Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

"PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI" CERTAINS Y CROIENT…

Publié le | par

1ER MAI: TROIS MANIFS À L’HÔTEL DE VILLE DE PARIS

Quelle belle journée ! Un premier mai avec soleil, syndicats, multitude de revendications, merguez, rêve général, sans oublier les « casse toi pauv’con » ! Une nouvelle journée de mobilisation après les 29 janvier et 19 mars derniers, moins suivi tout de même avec seulement 1,2 million de participants à travers la France. Un 1er mai pourtant réussi, avec en prime une manifestation intersyndicale et un cortège PS. Heureusement ça ne s’est pas arrêté là. De ce « on prend les mêmes et on recommence » est sorti un très beau « je ne veux plus rentrer chez moi », avec en prime une occupation symbolique : l’hôtel de ville de Paris.

Aux alentours de 18h30, après une marche presque sans surprise, ils étaient là, devant nous, ceux et celles qui ne veulent plus rentrer chez eux. Pas à la Bastille, là où s’achevait la manifestation,  mais sur la place de l’Hôtel de Ville de Paris, c’est déjà une petite révolution… Une bonne cinquantaine de citoyens réunis sur la « la place de grève » pour débattre des suites à donner à cette nouvelle journée de mobilisation. Grève générale ? Unification des luttes ? AG permanente ? Se rendre à l’usine Continental ? Faire venir les ouvriers de Continental ? Construire ensemble une alternative au capitalisme ? Se revoir tous les lundis soirs devant toutes les mairies de France ? Remplir des cahiers de doléances ? Autant de possibilités que les manifestants ne se refusent plus à envisager, tant ils sont excédés par des journées de grève sans lendemain et par des syndicats qui bornent leurs revendications et leurs actions à l’obtention peu probable d’un pouvoir d’achat revigoré.

A dix mètres de là, « la ronde infinie des obstinés », le mouvement initié par les enseignants-chercheurs pour lutter contre une réforme de leur statut, tourne toujours. Elle tourne alors depuis près de 1000 heures! Bien que les nouveaux venus en « place de grève » comme ils l’appellent, prônent une unification des luttes, la « ronde » n’appréciera que moyennement la formation d’une troisième action sur la place de l’hôtel de ville.

« Ils menacent la ronde des obstinés ! »

Il est 20h30, « ceux qui ne voulaient pas rentrer chez eux », réunis à l’appel du collectif jeneveuxplusrenterchezmoi.fr, ne sont plus très nombreux. Ce ne sont pas les CRS, alors absents, qui les ont dispersé mais bien un vent glacé et sans doute la faim et la fatigue, symptômes classiques de la fin de journée des manifestants. Soudain, une rumeur parcourt la place : des manifestants veulent occuper l’hôtel de ville. S’en suit un moment de calme avant que ne résonne, dans la cours du bâtiment officiel, les coups des occupants sur les fenêtres de la porte principale. « Ils sont entrés !»

occupation-01

Un bloc d’une centaine de personne est entré, sans faire usage de la force, par la porte arrière de la mairie avant de s’infiltrer dans tout le bâtiment.  Dès lors, les abords de l’Hôtel de Ville s’emplissent d’un petit air de révolution. Si la « ronde » condamne cette occupation, se sent même menacée, la place de grève n’a plus d’yeux que pour les jeunes occupants de la mairie ! Très vite, les CRS bouclent le quartier. Impossible de se rendre à l’arrière de la mairie, impossible de s’approcher du bâtiment. Les forces de l’ordre envahissent la place de grève, la « ronde » tourne de plus en plus vite. « On tournera ! On ne s’arrêtera pas ! »

Assemblée Générale

Pendant ce temps, les occupants se constituent en AG (assemblée générale) dans la salle du conseil et rédigent une déclaration commune.

occupation-02

« Nous manifestants du 1er mai 2009, ne voulons pas nous en tenir à la marche habituelle. Nous occupons l’Hôtel de Ville de Paris pour exprimer notre dégoût envers le gouvernement qui n’écoute pas la colère de la population qui subit la crise. C’est pourquoi nous appelons les habitants, travailleurs, étudiants, précaires, sans-papiers en France et ailleurs, à résister par la grève générale et par tout autre moyen. »
Les occupants, Paris, le 1er mai 2009

Une heure d’occupation

Le dispositif et le cordon de sécurité qui empêche même la presse de passer se renforce à chaque minute. La tension monte, l’occupation est sur le point de s’achever. Nous parvenons à contourner les forces de l’ordre en faisant le tour du pâté de maison. Face à la sortie, Adrien (le caméraman de La Télé Libre) feinte ! Il passe les camions et parvient à s’approcher. Je reste sur le carreau. Après de longues minutes de négociations, les occupants sortent, mais seulement après que la police ait effectué un contrôle d’identité de grande envergure…

occupation-03

Bilan

Si la police n’a pas effectué d’interpellation ce soir là, il semblerait que Bertrand Delanoë soit prêt à poursuivre les occupants. Il condamne « fermement ces comportements aussi absurdes qu’agressifs, qui loin de toute rationalité, ont visé la maison commune des Parisiens ». Par ailleurs, si certains policiers laissaient entendre que les manifestants avaient tenté de mettre le feu à l’hôtel de ville, cette version n’est évidement pas partagé par les insurgés du 1er mai qui affirment n’avoir fait aucun dégât.

Aujourd’hui, la « ronde des obstinés » ne tourne plus. Pas parce que l’occupation a rendu cette action impossible, mais parce qu’après 1007 heures de mobilisation en place de grève, les enseignants-chercheurs ont décidé d’y mettre un terme.

Quant à ceux qui ne veulent plus rentrer chez eux, ils se sont retrouvés comme prévu le 4 mai, et ont pris la décision de se déplacer d’une mairie à l’autre. Lundi 11 mai, ils seront, à partir de 18h30, devant la mairie du XXème arrondissement de Paris.

Antoine Sanchez
Image : Adrien Kaempf
Montage : Anthony Santoro


Photos : Jota Videira

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (142)

  1. Bravo au groupe impliqué pour ce superbe môle résistant et pacifique, belle opération.

    Bertrand si tu m’écoutes: met en panne sur le coup, ton dernier bord libéral t’as un peu plus que décoiffé (malgré tes précautions de langage) faudrait pas risquer une bourrasque.

    P.S: Il était bien le LKP dans ton communiqué de soutien, vu de loin la révolte c’est plus sympa ou quoi?

  2. belle video je comprends les jeunes et surtout ceux qui se connaissent depuis le CPE!
    good luck et oui aux actions non violentes comme ca meme en cagoule!

  3. BRAVO! c’est courageux d’enfin oser penser, agir une suite…. mais il faudrait que ce groupe grossisse!
    la place de grève ne sera plus jamais vide!

  4. Ce n’est qu’un début…

    Bravo pour la résistance pacifique…!

    Quant à Bertrand, il veut bien qu’on fasse la révolution, mais pas sur son paillasson..merde ! quoi, il vient juste de passer l’aspirateur !!

  5. …La révolution!!!!!…Une petite manifestation…D’ailleurs Bertrand ne lui a pas prêter beaucoup plus d’ attention qu’à un gargouillis d’estomac …HAAAAA j’me ferais bien une bonne tartine de caviar…

  6. Paris bouge, bordeaux recule !!!!!

    petit moment de la Franc e Sarkozyste à Bordeaux pour la commémoration contre l’esclavagisme : voici la perle !!

    Les premières lignes de la loi du 10 mai 2001, à l’initiative de Christine Taubira, sont les suivantes :

    “La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l’océan Indien d’une part, et l’esclavage d’autre part, perpétrés à partir du xve siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l’océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l’humanité”.

    Christiane Taubira était venue de Guyane pour être présente aujourd’hui à la commémoration nationale de la traite. Son nom n’a pas été cité par la Ministre Alliot-Marie dans son allocution ; n’a été cité que de manière anecdotique par le Maire de Bordeaux “les parlementaires présents” (dont Mme Taubira)” ; elle n’a pas été appelée à la table de presse (non plus qu’aucune personnalité noire), elle est arrivée à l’aéroport sans y être attendue, alors que M Tillinac bénéficiait d’un chauffeur, elle a toujours été tenue au deuxième rang des officiels.

    A aucun moment, son action à l’initiative de la loi, n’a été rappelée.

    J’ai honte pour le Maire de Bordeaux, honte pour le gouvernement que représente Mme Alliot-Marie. Le drame est qu’à Bordeaux, en France, on ne sait plus à qui demander pardon, tant la politique est devenue partisane, médiocre, bricolée, travestie, selon les circonstances et les intérêts.

    tiré du blog de MMe Delaunay qui a eu l’outrecuidance de battre Alain Juppé qui est in capable de la citer autrement que par la conseillere générale ou l’autre !!!

  7. et voici le “of”, vraiment on retourne aux années sombres….

    témoignage d’une bloggeuse !!

    Michèle,
    Voici MON 10 mai 2009 à Bordeaux.

    Aujourd’hui, le gouvernement s’est déplacé à Bordeaux (2° ancien port négrier de France après Nantes) pour commémorer la journée de l’esclavage et de son abolition.
    3 ministres de Not Bon Président assistaient à ces cérémonies :
    la ministre de l’intérieur,
    la ministre de la culture et
    le secrétaire d’état à l’Outre Mer.
    Une contre manifestation est prévue par divers mouvements de gauche pour dénoncer :
    « l’esclavage moderne = les sans papiers ».

