Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

NICOLAS SARKOZY ET LES ENFANTS

Publié le | par

Le 6 mars 2007, nous avions décidé de couvrir la réunion publique de Nicolas Sarkozy à Cormeilles en Parisis. Auparavant, nous avions regardé sur une carte de la région parisienne et avions remarqué que Cormeilles en Parisis se trouvait à 5 kilomètres d’Argenteuil. Le candidat de l’UMP se rapprocherait-il progressivement de la célèbre dalle là où, en octobre 2005, il avait parlé de « racailles » ? Allan Rothschild, Jérôme Mignard et Matthieu Daude étaient chargés de la couverture de cet évenement. En arrivant sur place, toutes les rues de cette commune de la banlieue parisienne étaient embouteillées. L’équipe de tournage a fini à pied et, sur le chemin, elle a rencontré des militants et des gamins du coin qui semblaient indésirables à la réunion publique. Tout à coup, des policiers armés de matraques ont surgi. Nous voulions simplement interviewer ces jeunes et n’avons pas compris pourquoi les policiers ont voulu ainsi disperser les minots. L’équipe a été choqué par cette action policière et ça a évidemment dérapé. 1 heure plus tard, lors de sa réunion publique, Nicolas Sarkozy parlait de l’attitude exemplaire à avoir pour les éducateurs et les autorités à l’égard des enfants. Le fameux respect mutuel. C’était vraiment pas le cas le 6 mars 2007, à Cormeilles à Parisis, de la part des policiers, un brin paranoïaque à quelques kilomètres d’Argenteuil.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (94)

  1. Je pense que cela ira beaucoup mieux quan ces jeunes se présenteront face à la société a visage découvert. Parceque lorsque l’on à rien à se reprocher, on ne se dissimule pas.
    Ce qui ne veux pas dire que l’ensemble est à rejeter, il y a des bons et des cons partout.

  2. Je suis très choqué de l’illustration des équipes de sécurité de Sarkozy, Busch and co, c’est clair !
    Sous des airs de grand enfant, on ressent en lui un totalitarisme latent, qui s’essaye de jour en jour à un peu plus, il est vrai qu’il a dit un jour, l’humain n’est pas une marchandise comme les autres !
    N’oublions pas que Mr Sarkozy a été l’élève de Pasqua, pas triste en son registre !

    Attention, Royal ne vaut pas mieux, c’est la parite yin de Sarkozy !!!…

  3. La première réaction des flics est affligeante…La matraque comme moyen de communication…Ca finirait presque à en être comique !

  4. On connaît les pensées de Nicolas Sarkozy en matière d’enfance et aussi celles de Ségolène Royal.

    L’encadrement militaire pour les délinquants, la stigmatisation, la prison pour les mineurs, etc…. Donc, il entend inculquer les codes sociaux à coup de répression et de police.

    C’est très choquant que les employés de sécurité de Sarkozy vous attrape et vous menace.

  5. moi c’est surtout le journaliste que je trouve aggressif.
    et puis genre : les flic ont une matraque ; ou lala les gros mechants

  6. J ai trouvé que ce reportage etait bien mais en meme temps choquant quand les hommes armés de matraque interviennent.
    Bravo

  7. moi j’ai pas vu ce qu’ils fesaient les hommes avec des matraques
    faudrait que l’on m’explique

  8. Le sujet est incomplet, on ne sait pas ce qui c’est passé entre Allan et les forces de l’ordre après leur échange

  9. Effectivement, le plus aggressif, ce n’est pas le policier, c’est le journaliste….
    Quelle confiance peut on accorder à ce journaliste? Là il me semble clairement qu’il met de l’huile sur le feu afin de servir la vision qu’il veut donner des choses. Et encore, c’est le journaliste qui a monté la vidéo; donc il ne nous montre que ce qu’il veut.
    Pas très crédible cette télélibre qui se veut différente des autres…

  10. C’est vrai que le policier a l’air d’un ange en sortant sa matraque devant des gamins de 10 ans… L’agressivité n’est pas une question de mots mais de comportement. Le journaliste est à juste titre choqué de ce service d’ordre menaçant des gamins avec une arme.
    Vive le modèle de société made in Sarko… ça fait peur…

  11. il les menace pas , c’est des flic c normal qu’ils aient des matraques et il menacent personnent avec , ils la garde dans le dos

  12. Je trouve que ce journaliste insite à la violence. Il parle toujours du Drame d’Argenteuil, et ne connait que le mot Sarkozy. il prone le désorde, les policiers sont discrets et font attention de ne pas proner le désordre tandis que ce journaliste avec sa caméra ne fait qu’exacerber l’envie de ces adolescents de s’exiter. on dit actuellement que le journaliste doit être absolument neutre et objectif, ce journaliste est contre sarkozy, c’est de l anti journaliste. Il ne fait que dénigrer ce beau métier qu’est le Journalisme.
    J’espère que mon message ne saura pas retirer, sinon il appliquera des méthodes « totalitaires »,méthodes qu’il qualifie de Sarkosiste.

    Arreter de critiquer ces policiers qui font bien leur travail et cela malgré des conditions difficiles.

  13. Ecoeurant , C’est cela la France d’après , une police près à taper sur tous ce qui bouge . Qui insite à la violence , un policier avec une matraque devant des gosses de dix ans , où un journaliste qui dénonce les méthodes quasi totalitaires d’une police à la solde d’un candidat à la présidence de la République .

    Quelle image vont garder ces enfants de la police , comment faire comprendre ensuite à ces gamins que la police c’est la République, qu’ elle est là pour les protéger les citoyens , avec une telle image de la police , il ne peut en résulter que de la violence .

  14. L a langue FRANCAISE est en danger de mort a long terme ,merci pour l’orthographe primaire oue l’on
    Vèhicule sans vergogne .notre BELLE LANGUE FRANCAISE EST NOTRE premiére arme aujourd’hui
    Qu’on le veuille ou non ! Pour moi qui suis un VIEUX JEUNE de soixante dix sept ans bientot elle vaut
    Toutes les camèras les matraques et toutes les armes les plus sophistiquèes du monde actuelles voyez
    Vous?Comme en gènèral dans n’importe quelle situation vous aurez les pour les contre et les indècis !
    Simple question ,a la fois de comprèhension et surtout de conscience.Journaliste ou policier !Chacun
    Remplit sa tache professionnelle qui lui permet de (GAGNER) sa vie ?Les manifestants ;parfois manipulès entrainès par des provocateurs rèmunèrès affrontent les forces dites de l’ordre des gouver
    nants du moment.Un lèger effort pour corriger l’orthographe de cette langue parlèe par tout ce beau monde
    En gènèral avant les affrontements;parfois meurtriers ! La LANGUEFRANCAISE PEUT SAUVER !

  15. La disproportion entre le « trouble »causé par ces enfants, et les moyens de rétorsion prêts à etre mis en oeuvre est pathétique. La société est distordue. Distordue dans son organisation, dans ses principes, dans ses actions, dans ses discours. Et le discours du candidat de l’ump en est symptomatique. Quelle couleuvre essaie-t-il de nous faire avaler? Qu’il a réellement la connaissance de ce qu’est un enfant? Qu’il peut nous dire ce que c’est être un bon parent, un enfant sage? La couleuvre sort à la fin de sa rhétorique mielleuse sur la protection de l’enfant. Elle est également dans le dos des flics. Et elle ne fait qu’annuler les bonnes paroles précédentes. C’est la seule solution qu’ont les gens d’un imaginaire flétri et surtout d’un désir inexistant pour la société. L’autoritarisme. L’anihilation de la parole. La négation du sujet. Ca, c’est la vrai violence faite à un enfant, la négation de sa subjectivité.

    Ca fait des années qu’il preche pour le retour de l’autorité. A-t-il changé quelquechose depuis 5 ans? La réponse est dans les émeutes de 2005. C’est un échec total de la politique répressive. Une réponse à la pression constante sur une violence née d’une autre violence. Alors il pense qu’il faut encore combien d’années de (op)pression pour que les enfants rentrent dans le rang? Puisque ça n’a pas marché faut-il encore 5 ans de plus, 10? Alors oui effectivement, les gros consommateurs sont rassurés, on les vole moins. Ce qui est peut-etre d’ailleurs triste parce qu’un vol, c’est un bon prétexte pour renouveler la marchandise collectionnée à la maison. Mais la violence physique perdure et même s’aggrave. L’éducation n’est pas le dressage, son principe est celui du désir. Désir d’être plutôt que n’être pas. Si le sujet existe alors l’autre peut aussi exister.

  16. pas bien méchant ces momes même si à 12 ans, ils connaissent déjà les doigts d’honneur à la caméra…et déjà l’art de se dissimuler sous une cagoule mais bon… comme dit quelqu’un plus bas…faut pas généraliser…y a des cons partout… en revanche, un brin agressif le journaliste ! houla ! calmos bonhomme! john paul y aurait plus cool et cela aurait été plus fort ! alors ce « journaliste » me dira c’est un montage etc etc… ben justement tu montres ce que tu veux bonhomme et t’as l’air bien énervé sur les images sélectionnées ! ça ne te sert pas ! c’est dommage ! y a tellement à dire sur sarkozy….

  17. si ce reportage – ce journalisme-là – n’était pas honnête, il n’aurait montré que le côté agressif des flics . Et puis je trouve ça intéressant cette confrontation journaliste / police ; ça rappelle aussi que le journaliste a parfois du mal à rester neutre et là au moins c’est montré et assumé.
    Et puis… bravo le JRI !

  18. Pas de quoi faire un fromage…mais les policiers en civil avec matraque dans le dos, ça fait quand même facho…

  19. Les gamins ils ont entre 8 et 14 ans, ce ne sont que des bambinos ! Et on les accueille matraques à la main ? C’est quoi ce mauvais délire ? Genre, ils sont prêts à tabasser tout ce qui se présentera à eux.
    Quand est-ce que les gens s’apercevront que Sarkozy est à l’extrême droite ?

    Au passage, les violences policières ont encore plus augmenté selon les derniers chiffres officiels. Et c’était déjà sérieusement le cas depuis 2002.

    A la place du journaliste, j’aurais pété les plombs que ce facho m’empoigne de la sorte.
    En même temps, c’est rassurant de voir qu’il existe encore en France des journalistes non affiliés à Sarkozy… pour combien de temps ?

  20. à ce qui disent que le journaliste est agresiv: les gars, vous avez regardé la video ou vous l’avez écoutée seulement?
    la france ne sera plus une démocratie avec sarkozy président, c’est évident!

  21. Comme il transiprait ce monsieur Sarkozy en parlant de l’enfant … et pourtant nous sommes en hiver. Sans doute les images de tous ceux arrachés à leur classe dans les écoles pour être envoyés dans les centres de transit direction l’inconnu, devaient venir gêner ce grand orateur, passé maître dans le mensonge et l’illusion. Mais bien entendu il ne parlait pas de ces enfants là , mais plutôt de ceux dont les parents sont vaillants et courageux, qui se lèvent tous les matins pour aller travailler +++ et qui gagnent +++… Dehors les enfants non-français, ne nous mélangeons pas .. quelle horreur !! Cet individu est à vomir ……..

  22. Qu’est-ce qui prouve que c’est l’intégralité du reportage qui est présentée ? Je ne suis pas certain que le journaliste n’ait pas un peu foutu le bordel avant de se faire « réprimander » par le policier. Si c’est le cas, c’est pas joli joli. Et en plus il nous prend pour des billes ! C’est de la désinformation, le cancer de notre société médiatisée. Si c’est le cas, bien sûr……

  23. pour ma part j’ai vu et retenu dans cette vidéo , un journaliste plutot « rentre dedans  » ne se laissant pas faire par de costauds policiers cachant leur matraque dans leur dos , ce qui fait ressurgir des souvenirs datant de l’époque fachiste!!!d’accord ils font leur boulot face à de jeunes bambinspas très féroces!!!!quant à nicolas sarkozy je pense qu’il tente de reniveler jeunesse et séniors!!!d’etre le lien entre ces génénérations métissées!!!il a beaucoup à faire !!!bon courage monsieur sarkozy!!!

  24. Moi ce qui me choque dans cette vidéo c’est que l’on empèche un journaliste de faire son travail, s’ il y a un problème on demande aux jeunes de se disperser mais que l’on accuse pas les journalistes d’incitation à la violence et si les policiers on des matraques qu’ils les assumes puisque c’est pour faire régner l’ordre sur la voie publique. Quand à ceux qui disent que c’est le résultat de Sarkosy, je trouve que c’est un peu éxageré, ceux ne sont pas des hommes de sa sécurité, ceux sont des flics. La personne a incrmiminé c’est cet homme qui est trés agressif dans ses gestes et dans ses paroles.
    Courage journalistes.

  25. Entre des enfants mi-cagoulés et des policiers la matraque dans le dos, on assiste à un vrai jeu de cache-cache ! Si chacun veut se dissimuler, d’un coté comme de l’autre, on est pas prets d’arriver à un dialogue honnete et sans risque. A cette nuance près, tout du moins : les uns ont 12 ans et les autres sont des adultes responsables…

  26. Bonsoir;

    Un grand coup de …. chapeau pour les journalistes de LATELELIBRE.fr
    Merci pour leur courage

    Mon titre est : « OU EST LA LOI ?  »

    Merci en particulier à Allan, Serzam, Mattieu et Jean.
    Quand allez-vous faire partie du Service Public?
    Le mot « Service » vous fait-il peur ?
    Merci de nous faire réfléchir.
    Sarkosy a dit:
    « … et si nous parlions enfants ?  »
    Je répond :  » enfin !

    S Delmas.

  27. tendu le service d’ordre de sarko ! mais honnetement je sais pas trop quoi penser de la scene que je viens de voir c’est vrai que ces minots n »avaient pas un caractère violent mais est ce que les filmer aller faire avancer le débat sachant qu’ils ne porteraient pas apparement sarkozy dans le coeur ?

