Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

BREVE DE MIGUEL #3

Publié le | par

Voilà ce que je retiens de mon 3ème tournage. Les parisiens, toutes tendances confondues, semblent plutôt satisfaits et rassurés par le résultat final des élections législatives.
En tout cas, et d’un point de vie personnel, cela me conforte dans mon apprentissage du travail de journaliste-citoyen que j’essaie de proposer.
Comme la plupart des protagonistes de ce reportage, je partage l’opinion que, dorénavant, un réel espoir est permis. Tout simplement, parce que les français ont eu l’intelligence de contrebalancer la confiance qu’ils ont accordé au nouveau Président de la République, en préservant le jeu démocratique à l’Assemblée Nationale.
Finalement, il semblerait qu’effectivement  » Trop de pouvoir, tue le pouvoir !  » A méditer en tout cas…
Un grand merci, encore et toujours, à l’équipe qui travaille avec moi, Clément Magnin et Julie Lalande au montage et Sengue Bom pour l’habillage sonore.

Par Miguel Maïa

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (10)

  1. Doit-on avoir peur de cette droite, putain j’en sais rien. Pour ma part je dois avouer que je ne suis pas tranquille. Foutue impression de sentir que quelque chose est en train de se passer.
    Restons vigilants.
    Jojolapin

  2. pourquoi avoir peur mon ami Jojolapin?!!
    ca dur 5 ans voir dix et pour l’instant il n’y a pas mort d’homme.
    sarkosy de nagy bosca fera est-il un bon président ??
    rdv dans 5 ans

  3. Salut Miguel
    Alors ont profite que Jpl et une parti de l équipe sont en vacance
    Pour faire un sujet sur (la croisière s amuse).
    Ton sujet et très bien, objectif et reflète ce que pense une majorité de Français
    Peu importe que le Gnome ai une majorité, le 3em tour aura lieu dans la rue s’ il ne file pas droit
    Ou plutôt s il ne mène pas une politique de gauche, de source sur nous avons des Taupes de gauche
    Infiltré dans son gouvernement prés à le renverser
    cordialement

  4. J’ai fait un voeu en passant sous le pont, malheureusement pour qu’il se réalise je ne dois pas le dire, désolé !!!. Sinon, je pense à la chanson de Guy Béart, si vous ne trouvez pas, rendez-vous demain sous le pont peut-être !!!!!…

  5. Merci pour cette petite croisière !
    Sympa et dynamique, avec une belle brochette d’avis différents.

  6. Miguel, bravissimo pour ce nouveau reportage, c’est de mieux en mieux construit (montage, fil rouge de la croisière, etc)… Mais tu es encore retombé malgré toi dans ton travers, encore des gens de gauche… Je croyais qu’elle était morte ??? C’est pas moi qui vais m’en plaindre, surtout que j’habite à Paris et que tous ceux qui tu as filmés ressemblent étrangement à mes potes et mes voisins…
    Mais bon, je ne sais pas moi, demande donc aux sponsors de la Télé Libre de te financer un voyage en province, par exemple, pour confronter leurs opinions à celles des Parigots des bords de Seine ?
    J’aimerais vraiment et sincèrement en avoir un écho, quitte à m’en sortir au final avec, peut-être, le moral dans les chaussettes ?
    Encore bravo, et Olé, Miguel !!!

  7. ca n’a rien à voir mais:

    URGENT: adresse de la PETITION pour le maintien de “LA BANDE A BONNAUD”:

    http://bab.chiwalou.org/

    Ce tout jeune espace de liberté s’apprête déjà à fermer ses portes.
    Grève sur France Inter aujourd’hui pour soutenir l’animateur-producteur Frédéric Bonnaud (désormais INTERDIT D’ANTENNE sur toute chaîne de Radio France) et protester contre ce que son éviction et la manière dont elle a eu lieu peuvent signifier pour le devenir de la Station, pour le devenir du service public audiovisuel, et plus largement , pour l’avenir de ces médias en France.

    La MANIERE dont se font les choses perceptible par les auditeurs:

    L’”éventuel” retrait d’une émission n’est annoncé qu’une semaine avant la grille d’été pour n’être tout à fait confirmé que le le jour, ou mieux, le lendemain de la dernière.

    Comme chaque fois dans ce genre de crise, une chappe de plomb, un SILENCE RADIO
    quasi généralisé semblent s”être abattus sur sur l”antenne de France Inter.
    Un préavis de grève est annoncé depuis le tout début de semaine dans la
    presse. La rédaction de france Inter -à la “pointe de l”actualité”
    l”annonce pour la première fois dans le flash de 19h, hier soir.
    Quant à la Direction: MUTISME ABSOLU! (…jusqu’à l’obligée et maigre déclaration du jour de grève).
    L”émission de Frédéric Bonnaud était d’une exceptionnelle qualité. Une vraie création, un vrai plaisir. Un vrai remue-méninges citoyen.

    Mais au-delà de cela, ce sont ce mutisme de la direction que l’on peut recevoir comme
    une profonde marque d”irrespect envers les auditeurs, et la pesanteur qui
    semble régner dans ce genre de situation, qui peuvent réellement nous inquiéter sur le fonctionnement de la Maison Ronde.
    Tout ces silences et mystères se prêtent si bien à l’extrapolation et aux procés d’intention qu’il serait un comble d’entendre un jour la direction de Radio France s’en plaindre.

    donc, je répète: URGENT

    http://bab.chiwalou.org/

    http://bab.chiwalou.org/