ZOFJA, IMMIGRÉE POLONAISE

Publié le | par

L’immigration vue par une immigrée

Nous sommes allés rencontrer Zofja Ganno, polonaise arrivée dans le nord de la France en 1938. Les frontières de son pays ayant été bloquée dès 1939 (blitzkrieg), elle resta vivre en France pendant toute la guerre.

Ce n’est que 8 ans plus tard, mariée et déjà trois fois mère, qu’elle pourra revoir son pays… De retour en France, elle aura encore quatre enfants, tous français, fils et filles d’immigrés. Elle nous raconte les épreuves de son intégration et son regard sur l’immigration d’aujourd’hui.

Près de 20 millions de français ont au moins un grand-parent né à l’étranger.

Il faut prendre conscience de cela, car n’y a t-il pas plus grand paradoxe de critiquer et de rejeter en bloc l’immigration quand on a soi-même des origines étrangères? Considérer l’immigration comme origine de tout les maux du pays est loin d’être une idée nouvelle…

Les Maliens ou Vietnamiens d’aujourd’hui sont les Italiens, Allemands d’hier et les Roumains, Ukrainiens de demain. Il serait dommage répéter inlassablement le même schéma!

Pour cela, il faut accepter que certains puissent (et veuillent) vivre avec plusieurs cultures. Il ne faut pas imposer un choix. La culture française (en particulier à travers sa langue) doit servir de lien entre chaque français, mais préserver, entretenir sa culture d’origine est une chose naturelle. Evoluer dans un milieu multi-culturel est un enrichissement évident, aussi bien pour les immigrés ou personnes d’origines étrangère que pour la société toute entière.

Mais qu’en est-il du sentiment d’appartenance à la France, à la culture française, quand on est un immigré polonais arrivé dans les années 30, un espagnol ayant fuit la dictature franquiste, une main-d’oeuvre marocaine dans les années 70 ou simplement un paysan chinois? Ces différents visages de l’immigration arrivés tout au long du XXe siècle n’ont-ils pas rencontré les mêmes problèmes, souffert des mêmes maux?

Etudier le phénomène à l’échelle nationale ou de façon purement historique ou sociale ne me parait pas le plus intéressant et de plus déjà largement traité. C’est plutôt au travers de portraits, de parcours singulier d’un membre d’une communauté que nous estimons qu’il est intéressant de raconter cette histoire.
Le but est donc de relier toutes les différentes vagues qui se sont succédées durant le siècle précèdent et de rendre compte de leurs similarités.
On se rend compte aussi que les problèmes qu’ils ont pu rencontrer n’est pas tant du à leur couleur de peau, leur religion… mais simplement au fait d’être étranger!
Quentin d’Hainaut & Joseph Haley

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (73)

  1. 20 millions dont le gp est étranger??!!! cela reste à démontrer ….dont l’origine remontant à plusieurs générations est d’origine étrangère:plus plausible!

    alors la France est donc une terre d’immigrartion et une terre d’accueil pour tout étranger le demandant, en conclusion!!!!message une fois de plus plein de naïveté, angélique et plein d’humanisme boboïsant!
    Je rappelle que tous les immigrés ne se sont pas intégrés de la même manière…les plus difficiles à intégrer étant les africains car très ancrés dans leurs traditions…à moins que la France flêchisse et se convertisse à leurs coutumes!
    Mais pourquoi venir en France » alors que ces derniers nous ont chassés de leurs terres dans les années 50! et continuent actuellement en côte d’ivoire, au tchad…pas de repentance devant l’ennemi..c’est fini juste un truc de bobos, intello de divan!

  2. Tiens, voilà Manutanplostopert qui se réveille !
    Ah, le thème de l’immigration, évidemment !

  3. Et aller, pour la N ème fois devoir m’ est dicté de déconstruire les idées frontistes -pilotage automatique ; premier épisode :

    la France serait un «pays d’immigration massive» .

    La France est certes un vieux pays d’immigration mais il y a déjà vingt-cinq ans qu’elle n’est plus un pays d’immigration massive. Elle est devenue au contraire le pays d’Europe où la croissance démographique dépend le moins de l’immigration: pour un quart à un
    cinquième seulement (figures 1 et 2). Chaque année, la France compte 200000 naissances de plus que de décès, alors que le solde migratoire (la différence entre les entrées et les sorties de migrants) est estimé aux alentours de 65000 personnes. Même en faisant l’hypothèse invraisemblable que les statisticiens français auraient tout faux et leurs collègues européens tout juste, au point de devoir doubler notre solde migratoire et de laisser inchangés ceux des pays voisins, l’apport migratoire ne représenterait encore que 40% de notre croissance, ce qui laisserait la France dans les derniers pays d’Europe
    par l’importance de l’immigration (figure 2).