    Bref, à 11 heures comme indiqué la veille au soir par une camarade, je me pointe Place Pey Berland.
    Des CRS partout, pas très à l’aise mais je vais attendre les copains, ça ira mieux quand on sera plus nombreux, vais faire un tour à l’Utopia pour récupérer le programme (ben oui, je continue à y aller car il n’y a que là que passent de bons films en V O).
    Retour vers 11 h 15 à Pey Berland, je rencontre des militants du RESF, initiateur, entre autre, de cette manif.
    Nous nous retrouvons un petit groupe d’une cinquantaine maximum de personnes à nous diriger vers le cours Pasteur ; la manifestation officielle a lieu au Musée d’Aquitaine.

    Quelques mètres avant le Musée, à l’embranchement, des barrières, des CRS, pas mal de civils (pas des promeneurs, plutôt ceux qui ont une oreillette ou qui sont dans une voiture banalisée…), nous manifestons pacifiquement (que pourrions nous faire d’autre) scandant des slogans pour la régularisation des sans-papiers.

    Seulement, quelques CRS derrière les barrières, et puis vers 12 h 15, certainement l’heure à laquelle les officiels devaient quitter le musée (il ne fallait pas qu’ils voient ou entendent les gueux, ceux qui aident et protègent les sans papiers) un mouvement de CRS, ils en est sorti d’un peu partout, par la droite (forcément) ils se sont alignés derrière nous faisant ainsi un barrage, d’autres du côté de la rue des Ayres, nous étions encerclés.

    Ils ont commencé à nous bousculer, j’étais plutôt sur le côté droit, attendant une copine Réunionaise qui, invitée, venait au Musée avec ses 2 fillettes.
    Un CRS m’a bousculée malgré mon explication me disant que je devais me « parquer » avec les autres.
    A ce moment là, tout a été très vite, des cris, des bousculades, ils nous chargeaient.

    Une dame a été molestée par un CRS, elle ne faisait même pas partie de la manif, simplement, elle se trouvait là.

    Dans cette manif, il y avait des jeunes, des moins jeunes, des personnes agées, j’y ai vu notre amie Odile, pas vraiment connue pour être une dangereuse terroriste…

    Une personne membre du Réseau Education Sans Frontières a été emmenée par les forces de l’ordre, facilement repérable, c’est elle qui avait le mégaphone….

    Ensuite, je ne sais plus ce qui s’est passé.
    Beaucoup de cris, les uns photographiaient, filmaient, d’autres parlaient de contacter les médias.
    J’ai pensé en moi même, si c’est Sud Ouest, même pas la peine, ils sont sur place mais pour couvrir la manifestation officielle, pas celle des troublions de gauche.

    Je suis dans un cauchemar, je suis en Argentine, au Chili, il y a quelques décennies, mais je me suis réveillée, abasourdie, non, je suis à Bordeaux, en 2009, nous sommes le 10 mai.

    Il y a 28 ans, jour pour jour, nous mettions tellement d’espoir dans l’élection de François Mitterand !
    Pour en arriver là !

    J’ai dans la bouche un goût amer.
    Un goût de haine.

    Quelle différence

  8. Moi j’s’rais toi , j’metterais ce copié/collé dans la journée du bisou aussi … Au cas ou certaines personnes auraient échappé à ton message une première fois… Ça serait dommage quand même !

  9. c’ est vrai Mitterand……..un gout amer !!!
    Mais beaucoup savaient qu’il était de droite et atlantiste !!
    La révolution ????? c’est par les urnes qu’ il faut la faire ….le reste c’est du folklore ou pire de la violence qui renforcera la droite la plus stupide et néfaste qui puisse exister !!

  10. ey gloupsss, tu fais un peu pschittt….., voila un bon exemple de démocratie à la carte !!
    on ne va pas te refaire 100 fois les memes explications, tf1,pujadas,chabot,le figaro, l’express,sud ouest,CSA,ont bouclé l’info dans un seul sens, LTL, rue 89 ou mariane sont nos seuls moyens d’expression, la dame qui parle du chili ou de l’argentine des années 70 et 80 finalt, on s’y rapproche par moment !!!

    en tout cas sarko est pas venu voir son grand copain juppé qui veut lui faire de l’ombre !!

    allez gloupps, on, te fait pas un bisou sur la fesse droite mais le couer y est !!!

  11. Oui…La sempiternelle chanson des journalistes …De tous les journalistes à la solde de l’Élysée , omettant de dire…Pervertissant l ‘information ….Les moyens d’expressions sont multiples suffisamment diversifiés pour faire plaisir à tout le monde . L’humanité , Libé , Le Monde ….Causeur , Betapolitique etc…. Ne sont pas spécialement portés à droite sans oublier certaines radios …Les blogs , les sites anti -droite sont légions.. . Le couplet de la presse , des médias façon Pravda est largement usé …. Que je t’agace!!! ? J’m’en réjouis , ça veut dire que la liberté d’expression que tu affectionne n’est pas à sens unique . Quand à tes pulsions de « bisouillage » …. Je suis bien content de savoir que tu les restreigne…Pas du tout envie d’faire tripoter le joufflu par un barbu…Ou supposé comme tel ! J’ préférais que tu mette du coeur dans une franche accolade..Du moins avec moi … Après tu laisses trainer tes lèvres ou tu veux hein …Mais avec moi une simple accolade ou soyons fous , une poignée de mains fera tout aussi bien l’affaire !

  12. ben tu vois gloupps tu es l’exception qui confirme la règle comme quoi un mec de droite peut avoir un peu d’humour……tu me diras on vous a refilé le besson c’est pas le plus comique !!
    à la revoyure !!!!

  13. Mais là aussi tu fais dans le cliché… Tu sais que les personnes de droite peuvent êtres libertaires… Rirent des blagues de toutes personnes égratignant avec talent , le gouvernement , acceptant la critique quand celle-ci est argumentée et justifiée …. Attention de ne pas tomber dans une espèce de trivialité assez gratuite et sectaire !

  14. y a un truc que j’ai note dans la video: » ala tele on nous embrouille » ca c’est ben vrai ca mais qui t’empeche de sortir de ce rapport de victime des medias.Toi celui qui s’exprime la dessus il a pas vingt ans mais plus de fois plus: t’es pas capable de diner sans le soleil sans ferrari ou plus belle la vie.t’es rebelle mais faut pas toucher à l’ecran plat et tous le systeme compris dedans. j’ ai bientot 10 ans sans ce truc mes enfants sont pas morts! alors jetes ton plasma et apres tu pourras y croire….

  15. Dans le chamanisme, on rêve le monde….ce sont les rêves qui concrétisent le monde…..la pensée s’élabore en songe, éveilles ou non éveillés…parfois aidés de psychotropes…avant que de s’incarner dans le réel….on retrouve cette tradition du rêve qui pré suppose de la réalité dans l’imaginaire, avant que de s’incarner dans le réel. Cette tradition du « rêve éveillé » d’essence spirituelle se retrouve chez les indiens d’Amazonie, chez les maoris de Nouvelle Zélande ou l’on doit « rêver ensemble » avant que de concrétiser un projet commun.

    Cette tradition me fait penser à ce message de martin Luther King « I have à dream » qui a vu se réaliser l’élection d’Obama, élection porteuse de sens pour tout un peuple.

    Cette notion de rêve qui se concrétise a donné naissance a tout un courant de pensée issue du livre « le secret »…..dit moi quel sont tes rêves, je te dirais qui tu es….

    Notre monde occidental a rêvé son matérialisme, nous payons aujourd’hui les conséquences d’un matérialisme outrancier.

    Nous n’avons rêvés ni de sagesse, ni d’un monde intégré dans la nature. Plus la part de personnes « éveillées » a une autre conscience, réalistes sur les enjeux de notre époque, conscient que l’hyper matérialisme conduit notre civilisation a sa perte, plus le rêve se modifiera
    On parle de « seuil critique », lorsque ce seuil critique sera atteint, au sens global, le rêve du monde pourra changer, mais ce changement passe par un éveil global des consciences, une ouverture et un profond respect et de l’autre et de soi même, une forme de ré appropriation de notre histoire (et individuelle et collective), et la fin d’un mode de culpabilité sociale.

    L’etre primitif, que l’on a longtemps considéré comme » sous développé » montre aujourd’hui qu’il avait une profonde conscience de la terre du sol, de ses cycles. Il connaissait les règles de la vie, et vivait en bonne intelligence avec son environnement, sans le détruire, sans le pilier, et sans en abuser.

    N’est pas la plus forte forme de sagesse. Nous, les « développés » avons parfaitement perdu cette sagesse. Pour beaucoup, le monde se joue au Monopoly….cela me rappelle un jeu auquel je jouais enfant, les « richesses du monde ». On achetait des richesses et plus on en avait, plus on pouvait en acquérir. Le jeu aurait surement mérité d’y ajouter des points négatifs en termes de pollution, de destruction de foret et d’enjeux planétaire. Rien de tout cela. Adulte, j’ai souvent repensé à ce jeu.

    Je crois que l’humanité a besoin de « grandir un peu ». Le fantasme de la « jolie voiture », de la toute puissance renvois avant tout à un sentiment de « toute puissance » syndrome enfantin s’il en est….

    La maturité, la sagesse nous vient au contraire de peuples plus simple, moins développé technologiquement (encore que) mais dont la sagesse et le savoir se sont inscrit dans le temps.

    N’est ce pas tout simplement ca, la spiritualité, vivre autrement notre quotidien, posez un autre regard sur nous même et les autres, et en toute simplicité, rencontrez l’autre pour ce qu’il est.

    Beaucoup de religions sont des monuments d’orgueil et de satisfecit.

    La spiritualité elle, se nourrit de choses simples, du respect de la vie, du respect de l’être, du respect de la terre.

    S’émerveillé devant un coucher de soleil, devant un enfant qui né, voir le divin en toute chose et surtout dans les choses simples, comme un champ de coquelicot ou la nouvelle récolte des semences et en mesuré l’importance sont des choses simples en leur expression et terriblement complexes en leur élaboration, voici le sens profond de la spiritualité.

    L’homme moderne s’est coupé de ses racines qui sont la terre. La spiritualité l’invite à renouer avec elle.
    Je ne parle pas forcément d’un retour collectif a l’agricole, non simplement a certains moment de sa vie, se connecter intimement a ses origines, marcher pieds nues dans la terre, sur le sol, dans la rosée, au jour naissant.

    Comprendre que tous nous sommes enfant de la terre, permet de se reconnecter avec soi même, avec le divin qui vit en nous….et cela personne ne peu ni nous l’enlever, ni nous en priver.

    Le Divin est la, en chacun de nous, dans l’âme des plantes, dans la graine et la semence, dans l’eau qui coule.

    Des livres peuvent nous apprendre la direction du chemin, mais jamais ils ne pourront faire notre chemin à notre place. Il appartient a chacun de nous de vouloir se connecter ou pas, sur ces anciennes sagesses, celles de la terre.

    A Chacun sa méthode, son expression, mais toute tradition passe par le respect et le souffle.

  16. Dis donc t’as pas l’impression d’en faire des tonnes? Les cuicuits , la terre , la paquerette la truite , le rosé et le divin…(y a un intrus!!!…) HUmmmmmm… ??!!

  17. Bon, la liberté sur certain Forum est trés limité…mes posts sont plutôt modéré pourtant comme mes idées mais le nouvelle obs dois pas aimer mon humour d’écolo de service. Bon pour la révolution, faut faire attention aux autres…si paris se soulévait que les gens restent assis par centaine de millier de personnes se sera difficile pour les forces de l’ordre de les enlever un par un…sur les champs…oui tant qu’à faire il faudrait choisir un endroit sympa et le contraste du luxe est toujours agréable…mais il ne faudrait rien casser. Bon je ne suis vraiment pas un révolutionnaire, j’aurais trop peur qu’une seule personne se fasse mal pour rien… et puis il y a bientôt des élections et Dany sait ce qu’est une petite révolution et ne la souhaiterai pas à nouveau, j’en suis certain ! Alors courage à ceux qui souffre, à ceux qui n’auront jamais droit de réaliser un seul joli réve de grand voyage et à qui on propose que les ASS, le RSA, le RMI, des SMIC en CDD, des SMIC à mi temps forcés, des formations, des stages, des contrats de professionalisation à 20 ans d’expérience, des postes de travails dangereux, des risques de maladie professionnelle cachée à l’embauche, des mises sous tutelle d’intérets ou des internements absuvifs et surtout à tous ceux qui ont baissé les bras qui veulent plus rien de personnes, ceux dont méme lune tente dérange des habitué des campings trois étoiles, eux qui ne peuvent méme avoir des nouvelles de leur enfants, ceux que l’on met en prison injustement !
    Voilà ce com, là, le Nouvel Obs le publierait pas,
    Pourquoi ?…je vais essayer a libération…peut être aimerons t’il mon humour…concernant le prix d’une cravate Hermes sur EBAY à 33 euro et dont toutes les personnes qui sont dans les situations ci dessus se foutent totalement..seuls des rats de couloir en bavette blanche s’intéressent à ce qui n’est qu’une affaire de fric !
    Le fou de la république

  18. je connais des enfants d’immigres chinois …les parents ayant fui le communisme de Pekin ….ils sont dans le 13 eme à Paris ….à part le travail( restau et couture ) il n’avaient rien d’autre … Les 3 enfants sortent de fac : 1 medecin , et 2 pharmaciens …. alors quand on parle de RMI de RSA de CDD et tout le tintouin !!! vous feriez de vous bougez le cul au lieu de voius lamenter sur votre sort que d’ailleurs on est en train de vous piquer …..

  19. Et toi zohr, que fais tu donc?
    Va mettre en pratique ce que tu conseil au autre, ca nous épargnera ta rengaine de lobotomisé.

    Quand a papi, les urnes mon cul!
    Du moins quand on prend la logique actuel du système d’élection.
    Faut etre aveugle pour en pas s’apercevoir que c’est du même niveau que les manif, on fait aller le troupeau se défouler un coup et on reprend gentiment la routine apres, sinon attention la matraque est là.

  20. La prochaine fois c’est l’Assemblée Nationale qu’il faudrait que ce genre de chose se passe. Aller directement au contact des élus, les enfermer dans leur bureau et siéger à leur place dans l’hémicycle !

  21. Quelle bonne idée…Surtout qu’il parait qu’a la cantoche de l’assemblée Nationale , on y mange très bien bien et pour pas cher…

    @phiver

    c’est possible…

  22. Ahuri de pseudo je suis en retraite et mes enfants ont peut etre ton age,, pov con !!! ce que tu veux c’est la révolution tu te prends pour gavroche !! fais gaffe de pas finir comme lui le nez dans le ruisseau …

  23. Gwendal…est un enfants de 7 ans, l’armée serait dans les rues et dans les assemblées ! et ils auraient raisons parce ce que c’est la merde leur cinquiéme république, soit, et les politiques manques de courages…mais les enfants ne meurt pas faim comme en 1989 ! alors la démocratie doit évoluer, les pauvres devrait être moins pauvres et les riches un peu moins riches si ça peut le permettre…mais une révolution pour remplacer les politiques un peu laches (et pret à toute récupération en tout genre pour leur gloriole) pour les remplacer par d’autres beaucoup plus sanguinaire dans le chaos totales pour une misére pire encore…c’est pas trés humaniste. Les résultats concret, l’histoire en est pleine, leurs noms sont Rwanda, Cambodge, Ukraine…

  24. Dis donc le vieux débris réac je t’ai pas insulter, ta retraite de vieux con égoïste c’est pas toi qui te la paye c’est nous, alors ta gueule.

    EL,.T, la démocratie ne doit pas évoluer, elle doit etre APPLIQUER!
    Ce qui n’est pour l’instant fait qu’en façade pour rassurer les ignorant.

  25. y n’y a que LTL pour offrir de pareilles images !
    et j’ai vu , … que même un CRS peut être tenté de sourire !
    debout !

  26. Je n’ai pas encore pu regarder la vidéo…
    Mais, je suggère que les « jeveuxplusrentrerchezmoi » se mettent en contact avec les « jevoudraisbienavoirchezmoi ». Peut-être pourraient-ils, dans certains cas, trouver des arrangements.

    @Phiver: Non! Ne les incites pas à jeter leurs plasmas!
    Malgrè qu’ils appellent « à résister par la grève générale et par tout autre moyen. », il semble que personne ne souhaite de bain de sang.

    @EL,.T : « si paris se soulévait que les gens restent assis par centaine de millier de personnes » C’est assez étrange à imaginer, ça ressemble aux rêves bizarres que je fais la nuit quand je dors (oui parce que des fois j’en fais le jour aussi, sans dormir).
    J’avais prévenu, je n’ai pas encore pu regarder la vidéo.

  27. « Méfiez-vous, l’opinion se retourne », Il n’y aura pas de licence es grève, de mastèr en pétition ou de doctorat en blocage, donc on ne donnera pas des diplômes à ceux qui auront fait en sorte que les universités ne fonctionnent pas ».

    et Pseudo j’ai payé la retraite de ton pére alors ferme la connard !

  28. Pseudo et Zohr..si vous pouviez nous épargner vos insultes perso. à deux balles, on serait pas obligé de sauter un post sur deux à la lecture !!
    surtout qu’entre les noms d’oiseaux, il y a parfois des choses intéressantes…

    merci…

  29. « La place de Grève avait dès lors cet aspect sinistre que lui conservent encore aujourd’hui l’idée exécrable qu’elle réveille et le sombre Hôtel de Ville de Dominique Boccador, qui a remplacé la Maison-aux-Piliers. Il faut dire qu’un gibet et un pilori permanents, une justice et une échelle, comme on disait alors, dressés côte à côte au milieu du pavé, ne contribuaient pas peu à faire détourner les yeux de cette place fatale, où tant d’êtres pleins de santé et de vie ont agonisé ; où devait naître cinquante ans plus tard cette fièvre de Saint-Vallier, cette maladie de la terreur de l’échafaud, la plus monstrueuse de toutes les maladies, parce qu’elle ne vient pas de Dieu, mais de l’homme. »
    Victor Hugo « Notre Dame de Paris »

    et la ronde infinie continue de tourner (cf ds signature)

  30. Concernant le Bilan, il est écrit:
    « 1007 heures de mobilisation »

    Ca ne serait pas plutôt 107 heures? Ca me parait vraiment beaucoup 1007 heures tout de même!

  31. HOOoo Tu sorts du bois pour faire une petite remontrance …Comme c’est mimi !!
    Mais puisque je t’ai sous la main j’en profiterai pour te demander deux trois petites choses . Les vidéos montrant des manifs , la TVL en fait une véritable profession de foi …. Plus ou moins orientée…Plus que moins d’ailleurs !

