« Je Quitte Vox Pop »

Publié le | par

John Paul Lepers va quitter Vox Pop, le magazine européen diffusé chaque samedi sur Arte qu’il présente depuis janvier 2014. Il explique ici les raisons de son départ et évoque ses projets personnels, dont une tentative de refonte collective de LaTéléLibre.

C’est assez rare qu’un présentateur quitte une belle émission de télé sans en être viré. C’est pourtant exactement ce que je m’apprête à faire, alors que les audiences de Vox Pop sont au top puisque nous venons de battre notre record absolu depuis les débuts de l’émission en janvier 2014.

Alors pourquoi partir ?

Parce que le risque d’une émission hebdomadaire, même de qualité, c’est d’enfermer et de formater ceux qui la fabriquent. Après 4 ans et demi et 157 éditions de Vox Pop, j’ai eu peur de me répéter, d’avoir recours à des facilités, d’être moins sincère. Au fond de moi, je suis un reporter, un fabricant, un artiste plutôt qu’un présentateur. Je ressens donc le besoin de changer, de me remettre en danger, de refaire des films documentaires, de chercher de nouvelles formes narratives afin de raconter le monde et ses bouleversements.

J’ai donc envie d’air et de liberté, mais j’ai des aventures collectives à poursuivre.

D’abord je veux reprendre ma casquette de producteur. Aider des jeunes à écrire un doc, à les vendre auprès des chaînes de télévision, les suivre tout au long de la production, un kif ! Des journalistes, des cameramen ou des réalisateurs en herbe, j’en ai vu passer des centaines dans les locaux de LaTéléLibre, j’ai participé à la formation de pas mal d’entre eux. Beaucoup ont trouvé du travail mais certains peuvent revenir dans « la famille » sur des projets précis.

Et puis il y a le média LaTéléLibre et la formation Reporter Citoyen.

Ces deux structures sont en plein chantier de renouvellement, et je veux y prendre ma pleine part. Au fil des années, Vox Pop est devenu presque un temps plein, ce qui n’était pas prévu au départ, et je n’avais plus la possibilité de participer à la vie du site LaTéléLibre, que j’ai contribué à fonder il y a 11 ans.

Cet hiver, nous avons eu des difficultés financières. Grâce à un crowdfounding nous avons réussi à réunir 40000€. Cette somme nous permet de payer nos dettes et nous donne un sursis, mais tout reste à faire. Avec l’équipe de LaTéléLibre nous sommes en train d’inventer un nouveau media, une sorte d’incubateur coopératif de documentaire, avec un mode de financement totalement inédit. Nous cherchons d’ailleurs des cadors en modèle de financement et en web marketing qui pourraient s’impliquer avec nous.

La formation Reporter Citoyen, qui permet depuis 9 ans à des jeunes des quartiers populaires de se former gratuitement aux métiers du journalisme, doit aussi prendre un nouvel envol. Avec notre partenaire l’EMI, nous voulons poursuivre la formation afin de permettre à des jeunes d’investir le milieu trop fermé des journalistes, mais nous souhaitons aussi mettre les techniques du journalisme au service des habitants des territoires, à travers notamment des conférences de rédactions citoyennes qui pourront déboucher sur une nouvelle forme de démocratie active au niveau local.

Bon, comme vous pouvez le constater, il y a de l’enthousiasme dans ce nouveau départ. Il y a aussi des incertitudes, mais la vie est belle, et on n’en a qu’une !

Je remercie les équipes avec qui j’ai eu la chance de travailler, sur le terrain, au bureau ou en salles de montage et de mixage. Je remercie Magneto Presse et Arte qui m’ont fait confiance. Grâce à vous tous j’ai beaucoup appris. Je vous souhaite le meilleur et je suis sûr que Vox Pop va cartonner avec une équipe renouvelée, pour une année d’élection européenne.

Je vous embrasse, chers citoyennes et citoyens européens.

John Paul Lepers

 

Photo Bruxelles : Nico Thepot
Photo Trieste : Matthieu Valluet

Liens

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire