Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

FADELA AMARA EN BANLIEUE

Publié le | par

Un emploi du temps de ministre! Fadela Amara était à Evry et à Corbeil-Essonne avec Christine Boutin, le mercredi 29 août, pour son premier déplacement en tant que Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville. Au programme, visite de quartiers, signatures d’avenants, bousculades médiatiques, et premiers habitants mécontents.

La rénovation du quartier des Pyramides à Evry avance. Fadela Amara, était là pour officialiser le déblocage des fonds nécessaires au projet. 81 Millions d’euros. Accueillie par Manuel Valls, l’ancienne présidente de Ni putes ni Soumises a pu se rendre compte des améliorations qui vont être apportées au lieu : une restructuration urbaine d’ensemble, la reconquête d’un habitat de qualité et la volonté de faire revenir les commerçants. Après un tour rapide dans le quartier, direction le stade de foot pour saluer les jeunes et le travail de l’association locale. Mais pas le temps de traîner, on est déjà en retard. Réunion dans le gymnase et rencontre avec les habitants du quartier venus discuter de leurs problèmes. La secrétaire d’Etat écoute, s’intéresse, pose des questions et répond franchement. Après avoir signé l’avenant, et une dernière conversation, Fadela Amara repart vers Corbeil Essonne où l’attend Christine Boutin, sa ministre de tutelle.

Si la visite d’Evry s’est bien déroulée, l’accueil aux Tarterêts est tout autre. Emmené par le conseiller général Bruno Piriou (PC), un groupe d’habitants manifeste son mécontentement au projet de réhabilitation voulu par la mairie UMP de Serge Dassault. Selon eux, on a détruit plus de logements qu’on en a reconstruits. 400 familles se retrouveront prochainement sans toit. Les loyers de la nouvelle résidence sont plus chers pour une plus petite surface. Un habitant du quartier m’a cependant déclaré que « la mairie à toujours tenu ses promesses et que les habitants sont au centre de ses préoccupations. Et pourtant, je suis pauvre et de gauche. » Allez savoir. Toujours est-il que la nouvelle résidence en pleine cité des Tarterêts dénote avec le reste. Un bâtiment neuf, des murs blancs, des arbustes. Elle est jolie, elle est propre et elle est encerclée par un grillage. « On se croirait dans un zoo » se plaint un habitant. Serge Dassault ne donnait pas d’interviews ce jour-là. Dommage. Une fois la bousculade terminée, petit discours dans le chapiteau dressé pour l’occasion et signature de l’avenant avec Christine Boutin. Les mines sont enjouées, l’accolade entre la Secrétaire d’Etat et la Ministre paraît sincère, l’image est belle, les photographes sont contents. Fadela Amara était en banlieue.

Un sujet de Romain Katchadourian, Joseph Haley

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (30)

  1. J’ai beaucoup de respect de concidération pour Fadela Amara. Je partage comme elle son désir et sa volonté d’améliorer les choses dans les quartiers. Malheureusement j’ai l’impression que ce tandem ne pourra marcher pleinement tant les convictions idéologiques qui le forme ainsi que le vécu auxquel il se ratache est éloigné.

  2. ce sujet ramene a ce que disait Rocard:
    parlez du fond: les 400 perdants de cette renovation.
    c’est mieux que la situationpersonnelle de FA et de CB ,si elles sont contentes de gagner bcp d’argent sans risque. la reponse est oui.
    mais le fond c’est savoir qu’il ya les 400 delogements et savoir comment on va faire pour arriver a poser la bonne question au bon moment à la bonne personne.tout un Art que Papa JPLP vous expliquera, mais c’est pas inné

  3. C’est vrai qu’il serait vraiment interessant de voir ce qui se passe parallèlement pour les habitants confrontés à une rénovation de leur quartier, à la démoliton de leur immeuble.

    Comme le dit très justement la personne qui intervient au coté du conseiller général Bruno Piriou :
    Quelle est la réalité vecue par ces gens,qui est relogé dans ces logements neufs,qui va payer 200 euros de plus ? Comment les gens en sont-ils informés, que leur propose-t-on en échange ?

    Il ne s’agit pas de critiquer une démarche qu’on ne peut qu’encourager à la base. Débloquer des millions pour rehabiliter certains quartiers, c’est très bien et il est temps.
    Mais le cas des tarterets, du moins ce qu’on en sait, me laisse sceptique. La rénovation du quartier des Pyramides se fera-t-elle sur le même model ? Jusqu’ou intervient le maire dans les orientations du projet ?

