Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

LE PS EN QUÊTE D’AVENIR

Publié le | par

REDIFFUSION THÉMATIQUE D’ÉTÉ

Le dicton du début 2008 aurait pu être : quand la France va mal, le PS va mal. Le désespoir, quoi. La défaite à la présidentielle s’est digérée péniblement, de publication en publication, avec son lot de petites phrases acerbes, et l’émergence d’un front anti-royal assez hégémonique. Peu de place là-dedans pour les militants ou la souffrance des Français. Une grande réussite tout de même, les municipales de mars, remportées haut la main. Mais ce n’est pas suffisant pour entraîner une dynamique d’union, de réflexion et de résistance combative, cohérente à la politique gouvernementale. Ni dans les médias, ni au Parlement, le parti ne parvient à vraiment s’imposer. Et puis, la perspective du Congrès de Reims de novembre, avec la succession de François Hollande désormais ouverte, et annoncé comme devant être aussi historique que le Congrès d’Epinay de 1971, accélère là dessus dès la fin du printemps la lutte des clans et les perspectives d’alliances. Une fois de plus, l’année 2008 au Parti socialiste aura, jusqu’ici, plus été marqué par les gesticulations en forme de positionnement tactique que par un puissant débat d’idées.

CI-DESSUS : PS LA GUERRE DES CHEFS

Publié la première fois le 19 juin 2008

Toutes les stars sont là, ce beau matin. Tous “copains”, unis par la volonté de rattraper le retard, collectivement, entre socialistes. Pour eux, le climat destructeur, ce spectacle d’une guerre sans merci pour la prise du pouvoir au sein de la grande famille, c’est une invention de journaliste. C’est, du moins, ce qu’ils expliquent à John Paul Lepers. Et pourtant, la fracture est bel et bien visible, Ségolène Royal ne trouvant place où s’asseoir…ou voulant se différencier des éléphants. Malek Boutih verbalise le « souci » comme il peut : “Si on cherche un Sarkozy de gauche, on est perdus…” A un peu plus de cinq mois du Congrès de Reims (prévu pour Novembre 2008), cette dernière est toujours (jusqu’ici) la seule candidate véritablement déclarée sur les starting blocks, à la succession de François Hollande.

Journaliste : John Paul Lepers

Caméraman : Joseph Haley

Monteur : Smaïn Belhadj

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/06/ps-la-guerre-des-chefs/

DELANOË LIBÉRAL ET SOCIALISTE

Publié le 30 mai 2008

Libéral et socialiste. C’est en ces termes que se présente Bertrand Delanoé dans son livre « De l’audace ». Depuis sa sortie, jeudi 22 mai, ça buzze, les réactions sont nombreuses et vives. La TéléLibre.fr profite quelques jours plus tard d’une réunion des partisans du maire, samedi dernier, à la Mutualité, à Paris, pour questionner Delanoé sur cette « affaire de libéralisme » et sur ses ambitions concernant le PS, à moitié déclarées…

p.s : Un conseil à Joseph, ranger son chewing-gum avant les interviews…

Journaliste : Joseph Hirsch

Caméraman : Nadjib…

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/05/delanoe-liberal-et-socialiste/

SEGO CHEZ LES METALLOS

Publié le 28 mai 2008

Ségolène Royal est désormais candidate officielle au poste de premier secrétaire du PS. Ce mardi 20 mai, retour en scène : journée Lorraine, consacrée à l’avenir de la sidérurgie. Placée sous le signe du «respect de la parole tenue ». Entre autres à Gandrange, l’endroit même où, selon elle, Sarkozy a échoué, malgré les promesses… Lieu tout indiqué pour quelqu’un qui voudrait postuler au leadership de l’opposition. Visitant les divers syndicats, Ségolène Royal s’essaye à poser les jalons d’un discours propre sur la mondialisation. Mais, en fond de décor, c’est pourtant bien la “guerre des chef” au PS qui se profile…

Karine Yaniv

Caméra : Aurélie Lavillonnière

Montage : Anthony Santhoro

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/05/sego-chez-les-metallos/

BREVE : VIDEO SUR LE NET « SEGOLENE ROYAL LA DIABLESSE »

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/06/video-sur-le-net-segolene-royal-la-diablesse/

LA GAUCHE DE LA GAUCHE DU PS

Publié le 6 juin 2008

Benoît Hamon et Henri Emmanuelli veulent «incarner une nouvelle voie», résolument à gauche, pour redéfinir « le concept du socialisme ». Ce 28 mai, le boss du courant NPS et son accolyte se lançaient, côte à côte, en compagnie de Razzye Hammadi et Bruno Julliard, dans la course à l’investiture pour le poste de premier secrétaire du Parti Socialiste. Du moins, présentaient-ils leur contribution au Congrès de Reims prévu pour novembre… L’idée ? Etre « une alternative au duel Royal-Delanoë » : Hamon et Emmanuelli rêvent de “reconquête”.

