France aussi et ça s’apelle la taxe sur les logements vacants
    à dédé 12:
    Effectivement Lamy , député maire de Palaiseau, érigé en exemple en matière de démocratie, de concertation avec la population et de défenseur des plus modestes ça fait vraiment rire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Enfin non en fait …..c’est vraiment pas drôle:
    C’EST TRISTE!!!!!!!!

  23. La question du logement social reste primordiale à Palaiseau et on aurait tout intérêt à la traiter en arrêtant les effets d’annonce et en ayant toujours présent à l’esprit que si les résidences pour étudiants sont aujourd’hui comptabilisées dans le nombre total de logements sociaux réalisés il n’en demeure pas moins que cela ne règle pas le problème des demandeurs non étudiants. Et puisque F.Hollande conseille d’évaluer les maires sur leur territoire (propos cités dans Libé) demandons-nous quel est le vrai bilan de notre maire en la matière. Certes il communique beaucoup sur logement mais à notre connaissance, sous son mandat qui aura duré 7 ans, hormis les logements pour étudiants, il n’y a pas eu de véritable augmentation du parc locatif social. Ajoutons que de nombreux logements communaux se trouvent dans un état déplorable, proche de l’insalubrité, or ce sont précisément ceux dans lesquels on loge les plus démunis. La délégation du Parti Socialiste aurait pu en visiter quelques-uns, elle n’aurait pas été déçue !

  24. Notons en plus que les logements sociaux pour étudiants sont pour les étudiants de polytechnique ou des grandes écoles du coin!!!!!!! Tout le monde sait que dans ces écoles ont retrouve vraiment beaucoup de gens de milieux défavorisés!!!!!!!!
    En plus il seront livrés (dixit Lamy pendant le reportage) pour 2010!!!!!!
    Donc en 7 ans = 0 logement sociale!!!!!!!!!!!! BRAVO le PS !!!!!!!!!!!!!!
    Effectivement il y a de quoi déplacer des cars flambants neuf avec toute cette tripotée d’aparatchik qui à mon avis si ça se trouve habitent dans le 16ème ou dans les beaux quartiers!!!!!!

  25. Mais M. Dominique Lab…. Si vous et vos amis du Groupe des Anti-Lamyste Unifié (GALU en abrégé) ne vous étiez pas rangé au côté du comité des bien-logés de Palaiseau et n’aviez pas tout fait pour bloquer le Plan Local de l’Urbanisme lors du mandat 2001-2008, les logements sociaux serait déjà sortie de terre… Mais surtout si le Parti Communiste Français qui a dirigé Palaiseau pendant 50 ans, n’avait pas laisser une situation financière plublic au bord de la mise sous tutelle prefectorale, certes bien aggravée par la droite (qui aurait pu ne pas passer en 2001, mais qui risque de revenir aux affaires en 2008, à cause de « légére » crise de sectarisme), la puissance publique aurait pu construire immédiatement plusieurs centaine de logements…

    Inutile de vous rappeler que certains militants socialistes ou communistes sont précisement dans la situation d’insalubrité que vous pointez du doigt.

    C’est toujours facile de brandir les critiques et de fustiger la communication politique alors que l’on a soit même rien sur lequel communiquer, je comprend que cela peut être frustrant…

    Il y a les partisans de l’agitation et ceux de l’action. Je le dis car pour certaines personnes, le passage à l’acte est difficile et pour d’autre le fonctionnement de notre démocratie n’est pas bien saisi. Palaiseau n’est pas Stalingrad est l’on ne peut pas exproprier les gens comme ça, la préemption est possible mais malheureusement longue, surtout si la priorité de certains est de construire du logement… ailleur ! Et si vous pensez que l’on peut remettre en cause la propriété privée, d’accord, mais il y a plus simple : Je vous invite à aller à la Mairie de Palaiseau pour faire donation de vos biens fonciers… Ou alors je vous invite à aller devant la SFIM, de claquer des doigts en pensant très fort, et de voir si la puissance de votre carma aura pu accélérer la construction des logements.

    Sur ce j’attend votre invitation pour boire le thé sous votre véranda.

  26. Bonjour, je ne peux résister de répondre à tous ceux qui attaquent la mairie de Palaiseau sur la question du logement… et qui sont les mêmes qui localement ont attaqué le plan local d’urbanisme ou me demandaient de transformer le centre-ville en musée. Si vous êtes honnêtes, vous passez me voir en mairie.Je vous montrerai la liste des opérations de logement social en cours et voté en Conseil municipal et si vous voulez je vous montrerai aussi celles qu’on fera sous les 3 ans.