    Ce constat a beau figurer chaque année au bilan démographique de l’Insee, à celui d’Eurostat, et Population & Sociétés en faire état systématiquement dans son numéro de mars, il reste largement méconnu.
    C’est l’image contraire qui prévaut: celle d’une France en déclin démographique, prise d’assaut par une vague montante d’immigration. À quoi tient une telle méconnaissance?

    D’abord au fait que des concentrations locales peuvent aboutir à des proportions de population immigrée extrêmement élevées dans certaines communes. Ensuite et surtout, au fait que l’on confond la situation actuelle et les conséquences de la situation passée. La France a bel et bien été un pays de forte immigration après la Première Guerre mondiale (le solde migratoire représentait alors les deux tiers de la croissance démographique) ainsi que des années soixante au milieu des années soixante-dix (où sa contribution atteignait encore 40%, alors que le baby-boom n’était pas achevé) (figure 1) [1], [2]. Sur la longue durée, les historiens ont souligné à juste titre l’apport des migrations au développement de la société, particulièrement visible en milieu ouvrier ainsi que dans l’intelligentsia.

    Cet apport est plus ancien et plus soutenu que dans les autres pays européens.

    Source INED.

    Et maintenant visionnons la vidéo qui m’ a l’ air fort intéressante.

  4. C’est que ça a le nez fin ces bêtes la! Dès qu’il y a quelqu’un qui prône l’ouverture, l’intégration et la richesse du multiculturalisme, ça débarque!
    Estimons-nous heureux, il n’a pas usé de ses habituelles insultes. En tous cas le propos est toujours aussi débilitant et dénué de sens.

  5. tu as raison camarade! la france n’est plus une terre d’immigration officielle mais une terre de clandestins…à chaque conflit, son lot d’immigrés clandestins….même l’algérie sous l’emprise du fis dans les années 90 a permis la venue de clandestins algériens en france( même si cela n’a pas été relayé dans les médias!)

  6. quant à la baisse de natalité, la réponse est faisons venir des immigrés…et élargissons un peu plus le trou de la sécu! on ferait venir des immigrés comme des géniteurs…comme on mènerait le taureau à la vache!!allons un peu de sérieux….camarade bochévique!

  7. Joli reportage, témoin de toute une époque…

    @stop et pour compléter le dernier post, la part des étrangers en France est aujourd’hui la même que dans les années 1930.
    Et il n’y a rien de boboïsant à faire ce reportage. C’est juste intéressant et utile, ça permet de montrer la réalité de ce qu’a été l’immigration en France.

    Merci à Quentin et Joseph.

  8. Voilà, j’ ai vu cet émouvant reportage ; précieux témoignage ! c’ est ça, la France ; une patrie d’ étrangers nouvellement arrivés travaillant dur pour ceux plus anciennement arrivés les considérant comme source de tous les maux …

    J’ ai balancé et rebalancerais des statistiques INSEE et INED mais l’ approche humaine au cas par cas me parait bien plus réaliste ; on y touche la vérité de plus près. Mais la vérité n’ intéresse pas le peuple aryen, du fond de son Atlantide préservé de l’ invasion internationaliste juive métissée.

    Ces mêmes indo-européens ne pourrons non plus visionner ce sympathique documentaire sur l’ histoire de l’ immigration en France pour cause d’ empaillage sur une planche en bois, rangés sur le haut de l’ armoire d’ une sympathique mamie d’ origine polonaise qui fut très belle femme (quoique un peu autoritaire) et qui rit en les entendant chanter « be happy don’ t worry » :

    http://www.histoire-immigration.fr/

    A venir quelques informations relatives rapport aux étrangers et à la sécu ; mais un instant, il faut d’ abord que je me sustente …

  9. je réponds simplement à tous ceux qui font l’apologie de l’immigration en France!….de manière imbécile et irresponsable…à choisir , je préfère les chrétiens , ignorés de tous, et souffrant de discriminations aux 4 coins de la planète:soudan, irak, chine…

  10. Un reportage très touchant, qui montre bien la réalité française d’une époque (a-t-elle beaucoup changé ?) .
    Dommage que les enfants de cette grand-mère n’aient pas appris le polonais, ils ont été privés d’une part de leur richesse culturelle .

  11. bravo pour cette interview, de belles choses sont dites: ‘on est bien dans son nid’… ce qui prouve que l’immigration se fait tjs pour une sérieuse raison. S’il n’y avait pas les guerres, la peur, les dictatures à fuir, eh bien il y aurait peu d’immigration. L’homme a besoin de ses racines.