    Ou sont les vidéos montrant par exemple la minorité de bloqueurs qui sévissent dans les FACS ? Violences, dégradations , agressions sont le lot commun…Pourquoi ne pas interroger ces étudiants qui eux , ne souhaite qu’une chose , reprendre les cours? Pourquoi ne pas interroger leurs parents qui sont eux même depuis de longs mois , dans l’inquiétude ? ….La majorité devient silencieuse…Non pas par choix mais par peur…! Ces étudiants ne peuvent même plus voter librement , parce que dans de nombreux exemples , ces votes ce font à mains levées …. Ou se trouve aujourd’hui la liberté d’expression dans les Facs ?

    Tu as publier une autre vidéo montrant de pauvres CGtTist mécontent de travailler dans des locaux occuper majoritairement par des sans-papiers …Les patrons des syndicats bras dessus , bras dessous manifester , prendre la défense du salarié de l’ouvrier…Quoi de plus normal pour un syndicat que de le faire !!!!…..

    Là ou je m’étonne c’est quand une organisation censée défendre les principes de solidarité ne le fait pas. Enfin…Pas pour tous les travailleurs surtout quand il s’agit de l’étranger. Il est curieux qu’il faille qu’un dirigeant d’une telle organisation ne soit plus en fonction pour pouvoir prendre position et s’exprimer librement ! A quand un reportage ??

    « Jean-Pierre Page, Ancien responsable du département international de la CGT »

     » Le massacre, le génocide auquel se livre Israël dans la bande de Gaza est révoltant, il suscite une profonde émotion, et plus encore de la colère ! Dans le monde entier, on se mobilise, on manifeste, contre l’ignominie sioniste, l’arrogance, le cynisme des dirigeants israéliens, leurs mensonges éhontés! On proteste à l’égard de la complicité des puissances occidentales , celle des Etats Unis d’abord qui apporte un soutien militaire , politique et financier à cette nouvelle barbarie commise contre le peuple héros de Palestine, vis à vis de l’union Européenne ensuite qui veut faire d’Israël non seulement un partenaire privilégié mais un quasi membre de ses institutions , ou encore contre la lâcheté et les pouvoirs corrompus de certains pays arabes et la paralysie organisé de l’ONU . Partout la solidarité à la résistance du peuple palestinien ne cesse de s’élargir!

    Dans ce contexte, est consternant, le positionnement des organisations syndicales ! Totalement à l’encontre de tous les principes de solidarité et de soutien traditionnel du mouvement syndical au Peuple palestinien. Certaines déclarations de circonstance vont jusqu’à renvoyer les bourreaux et les victimes dos à dos, les silences, l’inaction et de fait l’alignement déclaré sur ceux qui ne pensent qu’a châtier et punir un peuple résistant n’ont ainsi jamais été si évidentes. Si l’on consulte les sites de la CES et de la CSI c’est accablant, si l’on va sur celui de la CGT, on ne trouve rien depuis le 27 décembre alors que les massacres prennent chaque jour un caractère plus tragique. Visiblement les enfants, les femmes, les populations civiles que l’on assassine par centaines, les milliers de blessés, les destructions de toutes sortes n’ont pas à ce jour provoqué l’indignation de Bernard Thibaut, ou d’autres! Cette position est complètement inspiré par l’alignement sur les positions de la CES ou encore celles de la Confédération Syndicale internationale. Pourtant il est des pays ou des régions du Monde ou les mêmes savent faire preuve d’un activisme sans limites. Il suffit de rappeler certains événements comme en Chine par exemple pour mesurer que ces organisations ont le sens du poids et de la mesure! Cette dépendance de jugement et d’action est lourde de conséquences pour les travailleurs! Si elles ne sont pas nouvelles de la part de la CSI (ex CISL) et de la CES , il en va autrement de la CGT. L’attitude de sa direction est d’ailleurs contredite par l’engagement de ses militants dans les manifestations ces derniers jours .On voit ainsi au travers de ces événements tragiques à quoi aboutissent les choix internationaux de l’équipe dirigeante de la CGT sinon à ce silence complice

    On ne s’étonnera donc point en sachant que la CSI , la CES mais aussi la CGT entretiennent les meilleurs relations du monde avec la Histadrout, ce vieil affilié de la CISL, censé représenté les travailleurs en Israël et dont la connivence avec les autorités sionistes et la corruption sont bien connus. Faut il rappeler qu’il y a peu, l’ancien secrétaire général de la Histadrout Amir Peretz devenu par la suite Ministre de la défense d’Israël avait vu son armée battre en retraite devant la résistance du Peuple Libanais. Bien évidemment on risque d’attendre longtemps la moindre déclaration de la Histadrout condamnant les crimes du gouvernement Israélien auquel participe le parti travailliste dont la Histadrout est la courroie de transmission. Hypocritement la CGT, la CES, la CSI se taisent et pour cause! On aurait du mal à trouver dans leur déclaration la moindre interpellation de ce partenaire par ailleurs membre actif de la CSI!

    Par conséquent il faut exiger dans les rangs de la CGT et dans tout le mouvement syndical que monte l’exigence de rupture et de condamnation de toutes relations avec la Histadrout , cette institution sioniste complice des massacreurs de Tsahal !!!! »

    Deux poids…Deux mesures!….

  32. Et vanat qu’un aboyeur me tombe sur le dos quand je dis : « Là ou je m’étonne c’est quand une organisation censée défendre les principes de solidarité ne le fait pas Enfin…Pas pour tous les travailleurs surtout quand il s’agit de l’étranger »

    Je pense en l’occurrence aux travailleurs palestiniens…

  33. Mobsensim une cafteuse ! bof ! rien à foutre ! les nanas ne devraient jamais se mêler des histoires de mecs !! bon je prends des wacances chez OBama

    Salut Clouppss tu es le seul qui a un peu de jugeote comme quoi nul n’est prophète dans son pays ciao ciao

  34. L’image est belle : zohr qui congratule gloupsss….

    C un peu comme Kouchner qui embrasse Besson !

  35. Merci Gloupsss, pour toutes ces infos.
    Seul compte notre humanité et c’est pourquoi, je renonce a tout autre engagement et surtout à la mascarade du pouvoir politique.
    Je demande le droit de vote pour mon chien et la justice pour ma chienne.
    En bref ça gonfle, elle arrive, elle arrive …

  36. « Ils s’aiment comme des enfants
    Comme avant le menaces et les grands tourments
    Et si tout doit sauter,
    S’écrouler sous nos pieds
    Laissons-les, laissons-les
    Laissons-les s’aimer

    Et si tout doit sauter
    S’écrouler sous nos pieds
    Laissons-les, laissons-les
    Laissons-les s’aimer »

    Gérard Manset

  37. …Sisi…Le fait est que moi c’est nonnon rien ne sautera . Ce qui n’empêche pas que l’on doit améliorer notre système de vie …Et que par ce nonon , nous n’empêcherons pas les amoureux de s’aimer .

  38. Venant de toi ça ne m’étonne pas …T’es le boulet fait homme …Totalement inintelligent…Complètement primaire , in extenso extrémiste , socialement inapte … On ne pouvait pas attendre que des propos violents de ta part….

  39. Rafraichissante video tournée sur le pavé Parisien avec cette démonstration colorée, devant cet immeuble officiel où on a plutôt l’habitude de voir passer les hommes de pouvoir en costume gris (couleur trader) ou bien les véhicules de la Police de Sarkozy, l’ancien ministre de l’intérieur.
    Bravo une fois encore à La Tele LIbre.

  40. @Pseudo
     » …la démocratie ne doit pas évoluer, elle doit etre APPLIQUER!
    Ce qui n’est pour l’instant fait qu’en façade pour rassurer les ignorant »

    —-
    Je n’ai pas la méme opinion, une démocratie qui n’est pas appliquée, n’est pas une démocratie. Je pense que la cinquiéme république est une démocratie mais insufisament participative dans sa conception, pour que son application soit un contre pouvoir efficace face aux Lobbies corporatistes et Convervateurs.. et elle profite donc globbalement toujours aux mémes qui ne sont pas forcément que des élites de la finance, pour les autres la démocratie ce limite au droit de vote et méme pour eux devenir forumeur ici est une prise d’un droit de parole, d’écriture qui peut ce payer cher.
    Et cela n’est bien sur pas trés agréable de ce savoir lu par des services de renseignement. Malgrés tout les démocraties doivent se défendre et c’est plutôt la véracité et l’exploitation du renseignement qui poserait plutôt probléme…par manque de cadre démocratique et non par la surveillence des services types ex RG, qui à mon avis devrait plutôt être libre dans leur fonctionnement, mais avec un contre pouvoir pour éviter leur dérive …exemplarité du respect des droits de l’homme et du citoyen dans leur protection de la démocratie devrait être leur ligne de conduite.
    …….EL,.T

  41. A mon p’tit chou de libero :
    Quand tu t’annonces à moi,
    Petit ridicule,
    Imbus comme les rois
    De tes vers majuscules,

    Jusqu’à l’écœurement
    Avivant les nuances,
    Des couleurs, composant
    Les plus mièvres alliances,

    Je sens se fondre en moi
    Un désespoir atroce
    Et le masque sournois
    D’une rage féroce ;

    De ta chair gangrénée
    Je dégage l’immonde
    Et de tes os broyés
    La moelle profonde

    Et parfois, des étrons
    De ton fade cadavre,
    Par miracle naitront
    Les plus belles des larves.

    Quel plaisir, quelle joie,
    Que révéler l’horreur
    De ces textes narquois
    Débordants de douceur !…Mon petit choubichou…

  42. Euh, j’ai perdu ma rape à fromage… dois je encore changé de serrure ! y en a marre depuis 1992 et mon diabolo sur la plage d’Urville …OK… dois je faire la liste !

  43. Gloops ? Non, Gloops, c’est vous?… vous le poéteux?…
    je n’ose y croire,! vous me surprenez !
    quel talent et quel amour débordant!… euh, dégoulinant!

  44. Ha oui mais comme disait j’sais plus qui :  » Un des plus grands plaisirs qu’un homme puisse éprouver : c’est d’être pris pour un sot par un imbécile….

  45. tu l’as dit mon bouffi préféré!
    … un peu éculée / cliché, la maxime mais bon je te pardonne!

  46. Grand dieu …Sa mÂjestééééeeee me pardonne ! Alléluia …Faites sonner les clairons et tinter les cymbales ….!

  47. Je viens de parcourir rapidement le fil, jolie envolée lyrique de Gloupsss, à son image, nouvelle occupation pour calmer son ennui (calme Gloupsss, c’est pour plaisanter).

    Concernant la démocratie évoquée par pseudo, je ne pense pas que ce soit une question d’évolution ou d’application.
    J’ai plutôt l’impression qu’elle a été détournée ou même récupérée.
    Il s’est mis en place depuis quelques années des transferts juteux des conseils d’administrations du privé vers les organes de pouvoir des états.
    Ce sont plus les experts et autres éminences grises sans aucune légitimité démocratique qui donnent les grosses lignes. Les politiques, que je défini pudiquement « agents de surface politique » , formés à l’ENA pour la plupart, sont là pour actionner les machine-outils de l’état et organiser la kermesse sans fin, le folklore.
    Mais c’est sûr qu’un ouvrier qui maitrise bien un tracto, ça en jette moins qu’un ouvrier qui manie bien le verbe des grandes écoles et les références historiques…

  48. @ EL,.T

    Non , il est déjà ma mÂjestéééeeeee..La place est prise …basta…Par contre tu peux le prendre comme allumeur de réverbères !

  49. #

    “Tout ce qu’on occulte finit par nous dominer.” Carl Gustave Jung.

    Insoumission, Individualité, Expression, Respect.
    Soyons notre propre autorité pour le bien de l’humanité.

    LE TAOÏSME EST ANARCHISTE
    “L’appel aux armes est de toutes les vertus, la plus basse ; les récompenses et les châtiments sont les modalités d’éducation les plus inférieures ; les rites et les lois les moyens de gouverner les plus méprisables.” (Tchouang-Tseu)
    http://209.85.229.132/search?q=cache:VYn5Yoe6cl4J:www.bibliolibertaire.org/Textes/le_taoisme_est_anarchiste.doc+anarchie+taoisme&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

    Selon Tchouang-Tseu, une des principales figures du taoïsme, l’homme ne peut être heureux que s’il ne vit que pour lui et non s’il se propose un but qui lui soit extérieur. La voie de libération individuelle est celle du non-agir, car l’homme est fondamentalement inutile. C’est son inutilité même qui permet à l’individu d’échapper à l’emprise de la société. Le rapprochement du taoïsme et de la tradition libertaire doit se comprendre comme prenant en compte la philosophie primitive taoïste à l’exclusion de sa décadence théiste plus tardive. D’autre part, le parallèle ne peut se faire qu’avec une vision de l’anarchie comme libération totale de l’individu. Ceci dit, on doit pouvoir reconnaître les nombreuses similitudes entre ce qu’on aurait bien du mal à appeler des doctrines.

    Mais plus encore que dans ses principes, c’est dans sa pratique que le taoïsme s’apparente à l’action anarchiste. Tao signifie la voie, qui est avant tout une démarche d’affranchissement et de respect de la liberté de l’autre. Cette conception conduit au pacifisme et à la contestation de l’oppression socialsociale. L’attitude taoïste vis à vis de la nature est par exemple profondément libertaire. La relation avec la nature est celle du respect et de la non-domination. Le but du taoïste est d’œuvrer dans le sens de la nature pour créer le cadre matériel et social qui permette à chaque homme de réaliser le Tao : la libération de l’individu. Comment ne pas y voir un parallèle évident avec l’idéal et la pratique de l’anarchie qu’on gagnerait beaucoup à considérer également comme une voie, un cheminement, plutôt que comme le stade final de la lutte des classes ? Bertrand Russel ne s’y est pas trompé en mettant en exergue de son livre Le monde tel qui pourrait être : socialisme, anarchisme et anarcho-syndicalisme, les paroles subversives de Lao Tseu : « Produire sans posséder, agir sans s’imposer, développer sans dominer » que Proudhon aurait pu aussi bien formuler.

    Conciliables, similaires, l’idée anarchiste et le taoïsme sont pour leur malheur trop souvent défendus par des esprits sévères et étroits, incapables de réaliser la parenté qu’il peut exister entre elles. C’est aussi que le jargon libertaire et la parole taoïste sont assez différents. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Profondément ancrés dans le langage populaire de deux civilisations qui n’ont eu que de très rares contacts. Les deux styles ont toutefois ceci en commun qu’ils s’adressent à l’homme, dans son propre langage, se méfiant de celui des doctrinaires. Si la pensée taoïste peut paraître hermétique c’est aux yeux d’un occidental de ce siècle. Le fossé à première vue infranchissable entre taoïsme et anarchisme ne peut se franchir sans une capacité d’ouverture et d’adaptation étrangement absentes chez nos contemporains. L’impossible collision de deux faces d’une même idée n’empêche pas en tous cas l’acte de reconnaissance réciproque, le signe entendu que se font entre eux les ennemis de l’ordre social.

    C’est jusque dans leurs destins que ces modes de pensée et de vie se recoupent vraiment. Imprégnant également leurs sociétés respectives, ils ont été pareillement déformés par leurs propagandistes et commentateurs qui ont voulu ériger en système ces philosophies anti-système. Ce qu’on ne peut appeler autrement qu’une trahison montre la faculté qu’on les hommes perdus hors des sentiers battus à retrouver la route du conformisme même s’il faut pour cela qu’il travestissent leurs errances. On connaît le sort qui fut fait à l’indomptable anarchie par les pseudos révoltés en manque de nouvelles églises. L’épreuve de l’histoire fait dans les deux cas la perte de l’idéal. De la même manière, le taoïsme primitif de Tchouang-Tseu et Lao-Tseu qui constituait une force de contestation sociale susceptible de s’opposer à la doctrine de Confucius, partisan de l’ordre étatique, a été trahie. Le taoïsme historique a dégénéré vers une reconnaissance de l’ordre établi faisant du non-agir l’acceptation du conformisme social. Cette soumission à la société du néo-taoïsme sera vivement combattue par le groupe des « sept sages de la forêt de bambou » qui s’en prendront également à la religion d’État : le confucianisme. La philosophie du Tao reste aujourd’hui encore entachée des apports ultérieurs de la décadence théiste qui l’abaissera à n’être plus qu’une religion, un amas de superstitions et de symboles idiots à l’usage de faux mystiques assoifés d’exotisme et d’absolu faciles.

    « Tchouang-Tseu dont il faut prononcer le nom avec précaution, puisqu’il n’est pas écrit, est un écrivain très dangereux. Et la publication de son ouvrage en anglais deux mille ans après sa mort est à l’évidence prématurée. Elle risque de causer beaucoup de peine à nombre de gens actifs et profondément respectables. Sans doute un idéal qui pousse à la culture et au développement de soi, ce à quoi tendent du reste ses vues philosophiques, est-il passablement nécessaire aux temps que nous vivons, où la plupart des gens prennent tant à cœur l’éducation de leur prochain que le temps leur manque pour faire la leur. Mais est-il prudent de l’avouer ? A mon sens, si nous admettions le pouvoir destructeur de certaines des critiques de Tchouang-Tseu, il nous faudrait aussi réviser quelque peu cette habitude nationale qui est sans cesse de nous glorifier. Car ce qui toujours console l’homme de ses stupidités, ce sont les éloges dont il se couvre après qu’il les a faites. »
    (Oscar Wilde)

  50. Mais c’est sûr qu’un ouvrier qui maitrise bien un tracto, ça en jette moins qu’un ouvrier qui manie bien le verbe des grandes écoles et les références historiques…

    Pourquoi ? L’ ouvrier serait a ce point confiner dans « SA condition que lorsqu’il commence à avoir la jactance subtile le monde « intellectuel » est en admiration…!!! Ha bon…

  51. Relis bien Gloupsss, c’est ce que je dénonce !
    Un ouvrier en bas de l’échelle peut très bien avoir plus de bon sens, de qualité humaine et une vision plus lucide sur des principes émergents de coexistence, qu’un ouvrier de ministère qui va passer son temps à se cacher derrière son titre et ses « subtilités » de langage.

  52. hé Gloops, c’est pas une question de verbe, c’est une question de foi et de conviction! rien à voir!
    si un ouvrier qui maitrise bien un tracto prend la parole et qu’il croit profondément à ce qu’il dit, même s’il n’utilise pas les « beaux » mots, il sera plus convaincant qu’un énarque empoulé dans sa langue de bois …

  53. Mais dis-moi, j’y pense, tu dis être titulaire « que » d’un CAP… et tu as l’air de bien t’amuser avec les mots… ton rêve : de la chaudronnerie au ministère, ou l’inverse ?

  54. Objection votre honneur: Le clown de cauchemar démocratiquement porté à la tête de notre technostructure raffinée cause comme un charretier, brille comme un Kleenex et est aussi dépourvu de bon sens qu’un polytechnicien. Comment expliquer ce mystère?

