Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

Quand les Esclaves Retrouvent un Nom

Publié le | par

LA MÉMOIRE DES NOMS

le 23 mai 1998 une marche silencieuse réuni 40 000 descendants d’esclaves antillais, guyanais et réunionnais venus honorer leurs aïeux à l’occasion du cent-cinquantenaire de l’abolition de l’esclavage. Se crée alors le Comité de Marche 98 (CM98), qui « prend en charge les problématiques identitaires et mémorielles des originaires des DOM dans le but d’améliorer leur insertion au sein de la république« .

Depuis, chaque année, le CM98 organise une journée de commémoration à la mémoire des victimes de l’esclavage colonial, laquelle a, en 2008, trouvé un écho officiel grâce à la circulaire Fillon du 2mai 2008.

Ce 23 mai nous sommes donc allés à Saint Denis, cœur de la manifestation, nous intéresser à cette grande fête populaire. Au programme : films et débats sur l’esclavage, cérémonies œcuménique et républicaine, prestations de groupe de musique traditionnelle, mise en valeur des cultures DOM, et surtout une exposition des noms donnés aux esclaves libérés en 1848.

C’était en effet le jour de la sortie du livre, « Non An Nou », résultant d’un important travail de recherche effectué par l’atelier de généalogie du CM98 et par une cinquantaine de bénévoles. Comme nous l’explique le Dr Gordien durant la conférence, avant 1848, selon le Code Noir, les esclaves étaient considérés comme des « meubles ». Ils n’avaient ni noms, ni état civil, mais seulement un prénom et un numéro (souvent répertoriés dans les mêmes cahiers que ceux du bétail) il à donc fallut les renommer.
Juste après l’abolition en 1848, mandatés par la commission dirigée par Victor Shoelcher, des officiers d’état civils, parfois d’anciens maitres, ont ainsi donnés des noms à 80 000 personnes, rien qu’en Guadeloupe avec pour consigne de « varier ces noms a l’infini en inversant ou intervertissant des lettres de noms pris au hasard »… Inutile de préciser que le résultat a parfois pu prendre un caractère tendancieux, voir injurieux.

Pendant trois ans les archives parisiennes et celles des DOM se sont vues investies par des bénévoles à la recherche du nom que porta leur aïeul. Sort alors ce livre des noms de familles guadeloupéennes (bientôt suivi par celui des familles martiniquaises).
Ces ouvrages aident clairement aux problématiques de mémoire et d’identité rencontrés par les descendants de ceux qui étaient destinés a l’oubli , en témoignent les 2000 demandes par an qui sont faites dans la rubrique généalogie du site du CM98.
Il nous est clairement apparu que ce groupe que l’on appelle les descendants d’esclaves ont besoin de ce travail de mémoire pour mieux s’inscrire dans la société actuelle.

10 ou 23 mai?

Nous nous sommes également trouvé face à une polémique de dates. En effet le 10 mai, jour officiel de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, est la date la plus inscrite dans les consciences, mais pour le CM98 elle s’oppose au 23 mai. « Le 10 célèbre l’abolition de l’esclavage, c’est a dire nous les Français on a crée l’esclavage et on l’a abolit, on est géniaux » raconte une bénévole alors que cette journée, elle, célèbre les victimes de ce même esclavage, ce que « personne n’avait pensé a faire avant le CM98″. Selon Serge Romana (président du CM98) marquer cette date de l’abolition à été fait « délibérément pour entretenir un sentiment de reconnaissance éternel envers la grande république qui avait aboli, pendant que nous, les descendants, nous avions oubliés la mémoire de nos ancêtres, nous avions honte de cette mémoire »

D’ De Kaball chantera plus tard plusieurs de ses compositions,incluant cette phrase « comment expliquer aux gentils maitres qu’abolir, ce n’est pas guérir »..