  12. Et chacun emporte avec soi un morceau de racine…

    Croisées, mais tissées, elles tricotent la culture humaine …
    universelle !

    ça fait bizarre de deviner sur ce fil, des plus patriotes que le dernier poilu lui-même…
    z’ont du manquer une marche de l’Histoire…

    Beau témoignage…!

  13. je vais essayer de faire court :
    1) Liser vos livres d’histoire, il y a toujours eu des mariages et des peuples d’immigrations because l’être humain est un nomade, il s’est de plus en plus sédentarisé.

    2) Je suis métisse d’une mère ( née en France) d’origine Polonaise et d’un père Algérien ( que les Français sont venus le chercher pour reconstruire la France).

    alors je suis toujours révoltée sur ces sujets et j’ai souffert sur la Méchanceté de l’homme. Vous êtes contents de les trouver pour faire vos merdes!!!!!!
    Je ne sais pas parler ni l’arabe et ni le polonais car il fallait absolument s’intéger et oublier ses racines.
    C’est un gachis!!!!!

  14. Ne fais pas attention, Rose, comme le dit mobensim, ducon/stop à manqué une marche de l’histoire et il va encore dévaler l’escalier sans user de ses pieds.

    A pisser contre le vent millénaire de l’histoire en voulant marquer son territoire ce remugle de mouvements plusieurs fois traitres à la France ne réussit qu’à s’asperger et sent trés fort l’urine, le cotoyer est assez insupportable (on s’en convainquera aisément en lisant ses quelques posts racistes ayant échappé à l’oeuil de LTL).

    Ce reste folklorique d’une bande ethnique éternellement défaite qui voudrait sans droit s’approprier l’idée de notre pays et qui ne semble se représenter que pour nous offrir des victoires idéologiques faciles ne doit cependant pas masquer les progrés qui restent à faire dans l’application réelle de notre devise républicaine.

    Quand j’entend un politique parler d’intégration à propos des français issus de l’immigration j’ai envie de lui dire ‘Toi intégres-toi ! * » .

    * puisque vous y tenez: « ou casse-toi pauvre con. »

  15. Rose tu peux retourner chez toi maintenant … si tu penses que tu retrouveras tes racines la bas … moi aussi je viens d’ Afrique chassé par les indépendantistes qui maintenant crévent du sida ou simplement de faim … ne sachant pas même trouver de l’eau dans leur sous sol !

  16. Ils s’en foutent, tant qu’ils sont débarassés de toi ils sont contents, et on les comprend…

  17. Ici quand tu parles à Rose c’est le trou du cul qui répond … qu’est ce tu connais toi des colonnies ! comme A. Gide ou l’autre Tarlouze … hein ! c’est pour le tourisme sexuel que tu y vas !

  18. La racine de manioc tu peux te la carrer ….ou tu sais! ça te f’ra un lavement je croyais que t’étais parti avec les cloches tibétaines

    Hé vous etes ensemble dans la vie ASLAN et toi ??? et Lucie c’est votre Maman qui fait la popotte !!

    STOP ou EnCORE !!!!!!!!!!! c’est quoi Ratanplan ????

  19. Vaux mieux pas que je me fasse un lavement, tu te ferais engloutir par la force de coriolis de mes chiottes.

    Quant à Rantanplan, c’ est un pauvre corniaud sans cervelle ni esprit qui ne sais même pas qui il est …

  20. Bravo pour ce joli reportage émouvant et très intéressant!! continuer le bon boulot!!

    Au vu des derniers commentaires une idée: pourquoi ne pas faire comme rue89; un système de vote des lecteurs de chaque commentaire qui permet de les « noter » quand les « notes » sont mauvaises ils se replient automatiquement (mais sont toujours accessible à la lecture en un clic!). Ceci permet de maintenir cette liberté d’expression sans tri des commentaires et permet de ne garder que les meilleurs. Parce que là on va toucher le fond si ça continu…

  21. Letoile, tu as peut-être raison mais franchement, les systèmes de notations, tris, classifications, évaluations, performances … Ras le bol ! On n’est plus à l’école !
    Je sais que c’est la mode mais on peut aussi espérer que la qualité des commentaires se régule par elle-même . C’est d’ailleurs ce qui arrive le plus souvent .
    Ne sais-tu pas qu’il faut parfois savoir toucher le fond pour mieux rebondir ?
    On est dans la vraie vie avec toute sa diversité .
    C’est ça la vie, avec ses beautés et ses laideurs, ses libertés et ses tentatives d’élévation aussi .

