CHINE-TIBET: AGIR, MODE D'EMPLOI

Publié le | par

Vous n’avez pas obtenu votre billet pour les Jeux olympiques de Pékin, mais souhaiteriez tout de même avoir votre mot à dire sur le conflit opposant le Tibet à la Chine ? Rassurez-vous, on peut s’appeler Tartampion, n’avoir gagné que des médailles en chocolat lors du dernier week-end de Pâques, et être solidaire de la cause tibétaine.

lacombe250308a.jpg

On le peut, et ce, de multiples façons. D’abord, bien sûr, en se rapprochant des innombrables associations défendant les droits des Tibétains et en participant aux diverses actions organisées ça et là sur le territoire (voir Agenda). Rassemblements, manifestations, actions collectives, débats, veillées, etc., jusqu’au 7 avril 2008, jour du passage de la flamme olympique à Paris, les occasions de montrer son soutien aux Tibétains seront donc nombreuses.

Ensuite, en signant les nombreux appels et pétitions que l’on trouve sur la Toile (voir Sources). A commencer par l’Appel à la solidarité avec le peuple tibétain que vous trouverez sur www.tibet-info.net – près de 1 700 signatures à l’heure actuelle – et la pétition internationale « Soutenez le Dalaï-Lama », lancée par www.avaaz.org, et qui sera adressée au président Hu Jintao – déjà 940 000 signatures. Voilà pour les bases du kit « mobilisation pour le Tibet ».

Alors, bien sûr, on peut aussi aller plus loin.

Ne plus acheter de produits « made in China », organiser de petits rassemblements d’information et de sensibilisation à la question tibétaine, porter des tee-shirts aux couleurs de la province asiatique, s’empêcher d’allumer la télé lors des JO de Pékin d’août prochain, prendre l’Eurostar pour Londres et célébrer la flamme tibétaine de la liberté plutôt que celle de l’olympisme, acheter deux places pour le prochain spectacle tibétain à Paris, écrire au président de la République, au ministre des Affaires étrangères ou encore aux maires de France pour réactiver la campagne « Un drapeau pour un statut de pleine autonomie pour le Tibet » – le but : hisser le drapeau tibétain sur la devanture du plus grand nombre de municipalités ; des sites comme www.tibet.fr proposent des lettres types à envoyer aux élus et distillent même de nombreux conseils à ceux qui souhaitent organiser des manifestations ponctuelles. Bref, les moyens de faire pression et, surtout, de faire entendre sa voix sont, on s’en aperçoit en navigant sur le Net, relativement nombreux.

Reste, désormais, à vraiment vouloir s’engager.

A vraiment vouloir militer. Et l’ouvrir pour défendre les droits d’une population dont on n’avait que faire il y a encore quelques mois. Et que bon nombre d’entre nous oublieront une fois l’échéance olympique passée. Pour qu’une bonne fois pour toutes la Chine écoute – et entende ! – ce qu’a à dire la communauté internationale. Pour qu’une bonne fois pour toutes, l’Empire du milieu accepte de devenir une démocratie.

Aurélie Piel.

[vpod.tv/latelelibre/453448]

AGENDA :

Jusqu’au 27 mars 2008. Paris, face au ministère des Affaires étrangères, de 15h30 à 18h30. Appel à un rassemblement pacifique des Tibétains et de tous les amis citoyens français en soutien au Tibet et veillée aux bougies sur le terre-plein à la sortie du métro Invalides. A l’initiative de La Communauté tibétaine de France et ses amis. Rens. sur http://www.tibetan.fr

Le mercredi 26 mars 2008. Toulouse, place du Capitole, de 17h à 20h. Discours du Vénérable Gueshé Lobsang Tengyé, lama tibétain de l’Institut Vajra Yogini, signature de pétitions, prises de parole de personnalités religieuses et politiques, annonces, etc. Avec les associations Autodétermination-Tibet 09/31, Rangzen, Rencontres tibétaines, Institut Vajra Yogini et le Cercle Tibet Vérité. Rens. : [email protected]

Le jeudi 27 mars 2008. Bordeaux, place de la Victoire, à 18h. Rassemblement pour le soutien du peuple tibétain. A l’initiative de Nos amis de l’Himalaya. Rens. : [email protected], [email protected]

Le jeudi 27 mars 2008. Chambéry, hôtel de ville, à 18h. A l’initiative de Savoie Urgence Tibet et Tibet, vent de liberté. Rens. au 04 79 56 74 02 ou 04 79 70 16 51

Le jeudi 27 mars 2008. Strasbourg, place de Broglie, à 18h. Marche dont l’arrivée est prévue devant le consulat de la République populaire de Chine, rue Bautain. A l’initiative de Liberté au Tibet. Rens. : [email protected]

Le vendredi 28 mars 2008. Thonon-les-Bains, à partir de 18h. Signatures de pétition en faveur d’un boycott des Jeux olympiques et de lettres au Président et Ministres des affaires étrangères et Droits de l’homme, puis, à 20h, projection du film Histoire d’une tragédie, de Luc Segarra, et à 21h, débats sur la situation au Tibet, avec Deki Youdoun de la Communauté tibétaine de Suisse. A l’initiative d’Objectif Tibet. Rens. : objectif-t[email protected] ou au 04 66 27 75 23

Le samedi 29 mars 2008. Vitrolles, salle du Roucas. Journée de soutien pour le Tibet. Participation de Thupten Gyatso, président de la communauté tibétaine en France. Films, débats, concerts, etc. A l’initiative de Provence Himalaya. Rens. au 04 42 79 73 54.

Le lundi 31 mars 2008. Journée d’action « globale » pour le Tibet. Le symbole de la khatag – écharpe blanche traditionnelle tibétaine – est retenu comme signe distinctif ce jour-là.

Le jeudi 3 avril 2008. Aix-en-Provence, salle vidéo de l’Institut des études politiques, à 18h. Soirée-débat « Les JO et les droits de l’homme ». A l’initiative d’Amnesty International avec la participation de Provence Himalaya. Rens. : [email protected]

Le jeudi 3 avril 2008. Paris, Centre Georges-Pompidou, à 19h30. Conférence sur « La Chine et la démocratie » avec Mireille Delmas-Marty et Pierre-Etienne Will, professeurs au Collège de France et auteurs d’un ouvrage éponyme.

Le samedi 5 avril 2008. Clermont-Ferrand, place de la Victoire, à 15h. Rassemblement. A l’initiative d’Auvergne-Mainpat-Tibet. Rens. : [email protected] 06 81 89 60 39.

Le dimanche 6 avril 2008. Pau, à 14h30. Marche pacifique pour le Tibet, le long du gave de Pau de Laroin jusqu’au pied du Château de Pau. Rens. [email protected] ou [email protected], 05 59 32 70 79 ou 06 81 13 97 90

Le dimanche 6 avril 2008. Paris, gare du Nord, à 19h. Arrivée de la flamme olympique en France.

Le lundi 7 avril 2008. Paris, place du Trocadéro, de 11h à 16h. Rassemblement sur la Dalle des droits de l’homme. A l’initiative de la Communauté tibétaine de France. Rens. : [email protected]

Et chez nos voisins…

Le samedi 29 mars 2008, de 10h à 12h, un rassemblement pacifique sera organisé à Madrid, devant l’ambassade de Chine en Espagne. Rens. sur http://www.casadeltibetbcn.org

Le dimanche 6 avril 2008, à Londres, la flamme olympique, de passage dans la capitale britannique, devrait être (chaleureusement) accueillie par une horde de manifestants. Un rassemblement est en effet prévu en signe de protestation contre le relais de la flamme olympique. En réponse à la cérémonie officielle, une flamme de la liberté tibétaine sera allumée dans un square londonien.

