Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

DRAGUER: MODE D'EMPLOI POUR LES NULS

Publié le | par

Encore quelques jours de calme avant la reprise de septembre. On en profite pour vous présenter la « Drag Academy » une proposition de mode d’emploi pour les garçons qui ne savent pas draguer les filles. C’est un peu macho, un peu bête, mais rigolo.

Il s’agissait au départ d’un pilote pour un programme court destiné à la télévision, qui n’a pas abouti. Signé François Deliac (auteur de « JAZZ PAS CHER », diffusé ici même, le 10 août dernier) Sylvain Rigollot et Arnaud Lacordaire.

Cet épisode est le pilote d’une série de 26. Il a été produit par Archimage Productions. 3 autres épisodes ont été complètement écrits et 22 ébauchés. l’équipe recherche un producteur et un diffuseur pour finaliser ce projet. Une bible de la série avec illustrations des personnages est disponible. Si vous êtes producteur et si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à les contacter au 06 62 81 67 46 ou par mail  [email protected]

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (22)

  1. comment ca pas de commentaires?

    Super! Excellent! ahhhh le cabaret philosophique n’a qu’à bien se tenir….

    Sur le fond je connais pas ou tres tres peu Nietsche et kilkegaard mais je reconnais à ces deux messieurs un ciblage tres precis de leur proies belles et craquantes…

    Je les emmenerais bien sur une autre planete, dixit Cab Phi…

    Continuez, c’est Rigolo!

  2. Et la télé libre plonge de plus en plus bas…

    A quand le télé-shoping?

    Bravo, sincèrement bravo, vous allez bientôt frôler la qualité « youtube » à cette allure !

  3. Très drôle, et comme le souligne phiver, je relirais bien tout Nietsche en si agréable compagnie….

  4. @joseph,
    c’est drole je viens de voir un peu my space et c’est carrement grave moi qui croyais trouver des trucs pro, c’est consternant …

    mais cette video n’a rien de tout ca c’est simplement drole et estival.

    On peut pas toujours se jeter des tomates sur la gueule, avoues joseph mais avoues le que ca t’a fait marrer je serais nietsche, je m’en raserais les moustaches…

  5. mouais bof jsuis de l’avis de joseph c sympa mais ça n’a rien d’époustouflant quoi … jai pas ris ni esquissé un sourire pendant la diff. Maintenant le travail est propre mais moi ça ne m’a pas touché et j’ai pas trouvé ça hilarant. allez vivement la rentrée !

  6. Ben je n’ai pas trouvé ça drôle non plus… Pas de sourire esquissé non plus… Cependant rien à voir avec You Tube… Certains devraient arrêter d’agiter le spectre de ce site comme une menace d’avenir. Il n’y a vraiment aucun point commun dans la démarche. Là on nous fait voir ce que la Télé Occupée n’a pas programmé… On reste dans la ligne éditorial, que ce soit drôle ou pas, raté ou pas.

    Je commencerai à m’inquiéter quand John-Paul nous passera ses vidéos de soirée arrosée avec Ernest-Antoine Sellière (qui sait… bien bourré…) !

    ;o)

    Achefkalement,

  7. 100% d’accord avec Yep et Tibokaya…
    C’est ni drôle, ni pas bien grave, juste potache et lourdaud mais bon, c’est la mi-août…
    Miaou.

  8. c est nul !! ça me rappelle le film de soral : confession d’un dragueur . en plus vulgaire .

  9. J’y suis retourné pour voir si la majorité avait toujours raison.

    je m’accroche pour deceler toutes gauloiseries et autres contrepetries: je suis serieux comme un prince eh ben oui je trouve ca drole et estivale, rien de lourd et rien de macho c’est la fille qui a conclu donc la minorite peut avoir raison ce qui nous replace dans une discussion plus politique, moins vulgaire et plus automnale…

    et merci de m’indiquer de belles choses sur You Tube, j’ai pas trouvé..

  10. Il y a un truc qui m’emmerde un peu. c’est que les bozos ici et les gazelles sont hyper caricaturés. j’appelle ça le syndrome solaris. quand tarkovski écrit sont film tous les personnages ne pensent pas comme tarkovski mais tarkovski est tous ces personnages, à fond, honnetement, « l’intellectuel » se posera des questions pertinantes relativement à la connaissance de tarkovski de ce que peut être un intellectuel. Quand les scénaristes de soderberg montrent des « intellectuels » ils les construisent à l’inverse. ils se demandent: qu’est ce que je dois montrer au public du film pour qu’il reconnaisse un intellectuel?l’auditoire est composé de pas très futfut donc pour eux l’intellectuel serait un mec qui fait des mots compliqués qu’on ne comprend pas (de même dans la série urgence les médecins…. cauchemard horkheimer-adornien: reste à ta place prolo): cette complaisance n’est selon moi qu’une modalité cinématographique d’une pathologie plus importante, le syndrome marketing: médiocrisation autoréalisée du public par évaluation a minima de ses attentes.
    Un philosophe jargonant peut être drole mais il ne faut pas insulter le public en le prenant pour un con et en faisant dire n’importe quoi de caricatural pour « croquer »le philosophe… on tombe dans la même complaisance que soderbergh. on est tous très autosatisfait que les philosophes fasse du vent avec leur bouche: c’est un cliché ici accentué, on est tous entre amis en train de « se branler à domicile » en se faisant des clins d’yeux
    « nous avons inventé le bonheur disent les derniers hommes et ils clignent de l’oeil » (ainsi parlait zarathoustra)

  11. Hey les mecs, si vous êtes moche et inculte, le plus simple: c’est de draguer des filles moches et incultes; et nous, fichez-nous la paix. Dans toutes les circonstances, restez zen!

  12. C’est sympa, absolument pas vulgaire et les filles sont sublimes. On dirait du Rohmer pastichant les sitcoms.

  13. @ALOUEST,

    je suis bien d’accord avec toi : il faut rester ZEN en toutes circonstances. j’aimerais approfondir cet etat de zenitude et savoir quand les circonstances me lacheront : peut on en discuter de vive voix?

  14. Diantre ! Bien que l’on peut trouver celà hillarant ou rasoir :D
    Ce short fait appel à des valeurs d’intello… je pense que la frontière humorisitique se joue ici, entre un monde de la philosophie vu en séduction bien abusée, et un monde de la séduction vu en philosophie bien amusée…
    Somme toute, ce n’est peut-être pas un chef-d’oeuvre, c’est même un tantinet traditionnel ou courant, mais c’est dérisoire, avouons-le : docteur ès perdis feminae causa :p

    Quand le sexe par en guerre contre le cerveau… A moins que le cerveau ne parte en quête du sexe ? Je suis perdu…

    Bien vu Phiver & Tibokaya

  15. C’est excellent si proche de la vérité … de certains.
    A quand les prochains épisodes sur canal en clair !