Lecteur vidéo

Faire un don

Faire un don

Envoyer l’article par mail
Télécharger le .torrent

Fichier indisponible pour l’instant

Qu’est-ce que le Torrent ?

Grâce à Bittorrent vous pouvez télécharger et partager la vidéo que vous êtes en train de visualiser.

LE BOWOW ! #14

Publié le | par

Dimanche 19/12/10

CHAQUE SEMAINE, LE MEILLEUR DU WEB EN VIDÉO

 

Salut ! Pour ce dernier Bowow de l’année, je vous propose une sélection spéciale hiver, neige et Noël. Alors voilà une série pleine d’humour et de talents, à commencer par les Bowen Beer Bottle Band. Une formation musicale qui utilise des bouteilles d’alcool vides comme instruments. Noël oblige, voici leur interprétation des « Anges dans nos campagnes ».

Vous connaissez sûrement le pitre montpelliérain Rémi Gaillard. Perturbateur sans limites, il s’est évidemment attaqué à Santa Claus. Comme il le dit si bien, c’est en faisant n’importe quoi, qu’on devient n’importe qui.

Avez-vous remarqué qu’il tombe un truc blanc du ciel, en ce moment. À part peut-être si vous êtes Corse ou que vous habitez dans les Dom-Tom, la neige a habillé vos rues ces derniers temps. C’est dingue ça…

Et quand il neige et qu’on aime les sports d’hiver, c’est pas le fait d’habiter en ville qui va nous retenir. Deux comparses parisiens qui n’avaient pas de pistes à proximité en ont trouvé d’autres. Au Mont Martre, une splendide montagne avec ses remontées mécaniques où la neige est si bonne que la municipalité n’a pas eu besoin d’installer de canons à neige pour que ça tienne.

Et on termine avec une chouette vidéo réalisée par l’agence londonienne AKQA. Voici de quoi se réchauffer via cette comptine de Noël réalisée avec des micro-ondes. Fallait y penser, je vous laisse regarder.


Participez vous aussi à l’élaboration du BOWOW ! en envoyant vos coups de cœur et coups de gueule vidéos à l’adresse suivante : [email protected]
Bon dimanche et excellentes fêtes à tous !
Thibault Pomares.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (9)

  1. mais que vois je!!!! personne a discuter!!!!il crient tous d’arrêter les sujets qui les gênent,mais ils y sont tous dessus mdr
    ha si les sujets bouillants n’était pas là personne ne serait là à commenter !!!!!

  2. Faut dire, mon cher Thibault, que ça n’en appel pas beaucoup. « Trop fort le … », « MDR », ce serait mieux? Ceci étant dit sans animosité aucune pour la rubrique, trop fort le Père Noël qui chie dans la cheminée :D

  3. DÉFENDRE LES TERRES FERTILES PEUT DEVENIR UN ACTE CONCRET: ENSEMBLE ACHETONS UNE VIGNE !

    APPEL DE COLLECTE DE FOND LANCE PAR L’ASSOCIATION FOLL’AVOINE:
    Nous recherchons 20 000 euros afin de racheter 1,3 hectare de vigne dans le Luberon (84).
    Parce que l’utopie est la vérité de demain, Nous nous lançons dans ce beau projet afin de vivre une belle expérience humaine, paysanne et citoyenne.

    Comment ça marche ?
    > Vous achetez le nombre de part que vous souhaitez (une part = 50 euros)
    > Vous adhérez à l’association Foll’Avoine (15 euros – 5 euros pour les petits budgets), ce qui vous offre la possibilité de faire partie du conseil d’administration.
    > Puis vous entrez dans un projet collectif au sein duquel vous pouvez participer à la taille de la vigne, aux vendanges, à la préparations des bouteilles, à la vinification et à l’étiquetage ….
    > Ensuite, chaque année vous aurez au minimum deux bouteilles de vin, de notre propre cuvée, « La cuvée Foll’Avoine », cultivée en agriculture biologique avec projet de cultiver la vigne en biodynamie.
    > A savoir, la première année, celle de la mise en route pas de bouteille de notre futur grand cru … il faudra patienter un an !

    L’aspect technique :
    > Aujourd’hui nous cherchons à réunir au plus vite les fonds nécessaires.
    > Demain nous déciderons de la forme GFA ( Groupe Foncier Agricole) ou SCIC ( Société Coopérative d’Intérêt Collectif).
    > Après demain (d’ici janvier 2011), soit nous rassemblons un nombre suffisant de part, soit nous annulons l’opération (l’encaissement des chèques ne sera effectif que si le projet se concrétise).

    L’intérêt pour le paysan : Lui permettre de continuer de cultiver une terre qu’il ne peut racheter aujourd’hui,. En gros, 2/3 de la culture pour le paysan, 1/3 pour les acheteurs.
    L’intérêt général : Agir pour la préservation des terres fertiles, innover dans des formes d’actions directes et efficaces.

    CONTACT :
    Association Foll’Avoine
    Tel : 06 25 61 46 33 ou 06 68 44 06 01
    Mail : [email protected]

    Renvoyer votre adhésion et votre contrat moral signé à Foll’Avoine (documents téléchargeables), avec le nombre de parts souhaitées et vos chèques (15 ou 5 euros d’adhésion + 50 euros par part souhaitée).
    A : ASSOCIATION FOLL’AVOINE QUARTIER LA MALESPINE 84 400 CAVAILLON

  4. C’est sympa mais en fait, tu payes pour bosser et la vigne n’est pas, sous la Loire, à proprement parlé, plantée sur des terres fertiles.
    Je m’intéresse à tout ce qui touche à la biodynamie et l’antroposophie mais là y a quand même un ptit loup caché, à part pour le « paysan » (dans ce cas un viticulteur) peut-être.

  5. LA BANQUE QUI VIRE LES PAUVRES POUR GARDER LES RICHES

    L’agence Belga rapporte une info hallucinante qui montre que les banques ont bien pris le pouvoir :[color=red] « Pour rester chez Delta Lloyd, les clients de plus de 35 ans doivent avoir au moins 75.000 euros d’épargne sur leur compte et pouvoir mettre de côté 1200 euros voire 1300 euros par mois, remboursement de leur prêt compris, explique le CRIOC. Les moins de 35 ans doivent avoir au moins un diplôme de bachelier ou être indépendants. Ceux qui ne satisfont pas à ces conditions – soit la moitié des 250.000 clients – seront invités l’année prochaine à quitter la banque, à la suite d’un entretien individuel ». Une ségrégation bancaire « basée sur la fortune, l’âge et le diplôme », a estimé mardi la députée socialiste Karine Lalieux ».[/color] Dans le même genre, l’UBS a pondu un livre de 44 pages pour expliquer à son personnel tout ce qu’il ne peut pas porter