Benoît Gautier

Caméra : Aurélie Piel

Montage : Anthony Santhoro

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/06/la-gauche-de-la-gauche-du-ps/

LE PS CHERCHE A CAPITALISER SA VICTOIRE

Publié le 22 mars 2008

Ils veulent organiser la riposte, forts de leur succès aux élections municipales et cantonales. Mais une question tout de suite se pose : les socialistes seront-ils capables de la jouer “collectif” ? D’un côté, ce mardi 18 mars, se tient le bureau national du PS, au siège du Parti à Paris, rue de Solférino, où se trouvent réunies de nombreux cadres du Parti Socialiste comme Julien Dray, François Hollande ou Vincent Peillon. De l’autre, et pratiquement au même moment, Ségolène Royal, se trouve, elle, au Salon du livre, dans un tout autre univers, pour des signatures, en solo et comme toujours à la recherche de l’osmose avec ses sympathisants, comme pour se préserver des attaques plus ou moins larvées de ceux qui au PS la perçoivent comme un danger.

Karin Yaniv et John Paul Lepers

Images: Joseph Haley et Bertrand Basset

Montage: Anthony Santoro

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2008/03/le-ps-cherche-a-capitaliser-sa-victoire/

LE POINT ROUGE AVEC FRANçOIS HOLLANDE

Ci-dessus, le premier point rouge, à la Rochelle, avec François Hollande qui répond aux habitants et aux militants P.S.

Relire le texte :

http://latelelibre.fr/index.php/2007/10/le-point-rouge-avec-francois-hollande/

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (42)

  1. Euh……. C’est le point rouge ou …. le Point Rose ?

    Ce n’est qu’une suggestion a John Paul Lemachin…

    Tout le monde aura compris… Enfin esperons!

  2. pour faire plaisir a la jaquette, une petite visite à Sarkoland aujourd’hui installé à Bordeaux pour « un sommet » :
    MD, 25.07.2008
    « Quand on nous a dit de plomber les bouches d’égout, au prix que ça coûte, on a quand même arrêté les frais… »

    Réflexion ce matin d’un agent de sécurité, sur le qui vive depuis des heures, recevant ordres contradictoires sur ordres contradictoires et pour tout dire, à la peine. C’est l’atmosphère générale qui prévaut autour de la visite de Nicolas Sarkozy et du sommetaillon euro-africain.

    Une sélection de députés de la Gironde étaient invités ce matin à accueillir le Président sur le tarmac de l’aéroport. Nous nous retrouvons donc 5, au milieu des uniformes de préfet et de policiers en chef. L’avion présidentiel s’avance, le Président suivi du ministre Borloo descendent de l’énorme appareil fait pour au moins 80 passagers. Ma collègue Chantal Bourragué se précipite, au mépris de tout protocole, pour serrer l’auguste main et baiser l’auguste joue la première. Chère Chantal, une fois encore, puis-je vous rappeler que c’est le député du territoire qui a en toutes circonstances la préséance sur ses collègues ? Michel Sainte Marie, qui n’avait pas l’intention d’embrasser le Président, a pris la chose avec humour, et cependant avec réserve. En outre, c’était ici au Préfet de saluer le premier le Chef de l’Etat.

    Plus étrange, pendant ce temps, Manuel Barroso, attendait tout seul, dans un des salons de l’aéroport. Attablé sagement avec pour seule compagnie une petite coupe contenant trois barres de Mars et un Bounty. J’ai l’air d’inventer, tellement la scène est décalée, mais c’est absolument vrai. Les horaires ayant changé plusieurs fois, il était arrivé avant Sarkozy, et on l’avait rangé là, en attendant que finisse l’accueil présidentiel. Une fois le cortège de voitures formé, la sienne s’est placée à la suite… A mon avis, il se souviendra de Bordeaux.

    Dans la ville, débauche de forces de police, quartiers interdits, commerçants empêchés de lever leur rideau, rues bouclées dès l’aube chantante. Résultat : personne en ville. Le Président ayant manifesté le désir d’un bain de foule, on a convoqué en toute hâte par SMS les militants UMP pour faire nombre. Le résultat n’était, semble-t-il, pas à la hauteur d’une simple arrivée d’étape du tour de France.

    Affligeant. »

    voila notre bonne député de Bordeaux nous narrant une visite ou les pots de peinture, les fermetures obligatoires de certains magasins, un quartier entier bouclé ont du couter bcp d’argent au contribuable : qu’on se le dise les francais doivent se serrer la ceinture mais notre bon roi nicolas et sa cour ne se prive de rien mais alors de rien !!!

  3. Pôvre Norbert Jaquette, il n’a toujours pas compris que La TéléLibre était un média d’opinion ! Une télé interactive de gauche avec des valeurs de gauche et des spectateurs de gauche. Soit vous êtes un grand naïf Môsieur Jaquette, soit vous êtes un fieffé crétin qui prend un malin plaisir à faire de la provoc… J’ajouterais que par ces chaleurs vous feriez mieux de vous prendre un bon bain de siège bien frai… Vous verrez, ça soulage.

  4. @Gwendal
    moi je crois que la Jaquette est un grand naïf doublé d’un fieffé crétin…
    ça le fait chier de voir ce lieu de liberté de parole, et comme ses congénères, (tous un peu con et dégénérés)
    Je parle de la rantanplan’s connexion, il viennent de temps en temps déverser leur trop plein de fiel, de bile, et d’huile de vidange gastrique…tels la vulgaire centrale nucléaire tricastinesque rejetant ses déchets dans la nappe phréatique….
    Pauvres eux!
    Sur ce bise à tous, je vais me taper une petite sieste…

  5. Ah, vous z’êtes là!… je rechignais à aller sur les rétrospectives, ce qui est fait est fait (voir légèrement faisandé…) et j’ai pas envie de revoir ce passé récent franchement pas joisse! je vois que vous êtes en pleine forme, que Giorgio s’est refait une santé (une étape de repos dans le périple?…toujours en Aveyron? Où ça?). pour ce qui est de Nono, heureusement qu’il est là, on s’ennuierait presque sans ses petites déjections nauséeuses qui viennent titiller nos sensibilités libertaires hygiéniques. Gardons notre sang-froid, car nous risquons fort de l’avoir en ébullition dès la rentrée!!

  6. @ steph 33: Merci pour ce reportage grandguignolesque!! On s’y croirait!! Qui sera le Molière de ce règne, qu’on rigole de tant de médiocrités flagorneuses!

  7. Elle est belle la Democratie! Il est beau l’esprit « gaucho ».

    Vous etes pour la diversite ideologique, ca fait peur.

    Je ne sais pas si je suis un fieffe cretin mais en tous les cas pas un fasciste de gauche a la sauce Marxiste comme vous semblez affectioner particulierement… C’est certain.

    Allez…Encore un petit effort, devenez sovietique…. Recreez les Goulags…

    Vous allez y trouver meme du plaisir…

    Pourquoi vous critiquez les chinois ? Vous devriez les aduler, vos freres de sang de la meme couleur que votre connerie ideologique… Rouge sang!

  8. @jaquette: « fasciste de gauche à la sauce marxiste », »devenez soviétique », « recréer les goulags » et je passe la fin du texte qui pu le racisme anti chinois à plein nez. Marx est assimilé à un fasciste, les gens de gauches n’ont d’autres alternatives que le soviétisme et les goulag? Est-ce vraiment la profondeur de ta réflexion? As-tu lu Marx? T’es tu intéressé au modèle chinois? Connais l’histoire de l’union soviétique? Ce qui est grave dans ce genre de propos, à la limite de la diffamation, ce sont les nombreux amalgames et raccourcis qui sont faits, dus à un manque de connaissance ou par simple provocation? « Vous êtes pour la diversité idéologique, ça fait peur », tu sous entends que la diversité des opinions est quelque chose d’effrayant, ou que les gens de gauche sont intolérants? Dans quel cas tu te trompes, sinon tu ne pourrais écrire des posts sur ce site. D’ailleurs, je ne sais pas qui est intolérant, mais en lisant tes posts, tu refuses systématiquement le débat, la contradiction, et tu parts sur la carte de la provocation injurieuse. Car, les gens de gauche, au contraire des gens de droite(et je ne parle pas du PS qui est un parti de droite depuis 1983) sont souvent en désaccord, réfléchissent, cherchent les limites de leur réflexion, partagent , échangent, afin d’être constructif. Ils ne suivent pas bêtement le discours d’un chef.
    PS: répond point par point en évitant de faire des raccourcis et des amalgames, notamment avec l’ex URSS, afin qu’un débat constructif prenne naissance.

  9. Je dois être devin.. à peine ses avis éclairés sont évoqués qu’il nous projette une de ses petites giclées fielleuses dont on connaît la provenance… ce qui a de bien avec les gens comme Nono, c’est qu’ils ont une telle culture politique qu’ils confondent tout : nous sommes pas des fascistes rouges, mais des national-socialistes, bien évidemment! enfin Nono, relis tes fondamentaux!!