  28. Des matraques contres des gamins un peu exités car ils sont devant une camera et non pour mettre le
    « B…. comme le pense ces policiers avec matraque dans le dos.
    J aimerai savoir ce que ces policiers penserait si c etait leur gamin qui etait en face !!!
    et tous ca avec nos impots ( et il parle d economie sic !!!!) alors que l ump est un organisme prive il me semble.
    Avec sarko president voici ce qui nous attent fini les libertes individuelles du flic partout et qui on tous les droits.
    Bravo au journaliste face a ce facho
    Bravo enfin des journalistes qui ne sont pas a la botte de sarko
    et qui donne des verités qui derange
    bonne continuation et vive ces informations

    David

  29. Moua j’étais la bas
    jai 14 ans jsuis passer un moment a la teler dans le reportage que vous aveez fait que tres bien mais malheuresment gacher par des gens qui ne vous laisse pas faire votre travaille
    et ses vrai que la reaction des policiers et vrement jsais pas comment dire
    mais un moment quand la voiture de sarkozy et arriver
    on a voulu aller de l’autre coter pour voir et tout dun coup les policiers il ont tendue leur matraque et tout
    apres j’ai fait mais si jveut rentrer chez moua comment je fait apres il a fait ba vs attendrais et tout
    non franchement javoue ac leur mattraque et tout c’était violent sa se fesait pas
    et franchement le journaliste a vraiment raison il on trop une je sais plus tro des jeune il croivent trop
    quon va faire nimporte quoi et tt et komme il dit ses vrai quon et a coter de argenteuil mais comme meme
    franchement faut arreter d’étre parano

  30. Hé oui après le ministère de l’immigration et de l’indentié nationale, ceux qui ne corresponderons pas à ce critère devrons obligatoirement porter un croissant jaune en haut à droite de leur veste.
    Le ministère de l’éducation sera fondu dans un super ministère de l’interieur et des bonnes moeurs.
    le probleme c’est que Dame Royal et ses propos démagos ça n’aide pas, le seul qui parle réellement de prendre l’éducation en main avec inteligence et humanisme c’est encore Bayrou.

  31. Avec des « journalistes » de la qualité de celui qui anime ce « reportage », toutes les merdes sont possibles.

  32. Pauvre journalistes, toujours victime de tout. Alors à la place d’embetter les gens. Et ces gens délinquants « on va tout niquer » c’est neutre?

    Le pauvre petit journaliste, qui manque de respect aux autres se permet d’être pas content en plus, qui fait la loi, les journalistes? Et ben mon dieux, on peut aller se réfugier.

    Alors arretez de faire passer ses pauvres journalistes comme des victimes du système…

    Quand les journalistes comprendrons le respect, et arreterons de pété plus haut que leurs culs, les débats seront plus interressant.

    Puis je vois pas le rapport avec Sarkozy dans la vidéo.

  33. planete ump vous n’avez pas compris le message ??:-)
    les gamins avait 12 ans les deux flics une trentaine avec deux matraques !!
    ca fait flipper ces métodes alors que sarko n’est pas encore président
    de qui ce moque t’on??
    heureusement quil y en encore des journalistes qui ont envis de faire correctement leur métier…
    bravo encore a celui qui as tenu tête au commissaire qui entre nous avait une attitude un peu suspecte (limite gesta) …
    et comme dit ma grand mêre qui as connu la guerre… ca fait froid dans le dos

    +
    D

  34. Affligeant cette vidéo. Bravo M Rothschild ferait un très bon éducateur en parlant politique à des gamins qui ne savent même pas ce qui disent (et pour cause ils ont même pas 12 ans). C’est vraiment n’importe quoi de mettre en scène ces pauvres minots qui ne veulent que reproduire, par mimétisme, ce qu’ ils ont vu 1 an auparavant. Ces gamins n’ont pas conscience que de faire un doigt d’honneur au ministre de l’intérieur n’est pas en soit très grave mais a une porté symbolique majeure. Et que dire lorsqu’il crient a tue-tête « on va tout niquer » niquer quoi la France ! Votre rôle M Rothschild n’est pas de profiter de cette situation pour avoir une image qui vous arrange. Malgré tout je comprend votre énervement face à des policiers qui veulent parfois faire du zèle.

  35. j’ai quatre fils quand ils n’obéissent pas ils prennent une grosse fessée
    il y a un moment pour la discution et les explications
    quand on ne veux toujours pas comprendre malheureusement il faut passer à des méthodes plus catégoriques ça ne plait pas, tant pis, on boude ,et on revient .et on s’aime malgré tout !!…………
    je n’aimerait pas etre à la place du futur président quel qu’il soit avec ce que mittérand nous à laissé
    malgré la vie terrible que j’ai eut de par le passé et dont je me suis sortie haut la main et j’en suis fière !
    je ne me suis jamais posée en victime je me suis retrouvée dans la rue et avec un mome parce que je l’ait voulu personne n’est responsable de mes choix ni de mes erreurs et je n’avais pas le temps d’aller manifester j’étais trop occuppée à chercher du travail pour nourrir mon fils …………

  36. Trés bien fait ce reportage et fort représentatif des forces de police qui sévissent depuis 10 ans…J’ai 25 ans aujourd’hui et y a 10 ans je vivais dans le 91 ou mes amis et moi meme étions constemment fouillés ,insultés ,menacés par ces types aux cranes rasés de bleus vétus ou en civil , et j’peux vous jurer que lorsque on a 15 ans ,que l’on vit ce genre d’humiliation et qu’ensuite en cours d’éducation civique,on vous raconte que vous avez des droits ,des devoirs en tant que citoyen ,on reste un peu perplexe..Au collége ,on cherche a nous inculquer des valeurs, des principes qui ne sont pas mis en pratique par beaucoup d’ adultes eux meme et pire par ceux qui sont sensés représenter ces valeurs ,c’est a dire les politiciens et les policiers…Bref ,il serait peut etre temps de cesser la répression et de faire davantage de social ,prendre le probléme a sa source plutot que continuer a mettre de l’huile dans l’feu,comme le fait sarko et sa politique totalitaire.

  37. sortir la matrak devant des jeunes de 12 ans la honte en plus qu’on il fais pour merité ca

  38. affligeant ce reportage!et combien evocateur entre la realité de la vie et le discours de sarkosy.
    Resumons : donc en matiére d’ education il recommande de , dresser , discipliner , faire devenir adulte les enfants , apprendre les code de vies en societé , forcer sa nature , en bref le laxisme est une trahison de l’ education de l’ enfant! bin mon cochon y’ en a qu’ on pas peur , gare à la debacle si il passe president le pépére , je vois bien les educateurs et parents ne rentrant pas de le moule se faire poursuivre à coup de matraque , amendes ,voir demander la demission de tout les acteurs educatifs impuissant et decretés laxistes. Mais qui va appliqué cette deonthologie ?????????????les militaires ,les milices ,les policiers ?

  39. Ah mais comme c’es fou !
    J’adore les réactions des umpistes du style « ce ne sont pas les journalistes qui font la loi ». Parce que c’est les flics qui font la loi ? Le service d’orde de Sarko ? Aux dernières nouvelles, la presse est libre en France, et ce journaliste ne faisait que son boulot. Ok les gamins faisaient les cons devant la caméra mais voila, ils étaient content de passer à la télé, je vois pas comment on peut les qualifier de « délinquants » (d’ailleurs j’ai pas vu la moindre cagoule…). Qu’on vienne pas me parler de troubles à l’ordre public, parce que vu le bordel que met Sarko… Enfin bref, je trouve ça bien que pour une fois on ait un peu de journalisme anti Sarko, ca nous change de l’ORTF, euh pardon de France 2.

  40. Sarko par ci Sarko par là mais enfin et puis quoi encore… pour quoi ce type ne cesse de s’en prendre aux jeunes quel est son problème avec les immigrés. Comment peut il prouver qu’il est plus Ftançais qu’un immigré magrebbeen de la troisième et quatrième génération alors lui il est de la deuxième sinon première génération.

  41. Trois problèmes à mes yeux :
    1) Il est toujours très agaçant d’entendre parler « d’enfants », ces êtres si candides et si vulnérables, s’agissant -tout le monde le sait exceptés ceux qui se font un devoir de ne pas le savoir- d’adolescents déchaînés, et souvent de jeunes adultes, qui visiblement réservent plus volontiers leur capacité d’indignation aux bévues lexicales de Sarko qu’aux incendies de R4 par les barbares leur quartier…

    2) La rédaction de cet articlet sans prétention, pas même celle d’être correctement écrit, laisse grossièrement entendre que les charmants bambins, pour avoir été -je le crois- sauvagement écartés par la police, sont assurément détenteurs de quelque vérité sur la politique Sarkozy, et que de la sauvagerie des uns découlant nécéssairement l’innocence des autres, le violent, c’est bien lui, et lui seul ! Dans ce monde binaire au moins, on sait où sont les Victimes et où se cachent les Salauds..

    3) Il devient absolument insupportable de voir toujours englober les « jeunes » dans tout ce qu’il y a d’anti-flic, d’anti-Sarko ou de victime de l’état : Dieu merci, toute la jeunesse, même en banlieue, ne se nourrit pas que de ressentiment et d’agressivité pour la République. N’oublions pas que le premier pas vers la discrimination, c’est l’absence de discernement : aussi cessez d’enfermer « les jeunes » -dont je suis !- dans cette identité vindicative, et laissez exister tous les citoyens jeunes, qui ne se définissent pas par leur haine ou leur défiance vis à vis du politique et de l’état. Le véritable ennemi des Jeunes, c’est celui qui établira ce désastreux amalgame.

    Je hais Sarko parce qu’il est un corrompu, un arriviste et un menteur, et je rendrais ma carte d’électeur plutôt que de vôter pour lui ; mais pour le citoyen jeune ou vieux, noir ou blanc, de Vitry (d’où je suis) ou de Neuilly, la « racaille » (terme faussement attribué à Sarko, revendiqué par la plupart des bambins en question, et prononcé ce fameux octobre 2005 par une mère malienne excédée de vivre dansun No Man’s Land à cause de trente agités à qui on laisse faire la loi, et qui n’imaginait probablement pas faire pendant deux ans et demi la une des journaux !), cette jeunesse barbare dans ses valeurs, sauvage dans son comportement, violente pour ses pairs, celle-là est au moins aussi execrable que le flic à matraque, et bien plus dangeureuse par sa masse et par la condescendance avec laquelle les amateurs de bonne conscience la regardent.
    Qui refuse de le dire clairement est sans le savoir un électeur de Le Pen par procuration.

  42. Bel preuve de non-objectivite pour ce journaliste clairement anti-sarkozy qui fait de la repetition
    sur argenteuil du debut a la fin !!!

  43. Bravo pour la séquence sur l’interview de mr sarkozy et la vidéo du service d’ordre avec les enfants

    Bravo pour l’interview ou le pen se parjure a la question posé avez déclaré etc…

    Je vais devenir fan de votre. Je pense que bcp d’homme politique sont des mégalos opportunistes mythomanes. Les symptôme sont communs a bcp trou de mémoire subit, pirouettes en tous genres pour éluder les questions génantes.

    BRAVO encore BRAVO je vais vous suivre de très près.

  44. Et certain ose appeler ça du journalisme?

    Une honte pour la profession oui!

    J’ai été à cette réunion, et croyez moi du haut des mes 18 ans je les ai bien vu ces « enfants »… de 8 à 18 ans soyez sur qu’ils n’étaient surement pas là pour soutenir Mr Sarkozy, je ne m’avancerai même pas les insultes et menaces que j’ai reçu de leur part, alors que je nfaisais que passé prés d’eux. Alors que doit faire la sécurité dans un cas ou un jeune de 16 ou 17 ans me montre discrétement son couteu à l’intérieur de son blouson en me lançant « viens j’te dis viens là! », vous parlez d’un enfant… Donc à la sécurité et à la police je n’ai qu’un mot à leur dire : Merci. Ils n’ont pas pas une seule fois usé de violence, mais les matraques dans le dos était bien évidemment là pour dissuader d’éventuels trouble-faits, et cela a fait son effet et la réunion a pu se dérouler sans une ombre au tableau.

    Alors… vive le journalisme, le vrai… quel gachis…

  45. M Yoann peux tu prouver ce que tu avances ? C’est ta parole contre celle de la télélibre, les accusations que tu portes sont assez lourdes à leur encontre

  46. Je suis outré par l’attitude du pseudo journaliste qui intervient avec une agressivité incroyable. J’ai le sentiment que sa caméra et son reportage lui permettent de régler des comptes personnels avec Sarko, la police (il a eu des PV et il est colère…).
    Je croyais que les journalistes avaient eux aussi un code de déontologie ????
    Il faut voyager, Monsieur, et vous constaterez peut être alors que la Police française, beaucoup d’autres pays aimeraient en avoir une aussi mauvaise.

  47. Moi aussi j’y étais et croyez moi que le petit groupe de jeunes que l’on voit ont tous aux alentours de 12 à 14 ans….pas plus et ne feraient pas mal à une mouche…croyez moi.

  48. Oh la la j’allais faire une bétise. Je comptais voter PS mais depuis que je regarde lateleliberaliste.fr je suis convaincu : je vais voter Sarkozy ! :p

  49. j’habite a vitry sur seine , dans le groupe de cités ou la petite sohane a été brulée vive, ce qui s’y passe est du domaine de l’impensable voir de l’ireel…violence quotidenne , trafic , loi du silence, la police passe juste a heure fixe ( 9H30-16H) et ne s’arrete que trop rarement ..je ne suis pas d’origine francaise , au chomage , je n’ai JAMAIS eu de soucis avec les forces de l’ordre . je tiens juste a dire que les jeunes n’ont plus aucun repère , plus aucune éducation , il ne reagissent qu’a l’instinct et a la frustration…tout ceux qui pensent que les jeunes ne sont que des victimes se trompent lourdement !!! ils sont plus intelligent que tout ces bobos reac’ qui n’ont jamais vécu dans une cité !!! plus je vois ces reportages plus j’ai un sentiment de dégout …sans sombrer dans l’autoritarisme notre pays a BESOIN de justice et SURTOUT d’ordre !!! j’ai un tres mauvais pressentiment quand au prochaine élections…

  50. THEORIE :

    Quand comprendrez-vous enfin que :
    1) débattre suppose le DIALOGUE, ie la recherche de la vérité DANS ET A TRAVERS LA DISCUSSION; non chercher sempiternellement à AVOIR RAISON SUR l’autre!
    2) débattre suppose au préalable de s’ENTENDRE SUR LES TERMES du débat, càd sur les arguments; là, visiblement, rien ne va plus. L’un parle d’autorité et de discipline là où l’autre voit de la permissivité alors qu’il s’agirait de mettre toute cette energie en oeuvre dans la DEFINITION de la notion d’éducation, qui est en jeu dans cet exemple.
    3) débattre suppose de pouvoir RECONNAITRE qu’on a aussi bien TORT que RAISON. (Vous me contredisez? Eh bien TANT MIEUX)

    Le débat n’est pas un crachoir à faire passer pour que chacun, tour à tour, y lâche ses fils de bave; précisément celà n’est que BAVARDER.
    Le débat gagnerait en clarté si chacun de ses participants ne faisaient pas bêtement le beau en attendant fébrilement l’instant de récupérer le crachoir, mais qu’il REFLECHISSAIT A CE QUE L’AUTRE RACONTE.

    APPLICATION PRATIQUE :

    Première mise en garde : Le débat suppose de maitriser des techniques d’expression, que l’on regroupe sous le terme de RHETORIQUE. Ce sont les tournures de phrases, les gestes, le haussement de ton, ………. Cette RHETORIQUE, prise en elle-même, ne vise nullement à découvrir une quelconque vérité, MAIS A CONVAINCRE SON AUDITOIRE EN LUI DISANT CE QUI VA L’EMOUVOIR.