    @phiver
    Sinon pour lles 400 perdants de la renovation , y’a neuilly
    ( comme solution de repli eventuellement ).
    Ils ont un grave déficite justement en logements sociaux, et le président , il aime pas les déficites, et en plus comme il dit toujours  » des droits mais aussi des devoirs !

  4. J’ai aussi beaucoup d’admiration pour cette femme volontaire et courageuse qui se moque parfaitement de ce que l’on peut penser d’elle préférant l’action , l’envie de faire évoluer les choses plutôt que de s’appesantir sur des remarques navrantes que certaines personnes bien marquées idéologiquement lui adresse …

  5. Détruire, reconstruire c’est toujours travailler…pour le BTP. Et quand le bâtiment va tout va, n’est-ce pas ? Les indicateurs sont au vert, la reprise est au tournant, les fondamentaux de la France sont excellents ! Et en plus nous recréons du lien social grâce à nos chargés de mission super-spécialisés !

    Allez, soyons sérieux, vous me remetterez une lichette de travailleurs au noir sur le chantier svp. Et la police autour, parce qu’il y a des jeunes et des roumains. Merci.

  6. ça c’est du sacré reportage ! Bravo à vous!!
    Car si parmi tous les débauchages que Sarkozy a réussi à gauche ,il y en a un qui m’a vraiment déconcerté , c’est celui de Fadela Amara.

    Je suis convaincu que cette femme a tout perdu : sa proximité avec la base qui travaille dans les banlieues , elle ne pourra plus jamais la retrouver ( le karcher malgré tout , ça laisse des traces…)
    Et quand Sarkozy n’aura plus besoin d’elle pour son petit jeu politique ,elle sera jetée sans ménagement.

    Quant à sa motivation qui explique son ralliement , elle laisse pantois : « moins de risque , et un bon petit salaire »

    Ecoeurant. Si j’osais , je dirai qu’elle s’est prostituée, et soumise.

  7. Oui tu oses…Elle aurait bien mieux fait de rester soumise à la bonne « typologie « du discours des bons gauchos ! Ca aurait été tellement plus rassurant…c’est raté ! :-)

  8. Après la reconversion de presque tout les quartiers populaire de Paris en décor de carton la peau du cul, dont le dernier en cours est Barbès, nom qui m’ a toujours fait penser-mystère des correspondances- à Babylone(Sèvres), petit studio dans les 200 000 euros, il est temps de miser sur les quartiers en devenir, investir dans le béton.

    Achat immobilier : cibler les villes qui se refont une beauté

    Le patron est un ami DU patron, celui qui racontait les plus drôles histoire de toto à son mariage, en faisant sauter trois dragés argentés en l’ air qui finirent chacun leur tour dans sa bouche dont les machoires soudées en un rictus de l’ homme qui souriait croquerent avec détermination machiavelique la tendre petite amande vulnérable, avide de toujours plus de pouvoir.
    Celui qui est partout grace à sa petite taille, qui fuit au pas du jogging-cent mètre la mort-chat.
    L’acquéreur à l’affût, des branches sur la tête, camouflage noir qui fait des yeux tout blancs-rouges et kärcher au poing, peut se tourner vers des quartiers en renouveau- dont on expulse 400 familles- couverts par une convention signée avec l’Agence nationale de Rénovation urbaine (ANRU) ( y a 81 millions sur la table dans la boite à musique qui fait l’ Internationale).

    Investir avec toutes les sécurités.

    En Ile-de-France, on les trouve sur des sites emblématiques comme Les Ulis(vu à la télé), Chanteloup-les-Vignes et Mantesla- Jolie(vu à la télé), mais aussi à Argenteuil(vu à la télé), Choisy-le- Roi(vu à la télé), Corbeil ou Meaux(vu à la Télé Libre), par exemple. Même les bourgeois Hauts-de-Seine(tout les jours à la télé) ont leurs quartiers ANRU : le Clos des Terres rouges à Rueil-Malmaison et le Noyer doré à Antony(pas vu à la télé).
    Hier encore, ces territoires aux barres alignées comme les barres alignées dans la valise de monsieur le promoteur-Luigi, un expresso!- n’avaient pas la cote. Aujourd’hui, en revanche, ils renaissent des cendres des émeutes de 2005 à coups de démolition-trafic d’ interet-construction de logements sociaux 200 euros de plus et plus petit, de zones franches, de nouveaux équipements publics qui recevront les 400 familles dehors-vous avez la feuille bleue?- et de diversification des formes d’habitat.

    Grillage livré avec le tout (mirador non compris.)

    Après cet achat malin, on remonte à la manivelle le moteur de la traction avant arrière, et -montez Baronne- tout le monde à Honfleur ! pasque quand même tout ça n’ y vaut pas un clair de Lune.

    Des limites tout de même : pour faire jouer la réduction de TVA, l’accédant doit faire du logement sa résidence principale et ne pas dépasser les plafonds de ressources des Prêts locatifs sociaux (PLS).

  9. @NonMais Dis Donc…

    Bon bon, c’est très bien , je n’ai rien à ajouter à ce que vous dites ,vous pensez librement…mais il y a une liberté que je ne vous accorde pas, c’est celle de me tutoyer.Le tutoyement que vous utilisez si facilement avec tout le monde ici, est aussi populiste que Sarkozy.

  10. pour en apprendre plus sur les expropriations et la rénovation des quartier, je vous conseille vivement de regarder le film documentaire que nous avons produit pendant la campagne présidentielle à Montfermeil. Les propriétaires expulsés de leur appartement témoignent, avis d’huissier à l’appui et expliquent à quelle sauce ils vont être dévorés par les pro du bâtiment. Ce film s’appelle « 93370 La Rage de Vivre ».

  11. QUI a la clée de la caisse? Mm Boutin ou MmFadala, vous avez vus le frics ? ce n’est pas : y a cas ! ou il faudrait ! on ferat ! en l’an ké vin???

  12. Elle sourit beaucoup, Mme Amara, durant sa visite. Elle sourit beaucoup, elle fait quelques clins d’oeil, mais ne répond pas aux questions concrètes soulevées par les habitants du quartier. Elle fait même comme le pélican devant un jeune, dansant d’un pied sur l’autre, ne sachant quoi dire à ses remarques, mais là encore elle sourit. Ca doit pas être facile pour elle d’être passé d’une asso., en portant l’image de quelqu’un étiquettée à gauche, au gouvernement, sans avoir les coudées franches et en s’acoquinant avec la droite dure et libérale au gouvernement. Mais au final, est-ce que cette contradiction la gêne? En tout cas, elle semble très heureuse de pouvoir marcher dans les traces de Boutin sans avoir à prendre de risque aucun. Bien joué Mme Amara, pour ce numéro de haute voltige politique. Mais attention à la chute.

  13. Ce reportage fait encore état d’un débat biaisé et dont le fondement même est à remettre en question.
    Je n’ai pas grandi dans un quartier mais dans un endroit où « tout [était] à refaire » également. Je n’ai pourtant rien attendu du gouvernement. Alors si je remets en cause les revendications (pas toutes), il faut que je remette en cause la protagoniste.
    Fadela Amara mélange les torchons et les serviettes et n’est là que parce qu’elle vient d’une cité, elle n’aura pas plus de pouvoir que ses prédécesseurs et n’est qu’un faire-valoir. Si elle ne s’en rend pas compte c’est bien triste.

  14. Aurait elle été également un faire valoir si elle s’était acoquinée avec le PS qui aurait dût gagner ces élections immanquables?
    Personnellement je ne peux que lui souhaiter bonne chance, bonne route bon courage.

    Rakal à dit une droite dure et libérale…Parce que le PS depuis toutes ces années a fait dans le social?
    Moi j’habite dans un quartier dit sensible de la banlieue parisienne et nous ne les avons pas vus une seule fois hors élection.
    Sous Mitterrand nous avons eu le droit à d’alléchantes promesses non tenues, sous Chirac ça été des années de vide absolu et je parle aussi de la cohabitation de Jospin ce couard, affabulateur qui donne maintenant des leçons aux autres.

    L’extrême gauche à de bonnes idées seulement ils se livrent à une bataille de personne qui gâche tout.

    Quand à la Royal, Hollande et consort ils ont encore le culot de nous faire croire que ce sont des personnes de gauche ! C’est vraiment de la grande esbroufe !

    Rappelons donc des personnes comme Fabius ou Mélenchon là, on saura à qui on parle.

    Alors accuser cette dame de pactiser avec la soit disante méchante droite me fait bien rire quand on sait que le PS est encore pire. Les charters sous Jospin étaient légion et Chevènement ne valait pas mieux que Sarkozy quand il était ministre de l’intérieur.

    Alors oui définitivement oui le PS comme il est actuellement est peuplé de bobos venus des beaux quartiers et qui n’ont pas les mêmes préoccupations que les classes laborieuses qui il faut l’avouer se sont tournées vers l’UMP ou l’extrême gauche en passant hélas par le FN.