  27. wow ! c’est ma première vraie expérience de démocratie directe !
    un maire sur un blog. Good news !

    Mr le maire, le débat dépassant Palaiseau, je pense que nous pouvons difficilement tous passer voir voir…

    Par contre si vous publiez ces documents et indiquez le lien dans ce blog, nous serons nombreux à aller les consulter.

    Et on ira demander au maire de neuilly de faire pareil… 8-))

    Quant au fait que les cocos fassent de l’obstruction ou du sabotage plutôt que de laisser réussir celui qui les a battu… rien de nouveau sous le soleil… c’est tout le problème des espèces politiques en voie de disparition, elles sont prêtes à tout pour exister… C un peu comme les éléphants au PS… 8-))

  28. Sur le fond c’est un reportage sur les techniques de comm du PS, pas le logement social, ou alors un film américain : les bons et les méchants…

    Et puis pourquoi se forcer à construire à Neuilly ? Est ce qu’il y a du foncier disponible ou prémpt… ible ? able ? Bref zavez pigé…

    Qqu’un a les chiffres ?

    Est ce que dans la petite couronne parisienne les 20% sont tenables commune par commune ? Y a bcp de batiments vétustes à raser et refaire ? une fois de plus le reportage reste dans le léger, la surface… Y avait quoi dans le dossier de presse remis par l’assistante de Bataille et Fontaine Euh, Heyraut et Mr ex-ségo ?

    Allez trouver du foncier Bd Inkerman (Neuilly ) ou à Marnes la Coquette… On peut raser le golf de Garches… tiens…

    A neuilly, je crains que les pov sociaux-locataires n’aient pas les moyens d’acheter la viande au boucher du coin… C encore la grande enseigne de la Défense voisine qui va récupérer le blé… et les empoisionner à grands coups de conservateurs pathogènes dans les produits des marques distributeurs…

    Et puis à Neuilly, le pauvre n’est pas le bienvenu… Les regards dans la rue sont là pour vous le rappeler… Sauf aux oeuvres, le dimanche…. sinon ca fait peur… Bref l’ambiance n’y est pas… zavez envie vous d’aller vivre dans un coin où on vous dévisage de la tête aux pieds si vous entrez dans le magasin pas fringué en burberry’s + CPCH ???

  29. la réponse pour Neuilly est contenue dans cet excellent rapport !

    Je vous la fais courte :

    opposition de la population locale, peu de foncier mais des alternatives (chambres de bonne dans les immeubles hausmanniens par exemple), des efforts mais un mode de gestion opaque pour finalement loger des gens bien sous tous rapports…

    http://vertsneuilly.puteaux.free.fr/IMG/pdf/070225_Rapport_Hilaire_Briand_Logt_Soc_Neuilly.pdf

    Citation de Grincheux : « Habiter à Neuilly ca se mérite »

  30. Pour Jean-Marc: je ne peux pas vous offrir du thé, je préfère la bière. Sous ma véranda? ça, ça va être difficile, j’en ai pas vu que j’ai pas de jardin. En revanche, passez me voir, je vous montrerai les photos de logements communaux qui devraient vous plaire et je vous emmènerai rendre visite à certains locataires qui vous expliqueront comment je « m’agite » pour régler leurs problèmes… notamment avec la mairie.
    Et tiens, une info intéressante pour tous. A qui peuvent s’adresser les locataires de la ville quand ils vivent dans un logement insalubre? Au service de l’hygiène sociale de la ville (cherchez l’erreur!) et si en dernier recours ils appellent la DDASS elle les renvoie sur le service de la ville au motif qu’elle ne s’occupe que des bailleurs privés et qu’elle ne peut agir contre les collectivités locales… Pitoyable!

  31. Je ne connais pas Dominique mais, mon pauvre jean-marc ,venir contredire ses arguments ( Très pragmatiques ) par des attaques personnelles qui sous entendent une apartenance à une caste de privilégiés ( bourgeoise je pense?):
    VRAIMENT C’EST NUL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Surtout que si vous glissez sur ce terrain, mefiez vous car vous n’êtes pas sûr de gagner….Vu mon grand âge, je me permet un petit conseil : renseignez vous un petit peu quand même avant d’écrire ,ça vous évitera de passer pour un gros naîf ……

  32. Fidèle télespectatrice de la Télé Libre depuis le 24 janvier 2007 et habitante de Palaiseau de surcroit, je pense qu’un reportage sur le logement social de la ville plus objectif serait à envisager…. Les conditions de ce reportage étaient pipées dés le départ….et pour Palaiseau on nage dans la caricature…Pour Neuilly, je ne connais pas….mais cela me rend les choses, de fait, moins crédibles et j’en suis navrée !!!!
    Tous les palaisiens qui ce sont exprimés seront prêts, j’en suis sûre, à vous retrouver autour d’une bière chez Dominique pour vous parler de ce problème important…et puis on passera voir le Maire à son bureau ….
    Quant à Jean Marc il serait temps qu’il s’informe sur sa ville car quel bazard dans sa tête !!!! J’espère que les membres ou sympathisants PS de Palaiseau, sont plus conséquents….et que le débat politique puisse être d’une autre teneur . C’est désolant !!!!!

  33. Après le président qui fait Psssschhhiiiitt !!! Le reportage qui fait prout…

    Où l’on découvre qu’il est facile d’enfumer… à gauche comme à droite

    Ma 1ère impression était que nous étions face à un reportage sur les techniques de comm du PS et non un reportage sur le logement social en IdF… Je persiste et signe vus les derniers commentaires… ca vaut mieux pour l’ensemble des protagonistes, journalistes dans le bus y compris…

    Mais bon, le cul sur ma chaise, c’est facile…

  34. Ne me dites tout de même pas que nos hommes politiques sont intèressés et qu’ils seraient capables de mentir au bon peuple de FRANCE ???

  35. Une action comme celle… je suis d’accord !… mais
    Pour que l’information soit complète, il faut savoir que dans la ville de Nantes dans laquelle J.M. Ayrault est maire, le site des chantiers navals disparus est la proie des bétonneurs.
    C’est une île sur la Loire qui petit à petit a vu son nom se transformer : « île Beaulieu » devient « île de Nantes ». Assurément l’ancien faisait un peu trop populeux. L’île de Nantes c’est autrement plus chic pour aller de pair avec des logements en front de Seine, pardon en front de Loire, à 4000 euros le m2.
    En prime, comme ces futurs habitants là verraient souvent la queue des avions (même si le trafic est en baisse de 16 % en 7 ans), il nous offre avec notre argent un aéroport supplémentaire à l’autre sortie de la ville (coût total annoncé 560 millions d’Euros la plateforme. Coût total avec les accès terrestres: entre 4 et 5 milliards d’euros, valeur 2006).
    Ile de Nantes et front de Loire contre Ile de France et front de Seine.
    L’aéroport international actuel est utilisé à 35 % de sa capacité, proche du chemin de fer, le tram s’est bizarrement arrêté à 2 kms et ce survol partiel de la ville peut-être réglé à peu de frais en remplaçant la piste actuelle par une perpendiculaire.
    Coût environ 160 millions d’euros pour une piste idéalement dirigée dans le sens des vents dominants.
    Bilan humain du plan d’exposition au bruit de ce réaménagement : 2 à 3000 personnes contre 41000 personnes.
    Mais il y a un hic: « pas assez cher mon fils ».
    Nantis demain les nantais intra muros?
    Au fait, ça ferait combien de logements sociaux ?

  36. A présent qui peut me dire où se situe la différence entre la gauche et la droite??? Comment , dans un tel contexte, voter en connaissance de causes ??? Au dela de « droite ou gauche » ce qui est important c’est : menteur ou pas menteur?

  37. Oui, beaucoup pensent « Ayrault et Lami même combat ».
    Et aussi: « Ayrault -Fillon même combat ».
    Fillon a vu débarquer récemment Ayrault dans son bureau pour quémender que ce projet ne s’inscrive surtout pas dans les conclusions du Grenelle.
    Fillon étant l’ex Pdt de la région Pays de Loire… ça aide!
    A Nantes, le vent commence peu à peu à tourner contre le maire, mais il va falloir encore du temps… et pour trouver qui ?
    Vous savez, ce projet d’aéroport est très emblêmatique des renoncements politiques des gros partis.
    Mais il n’est pas encore fait, loin de là.

    A savoir, le groupe PS de la communauté de communes qui subirait le saccage de 2500 ha de bocage se positionne contre l’avis d’Ayrault.
    Plus généralement, dans les communes directement dimpactées, des listes se constituent à cause de cette abbération monumentale et beaucoup vont pratiquer le vote utile.

    Samedi 1er MARS, GRANDE MANIFESTATION à NANTES CONTRE CE PROJET MEGALOMANIAQUE (place du Commerce à 14h00).

    PAS D’ AYRAULT PORT !

    lien: http://acipa.free.fr