Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

LA MARCHE DES FIERTÉS 2007

Publié le | par

Un petit coup d’œil en arrière sur la marche des fiertés 2007, qui s’est déroulée le 30 juin à Paris avec, en tête de cortège, le Maire de Paris, Bertrand Delanoé, et Jean-Luc Romero ( Président-fondateur d’ELCS – Elus Locaux Contre le Sida, entre autre…), suivies par 400 à 800 000 personnes.

Revendications principales de la marche 2007 : L’égalité, la liberté et les mêmes droits pour tous, considérer les gays, les lesbiennes, les bis et les trans comme des citoyens à part entière, et bien sûr la lutte contre l’homophobie et la lesbophobie. Le minimum, quoi.

Ludovic Castet

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (54)

  1. L’avantage de votre télé, c’est qu’elle ne fait pas de l’info superficielle. Dans JT, on dira qu’il y a eu la « Marche de Fierté », on montrera les homos les plus extravagants sans traiter le fond… Comme s’il fallait montrer que cette marche était un grand défilé comme celui du 14 juillet, alors que ça a rien à voir. La marche de fierté est une manifestation.

    Merci de nous montrer le vrai visage de cette événement.

  2. voilà un sujet intreressant et vrai ! Heureux de voir des homos des bi et des trans interviewés sans langue de bois et sans choix au nom d’une morale idiote (comme ça pourrait être le cas sur les chaînes de télé « occupées »). Le monde, c’est eux aussi, et on a effectivement le droit d’exister même lorsque l’on est différent. C’est ce que je répète à tous ceux que je rencontre et qui disent qu’ils sont anormaux (les vieux la plupart du temps) : ce sont des êtres humains avant tout et ils méritent autant d’amour de compassion et de respect que chacun. Très bon reportage.

  3. Belle démonstration, comme le dit le Maire de Paris, c’est une simple question de « Bon sens » qui, hélas n’a pas l’air d’être partagé par tous nos concitoyens…j’attend de voir les posts de la meute des FHaineux qui ne vont pas tarder à déferler içi, sur ce sujet !

  4. Damien, l »excentrisité de certains et de certaines manifestant(e)s est une expression de gaité et de générosité.

    On ne les prends pas tous pour des clowns. Certains trouvent plaisir à s’hexiber d’autres, sont plus discrets.

    Quant à la question de fond, la discrimination des homos et des trans ou des prostituées prend une sacrée claque, je trouve.

  5. Fierès d’être putes, putophobe… Voilà des mots que je n’avais jamais entendu. C’est une bien curieuse chose…

    Ceci-dit, j’accorde tout mon respect à ce mouvement.

  6. Le vrai courage, Mr Delanoe, cela aurait été de faire cette manifestation en banlieue.
    Mais dans un Paris boboisé, c’est d’un convenu.

  7. Il y a UN groupe vraiment surprenant dans cette marche. On croit d’ abord apercevoir des footeux égarés, puis leur banderole : FC PARIS ARC EN CIEL !
    Ce sont les plus originaux (mais pas les plus beaux.)

    On peut aussi voir la Baronne déguisée en Geisha.

  8. « Mais dans un Paris boboisé, c’est d’un convenu. »

    Oui mais, s’il l’avait organisée en banlieue, j’entends d’ici vos sarcasmes, « se faire fourrer au Val-Fourré » et j’en passe.

    Pourtant « la mise en resonnance » aurait été des plus gouteuses, dommage.

  9. Le vrai courage, c’est de la faire cette manifestation, je doute que notre ami Three piglets, y ait participé…de près ou de loin…

  10. __Le vrai courage, c’est de la faire cette manifestation, je doute que notre ami Three piglets, y ait participé…de près ou de loin…__

    Pour avoir du courage, il faut du danger.
    A Paris, le danger est plutôt réduit.
    En Banlieue, on aurait pu parler de courage, mais à Paris, il ne faut pas exagerer.

    __Oui mais, s’il l’avait organisée en banlieue, j’entends d’ici vos sarcasmes, “se faire fourrer au Val-Fourré” et j’en passe.__

    Procés d’intention: à la Courneuve, le sarcasme aurait été impossible.

  11. __je doute que notre ami Three piglets, y ait participé__

    Bah non, comme 99,99 % des Francais.
    Tu y étais toi?

  12. T’as pas bien lu la fin de ma phrase, « de près ou de loin » moi j’étais à Chamonix ce jour là, donc, j’étais de tout coeur avec eux, mais de loin (600km)

  13. La question que je te pose, c’est : approuves tu ces manifestations anti-discrimination, contre les homos, les prostituées, les transexuels, bref, tous ceux qui dans notre pays des droits de l’homme sont encore regardés de travers par tous les bigots, cathos, juifs orthodoxes, musulmans intégristes, réactionnaires de droite ou de gauche, bref tous les cerveaux rétrécis au lavage.

  14. Ces manifestations me laissent indifférent.
    Je suis ni pour , ni contre.
    Je ne suis ni homo, ni trans, et je ne discrimine personne.
    Alors je ne me positionne pas vis à vis de cette manifestion.
    Je revendique mon droit à l’indifférence.

  15. __regardés de travers par tous les bigots, cathos, juifs orthodoxes, musulmans intégristes, réactionnaires de droite ou de gauche, bref tous les cerveaux rétrécis au lavage.__

    A Sarcelles, ils auraient trouvé tout cela en un même endroit.
    Cela aurait vraiment interressant de défiler la bas.
    D’une part, j’aurai salué leur courage avec sincérité (j’aime les gens courageux quelque soit son genre ou son mode de vie ou sexuel), deplus, cela aurait été plus pertinant pour « changer les mentalités ».
    Mais défiler dans une ville déjà acquise à la cause, ca reste convenu.

  16. Moi non plus, je ne suis ni homo, ni trans, (t’as oublié ni prostituée)
    j’éspère que tu ne nous caches rien…non j’déconne…par contre tu revendiques ton droit à l’indifférence, c’est pas très cohérent, pourquoi viens tu faire des commentaires sur un sujet qui te laisses indifférent? Moi quand un sujet ne me branche pas, je la ramène pas…

  17. D’autant que l’indifférence c’est un peu justement ce contre quoi ils essayent de lutter, c’est l’indifference des institutions et de certains citoyens qui les marginalisent.
    Maintenant le but etant avant tout de se faire voir et entendre, je ne vois pas trop l’interet d’aller manifester dans des endroits ou les medias rechignent déja à aller en temps normal, si ce n’est de faire de la provo gratuite, et cela les aurait desservis plutot qu’autre chose.

  18. Et oui très cher Gaël, quand on leur cause « droit dans les yeux », on s’aperçoit vite qu’ils n’ont plus rien à dire de cohérent, j’apprécie de + en + cette vigie citoyenne qui s’installe sur ce site, j’éspère que ça perdurera…bon, maintenant on va peut être voir rappliquer les rantanplans et Houla houp qu’est-ce-qu’il dit?

  19. __par contre tu revendiques ton droit à l’indifférence, c’est pas très cohérent, pourquoi viens tu faire des commentaires sur un sujet qui te laisses indifférent? Moi quand un sujet ne me branche pas, je la ramène pas…__

    Je ne commente pas la manif en elle même, mais le propos de Delanloe.
    Apprenez à lire svp.

    __D’autant que l’indifférence c’est un peu justement ce contre quoi ils essayent de lutter, c’est l’indifference des institutions et de certains citoyens qui les marginalisent.__

    La république , c’est justement l’indifférence des institutions vis à vis des particularisme de chacun.
    Constitution :
    Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/constit.htm

    La République ne reconnait que des Francais.
    En celà, elle est égalitaire.
    La république est aveugle devant les particulismes religieux, de race et encore plus de sexe.