  22. Oauis ce mec il réinvente la censure ! l’opprobe ! quoi et L’étoile retourne à ton carrefour !

  23. PS : Faut m’expliquer la logique de cette phrase :
    « maintnir une liberté d’expression sans tri des commentaires permettant de ne garder que les meilleurs »

  24. Touché! En espérant que tu aies raison… J’espère que les tentatives d’élévation seront plus grandes que jusqu’à présent. (pour mes prochains commentaires j’essaierai « d’élever » mes propos également; ton comm m’a redonné espoir! rires ;)

  25. Allons, allons, jeunes gens un peu de calme dans la classe ! Il semblerait qu’un malentendu se soit installé dans le fil. @encore tu t’es fais appeler Rantanplan du nom du troll le plus agressif qui soit. C’est un nom générique qui résume à lui tout seul les propos extrêmement virulents. Es-tu de ces gens ?
    Quant au système de LTL je le trouve très bien comme il est, en dépit des dérapages qui ne sont en fait pas si nombreux que ça… En effet, les gens peuvent débattre, s’informer, argumenter. Le débat épistolaire est très important pour moi. Au contraire de rue 89 ou la note domine (beurk), ici les commentateurs peuvent être amenés à changer d’avis, à évoluer… C’est ça que j’aime sur la TéléLibre.

  26. J’en suis fort aise, Letoile ! Je vois que tu as le sens de l’humour et du fairplay, qualités qui ne sont pas données à tout le monde !
    J’ajouterais qu’on est ici sur « la télé libre » et nous sommes plusieurs à attacher beaucoup de valeur à ces mots .
    Cependant, je ne suis qu’un hôte sur ce blog et il ne me revient pas à moi de décider …

  27. @ Gwendal : « Encore » C réellement le vrai Rantanplan ; j’ en veux pour preuve son sens des dictons et des formules toutes faites : quand il signait Robert, il tapait déjà « quand tu parles à … c’ est … qui te réponds » (les trois points pour les variantes, comme ds son post 17.)

    Mais depuis « stop » -peut être même avant- il est vrai que c’ est devenu un terme générique ; de toutes façons ont dirait que les trolls sont tous atteint du même symptôme de crétinisme …

    Quant à Rue 89, j’ ai remarqué que C pas forcément les posts « de mauvaise qualité » qui sont mal notés, mais seulement ceux qui ne vont pas ds le sens du vent ; au final on a plus qu’ un mur gris de commentaires monotones sans vie et sans rebondissements …
    __

    Pour être bien noté et surtout pour répondre au post 01 parlant des éstrangers africains ne s’ intégrant pas à cause de leur traditions :

    «Malgré les difficultés rencontrées, la politique française d’ intégration peut apparaître comme l’ une des plus efficaces en Europe. En 2006, une enquête comparative menée par le Pew institute, un grand institut de sondage américain, a fait ressortir que c’ était en France que les immigrés étaient les plus nombreux à se sentir membres de leur communauté nationale de résidence plus que de leur communauté d’ origine ou de leur confession religieuse d’ appartenance.» (L’ état de la France 2007-2008 – éd. La Découverte).

  28. @#28 Tiens vla Robin Hood! alors Robin! agressif de gauche c’est toléré ici , agressif de droite d’abord c’est un pléonasme ensuite c’est banni ! ensuite un troll est toujours à droite c’est bien connu ! le mieux ce serait de n’y autoriser que les posteurs enregistrés comme c’est le cas sur tous les forums ! ou alors c’est que LTL tolére ou encourage même cette « émulation » contradictoire qui fait son originalité … je ne poste que lorsqu’ on provoque mes convictions humaines ou politiques ou qu’on attaque des personnes qui ne pourront répondre ….
    maintenant Cwendal cite un propos extrémement virulent de Sir Rantanplan mais non sorti de son contexte …. on attend !

  29. Te fatigues pas Gwendal, j’ ai fais tourner mon moteur de recherche cérébro-spinal.
    Rantancore, voici un de tes propos extrêmement con :

    «meme Lucie ne te crois pas, guignol !
    Commentaire par nyssen (alias rantanplan) — 26 février 2008 @ 17:02 »

    Le contexte :

    http://latelelibre.fr/index.php/2008/02/sarkozy-chirac-et-de-villepin-au-salon-de-lagriculture/#comment-57429

    L’ action se déroule à partir du commentaire 16 de Lucie, auquel lui répond Yann -contributeur d’ extrème droite pas agressif- post 19, et enfin l’ agression stupide de Nyssantanplancore …

  30. J’en serais bien incapable, n’ayant pas de moteur de recherche intégré… (Bourreau il en serait capable, mais est-ce bien utile ?)
    Mais tu te trompes sur un point : Ce sont les extrémismes de tous bords qui sont vilipendés. De droite comme de gauche. Et crois moi, des ultras de gauches il y en a ici, et ils se font tirer de dessus comme les autres !
    Pour être entendu, et je crois que c’est valable partout, il suffit d’un peu de politesse, de respect et d’user de propos argumentés. Les slogans à l’emporte-pièce sont réducteurs et démontrent un certain manque de compréhension… Voilà, c’est tout.
    En résumé, parle nous avec des mots et pas avec des coups de bâtons, et on te répondras de la même façon.

  31. C’est vrai ce que tu dis, Bourreau ! On ne voit nulle part comme en France des enfants de toutes couleurs jouer ensemble dans les cours de récréation, des ados se lier d’amitié dans les collèges, les lycées, des adultes pratiquer le mariage mixte, des voisins de toutes races se fréquenter . Ils sympathisent et s’apprécient entre humains qu’ils sont tous .
    Cela serait du à nos services publics et notre politique d’immigration qui oblige tout étranger installé sur le territoire français à avoir la nationalité française .
    Ce n’est pas le cas en Grande Bretagne par exemple, où l’on peut passer sa vie sans avoir la nationalité anglaise . Il en résulte des ghettos ethniques avec leurs quartiers, leurs écoles, leurs commerces …
    Un modèle pour monsieur Hortefeu ?
    On comprend pourquoi Untel est si pressé de changer notre Constitution !

  32. Ah, tiens ! J’ai du rater un épisode !
    C’est quoi cette histoire de moteur intégré ?

  33. pour répondre à ENCORE, ta réponse est stupide car chez moi c’est ici je suis née et mes enfants aussi.C’est ce que j’ai toujours entendu lorsque j’étais petite retourne chez toi où ?????en Pologne ou en Algérie ( avec même des grand parents Ukrainiens et Maliens) alors vous avez vraiment pas évoluer.
    j’ai oublié SUPER REPORTAGE

  34. Bourreau est capable de te retrouver un commentaire d’il y a 6 mois en deux temps trois mouvements… Je sais pas comment y fait ! C’est de la magie ! En tous cas, c’est bien utile.

  35. Ben, je repense à cette bonne Zofja …
    Si elle lit tout ça, je crois qu’elle va rien comprendre et retourner voir son poisson chanteur .

  36. Sans les capacités de bourreau et sans forcer car il n’y a pas besoin d’aller loin pour trouver de la connerie dégueulasse de la part de stop ou encore :

    -sur le fil « freezing gare de Lyon », d’emblée: »

    « effectivement ils préfèrent entendre geindre leurs freres d’arme:neg… et bic… excolonisés…et fervents adeptes d’oussama ben laden….l’international à la suace coranique…afin de faire pêter nos valeurs, notre culture et créer leur internationale métisée!!!

    aucun mot vulgaire condamnable par la loi des mal blanchis.

    Commentaire par stop — 22 mars 2008 @ 0:46 »

    —————
    Notez au passage la bêtise crasse, il est évident que n’importe qui parviendrait à le faire condamner en deux sets pour de tels propos. Il a de la chance de poster sur LTL le ducon…
    —————-

    – Puis sur le même fil sans provocation aucune:

    « Lucie je baise ton petit cul de salope bolchévique easservi aux grosses queues de négros.

    Commentaire par stop — 23 mars 2008 @ 18:18 »

  37. @ post 40 Je regrette vous faites un amalgame! je ne suis pas l’auteur de ces propos STOP et moi ça fait 2 et je n’aurais jamais pu écrire cela ! d’ailleurs je ne suis pas toujours tendre avec Lucie ( qui me le rend bien ) mais y a des limites …. surtout que je pense que l’insulte lapidaire sur un clavier est d’une lacheté peu ordinaire dont les spécialistes du genre BOURREAU ET ASLAN abusent !!! il suffit de remonter qq fils pour le vérifier sans moteur de recherche
    Pour Lucie je pense qu’elle pourrait etre ma mére, ou mére Téresa alors un peu de respect l

  38. Je serais tellement prêt à te croire si tu ne t’inventais pas 15 vies sous 30 pseudos !

  39. Une telle phrase est passible de sanctions de justice d’une part , de bannissement du site et enfin de censure …. je promets que ce n’est pas moi …MAIS JE NE SUIS PAS UN CENSEUR ayant moi même été banni vers octobre 2007 ….
    mes X pseudos sont une riposte au délit de faciés que vous pratiquez .. car n’ étant pas du même bord ( Dieu Merci) il vous suffit de voir mon pseudo pour etre éjecté manumilitari par les cerberes gauchistes qui ont la science confuse ! comme quoi on ne prete pas qu’aux riches !!