Les descendants ont besoin d’une reconnaissance, « nous sommes des enfants de la république et il convient que celle ci nous accueille en tant que tel » (Dr Gordien). Si cette reconnaissance existe sur le papier elle n’est pas encore effective dans les faits et dans les consciences. En effet la période coloniale est souvent mal connue et il semble que la France devrait mieux l’assumer, mieux l’expliquer, notamment dans les manuels scolaires, selon Ali Soumaré pour qui « le compte n’y est pas« .Pour le conseiller régional, l’absence totale de représentation gouvernementale ce jour là, et l’absence de Nicolas Sarkozy à la journée du 10 mai, « en disent long sur l’importance que l’on accorde à ces faits« . Jean Paul Huchon trouve aussi que « le gouvernement s’honorerait s’il sortait un peu de son mutisme qui ressemblerait presque a une sorte de dissimulation« …
Cela semble d’ailleurs être une tradition en France, on préfère ne pas s’attarder sur les aspects les moins glorieux de notre histoire, qu’il s’agisse de l’Algérie, de la collaboration, ou de l’esclavagisme. Il conviendrait pourtant que cette république mène le débat jusqu’au bout et qu’il ne soit pas seulement à la charge des associations de permettre aux descendant d’esclaves et la France d’être, enfin, en paix avec ce passé, afin d’en faire le deuil.

Justine Le Cor
Image: Vincent Massot
Montage: Jean-Daniel Pellen

Publié le 2 juin 2010

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (41)

  1. attention à ne pas confondre esclavagisme et passé colonial !
    faute grave.
    même si l’esclavagisme est fini depuis longtemps, n’est on pas TOUS ICI esclaves de notre ordinateur?
    cette vidéo ne m’a rien apprise ou appris?allez apprise

  2. Mais pas de son crédit, de son travail, de sa couverture santé, de l’avenir de ses enfants, des supermarché, de la pub, de l’OMC en général et esclave particulièrement.
    Pour l’ordi c’est seulement de la dépendance ou de l’addiction comme on dit maintenant.

  3. Phiver : si, l’ esclavage existe encore, et pas de facon imagee comme l’ evoque General ; mais pour de vrai. Avec des vrais morceaux de Noirs enchaines et de vrais morceaux de maitres Blancs Noirs qui ont droit de vie et de mort sur eux dedans …

    Pour l’ instant je n’ ai lu que l’ article, ou j’ ai decouvert qu’ il y avait maintenant une journee de l’ abolition de l’ esclavage pour les Blancs et une autre pour les Noirs. Et que c’ etait les Francais qui ont inventes l’ esclavage.

    Au lieu de se diviser, il vaudrait peut etre mieux se reunir, comme le font pourtant les membres de ce comite de marche : Antillais, Guyannais et Reunionnais, trois peuples qui ont une histoire coloniale et esclavagiste tres differentes (a la Reunion, leur journee de l’ abolition de l’ esclavage, c’ est le 20 decembre.)

  4. Vu le reportage. Les descendants d’ esclaves qui retrouvent leurs noms ds la basilique des Roys de France, j’ aime.

  5. Heureux les nantis en sursis qui n’imaginent l’esclavage que réservé aux Noirs et  » l’esclavage salarié » comme une imagerie…..

  6. Il est ici question de la memoire des esclaves noirs, et si tu veux gouter la difference qu’ il y a entre l’ « esclavage salarial » et l’ esclavage stricto sensu, viens donc ds mon palais de marbre rose pour y faire l’ entretien, Mon General ; tu comprendras ce qu’ est une image.

  7. Et pourquoi « en sursis » ? tu sais bien que ce sont les purotins comme toi qui se mangeront la rigueur en pleine face, a en perdre les dents dont ils n’ auront d’ ailleurs plus besoin pour avaler leur soupe populaire, pas les nantis -et en ce qui me concerne, « nanti » est un euphemisme …

  8. La rigueur ? certains sont enlisés dedans depuis quelques temps déjà et ceux qui comme toi en parlent au futur sont bien des nantis en sursis (qui s’ignorent pour certains apparemment). Et ne crois pas que cela me réjouisse.