    Deuxième mise en garde : La rhétorique est néanmoins INDISPENSABLE pour qui veut EXPRIMER SES IDEES. (par exemple, ce message s’inscrit dans le style didactique, souvent très usité chez Sarkozy, Bayrou…). En effet, on ne peut pas se faire comprendre sans un minimum de TECHNIQUE.
    CE QUI IMPORTE DONC, C’EST LA MOTIVATION DU LOCUTEUR, en d’autre termes c’est ce que le mec a derrière la tête quand il parle! On a beau être séduit par ce qu’il dit, encore faut-il chercher la preuve que ce qu’il dit est vrai!

    EXEMPLE :
    – Sarkozy veut discipliner la jeunesse, JE CITE: « je vais plus loin : excuser toujours l’enfant, lui donner tous les droits, … ne jamais chercher à discipliner ses instincts… c’est trahir l’enfant » QUI PEUT SE DIRE RESOLUMENT CONTRE UNE TELLE CONCEPTION (question rhétorique)? Réponse : Personne. => recherche de consensus, il veut que vous soyez d’accord.

    Notion : Education : ensemble de règles formelles et informelles inculquées à un enfant par le biais d’exercices pratiques, de règles à respecter, mais aussi de jeux, d’activités sportives, intellectuelles et culturelles visant à le former consciemment ( « ceci est permi, celà est interdit ») et inconsciemment (les fameuses « bonnes habitudes »)

    Style de discours : emphase, beaucoup de répétitions « l’enfant », des mots d’un champ lexical guerrier « trahir », un ton posé qui s’élève progressivement vers l’apotéose finale… Caractéristique des discours d’éloge, d’apologie; en d’autres termes : Ô Education, que tu es Belle, Combien tu comptes pour moi!

    RECHERCHE DE LA COHERENCE ENTRE LE DISCOURS ET LA REALITE = CRITIQUE:
    Preuve de la cohérence du discours avec la réalité : aïe aïe aïe : Bavures, chiffres truqués, émeutes, matraques, politique répressive et lois autoritaristes…..

    CONCLUSION :
    Sarkozy s’exprime sur une question en des termes qui ne peuvent faire l’objet d’un débat tant ils sont consensuels (« jusqu’ici, tout va bien »). D’une façon efficace, dans un style propre et net, il défend une notion centrale : celle de l’éducation. Cependant, en pratique, on constate un nombre impressionnant de contradictions avec son discours. Ce qui est une vertu, la discipline, se métamorphose en vice, le flicage. Sur cette question qui ne peut faire débat étant donné la position consensuelle adoptée, Sarkozy rechercherait-il à nous faire passer une pillule suspecte enrobée de miel?

    Voilà, maintenant allons-y, parlons de Sarkozy!

  51. Dommage, le son manquait à un moment. Mais quand même ce gougniafé qui empoigne Allan Rothschild, je trouve ça proprement incroyable et pour le coup, incivil. Ces « propriétaires de l’ordre public » avec leur matraque me paraissent plutôt être les inciteurs à la violence. Bien plus qu’un journaliste, qui posent une question avec pour toute arme son micro.

  52. Et d’ailleurs, à propos… question pour un champion de l’ordre public…

    > >>>Je suis issu d’une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant la guerre et a fui la Hongrie pour éviter d’être jugée pour collaboration après la Libération.
    > >>> > Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes.
    Contrairement à ce que j’essaye de faire croire je
    ne suis pas le candidat de la « rupture » ou de la «
    nouveauté » en politique : je suis entré en politique sous Giscard il y a 30 ans et j’ai
    été plusieurs fois ministre, député, maire,
    président de Conseil Général.
    À l’époque de la catastrophe de Tchernobyl j’étais
    délégué interministériel au nucléaire et c’est moi
    qui ai mis en place la campagne de
    désinformation prétendant que le nuage de Tchernobyl s’est arrêté aux frontières de la France,

    J’ai fait cependant disparaître cet épisode de ma vie politique de ma biographie officielle sur le site
    internet du ministère de l’Intérieur. Ministre de l’économie durant une partie du gouvernement Raffarin, j’ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques. J’ai réalisé l’ouverture du capital d’EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais cette entreprise ne soit privatisée.
    J’ai renié cet engagement en 2006 en privatisant
    GDF, je suis donc un menteur.
    Ministre de l’Intérieur depuis 2002, j’ai mis en
    place de nombreuses lois liberticides et j’ai
    réussi à faire exploser l’insécurité alors que
    j’étais censé la faire diminuer. Je suis
    directement responsable du déclenchement de la
    révolte des banlieues en 2005 par ma politique
    répressive et mes propos insultants envers les
    habitants de ces banlieux.
    J’ai mis en place la loi CESEDA qui organise
    l’immigration choisie au profit des capitalistes et
    j’ai mené la chasse à l’enfant en expulsant les
    enfants sans-papiers, parfois en les séparant de
    leurs parents. J’ai fait obtenir la Légion
    d’Honneur à un de mes amis qui se trouve
    être un maire d’extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. D’ailleurs mon conseiller politique, Patrick Devedjian, est l’un des membres fondateurs d’Occident, ancien groupe d’extrême-droite terroriste et antisémite.
    J’ai repris l’un des slogans de Jean-Marie Le Pen «
    la France tu l’aimes ou tu la quittes » et je
    défends ses thèses que ce soit sur l’immigration ou l’insécurité. Je me vante d’ailleurs d’avoir
    l’électorat du Front National pour moi.
    Je suis un fervent partisan des États-Unis, de
    George Bush et les néoconservateurs américains
    m’apprécient beaucoup. Je suis pour la guerre en
    Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main et, pour paraître plus grand, j’ai fait truquer cette photo.
    J’ai choisi un cabinet américain pour élaborer mon programme présidentiel
    Lors de l’affaire Clearstream j’était au courant depuis le début que mon nom était présent dans les listings et j’ai laissé faire dans le but
    d’apparaître comme une victime. J’ai même déclaré que je souhaitais voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont mis mon nom sur les listings. Pour rappel, Hitler aussi voulait voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont organisé l’attentat manqué contre lui.
    Il y a plusieurs mois, j’ai dévoilé à la TV qu’une
    opération d’arrestation de terroristes allait avoir
    lieu et au risque de faire échouer cette
    arrestation.
    Au cours d’une de mes visites électorale en Corse, aux frais du contribuable,j’ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l’île. Un enfant s’est gravement blessé le même jour en randonnée et il est mort car il n’a pas pu être emmené aux urgences à temps, puisqu’il n’y avait plus
    d’hélicoptère disponible pour l’y emmener…
    > >>> >
    > >>> > Je suis, je suis… ???

  53. à « verandering » 30-3-7 2h51

    Geachte Heer, vous êtes un ignoble individu et vous faites la honte de vos concitoyens d’origine que je ne citerai pas par respect. Si vous êtes devenu Français, vous n’êtes toutefois qu’un agitateur irresponsable et je ne vais pas perdre mon temps à relever tous vos sarcasmes, sauf une : l’Histoire nous renseigne que c’est Mussolini qui a été pendu à un croc de boucher.
    Vous m’aurez toutefois appris quelque chose : il faut être un homme grand pour être un grand homme, mais je vous pardonne puisqu’un immigré n’est pas censé maîtriser la langue de sa terre d’accueil.

