Les Absents de Noël

Publié le | par

LIBRE POST

Le Comité de soutien de Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs nous envoient cette lettre en forme d’appel aux autorités françaises: « Un an déjà, qu’avez-vous fait ? ».

« Les absents de Noël

Ces derniers jours une vidéo de nos amis, Hervé et Stéphane, est parvenue au Quai d’Orsay. Elle serait datée du mois de Novembre. Conditionnel de rigueur, impossible de savoir. Nous ne l’avons pas vue. Mais nous sommes toujours aussi inquiets.

Le 29 décembre prochain, il y aura un an que les deux journalistes de France 3 Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs ont été enlevés lors d’un reportage en Afghanistan. Un an ! À l’occasion de ce douloureux anniversaire, le comité de soutien interpelle solennellement les autorités françaises et pose cette question : « Un an déjà, qu’avez-vous fait ? »

Au cours de cette triste année, les Français ont largement manifesté leur soutien à Hervé, Stéphane et leurs trois accompagnateurs afghans : 80 000 signatures sur notre pétition, près de 200 000 bracelets bleus distribués, une centaine de villes qui affichent aux frontons de leur mairie les portraits de ces deux journalistes. L’opinion publique et le comité de soutien, s’interrogent et reste très inquiets des conditions de détention et de l’état de santé des otages. Et constatent que leur absence s’éternise. Quand certains responsables de l’armée n’hésitaient pas à affirmer dans les médias, « il y a des chances raisonnables qu’ils soient de retour avant Noël », la réalité se montre bien plus cruelle.

Ce jeudi 23 décembre – veille d’une date symbolique s’il en est – le comité de soutien se rend à l’Elysée.

Nous seront reçus par Monsieur Levitte, conseiller diplomatique du Président Nicolas Sarkozy et le général Puga.

Fort du soutien de 80 000 Français, nous déposerons ces pétitions pour rappeler l’urgence de la situation, manifester notre colère, notre inquiétude et notre détermination à rester mobiliser.

Hervé et Stéphane, eux, ne passeront pas Noël en famille.


Paris le 21 décembre 2010.

Le comité de soutien. »

Partager cet article

Les commentaires (3)

  1. « appel aux autorités françaises: « Un an déjà, qu’avez-vous fait ? »  »
    Ils ont commencé par les culpabiliser. (Mais c’était une tactique)

  2. sarko ne doit plus s’occuper des otages sinon ils les ferait déquillez comme les deux jeunes en afrique ,ce type est incompétant pour s’occuper d’al qaida,il dit qu’il ne négocie pas ,et ne veux pas que le kidnaping fasse de l’argent !!!
    il préfére,donner le fric au bouclier fiscal!!!
    moi je serait kidnapée je préfèrerais attendre plutôt le nouveau gouvernement,que de laisser faire sarko le liquidateur!!!