  9. N’ en parles tu pas toi meme au futur, avec ton « nanti en sursis » ?

    De mon cote je m’ attends au pire pour ds pas si longtemps. Et evidemment cela frappera ceux qui en bavent deja, pas les puissants, dont je fais partie, comme tu le decripte si perspicacement entre mes lignes.

  10. j’ai pas dit puissant mais nanti. Mais c’est une discussion qui ne mène à rien.
    Par contre affirmer que le seul « vrai » esclavage est exclusivement réservé aux noirs, enchainés de surcroit et uniquement par des »blancs » est non seulement utopique mais dangereux comme de considérer que le racisme ne serait que le « privilège » de « blancs ».
    L’esclavagisme existe c’est sûr et quand il n’est pas perçu sous sa forme d’imagerie d’Epinal ce n’est pourtant pas sous une forme imagée .

  11. @Mon General : Mais tu as dit « en sursis ».
    _

    J’ ai deja repondu au « l’ esclavagisme c’ est pas que les Noirs » (post 7), ce dont je suis parfaitement conscient.

    Il y a les esclaves du Niger, du Soudan, de Mauritanie. Ceux de certains pays arabes (Koweit, Arabie saoudite …). Il y a les individus des castes inferieures en Inde, qui peuvent etre vendus. La « servitude pour dette » asiatique. Les petites bonnes des ambassades. La prostitution venue du froid …

    Liste non exhaustive.

    Mais je considere que prendre la rhetorique anti-capitaliste de « l’ esclavage salarie » au pied de la lettre et non comme une image (de combat -contre l’ exploitation) est un travers d’ Occidental protege par le code du travail. M. Prudhomme aux prud’ hommes.

    A la limite, il y aurait bien les travailleurs sans papiers que l’ on pourrait qualifier d’ esclaves modernes ; description de « l’ esclavage moderne » :

    Travail force, sous la menace de sevices corporels ou psychologiques.

    Relation de propriete ou de quasi propriete d un esclave par un employeur, ou l esclave est maintenu dans cette relation de dependance par des sevices, ou menaces de sevices, corporels ou psychologiques.

    Deshumanisation de l esclave qui n est plus traite comme un etre humain, mais comme une marchandise, et achete ou vendu comme tel -ici l esclavage moderne apparait en fait comme la version contemporaine de l esclavage classique.

    Entraves physiques ou une liberte de mouvement restreinte.

    Heureusement il y a des sans papiers qui peuvent s’ organiser et se defendre par voie syndicale. Ne surtout pas etre clandestin ds un pays ou les droits civiques sont quasi inexistants, sinon c’ est l’ esclavage (moderne) au premier degre.

  12. Les « passeurs » d’aujour’hui ne sont ils pas des négriers ? et pourtant de la même couleur que leurs victimes … et ils sévissent encore et toujours au grand jour à l’autisme des plus grandes gueules communistes , gauchistes et droitistes des zommes !!! On ne peut juger les événements de 1830 avec les yeux de 2010 !!! les guerres de Louis XIV ou Napoléon avec l’arme atomique d’aujourd’hui ! arrêtons de chercher des repentances de notre histoire alors que notre présent sera un jour mis en cause par nos descendants ….et notamment un train de vie au dessus de nos moyens depuis 30 ans dont nous allons devoir payer l’ardoise ….

  13. Bin justement, ds cet extrait de Chomsky et moi, Bricmont parle de l’ esclavage salarie en terme de rethorique de combat, comme negatif de ce que serait le salariat ideal, a savoir « plus de controle [par les ouvriers] ds les entreprises et un programme de collectivisation » … c’ est donc une image.

    Bien pietre esclave que celui qui se plante le clou ds les doigts.

  14. Bin justement, dans cet extrait de Chomsky et moi, Bricmont parle de l’ esclavage salarie en terme de rethorique de combat, comme negatif de ce que serait le salariat ideal, a savoir « plus de controle [par les ouvriers] ds les entreprises et un programme de collectivisation » … c’ est donc une image.

