INDEX

WP_Query Object ( [query] => Array ( [paged] => 2 [year] => 2010 [monthnum] => 12 ) [query_vars] => Array ( [paged] => 2 [year] => 2010 [monthnum] => 12 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [embed] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [lazy_load_term_meta] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 10 [nopaging] => [comments_per_page] => 25 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [queried_object] => [queried_object_id] => [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts WHERE 1=1 AND ( ( YEAR( wp_posts.post_date ) = 2010 AND MONTH( wp_posts.post_date ) = 12 ) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish') ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 10, 10 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 14043 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-15 16:19:27 [post_date_gmt] => 2010-12-15 15:19:27 [post_content] =>

POUR L’INDEPENDANCE DELA JUSTICE A BOBIGNY

“ A l'occasion de la condamnation prononcée le 10 décembre 2010 par le tribunal correctionnel de Bobigny de sept policiers du commissariat d'Aulnay sous Bois pour dénonciation calomnieuse, faux en écriture publique et violences volontaires aggravées et des critiques publiques qu'elle a suscitées, les magistrats du tribunal de grande instance de Bobigny, réunis en assemblée générale, tiennent à rappeler avec force leur attachement au principe de la séparation des pouvoirs, principe de valeur constitutionnelle en vertu duquel l'autorité judiciaire prend, souverainement et indépendamment du pouvoir exécutif, des décisions juridictionnelles qui ne peuvent être contestées que par la voie de l'appel. Les magistrats de Bobigny tiennent à souligner la bonne qualité des relations et du travail effectué quotidiennement en commun avec les policiers de Seine St Denis malgré une insuffisance criante de moyens. Chaque jour de nombreuses personnes sont condamnées à Bobigny sur la base de procès-verbaux de police rarement remis en cause. A ce titre, une confiance réciproque totale est indispensable pour que la justice soit rendue à la fois efficacement et dans le respect des droits et libertés de tous. Les magistrats de Bobigny s’inquiètent gravement de ce que certains policiers aient pu se croire autorisés à encercler le tribunal de voitures toutes sirènes hurlantes pour soutenir des collègues condamnés en première instance pour des faits particulièrement graves. Ils s’indignent de certaines prises de positions ayant conduit à contester publiquement une décision de justice. L'indépendance, la sérénité et l'impartialité de la Justice impliquent que les représentants des pouvoirs exécutif et législatif ne s’immiscent pas dans l’acte de juger.” [post_title] => Les Magistrats de Bobigny En Colère [post_excerpt] => Nous publions la motion adoptée ce jour par l'ensemble des magistrats de Bobigny réunis en assemblée générale, et relatives aux conditions dans lesquelles a été contestée vendredi dernier une décision du tribunal correctionnel de cette ville: manifestations des policiers devant le tribunal et soutien des policiers condamnés, par le minitre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-magistrats-de-bobigny-en-colere [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:21:24 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:21:24 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12681 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 8 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 14036 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-09 11:30:16 [post_date_gmt] => 2010-12-09 10:30:16 [post_content] =>

Vendredi 10 décembre à 19h30, LaTéléLibre sera une nouvelle fois en direct sur le Mouv’. Cette semaine, nous parlerons du phénomène burlesque. Spectacle mêlant érotisme et humour décalé sur notre société, le burlesque renaît. Aujourd’hui, c’est dans ces lieux populaires où les boissons sont peu chères, que l’on peut prendre un peu de recul et s’octroyer du bon temps.

Nous diffuserons le podcast de l’émission ici-même dès qu’il sera disponible.

Eric Lange lancera le débat avec Margaux Duquesne, qui avait réalisé ce reportage pour LaTéléLibre.

Le montage de l’extrait diffusé ce soir, a été réalisé par Thibault Pomares

L’émission le Forum du Mouv’ est animée tous les jours par Eric Lange entre 18h00 et 20h00.

[video http://www.dailymotion.com/video/xba6vx_le-burlesque-des-temps-modernes_news] Margaux Duquesne Images: Géraldine Pasquier Montage: Julian Grieco Langlet

Retrouvez l’article original en cliquant ici

Écoutez Le Mouv’ en direct sur votre ordi.

Ou retrouvez la fréquence qui vous correspond en cliquant ICI !

