Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

[SITE INTERNET] Bienvenue à MachoLand.fr !

Publié le | par

Le 14 octobre, à 14h00, le site Macholand.fr investira la toile pour traquer, à l’image d’un CopWatch participatif, les pubs, les actes et les déclarations sexistes qui polluent notre société. à L’initiative de Caroline de Haas, Clara Gonzales et Elliot Lepers, cette plateforme internet revendique une nouvelle forme de lutte anti-sexiste en France.

Communiqué

 

MACHOLAND.FR, c’est d’abord l’expression d’un ras le bol. Celui de voir qu’en 2014, le sexisme continue de s’étaler grassement sur nos écrans, dans nos journaux ou dans les prises de paroles de personnages publics. Le plus souvent, on nous répète que c’est une blague, qu’on n’a pas bien compris. Ou qu’on n’a carrément pas d’humour.

Comme si le fait de réduire les femmes à un corps (retouché), à des tâches domestiques (peu valorisées) ou à un sexe (méprisé), était drôle. A mourir de rire même. Tiens d’ailleurs, dans plein de pays, le sexisme tue. En France aussi. Chaque année, 150 personnes meurent parce qu’elles sont femmes. Rien à voir ? C’est vrai que mépriser les femmes, les humilier, les instrumentaliser ou les réduire à des objets sans neurones ne favorise pas le fait qu’elles soient aussi, au boulot, en politique ou à la maison, méprisées, humiliées, moins bien payées, qu’elles accèdent moins aux responsabilités, qu’elles soient harcelées (1 sur 5) ou violées (75 000 par an). Aucun rapport.

MACHOLAND.FR ouvre le 14 octobre avec un objectif : unir toutes celles et ceux qui en ont ras le bol du sexisme pour y mettre un terme. MACHOLAND.FR veut faire entendre la voix, trop souvent noyée dans la parole publique, médiatique ou politique, de citoyennes et de citoyens. MACHOLAND.FR, c’est l’opportunité de nous faire entendre sur la toile et de ne pas laisser le sexisme s’y exprimer en masse sans réponse.

MACHOLAND.FR, c’est donc une plateforme d’actions collectives. Des publicités, des propos et des évènements à caractère sexiste pourront y être épinglés ; c’est par le biais d’une action virtuelle de masse – sur facebook, twitter, par email et pourquoi pas en portant plainte – que le site proposera de mettre en place, que toutes celles et ceux qui voudront réagir le pourront. Et faire entendre leur voix !

Ouvert, drôle, participatif, réactif : MACHOLAND.FR rassemblera avoir tous les ingrédients d’une lutte anti-sexiste efficace. Pour participer au lancement de MACHOLAND.FR sur les réseaux sociaux inscrivez-vous ICI :

 

TeamMachoLand-LTL

 

La biographie des fondateurs

Caroline De Haas, Elliot Lepers et Clara Gonzales se sont rencontrés après le lancement par les deux derniers du site 343connards.fr. Entre la militante féministe, l’activiste numérique et la juriste engagée est née l’idée de construire un outil de veille et de mobilisation permanente contre le sexisme.

Caroline De Haas est militante féministe. Elle a été fondatrice d’Osez le féminisme et conseillère au cabinet de Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des femmes. Dans la vie professionnelle, elle dirige une entreprise de formation spécialisée sur l’égalité. Twitter : @carolinedehaas

Clara Gonzales est étudiante. Investie dans la recherche sur la responsabilité des entreprises pour les violations des droits humains, elle est aussi militante féministe du plus loin qu’elle s’en souvienne. Fascinée par le manque de vergogne des hommes et des femmes qui expriment publiquement les propos les plus sexistes, elle a décidé de s’investir – sur le web notamment – après le coup d’éclat des 343 salauds, qu’elle remercie donc vivement. Twitter : @Claranote

Elliot Lepers est designer et activiste. Il a co-fondé le studio de mobilisation digitale NOUS après avoir dirigé la campagne numérique d’Eva Joly à l’élection présidentielle. Il a aussi présenté l’émission collaborative sur la création web L’Oeil de Links sur Canal+ et co-réalisé le webdocumentaire STAINSBEAUPAYS. Twitter : @Elliotgazouille

Partager cet article

Les commentaires (1)