    __je ne vois pas trop l’interet d’aller manifester dans des endroits ou les medias rechignent déja à aller en temps normal, si ce n’est de faire de la provo gratuite__

    J’ai bien compris, c’est la raison pour laquelle le « courage » de Delanoe est déplacée, alors qu’il est bien au chaud à Paris.
    Je répete que j’aurai salué leur courage si elle avait eu lieu en banlieue et j’y aurais surement mis les pieds.
    Mais là, si vous voulez, ca reste en famille, c’est moins interressant.
    Sinon, pour la provocation, il me semble que s’habiller en bonne soeur est destinée à provoquer.
    Visiblement, la provocation n’est permise que dans certains cas, enfin, surtout quand ce n’est pas dangereux.
    Par exemple, la gay pride moscovite était a salué.
    Ces gens étaient courageux.
    J’en attends une à Lamecque (à Jérusalem, elle a déjà eu lieu).

  20. __quand on leur cause “droit dans les yeux”__

    Arretes donc l’auto-célébration.
    C’est d’un ridicule.
    Tu dois avoir la même définition du courage que Delanoe.

  21. Mais alors ça ne te laisses pas aussi indifférent que ça, quand est-ce que tu l’organise ta gay-pride à La Mecque, promis, je viens faire le film!

  22. __Mais alors ça ne te laisses pas aussi indifférent que ça, quand est-ce que tu l’organise ta gay-pride à La Mecque, promis, je viens faire le film!__

    Quand ca reste dans Paris, si, ca me laisse indifférent.
    C’est franchement ennuyeux, presque norminatif.
    Des mouvements transgressifs , je suis décu.
    En revanche, une gay-pride à Lamecque, oui, cela aurait de la gueule, et serait vraiment transgressif.
    Enfin, si tu viens faire le film, on peut y reflechir.
    A noter qu’en Iran, la transexualité est autorisée, contrairement à l’homosexualité, c’est déjà moins subversif.

  23. La République ne reconnait que des Francais.
    En celà, elle est égalitaire.
    La république est aveugle devant les particulismes religieux, de race et encore plus de sexe.
    Alors là, mon pote, demandes aux homos pacsés si la république ne fait pas la différence entre les couples homos, et les couples hétéros…emporté par ton élan, tu viens encore de dire une connerie,
    désolé

  24. __Alors là, mon pote, demandes aux homos pacsés si la république ne fait pas la différence entre les couples homos, et les couples hétéros…emporté par ton élan, tu viens encore de dire une connerie,
    désolé__

    Je suis fatigué de trouver les references pour vous :

    Principe

    Le pacte civil de solidarité (PACS) est un contrat.

    Il est conclu entre deux personnes physiques pour organiser leur vie commune.

    Ces deux personnes doivent être majeures (il est impossible de conclure un PACS à trois personnes, ou plus), de sexe différent ou de même sexe.

    http://vosdroits.service-public.fr/F1608.xhtml?&n=Famille&l=N10&n=Pacte%20civil%20de%20solidarit%C3%A9%20(PACS)&l=N144

    Ps : que les deux sexes soient homosexuels ou non, ne change rien au Pacs.
    Cela n’est pas prit en compte par la République.
    CQFD.
    (tJe te prie de rester poli avec moi svp, car , pour l’instant, la connerie est de ton côté).

  25. Il faut toujours te mettre les points sur les i, je ne sais pas si tu as bien regardé le sujet du film, mais ce qu’ils revendiquent, c’est les mêmes DROITS que les autres, le mariage, l’adoption, la non discrimination au travail, bref, une VIE NORMALE, comme nous l’a menons toi et moi, sans prises de têtes, je reste polis, mais de grâce, arrêtes « d’enculer les mouches » avec tes faux arguments de polémique pour la polémique…

  26. __c’est les mêmes DROITS que les autres, le mariage, l’adoption, la non discrimination au travail__

    1) le mariage n’est pas un droit, c’est une institution
    2) l’adoption, je suis pour.
    Je préfére qu’un gamin soit adopté, dans n’importe quelle famille, qu’il reste à la Dass.
    3) la non-discrimination au travail, il faut la prouver.
    On réclame rarement la sexualité des gens lors d’un entretien.

