Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

Quel Cap pour la Jeunesse d’Outre Mer ?

Publié le | par

Avec les élections qui approchent, cette France au bout du monde ne demande qu’à être entendue. C’est en allant au Medef et à la rencontre de deux associations que nous avons tenté de comprendre les enjeux de ces terres éloignées, l’Outre-Mer, avec le regard d’une nouvelle à LaTéléLibre, originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon

Jeunesse outre mer ministre Ericka Bareigts

Le hasard a voulu que je sois originaire des îles Saint-Pierre-et-Miquelon, seul territoire d’Outre-Mer français en Amérique du Nord. J’ai vécu une partie de mon enfance sur ces îles et, installée aujourd’hui en métropole, je déplore l’intérêt insuffisant que la France métropolitaine porte pour ses outremers et mon petit archipel.

Cette France fait figure d’exemple en terme d’ouverture mondiale et je reste encore étonnée qu’elle ne s’appuie pas davantage sur sa puissance ultramarine pour mieux rayonner. L’Outre-Mer ce n’est pas seulement une « destination soleil » mais plutôt et surtout des identités culturelles fortes synonymes de vecteurs de développement et d’ouverture pour la France.

En plus d’un manque de visibilité de nos territoires, nous, jeunes ultramarins, devons faire face à une double problématique ; quitter notre territoire pour étudier et assimiler le fait qu’il  ne soit pas toujours évident d’y revenir pour travailler. Le taux de chômage chez les jeunes ultramarins de moins de 25 ans est d’ailleurs plus qu’alarmant !

C’est au Medef à Paris, lors du lancement du projet Outre-Mer 2020, que nous avons rencontré des entrepreneurs ultramarins. En échangeant avec certains chefs d’entreprises et malgré un long voyage pour certains, on comprend rapidement qu’ils souhaitent mettre en place des solutions cohérentes et nécessaires au développement de leur territoire. Le tout, en harmonie avec un dispositif durable susceptible de garantir l’avenir des jeunes.

Un relais existe aussi dans le milieu associatif. En Ile-De-France, l’association « Nous-Vous-Iles » s’engage à promouvoir notre culture, nos valeurs et nos coutumes. Avec le réseau « Jeunesse Outre-Mer », cette structure facilite l’intégration en hexagone et favorise l’accès à l’emploi. Ces deux équipes dynamiques favorisent l’échange et tentent de répondre à certaines problématiques ultramarines d’aujourd’hui. Il convient d’encourager ces initiatives.

Pour aller dans cette direction de manière plus régulière, les candidats de la présidentielle 2017 qui seront portés par la population française doivent pointer leur regard vers un horizon lointain aux distances quasi infinies synonymes d’espoir et de renouveau. La portée de cette vision qui découle sur une très large ouverture ne pourrait qu’engendrer des changements positifs dans nos cultures et dans notre vivre ensemble. L’égalité entre français hexagonaux et ultramarins passent indéniablement par ce nouveau cap.

L’Outre-Mer doit palier les discriminations qui l’entourent. En janvier dernier, Ericka Bareigts – Ministre de l’Outre-Mer – signait la loi Égalité Réelle Outre-Mer, et le terme « Réelle » en dit long sur la nature de cette égalité. Une belle avancée si elle est suivie d’effets ! Affaire à suivre…

Marie Paturel
Image : Flore Viénot
Ayann Koudou
Montage : Didier Mariani

 Des liens

Site du réseau Jeunesse Outre Mer

Page Facebook de l’association Nous Vous Iles

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (1)

  1. Excellent reportage. L’heure est à la pensée multiculturaliste, comment bien gérer les étrangers si même les français d’outre-mer ne sont pas encore totalement intégrés en métropole ? Force est de réaliser que l’identité française n’est pas singulière mais plurielle: adopter des politiques qui tiennent compte de ces différences est devenu absolument nécessaire :). Bravo !