Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

Voyage à Sangatte

Publié le | par

Inaugurées avec les 1M de François Grandjacques, qui continue à nous surprendre ici-même, les séances du dimanche soir à minuit et une minute sont l’occasion de découvrir d’autres talents de la création vidéo. Avis aux amateurs et aux professionnels… Nous sommes fiers de vous proposer « Voyage à Sangatte » un nouveau film de Philippe Jonneskindt, artiste peintre.

Sur une musique de Raymond Alessandrini, qui résonne comme un cri au-dessus d’images tournées à Sangatte et Calais. Une réflexion sur les migrants, faite de poésie, d’émotion et de respect.
P. Jonneskindt

En savoir plus sur Jonneskindt: www.jonneskindt.com

Revoir MLK, et Tibet déjà publiés sur LaTéléLibre


[email protected]

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (16)

  1.  » la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde  » Proverbe chinois ! C’est bien le moment !! et la misère ?
    tant de poésie sur tant de misère !
    Cela me ramène au film , refusé partout et présenté sur FR 3 voici quelque 2/3 mois : Maman est folle ! un autre cinéma !!

  2. sangatte… sans gate?… merci nico d’avoir fermé le centre de sangatte, ça a complètement changé les choses pour ces chercheurs d’espoirs.
    J’espère que l’on ne doit pas faire de lien entre les pizons de Grandjacques, les pizons de cette video et ces hommes sans avenir chez eux et plein d’un espoir d’ailleurs.
    ça n’a que peu à voir, mais avez-vous remarqué qu’en france, moins il y a de chômeurs, plus il ya de pauvres??… Curieux, non??
    Logique certainement.
    De qui est l’illustration musicale? Varèse?…

  3. « … ici-même, les scéances du dimanche soir à minuit et un… »

    et « séances », c pas mal aussi…

    MERCI…

  4. allez pousse encore un peu john paul lepers…un sujet sur le passage de la flamme olympique et faut il aller au JO de Pekin ou que faire pour boycotter?.Je sais critiquer tes amis communistes chinois t’es désagréable, le dogme te colle si bien à la peau.Tu t’interrogeais sur l’opportunité du sujet sur le tibet en « t’inquiétant  » du peu de réactions!!!les internautes t’ont bien répondu avec 62 interventions! donc essaies toi à un deuxième sujet sur le totalitarisme , même s’il n’est pas occidental comme à l’habitude, traité au travers des sujets proposés.

  5. FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET
    FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET
    FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET FREE TIBET

  6. En 1790, les hopitaux de France sont dans un état catastrophique. Gérés jusque là par les « oeuvres catholiques », la révolution française a interrompu tout les financements religieux. Pour ne pas s’avouer perdant les gouvernants décident la fermeture simple des hopitaux. Leur argument : la misère et la maladie se trouve dans ces lieux : en les fermant, on combat ces 2 maux. Résultat : Pendant 2 ans la France va connaitre un recul énorme de ses conditions sanitaires avec une hausse nette de la mortalité. Cette mesure simpliste pour sauver la face fait sourire 200 ans après…..

    Dans les années 2000, le centre de sangatt pose un problème de concentration d’immigés en situation irrégulière. Manque de moyen, manque de solutions. Le problème n’est pas simple… Et notre NS alors ministre de l’intérieur décide la fermeture du centre de Sangatt censé résoudre le problème sans aucune proposition alternative…Si nous nous ne rions, pas ils rigoleront dans 200 ans.

  7. oui , ça me plairait bien de voir LTL à Pékin !
    ce serait vraiment un autre point de vue !
    mais … bénévoles jusqu’où? doit-on organiser une souscription ?

  8. Joli parallèle, nohcilop.

    J’ai envie d’être chiant: Dimanche soir à minuit une, c’était lundi matin. (En plus c’est marqué 0:02). Voilà. Ca m’a fait plaisir, j’aime chipoter de temps en temps.

  9. OK, dorénavant je lirai le préambule, ça m’évitera de poser des questions inutiles (musique de Raymond Alessandrini, pas Varèse, idiot, suffisait de lire le préambule).
    Mea Culpa.

  10. Bel effet nohcilop ! Mais comme Trinita j’aime chipoter:

    La racaille révolutionnaire n’a pas, à ce que j’ai pu glaner sur les historiques d’hôpitaux, décidé la fermeture simple des hôpitaux et son bilan est défendable.

    Après le parallèle, voyons donc les différences:

    Larochefoucaud-Liancourt (1790):
    « L’organisation de l’assistance doit être prévue dans la constitution. La bienfaisance publique n’est pas une vertu compatissante, elle est un devoir, elle est la justice. Là où existe une classe d’homme sans subsistance, là existe une violation des droits de l’humanité. L’équilibre social est rompu. »

    Sarkozy (2002):
    « Il s’agit d’accueillir tous ceux qui ont vocation à s’intégrer dans notre pays, et de raccompagner les autres, avec ou sans leur accord, grâce aux « filières positives » négociées avec les pays d’origine. Nous devons être beaucoup plus vigilants, car, après les deux vagues migratoires traditionnelles du Sud et de l’Est s’en annonce une nouvelle, venue d’Asie. Elle est d’autant plus préoccupante qu’elle est aux mains de véritables mafias, notamment chinoises. Notre politique est fondée sur la nécessité de défendre notre pays contre des vagues que nous ne pourrons maitriser, et en même temps de mieux intégrer les hommes et les femmes dont nous aurons besoin, car je reste convaincu que l’immigration zéro n’a pas de sens. »

  11. 2 petites précisions :

    Les bons mots des dirigeants sont très drôles mais ce qui compte, ce sont les faits. En l’état à Sangatt, il y a bien eu fermeture pure et simple à cause d’un problème, et donc plus de centre, plus de problème si ce n’est des personnes en situation irrégulière comme sur le reste du territoire.
    « Si il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème »!

    Deuxio, je suis sur a 99% et je citerais mes sources prochainement, que les hopitaux et les universités de médecine ont été fermé pendant deux ans en 1790, en ce qui concerne la misère qui y régnait mais aussi au nom de la liberté : quiconque pouvait exercer la médecine à partir de cette date dans n’importe quel lieu. Puis ils ont réouvert hopitaux et facultés 2 ans après devant les effets catastrophiques.
    Je vous donnerai mes sources prochainement
    A bientôt

  12. No problemo, nohcilop, tu as raison sur la méthode Sangatt et sur la primauté des faits, en ce qui concerne la période révolutionnaire la période est trouble, une bonne bibliothéque universitaire vaudra surement mieux que ma recherche sur le ‘ternet, toutefois les sources diverses semblent concorder et si cet « arret » à existé il ne semble pas avoir été suivi d’effet homogénes.

    Tu avoueras quand même que les deux idéologies ne sont pas les bases d’une marche vers un même avenir, quelles que soient leurs réalisations gouvernementales transitoires.

  13. @ Trinita (post 9): T’es relou, si t’avais fait attention, t’aurais vu que d’habitude ils le mettent eux-même que c’est en fait lundi matin et pas dimanche soir.

  14. ce film me renvoit a la question:Si ces personnes était en situation régulière s’intègrerai t-ils réellement en bon citoyen du pays d’accueil en travaillant et sans aller vendre de produits illicites pour soi-disant mieux vivre?etc…..le problème c’est qu’ils fuient une misère du logements,du travail mal payer,financières,etc….ils fuient donc leur pays d’origine pour trouver un avenir meilleur….mais la situation geopolitique ne permets plus de trouver mieux de cette façon!!!Leur vie se résumeraient-ils par une fuite vers des conditions de vie meilleur sans jamais trouver un pays ou vivre « normalement »!!!

  15. @galaxi-toma, mon dieu, mais c’est complètement con comme question! Certains oui et d’autres non, comme nous quoi…