Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

NEW YORK: LA PANIQUE DU 27/4

Publié le | par

PARANO MONDIALE

Après 9/11, la crainte d’un 4/27.

Un Boeing 747 présidentiel américain (le fameux Air Force One) et deux chasseurs ont survolé New-York et Manhattan hier, non loin de Ground Zero. Les trois avions, qui volaient à une altitude beaucoup plus basse qu’à  l’ordinaire, ont provoqué la panique, obligeant la Maison Blanche à présenter ses excuses.

Lundi 27 avril. Il est 10 heures (16h en France) à Manhattan. Il fait beau et le trader qui prend sa pause donut du matin se dit qu’il s’agit là d’une bien belle journée. Las,  son sang ne fait qu’un tour au bruit des réacteurs. Au dessus de lui, trois avions volent à une altitude inhabituelle et évocatrice de mauvais souvenirs. Paniqués, des centaines de personnes évacuent les bâtiments avoisinants.

Finalement, ce n’était qu’une fausse alerte et une grosse maladresse de la Maison Blanche. Il ne s’agissait en fait que d’une « manœuvre autorisée du Département de la Défense destinée à faire des photos » , a expliqué après coup un porte-parole de la FAA, l’aviation fédérale américaine.  « Une version militaire du Boeing 747 et deux chasseurs F-16 étaient impliqués dans cet exercice »

La Maison Blanche a présenté ses excuses le soir même, par l’intermédiaire du directeur de son Bureau Militaire, qui a approuvé la semaine dernière cette mission au-dessus de la Grosse Pomme. Conscient des troubles et des inquiétudes causées, il a présenté personnellement ses excuses et a assumé la responsabilité de cette affaire.

Des excuses qui n’ont pas dû calmer Michael Bloomberg, le maire de New-York. Furieux de ne pas avoir été mis au courant, il a déclaré que « la raison pour laquelle le Ministère de la Défense voulait faire des photos  juste autour du site de la tragédie du World Trade Center défie l’imagination ».

Simon Rozé

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (9)

  1. Pavlov? Conditionnement? Manipulation?
    Pourquoi, et à qui ça profite?
    A ceux qui ne veulent pas arrêter la guerre en Irak?
    D’où vient l’ordre?

  2. Effectivement Pavlov a de « bonne » théorie sur le coup.
    Car a l’heure où les informations se transmettent a la vitesse de la lumiere par fibre optique, a l’heure des nanotechnologies, de la manipulation génétique et au controle visuel de la planete par satellite…
    le gouvernement américain est obligé de voler a basse altitude pour prendre des photos…(peut-etre avec un argentique…)
    Nan sérieux c’est gros, Google map est plus précis le gouvernement américain n’est peut-etre plus connecté au net….

  3. Vous ne comprenez rien !

    C’était la reconstitution, avec les pirates terroristes du 11 septembre à bord….!!!

    Quelques photos souvenirs avant de rentrer au pays !

  4. amen…,
    mêêê ouiii, bien sûre, continuons a accepter toutes les excuses….
    et s’il vous plaît, désormais, appelez-moi « mouton », « Monsieur Mouton »

  5. Petit revival imposé, afin de bien faire comprendre qu’il ne faut pas oublier d’avoir peur.