Standardistes : Nina / Thomas Réalisateur : Marc-Antoine Subtil Attachée de production : Anneka Bodocco Producteur Animateur : Eric Lange

Pour joindre l’équipe : 33 1 45 24 20 20 ou le répondeur : 33 1 56 40 54 54

Par mail[email protected]

Sur Facebookhttp://www.facebook.com/#!/group.php?gid=6661931654

[post_title] => « Les Rushes de LaTéléLibre » #10, ce Vendredi sur le Mouv’ [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-rushes-de-latelelibre-10-ce-vendredi-sur-le-mouv [to_ping] => [pinged] => http://latelelibre.fr/index.php/2009/11/le-burlesque-des-temps-modernes/ [post_modified] => 2011-01-31 01:25:05 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:25:05 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12561 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 2 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 14035 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-09 01:00:53 [post_date_gmt] => 2010-12-09 00:00:53 [post_content] =>

LIBRE POST

Akim Mimoun est un citoyen français qui se bat pour que toutes les composantes de la France puissent vivre ensemble en respectant les lois de la République. Il est fondateur et président de la FMF,  Fédération de la Mixité de France, une association qui regroupe des musulmans, des chrétiens, des juifs et des non-croyants. Nous l'avions rencontré au printemps dernier dans sa ville d'Avignon, lors du tournage du documentaire "Qui a peur de l'Islam?".

La loi de 1905 a 105 ans aujourd'hui!

Républicain convaincu, il  nous envoie aujourd'hui ce communiqué de presse, où il s'insurge à juste titre, contre le fait qu'une élue d'Avignon porte, dans l'exercice de ses fonctions, des boucles d'oreilles en forme de croix chrétienne. Nous avons choisi de relayer son texte, en ce 9 décembre, 105ème anniversaire de le la loi de 1905 sur la laïcité, et donc de la "séparation des églises et de l'État".



Communiqué de presse "Madame, Monsieur, Je me permets de vous écrire afin de vous signaler, qu’en qualité de président fondateur de la Fédération de la Mixité de France, j’ai été choqué de voir que Madame Valérie Wagner, Adjointe au maire de la Ville d’Avignon, et candidate sur le canton sud en Mars 2011, puisse apparaître en photo dans un article sur le journal de la Provence, apparu le Mercredi 8 Décembre 2010 page 7, portant comme boucle d’oreilles un signe ostentatoire à caractère religieux, comment peut-on être une élue de la république est imposée son appartenance religieuse ? Comment ces mêmes élus, puissent avoir deux discours en donnant des leçons sur les principes de la laïcité ? Pour rappel, lors des dernières élections régionales, une campagne de propagande avait suscité la chronique, et surtout ouvert un grand débat sur la candidate voilé du NPA à droite comme à gauche ! Donc, comment ne pas réagir également, surtout si en plus cette personne est déjà une élue de la République, et candidate directe à une élection, et je ne conçois pas non plus, sur le faite que dans votre article, elle dit je cite : «Personne n’a le monopole de la Communauté » Alors que juste avant, elle annonce que Fadela Amara viendra la soutenir pour le mois de Mars 2011, n’est-ce pas maladroit ? En utilisant l’ancienne secrétaire d’Etat, pour récupérer un électorat communautaire ? Je trouve dommage de voir qu’il existe réellement une communication à deux vitesses, Que dis la laïcité ? La laïcité désigne au sens actuel la séparation du civil et du religieux. Le principe de séparation des pouvoirs politique et administratif de l’État du pouvoir religieux en est une application. Elle est le principe d'unité qui rassemble les hommes d'opinions, religions ou de convictions diverses en une même communauté. Je vous prie de croire, Madame, Monsieur à l’expression de mes salutations les plus distingués. M. Akim MIMOUN Président de la FMF,  Fédération de la Mixité de France"

Madame Valérie Wagner, Adjointe au maire de la Ville d’Avignon:

Devant le flot de posts injurieux, les commentaires sont désactivés.

[post_title] => Signes Ostentatoires et Laïcité [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => signes-ostentatoires-et-laicite [to_ping] => [pinged] => http://latelelibre.fr/index.php/2010/09/road-doc-qui-a-peur-de-lislam/ [post_modified] => 2011-01-31 01:25:20 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:25:20 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12552 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 326 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 14034 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-08 17:25:10 [post_date_gmt] => 2010-12-08 16:25:10 [post_content] =>

FUITES, LA COMPIL' (A SUIVRE)...