  55. @60 EL.T
    je ne m’attribuerais pas ce titre , non. … une présence plutôt du côté du sept six…

  56. @aslan :

    de Natalia sur le fil précédent :
    “(…). Car ce qui toujours console l’homme de ses stupidités, ce sont les éloges dont il se couvre après qu’il les a faites. »
    (Oscar Wilde)

    c’est tout l’autre non ?

  57. Désolé, je cherchais à persuader notre ami poète qu’il ne fallait pas qu’il abandonne son rêve de devenir idéologue en boucherie-charcuterie, puisqu’il y à des précédents en réussite.

    Mais il à changé son projet , ses manières, ce sera bientôt un énarque de la blogosphére, je suis triste.

  58. Et moi qui mettais tous mes espoirs dans l’hypercortex numérique !
    Si des énarques d’un nouveau genre s’y collent…

  59. @ EL,.T : « Chaque médaille a au moins deux faces… »
    Tout comme l’hexagone a tout au plus quatre coins ?
    ;)
    Mais en parlant de faces, c’est vrai que dans la cafetière de not’ président, ce n’est plus un match intérieur d’un bipolaire, c’est un véritable tournoi des 15 personnalités !

  60. Mais dis-moi, j’y pense, tu dis être titulaire “que” d’un CAP… et tu as l’air de bien t’amuser avec les mots… ton rêve : de la chaudronnerie au ministère, ou l’inverse ?

    Ben à vrai dire je me suis jamais posé la question. Ou plus exactement si j’ai mon artie de meulan , mon pot d’rillette et ma bande de copains j’opte de façon claire et nette pour la chaudronnerie pour ambayer tous les lambris d’un ministère quelconque . Tu comprends ? Chacun son idéal de vie . Ma récompense a moi est d’être bien entouré , avec des personnes que j’aime et qui me le retourne bien , avoir une paie que je juge être en adéquation avec le travail que je fourni .

    Quand à Aslan j’te laisse baver … Tes aspiqueries d’asticot …J’m’en tape…Si ça peut te distraire et te soulager de toutes tes frustrations …Pourquoi pas après tout ….t’es le niais tapant sur ses petits copains à la récré…Il en faut toujours un … Continue de couiner apparemment ça fait rire tes suppléants !

  61. Et une toute petite chose …

    Objection votre honneur: Le clown de cauchemar démocratiquement porté à la tête de notre technostructure raffinée cause comme un charretier, brille comme un Kleenex et est aussi dépourvu de bon sens qu’un polytechnicien. Comment expliquer ce mystère?

    Comme un charretier….Le mépris du beauf …ou plus exactement le mépris du médiocre petit bourgeois , hautain et prétentieux…Parce que ta petite bourgeoisie intellectuelle renifle à des kilomètres . Tu te donnes des grands airs de générosité sociale mais elle n’est que sur du papier glacé . des mecs comme toi avec leur jolie étrangleuse et leur beau lardeuss ne descendront jamais dans la fosse ; parce que tu es une victime ,une proie. Un pigeon comme toi sortant d’un marigot se fait plumer et…Becter. La réalité sociale , celle qui a toujours existé crise ou pas crise tu n’y bitte rien…Rien . A part te faire une opinion dans une feuille de chou . tu peux retourner dans ta tour de babelle et continuer à balancer ton chiffon rouge en t’en prenant aux beribonos …A chacun ses plaisirs !

  62. « Le clown de cauchemar » alias le petit-fils d’aristocrate hongrois arrivé à Paris en 1955 n’est pas vraiment le problème. Il ne connait rien au monde du travail, certes et pas davantage à l’histoire de France. La place de grêve ou, dans le temps, on rouait les malfaiteurs…il n’en a pas entendu parler. Et la grêve au XXIe siècle ? l’an dernier il a dit qu’on ne la remarquait pas…avant d’être démenti par deux ou trois manifestations unitaires de plusieurs millions de travailleurs avec services d’ordre et sous l’égide de 8 syndicats, du jamais vu !
    Nicolas n’est pas le problème, mais la logique libérale. Messieurs Jean-Marie-Messier, Kerviel, Bouton, Zacharias, côté Français mènent la vie de château dans leur résidence secondaire ou sur leur yacht…sans dire merci aux petits actionnaires et aux travailleurs d’entreprises délocalisées ?
    Messieurs les héritiers des fondateurs d’entreprises Françaises ont laissé la place à des héritiers payés non pas pour leur compétence, mais sur des revenus boursiers exprimés en millions d’euros. C’est vrai que notre Président du pouvoir d’achat, s’en est occupé renvoyant l’ascenseur après la pub que les médias lui ont fait en 2007; depuis il an répondu positivement à bien des revendications patronales, en détricotant le code du travail. Pour ces pauvres patrons qui habitent Neuilly-sur-Seine, la vie est dure, la crise est là et les chinois, indiens et autres ouvriers de l’est sont payés moins cher, alors pourquoi se gêner ?
    Dans les attributions des aides de l’état, le gouvernement donne beaucoup aux banques comme Natixis un conseiller élyséen, à B.Tapie etc…et le chef de l’Etat se fait le VRP de grands groupes qui n’arrivent pas à vendre au client étranger !
    La politique sous la 5è république après Charles-de-Gaulle est devenue celle des hommes d’affaires et des banquiers cf Georges Pompidou, fondé de pouvoir de la banque Rothschild.
    Et on veut en plus copier les U.S.A. sans bien sûr les inconvénients, pas de système de santé digne de ce nom par ex.

  63. je précise: les héritiers, devenus vieux, des fondateurs de grands groupes français se gardent bien d’aller résider aux U.S.A. car il n’y a pas de sécu, ou alors elle est en faillite (fonds de pension Freddy Mac Fanny Mae, merci G.W.Bush) avec les manips bancaires. Il faut savoir que le système d’assurances là-bas n’est pas fondé sur la répartition comme ici, mais sur la capitalisation= donc suit les cours de bourse. On a vu le résultat l’an dernier !!!
    Quand Monsieur Bebear ex. PDG de l’assureur Axa pousse à réformer le système français c’est bien dans le sens des intérêts privés et pas dans celui de l’assuré social qu’il agit.
    C’est pas grave quand on peut payer les frais du dentiste sans avancer l’argent. Tout celà va aussi dans le sens des intérêts de ces professions libérales de la médecine, sureprésentées à l’UMP; vous avez dit « honoraires libres » ?

  64. tu l’as bien assaisonné l’autre naze de sale bourgeois socialiste gavé de caviard . Genre de con qui se dit de gauche uniquement par idées. é comme tu dis y connait que le monde ouvrier qu’en lisant son journal et en plus il veut se montrer généreux. on demande pas la charité connard . Si on doit faire la révolution on commencera par s’attaquer aux salaires des bourgeois dans ton genre et après a celui de ton maitre.
    Pour en revenir aux Facs moi et ma femme on se saigne pour que notre fille fasse des études pourqu’elle ait une vie meilleure que la notre . Ca fait des mois qu’elle ni va plus parce que sa fac est bloquée . Elle loge dans une petite chambre fait des petits boulots quand elle en trouve , on l’aide comme on peut mais le retard qu’elle prend nous pénalise tous les jours un peu plus financièrement. Et on est loin d’être les seuls . Tu comprend ca toi le bourgeois d’merde socialo a ses heures?

  65. Hola mon bon ami…parce que j’imagine que tu t’adresse aà moi!
    En tenant ce genre de discourt tu vas être classé de frontiste , pétainiste… Quoi qu’il en soit de vil réactionnaire .

    Ta colère je la comprend …Mais comment veux tu que des idéologues qui sont majoritaires ici ( à deux trois exceptions) puissent comprendre nos difficultés ? Ils en sont a sombrer dans une démagogie heu…Pffff….Elle n’est même plus exacerbée à ce niveau …Elle est comique…L’ouvrier sur son tracto…L’ouvrier parlant bien, ne disant que des choses intéressantes ..Tu as raison c’est une générosité feinte …les difficultés que nous rencontrons , ils la lise dans des journaux !
    Il suffit que nous soyons en période de crise pour que cela leur pète aux yeux…Ca prêterait presque à rire si la situation n’était pas aussi dramatique pour certains collègues…Qu’il faille que nous nous en prenions à cette bourgeoisie répugnante de gauche comme de droite puisqu’elle se ressemble trait pour trait…Les idéaux politiques en moins…La violence n’est jamais bonne conseillère …En espérant que la situation s’arrange au plus vite pour ta fille et vous même…@+

  66. Je soutiens le mouvement. Mais bizarrement, à part ce ras-le-bol que je ressens également, personne ne m’a déjà fait part de réelles revendications.

  67. Vous me faites marrer les deux golios, sacré duo comique, genre Font et Val 15 ans après. Mais entre le je-veux-être et l’âne décomplexé multi-pseudo ça peut pas vraiment coller. Dommage…

  68. Les revendications sont pourtant claires . Si une PME veut faire des économies salariales …Quelle commence donc a s’en prendre au cadre supp qui fait doublon en évitant par la même occasion de virer deux trois salariés qui eux ne le font pas . Respecter la base pour que la tête devienne plus forte et intuitive . Commençons par par virer les cadres d’une société ou amoindrir leur salaire pour éviter des licenciements en masse d’ouvriers qui par paires , n’arrivent pas au salaire d’une seule personne classée comme cadre supp …

  69. Vous me faites marrer les deux golios, sacré duo comique, genre Font et Val 15 ans après. Mais entre le je-veux-être et l’âne décomplexé multi-pseudo ça peut pas vraiment coller. Dommage…

    Comment par aslan — 13 mai

    Tient c’est ce genre de socialo demandant a la telelibre d’afficher les adresses ip de ses contradicteurs qui me font également gerber . C’est ce genre de personne qui dénonce sans la moindre preuve qu’une personne X soit la meme personne que Z parce que d’accord avec elle … Cette manière de faire est bien connue …A court d’argument s il s’en prend aux posteurs… La répugnance incarnée.

  70. Et un nouveau PS …comme quoi tu vois , je ne suis pas fâché avec quelques initiales…Si tu crois que j’ai besoin de plusieurs pseudos pour que je puisse me charger de ta petite et insignifiante personne ….C’est bien que tu souffre d’un complexe de supériorité….A ce mal persistant , je ne peux rien y faire , sauf de te conseiller de consulter un psy ….Rapidement !

  71. Il n’y a pas besoin de posture comique pour dénoncer une vérité. A moins que tu ne la réfute…Et encore on peut s’en tenir au sérieux ! Ce qui en plus te fera passer en plus de tout, pour un menteur….Tu veux que j’en rajoute ? petit imposteur socialiste  » bourgeoisant …  » hummm ?

  72. @87 Kim – Concernant Pompidou (fondé de pouvoir de la banque Rotschild), c’est sous sa présidence que l’Etat a plus ou moins laissé tomber la création de la monnaie en 1973 – encore les Rotschild dans les parages décidemment – date d’apparition de la dette publique – et du chômage de masse par la suite. Que quelqu’un me reprenne si je me trompe car je ne suis qu’une simple citoyenne qui essaie de s’informer par ses propres moyens, vus que les médias ne nous disent pas tout.

    @88 Kim – Tous les médecins ne sont pas en honoraires libres. Les généralistes du secteur conventionné par exemple gagnent 22 euros par consultation au cabinet médical. Sur ces 22 euros, ils paient des charges URSSAF, CARMF, cotisations à l’ordre, des assurances, leurs frais de vhéhicule, le loyer de leur cabinet et j’en oublie surement. Une fois que tout ça est payé, les impôts déboulent. Evidemment, on ne va pas pleurer pour eux compte tenu du bordel ambiant. Mais médecin généraliste, ça eut payé bien plus autrefois avec moins de pression. D’ailleurs, y’a plus beaucoup d’étudiants en médecine qui s’y risquent , ils préfèrent se diriger vers une spécialité, moins contraignante et plus lucrative, c’est compréhensible.
    La CARMF (caisse de retraite des médecins ) est un organisme très glouton. Il faut lui verser chaque année des grosses cotisations. L’ennui, c’est que tu sais pas trop où va tout le pognon.
    Je m’y connais un peu en médecine via un ami médecin.

    A propos de l’Ordre des médecins, créé sous Pétain ( je crois mais à vérifier), le fils de Louis de Funès – radiologue – a dit en gros qu’il servait à descendre les médecins intègres et à défendre les salauds.

    Un de ces quatre matins, il n’y aura plus de médecine générale : tout le monde à l’hôpital du coin, s’il en reste un. Bon, on n’en est pas encore là. Bonne santé à tous… pour le moment.

  73. Gloups, tu pourrais pas être gentil, une fois ? Après tout ce que tu me fis subir, hummm ! Arrête de copier, bordel ! T’as rien dans la tête ou quoi ? Je voudrais bien la voir, tiens, ta tête !!! Pour te la mettre au carré !!!

  74. Domino…Tu sais bien que si je t’ai flagellé , c’est n’est que par affection… !

  75. Une posture n’est pas nécessairement comique, mais je te connais et je te comprend: ton esprit fonctionne comme un vieux plateau entrainant une chaîne d’idées/postures mal graissée, maillons après maillons, sans surprise. Gniiik.

  76. Oui…En plus d’être un menteur qui porte de fausses accusassions , se défaussant lui -même de ses propos ubuesques pour mieux se vautrer sur les autres, tu ne sais pas lire . C’est répété à 2 reprises pourtant : « Il n’y a pas besoin de posture comique pour dénoncer une vérité. A moins que tu ne la réfute…Et encore on peut s’en tenir au sérieux !

    S’il t’en faut une autre , demande la…

  77. Silence, souffle du vent dans les cheveux du working-class hero de droite, fondu au noir.

  78. @Gloupsss(90) :
    Tu n’es pas tellement honnête lorsque tu fais les présentations !
    Détourner des propos (et là, je parle des miens) notamment du post 61 (le tracto, etc.) avec le complément d’explication post 67, alors qu’on disait la même chose, et les qualifier de comiques, c’est pas terrible… je ne pense pas que tu apprécierais non plus !
    (précision si nécessaire : « un ouvrier de ministère » = un ministre, t’avais bien compris j’espère).

    @Gloupsss et Léon :
    Il n’y a pas que les citoyens de droite qui souffrent des grèves, blocages et autres rapports de forces ! Tous sont concernés !

    Et dans tout rapport de force, ce n’est pas une mais deux « têtes de mule » minimum qui bloquent ! Ce ne sont pas que les « gauchistes » que vous haïssez de manière mécanique.

    @Gloupsss :
    Concernant l’endoctrinement des étudiants par la gauche, là Gloupsss, tu viens de nous faire une sacrée démonstration de pédagogie non orientée sur ton « pote » !

    Relis ton post 90 !

    « Ta colère je la comprend …Mais comment veux tu que des idéologues qui sont majoritaires ici ( à deux trois exceptions) puissent comprendre nos difficultés ? » etc.
    … Gloupsss le martyr, la couronne d’épines bien vissée ! (t’aurais du finir par « amen », ça aurai été parfait !)

    Tu es là pour quoi ? pour argumenter, échanger des point de vue différents qui pourraient m’inspirer, t’inspirer ? ou pour vomir tes névroses même sur ceux qui voulaient discuter en respectant les divergences (et j’en fais partie).

    « ..Tu as raison c’est une générosité feinte …les difficultés que nous rencontrons , ils la lise dans des journaux ! »
    Allez, rebelote, le chemin de croix pour vous et les autres c’est des cons ! re-Amen.

    Et le ponpon :
    « La violence n’est jamais bonne conseillère … »
    Signé : Gloupsss, si, si !

    Non, franchement, niveau pathos, tu es bien fourni !
    … ton côté Slave peut-être…

  79. Francky, venir vomir sa connerie est non seulement une habitude pour gloops mais c’est sa raison de vivre et de continuer de venir ici…

  80. 1) Non et apparemment je ne suis pas le seul…Qui est malhonnête?

    Mais c’est vrai que cette phrase est absolument lympide : « Mais c’est sûr qu’un ouvrier qui maitrise bien un tracto, ça en jette moins qu’un ouvrier qui manie bien le verbe des grandes écoles et les références historiques… »

    2) Qui le discute?

    3)Quel endoctrinement?

    4) ben …Amen alors!!!

    5)Ou me suis exclu de ladéfinition que je donnais de l’idéologue? ….Menteur….

    6) Si de toi même tu avoues ta propre connerie…C’est enlever le pain de ma bouche et ce n’est pas gentil !Humm…Amen? …Amen…

    7) la violence n’est jalmais bonne conseillère….C’est l’idée que j’ai en effet mais j’attend de te foutre ma main sur la guele pour en avoir la certitude…..Heu…Amen aussi?

    8) qu’est ce que viennent faire mes origines ici ? t’as un problème avec ? Mon mignon p’tit bourge à papa ?

  81. Francky, venir vomir sa connerie est non seulement une habitude pour gloops mais c’est sa raison de vivre et de continuer de venir ici…

    Amen….

  82. Ideologue…mais pas un p’tit bourge de ton acabit mon merveilleux Francky…! Nuance….Grosse nuance….Quand tu descendras de ta tour , tu viendras nous lire les grâces a nous? …pauvres ploucs…On pourra dire amen ensemble…

  83. Réponse peu intelligible. Peut-être voulue…
    Une petite menace explicite, elle.
    Tu peux toujours nous saouler avec tes discours abscons, pour toi c’est « ta gueule et frappe ducon, ça te rendra intelligent ! »
    En ce qui concerne tes origines, je m’en contre fiche mon pauvre !
    J’ai mon expérience aussi, t’inquiète !

  84. Gloupss, accepte tes contradictions :

    Tu dis que la violence est mauvaise conseillère et tu es le premier à tenir ici des propos violents.

    Tu reproches aux autres de faire dans le cliché ( 15) et tu sors clichés sur clichés en affirmant que les posteurs qui ne partagent pas tes opinions sont des bourges de gauche , des bobos…un peu réducteur, non ?

    Tu dis souvent que tu n’es pas d’accord avec le système ( 94 par exemple) mais quand ce sont ceux que tu considères arbitrairement comme de gauchos bourgeois qui disent la même chose, tu n’hésites pas à te contredire pour te démarquer…

    Relis tes posts…

  85. Je me suis toujours demandé pourquoi souhaiter aux gens d’avoir la même vie de merde que soi, au lieu d’exiger au minimum la même qualité, les mêmes avancées individuelles et collectives que d’autres ont obtenu, qu’ils préfèrent appeler des « privilégiés »!
    La condition humaine. Pourquoi accepter aveuglément, sans passer en revue toutes les conditions d’existence ?