  10. Brassplayer, on ne serait dire mieux. Il est vrai que dans l’esprit de certains, lorsque l’on prône des idéaux de gauche, la comparaison avec le communisme est quasiment immédiate ! De même, avouons-le, nous-mêmes avons le mot « nazi » souvent à la bouche…
    Mais la différence entre eux et nous, c’est que le modèle soviétique est justement un modèle à ne pas suivre pour nous. En tous cas pour moi. L’histoire nous a enseigné que l’homme est capable de faire de nombreuses erreurs, et l’ère soviétique, ou chinoise, en est une.

  11. Tout à fait d’accord avec toi sur ce point, ce que je voulais souligner c’est le manque évident de culture politique de certains qui mènent vers des amalgames et des raccourcis dangereux. Ces derniers étant présent, très souvent, dans les sphères médiatiques dominantes, comme par hasard. Le manque de connaissance mène vers un manque d’esprit critique. Il est dans ces cas plus facile de manipuler les gens. Je pense qu’une très grande majorité des gens de gauche ont fait une croix sur les modèles soviétiques et chinois, en revanche, les gens de droite n’ont toujours pas fait une croix sur le modèle capitaliste, responsable, à ma connaissance de bien plus de drames, injustices, calomnies, et victimes que les deux modèles précédents.

  12. C’est parce qu’ils fonctionnent en vase clos au sein de leur chapelle dorée, avec pour unique inspiration leur bréviaire estampillé HEC -club de l’horloge. Et c’est pour ça que chaque fois que la droite essaie de se montrer « populaire » en faisant du « social » elle tombe inéxorablement dans le populisme!!

  13. Bien dit, les gars !
    rien à rajouter..

    j’attends l’argumentaire de Nono, qu’il doit préparer, le cul dans la bassine, pour essayer de faire remonter les neurones …

  14. Bonjour mobensim : A moins qu’il ne prenne des bains de siège que parce qu’il souffre d’hémorrosarkozites… il paraît que c’est très douloureux! Selon les autorités sanitaires compétentes, cela ne toucherait qu’une partie de la population et serait liée à un faux mouvement durant une consultation (électorale!!).

  15. Salut ma p’ tite bande bien aimée ; les galères du PS semblent vous inspirer ! ou comment Mobensim nous apprend que Norbure Laquaite serait le seul animalcule capable de prendre un bain de bouche rien qu’ en se trempant le point rose* ds une bassine d’ eau froide.

    *point rose de Zobert Vaselette malmené par l’ ouverture sarkozyste, nous informe quant à lui Cazo.
    __

    @ Gwendal : avant de te répondre plus en détail et par voie un peu moins publique, je tiens à t’ informer dés à présent que ta requête sera très probablement suivie d’ une réponse positive (à suivre, donc.)

  16. Salut les aminches islamo-fascistes, maxistes-leninistes, sauce-dem et libéraux, salut à tous les bons bougres et salut aussi aux cons à réaction. Je raméne pour vous du pays des rêves et des terrils le tube de l’été, cf ma signature.

    Bises à tous, puisse le soleil et l’apéro rendre la raison aux égarés et libérer les opprimés.

  17. Les bains de siege pour qui ? Pour moi ou pour Popaul Lederche et ses amis ?

    Certains intervenants dans cette discussion de haut niveau sont vraiment representatifs de la France des gros Cons, celle qui perd ses industries, augmente ses inactifs et pretend a un meilleur Bien-Etre Social en continuant a manifester dans les rues comme des abrutis au lieu de retrousser les manches.

    Faudrait qu’on m’explique comment financeront-ils leur couverture sociale quand il n’y aura plus assez de travailleurs actifs et plus d’argent dans les caisses ? Et ca se profile a l’horizon…

    Par l’operation du Saint-Esprit ?

    Oui, j’ai lu le Capital de Marx, il y a fort longtemps et ce que j’en ai retenu c’est que le Marxisme est l’Art de vivre au crochet du copain en faisant elever ses momes par les autres sous couvert de la lutte des classes…

    Ce sont les principes premiers du Socialisme. Circulez il y a plus rien a voir…

    Autrement dit, etre de gauche c’est vouloir etre Calife a la place du Calife, sans se casser la nenette.

    Vous voulez etre riches a la place des riches sans passer par la case depart, sans se fatiguer en pensant d’abord a vos conges payes, a faire la fete, et sans oublier vos sacro-saints acquis sociaux.

    Devenir riche ou financierement confortable, c’est possible, et ca suppose des sacrifices surtout lorsqu’on est issu des classes populaires, mais il faut savoir travailler le Dimanche et ne pas avoir un poil dans la main le soir apres le turbin, ou pour faire des heures sup.

    Ya pas de mystere, ca risque pas de vous arriver a vous.

    Les derniers branleurs de la Classe pres du radiateur qui veulent devenir les premiers sans rien foutre, c’est connu .