Depuis le 28 novembre dernier, WikiLeaks embarrasse de nombreux chefs d’Etat avec ses 250 000 télégrammes diplomatiques émis par le gouvernement des Etats-Unis et le réseau des ambassades américaines. Parmi les différentes révélations, sélectionnées et publiées par Le Monde, des jugements peu flatteurs sur certains dirigeants, mais aussi plusieurs informations qui égratignent certains épisodes des relations internationales ces dernières années.

Tour d’horizon international de ces fuites qui irritent en plus haut-lieu...

France : Sarkozy, « Un empereur nu » « Susceptible et autoritaire »… « Un Empereur nu ». Nicolas Sarkozy n’est pas épargné par l’ambassade américaine. Les révélations de Wikileaks mettent également à mal certains épisodes glorieux de la diplomatie Française. Son succès dans la médiation entre le Russie et la Georgie se voit par exemple écorné. En aout 2008, cette dernière s’attire les foudres guerrières de son puissant voisin pour son attaque sur l’Ossétie du Sud. Washington - soucieux d’éviter toute tension avec la Russie - laisse le dossier à la France alors présidente de l’Union Européenne. Mais le résultat des négociations déçoit la première puissance mondiale. La Russie parvient à imposer un texte de cessez-le-feu - un peu trop « flou » au yeux des Américains - au lieu de celui initialement prévu par les Français. Autre obstacle qui agace également Sarkozy : le 8 septembre 2008, les Russes n’ont toujours pas retiré leur armée des régions occupées. L’occasion pour l’ambassade américaine de décrire une discussion très tendue entre le président français et Sergeï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères : « A un moment, M. Sarkozy a attrapé le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, par le revers de la veste, et l’a traité de menteur dans des termes très vifs ». Finalement, l’armée russe ne se retire que de certaines régions. Pour mieux se renforcer en Ossétie du Sud et en Abkhazie l’année suivante. Un télégramme américain ironise ensuite sur ce dénouement, le qualifiant de scénario « à la Chypriote ». Autre épisode embarrassant pour la France : l’affaire Clothilde Reiss qui aurait permis à l’Elysée de promouvoir sa politique internationale. Le sort de la jeune chercheuse française - soupçonnée d’espionnage et arrêtée l’année dernière en Iran - avait largement mobilisé la diplomatie française. Finalement libérée en aout 2009, elle élit domicile à l’ambassade française de Téhéran dans l’attente de son jugement. L’Elysée vante alors l’attitude positive de la Syrie dans ce dossier. Une délicate attention qui surprend la diplomatie américaine. Dans un télégramme daté du 25 aout 2009, celle-ci s’interroge : « Malgré leurs déclarations pleines de louanges, les officiels français reconnaissent en privé qu’ils n’ont qu’une vague notion de ce que les Syriens ont réellement fait ». Dans ce même document, l’ambassade américaine avance une explication. La communication de l’Elysée « vise à valider la politique M. Sarkozy d’ouverture à la Syrie ». Instituée en 2008, celle-ci « avait alors été perçue par de nombreuses voix critiques en France et à l’étranger comme prématurée et imméritée ». Le 16 mai 2010, Clothilde Reiss rentre finalement au pays puis se voit reçue à l’Elysée par Nicolas Sarkozy. Dans un communiqué, celui-ci ne manquera pas de remercier les présidents brésiliens, sénégalais et syriens pour « leur rôle actif » dans le dénouement heureux de cette affaire. Royaume-Uni : David Cameron « manque de profondeur » L’Angleterre n’est pas non plus épargnée par son allié américain. David Cameron, au pouvoir depuis mai, et son ministre des finances, George Osborne, sont jugés comme « manquant de profondeur » par le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mervyn King, dans une conversation avec l'ambassadeur américain à Londres (source : The Daily Express). Italie : Berlusconi-Poutine : des cadeaux « somptueux » Le président italien, Silvio Berlusconi est particulièrement égratigné par l’ambassade américaine, qui le dépeint comme « irresponsable, imbu de lui-même et inefficace en tant que dirigeant européen moderne ». Celle-ci se base également sur ses rapports privilégiés avec Vladimir Poutine pour le définir comme « porte parole de Poutine en Europe ». Les deux chefs d’Etat se feraient des cadeaux « somptueux », et procéderaient - dans le cadre de contrats énergétiques - à des échanges « mystérieux ». La Russie : un « Etat mafieux » Le premier ministre russe n’est pas en reste. La démocratie américaine l’imagine en « Batman » chapotant « Robin », dont le costume revient au président russe Dimitri Medvedev. La Russie est par ailleurs décrite comme un « Etat Mafieux ». Dans une de ses notes, le secrétaire américain à la défense Robert Gates considère quant à lui le gouvernement russe comme « une oligarchie dirigée par les services de sécurité ». Turquie : le premier ministre turc « hait » Israël