    Pour ce qui est de ta demande, il me semble que se taper dans le dos entre gens de même avis est vite lassant.
    Cela dit, j’apporte une contradiction, avec des arguments étayés.
    Cela ne te plait pas, mais comme sur l’autre fil, tu n’es , ni obligé de répondre, ni obligé de lire.
    Surtout que je n’ai pas montré d’hostilité, ni aux gens qui sont dans cette manif, ni à cette manif.
    Alors merci de tolérer les autres sons de cloche, surtout pour quelqu’un qui s’auto-proclame « tolérant » et « citoyen ».

  27. D’autant que je note une contradiction :
    Voulloir la non-discrimination, c’est justement réclamer l’indifférence.
    L’indifférence au fait d’être homo, trans ou je ne sais quoi.
    Mais « considérer les gays, les lesbiennes, les bis et les trans comme des citoyens à part entière », alors il faudrait que la République reconnaisse ces catégories de personne.
    Et ce serait, par définition , une discrimination.
    Comment savoir si une personne est gay?
    Il faut le marquer sur sa carte d’identité?

  28. Bon, ça me fait plaisir de t’endre exprimer des pensées positives sur le sujet
    1) tu es pour l’adoption d’un enfant par des couples homos, c’est déjà signe d’une grande ouverture d’esprit,
    tu n’avais pas montré d’hostilité aux gens qui sont dans cette manif, ni à cette manif, mais tu avais ironisé sur le fait qu’elle se déroule à Paris, d’où j’en avais conclus que ça te dérangeait, quelques part, mais au fil des posts, tu as l’air beaucoup moins « méchant » que tu veux bien t’en donner l’air, donc, je boirais bien un coup avec toi, un de ces quatres, lorsqu’on se croisera..en attendant, je vais me pieuter, parceque demain j’ai du taf….et oui, on bosses même le dimanche, chez les free-lance..
    Bonne nuit

  29. __1) tu es pour l’adoption d’un enfant par des couples homos, c’est déjà signe d’une grande ouverture d’esprit,
    tu n’avais pas montré d’hostilité aux gens qui sont dans cette manif, ni à cette manif, mais tu avais ironisé sur le fait qu’elle se déroule à Paris, d’où j’en avais conclus que ça te dérangeait, quelques part, mais au fil des posts, tu as l’air beaucoup moins “méchant” que tu veux bien t’en donner l’air, donc, je boirais bien un coup avec toi, un de ces quatres, lorsqu’on se croisera..en attendant, je vais me pieuter, parceque demain j’ai du taf….et oui, on bosses même le dimanche, chez les free-lance..
    Bonne nuit__

    Ce n’est pas pour faire plaisir spécialement aux couples homos, dont je me fiche complétement (c’est ca la vraie non-discrimination).
    Mais pour l’enfant d’abord.
    Je considére qu’être élévé par des adultes est toujours mieux que par une institution bureaucratique.

    Deplus, je n’ai ironisé que sur le mot de Delanoe , qui n’est pas le dernier pour enfiller le costume de « super-résistant ».
    Le fait qu’elle se déroule à Paris ne me gêne point, mais se dire « courageux » alors que le danger est absent…

  30. Effectivement, une belle occasion d’aller a la rencontre de ‘l’autre’ aura ete ratée, Lascarophobie »latente », probablement due a des fantasmes, si j’ai bien suivit sur l’autre fil.

  31. Et puis en banlieue, un vieux curé a malmener pour soulager sa rancoeur, on n’en trouve plus des bottes de nos jours.

    Tandis que vers Notre-Dame, hein!

    Dire qu’on elucubrait sur le lieu de la p’tite sauterie….les gens sont mechants.

  32. Au fait, pourquoi , en banlieue, ce serait une provocation, et à Paris, ce n’en serait pas une?
    Parce que, si cela ne choque personne à Paris, c’est que personne n’est géné, et si personne n’est gêné, c’est que les mentalités ont déjà acquis cela.
    Mais en banlieue, si cela choque, c’est que les mentalités doivent changées.
    Alors, cela aurait été plus productif de la faire en banlieue, puisque « il faut changer les mentalités ».
    CQFD.
    MAis c’est vrai qu’il faut du courage , là, je le reconnais.

  33. Piglets.32
    Comment on te vois venir de loin avec tes gros sabots Piglets, tu es d’un prévisible parfois.

    Pour repondre à ta question, si on passe sur ta tendance à considerer Paris comme un repaire de Bobos blasés, ou la banlieue comme étant le dernier bastion a convertir à la bien pensance parisienne, d’une part, contrairement à ce que tu as l’air d’avancer, la discrimination des gays et plus particulierrement des trans’, bis, et prostitués existe, tant d’un point de vue social qu’administratif, et que de nier ce constat c’est mettre en doute la légitimité de leur demarche, et je doute que tu puisse simplement opposer cet etat de fait à une simple application de la loi.

    D’autre part si ton propos tente à nous faire dire ce que tu as moult fois suggeré dans les sujets précedents, à savoir que la banlieue n’est qu’un repaire de voyous refractaires à toute forme de progressisme, ou encore presuposer que la tranche de population qui vit en dehors de la capitale est un frein a la bonne marche de notre monde, je te retorquerais que pour commencer, ceux qu’il faut convaincre de la necessité d’intégration des citoyens ayant des moeurs differentes sont ceux qui ont votés les dernieres lois restrictives ,limitant sérieusement leur marge de manoeuvre , se trouvent à Paris,et sont par conséquent plus enclins à ceder si cette manifestation à lieu dans la capitale, et à plus forte raison si cette manifestation se deroule là ou ils sont succeptibles de se faire voir, et entendre de tous.

    Et qu’ensuite que de vouloir confronter une culture qui souffre déja d’une critique populaire et politique quant à leur non-intégration supposée à une autre releve plus de la provocation qu’autre chose, et aurait pour effet de marginaliser un mouvement plutot que d’instaurer un veritable dialogue entre les acteurs de cette manifestation et nos élus et par là même de detourner le veritable sens de leurs revendications au profit d’une simple et banale confrontation de cultures.

    c’est juste une question de bon sens.

    Pour finir j’ajouterais que ce n’est pas tant les « mentalités » qu’il faut changer, qu’un statut social qui ne demande qu’a être recconnu, et en ce sens ceux qu’ils faut sensibiliser en priorité, ce sont ceux qui nous gouvernent, parce qu’il serait bien fastidieux, et vain, que de s’adresser aux différentes communautés, unes par unes, en ayant la pretention de vouloir « changer leurs mentalités » et par conséquents d’ésperer les rallier à leur cause, compte tenu du peu d’influence que peuvent avoir celles ci sur des décisions gouvernementales.

    En clair, on tape directement là ou ça fait mal, sinon aprés c’est supérfaitatoire.

  34. Bah ils ont bien le droit de revendiquer, d’ailleurs homo ou pas les gens ne savent plus faire que celà. C’est le signe d’une societé de plus en plus individualiste, séparée en communautée religieuse, raciale, sexuelle et sociale pour mettre à bas la paix civile et le sentiment de communauté Nationale, tous des jouets des mondialistes. Je suis favorable à l’égalité de droit, hormis en ce qui concerne l’adoption, car le droit n’a rien à faire dans le processus naturel de la vie, quand Delanöé tombera enceinte je réviserai sans doute mon jugement.

  35. D’accord avec toi Yann, mais néanmoins, précisons que quand Delanoe tombera enceinte, les homos ne reclameront plus le droit à l’adoption.

  36. Vous êtes hors-sujet Gael.

    Vous me parlez des motivations de la manif’, je parle du mot « courage » de Delanoé et de son contexte.

    Alors, vous affirmez que la manif a plus de poids médiathique à Paris, ce qui est vrai, vous avez raison « c’est du bon sens ».
    « Vous enfoncez une porte ouverte.
    Mais ce n’est pas mon propos.
    Je dis que le mot « courage » utilisé par Delanoé est un peu exagéré pour une manif qui se déroule à Paris.