    Ils ont un nom et ils se nomment les Soixante-Huitards , ces faiseurs de merde qui ont degringole un pays comme la France
    en detruisant entre autres les oeuvres vives d’un pays en pointe le systeme educatif, le service public (TV, Postes , etc…)et le tissu industriel avec des syndicats omnipresents.

    Ce n’est pas vrai ? Regardez la position de la France aujourd’hui
    dans tous les secteurs en Europe et dans le monde.

    Le bateau coule, et vous etes dedans. Le bain de siege sera pour vous et se fera dans la douleur avant de devenir le paillasson des allemands, des anglais des italiens et des espagnols sans parler des americains.

    D’ici la vous pourrez toujours jouer du « Tam Tam » dans les manifs comme des abrutis et des attardes mentaux.

    C’est certain que cela resoudra les problemes…

    La France, c’est la Foire aux Cancres!

  18. Si il te reste encore un peu de salive après ta torchette de bosseur du dimanche, t’ iras balayer la cave ; il y reste encore un peu d’ amiante.

  19. … un peu d’ amiante que les ouvriers sans papiers n’ ont pas eu le temps de complètement retirer, avant de mourir d’ un cancer de la plèvre.
    Ils auront au moins eu le temps de cotiser, et comme ils n’ auront pas fait les 40 ans nécessaires, c’ est tout bénef. On devrait en employer plus à l’ avenir, à cause du vieillissement de la vieille Europe, ça renflouerait les caisses.

    Ou alors on instaure la concurrence libre et non faussée, et les petits porteurs l’ auront, comme à leur habitude, ds le cul.

    On devrait leur faire porter une jaquette, cela nous ferait rire un peu.

  20. Cher Camarade syndique, vous etes totalement a cote de la plaque, et je ne vois pas ce que vient foutre le debat de l’amiante
    dans la discussion.

    Quant aux sans papiers, tant qu’il y aura des negriers internationaux et des pays en voie de developpement
    diriges par des dictateurs corrompus qui pensent plus a leurs comptes en banque qu’au pouvoir d’achat de leurs concitoyens
    et au developpement economique ad hoc, il n’y aura aucune solution au probleme.

    Ce que preconisent les socialos et assimiles d’accueillir et de regulariser toute la misere du monde n’est qu’une
    solution « a la pompe moi-le-dard » …

  21. @Norbert. Tu as lu Marx, dis-tu ? Tu devrais le relire me semble-t-il… Tu as dû rater quelques fondamentaux. Pour ton information, L’idée en elle-même n’était pas si mauvaise et s’en est trouvée dénaturée par l’ambition et la soif de pouvoir de certains. Comme toujours, ce sont ces deux moteurs qui foutent le Bronx dans une société, quel qu’elle soit. Alors pour toi, les gens de gauche ne sont que des ambitieux, des arrivistes, qui ne veulent que profiter des avantages d’une société moderne, sans pour autant se démener pour les obtenir. C’est bien ça ? Tu te trompes. Pour ma part, voilà comment je vois les choses : Toute société, moderne ou pas, pauvre ou riche, qui base son avancement sur la compétition et la recherche du profit personnel est vouée à l’échec. En plus que d’être moralement choquante à mes yeux, cette façon d’appréhender la vie ne peut que conduire qu’à la création d’inégalités, d’injustices et de conflits. Le libéralisme à tout crin qui semble motiver tes paroles est en fait la source même du problème. Oui, je pense qu’il est possible de créer une société où chacun puisse s’épanouir sans pour autant entrer dans un jeu dangereux de compétition effrénée. Oui, le travail de chacun doit lui permettre de vivre convenablement et d’avoir droit à tous les avantages qu’une société moderne et civilisée est capable de fournir. Chacun doit fournir sa part de boulot, là-dessus nous sommes d’accord. Mais là ou rien ne va plus, c’est lorsque une minorité déjà bien nantie, se permet de profiter du travail des autres pour augmenter sa qualité de vie. Il ne s’agit pas, comme tu le prétends, de prendre la place des califes. On n’en veut pas de leur place ! Ce que nous voulons, c’est que ces califes arrêtent de nous prendre pour des machines-outils, interchangeables, pour leur seul profit ou bien celui de leurs actionnaires. Mais bon, cela te semble peut-être incompréhensible. Cela dépasse peut-être ton humanité.

  22. @Gwendal. Ca va t’etonner .Mais nous sommes bien d’accord.

    Toutes les ideologies politiques comportent des points
    extremement positifs sur le papier. C’est leur application qui
    pose probleme…

    Le jour ou vous aurez resolu cela, il n’y aura plus de confrontation ideologique, politique ou guerriere.

    Dans notre societe, on ne pense qu’a baiser les copains
    faire des vacheries, voler, mentir, tuer, etc… Le crime est roi, et les gens honnetes sont des salauds!

