Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

En Marche au Touquet

Publié le | par

[CHANTIERS DÉMOCRATIQUES] Quand le people s’invite dans la société civile : Thibaud Guilluy est passé en quelques jours de chef d’entreprise sociale et solidaire à candidat aux législatives En Marche dans le Pas de Calais, la circonscription du Touquet où vote Emmanuel Macron, et là où il a rencontré Brigitte Trogneux, son épouse. La suppléante de Thibaud Guilluy n’est autre que Tiphaine Auzière (née Trogneux), la belle fille d’Emmanuel Macron.

Thibaud Guilluy candidat LREM

Thibaud Guilluy candidat LREM Touquet

 

Tout le pari du nouveau Président de la République Emmanuel Macron est de réussir à obtenir une majorité à l’Assemblée Nationale, afin de pouvoir gouverner. L’une de ses promesses de campagne était un large renouvellement du personnel politique, et un grand nombre des candidats En Marche vient de la société civile, c’est pour la plupart leurs premiers pas sur la scène politique. C’est le cas de Thibaud Guilluy, qui était jusqu’il y a un mois directeur de ARES, groupe d’entreprises d’insertion, qui fait plus de 8 millions € de chiffre d’affaires.

Quand la plate forme des candidatures à l’investiture En Marche s’est ouverte en ligne, il y a déposé son CV, et sa candidature a été validée. C’est un local, originaire d’Étaples, petit port de pêche populaire juste avant la station balnéaire du Touquet. Il a choisi comme suppléante Tiphaine Auzière, 33 ans, avocate et fille de la nouvelle « première dame », elle aussi implantée dans le Pas de Calais, dans lequel Marine Le Pen est sortie en tête au premier tour des présidentielles. Car si Le Touquet, avec son casino, son bord de mer et ses maisons cossues, est une ville à fort pouvoir d’achat, le reste de la circonscription, à l’intérieur des terres, est plutôt sinistré, avec fort taux de chômage, et de nombreuses familles dépendant des minima sociaux.

Novice en politique, mais fort d’une vraie expérience professionnelle (ARES est un modèle d’entreprise solidaire), Thibaud Guilly n’a plus que quelques jours pour se faire connaitre. Ce mercredi 17 mai, nous avons pu suivre sa toute première réunion publique (plutôt réussie), son premier discours (encore perfectible), et fini la soirée dans la maison de son frère, transformée en QG de campagne. Sa mission : surfer sur la vague En Marche, gagner en notoriété, et se qualifier pour le second tour du 18 juin, qui sera vraisemblablement une triangulaire, avec le député maire sortant Les Républicains du Touquet, Daniel Fasquelle, et un candidat FN, Benoit Dolle, transfuge venu de Debout la France.

Christophe Tisseyre
Images :  Camille Saiseau et Léo Millancourt
Montage : Léo Millancourt

Des liens

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire