Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

CORINNE LEPAGE AU BAR DE LATELELIBRE

Publié le | par

Corinne Lepage, la candidate pour CAP21 (Citoyenneté, Action, Participation pour le 21e siècle), inaugure l’émission « Au Bar de latelelibre.fr », un nouveau rendez-vous où nous interviewerons des acteurs de cette campagne électorale.

Cette interview est en deux parties, son parcours puis son programme.

Candidate en 2002, ex-Ministre de l’Environnement sous Juppé en 95, avocate, Corinne Lepage n’en est pas à ses premiers combats.

Quelques précisions sur cette – longue – interview :

Corinne Lepage n’est pas élue départementale : effectivement lors des élections de 2004, elle était dans la liste d’André Santini (UDF) pour le département Ile de France, et refusera au second tour de fusionner sa liste avec celle UMP de Jean-François Copé.
L’EPR (Réacteur Pressurisé Européen) est un projet européen porté par Areva de nouveau type de réacteur nucléaire. Relativement sûr, il est controversé car nous n’aurions pas besoin de sources supplémentaires d’énergie nucléaire, affirment ses détracteurs.
Effectivement, Bouygues a déjà fait une offre d’achat sur Areva, et Total s’intéresse de près à la mise sur le marché du capital d’EDF ; cette concentration nouvelle des industries de l’énergie inquiète écolos et économistes de gauche concernant la recherche de nouvelles solutions écologiques.
La TVA sociale, c’est compliqué ! Selon Wikipedia c’est « un concept fiscal visant à limiter ce qui est considéré comme du dumping social en finançant la protection sociale par la taxe sur la valeur ajoutée, qui touche tout produit commercialisé, plutôt que par un prélèvement sur les salaires, qui pénalise uniquement la production locale. Il ne s’agit donc pas en pratique d’augmenter les prélèvements obligatoires mais d’en modifier uniquement le mode de prélèvement » (plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/TVA_sociale) .
A savoir : la majorité des partis ne semble pas avoir tranché sur le sujet. Pour exemple, l’UDF veut transférer une part des cotisations pesant sur la masse salariale vers d’autres marqueurs de l’activité économique et ainsi l’instaurer. À noter qu’elle fait attention à distinguer les produits soumis à la concurrence internationale de ceux qui relèvent de l’économie de proximité concernant cette taxe. Sans que cela soit inscrit dans les Conventions, N. Sarkozy « soutient la TVA sociale », a-t-il déclaré dans Marianne en Septembre ; le PS aurait « étudié » la question et se serait déclaré « favorable à une mise en place de 2 points de TVA sociale ». Enfin, les Verts « proposent une TVA majoré de 33,3 % [qui] sera instauré sur des produits de luxe et sur les produits dont la nocivité environnementale est avérée ».

Interview réalisée le 2 mars 2007 par John Paul Lepers et Gregory Kapustin

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (6)

  1. Bonsoir,
    Quand verrons-nous la Lune avec Latelelibre sur le service public et la fusée omniprésente du bar ?
    Merci pour la visite des locaux et attention à l’ardoise ( du billard ).
    Si le reportage est du 2° degré : ça va
    sinon il faut faire « publicrelation » pour une éventuelle reconvertion ?
    Cessez de repondre à la place des intervenants : vous manipulez leurs réponses.
    Ecouter et prendre le temps de refléchir, voilà ce que j’attends de latelelibre ( abonné ou pas ).
    Merci
    S.

  2. J’aime beaucoup Corinne Lepage et ses propositions, mais je ne comprend absolument pas son acharnement contre la démarche de Nicolas Hulot !!
    Comment peut-elle dire que le pacte proposé est « ultra light » !!!!
    J’invite chacun à lire le livre du pacte pour vérifier à quel point ce que propose Nicolas Hulot est light…
    La seule raison pour laquelle Nicolas Hulot à réussit à faire signer les politiques c’est parce qu’ils les tenaient par les c… avec sa popularité gallopante, par parce que son pacte est light !
    Que l’on reproche à Nicolas Hulot son manque d’indépendance financière, oui, ça 100% d’accord, mais pas la qualité du travail réalisé en ayant amené l’écologie sur le devant de la scène.
    Que Dominique Voynet et Corinne Lepage aient du mal à surfer sur la vague qu’il a lancé, ça… c’est un autre sujet.

  3. J’ai bien aimé l’interview. Style direct, décontracté mais sérieux. J’apprécie surtout le temps donné à l’intéressé de s’exprimer.
    J’ai le souvenir d’une Corinne Lepage dans un gouvernement de droite où elle n’avait pas laissé un grand souvenir, j’avais trouvé à l’époque qu’elle manquait d’ambition et d’efficacité pour l’écologie, je comprends mieux à son écoute les limites qui furent les siennes.
    Je trouve ses propositions intéressantes et son envie de s’engager méritoire car la tâche est vaste et les obstacles à venir énormes.
    Bravo donc pour l’interview et longue vie à Latelelibre.

  4. j’aime beaucoup ce style d’interview et cette interview m’a beaucoup intéressé ;j’aime son engagement et sa conviction ;merci Mme Lepage

  5. ce qui me deplait chez Mme LEPAGE c’est que pour elle l’ecologie est une mane exceptionnelle.
    Avocate elle est de toutes les batailles juridiques mais pas bénévolement ….; Comme Mme
    VOYNET , qui n’a jamais pu retourner a la une vie professionnelle apres son poste de Ministre,
    elle fait partie de ceux pour qui l’écologie n’est pas une question importante mais un moyen de
    gagner de l’argent.

  6. Moi aussi je veux bien faire un billard Francais…Pour adversaire je jouerais bien contre Rachida Dati ou Brice Hortefeux!!! Manque un jeu de Darts ou un billard indien. Pour votre fichier prospect, je vous conseille Jean-Louis Borloo, il parait qu’il aime bien les bars…En tous cas bravo pour votre télé libre qui ne doit pas avoir beacoup d’audience, car la liberté ne semble pas vraiment populaire. A en croire les slogans politiques : le travail et la justice ne sont pas les symboles de la liberté.