[DOC] Immigration et Délinquance (1/2) : L’Enquête qui Dérange

Publié le | par

La délinquance serait-elle liée à l’immigration ? Beaucoup le pensent, certains le disent. Et si l’on prenait le temps de vérifier ? LaTéléLibre profite de la saison estivale pour vous faire (re)découvrir deux films de Gilles Cayatte et Christophe Nick avec John Paul Lepers réalisés pour l’émission Infrarouge (France 2) en novembre dernier. Première partie.

Première diffusion le 25 novembre 2014

Prenons un préjugé très répandu en France. « Plus il y a d’immigrés, plus il y a de délinquance ». John-Paul Lepers veut vérifier, et il s’arme du recensement de l’INSEE et des statistiques du ministère de l’Intérieur pour décrypter les infos qu’il récolte. Et avec l’aide de statisticiens et de spécialistes de la criminalité, il démontre que le lien entre immigration et délinquance n’est pas vérifié.

« Immigration et Délinquance : l’enquête qui dérange »
Un film de Gilles Cayatte et Christophe Nick, avec John-Paul Lepers.
Produit par Yami 2 : Christophe Nick.

Des liens

Partager cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires (6)

  1. Excellente qualité de reportage ! J’aime beaucoup l’effet « direct » et que les quelques surprises (boule de neige). On se sent avec vous. Merci John Paul Lepers et toute l’équipe de La Télé Libre et les donateurs. Il me tarde de voir la suite sur la fabrique de préjugés !

  2. Merci pour ce boulot de désintoxication! Y compris concernant le travail des municipaux… excellente rencontre!

  3. Monsieur John-Paul Lepers
    Nous avons regardé avec beaucoup d’attention (je dis nous car notre équipe travaille sur des sujets d’urbanisme) votre analyse qui confirme, dans les grandes tendances, notre vécu lors des enquêtes faites au cours de projets ou d’études de faisabilité que nous menons en préambule de projets urbains.
    Mais il nous semble que vous avez omis de faire un constat qui s’impose en France ou à l’étranger et qui est illustré par un projet mené en Angleterre qui à confirmé que l’urbanisme et la distribution commerciale jouent un rôle très important dans le comportement des habitants.
    Un autre élément joue également un rôle non négligeable sur la perte d’identité des Français de souche qui peut accentuer leur inquiétude ou leurs préjugés.
    Vous avez mené cette enquête car vous même avez été victime d’une agression, que vous avez surmonté de par votre structure mentale et intellectuelle liée à votre parcours et votre profession. Mais qu’en serait t’il si vous étiez issu d’un milieu intellectuellement simple et moins bien structuré vivant dans un tissus urbain déstructuré.
    Pour conclure, le travail avant tout, peux être le principal remède mais cela ne suffit pas, il faut aussi favoriser un certain tissu urbain et une certaine organisation commerciale qui favorise le vivre ensemble..ce qui n’est pas le cas des barres et des tours..et des hypermarchés..

  4. @ Jacques
    Merci pour vos commentaires éclairés.
    Ces deux films s’adressent à tous, aux spécialistes comme vous, mais surtout à ceux qui doutent et qui ont des sentiments qu’ils ne maitrisent pas, qu’on appelle justement des préjugés. Il a touché un public que je n’imaginais pas, car je suis blanc, d’origine chrétienne et donc majoritaire dans ce pays, ce sont tous les immigrés et enfants d’immigrés qui ont trouvé dans ce film du réconfort et des arguments pour lutter contre l’effet des préjugés de autres, qui sont souvent devenu les leurs.
    Pour ce qui est de l’urbanisme, nous ne l’avons pas oublié, car c’est un autre film…
    Cordialement
    John Paul