  40. Et si tu changeais ton discourt plutôt que de nom ? Je ne te dis pas de changer de point de vue, mais simplement d’attitude. Ca ne serait pas plus simple ?
    Cela dit, je reconnais que mes compères Aslan et Bourreau ont parfois la gâchette facile et le verbe prompt. (Admettez le les mecs !)
    Pour ma part, je reconnais ton individualité, et ne te mettrais plus dans la même corbeille à papier que les autres trolls. Mais garde ton pseudo, assume tes propos et reste poli. Avec tout ça on devrait pouvoir s’entendre et faire avancer le schmilblick. Tu crois pas ?

  41. Cher Encore (ou autre…),
    Je suis maman, en effet, et j’ai engendré deux adorables enfants à la forte personnalité mais en même temps pleins de respect, de délicatesse et d’intelligence .
    Donc je ne pourrais pas être ta mère .
    Quant à mère Teresa, je vois où tu veux en venir …
    Tes propos salaces ne font pas écho en moi et ça te perturbe, je sais, mais c’est peut-être parce que je connais bien la vie, mieux que tout ce que tu peux imaginer .

  42. Gwendal t’es un mec bien et ton handicap a fait de toi un humaniste et non un militant abscons ! moi je suis un gentilhomme et je me bats contre des moulins à vent …

    Mere téresa ! ton mec s’est barré ? pas étonnant !

  43. Tu vois @Encore, tu continus à mal causer à la dame…
    Et mon handicape, n’a pas fait de moi un humaniste, je l’étais avant…

  44. Charade:

    Mon premier est Stop qui n’est pas Encore
    Mon second est Encore qui est aussi Robert
    Mon troisième est Encore qui ne connait pas Rantanplan.

    Mon tout se fout de ta gueule, Gwendal.

  45. Je propose de boycotter Ptizisitanplobert .
    Freezing pour Restanplan .
    Une oeuvre d’art collective !

  46. @ 37 Rose, tu as deux continents comme chez toi! l’Afrique et l’Europe! Quelle chance ! Tu es chez toi en Europe , et je crois que la France fait partie de l’Europe!!

  47. salut Gwendal ! je vais quitter ce forum, je te salue parceque je pense que tu es le seul qui en vaille la peine … je suis satisfait de savoir que le post pris comme exemple de ma mauvaise conduite n’est pas de moi ! je n’ai aucune repentance puisque je n’ai rien à voir avec vos assertions et quand on veut tuer Rantanplan on dit qu’il a la rage !!! et comme je suis libre et bien je m’en vais …..mettre un Bandol Rosé de la Cadiére, au frais pour ce soir !!!

  48. Je ne bois plus… mais je veux bien une orange pressée! Dommage qu’Encore s’en aille (pour l’instant). J’aime bien la contradiction, mais uniquement dans le dialogue. Ce n’est pas une histoire de gagner ou de perdre qui importe, c’est de partager.

  49. D’accord, Gwendal, mais il y a un plafond et un plancher .
    Quand ça atteint les égoûts, il vaut mieux y laisser les rats faire leurs délices .
    Car les rats, eux, ne partagent pas !

  50. pour ma part, je pense qu’Encore et Bleuet_75 ne font qu’un: parler à deux reprises du Bandol rosé, qui faute d’être le meilleur, est certainement un des plus chers, c’est signé (on me la fait pas à moi!!). quant aux échanges, je les trouve plus prouêtique que politique.
    je n’ai pas vu le reportage, mais pour ce qui est de l’immigration, j’aimerais savoir ce que nos nationalistes xénophobes et autres souverainistes pensent de nos émigrations, de tous les français qui crevant la dalle chez eux, ou en danger pour leurs appartenances religieuses ou politiques, ont dû un jour fuir leur terre natale pour émigrer, pour s’intégrer dans des sociétés étrangères??…. j’aimerais bien qu’on arrête de penser à l’immigration sans se mettre à la place de l’émigré, et pour cela il n’y a qu’à regarder d’un peu plus près les grandes d’émigration des français, et réfléchir un peu là dessus: leurs mobiles, l’accueil qui leur a été fait, qu’est-ce qu’ils souhaitent à présent: revenir au pays ou rester sur leur terre d’émigration. peut-être qu’en considérant le point de vue de nos propres émigrés, on finira par entendre, comprendre le point de vue de nos immigrés!!

  51. Salut Cazo! Ca a été folklo hier, mais tu as du t’en rendre compte! C’est partit en live, et JP a dut nous remettre au pas.
    Mais bon, en même temps on va pas se laisser emmerder le jour de Pâques ! C’est pas chrétien.
    Je trouve que tu as raison sur l’émigration des français au cours des siècles… Je pense particulièrement au Québécois bien sur, mais aussi au Cajuns. Il y en a forcément d’autres, mais ils ne me viennent pas à l’esprit pour l’instant. N’y a-t-il pas eu des villages entiers de Basques, et de sud-Alpins qui ont émigré en Amérique du sud ?
    Bref, la terre n’est que migrations depuis la nuit des temps. Si j’osais, je dirais même que c’est la sédentarisation qui n’est pas normale. C’est même, peut être, la sources de tous nos maux…

  52. salut gwendal: au début du 20 eme, avant la grande guerre, il y a eu plusieurs vagues d’émigration de français (basques, ariégeois, béarnais, bretons, etc…). leur moteur: la famine, la pauvreté. Certains se sont établis en amérique du sud (argentine), d’autres en amérique centrale (Mexique, parmi eux certains de mes aïeux), en amérique du nord (californie, new york, québec). Tous partis faire fortune. De leurs salaires, ils n’utilisaient qu’une faible part, préférant envoyer de quoi faire subsister la famille restée au pays. Dans ces terres d’exil, ils s’entraidèrent entre « pays », les anciens facilitant les démarches administratives des nouveaux arrivants, leur trouvant job et logement. Parfois ils étaient un peu « obligés » de transgresser des lois, nécessité faisant loi. Puis, petit à petit, ils fondèrent des familles, tissèrent des réseaux d’amitié avec des résidents, leurs enfants grandirent dans ces pays lointains, se marièrent, et ainsi de suite. Et quand on demandait à un ariégeois de près de 70 ans, vivant et travaillant à new-york depuis l’âge de 17 ans, s’il se sentait ariégeois, français, américain, il répondait en français avec un accent ariégeois à couper au couteau: « ma femme est d’ici, mes enfants ont grandi ici, se sont mariés ici, alors moi, voyez-vous, je me sens newyorkais!! »(dans un excellent doc sur ces français d’ailleurs vu il y a quelques années déjà!). Comme tous émigrés, ils ont connu le rejet parfois, des difficultés souvent, mais ils ont finalement réussi à construire une vie, ailleurs… est-ce si difficile de comprendre que ce parcours, c’est celui de toute l’humanité, depuis son aube jusqu’à son extinction, et que seul la bêtise et la cupidité de certains entrave. pour tout humain, il est généralement plus intéressant de vivre au milieu des siens que déraciné: ceux qui abandonnent les leurs, leur pays, pour tenter de vivre, sont à aider, pas à condamner. Seule l’équité et l’entraide entre les peuples pourra enrayer les errances du désespoir.

  53. Cazo, en tant que Française pure souche et ayant fait pendant quelques années l’expérience de l’émigration, je peux te dire qu’il n’y a aucune comparaison entre l’accueil réservé à un blanc ailleurs et celui que reçoit un noir chez nous !

  54. @ lucie: pour ça, c’est globalement vrai… mais je crois que tu te trompes sur un aspect: l’accueil fait à un blanc… non pauvre. Car ce qui fait peur, c’est moins la couleur de peau que la misère, que la perspective de partager avec ce nouvel arrivant: un conseil, si tu es pauvre, ne crois pas que tu vas être accueilli à bras ouverts où que ce soit sur la planète, sinon par les pauvres eux-mêmes!! un malien qui cherche du travail au niger est aussi peu considéré que chez nous par les autres africains. c’est la promiscuité avec les pauvres qui fait peur, la peur de manquer, d’avoir moins…

  55. cazo entièrement d’accord avec toi et le misérabilisme ou minimalisme exprimées par lucie est caractéristique des idéaux néohumanistes par les bobos….on demande à l’arrivant de s’intégrer et de montrer sa fierté d’appartenir à un nouveau pays (le travail est certes dix fois plus compliqué que pour un autochtone…donc pour un pauvre dans les pays traversant un marasme économique, ce dernier est assimilé à un parasite!).Les français arrivant dans diverses contrées apportaient avant tout un savoir faire, une technicité et non une misère….On ne peut confondre l’immigrant arrivant dans un état de coopérant et celui qui emmène avec lui la misère du monde où son seul but est l’attirance par les conditions sociales du pays où il se pose!

  56. @] lucie: je pense que Zidane, Noah (quand il gagnait!), Benzema, Ben Arfa, Thuram, etc… ne sont pas considérés de la même manière que Ahmed, Aziz ou Karim de la cité Lénine, mais il s’agit peut-être de la médiatisation. Un « arabe » qui conduit une BM, c’est suspect, pas si c’est un blanc, c’est également vrai. La connerie, comme la xénophobie, est multiforme. Mais il y a des pays où si tu es « blanc » ou « yanki » ou « gringo », t’as pas trop intérêt à te faire remarquer. Le rejet de l’autre pour des raisons raciales, culturelles, ethniques, religieuses, est une caractéristique la mieux partagée sur terre, à quelques exceptions près. Mais c’est l’émigration de la misère qui fait peur.
    @ stop: je crois que tu détournes mon propos en y distillant des argumentaires erronés. Les français qui ont émigré sont souvent arrivés les poches vides et se sont enrichis par l’exploitation des ressources d’un pays qui n’étaient pas le leur originellement, se sont appropriés une terre qui ne leur appartenait pas, au détriment des autochtones. Ils ont imposé un modèle sociétal et culturel à des peuples qui ne leur demandaient rien. Ils ont créé, comme en Algérie, des écoles, des hôpitaux, des infrastructures, c’est vrai, mais pour servir avant tout l’intérêt des colons, et inciter d’autres à venir dans ce nouvel eldorado. Une intégration réussie ne repose pas sur le seul comportement du candidat à l’émigration. Il repose également sur les comportements des résidents pour faciliter l’intégration des nouveaux venus. Je te rappelle que la plupart des miséreux africains qui frappent à notre porte, nous ramènent une partie de la misère que nous avons aggravée voire générée chez eux du temps des colonies, que leurs pères ou grands-pères se sont battus pour nous, ont bâti nos maisons. Si nous avions eu un apport si positif que ça dans leur développement socio-économique et socioculturel, je pense qu’ils seraient rester chez eux pour la plupart.

  57. Plus haut ds le fil j’ avais glissé-déposé une enquête de « Populations & Sociétés » que j’ avais appelé « 1er épisode » ; le sujet de la misère des migrants s’ invitant à table, cela m’ apporte l’ occasion de présenter maintenant le sd épisode, où l’ on verra que ce ne sont pas tant les migrants qui sont miséreux que …

    « -Dans l’ensemble, néanmoins, les migrants
    représentent par rapport aux non-migrants de la socié-
    té d’origine une population sélectionnée: en meilleure
    santé, plus instruite, plus entreprenante, dotée d’un
    minimum de ressources pour payer le voyage et
    les frais d’installation –la mise en place de filières
    permettant seulement d’alléger le coût de la migration. »

    … leurs pays d’ origine, qui sont quelque peut gênés aux entournures :

    «-Plus que la misère du monde, c’est la misère des
    États qu’il faudrait évoquer comme ressort majeur de la
    migration. Sans parler des situations de guerre civile et
    de persécution qui suscitent des flots de réfugiés, nom-
    breux sont les pays trop démunis pour garantir un
    minimum de sécurité aux projets individuels (adminis-
    tration désorganisée, système politique instable, infra-
    structures insuffisantes). S’ils disposent d’un minimum
    de ressources, ceux qui veulent améliorer leur sort vont
    chercher ailleurs les garanties nécessaires à leurs pro-
    jets, ce qui rend parfois difficile la distinction entre mi-
    gration économique et migration politique. On a
    encore peu étudié ce lien entre gouvernance et émigra-
    tion.»

    Depuis le début de ce fil les informations affluent en toujours plus grand nombres à travers les connexions synaptiques de « stop » qui, par voie de conséquence, devrait bientôt renoncer aux idées reçues sur l’ immigration -la vérité lui cinglant la conscience tels les embruns ensoleillés de la Méditerranée rafraîchissant les pieds de la vieille Europe- et, de fil en aiguille, abandonner définitivement tout ressentiments racistes envers l’ internationale métissée juive islamisante, pour venir la -nous- rejoindre, une serviette éponge à la main, et goûter aux gros et chaud abâtardissement de la race par une hygrométrie avoisinant les 99 % .

    C une bonne nouvelle et je m’ en réjouis. Qu’ il soit accueillit parmi nous selon les usages en cours et avec toutes les prévenances requises.

    Source INED.

  58. la colonisation , 1er degré, c’est à dire appropriation des biens et destruction du reste ,y compris des gens, cela existe encore maintenant .

  59. trés joli portrait d’une belle grand mère qui force le respect !
    pour ce qui est du forum, je suis + qu’étonnée ???? on se croirait dans un club privé et le contenu des échanges laisse rêveur… a croire que vous êtes 5 à tourner sur LTL… dommage !

  60. un tres beau reportage ,tres emouvant et une mamie tres gentille pour avoir eu la chance de l avoir rencontrer une fois
    une grande pensée pour ZOFJA