    Bien pietre esclave que celui qui se plante le clou ds les doigts.

  15. Sinon, dernier coup de marteau : tu me fais dire, Mon General, que le seul vrai esclavage est exclusivement reserve aux noirs, enchaines de surcroit et uniquement par des blancs, alors qu’ en fait je dit (post 3) que l esclavage existe encore [...] pour de vrai. Avec de vrais morceaux de Noirs enchaines et de vrais morceaux de maitres Blancs Noirs [...] dedans.

    Je me suis contente de n’ evoquer que les esclaves noirs parce que c’ etait le sujet du fil, et aussi pour faire court ; mais tu es tellement gonfle de mepris et d’ a priori que tu ne prends meme pas la peine de comprendre -meme de lire- ce que disent ceux que tu prends pour des cons. Mais quelle est la raison qui te fait mal comprendre les nantis comme Bricmont qui volent au secours des travailleurs exploites ?

    Et si il reste un peu de place sur ta croix, invite donc « Guerre et Pets », qui n’ a pas compris que le phenomene des passeurs ressort de la logique capitaliste de l’ exploitation de l’ homme par l’ homme, chose decriee par les communiss et autres droitistes des Zommes ; comme il n’ a pas compris que le CM98 ne fait pas que ds la surenchere victimaire, mais qu’ il contribue aussi a ce que les descendants des esclaves de nos anciennes colonies se reapproprient leur histoire, qui est aussi notre histoire nationale a tous.

  16. faillites d’états, armées privées, des fortunes individuelles supérieures au PIB de certains pays. Nous vivons une révolution occultée parce que fondamentale ou les grands patrons de la finance sont désormais les dirigeants non élus de nos pays autrement dit de la planète. De la même façon que la bourgeoisie marchande a pu fomenter la révolution de 1789 les mêmes à l’échelle mondiale se sont emparés en « douceur? » du pouvoir politique de nos pays . Désormais aprés la faillite de nos pays ils n’auront plus aucun besoin des pantins du gouvernement pour agir comme aprés une guerre sur les vaincus pour prendre la place de nos démocraties.
    Voila ce que je pense et tout le reste c’est du blabla pour se voiler la face (c’est une image) regarder ailleurs et détourner la pensée active qui nous reste et je ne crois pas avoir méprisé qui que ce soit en relevant les propos futiles de phiver ni ta façon de minimiser la réalité de l’esclavage contemporain dont les travailleurs SDF par exemple ne sont qu’une petite tranche de l’éventail.

  17. Mais au bout du compte jeunes gens ! ….in fine n’est il pas mieux de descendre d’un esclave noir et vivre aux US ou aux Antilles que de crever de faim de malaria et de sida en Afrique … ah !!

  18. Je ne minimise pas la realite de la misere et de l’ exploitation humaine, j’ essaye de detourner le regard des grosses generalisations (relis ton premier post) et de redonner leur sens aux mots, sans denier la realite de ce que l’ expression «esclavage salarie» recouvre ; expression qui -pour les cocos- designe une condition de classe, pas une situation individuelle.
    Tu dis «pensee active», je trouve que ca definit bien ce concept de critique du capitalisme ; et l’ exemple du travailleur pauvre est proche de celui du travailleur sans papiers dont je parlais plus haut : tu commences a piger.

    Quant au commentaire de Phiver … moi je n’ etais pas d’ accord avec son « l’ esclavage c’ est fini », et c’ est sa conclusion que je trouve futile, je prefere sa premiere phrase.
    Ce que je trouve vraiment futile, en fait, c’ est le coup du gouvernement mondial facon NWO ; a percevoir la mondialisation et l’ egemonie economique a la sauce Zeitgeist, je comprends que ceux qui pretendent en avoir ras le bol des cons confondent faits et generalisation (sans jeu de mot.)

    Mais cessons notre bla-bla de nantis, et retrouvons le bon sens populaire pres de chez nous, avec un dicton de kro & RMI :

    « Il vaut mieux etre riche et en bonne sante qu’ etre pauvre et malade »

    Bravo, vous avez gagne une porte ouverte, avec chute spectaculaire ds l’ escalier !

  19. Mektoub! tant mieux si je me trompe, mais j’comprends pas tout ce que tu dis. Pas grave..

  20. Une histoire d’amour non pas à s’impliquer puisque c’est déjà fait mais à vivre sans dextérité…

  21. J’aime beaucoup ce documentaire !!!
    Bravo aux auteurs !

    Il est important de savoir d’où l’on vient pour mieux appréhender le présent et préparer le futur en ne retombant pas dans les horreurs déjà éprouvées.
    Certains, parmi ceux qui jugent cela « futile » ou « dangereux » ou « faussement imagé », seraient bien avisés d’en faire autant…descendants d’esclaves ou pas…cela éclairerait leur lanterne parfois un peu obscurcie de lumière artificielle…

  22. Merci de t’intéresser et reprendre ce que j’écris mais je ne vois pas le rapport et encore moins la contradiction . Peut-être un ptit coup de fatigue chez l’un ou l’autre.

  23. certains comme ti punch élude les questions comme sans la colonisation que serait l Afrique que serait l Europe de nos jours ?les questions vont toujours dans un sens oui les hôpitaux grace la colonisation etc bla bla bla on la connait celle la mais 200 ans de mains d œuvre gratuites ca vaut quoi? des millions d ouvriers gratos sur plusieurs siècle
    la question enst pas de demandé des comptes bien que certains se mettent de suite sur la défensive ou cherche a se justifier, la question est d arreter d omettre le passé quand il nous dérange.
    certains se sont interroges sur le présent dans les commentaires n est pas la une forme d’avancé…
    depuis quand l esclavage est enseigné dans les écoles? depuis quand l esclavage est reconnue comme crime contre l’humanité….

  24. Depuis quand l esclavage est enseigné dans les écoles?
    Enseignement de l esclavage: c’ est pas compliqué, n importe quel imbécile sait faire: insulter tout le monde, foutre un coup de pied au cul et tourner les pouces… Sinon, un peu de harcèlement moral par des malades psychiatriques, appels débiles, gesticulations insensées, et si possible dire des conneries, je pense que les débiles mentaux savent le faire aussi. Pas besoin de l enseigner, je pense qu on trouve assez de connaces et de crétins qui apprennent ça sur le tas…

  25. Urgent svp sos: j ai demandé a ce qu on cesse de me torturer: des idiotes malades mentales me torturent avec des harcèlements acustiques, appels chicanants et chuchottements pénibles: je ne peux pas respirer, ai des douleurs partout et vomis sans cesse. Les idiotes m emmerdent et bousillent mon système nerveux, ainsi que des cons qui me torturent avec des chuchottements en travers et des « soupirs » produisant des bouillies d excréments. Svp faire cesser la torture aux harcèlements chicanants, je ne peux pas respirer; les idiotes et cons me persécuttent avec des harcèlements, chuchottements chicanants au « iiich » et appels répétitifs: j ai mal partout.

  26. L’ esclavage étant réservé aux noirs, et sachant que les races n « existent pas », l esclavage, je suppose, n « existe pas » non plus/ c est clair: toute la banlieue parisienne « n existe pas », y personne qui bosse. les « discriminations » aussi sont des INVENTIONS, il me semble que marie antoinette a rescusité, qui passe son temps a répéter « origines » comme un perroquet.
    Il semble que l asyle de dingues n est pas loin, eux aussi ils se prennent pour napoleon premier et répètent sans arrêt la mème chose, aujourd hui c est « origines » « ca va » « drogués » et « délinquance » , attention danger: les infractions a l article 416 du Code Pénal (Français) ne sont pas des discriminations, non, non, des « hallucinations »(!) Problème de santé publique: alzheimer aux « origines » généralisé…

  27. Banlieue sos: une pute malade mentale me torture avec des harcèlements puants venant de son trou sale, elle fait « iiibich » toutes les secondes et ne veut pas arrêter d essuyer sa merde sur mon dos: veuillez svp faire cesser cette torture, la pute me fait subir des serinades malades psychiatriques et me fait perdre mon temps: je ne peux pas respirer, la pute bousille mon système nerveux.

    Banlieue sos: des putes malades mentales ou débiles et des cons me torturent ici avec des harcèlements malades mentaux racistes, l une des putes malades me pue dessus avec des « soupirs » vanant en quelque sorte de son vagin sale et me harcèle en « soupirant » ou chuchottant « efa » ou « fa »"fa »: la pute débile me harcèle sans cesse, avec des harcèlements malades mentaux « sexuels » en faisant « iibich » aussi avec son vagin sale ainsi que des bruits de débitment de syllabes en petit nègre, avec lesquels elle me torture a tire la rigot. De plus, un con puant, débile, me pue également dessus avec des sortes de harcèlements « sexuels » en m empuantant avec des bruits similaires. Je ne suis pas tenue de subir des harcèlements malades mentaux misogynes et racistes par des putes débiles et des cons. Vu que la pute puante ne cesse pas de m emmerder avec ces harcèlements racistes et primitifs, en me puant dessus avec des bruits venant de son trou sale, veuillez svp la faire taire par un moyen approprié: les putes idiotes sont débiles, racistes, xénophobes, misogynes et malades mentales, et n ont pas a me torturer avec leur merde, sachant que les droits de l homme incluent le droit de respirer, la protection de la vie privée et le rspect de la dignité humaine.

  28. SVP SOS/ DES PUTES PUANTES ME PERSECUTTENT AVEC DES HARCELEMENTS, APPELS DE SINGES ET BRUITS DE VAGIN SALE/ JE NE PEUX PAS RESPIRER, ON ME TORTURE AVEC DES BRUITS PUANTS EN TRAVERS DE MA RESPIRATION ET DES CONS DEBILES, PUTES PUANTES QUI ME TORTURENT ICI AVEC DES BRUITS PUANTS , APPELS PUANTS PAR DES CONS DEBILES , EMPUANTEMENT DE MA SPHERE INTIME ET TORTURE MENTALE ET PHYSIQUE: UNE PUTE PUANTE ME TORTURE EN FAISANT DES BRUITS D EGOUT DE VAGIN SALE « IIBICH » AVEC SON TROU SALE: JE NE PEUX PAS RESPIRER AVEC DE LA BOUILLIE DE MERDE ET DES TORTURES AUX HARCELEMENTS DE BRUITS PUANTS; SOS SVP FAITES CESSER LA TORTURE AUX HARCELEMENTS PUANTS, BRUITS PUANTS A TRAVERS DES MOUVEMENTS HANDICAPANT MA RESPIRATION; SOS SVP FAITES CESSER LA TORTURE ET PERSECUTION AVEC LES PUTES PUANTES QUI SE PRENNENT POUR DES « PSYCHOLOGUES » ET ME TORTURENT AVEC DES HARCELEMNST REPUGNANTS DE TROU SALE

  29. BONJOUR SOS: UNE MALADE MENTALE EST TOUJOURS EN TRAIN DE ME TORTURER, ELLE FAIT DES APPELS SENILOMANIAQUES « FA »"FA » TOUTES LES SECONDES ET ME CHICANE SANS ARRET, ELLE ME HANDICAPE DANS LA RESPIRATION PEUT ON FAIR QUELQUE CHOSE POUR FAIRE CESSER LA TORTURE,

  30. URGENT SOS ON EST TOUJOURS EN TRAIN DE ME TORTURER: DES PUTES CINGLEES ME PERSECUTTENT ET ME TORTURENT AVEC DES HARCELEMENTS MALADES MENTAUX,APPELS DE SINGES « FA »"FA » TOUTES LES SECONDES, VIOLS DE LA SPHERE INTIME ET TORTURE AUX HARCELEMENTS ACUSTIQUES SOS FAITES CESSER LA TORTURE

  31. L’ esclavage, c’ est intelligent: d’ ailleurs pourquoi ne parler que de l’ esclavage colonialiste, fermez vos gueules sur l’ esclavage nazi, napoleonien et mussolinien. Là aussi c’ est pas bien compliqué: putes débiles mentales aux harcèlments racistes et xénophobes malades psychiatriques (probablement de la maniaquerie sénile mèlée a des obsessions coprologiques incessantes), qui ont des occupations tout ce qu il y a de plus intelligent: appels répétitifs de singe, harcèlements avec leur trou sale (nommé malades »sexuels »), et radotements, pendant des heures, dans des lieux publics, que je serais droguée , analphabète, handicapée mentale et bref un sous homme: intelligent, et voilà une « nouvelle » maladie mentale qui dépasse le record de la maladie de alzheimer: les putes débiles, acompagnées de cons débiles mentaux, passent leur temps à m solliciter de prendre d la drogue pour foutre mon cerveau en l’ air et de devenir une nègre analphabète qui se laisse kaquer dessus avec des harcèlements de putes singes, appels dans tous les sens, insultes interminables, harcèlements de cul relevant de la psychiatrie par putes idiotes et cons débiles qui cherchent des substituts de nègre sur quoi on peut essuyer sa merde mentale sans être obligé de s’ exprimer avec une langue humaine quelconque. occupation plus « intelligente » encore: répéter « origines » toutes les deux minutes avec des agressions culcul de singes débiles, insultes, harcèlments de merde en dessous de la ceinture et kaquer sur les autres avec des bruits venant de leur cul tels appels répugnants avec lesquels il faut se faire empuanter: les putes débiles et les cons n ont pas dit lur dernir mot: sauf que c’ est malheureusement toujours le mème: pipi, kaka, drogues, « origines » , puis bruits venant du trou sale; voici une « nouvelle » version du racisme débile mental, signe de civilisation et de culture, avec empuantements malades psychiatriques a tire la rigot: des « valeurs » sans doute, et peut être aussi une « démocratie »!

  32. SOS: ON EST TOUJOURS EN TRAIN DE ME TORTURER: SUITE A DES ARRESTATIONS DE MALADES QUI M ONT AGRESSEE AVEC POURSUITES EN SPRINT ET NON ASSISTANCE A UNE PERSONNE EN DANGER PAR LES TEMOINS, ON A CONTINUE A ME TORTURER AVEC DES HARCELEMNTS RACISTES PROXENETES, PUTES MALADES MENTALES ME HARCELANT AVEC LEUR TROU SALE ET SERIE DE CONS PUANTS REITERANT DES HARCELEMNTS MERDIQUES; DES AGENTS ET PUTES DES SERVICES PUBLICS ONT ENSUITE QUALIFIE LES AGRESSIONS D « INVENTIONS » POUR PRATIQUER CONTRE MON GRE DU PROXENETISME ET FAIE L ENTRMETTEUSE EN M ENVOYANT ENCORE D AUTRES MALADES A LA POURSUITE QUI DE PLUS ME METTENT DANS DES SITUATIONS PENIBLES; LES PUTES CHERCHANT A ME DROGUER DERANGEES PAR LE FAIT QUE LE CERVEAU FONCTIONNE, ELLES ME FONT HARCELER ET PRATIQUEMENT PERSECUTTER PAR DES PUTES MALADES MENTALES QUI M FONT SUBIR DES HARCELEMENTS ACUSTIQUES D INSANITES ET D IDIOTIES VENANT ENTRE AUTRES DE LEUR TROU SALE POUR « SE PAYER LE LUXE » DE ME FAIRE SUBIR LA TORTURE MENTALE ET PHYSIQUE: EMMERDEES PAR LE FAIT QUE JE PARLE FRANCAIS OU UNE AUTRE LANGUE HUMAINE, ELLES M EMMERDENT AVEC DES INSANITES EN DESSOUS DE LA CEINTURE EN SE PRENANT POUR DES « PSYCHOLOGUES » ET ME SOLLICITER INCESSAMMENT D ACCEPTER DE SUBIR DES HARCELEMENTS « SEXUELS » A CARACTERE MALADE PSYCHIATRIQUE ET RACISTE; SANS CESSE EN TRAIN DE DISCUTTER DE MON CUL, LES PUTES MALADES MENTALES ME CHICANENT AVEC DES IDIOTIES ET M EMMERDENT EN CHERCHANT A DISCUTTER AVEC MOI DE LEUR TROU SALE EN DESSOUS DE LA CEINTURE; ACTUELLEMENT IL Y A A PROXIMITE UNE MALADE MENTALE AUTRICHIENNE QUI FAIT « IIBICH » AVEC SON TROU SALE OU UNE PUTE DE BANLIEUE QUI FAIT DES APPELS DE SINGE REPETITIFS , AINSI QUE DES MALADES MENTALES DANS DES LIEUX PUBLICS AVEC DES HARCELMENTS SIMILAIRES REPETANT DERRIERE MON DOS ET DEVANT MON NEZ QUE JE SERAIS UNE DROGUEE AVEC HARCELEMNTS « SEXUELS » MALADES PSYCHIATRIQUES OU HARCELEMNTS « PSYCHOLOGIQUES » CHERCHANT A S INGERER DANS MA SPHERE INTIME AVEC DES BRUITAGES PUANTS; SACHANT QUE ICI DES PUTES PROXENETES ME DISPUTENT DES LIBERTES LES PLUS MINIMALES TEL PROTECTION DE LA VIE PRIVEE ET INTIME ANCREE DANS LA DECLARATION DES DROITS D L HOMME, LES HARCELEMENTS »SEXUELS » OU « INTIMES » QU ELLES PRATIQUENT SONT UNE VRAIE TORTURE MENTALE ET PHYSIQUE: SUBIR SANS CESSE DES CHUCHOTTEMENTS D INSANITES, DES EMPUANTEMENTS ET HARCELEMENTS PHYSIQUES, AVEC LESQUELS ELLES (OU ILS) ME VOLENT MON TEMPS ET M EMMERDENT: ON N ARRIVE PAS A COMPRENDRE COMMENT DES GENS PEUVENT EN VENIR LA D ËTRE A CE POINT EN DESSOUS DE LA MOYENNE ET DE NE PAS COMPRENDRE QU IL SUFFIT LARGEMENT DE SE FAIRE AGRESSER, ON A PAS BESOIN EN PLUS DE PROXENETISME ET DE HARCELEMENTS EN DESSOUS DU CUL PAR DES MALADES, QUI PASSENT LEUR TEMPS AVEC CE GENRE D OCCUPATIONS, EN EMMERDANT LES AUTRES: LA DICTATURE DES PUTES ;
    VEUILLEZ PAR CONSEQUENT SVP CESSER CES HARCELEMENTS AINSI QUE CEUX REPETITIFS PAR DES MALADES A QUI ON DONNE MON ADRESSE ET QUI VIENNENT ME HARCELER MALGRE QU ON PASSE SON TEMPS A LEUR DEMANDER DE ME LAISSER TRANQUILLE; LA PUTE ETANT TOUJOURS APRES MOI AVEC SON TROU (VAGIN) SALE, ELLE CONTINUE A VOULOIR M EMMERDER AVEC SES PROBLEMES DE CUL: AYANT L HABITUDE D AVOIR AFFAIRE A DES ETRES HUMAINS AVEC UNE CULTURE, VEUILLEZ SVP LA METTRE DANS LE ZOO DE SINGES DONT ELLE SEMBLE S ETRE ECHAPPPEE;