Selon des diplomates américains à Ankara, Recep Tayyip Erdogan « hait tout simplement Israël ». Ces propos font écho à l'offensive israélienne contre Gaza en 2008/2009. Les diplomates indiquent que ces déclarations anti-israéliennes du chef du gouvernement turc sont avant tout « émotionnelles, car il est un islamiste ». Iran : « couper la tête du serpent » Parmi les autres fuites notables de Wikileaks, la révélation de rapports controversés entre le roi Abdallah d’Arabie Saoudite et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad risquent de faire désordre au Moyen-Orient. Malgré des relations supposées cordiales entre les deux dirigeants, le roi saoudien aurait conseillé aux Etats-Unis de « couper la tête du serpent ». En l’occurrence l’Iran. Et aurait appelé « fréquemment les Etats-Unis à attaquer l’Iran pour mettre fin au programme nucléaire du pays ». Même crainte - vis-à-vis de l’Iran - du roi de Bahreïn : « Ce programme doit être stoppé », et de l'émir du Qatar : « Ils nous mentent et nous leur mentons ». Le président de l'Egypte, Hosni Moubarak, ressentirait quant à lui de son côté "une haine viscérale pour la République islamique", d’après un diplomate basé au Caire. Afghanistan : le frère de Karzaï dépeint comme un « un trafiquant de drogue » Ahmed Wali Karzaï, frère du président afghan Hamid Karzaï, est présenté par des diplomates américains comme « largement corrompu et impliqué dans le trafic de drogue » dans le sud du pays. Un câble indique après une rencontre à Kandahar entre le frère du président et un émissaire américain : « Cette rencontre avec Ahmed Wali Karzaï souligne l'un de nos principaux défis en Afghanistan : comment lutter contre la corruption et établir un lien entre la population et son gouvernement, lorsque les principaux responsables du gouvernement sont corrompus ». Hamid Karzaï est quant à lui décrit comme « extrêmement faible ». Lybie : Kadhafi et la « blonde voluptueuse » Le dirigeant libyen est jugé "excentrique" et "hypocondriaque". En septembre 2009, à l'occasion de l'assemblée générale des Nations unies à New-York, Mouammar Kadhafi aurait été assisté la plupart du temps par une « infirmière ukrainienne », Galina Kolotnitska, décrite comme une « blonde voluptueuse ». Selon un câble : « Certains contacts de l'ambassade assurent que Kadhafi et Kolotnitska, 38 ans, entretiennent une relation ». Kadhafi serait par ailleurs « presque de manière obsessive dépendant d'un petit noyau de personnes de confiance ». Pendant sa visite à New -York, Kadhafi s’est vu refusé plusieurs requêtes : planter sa tente dans la mégalopole américaine et visiter le site de « Ground Zero », lieu des attentats du 11 septembre. Irrité par ce manque d’égard, le chef d’Etat libyen avait menacé de ne pas respecter sa promesse de renvoyer en Russie de l'uranium enrichi que la Lybie possédait. Vénézuela : « Chavez est fou » selon la France Les câbles rapportent des propos du conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy, Jean-David Lévitte, tenus au sous-secrétaire d'Etat américain Philip Gordon « le président vénézuélien Hugo Chavez est « fou » et a dit que même le Brésil ne pouvait plus le soutenir ». Le président vénézuélien serait par ailleurs en train de transformer son pays en un « autre Zimbabwe ». Chine : Pékin a « piraté » Google Pour les Etats-Unis, la Chine serait à l'origine du piratage informatique de Google. Un document de l'ambassade des Etats-Unis à Pékin cite « une source chinoise » selon laquelle les autorités chinoises auraient joué un rôle dans le piratage de Google. (Source : New York Times). D’après le câble : « Le piratage de Google s'inscrivait dans le cadre d'une campagne de sabotage informatique organisée par des fonctionnaires, des experts privés des questions de sécurité et des pirates de l'Internet recrutés par le gouvernement chinois », selon le câble. D’après le New York Times, les services chinois auraient également pénétré les réseaux informatiques des Etats-Unis et de leurs alliés, ainsi que ceux du dalaï-lama. Si les révélations de WikiLeaks - qui n’émanent que d’une seule source - sont à prendre avec des pincettes, une chose paraît certaine. Les télégrammes de la diplomatie américaine, recensés sur WikiLeaks, à hauteur de 250 000, n’ont pas encore révélés tous leurs secrets. Jonathan Bordessoule Source : Le Monde et Le Monde.fr [post_title] => WikiLeaks – Il y en a pour Tout le Monde ! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => wikileaks-il-y-en-a-pour-tout-le-monde [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:25:37 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:25:37 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12543 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 4 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 14032 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-06 00:27:27 [post_date_gmt] => 2010-12-05 23:27:27 [post_content] =>