Le dimanche 25 mai 2008, se dérouleront les 20km de Bruxelles, en Belgique bien sûr. Une épreuve rebaptisée pour l’occasion « Courez pour le Tibet ! » Rens. : [email protected]

SOURCES :

http://pekin2008.rsfblog.org : le blog du Collectif Chine JO 2008, regroupant pas moins d’une dizaine d’associations françaises (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, Agir pour les droits de l’homme, Amnesty International, Comité de soutien au peuple tibétain, Ensemble contre la peine de mort, Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, Ligue des droits de l’homme, Reporters sans frontières et Solidarité Chine). Son objectif ? Rappeler aux autorités chinoises, qu’en accueillant les Jeux olympiques, elles se sont engagées à améliorer la situation des droits de l’homme. Le collectif a ainsi souhaité de soumettre au gouvernement chinois « Huit revendications pour Pékin » applicables dans les plus brefs délais : libérer les personnes emprisonnées depuis les manifestations de Tian An Men (1989) et tous les prisonniers d’opinion, mettre fin au contrôle de l’information, y compris sur le Net, suspendre les exécutions sur le territoire chinois et aboutir à l’abolition de la peine de mort, supprimer la détention administrative, mettre fin à la pratique systématique de la torture, permettre la constitution de syndicats libres et indépendants, stopper la répression des avocats et mettre fin aux expulsions forcées des citoyens de leur logement ou de leurs terres.

http://www.tibet-info.net : l’un des sites incontournables pour qui s’intéresse à l’actualité tibétaine. Ici, on peut à la fois s’informer de la situation quotidienne du Tibet, consulter l’agenda des actions à venir en France, signer pétitions et autres appels à la solidarité, connaître les bonnes adresses où acheter des drapeaux tibétains, etc. Tout cela en plus de l’information généraliste (histoire, géographie, tourisme, culture, etc.) sur le Tibet.

http://www.tibet-info.net/cspt : la page du site www.tibet-info.net consacrée au Comité de soutien au peuple tibétain. Créé en 1987 par les journalistes Anne de la Celle et Jean-Paul Ribes, le CSPT tente de mobiliser l’opinion publique, en organisant des manifestations diverses, et d’agir auprès des responsables politiques, des média, etc.

http://www.tibetan.fr : le site de la Communauté tibétaine de France et ses amis. Une association dont l’objectif est, bien sûr, de regrouper les Tibetains vivant en France, de faire connaître leur culture, mais également de rendre compte des problèmes du peuple tibétain. On y retrouve notamment l’agenda des manifestations à venir, des vidéos, etc.

http://www.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence : « Communauté de citoyens du monde qui s’engagent dans les problèmes majeurs auxquels le monde doit faire face », Avaaz.org souhaite peser sur les décisions prises à l’échelle mondiale. Fondé conjointement par Res Publica, un groupe américain de défense des droits civiques globaux, et plusieurs partenaires internationaux, ce collectif met en ligne une pétition internationale de solidarité avec le Tibet et de soutien au Dalaï-Lama.

http://www.tibet.fr : le site de l’association France Tibet. Le but de cette association ? Informer et sensibiliser le public, mais aussi les instances politiques, sur la situation du Tibet dans l’optique de promouvoir une solution pacifique à la question tibétaine. Calendriers des événements, pétitions, actions, etc., le site regorge d’informations. A consulter pour tous ceux qui veulent être au point sur le sujet et apporter leur aide.

http://www.tibet.com : l’interface Internet du Gouvernement du Tibet en exil. Politique, économie, culture, mais aussi news actualisées : de l’info « institutionnelle », mais pas complètement inutile. Site en anglais.

http://tibet.defense.free.fr : un site amateur, sur lequel on trouve toutes les informations relatives à l’actualité tibétaine. Jour après jour, le site propose un résumé des événements en cours et renvoie sur les sites hébergeant ces informations. Utile.

http://tibet.solidarites.info : médecine, langue, cuisine, religion, etc., tout, vous saurez tout sur le Tibet. Une première approche, toute consensuelle et touristique, pour qui souhaite découvrir la province asiatique.

http://www.tibetonline.fr : créé par un Tibétain, exilé en France, ce site a pour principal objet d’informer le grand public sur la situation politique au Tibet, mais aussi la culture et la civilisation de cette région « pour faire en sorte qu’elles ne disparaissent pas ». Un site sobre et pédagogique.

http://www.solhimal.org : le vitrine sur la Toile de Solhimal, association humanitaire non-gouvernementale qui oeuvre depuis vingt ans au service des réfugiés tibétains et, plus largement, en faveur des populations vivant en Inde et au Népal. Voyages et chantiers solidaires, parrainages, bénévolats : de quoi assouvir la soif de solidarité de ceux qui voudraient aider ces populations.