  54. Nicolas Sarkozy a crtiqué ouvertement le travail des éducateurs :

    « L’enfant est innocent, l’enfant n’est pas responsable, la pauvreté et la misert l’enfant la subie, il n’y est pour rien, il faut donc protéger l’enfant, lui donner sa chance détecter le plus tôt possible ces difficultés, ne pas le laisser s’abîmer, ne pas le laisser s’enfermer, ne pas le laisser se replier sur lui même. Protéger l’enfant c’est faire en sorte que tout les éducateurs se sentent concerné par ce qui arrive à l’enfant ou qu’il se trouve et tout les éducateurs de France doivent être conscient que dresser l’enfant contre la société, ne lui enseigner à l’enfant que la rancoeur; ce n’est pas protéger l’enfant, c’est trahir l’enfant, monter l’enfant contre la société c’est trahir l’enfant, c’est trahir sa confiance, c’est trahir son innocence, infantiliser l’enfant au lieu de l’aider à devenir adulte, apprendre les codes, les règles de la vie en société, c’est cela qu’il convient de faire, mais je vais plus loin, excuser toujours l’enfant, lui donner tout les droits, ne jamais forcer sa nature, ne jamais chercher à discipliner ces instincts, ces pulsions, ce n’est pas protéger l’enfant, c’est trahir l’enfant, le laxisme est une trahison de l’éducation de l’enfant. »

    Ignorance ou propagande idéologique contre un monde professionnel essentiellement de gauche ?

    Nicolas Sarkozy veut apprendre leur métier aux éducateur, mais connait-il ce métier ? évidemment non, il les décrit donc comme dressant l’enfant contre la société, ne lui enseignant que la rencoeur, l’infantilisant trop, étant trop laxiste, de plus le candidat UMP exagère et stigmatise tout les écuateurs en prétendant qu’ils ne cherche jamais à « forcer sa nature », « discipliner ces insticts, ces pulsions »… bref, en des termes plus appropriés, à avoir de l’autorité sur l’enfant afin de lui montrer ces limites.

    Qu’est que le métier d’éducateur auprès d’enfant ?

    Par exemple pour des enfants placé en foyer, il fait un bout de chemin avec l’enfant, il assure son suivi scolaire et professionnel, son suivi médical, maintien le lien avec sa famille, lui enseigne les règles de vie qu’il doit respecter, lui propose des activités et des sorties, gère les conflits, peut punir l’enfant, s’adapte à chacun d’entre eux pour trouver les mots ou les gestes afin de lui faire prendre conscience le cas échéant que son comportement n’est pas tolérable, il le protège des autres ou de lui même…

    Il ne dresse pas l’enfant contre la société, ne lui enseigne pas la rencoeur, ne l’infantilise pas, n’est pas trop laxiste, à de l’autorité quand il le faut, ils travaillent pour réconcilier les jeunes avec ce monde qu’ils n’ont souvent que connu violent et injuste et tente de leur faire avoir confiance envers les adultes, voila ce qu’est le travail d’un éducateur auprès d’enfant M.Sarkozy.

    Mais que connait Nicolas Sarkozy du travail social ?

    mon témoignage vidéo sur : http://www.dailymotion.com/hern/video/x1iuj1_sarkozy-insulte-les-educateurs

    Arnaud Mouillard

  55. Bonjour, je vois bien l’objectif de ce reportage qui est clair : dénoncer l’attitude de la police en mettant en lien ces agents et leurs matraques devant des jeunes et le discours de sarkozy qui parle d’innocence et de non-laxisme…
    Bien sûr le journalisme ne peut pas être objectif (c’est une évidence!) mais je trouve que ce reportage est caricatural et donne une bonne occasion de permettre aux personnes supporters de sarko et de a politique de dénoncer les amalgames tels que celui-ci.

  56. Quand on voit les images prises par votre journaliste on comprend pourquoi les forces dites de l’ordre ne souhaitent pas leur diffusion.L’image est dans certains cas plus puissante que l’écrit. Bravo pour le professionnalisme de votre collaborateur. mais pourquoi Nicolas SARKOSY a t’il peur de la jeunesse des banlieues. Une femme aussi belle et aussi intelligente que Ségolène pourra sans doûte rassembler les Francais que certains hommes politiques tentent de dresser les uns contre les autre. chassons la haine de nos coeurs et aimons nous les uns les autres. En vérité, il n’y a que l’amour pas seulement pour sa patrie mais surtout pour son prochain qui permettra l’union des hommes et des femmes dont les ancêtres ont pris la Bastille et offert au monde les idéaux immortels de Liberté d’Egalité de de Fraternité.

  57. C’est particulièrement ignoble de comparer Sarkozy et Royal – ce que je lis dans certains commentaires- au plan de la sécurité.A priori : on a les méthodes Sarko ; quid de Royal ? C’est un premier point. Le second : c’est autre chose de n’intervenir ou presque , dans les banlieues, que pour y réprimer , mais les laisser à l’abandon le reste du temps, et ce que propose le PS pour tenter de remédier , simultanément, voire prioritairement, au difficultés économiques qu’elles connaissent. Et lorsqu’on voit que la discrimination à l’embauche atteint en France un tel score, les bien pensants ont beau jeu de tout vouloir confondre…

  58. Tout ceci me rappelle terriblement les années 30 et la montée du Nazisme. Sarkozy serait-il le Hitler français ? Peut-on le considérer vraiment français d’ailleurs, quand on l’écoute parler ? La quantité de fautes qu’il fait est tellement impressionnante qu’on le prendrait plutôt pour une de ces racailles qu’il stigmatise.

  59. Désastrant, affligeant… où va-t-on?
    Eduquer à coup de matraque pour ne pas « trahir » les enfants, voilà ce que nous dit Sarkozy…. à travers cette vidéo et son discours.

    Etant éducatrice spécialisée, diplômée d’Etat, je ne suis pas d’accord! Et, ne marcherai pas dans ses combines douteuses à vouloir par bien des moyens mettre à mal le secret profesionnel afin de « karchériser la racaille ».

  60. Que les flics deviennent à nouveau des gardiens de la paix, et non des gardiens de la guerre contre les jeunes, contre la banlieue, contre tout ce qui n’est pas sarkosiste…Et la Gare du Nord (entre autres) sera à nouveau calme.

  61. Vous adorez vous faire manipuler!!!!!!

    Tout ce que je remarque c’est que beaucoup d’entre vous sont naïfs.

    Un seul mot : réfléchissez par vous même et arrêtez de vous comporter comme des moutons.

  62. bonjour,toujours la même histoire et toujours les mêmes a semer la zizanie et la pagaille!!a croire que les politiques cherchent a déclancher une guerre civile en france???

  63. Qui est ce bien petit homme qui nous parle de Dressage d’Enfant ? Alors qu’il nous dit que L’Enfant est Innocent, L’enfant est Irresponsable, etc… Ne confond il pas Dressage d’un Pays, Dressage des Animaux et Dressage d’Enfant.

    Faites-donc une prière pour ce loup égaré.

  64. Vous aviez oubliez : qui est ce loup aux grandes oreilles, vous voulez dire, pour parler ainsi ?

  65. Ces imlages ne sont pas plus impressionnantes que ça. Le journaliste quoi qu’un tantinet tatillon fais son travail comme il semble aimer le fairevoilà. Le problème de l’image c’est qu’on peut toujours lui faire dire n’importe quoi, au discours aussi d’aileurs. Non moi ce qui me gène c’est plutôt le discours de N.S (j’ai la flemme d’écrire son nom et j’en ai marre de le voir écrit partout). Je n’aime pas trop sa vision de l’éducation des enfants. Déjà que son histoire de détection des comportements déviants m’avaient ulcéeé… Tiens au fait N.S comme national socialisme, ne n’avais jamais fait gaffe!