    Un passage d’anthologie :

    « Et qu’ensuite que de vouloir confronter une culture qui souffre déja d’une critique populaire et politique quant à leur non-intégration supposée à une autre releve plus de la provocation qu’autre chose »

    « Faire changer les mentalités » ou se balader quasiment à poil dans la rue, c’est se confronter à l’extérieur du monde, c’est provoquer justement.
    Je ne vois pas le rapport entre la provoc’ d’une part, et une autre culture qui est supposée souffrir d’une critique populaire et politique.
    Arretons deux secondes la langue de bois et les explications hors-sujet :

    Delanoe, outre l’interet médiathique de la faire à Paris, aurait pu parler de « courage », si celle-ci se serait se serait dérouler en banlieue.
    Car dans ce contexte, outre le misérabilisme que vous semblez décrire, cela aurait été vraiment dangereux.
    C’était bien une manif’ contre les discriminations contre les trans’, homo etc etc?
    Est elle qu’administrative?
    Y a t’il un danger particulier à lutter contre une administration ou une chambre parlementaire?
    Il me semble que non.
    Dans ce cas, cela aurait infiniement plus interressant de confronter les cultures justement.
    D’expliquer à un mec de banlieue, qu’être homosexuel n’a rien d’anormal et que c’est respectable.
    Le public à Paris était conquis d’avance.
    Et en territoire ami, il n’y a pas vraiment de courage.

  37. Dans ce cas saluons le courage de la communauté libanaise qui à defilé ce jour là, celui de la communauté algerienne, etc, etc…(cf.reportage ci dessus, drapeaux qu’on peut appercevoir et discours a la tribune)
    Maintenant je persiste à dire que cette manifestation n’avait pour but de « faire changer les mentalités », mais de faire valoir ses droits en tant que citoyen, ce qui est revendiqué a travers les temoignanges et les pancartes qu’on peut entendre et lire.

    Alors question « hors sujet » tu te pose là camarade.

  38. Je n’ai pas vu le drapeau algérien.
    En revanche, les libanais sont des gens courageux, vous avez raison.

  39. Non mais il y a un camion qui passe avec de la musique qui semble etre du Rai, mais je ne m’avancerais pas sur ce point, de plus il y a surtout, et c’est le plus important ,un manifestant qui tient un discours sur la non-reconnaissance par sa communauté des séropositifs.
    Alors pour approfondir ma réflexion et afin d’eviter que cela tourne au pugilat, je pose ces quelques questions:

    Compte tenu du fait qu’il y a des representants d’une communauté, dont une grande partie pratique une religion qui ne recconnait pas l’homoséxualité comme etant une liberté auquel chacun a droit, contrairement à d’autres qui elles on fait des progrés à ce niveau, n’est ce pas plus interressant d’en faire etat sur la place publique, plutot que de vouloir cantonner cela à un niveau local, ce qui a d’une part plus d’impact et aurait été d’abord consideré comme un conflit au sein d’une communauté et aurait par la même été préjudiciable à ceux n’appartenant pas à cette communanté?

    Ensuite , si on part du principe que les revendications sont d’ordre politique, ( cf temoignanges ), quel est l’interet d’aller manifester dans un endroit ou la population n’a majoritairement pas le droit de vote?
    Lequel à plus d’impact sur les électeurs dans une ville ou pour la premiere fois les votes ont été en faveur de la droite, qui je le rappelle est au pouvoir?

  40. Malgré la puanteur de certains commentaires ci-dessus, merci aux copains de la Télé Libre d’avoir pensé à relayer la marche des fiertés. J’y étais, hétéro que je suis, avec mes potes homos, hétéros, leurs enfants, avec mes souvenirs émus du carnaval des travelos d’Ipanéma et une belle ambiance de fête, de musique, de délires et d’amitié… et, n’en déplaise à certains, ç’est ça aussi, Paris…
    Juste une petite suggestion concernant la vidéo pour l’an prochain, peut-être aurait-il été sympa d’interviewer les gens de la rue venus y participer ? (et aussi les gays des chars de l’UMP, ils y étaient !)
    En tous cas, après ce 6 mai qui a détraqué la météo (sauf ce jour-là, il faisait exceptionnellement beau), cette marche était plus symbolique que jamais…
    Un grand bonjour à Fred et Giorgio

  41. __Non mais il y a un camion qui passe avec de la musique qui semble etre du Rai__

    Je crois que c’est celui des Libanais.
    Cela dit, il y aurait eu des Algériens , je l’aurai saluer avec vigueur, connaissant la « légère » hostilité de ces pays vis à vis de l’homosexualité, qui est, d’ailleurs trés discrete, et pour cause.
    Sinon, sur l’interet, bien sur, qu’il est plus efficace de manifester à Paris.
    Je notais simplement le mot de Denaloe.
    Je le critique plus lui , que la manifestation en elle même.

    (Ps: tiens,le type d’au dessus a un probleme olfactif, comme d’autres possedent des problemes gastriques.)

  42. Une belle manif exemplaire dans sa diversité et son unité bien rendus par le reportage. Pas de discours côté Act Up? Dommage. La télé libre pourrait voire ce qui se fait côté expulsion d’étrangers malades, c’est apparament effrayant d’hypocrisie et d’inhumanité. Je sais, manque de moyens. re-dommage.

  43. Pour rebondir sur ce que dit Aslan, un petit reportage du coté de Marmotant serait le bienvenue.

    Et pour repondre a Piglets-qui-n’aime-pas-qu’on-se-tape-dans-le-dos-mais-que-ca derange-pas-d’aller-taper-dans-le-dos-de-la-bande-a-sub, comme quoi la notion de courage y etait et Delanoe ne parlait peut etre pas forcement de lui, et qu’il soit ou non a l’initiative de cette manif, celle ci a eu le merite d’avoir lieu, et c’est ça qu’il faut saluer.
    t’es un vrai parisien toi, a raler sur tout.

  44. __Et pour repondre a Piglets-qui-n’aime-pas-qu’on-se-tape-dans-le-dos-mais-que-ca derange-pas-d’aller-taper-dans-le-dos-de-la-bande-a-sub, comme quoi la notion de courage y etait et Delanoe ne parlait peut etre pas forcement de lui, et qu’il soit ou non a l’initiative de cette manif, celle ci a eu le merite d’avoir lieu, et c’est ça qu’il faut saluer.
    t’es un vrai parisien toi, a raler sur tout.__

    Vous connaissez mal sub pour avoir ce cliché, mais bon, en cliché, vous êtes un spécialiste.
    D’ailleurs, votre boulot n’est il pas de caricaturer?

  45. Oui, c’est vrai que de ton côté reprocher au maire de Paris une manifestation pour sa localistation parisienne n’est pas caricatural de ta part , c’est autre chose.

  46. Waouh!!! un commentaire très piquant de hérisson…
    fais gaffes en traversant l’autoroute…

  47. __Oui, c’est vrai que de ton côté reprocher au maire de Paris une manifestation pour sa localistation parisienne n’est pas caricatural de ta part , c’est autre chose.__

    Tu ne sais pas lire ou bien?
    Je ne reproche que le rapport entre le mot « courage » et le lieu.

  48. BD place le contexte en tête de ses propos, c’est une intervention locale sur une manifestation locale, le courage y est évidement relatif mais il en faut encore. Imagine les potes de Super Raciste s’ils le voient onduler à moitié nu sur un char, sans parler de son employeur.

    Si on retiens les propos généraux de BD sur l’entreprise de sortie du placard ils sont encore plus vrais en banlieue: il en faut et il en faudra du courage, et localement. A mon avis il ne se fait aucune illusion sur le soutien à espérer de l’exterieur, de lui même y compris.

  49. Three Piglets citant les Droâ de Lhomme:

    « La république est aveugle devant les particulismes religieux, de race et encore plus de sexe. »

    « Et encore plus » eh oui, tous sont égaux dans notre bien aimée raie publique. Et il y en a même qui sont plus égaux que les autres. En ce moment c’est l’Amicale des Potes à Momo.