LIBRE POST

Le 2 décembre dernier, le magazine Causette nous envoyait cette info: le joli magazine féminin se retrouvait à la Une du très respectable Times! Comme on aime bien leur idée de proposer un magazine où les femmes ne se réduisent pas à des corps de jeunes filles retouchés sur Photoshop, nous avons décidé de publier leur message.

"Bonjour à tous, Nous sommes très heureux de voir notre petite entreprise - Causette - à la une de l'édition internationale du "Times" en ce jour de grand froid. Causette a vu le jour en mars 2009, sous l'impulsion de Gregory Lassus Debat rejoint par Gilles Bonjour, tous deux co-fondateurs du magazine. L'idée toute simple étant de donner à lire aux femmes et jeunes filles en fleur un magazine qui ne les prendrait pas pour des quiches... C'est à dire, un journal 100% sans cellulite, paillettes, photos retouchées et it-bag. Mais avec de la politique, du social, des rencontres, un soupçon de mauvaise foi, beaucoup de sérieux et d'auto dérision.  En somme, un mag plus "féminin du cerveau  que du capiton ". Comme on n'aura pas de Césars, on saisit cette étape symbolique pour enfin faire un discours de remerciements.  Merci à la tribu des lectrices (et lecteurs !) qui a eu à coeur de faire sienne cette aventure en faisant circuler Causette à pleins poumons . Merci aux medias qui nous ont relayé. Merci à celles et ceux qui nous ont toujours soutenu. Voilà, après cette petite pause solennelle, on se remet au turbin ! C'est que, c'est pas tout ça, on a quand même un numéro 12 à finir si on veut que l'aventure continue ! Un peu émus, on vous dit même qu'on vous embrasse ! L'équipe de Causette " http://www.causette.fr/interface/presse/images/thetimes.jpg

[post_title] => Le Magazine Causette en Une du Times! [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => le-magazine-causette-en-une-du-times [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:26:18 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:26:18 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12521 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 14031 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-05 20:16:25 [post_date_gmt] => 2010-12-05 19:16:25 [post_content] =>

INTERNET, LE NOUVEAU BOUC-ÉMISSAIRE

Le 28 novembre dernier, le site WikiLeaks - spécialisé dans la récolte et la diffusion d’informations confidentielles - faisait un « buzz » mondial en publiant des centaines de documents confidentiels américains en collaboration avec Le Monde et d'autres grands titres de la presse mondiale.

Une série de notes confidentielles, choisies parmi 250 000 télégrammes diplomatiques émis par le gouvernement des Etats-Unis et le réseau des ambassades américaines. Des fuites qui embarrassent particulièrement les Etats-Unis, qui ont demandé et obtenu que le site ne soit plus hébergé chez Amazon. Le site est désormais hébergé par le serveur français OVH, mais pour combien de temps? Car WikiLeaks est désormais traqué par l’État français. Un dilemme délicat se profile pour l’Elysée : protéger le secret d’état ou respecter la liberté d’expression ? Encore une fois Internet est le bouc émissaire des conservateurs de tous bords.

