Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

Un Agriculteur au Front,“35 Heures de Sommeil par Semaine”

Publié le | par

Le Hamel, un petit village picard dans le département de l’Oise: presque 50% pour Marine Le Pen! Nous nous y sommes donc rendus pour tenter de comprendre ce qui pouvait motiver les habitants de ce village. Alain Tomala, « petit agriculteur », a bien voulu nous parler. Une rencontre longue, pour un portrait intime et sans jugement. Après le tournage, l’idéologie du FN, retenue pendant l’interview, a quand même refait surface…

Lors des résultats du premier tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen est en troisième position avec 17,9% des voix! On décide alors de s’intéresser à la question, on décrypte les scores… 20%, 18%, 16,5%… 25% en Picardie ! Notre questionnement nous mène vers la toile : un clic sur le net, et nous surfons, ahuris, jusqu’au fin fond de la région record, entre Amiens et Beauvais : 49,58% !! C’est donc ici, au Hamel, que nous devons nous rendre pour comprendre pourquoi un tel score. Notre courage fermement tenu entre nos deux mains, nous nous préparons au duel avec une dure réalité qui nous attend… Cou craqué, doigts échauffés et chiffres en tête, nos armes sont acérées : nous sommes prêts pour la bataille.

Mais par malheur nous avons oublié nos bottes, et on s’embourbe… On s’embourbe dans nos idées reçues. Nous arrivons le lendemain matin dans ce petit village de moins de 200 habitants, à la recherche d’un méchant frontiste dont on pourrait faire le portrait. Mais dès la première sonnette, le stéréotype s’estompe pour laisser place aux sourires chaleureux d’un couple d’anciens commerçants, nostalgiques de la jeunesse de Johnny et d’une vie de village passée. Leur porte est grande ouverte, alors on entre volontiers dans leur monde dont ils nous donnent la clé. Ils nous offrent l’histoire du village et nous mènent vers Alain Tomala, un agriculteur d’une petite exploitation. Lui, sera sûrement d’accord pour nous recevoir et nous faire comprendre pourquoi Marine Le Pen a obtenu sa confiance. Et c’est une seconde paire de bras ouverts qui nous accueille ! La chaleur de l’accueil nous plonge tout entier dans la réalité du petit exploitant ; on écoute, on comprend, et dans l’empathie, on sympathise… « C’est comme ça qu’on vit à la campagne ! »

On se sentirait presque bien… presque.  Mais des bribes d’idéologie étaient bien là, noyées dans son regard sensible et sincèrement accueillant, elles nous titillaient…

Épilogue…

Il faut voir que le 11 septembre, les juifs étaient absents du World Trade Center…

La caméra est rangée, le sujet bouclé, et d’ailleurs nous n’avons plus de cassette.  « Un café ? » Et nous voilà à table, une bonne purée « faite maison, avec les patates du jardin ! » et du gigot dans les assiettes.  Mais ce repas partagé le fait déraper, il quitte la réalité qu’il nous décrivait et glisse vers un monde qu’il ne connaît pas, qu’il ne côtoie pas mais que le cadre idéologique du FN, duquel il se sentait proche de part ses préoccupations, lui permet de penser. « Il faut voir que le 11 septembre, les juifs étaient absents du World Trade Center… »,  « Bon, honnêtement, il faut le dire, il y a de plus en plus de mosquée, alors qu’on détruit les églises » ; « la peine de mort, ça existait au moyen âge, et ça marchait bien ! En Afghanistan aujourd’hui, si tu voles sur le marché, on te coupe le bras. Et alors ? Les gens ne volent pas » ; ou encore : « la chute de l’Empire romain, c’est ce qu’on vit en ce moment. La cause ? La dépravation, les orgies, l’homosexualité… ».

Sympathique et xénophobe ? Accueillant et homophobe ? Chaleureux… antisémite ? C’est un mélange complexe que cet homme au FN décomplexé… Nous avons eu la chance de rencontrer l’humain, chaleureux et sensible, de s’immiscer dans sa réalité et son intimité auxquelles la froide idéologie frontiste, si elle s’était exprimée d’abord, nous aurait rendu l’accès problématique.

Flore Vienot

Clément Montfort

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (3)

  1. Juif, Chrétien, Musulman,… puisque d’actualité trilogique; quand je veux, pas pour autant que je m’accorde avec tout le monde; mais arrosé de désherbant donne un résultat ronces… que se défend cet agriculteur malgré lui quant à y croire jusqu’à la crucifixion ou quant à la terre dans sa chair…?
    À l’ordre du jour, le sujet occulté serait de la mafia aux chemtrails en herbe dans une douceur du socialisme(communisme du pauvre) que je peux tout à fait respecter dans les choix…?
    pin pon pin, surtout n’appelez pas le toubib…

  2. Juste une remarque à propos du texte d’accompagnement si bien pensant
     » la caméra est rangée ….Nous avons eu la chance de rencontrer l’humain, chaleureux et sensible, de s’immiscer dans sa réalité et son intimité auxquelles la froide idéologie frontiste, si elle s’était exprimée d’abord, nous aurait rendu l’accès problématique. »
    et oui on est rarement tout noir ou tout blanc…et chacun est dirigé émotionnellement par son passé, le temps et/ou l’énergie qui lui reste pour s’instruire et s’informer.
    Socialiste c’est tellement plus confortable et c’est toujours « politiquement correct », le coeur à gauche le portefeuille à droite.