    La droite, la gauche, le capitalisme, le socialisme, ils ont tous beau dos.

    Le probleme est l’etre humain et son esprit pervers. De tous bords, de toutes races, de tous pays…

    Donc c’est de l’utopie. Ou alors il faudrait instituer une societe
    a l’echelle mondiale regie par une intelligence superieure
    qui ferait la loi avec une repression sans pitie.

    Mais ca, on en veut pas au titre de la liberte des droits de l’homme et de je ne sais quelle connerie…

    Faut pas chercher midi a quatorze heures.

    Vous voulez changer la societe, alors il faudra lobotomiser
    l’etre humain sans exception et anihiler ses aspirations criminelles, ses vices et ses gouts de luxe et de perversion. Parce que l’education, elle est totalement inefficace desormais.

    Et la vous aurez une societe egalitaire.

    Et la on retombe dans une societe fascisante.

    C’est insoluble.

  23. Diantre moi qui croyait que seuls les gauchos parlaient comme des chartiers, Norbert de la Jacounette n’est pas en train de nous faire une réputation épurée, déjà que partout en Europe et aux USA, on passe pour la risée avec le petit énervé à talonette !!

    allez finallement je me lache comme la jaquette UMP = ultime merde politique….

  24. Bien Hugues! Moi au mieux j’avais « Une Mafia Politique, Unie pour le Mépris du Peuple »…
    Qu’est-ce qu’on peut être médisants, nous les gauchos-marxistes-leninistes-bolchéviques… (C’est-à-dire ceux qui ne sont pas super-favorables à la politique de droite)

    Poignées de mains, camarades. (Ouais, j’suis pas très « bises »)

  25. Cher Nono, à qui doit-on le marasme socio-économique dans lequel nous nous enfonçons?… Au 2 ans de politique de gauche (81-83), ou au 25 années suivantes??… Qui avait redressé les comptes de la sécu, fait en sorte que la balance commerciale soit excédentaire, un gouvernement RPR ou PS/vert?… Même s’ils avaient un peu truquer les choses, ceux qui sont passé maîtres dans les bidouillages de chiffres ne sont-ils pas au pouvoir en ce moment?… le communisme n’est que l’alter-ego du capitalisme, et au final avec ces deux orientations on arrive toujours au même point: d’un côté une minorité qui s’accapare tous les droits et toutes les richesses, et d’un autre une majorité qui tire la langue. D’autres voies sont possibles, plus équitables. Quant à l’éducation, quand on la confie à tf1 ou m6 dès le réveil du mouflet, faut pas s’étonner du résultat 18 ans plus tard!!… Quand à ton appréciation des travailleurs de gauche, assimilés à un ramassis de fainéants cherchant à avoir le beurre, l’argent du beurre, et la crémière sans se bouger, je crois qu’il faut que tu arrêtes de lire le bréviaire de l’ump, que tu sortes et que tu ailles bosser, et tu verras par toi-même si les gens ne se bougent pas pour subsister… je te ferais remarquer que ceux qui profitent du système à fond sans rien foutre (ou pas grand chose) sont les financiers, ceux qui jouent sur le marché, et ce sont les mêmes qui mettent dans la merde les salariés. Moi, quand j’entends un GROS patron, un ministre, qui dit travailler comme un dingue parce qu’il a passé 60% de sa journée dans deux repas d’affaire, ça me fait marrer (pas jaune renégat, mais rouge bolcho, of course), quand d’autres ont passé le même laps de temps pour se payer deux repas… je ne parle pas des artisans, qui bossent fort, et trop imposés sur certains plans (surtout comparé à l’imposition des flux financiers): mais bon la plupart se rattrapent avec le « black », et pas qu’un peu!!

  26. Mdr quel fil enlevé ! Mais bon ça patauge, toujours les mêmes histoires, essayons de nous rassembler autour de piliers fondateurs et mettons de côté, pour un temps au moins, les querelles de Chapelles et les insultes. La société que tu souhaites Norbert, cette dictature des puissants (dont sarközy ne fait d’ailleurs pas partie, au même titre qu’obama, il est le pion de l’oligarchie financière) est déjà en train de se mettre en place, nantie de tout les instruments de la manipulation de masse, cette organisation mafieuse prépare cette lobotomie universelle que tu désires, je ne vois donc pas pourquoi tu frétilles telle l’anguille du conte.

  27. Yann, quand j’ ai lu ds ton post le « ça patauge », je me suis dit qu’ il allait y avoir du neuf, de l’ inattendu ; la suite me prouva que non.

    @ Norbert : on a trouvé mieux que la lobotomisation pour rattraper un peu les défauts inhérents à l’ espèce humaine et qui gênent sa marche vers un avenir radieux : la politique, les lois et les règlements.

    Et tout ça peut être appliqué autrement que de façons féodale, en faisant confiance aux gens, en les traitant comme des personnes responsables, en leur laissant la possibilité de participer ; les expérience en matière de pédagogie et d’ éducation -et même de société : le passage de la Monarchie absolue à la République démocratique est un progrès de civilisation majeur- ont démontrés que ce postulat était efficace.

    Nul besoin ici d’ une «intelligence superieure qui ferait la loi avec une repression sans pitie»

    Car l’ humain n’ a pas qu’ un comportement prédateur de loup à loup : ce qui a fait sa réussite ds le règne animal c’ est entre autre sa capacité à la coopération, à l’ entraide et à la solidarité.

    Le « struggle of life », ou « darwinisme social », n’ est qu’ une caricature des thèses du bon vieux Charles, thèses mal comprises et rabaissées au niveau de l’ idéologie de la bonne vieille féodalité ; chassez le naturel …

    Et justement, on a fait des progrès depuis le temps des seigneurs qui s’ occupaient de tout en échange d’ une totale soumission, ne trouves tu pas ?

    Je ne nie pas que notre espèce soit particulièrement vorace et particulièrement capable d’ assommer à coup de gourdin son prochain pour lui piquer sa crémière et le beurre pour s’ en servir, mais, a l’ image de notre alimentation omnivore à la croisée des chemins entre la proie et le prédateur, notre nature solidaire à de plus en plus évoluée au détriment de sa soeur la nature égoïste.

    Actuellement c’ est toujours le bras de fer entre les deux filles, on est parvenue à créer des sociétés toujours plus égalitaires, mais les pulsions reptiliennes n’ ont pas perdues leur temps non plus ; et en période de crise on aurait plutôt tendance à vouloir revenir en arrière : chacun pour soit et Dieu -qui n’ est capable que de poster sur ce site- reconnaîtra les siens, c’ est à dire personne.

    Alors qu’ il est plus urgent que jamais de continuer à suivre la route qui mène à gauche, plutôt que celle de la régression à droite.

  28. Absolument d’accord avec toi, Bourreau, concernant l’importance de la coopération dans le fondement des sociétés et la lecture biaisée du darwinisme social. Gruger les gens avec des fausses argumentations, c’est là le principe de toute propagande. Dans le capitalisme on estime que le monde est sans pitié, que seuls les plus forts gagnent, on valorise la compétition inter-individuelle… et on se tire une balle dans le pied! Au final, on revient à la célèbre maxime : le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, le communisme, c’est le contraire… Ces deux modèles nient l’animalité de l’homme: ce faisant, leurs adeptes croient davantage en des principes arbitraires érigés par certains à dessein qu’en des lois naturelles qui peuvent s’appliquer à toutes les espèces vivantes. N’en déplaise aux curaillons du CAC40, nous ne sommes pas plus importants sur terre que les mouches à merde, mais sommes désormais bien le principal danger pour toutes les espèces vivantes.