  15. Un détail est particulièrement choquant dans le discours de Fadela Amara : quand on lui demande comment c’est de travailler au gouvernement par rapport à la présidence de NPNS, elle répond « c’est NPNS multiplié par 1000 (!) avec moins de risques (!!) et une bonne paie à la fin (!!!) ». Ce qui veut dire que pour la secrétaire d’Etat :

    – la taille de « l’entreprise » est plus importante que la force de ses convictions
    – elle recherche avant tout la sécurité pour elle-même; en ce sens, heureusement qu’elle n’est plus confrontée à ces horribles islamistes à capuches
    – La bonne paie : je préfère ne pas faire de commentaire.

    Au final, je m’étrangle de rage devant l’indécence de cette femme, qui n’essaie même pas (ou n’est pas capable ?) de masquer un tantinet la cupidité et l’ambition qui la dévore, à l’instar de la plupart de ses collègues.

    Ni pute ni soumise ? On va lui accorder le premier terme de l’appellation. Quant au deuxième….

  16. C’est p’être la rage qui vous étrangle mais ce n’est surement pas le troisième degré qui vous étouffe .

  17. post 39 du lien http://www.scandaleux.fr/index.php/2007/04/05/38-exclusif-la-bonne-blague-au-karcher-de-rachida-dati
    même pseudo + cri d’amour à Rachida Dati + lien via site renseigné avec le pseudo sur le site http://bobosphere.over-blog.com/ évidement de la même teinte et patte que le fond de la boîte cranienne de l’ectoplasmique troll viscelard qui nous occupe actuellement et adore se faire son petit cinema à 2, 3 ou 4 voix.

    Cool, frappes toi toi même ça nous fait des vacances.

  18. La météo des Trolls / Oméga-Pidji is a fraude:

    Le Troll Sarah Bernard semble avoir utilisé le pseudo Pidji sur le fil http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/04/exclusif-la-bonne-blague-de-rachida-dati/ post 144. Cliquez sur son pseudo. Hop, quel est-ce fabuleux site? http://bobosphere.over-blog.com/ qui file sa monomanie connue depuis longtemps (le bobo). Le pseudo Oméga est en revanche tout récent et succéde à Euréka. NonMais DisDonc pourrait revenir en grâce.

    On peut suivre sa trace de bave à travers les fils et les stations proportionelles à la longeur du post: 15h44, 15h49, 15h53, 16h07, 16h11, 16h19… et la drolatique tentative d’attacher de la respectabilité à son nouveau pseudo qui rappel l’enchaînement NonMais DisDonc/Euréka.

  19. Désolé pour ce probléme de navigateur qui a masqué à ma vue les maj des posts. Je m’éditerais si je le pouvais.

  20. Quand les problèmes budgétaires vont se poser les contradictions vont apparaître. J’ai entendu Mme Boutin parler de partage, je ne doute pas de sa sincérité mais je ne suis pas sur qu’on partage justement cette idée au sein de la majorité. Or sans croissance….

  21. A Omega.

    Ah pardon, pardon, je suis effectivement passé à côté du troisième degré d’une dame si pleine d’esprit ! Depuis, j’ai eu l’occasion de mesurer que rien ne peut ni ne doit être pris au sérieux chez la comique troupière du gouvernement (elle détrône Bachelot, bravo pour l’exploit) : son discours de l’autre jour, où elle disait à Sarko « qu’on ne va pas se la raconter », « qu’il faut y aller à donf' » et qu’il faut appliquer « la tolérance zéro contre la glandouille » prouve bien que la dame n’est pas à prendre au pied de la lettre. Une ministre de la République ne s’exprimerait pas sérieusement comme ça, singeant le langage des cités qu’elle prétend sauver. Cité où, de l’aveu même de ses ex-comparses de NPNS, on ne l’avait pas beaucoup vu ces dernières années…

  22. écoeuré des ronds de jambes de mr valls,pas surpris de mad.
    amara qui a du se « recaser »au gouvernement pour un « job » à
    plein temps.bon,la soupe est bonne,mais à corbeil elle était
    froide,car aux questions de mr piriou,elle baissait la téte comme
    une gamine qui vient de faire une connerie.c’est çà une
    secrétaire d’état:parler « banlieue »,fait 3 tours et s’en va!!!
    il faut croire que ses classes à NPNS,lui aurons servies à une
    promotion politique à la supposé militante de « gauche ».bon
    appétit madame amara fadela et merçi .