Partager cet article

Les commentaires (12)

  1. Pékin Express : Voyage Truqué à Lhassa

    Ne pouvant faire taire les débordements médiatiques négatifs sur sa répression, la Chine a annoncé mardi qu’une dizaine de journalistes étrangers se rendront mercredi à Lhassa.
    Un voyage de presse destiné à leur faire “connaître la vérité” sur les violentes émeutes des dernières semaines dans la capitale tibétaine.
    “Une dizaine de journalistes sont partis pour Lhassa mercredi, ils effectueront des visites dans les lieux touchés par les émeutes et pourront aussi interviewer les blessés”, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Qin Gang.
    “Nous pensons que cela leur permettra de connaître la vérité sur les émeutes de Lhassa”, a-t-il ajouté, sans fournir plus de détails.
    Mais nous savons bien que ce n’est que pur manipulation, que les blessés et leurs familles ont sans aucun doute été menacés de représailles, s’ils ne coopèreraient pas au scénario quePékin espère faire accepter au reste du monde.
    Le groupe de journalistes a été désigné par le ministère qui encadrera le voyage.
    Selon des sources journalistiques, le voyage de presse sera de trois jours. Parmi les médias choisis, selon des critères non précisés, figurent notamment les agences de presse américaine Associated Press (AP) et japonaise Kyodo, la télévision du Qatar Al-Jazira, le quotidien économique britannique Financial Times et le Wall Street Journal (Etats-Unis).
    Des médias de Hong Kong et de Taïwan seront également du voyage, selon ces mêmes sources.
    La Chine, qui a interdit aux journalistes étrangers l’accès libre au Tibet et aux provinces voisines touchées par des manifestations, a critiqué la couverture de certains médias occidentaux, les accusant de déformer les faits.
    Etonnant comme choix de médias:
    Des agences de presse pro-Atlantique !
    Mais nous comprenons bien les enjeux, les États-Unis ne peuvent se permettre de faire entendre le moindre soupçon de boycottage, ni du moindre dénigrement public.
    Et oui, la chine détient pas moins de 1.500 milliards de $ en bons du trésor sur la dette Américaine !
    De quoi déstabiliser dangereusement l’économie mondiale si la Chine décidait de mettre sur les places financières tout ou partie de cette dette. De quoi faire sombrer les U.S. dans une récession sans précédent.
    Dans la situation actuelle, on conviendra que cela serait catastrophique…
    Pékin veut & peut donc contrebalancer la tendance par une nouvelle stratégie, celle dont elle use si monstrueusement bien chez elle, la manipulation médiatique par l’intimidation et la censure; et là-bas, dans les coulisses diplomatique du pouvoir, par une menace économique bien réelle.
    Reformuler les faits par des journalistes Occidentaux selon la vision de Pékin, voilà qui pourrait permettre à la Chine d’obtenir à son crédit, la légitimité de sa sanglante répression, le loisir de continuer à organiser les J.O. avec les retombées financières et médiatiques qui vont avec.

    Depuis les premières manifestations à Lhassa, le 10 mars, les émeutes ont fait officiellement 19 morts, des “innocents” – sous-entendu des Chinois – selon le gouvernement de Pékin.
    Des innocents ! Alors pourquoi la Chine accuse t’elle, que le soulèvement a été fomenté par le Dalaï-lama et sa clique ? On ne peut être Victime et Oppresseur à la fois !
    Les Tibétains en exil parlent d’environ 140 morts dans la répression.
    No comment…
    On comprend mieux que Nicolas Sarkozy semble laisser planer un doute sur sa participation à l’ouverture des J.O. (ne serait-ce que pour satisfaire et ménager la conscience collective de l’opinion);
    Mais il ne trompe personne. Sitôt la pression descendue, son soutien aux Pouvoirs économiques bafouant les droits de l’homme est à terme, acquise.
    Sarkozy, pour servir ses ambitions démesurées, est prêt a tous les compromis, quitte à démentir ses engagements de campagne, pour s’allier avec tous ceux qui l’aideront dans son ascension.