La vérité n'est donc pas bonne à dire Il est parfois dangereux d’en savoir trop. WikiLeaks, désormais dans le collimateur de l’Elysée, l’apprend à ses dépens. Les récentes révélations - relatant notamment que Nicolas Sarkozy était dépeint outre atlantique comme un « Empereur nu » - ne plaisent guère à Eric Besson. Le ministre de l’Industrie, chargé également de l’Économie numérique, s'est emparé du dossier. Dans une lettre adressée le 3 décembre au vice-président du CGIET (conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies), il s’interroge sur les recours possibles pour interdire WikiLeaks. Sa demande trouve justification dans l’illégalité présumée du site. « La France ne peut héberger des sites Internet qui violent ainsi le secret des relations diplomatiques… Elle ne peut héberger les sites Internet qualifiés de criminels», explique ainsi le ministre à son destinataire. Avant de le prier gentiment d’« indiquer quelles actions peuvent être entreprises afin que ce site Internet ne soit plus hébergé en France, et que tous les opérateurs ayant participé à son hébergement puissent être dans un premier temps sensibilisés aux conséquences de leurs actes, et dans un deuxième temps placés devant leur responsabilité ».

Le serveur Français OVH, qui héberge actuellement WikiLeaks, se voit directement visé par ces menaces (à peine) voilées. Détail cocasse : OVH compte parmi ses habitants une partie des sites officiels du gouvernement.

« ce n’est pas au monde politique ni à OVH de décider de la fermeture d’un site » (OVH)

Exécutif et justice : liaisons dangereuses. C’est là que l’affaire se corse et soulève plusieurs interrogations. L’exécutif peut-il faire peser un tel poids sur la justice ? En théorie, la réponse est non. Dans les faits, la problématique se complique. OVH, qui s’est exprimé vendredi par un message de son fondateur adressé à ses clients, a déjà saisi le juge des référés « afin qu’il se prononce sur la légalité de ce site sur le territoire français ». Dans son communiqué, l’hébergeur rappelle également que « ce n’est pas au monde politique ni à OVH de décider de la fermeture d’un site ». Parmi les moyens de pressions dont dispose le gouvernement, la loi sur la confiance dans l’économie numérique stipule qu’un juge peut ordonner à un hébergeur - en référé ou sur une requête - de retirer un contenu jugé illicite. Un dispositif idéal pour l’Elysée : la décision de ce type de procédure s’effectue dans des délais très courts, variant de 24h à 48h. Pour le plaignant, la complexité de l’affaire se résume ainsi à démontrer l’illégalité présumée du site. L’article 414-8 du code pénal fait ici office d’atout. Il y est écrit que les intérêts fondamentaux de la nation et le secret défense sont « applicables aux actes… qui seraient commis au préjudice des puissances signataires du traité de l’Atlantique Nord ». Bon point pour le gouvernement : les Etats-Unis en font partie. Mais en attendant le verdict du juge, Eric Besson aura une lourde tâche : contrer certains contre-arguments gênants. Parmi ceux-ci, la loi sur la Presse de 1881, qui protège la liberté d’expression.

Et la liberté d’expression ? Un obstacle de taille s’oppose aux projets de l’Etat : les faits reprochés à WikiLeaks ne s’inscrivent pas dans les délits de presse édictés par la loi sur la Presse. Selon Maître Bem, avocat spécialisé dans le droit des nouvelles technologies interrogé par LeMonde.fr, « la violation d’un secret en France concernant un étranger ou un autre Etat ne constitue pas une infraction pénale ». L’imbroglio juridique mis à part, l’épisode WikiLeaks relance un débat d’actualité sur le respect de la liberté d’expression. Notamment sur Internet. Eric Besson devrait d’ailleurs se pencher sur un autre dossier. D’après le site Numerama, le ministre de l’Industrie voudrait s’attaquer aux manifestations non déclarées organisées sur Facebook. Les manifestations lycéennes clandestines et les apéros géants peuvent se faire du mouron. Le secrétariat d’Etat au développement de l’Economie numérique aurait d’ores et déjà pris contact avec le célèbre réseau social. Mais l’affaire WikiLeaks innove à sa façon : pour la première fois, un site Internet d'information se voit directement menacé d’extinction par le gouvernement français. D’après le classement de Reporters sans frontières, la France est passée du 11e au 44e rang de la liberté d’informer en cinq ans. Dans ce contexte, un verdict en faveur du gouvernement contre WikiLeaks ferait mauvaise presse. Jonathan Bordessoule [post_title] => La France Veut Interdire WikiLeaks [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-france-veut-interdire-wikileaks [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:26:31 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:26:31 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12503 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 14 [filter] => raw ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 14029 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-04 15:16:20 [post_date_gmt] => 2010-12-04 14:16:20 [post_content] => [video http://www.dailymotion.com/video/x7lyiz_point-rouge-dmocratie-en-rseau_news]

HOMMAGE

Nous avons appris hier, avec une profonde tristesse le décès de Claire Villiers. Syndicaliste, co-fondatrice d’Agir Ensemble contre le Chômage, Claire Villiers avait aussi été Vice-Présidente de la Région Ile de France jusqu'en mars 2010.