  29. @yann: d’accord avec toi mais pas pour les memes raisons, donc reprend tes lectures de Soral et laisse nous tranquille.
    @norbert: »Faudrait qu’on m’explique comment financeront-ils leur couverture sociale quand il n’y aura plus assez de travailleurs actifs et plus d’argent dans les caisses ? « . La dette publique c’est une culpabilisation de l’Etat pour faire passer des réformes. Il faut savoir qu’il y a 25 ans la dette publique était élevée à 51 pour cent du PIB, aujourd’hui c’est 52. C’était pas alarmant il y a 25 ans aujourd’hui ça l’est? Il faut également savoir que la dette publique sert les plus riches d’entre nous ainsi que les entreprises. Les premiers achètent des bons du trésor pour rembourser la dette et l’Etat leurs remboursent avec des intérêts. Les entreprises ne se satisfont des services publics qui fonctionnent. La dette est une excuse pour privatiser des services publics qui fonctionnent bien mieux que la plupart des services privés pour un cout moindre.(Sources: »l’épouvantail de la dette » monde diplomatique juillet 2008).
    « Le problème est l’etre humain et son esprit pervers »: qu’en sais tu, tous les hommes naissent mauvais ou le deviennent-ils? Qui formate les programmes scolaires, qui impose la pensée du siècle, c’est ceux qui ont intérêt à ce que rien ne change.
    « Vous voulez être riches a la place des riches sans passer par la case départ, »: a qui parles-tu, aux gens du site? Ici, devenir riche n’intéresse personne, en revanche vivre bien, avoir du temps pour s’instruire, se cultiver, s’intéresser aux pb de la cité, agir en comité citoyen pour tendre vers un idéal, ça intéresse beaucoup lus de monde.Mais pour ça il ne faut pas passer sa vie à s’aliéner au travail pour enrichir un type, des actionnaires que l’on ne connait ni d’Adam, ni d’eve.
    « Oui, j’ai lu le Capital de Marx, il y a fort longtemps et ce que j’en ai retenu c’est que le Marxisme est l’Art de vivre au crochet du copain en faisant elever ses momes par les autres sous couvert de la lutte des classes… »: ??????????????
    « Ils ont un nom et ils se nomment les Soixante-Huitards , ces faiseurs de merde qui ont degringole un pays comme la France
    en detruisant entre autres les oeuvres vives d’un pays en pointe le systeme educatif, le service public (TV, Postes , etc…)et le tissu industriel avec des syndicats omnipresents. »: désolé mais qui a privatiser? C’est pas les soixante huitards, qui demandaient l’abolition de la société de consomation. D’ailleurs n’oublie que mai 68 était pas seulement un rassemblement étudiant mais un rassemblement ouvrier, et pas manipuler par les syndicats ni les étudiants mais un mouvement spontanné, venant de la base. Un mouvement plein de solidarité et d’entre-aide, un mvt fait d’avancées sociales, mais ceci fait peur, personne n’en parle, on ne parle que des pavés et des petits étudiants bourgeois utopistes. Je m’arrête la, tu pars trop dans tous les sens et c’est fatiguant. Tu n’as pas répondu point par point et tu continues les amalgames et les raccourcis. Tu prétends avoir lu Marx mais tu n’es pas capable d’en restituer et le sens et de proposer un point de vue critique intelligent.
    En somme le seul livre que tu es lu, ou les seules choses que tu es entendus ce sont les livres et les discours de ton idole que tu recraches comme un bon perroquet.

  30. après les droits de l’homme, l’économie en Chine : MERCI SSSSAAAARRRKKOOOO !!!

    Une note interne distribuée aux services administratifs de la Ville de Pékin aurait récemment ordonné une suspension de tout nouvel investissement français dans la capitale chinoise pendant au moins trois mois, rapporte, lundi 28 juillet, le journal Les Echos. Le ministère des affaires étrangères français a assuré lundi ne pas avoir connaissance d’une « quelconque décision officielle » en ce sens, mais a indiqué suivre « avec attention l’évolution de la situation ».

    « D’après nos informations, la Ville de Pékin aurait décidé de geler pour quelques mois toute implantation d’entreprise française sur son territoire », écrit le quotidien économique, qui y voit un signe du mécontentement persistant de la Chine vis-à-vis de la France à propos du Tibet. Le journal note qu’aucune autorité chinoise n’a fait de déclaration officielle, mais ajoute que « les cabinets d’avocats occidentaux sont catégoriques » pour dire que « depuis quelques jours, tous les dossiers présentés par des entreprises françaises, si complets soient-ils, se voient opposer une fin de non-recevoir ».

  31. mauvaise nouvelle au sujet du fichier pétainiste edvige !!! attention les médias sont muets dessus, john paul, un reportage s’impose !!!
    on ne veut pas revenir à vichy sarkozy : une seule pastille a talonette nous suffit !!

    « Les médias sont peu bavards concernant le fichier Edvige, permettant de ficher toute personne engagée dans une action publique, et ceci à partir de l’âge de 13 ans et sans limite de durée de conservation des renseignements collectés (voir aussi billet du 11 juillet).

    La CNIL vient de donner son rapport : moins vigoureux qu’on serait en droit de l’exiger de cette institution, surtout quand on connait les difficultés faites au moindre chercheur qui enregistre des données. Pourquoi le gouvernement qui dispose des moyens les plus vastes en matière d’informatique et de recoupement de fichier, serait-il moins tenu que les citoyens de veiller à la préservation des libertés de chacun ?

    Plus gravement encore, le Ministère de l’intérieur n’a pas fait grand cas de ses remarques : l’âge de 13 ans est conservé, les renseignements sur la santé et les préférences sexuelles ne seront notés qu’à titre exceptionnel (c’est justement cette exception qui inquiète : qui en décidera ? selon quels critères ?), le délai de conservation des fiches n’est pas remis en cause. »

  32. merde je viens de me rendre compte que je suis dorénavant ficher, je pars émigrer à groland, adieu….

  33. Honnetement M. Lepers, diffuser sur votre site une vidéo d’environ 8 minutes au sein de laquelle vous essayez pendant près de 3 de faire analyser la signification du numéro de siège de S.Royal lors d’une réunion n’est il pas aux antipodes de ce que devrait être le journalisme d’investigation auquel vous pouvez souvent faire référence???

    Je suis étonné de la démarche, de ce montage racolleur et finalement de votre objectif dans tout ça…