  2. Je ne comprends pas : j’ai tenté de signer les différentes pétitions sur le sujet ( celle du Dalai lama plusieurs fois)
    et jamais de confirmation ou alors un message de problème technique…comme pour fred ( post 2)

    Saturation ? ou sabotage ?

    si quelqu’un a la réponse….

    merci !

  3. J’ai oublié de vous remercier pour le mode d’emploi très complet

    Bravo d’avoir recencé toutes les infos…

  4. Oui, il y a tout ça … et puis les petites initiatives …
    en tant que Tibétaine de Villiers le Bel, par exemple,j’ai évidement envoyé un courrier au maire pour lui demander ce qu’il comptait faire … (en lui rappellant la campagne du drapeau)
    je suggère un jumelage symbolique avec Lhassa … puisque ON nous fait l’honneur de nous comparer à ce peuple dans la peine … et à l’allure où la population tibétaine disparaît, 26000 tibétains en plus (même en territoire français) ça ne serait pas du luxe !

    http://domibleue.blogs.allocine.fr/domibleue-158455-une_tibetaine_a_villiers_le_bel.htm

    J’attends sa réponse, en attendant, pétitions et initiatives en tout genre sont utiles : faisons du bruit, ne les laissons pas passer tout ça sous silence !!!

  5. Retrouvez tous les articles
    Déposez un commentaire !
    Votre commentaire sera mis en ligne après validation de l’auteur de ce blog

    Votre nom : koyuki

    texte webcam Téléphone

    Votre texte :

    Il faut se rendre à l’évidence, le régime chinois est la honte de l’humanité…… ! C’est le résultat d’un monstrueux clonage,
    fait de dictature pseudo-communiste et de capitalisme sauvage.
    Se battre pour le Tibet, c’est se battre pour l’humanité.
    Sarkozy et son gouvernement de lèche-bottes fait preuve d’une indifférence intolérable dans l’unique but de conserver des contrats industriels qui n’enrichirons que des patrons déjà milliardaires. Cette attitude n’est rien d’autre qu’une collaboration active qui se cache derrière un mur de silence.

    Aujourd’hui le peuple de Paris et du pays des droits de l’homme
    nous montre qu’il refuse cette soumission aveugle à la loi du capitalisme financier. La chine doit être aux yeux de nos dirigeants autre chose qu’un milliard de consommateurs potentiels. L’économie doit contribuer au bien-être des peuples,
    de tous les peuples, et cesser d’être un instrument d’abêtissement et d’asservissement. Ce qui se passe aujourd’hui au Tibet n’est que le reflet grossissant, comme vu au travers d’une loupe, de ce qui ce passe partout dans le monde : l’exploitation des peuples par la toute puissance du fric…….. Un esclavage programé et insoutenable sous le joug d’une poignée d’individus sans état d’âme qui utilisent les lois et la force pour piller les ressources de la planète, les biens de tous et des générations futures.

    N’oubliez pas que si les Chinois sont au Tibet c’est parce que ce pays regorge de richesses naturelles, du pétrole et des minerais, des forêts et un immense réservoir d’eau :
    tout ce qui sera l’or de demain……….

    La flamme olympique risque bien d’embraser la planète
    si partout où elle passe les peuples prennent conscience
    de la dictature mondiale organisant la grande mascarade
    d’un sport corrompu par l’argent et vidé de son esssence même.

    Mieux vous connaître (facultatif) :
    Votre e-mail :

    Votre blog :

    Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.
    Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (82.64.99.203) pour vous identifier.

    Tous les commentaires liés à l’article : Flamme olympique et souliers à clous
    Aucun commentaire