    Tout le monde est d’accord – enfin, je pense – qu’une grande partie de ces conditions est dédiée uniquement aux profits criminels de certains, sur notre dos, celui de nos enfants, etc.
    Ce « contrat » d’existence doit être résilié, il en faudra un autre, plus élaboré que le « marche ou crève », que beaucoup acceptent par peur, fatalisme ou ignorance (maintenant, spécialement pour Gloupsss, je peux ajouter la connerie).

    Là, pour le coup, il n’y a aucune ambition! ça manque sérieusement de « corrrrrones » comme dirait Besson!

    Une petite anecdote de gamins avant de sortir :
    J’ai assisté à une scène (certes courante) dans un parc, où un petit garçon demande à son petit copain de lui prêter son jouet (un petit camion).
    Le petit copain lui prête, ils jouent, la maman du petit garçon l’appelle pour rentrer et là, il lui rend le camion qu’il essaie aussitôt de casser à coups de pieds.

    Dis-moi, Gloupsss, t’as grandi depuis ?

  86. Qu’est-ce que vous avez tous contre Gloops ? En plus, vu qu’il doit être payé au nombre de coms , la LTL va devoir lui en payer des arriérés !
    Gloops, je suis de tout coeur avec toi. D’autant que moi, oui MOI, MOI, MOI, je suis exploitée par la droite et par la gauche !! Profiteurs du pauvre citoyen lambda ! Exploiteurs de la détresse intellectuelle universelle !

  87. Quant toute sensibilité peut contracter un phénomène de rejet qui n’est pas inéluctable…

  88. Dis donc, Francky, qu’est-ce que tu écris bien !

     » … pourquoi souhaiter aux gens la même vie de merde que soi  »

    Peut-être parce que la haine, la bêtise et la jalousie sont des valeurs universelles. Il a bon dos, le Gloops !

    J’ai toujours pas compris ce qu’il y avait dans le coeur des hommes. Vous ne parlez jamais de la nature humaine. Peut-être parce que ça risque de remettre en cause vos grands idéaux ?
    Pourquoi est-ce qu’on se bouffe le nez, qu’on s’empoisonne toute une existence avec des conneries d’histoires de délimitation de terrain, par exemple, ou du chat qui vient pisser sur la pelouse ! Je sors le fusil et pan pan ! Et qu’on se roule par terre et qu’on s’arrache les tifs pour savoir à qui c’est-y qu’elle appartient la brouette ! Pim-Pom, pim-pom…
    Au secours !

    Francky, tu devrais goeser to Hollywood, histoire de faire un film !

    Au fait, J’ai une pensée pour Norbert. Ca fait longtemps qu’on ne l’a pas vu.

  89. Cela chamaille sévère, soyons de grands enfants, battons nous tuons nous, mais ne nous faisons pas de mal.
    Quel rôle jouer, pour se révéler, s’inscrire en tant qu’être social plutôt que le naturel de notre être.
    S’enfermer dans une idéologie, déclarer l’impensable, prôner l’idée irrecevable si elle est hors du canevas de nos préjugés.
    S’arcbouter, morigéner, dégoiser, prophétiser…
    Comme disais Hermann Hesse, « … il est probable que les maîtres étaient précisément formés et engagés pour empêcher, autant que possible, que se développe dans la société un type d’hommes généreux et libres, et pour que les actions les plus grandes, les plus magnifiques ne puissent se produire. »

  90. je crois que les forces de l’ordre n’ont pas le droit d’intervenir sur le parvis de l’hotel de ville

  91. avez-vous remarqué l’absence de domino depuis un moment et la présence omnipotente de Gloopss ?
    et puis tout à coup les deux apparaissent … au moment précis où gloopss se fait fesser par le pertinent Aslan , entre autres! et qui vient à son secours?
    oh! comme par hasard, Domino!!!
    trop drôle! et tellement grossier et puéril!

  92. Très belle vidéo de la Télé Libre c’est plaisant de voir une réalisation soignée sur un évènement aussi peu retransmis et traité.

    J’invite les personnes présentes à l’occupation de la mairie à me contacter à l’adresse suivante ([email protected]) dans le cas où elles auraient eu vent d’action judiciaire à leur encontre (gardez ce contact car il est fort probable que les convocations, si réalisées, seront envoyées dans plusieurs mois quand il n’y aura plus d’objectif en alerte sur l’annonce de Mr Delanoë).

    Bonne continuation,
    Militantvibes.com
    l’actualité musicale engagée.

  93. Pierre Le Ruz, du Criirem, a signé une mise en garde à l’encontre des lampes fluocompactes, coupables de pollution électromagnétique insoupçonnée. Explications.

    Pourquoi avoir sonné l’alerte autour des lampes à basse consommation ?

    Pierre Le Ruz – Les lampes basse consommation de type fluocompactes sont à l’origine de puissants champs électromagnétiques hautes fréquences, bien plus forts que ceux occasionnés par des ampoules classiques à incandescence. Lors des mesures réalisées par le Criirem cet été, en Espagne, avec l’association Arca Iberica, il est apparu que le rayonnement de ces ampoules pouvait atteindre 300 V/m au moment de l’allumage. Puis redescendre à des valeurs comprises entre 180 V/m et 60 V/m dans un rayon de 20 cm. Bien entendu, une lampe d’une puissance de 5 ou 7 watts rayonnent moins qu’une de 20 watts, mais les valeurs restent importantes. Il faut à peu près s’éloigner d’un mètre pour retrouver une valeur de 0,2 V/m, qui correspond au bruit de fond radioélectrique ambiant.

    D’où vient ce rayonnement spécifique ?

    En démontant ces ampoules, nous avons découvert que leur culot en plastique dissimule des circuits appelés ballasts électroniques, dont l’activité est responsable des champs radiofréquences mesurés. Ce ballast est indispensable puisque c’est lui qui régule la consommation électrique. Pour éviter qu’elles ne scintillent ou clignotent, comme le fait parfois un néon, il transforme les rayonnements basse fréquence, communs à tout appareil branché sur le courant domestique, en des fréquences bien plus élevées. Ce sont celles que nous avons mises en évidence.

    Si l’on utilise un spectromètre (qui permet de distinguer les fréquences rayonnées, Ndlr), il apparaît que le champ électromagnétique des lampes basse consommation est émis dans la bande radiofréquences des 40 à 60 kilohertz, avec des harmoniques comprises entre 1 et 10 mégahertz qui correspondent aux très fortes valeurs relevées.

    Les circuits sont plus ou moins bien montés selon les fabricant. Mais aucun culot des ampoules expertisées ne contenait de blindage susceptible d’atténuer les valeurs des rayonnements observés. Cet ajout, tout à fait possible techniquement, protègerait l’environnement de cette nouvelle source de pollution électromagnétique. C’est que le Criirem demande aux industriels.

    Quelles sont les conséquences pour le consommateur ?

    Au vu des risques pouvant toucher les biens ou les personnes, notamment celles équipées d’implants ou de prothèses médicales (stimulateurs cardiaques, pompes à insuline, implants auditifs, etc), le Criirem déconseille d’installer ces ampoules sur les lampes de chevet, sur les tables de travail. Nous recommandons une distance de sécurité d’au moins un mètre.

    En outre, les champs mesurés contreviennent à deux textes européens. L’un de 1999, du Conseil de L’Europe, qui vise à protéger le public des effets thermiques de ce type de fréquences et fixe une limite de 28 V/m. Et l’autre, relatif à la compatibilité électromagnétique des équipements électroniques et électriques. Cette directive de 2004 établit des niveaux de rayonnement maximum de 3 V/m, voire 10 V/m selon les appareils concernés.

    Comment ont réagi les industriels à votre mise en garde ?

    Nous les avons contactés, et, à notre grande surprise, leur première réponse fut un silence complet. Puis la Fédération Européenne des Fabricants de lampes, l’European Lamp Companies Federation (ELC), a certifié dans un communiqué que les lampes étaient « sans danger ». Or, l’étude citée à l’appui de cette déclaration ne mesure que les fréquences comprises entre 30 et 60 kHz, et ne dit rien sur les mégahertz, mises en évidence par le Criirem.

  94. Merci otto d’ignorer le tas de conneries que je peux raconter pour mettre en valeur mes indéniables qualités mais je crois que c’est la vrai Domino, avec tout ce que ça comporte de bizarreries…

  95. @Domino :
    Oui, oui, d’accord, correction donc : « … pourquoi souhaiter aux gens la même vie de merde que la sienne ». J’ai bon là ?
    Je ne vais pas plus loin dans mon commentaire, je ne vous connais pas.

    @post131 :
    Vous allez voir que tous ceux qui se moquaient des écolo-ringards-éclairés-à-la-bougie, vont être les premiers à s’y remettre ;)

  96. Une grève générale flash pour commencer : cessation de toutes les activités dans tout le Pays durant 1 minute. Puis 1 heure…

  97. @ Colargette post 138
    Excellente idée que cette grève générale flash…je suggère (au 1er degré) d’éteindre toutes les lumières dans le monde entier, pas seulement l’hôtel de ville et la tour Eiffel ! La planète redeviendrait ce quelle était il y a deux siècles, ça emmerderait, EDF Sarkolobby et ses potes, mais on reverrait les étoiles.
    Ainsi les lampes à basse consommation seraient éteintes et les champs électriques qui nous prennent la tête supprimés !

  98. Excellent reportage, bravo! Et chapeau bas à tous ces citoyens et toutes ces citoyennes pacifiques, mobilisé(e)s dont le panache me redonne foi en mes concitoye(nne)s. Merci!

  99. a quand une guerre, une vrai, pleine de sang et de cadavre pour sauver une partie de l’humanité ?