  66. Il faut arrêter avec la soi disante déotonlogie du journaliste.

    Un journaliste n’a jamais été, ne sera jamais (et de doit jamais être ?) o b j e c t i f …

    L’objectivité et la neutralité journalistique, ça n’a jamais existé, le croire c’est se planter sur toute la ligne.

    Et pourquoi, parcequ’un journaliste est un homme comme les autres, il a son vécu, ses opinions, sa manière de voir es choses qui transparaîssent dans son travail.
    Aujourd’hui la grande majorité de l’information est faite de communiqués de presse, la majorité des journalistes remettent en forme les communiqués où vont à des rendez-vous tellement « téléphonés » qu’ils savent déjà ce qu’ils vont écrire avant d’y aller. Bref, c’est tout simplement de la publicité et c’est ce qu’on avale à longueur de journée.

    Alors bravo pour la tele libre c’est ce genre de média qu’il faut soutenir même si des fois on est pas d’accord avec le contenu.

    Continuez comme ça !

  67. Pas un pour ratrapper l’autre!

    Le journaliste se sent très intelligent de poser des questions stupides à des passants… »Hein, hé c’est pas loin la dalle d’Argenteuil, hein, hé c’est pas loin, hein msieur? » Pffiou. T’as bossé tes questions toi, hein?

    L’autre flic abuse, il est sur les dents, et a bien envie de se farcir l’autre excité au micro.

    Et au milieu, des gosses dont le reflexe quand ils voient une caméra est de dire « on va tout niquer! » Moi à leur age (g trente piges) je disais « bonjour Maman! » quand je voyais une caméra….

  68. C’est tout de meme affligeant… Et il y en a encore beaucoup qui croit que notre Naboléon est quelqu un de bien.
    Décidement la France va mal.

  69. parconte just une chose
    beaucoup de personnes disent que les gamins non que 12 ans a peut pres
    jsuis desoler mais moi j y etait et j’ai 14.5 et jconnaisez pratiquement tout le monde
    et on a + de 12 ans
    !! juste pour dire sa voila lOl

  70. Ceux d’entre vous qui critiquent l’attitude du journaliste ne veulent pas comprendre sa démarche (je ne parlerai pas de l’évidence de votre opinion politique). Il est évident qu’Allan n’est pas objectif, ce n’est pas d’ailleurs pas son rôle ici. Je signale qu’être ouvertement critique face à cet ex-ministre de l’intérieur est plutôt une preuve d’indépendance, n’oubliez pas que cet ex-ministre de l’intérieur contrôle la majorité des média par un carnet d’adresses très complet.

    L’impertinence d’Allan ne me choque pas, pas plus que ces groupes de jeunes qui me paraissent relativement sympathiques et joyeux, l’arrogance, le mépris de ces policiers m’interpellent beaucoup plus cependant. Il me paraitrait même légitime que certains de ces jeunes et/ou d’autres personnes viennent à manifester leur désaccord face à la présence de cet ex-ministre de l’intérieur. Une manifestation permet l’expression, pourquoi serait-elle systématiquement synonyme de violence ?

    Cet ex-ministre de l’intérieur ne connait pas le sens du mot « dialogue ». C’est d’ailleurs une des caractéristiques de son programme : il ne propose pas mais impose. L’écoute de l’autre ne se fait que lorsqu’elle alimente sa machine. D’où des questions récurrentes : « vous avez peur ? » « vous en avez marre ? »
    Il est dommage que les français ne soit pas plus critiques (dans le sens premier et philosophique du terme) face à la communication des candidats, tout particulièrement face à celle très fortement préparée de cet ex-ministre de l’intérieur. Cela en est caricatural, pour preuve une certaine séance maillot de bain ventre bien rentré – buste bien gonflé diffusée sur … NSTV !

    Je ne vote pas à droite mais, mais ni raciste, ni ultra-libéral, je ne m’imagine pas pouvoir le faire tant que cet ex-ministre de l’intérieur se présentera sous l’étiquette d’un parti politique démocratique et modéré. Il y a des hommes progressistes et intelligents à droite (comme à gauche), cet ex-ministre de l’intérieur ne sert pas leur cause.

    Par ailleurs, il est intéressant de noter que l’UNSA police, principal syndicat policier à l’heure actuelle, est un syndicat apparenté à … la gauche !

    Merci pour ce reportage.

  71. vidéo montrant un orchestrage révoltant du système policier devant Sarko. Mais je me demande si la forme de la vidéo n’accentue pas la division droite / gauche (les gens de gauche réagiront à ma manière, les gens de droite trouveront l’attitude du journaliste provoquante). Au final, une vidéo de cette durée, ne comprenant aucune annalyse, peut-elle montrer le danger d’un politique sécuritaire à la Sarko…

    Peut-être, ma à force de répétition… Un dialogue social (difficile sur internet, j’en convient) me semble plus efficace.

    yohooo, militant au PCF

  72. Moi je trouve particulièrement choquant et antidémocratique l’utilisation par un candidat en campagne à des fin personnelle les moyens de son ministère qui n’est pas n’importe lequel.

    Je suis aussi particulièrement choqué de l’incompétence totale de ces services de police qui semblent incapable de gérer une situation tendue ou conflictuelle, tant sur cette vidéo que sur les autres incidents récents relatés dans la presse.

    Cette tendance lourde à répondre par la violence, refuge des incompétents, et a se défouler sur ceux qui sont en état d’infériorité pour se défendre me font penser à quelque chose entre Vichy et Bush fils.

    J’èspère que cet incompétent n’aura jamais le poste à responsabilité qu’il brigue, ça me fait très peur.

  73. Il ne s’agit nullement de manipulation, mais d’une mise en perspective !! C’est le boulot d’un journaliste, non ? Moi ces petits lascars, ils me font bien marrer, mais je comprends la nervosité des flics devant un tel déploiement des futurs forces vives de la nation !!! lol
    Quant à ceux qui ont vu des gamins « cagoulés », il serait bon qu’ils revoient la vidéo une 2ème fois (ce que j’ai fait pour m’assurer que mes yeux n’avaient pas « omis » quoique ce soit !), ou qu’ils changent de lunettes… décidément, on ne voit que ce qu’on veut bien voir…
    Et tout ça ajoute à l’ardoise, déjà fort longue, de notre cher Sarko.
    Juste un mot sur l’orthographe : qd je pense que j’étais nulle en dictée ! Pitié les gars, faites un effort, ça ne vous sert pas !

  74. Un grand merci à « verandering », qui dans son commentaire n° 57 fait quelques rappels pas inintéressants, en particulier sur Patrick Devedjian et le mouvement Occident. Allez faire un petit tour sur Wikipédia, c’est pas triste. La droite a beau jeu après ça de siffler le passé trotskiste de certains de leurs petits camarades d’en face. Ouh les vilains canaillous !!! Décidément ce panier de crabes où eugénisme, contrôle de la petite enfance délinquante, passage au karcher et/ou à la javel se mélangent, me donnent bien la nausée !

  75. je suis affligé par le comportement du journaliste
    le comportement qu’il a eu avec les jeunes c limite de la manipulation.
    la scène est coupée juste avant l’enrevue avec les flics, qu’est ce qui s’est passé avant ?
    le manque de sang froid du journaliste, son agressivité, tout ça c vraiment pas en votre honneur.

  76. Salut à tous ! On dirait que « la Télé Libre » fait tout pour détruire Nicolas Sarkozy et sa campagne, c’est dommage !

  77. « L’arrogance des policiers » ….

    Oui et la marmotte , elle met le chocolat dans le papier d’alu….

    Ce journaliste est d’une pertinence excellente, je ne peux que m’incliner.

    Sa démarche est très profonde.

    On peut être critique à l’égard des candidats, de TOUS les candidats, mais la manière subtile n’est pas son fort. Faire moins racoleur que ce qu’il a fait, c’est très dur…

    Bref…. useless.

  78. http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2935

    Livre Censuré sur Sarkosy trouvé sur le Net : librement téléchargeable !

    Lisez : Vous verrez le bilan désastreux de M.Sarkosy ! Ne laissons pas cette clique de mafieux prendre le pouvoir : avez-vous lu l’article de libération de la première semaine d’avril 2007 ?
    Il est ami avec un banquier véreux poursuivit par la justice qui a spolié diverses fortunes à des personnes célèbres ! On croit réver ! Voilà les fréquentations de ce Monsieur qui en appelle à l’ordre ! Mais quel ordre ? Le sien et le leur ! Celle de tous ces voyoux qui nous gouvernnent et pillent la planète en soumettant à leur loix des millions d’hommes et de femmes !

    Savez -vous quel était le métier de Sarkosy avant d’être ministre à divers titres ? D’après Libération et s’appuyant sur différents témoignages : il était chargé en tant qu’avocat d’affaire de faire passer le fric de personnalités célèbres en suisse ou dans d’autres paradix fiscaux ! Voler les Françaises et les Français de leurs impôts !
    Et ce type escroc deviendrait le Président de la République Française ?
    Dans ce cas là, s’il y arrive alors il sera le premier roi d’une république bananière à la Française !

  79. Mais qu’elle faux cul !!
    j’ai la gerbe !!
    merci de nous permettre de voir autre chose que TF1 et France 2 .
    Ps: Pourquoi on s’etonne qu’il y ai autant d’indecis ???!! c’est pas qu’on est indecis c’esqt que le choix est nul !

  80. Vous avez vu la tronche du keuf qui interpelle Allan Rothschild, en 40 ce mec là aurait été dans la milice, c’est sur, c’est le même qui éscorte tout le temps Sarko, il me fait penser au chef du peleton d’exécution de Ceaucescu….

  81. Je ne peux pas être étonné par ces imagesI Elles sont le reflet des meetings de ce candidat.
    Mon fils a souhaité aller l’entendre il y a quelques semaines. Pour avoir fait un commentaire dans lequel figurait le nom de « Ségolène Royal » à son voisin qu l’accompagnait , il a été immédiatement pointé du doigt par trois jeunes filles devant lui et trois gorilles énormes se sont précipités, se sont saisis de lui et bien qu’il ait dit très poliment qu’il allait sortir de son plein gré, l’ont jeté dehors en le balançant dans les vitres du hall. Mon fils a faillé être blessé et lorsqu’il leur a demandé très poliment s’ils pensaient que c’était ainsi qu’on agissait en démocratie, ils lui ont aboyé dessus que la démocratie « ils n’en avaient rien à foutre ». On pourra objecter qu’il s’agit d’agent de sécurité et non du candidat mais n’oublions jamais qu’ils agissent sur ordre et comme on leur demande d’agir. Ils sont le reflet de « leur maître ».
    Est-ce ainsi que nous devons apprendre la citoyenneté à nos enfants ?
    Est-ce ainsi que l’on respecte nos enfants ?
    M.Sarkosy qui connaît très bien les règles de la triangulation dit des choses et applique immédiatement le contraire. Ce n’est pas ainsi que l’on peut éduquer les enfants. Les jeunes ont besoin d’être respectés et qu’on construise avec eux des liens de confiance. M. Sarkosy n’est pas digne de donner quelque leçon d’éducation à qui que ce soit.

  82. affligeant ,voila le seul mot quit me vient à l’esprit quand je vois le comportement du fonctionnaire de police !
    et ne me parlez pas de manipulation par l’image et autre!
    La séquence est claire en ce qui concerne la mentalité et l’état d’esprit actuel de certains fonctionnaires de police surement dopés par la politique du résultat inculquée par leur ministre!
    Je concluerai par une citation de Jorge Luis Borges:

    « Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté ; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie. »
    à bon entendeur salut

  83. un grand bravo au journaliste qui ose se défendre face à un capitaine de police effrayé par des enfants.
    en plus il ose dire que c’est un beau métier au moment même ou son soi disant metier n’est pas très glorieux: A ce train là d’ailleurs il le sera de moins en moins. Au moins peut -on lui accorder qu’un journaliste libre est un fouteur de bordel alors qu’un journaliste aux ordres est un gentil journaliste.
    bravo encore.

  84. Capuche et cagoule ça n’est pas la même chose, et les capuches, un peu normales par mauvais temps?! ne cachent le visage d’aucun de ses enfants, pour ceux qui voudraient y voir de la graine de terroriste. Ca délire sec quand même à droite. Et pour la petite dame, dans les commentaires, qui frappe ses enfants quand ils n’obéissent pas, c’est regrettable, car si elle ne peut que leur inculquer la violence, il ne faudra pas qu’elle s’étonne de la direction qu’ils prendront. Communiquer c’est fatiguant mais c’est « payant » avec les enfants, ça permet de bien les connaître et qu’ils connaissent leurs parents. Ah c’est sur ses enfants l’aimeront, d’un amour un peu malsain, car le pire des bourreaux est défendu par ses propres enfants. Mais si les Hopitaux Psychiatriques et permanences Psychologique sont débordés c’est quand même bien parceque dans les premières années de leurs enfants, l’incohérence, la violence morale et physique de beaucoups de parents font des dégats énormes. Alors on a réussit à aider des ptits angolais soldats à sortir de leur cauchemar, comment ne pourrions nous pas donner le goût à ces jeunes des « cités » pour des activités plus créatives (et je parles pas forcément d’Art!)??? Avec un peu de Bonne Volonté politique!!! Mais j’oubliais c’est GENETIQUE tout ça…Je dis bravo à ce journaliste qui veut se faire respecter de la police, et qui veut savoir POURQUOI? C’est son métier! et si la moutarde lui est monté c’est certainement parcequ’en temps que journaliste il ne peut pas admettre qu’on ne le laisse pas faire son travail. D’ailleurs il interviewe un policier, un sympathisant Sarkosyste pas très loquace et je lis qu’il serait non objectif. Je crois qu’il fait de son mieux et surtout que ça lui a fait plutôt mal au coeur de voir des policiers en civil prêt à matraquer des GOSSES. Qui est le plus à même de provoquer des émeutes? Jvous le demande. Longue vie et force à la télélibre on en veut encore et encore et encore. Des journalistes qui ne cirent pas les bottes évidemment à droite ça ne peut que déranger. Et on est en 2007, le XXIème siecle!

  85. Ils me paraissent bien misérables ces gens de  » l’autorité  » qui font la guerre à l’enfance et la jeunesse.
    On l’a vu, le jour de son investiture, où il déclare en prenant en otage les mots de Guy Mocquet que se sacrifier à 17 ans pour la France n’est pas un exemple du passé mais « un exemple d’avenir « . Ne voudrait-il pas mener tous nos enfants vers une guerre ? Là enfin il serait débarassé une fois pour toute de cette jeunesse si vivante.

  86. signez la petition contre « les ados en prison », voir sur les sites droits de l’enfance, magistrature, appel ados, cgt, nouvelobs, bref plein d’organismes de partout, l’argent doit aller là où il y a a des besoins! contre une démission du gouvernement à l’éducation, PAS LA PRISON DES ADOS!

  87. pauvre France !!!
    ces flics pouraient fair parti de la guestapo ça ne leur poserait pas de problème .