Particulièrement engagée sur toutes les questions d'inégalités sociales, Claire Villiers était chargée à la Région IDF des questions de démocratie et de citoyenneté.  Lors de son mandat, elle a fait partie des personnes qui ont soutenu notre projet Reporter-Citoyen. C'est donc en grande partie grace à son action politique, qu'aujourd'hui une trentaine de jeunes des quartiers suivent une formation pour devenir des citoyens actifs, maîtrisant peu à peu les techniques du web-journalisme. Notre objectif, avec l'EMI, est de favoriser l'émergence de  regards différents sur notre monde. Merci à toi Claire! Les membres de LaTéléLibre et de Reporter-Citoyen se joignent à moi pour lui rendre hommage et adresser à sa famille et à ses proches nos pensées les plus amicales et citoyennes. John Paul Lepers

Voir le site reportercitoyen.fr

En hommage à cette militante courageuse, nous rediffusons donc le Point Rouge où Claire Villiers était l'invitée principale.

Première diffusion, le 5 décembre 2008.

LaTéléLibre a installé son Point Rouge à La Villette, lors de la « Journée Démocratie en réseaux «

La vie associative, l’expression citoyenne et toutes les formes de la démocratie connaissent des transformations liées au développement de l’internet et des technologies de l’information et de la communication. Les pratiques militantes, l’espace public et les relations des citoyens à la politique et aux institutions en sont transformés. De nouvelles modalités d’expression, de débat, de combat émergent, sans qu’il soit déjà possible de savoir si elles coexistent, remplacent ou s’hybrident avec les formes existantes. La Région Île-de-France a pris l’initiative, ce 17 novembre 2008, de convier les acteurs associatifs, les élus, des praticiens et des chercheurs, à échanger à ce sujet. Nous y avons installé notre Point Rouge. Un débat un peu particulier cette fois, car constitué plutôt de politiques ou professionnels, en tout cas des personnes engagées dans cette réflexion : comment Internet et Démocratie peuvent se conjuguer?

INTERVENANTS

Claire Villiers , vice-présidente du Conseil régional Île-de-France en charge de la démocratie régionale

Sophie Pène, enseignant et chercheuse à l’Université Paris Descartes

Alexandre Derrousseau, reponsable des NTIC (Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication) à la région Nord-Pas-de-Calais.

Bally Bagayoko est Maire-Adjoint de Saint-Denis et Vice-Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis en charge des nouvelles technologies et services urbains.

Nordine Nabili Rédacteur en Chef du Bondyblog

Philippe Bourlitio, association et blog « sciences et démocratie »

LE POINT ROUGE INTERNET ET DÉMOCRATIE A LA VILLETTE

Une émission de John Paul Lepers Coordination: Marie Périssé Caméra 1: Matthieu Martin Caméra 2: Joseph Haley Caméra 3: Matthieu Lépine Montage: Julien Chalais – Anthony Santoro Sonorisation Bédro Medjoubi Habillage: Jean-Sébastien Desbordes Musique: Romain Dudek

[post_title] => Décès de Claire Villiers [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => deces-de-claire-villiers [to_ping] => [pinged] => http://latelelibre.fr/index.php/2009/12/reporter-citoyen-appel-a-candidature/ http://latelelibre.fr/index.php/2008/12/le-point-rouge-19-democratie-et-internet/ [post_modified] => 2011-01-31 01:27:53 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:27:53 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12472 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 4 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 14028 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-02 14:36:11 [post_date_gmt] => 2010-12-02 13:36:11 [post_content] =>

Ce soir entre 18h et 20h, LaTéléLibre sera de nouveau en direct sur le Mouv’ pour parler police. Manque de moyens, déconsidération, suicides… les flics tirent la sonnette d’alarme. Cette émission reviendra sur la polémique liée aux vidéos signées FPC, ainsi que la publication du livre « Flic, c’est pas du cinoche » de Marc Louboutin.

Eric Lange lancera le débat avec John Paul Lepers, qui a réalisé ce reportage pour LaTéléLibre.

Le montage de l’extrait diffusé ce soir, a été réalisé par Thibault Pomares

L’émission le Forum du Mouv’ est animée tous les jours par Eric Lange entre 18h00 et 20h00.

[video http://www.dailymotion.com/video/xfv2wi_fpc-l-ancien-flic-explique-son-buzz_news] John Paul Lepers Images: Anthony Santoro Montage: Etienne Broquet

Retrouvez l’article original en cliquant ici

écoutez Le Mouv’ en direct sur votre ordi.

Ou retrouvez la fréquence qui vous correspond en cliquant ICI!

Standardistes : Nina / Thomas Réalisateur : Marc-Antoine Subtil Attachée de production : Anneka Bodocco Producteur Animateur : Eric Lange

Pour joindre l’équipe : 33 1 45 24 20 20 ou le répondeur : 33 1 56 40 54 54

Par mail[email protected]

Sur Facebookhttp://www.facebook.com/#!/group.php?gid=6661931654

[post_title] => « LES RUSHES DE LATÉLÉLIBRE » #9 CE SOIR SUR LE MOUV’ [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-rushes-de-latelelibre-9-ce-soir-sur-le-mouv [to_ping] => [pinged] => http://latelelibre.fr/index.php/2010/11/videos-fpc-lancien-flic-explique-son-buzz/ [post_modified] => 2011-01-31 01:28:00 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:28:00 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12461 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 8 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 14043 [post_author] => 2 [post_date] => 2010-12-15 16:19:27 [post_date_gmt] => 2010-12-15 15:19:27 [post_content] =>

POUR L’INDEPENDANCE DELA JUSTICE A BOBIGNY

“ A l'occasion de la condamnation prononcée le 10 décembre 2010 par le tribunal correctionnel de Bobigny de sept policiers du commissariat d'Aulnay sous Bois pour dénonciation calomnieuse, faux en écriture publique et violences volontaires aggravées et des critiques publiques qu'elle a suscitées, les magistrats du tribunal de grande instance de Bobigny, réunis en assemblée générale, tiennent à rappeler avec force leur attachement au principe de la séparation des pouvoirs, principe de valeur constitutionnelle en vertu duquel l'autorité judiciaire prend, souverainement et indépendamment du pouvoir exécutif, des décisions juridictionnelles qui ne peuvent être contestées que par la voie de l'appel. Les magistrats de Bobigny tiennent à souligner la bonne qualité des relations et du travail effectué quotidiennement en commun avec les policiers de Seine St Denis malgré une insuffisance criante de moyens. Chaque jour de nombreuses personnes sont condamnées à Bobigny sur la base de procès-verbaux de police rarement remis en cause. A ce titre, une confiance réciproque totale est indispensable pour que la justice soit rendue à la fois efficacement et dans le respect des droits et libertés de tous. Les magistrats de Bobigny s’inquiètent gravement de ce que certains policiers aient pu se croire autorisés à encercler le tribunal de voitures toutes sirènes hurlantes pour soutenir des collègues condamnés en première instance pour des faits particulièrement graves. Ils s’indignent de certaines prises de positions ayant conduit à contester publiquement une décision de justice. L'indépendance, la sérénité et l'impartialité de la Justice impliquent que les représentants des pouvoirs exécutif et législatif ne s’immiscent pas dans l’acte de juger.” [post_title] => Les Magistrats de Bobigny En Colère [post_excerpt] => Nous publions la motion adoptée ce jour par l'ensemble des magistrats de Bobigny réunis en assemblée générale, et relatives aux conditions dans lesquelles a été contestée vendredi dernier une décision du tribunal correctionnel de cette ville: manifestations des policiers devant le tribunal et soutien des policiers condamnés, par le minitre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-magistrats-de-bobigny-en-colere [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2011-01-31 01:21:24 [post_modified_gmt] => 2011-01-31 00:21:24 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://latelelibre.fr/?p=12681 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 8 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 18 [max_num_pages] => 2 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => 1 [is_year] => [is_month] => 1 [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => 1 [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 9943ca608bd0dbcf49b6a3f478454948 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )